Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ?

4 participants

Aller en bas

Inclinaison spontanée vers :

Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ? Vote_lcap55%Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ? Vote_rcap 55% 
[ 6 ]
Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ? Vote_lcap9%Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ? Vote_rcap 9% 
[ 1 ]
Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ? Vote_lcap18%Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ? Vote_rcap 18% 
[ 2 ]
Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ? Vote_lcap0%Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ? Vote_rcap 0% 
[ 0 ]
Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ? Vote_lcap9%Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ? Vote_rcap 9% 
[ 1 ]
Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ? Vote_lcap9%Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ? Vote_rcap 9% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 11
 
 

Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ? Empty Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ?

Message par ♚ Strigide ♚ Lun 17 Aoû 2020 - 22:58

Bonjour,

Je me demandais quelle était votre inclinaison naturelle dans le social : plutôt vers les enfants ou bien plutôt vers les adultes ou encore les deux de façon indifférenciée ?

Une deuxième question ensuite : quelles sont les causes de vos inclinaisons selon vous ?

Personnellement, quand j'ai commencé à marcher et à décider de réagir de temps en temps aux autres, les adultes ont toujours remporté ma préférence. Les personnes de mon âge n'attisaient en rien mon intérêt.

J'ai grandi et la tendance n'a pas changé. J'ai fait beaucoup d'effort pour avoir des liens un peu plus que cordiaux avec des personnes de mon âge mais dès que nous étions en pause je partais immédiatement avec les lycéens et après les cours je retrouvais pour un petit temps des étudiants lorsque j'étais au collège par exemple, et lorsque j'étais au lycée je comptais les heures avant de retrouver mes copains en études supérieures et les autres lycéens me devenaient plus difficilement supportables (hormis évidemment quelques personnes dont j'aimais la nature spontanément).

Dorénavant, je suis une jeune adulte et j'aime toujours les gens plus âgés que moi, même si j'ai quelques bonnes connaissances plus jeunes que moi (inédit pour moi il y a quelques petites années). J'ai également des neveux maintenant et je ne les déteste pas du tout, mais j'ai du mal à aller vers eux même s'ils viennent beaucoup vers moi.

En fait, je sais que beaucoup de personnes voient en les enfants un côté bien plus sincère et authentique que chez les adultes mais je ne partage pas cette vision à vrai dire... Je ne présume pas que j'ai raison, je décris simplement ma façon de vivre la chose : je sens une nature chez la personne (et ce dès la naissance, pour avoir rencontré des bébés de moins d'un jour parfois) et je sais immédiatement à quel point je vais pouvoir m'entendre avec cet individu. J'ai connu quantité d'enfants (et quantité d'adultes d'ailleurs aussi) qui étaient hypocrites, méchants, etc (même lorsque j'étais moi aussi enfant) donc je ne ressens pas d'intérêt envers une supposée innocence enfantine ou autre. Il y a un de mes neveux que je sens assez bien donc ça va mais je n'ai pour autant pas envie de passer des heures à m'occuper de lui comme certaines personnes que je peux connaître qui raffolent des enfants. Une partie de ma famille adore les enfants et ils s'en occupent énormément dès qu'il y a le moindre petit qui est présent, ça m'impressionne dans une certaine mesure parce que je n'en ressens absolument aucune envie, ça tiendrait plus d'une concession/d'un effort pour moi alors que pour eux ça semble très naturel et plaisant.

Depuis toute petite, je ne me suis jamais sentie enfant (ça ne veut pas dire que je n'ai pas été enfant évidemment) j'étais comme une adulte miniature et j'avais l'impression d'être dans une imposture en étant dans un corps d'enfant. C'est assez bête au final parce que j'étais forcément une enfant avant de grandir mais cette sensation d'imposture me collait à la peau et au mental, je me sentais mal à l'aise à être aussi petite, j'étais terriblement à l'étroit en moi-même. Je me sentais un peu plus à ma place entourée de gens bien plus âgés que moi. Je pense que cela joue dans mon inclinaison spontanée.

Il y a aussi le fait que les enfants sont en moyenne plus bruyants (je sais qu'il n'y a pas de mal à cela, cela fait partie de leur développement etc) sans raison que pas mal d'adultes (la pression sociale fait que pousser un cri soudainement ne serait pas bien accepté hormis cas de frayeur), qu'ils sont moins dans la maîtrise d'eux-mêmes car ils s'apprivoisent encore (même si nombre d'adultes ne sont pas auto-apprivoisés mais ils sont en moyenne légèrement plus avancés par la force du temps), etc etc.

Honnêtement, est-il possible d'aller par-delà son inclinaison spontanée et de pouvoir passer du temps avec un être faisant partie de la catégorie d'âge opposée à notre inclinaison sans ressentir cela comme un gros effort à compter les minutes avant que cela se finisse ?

Il ne m'est arrivé qu'une seule fois d'échanger avec un enfant sans que je le ressente comme un gros effort car sa nature était très compatible avec la mienne + il était très en avance pour son âge + le social structuré était son type de social spontané également (social structuré avec du concret), enfin beaucoup de facteurs qui ont fait que. Mais voilà, en moyenne c'est très rare.

Je me disais que peut-être que certaines personnes avaient réussi à s'ouvrir davantage à toutes les catégories d'âge sans effort et qu'il y avait des astuces pour cela. Parce que considérer l'individu est une chose, mais sa catégorie d'âge peut vraiment m'en éloigner spontanément parce que je préfère le côtoyer quand il sera plus âgé.

Bien à vous. Smile
♚ Strigide ♚
♚ Strigide ♚

Messages : 338
Date d'inscription : 20/09/2013
Age : 93
Localisation : Ailleurs ?

Revenir en haut Aller en bas

Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ? Empty Re: Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ?

Message par So Sûre 2 Lun 17 Aoû 2020 - 23:25

study
So Sûre 2
So Sûre 2

Messages : 6805
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ? Empty Re: Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ?

Message par Pureté Lun 17 Aoû 2020 - 23:57

Ni enfants ni adultes, mais sans le reste de la phrase.

Pureté

Messages : 824
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ? Empty Re: Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ?

Message par Invité Mar 18 Aoû 2020 - 14:24

Salut,

J'ai répondu enfants, même si la réalité est toujours plus complexe et mesuré Smile

Depuis toute petite, je ne me suis jamais sentie enfant (ça ne veut pas dire que je n'ai pas été enfant évidemment) j'étais comme une adulte miniature et j'avais l'impression d'être dans une imposture en étant dans un corps d'enfant. C'est assez bête au final parce que j'étais forcément une enfant avant de grandir mais cette sensation d'imposture me collait à la peau et au mental, je me sentais mal à l'aise à être aussi petite, j'étais terriblement à l'étroit en moi-même. Je me sentais un peu plus à ma place entourée de gens bien plus âgés que moi. Je pense que cela joue dans mon inclinaison spontanée.
(si pas déjà vue je te conseil le film "le petit homme" de Jody Foster)

Je vois très bien ce dont tu parle, pour l'avoir ressenti moi même, cependant j'ai toujours l’impression d’être "le même" depuis que j'ai 8ans Laughing ,
ce qui crée un décalage avec beaucoup d'adulte dans mon regard, car après s’être comporté comme des "gamins" que j'ai du supporté, ils ce "prennent aux sérieux" aujourd'hui, ce qui m'amuse beaucoup Mort de rire  
comme tu l'anticipe, pour moi les enfants sont plus authentiques, et même si ils peuvent ce montré hypocrite, méchant et cruels cela reste a mon sens une forme d’authenticité, ils sont plus spontané, et dans l'instant "présent", et je trouve qu'ils en captent mieux les qualités, ainsi que beaucoup plus imprévisible ce qui les rend aussi beaucoup plus intéressant a mes yeux.
Beaucoup d'adultes me font penser a des vieux "Packard-bell", le démarrage est lent et poussif, il y'a toute une série de protocoles, avant de rentrer dans le vif du sujet, c'est chiant pirat
avec le temps j’apprends de plus en plus à "bypass", les étapes chiante chez mon interlocuteur, un fois fait, "autrui" c'est dans le fond toujours que du bonheur Wink

Peut être parce-que je suis toujours a la recherche du "différend" je me tourne plus facilement vers les mômes mais aussi les personnes beaucoup plus âgées,
qui a partir d'un moment ont un "déclic" et en ont plus grands choses a *****  des conventions ,
au final, tous ça n'est peut être (pour moi) qu'une posture de vie, et pas une question d'age Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ? Empty Re: Social : plutôt vers les adultes ou les enfants ?

Message par isNaN Mar 18 Aoû 2020 - 16:04

je n'arrive pas à rentrer dans le clivage des ages : un etre est interessant ou ne l'est pas, et l'age n'a rien à voir avec cela

éventuellement, il y a des différences de comportement vis à vis des enfants en bas age, des personnes agées et/ou en manque d'autonomie, mais c'est autre chose
isNaN
isNaN

Messages : 505
Date d'inscription : 30/07/2020

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum