Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Dim 11 Oct 2020 - 2:28

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Interc10

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Interc12

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Interc11


Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 3536010

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Secret10


Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Secret11

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2546

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2547
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Une_ap11





So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Dim 11 Oct 2020 - 2:55



Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 T_363710

Sérendipité.
E-marketing.fr.

Space ton poulpe et up..






So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par isadora le Dim 11 Oct 2020 - 3:21

j adore les intercalaires de couleur vive.
pourquoi ne peut on pas avoir des icones de dossier en couleur dans l architecture des dossiers en informatique ?
des intercalaires de couleur ca donne envie de ranger. alors qu ouvrir un "nouveau dossier" c est triste à mourir.
isadora
isadora

Messages : 2215
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Mer 14 Oct 2020 - 8:21



Comment devenir  invulnérable
aux coups durs et les transformer
en motivation
Fondation magister.
L'école des héros de la vie réelle/ YouT
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Mer 14 Oct 2020 - 8:27

Es-tu bien au clair avec toi-même ?
Fondation magister.
L'école des héros de la vie réelle/ YouT
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Sam 17 Oct 2020 - 11:14

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2557

Nouveau triangle de Karpman.
Enduelouenduo.com.
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Sam 17 Oct 2020 - 11:52



Voilà donc tu prends ce que tu veux dire tu le regardes en un schéma dans ton cerveau, tu visualises les informations un petit peu comme dans Tetris, tu modules les petites briques-mots, c'est la même chose avec les émotions l'ai ressenti ni et tout ça on rétroprojecteur en quelque sorte à l'intérieur de ta boîte crânienne sur ton écran de home studio intérieur du front ça personne y pense et bien évidemment ça personne ne pense à te le dire, l'évident toussa toussa, tu mets des :

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 35360110

Comme ça ça fait un classement par sujets  et en fonction de tout ça à ce moment-là tu fais ta phrase et elle va vivre sa vie de phrase suivre son circuit cérébral jusqu'à sortir par ta bouche...

C'est la faute de Dany Boon et du conseiller socio-éducatif ils ont pas pensé à expliquer les étapes avant la motscalisation et le fait de placer des intercalaires... et puis penser à se mettre un rétroprojecteur dans le cerveau pour pouvoir visualiser la phrase avant de la sortir.... ils avaient même pas pensé en parler dans les anciennes zones de confort... De la communication.. donc on pouvait pas savoir...



So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Mer 21 Oct 2020 - 21:23



Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2605
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2603
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2604
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2606



So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Mer 21 Oct 2020 - 21:27



Pont à log à rythmique...

Enfin un gars qui a pensé à mettre de la musique  Yahoo !  Trance  Passionné  Danse  Danse
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Ven 23 Oct 2020 - 2:13

À mon avis tu vas être content, je vais aller me coucher avec des idées de jardinage que je partage, si ça te parle et que tu t'ennuies puisque la conclusion de l'instant c'est que les HP particulièrement multipotentiels ils sont confrontés à plein de choix :  choisir lequel de leurs multipotentiels ils voudront être en priorité, pour choisir ensuite leur mode de communication, comment communiquer avec plusieurs moyens de communication en même temps avec en plus définir des choix de vie ou plusieurs et plusieurs axes/objectifs à redéfinir ou pas chaque 5 ans/décennie..

Mode plusieurs râteaux.

C'est du simplifié au max. Évidemment c'est plus complexe sinon c'est moins drôle.

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2619




Et tout ça devant avoir parfois volontairement ou pas plusieurs râteaux à mettre en route dans le cerveau ou en éteindre.

Comment définir un axe de communication blog spot. Fr.

L'axe de communication embriyo ADM Jonquière. com.

L'axe de communication pour mieux cibler basta communication.com


Incroyable, comment je vais faire rentrer des personnes avec tous ces nouveaux prismes, ce forum, vous d'hier et de demain, et qui viendra par la suite le temps que ça dure dans ma biographie maintenant ?  alors je vous donne comme je le fais depuis 10 ans mes potentiels ect  je ne sais pas quoi et vous écrivez vous transmettez tout ça  avec vos potentiels que ça devienne pour vous des cadeaux et que vous voulez transformer un cadeau et que ça devienne de moins en moins un fardeau ? Autant que ça soit et sera possible ? Fais passer les mots, transforme les avec tes râteaux et fais passer les cadeaux sans les fardeaux ?

merci à toutes les personnes depuis ma naissance carrément merci à vous tous je ne sais à quoi tout cela va/peut servir en tout cas je ne sais pas exactement mais sans toutes ces personnes et sans vous tous, rien de tout cet imprévu pour moi n'aurait et ne pourrait pas être possible. Sachez-le.

Un jour quelqu'un s'est senti pas bien dans une grotte, peut être tout seul et il a pensé et à mon avis en râteaux Razz et alors derrière lui il y avait une plante verte ou alors une bactérie ou alors je sais pas quoi qu'il n'avait pas l'usage de la parole et il a même pas pu lui expliquer comment il le voit fonctionner c'est incroyable non ?

Arcanes intimes et filtres personnels.
si vous pouvez l'imaginer je vous raconte pas des super personne que j'ai rencontrées.

Et merci à toutes les personnes qui depuis ma naissance m'ont accordé leur incroyable confiance.
C'est difficile d'avoir confiance en soi et dans ce cas de figure c'est difficile d'accorder sa confiance.

Ça a pu me prendre 30 ans, 50 ans, pour les arcanes personnelles et les arcanes très intimes.

Si ça peut t'en prendre je pense carrément moins.

Puisque il y a cette histoire de plasticité cérébrale. C'est un peu comme si je découvrais avec vous encore plus au fur et à mesure ce que mon cerveau mon cœur et mon corps on s'est amusé à faire ensemble pour prendre des petits bouts de trucs et puis les assembler ensemble.


Si j'étais une histoire.
La ruda salska.
Musique 🎶

So Sûre.
Douce nuit. À demain. Very Happy
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Ven 23 Oct 2020 - 2:19

Bon chérie qu'est-ce que tu fais tu viens te coucher ?
Tu vas quand même pas me dire que tu traînes sur des sites porno ou des sites de rencontres pour que ça prenne autant de temps à cette heure-ci.
Pas du tout j'arrive je discute râteau sur un forum de jardinage et puis aussi sur les intercalaires sur un forum de secrétariat.

À mon futur mari et à mon futur psychiatre surtout Mort de rire

Changer ? Pourquoi faire ? Wink albino sunny
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Sam 24 Oct 2020 - 17:22



Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2635



Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2632
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2631
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2630
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2633
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2634

So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Sam 24 Oct 2020 - 17:23

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2636
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Jeu 29 Oct 2020 - 21:05


Occuper le temps
Élie During
Dans Revue de métaphysique et de morale 2011/4 (n° 72), pages 451 à 468

... /...

Cairn. Info.

Assises temporelles fixes, regarder devant et avancer, soit avec des So Sûre, soit bien *pieds Assomme Assomme lapsus, nus, soit dans ton cerveau...

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 10247310



Dernière édition par So Sûre le Jeu 29 Oct 2020 - 21:06, édité 1 fois (Raison : *ajout)
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Ven 30 Oct 2020 - 23:17



Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2794
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2795
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2796

So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Ven 30 Oct 2020 - 23:30



Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2804
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2803
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2806
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2805
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2807
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2809
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2808
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2811
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2810






Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2813
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2812
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2814
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2815
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Sam 31 Oct 2020 - 11:31



Comment se changer les idées ? 9 idées d’activités
HOMETOUS LES ARTICLESBIEN-ÊTRECOMMENT SE CHANGER LES IDÉES ? 9 IDÉES...

BIEN-ÊTRE 30 juillet 2017 119
Respirer.

La vie peut-être tumultueuse et se transformer en véritable tornade qui emporte tout sur son passage. Il y a des jours « avec » et puis des jours « sans ».

Les jours « sans », on a la fâcheuse tendance à ruminer, grommeler, se prendre la tête en faisant tourner des pensées négatives dans son esprit. Ces jours-là, il est souvent difficile de reprendre le contrôle de son humeur. Cependant, il existe quelques activités que l’on peut faire pour tenter de se libérer l’esprit, aller de l’avant et se changer les idées.

Si vous cherchez comment venir à bout de vos pensées négatives pour enfin vous libérer l'esprit, ce billet pourrait vous y aider !

1 – Méditer
C’est la première chose qui me vient à l’esprit parce que méditer ne prend pas nécessairement du temps et ne nécessite aucun matériel. De mon côté, dès que je sens que je perds le contrôle de mes émotions ou de ma journée, je lance une séance de Namatata. De manière plus générale, la pleine conscience aide à se libérer l’esprit puisqu’on se focalise sur nos gestes et nos sensations.



2 – Marcher
Avec ou sans musique, mais sans avoir le nez rivé sur son téléphone. Marcher en pleine conscience, en prenant le temps d’observer, d’admirer, de savourer. Et laisser nos pensées nous traverser sans lutter.

3 – Lire pour penser à autre chose
La lecture aide à canaliser l’esprit et, selon ce que vous lisez, peut même vous apaiser. Si vous jetez un œil à ma petite librairie fictive, vous y trouverez principalement des ouvrages « pratiques ». Que ce soit du développement personnel comme des modes de vie qui m’attirent, je puise de l’inspiration dans mes lectures. Lire me permet de me ressourcer, de m’inspirer, d’apprendre et j’aime tellement ça !

Je vous ai listé tous mes indispensables lecture (notamment) si vous avez besoin d’inspiration !

9 idées d'activités pour se libérer l'esprit

4 – Ecouter ou jouer de la musique
Qu’elle donne la pêche ou envie de chanter, qu’elle soit douce ou qu’elle aide à se concentrer, écouter ou jouer de la musique permet de capter son esprit et de faire une « pause » dans les pensées. Évitons toutefois les chansons à effet « Madeleine de Proust » qui nous renvoient à un événement difficile de notre vie !

5 – Ecrire, colorier, dessiner pour se changer les idées
L’écriture est thérapeutique ! Pas besoin de s’appliquer, il suffit de mettre son minuteur sur 5 ou 10 minutes et d’écrire tout ce qui nous passe par la tête. Une fois que tout est couché sur le papier, on se sent beaucoup plus léger. De mon côté quand ça m’arrive, je chiffonne ou déchire les pages ensuite et les mets à la poubelle, comme pour me « débarrasser » de ces mauvaises pensées.

J’ai (re) découvert le coloriage avec mon petit garçon et je trouve cette activité terriblement relaxante ! Encore une fois, il s’agit d’une activité qui invite à la pleine conscience. Idem pour le dessin ou la peinture.

9 idées d'activités pour se libérer l'esprit
6 – Bouger
Le sport est l’un des meilleurs remèdes contre un esprit encombré. Cela permet de se vider la tête et surtout de libérer de l’endorphine, hormone du plaisir, qui garantit un effet de bien-être. Partir courir, prendre son vélo, empoigner sa corde à sauter, tous les types d’activité sont bienvenus !

7 – Cuisiner
Parce que la cuisine nous demande de nous concentrer sur nos gestes, c’est une activité qui invite à la pleine conscience. Cela détend, fait en général plaisir à nos convives, c’est, de plus, une activité qui se MANGE à la fin. 😀 🙈

9 idées d'activités pour se libérer l'esprit

8 – Ranger
Vous me connaissez, vous saviez que ça allait être mis sur le tapis ! Le rangement est une activité qui, dit comme ça, peut avoir des airs de corvée. Pourtant, ranger chez soi permet de ranger dans sa tête aussi ! De mon côté, c’est probablement l’activité que je pratique le plus spontanément. Dès que je suis contrariée ou que j’ai besoin d’un coup de boost, je range. Non seulement la vision de ma maison rangée est apaisante, mais je me suis également apaisée dans la tête. Tout bénef’ !

Lire aussi : 10 astuces pour une maison toujours rangée
9 – Jouer avec ses enfants
Parce qu’ils sont une capacité à s’émerveiller de tout, que leur innocence et leur rire sont contagieux, prendre le temps de s’impliquer dans un jeu avec les enfants permet de retomber en enfance et de nous aérer l’esprit.

Lire aussi : 10 moments de qualité à passer avec nos enfants
8 - Jouer avec ses enfants Parce qu'ils sont une capacité à s'émerveiller de tout, que leur innocence et leur rire sont contagieux, prendre le temps de s'impliquer dans un jeu avec les enfants permet de retomber en enfance et de nous aérer l'esprit.

Et vous ? Quels sont vos « trucs » pour vous libérer l’esprit ?

Sérénitythérapy.com

So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Dim 1 Nov 2020 - 14:17




Nouveaux tests de renard du petit prince de chez lu des tonnes de livres alors que je ne parle pas parfaitement anglais et que je ne serai pas convertir un euro en livre sterling :

Après  est-ce que tu vois le 4 ( concentre-toi et tu n'imagines pas mes jambes en l'air...)




Que voyez vous dans cette photo ?

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2846

Merci Hig pour l'idée, je ne sais pas ce que je vais en faire et où ça va mener mais c'est super intéressant j'adore ce concept...  Very Happy












Dernière édition par So Sûre le Mar 3 Nov 2020 - 10:47, édité 1 fois
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Dim 1 Nov 2020 - 14:38

.


Dernière édition par So Sûre le Mar 3 Nov 2020 - 10:43, édité 1 fois
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Dim 1 Nov 2020 - 15:00





John the révélator.
Depeche Mode
Musique.



Dernière édition par So Sûre le Dim 29 Nov 2020 - 15:18, édité 1 fois
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Dim 1 Nov 2020 - 15:19



À suivre...





Dernière édition par So Sûre le Dim 29 Nov 2020 - 15:20, édité 2 fois
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Lun 2 Nov 2020 - 17:07

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2878
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2879
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2877
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2881
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2880
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2882
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2884
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2883
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Lun 2 Nov 2020 - 17:17


Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2885

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2887
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2888
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2890
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2889

Un caca haut durable avec des multi hauts potentiels ayant des valeurs et sans complexes, c'est bon ça

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2892
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2891


So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Mar 3 Nov 2020 - 13:13





Vous êtes ici > Accueil > Familles > Une bouteille à la mer > Pourquoi l’homme se pose des questions ?
MENU FAMILLES
Le Vaisseau chez vous
Actualités Familles
Ose la recherche !
Agenda
Une bouteille à la mer
ANNIVERSAIRE
PLAN D’ACCÈS
Comment se rendre au Vaisseau ?
BILLETTERIE EN LIGNE
Achetez vos billets directement !
POURQUOI L’HOMME SE POSE DES QUESTIONS ?
21.03.2018Imprimer
C’est vrai ça. Pourquoi ? Et la femme alors ? Ne se pose-t-elle pas elle aussi des questions ? Si, bien sûr que oui. On pourrait donc écrire : pourquoi l’Homme se pose-t-il des questions ? Ou encore : pourquoi les humains se questionnent-ils ?

Evidemment, et sauf exception, on se pose des questions pour obtenir des réponses. Et pas n’importe quelles réponses : des réponses pour savoir. Savoir pourquoi, comment, quoi, qui, où, quand etc. Savoir quoi dire, comment agir, où aller et ainsi de suite.

En science, mais aussi dans nos conversations de tous les jours, l’art de poser des questions est fort utile. Les questions nous servent à chercher et à trouver des réponses permettant par exemple de mieux comprendre le sens de nos actes et la nature du monde qui nous entoure. Créer, améliorer, échanger des idées, évoluer et vivre en bonne intelligence les uns avec les autres, tout cela ne serait pas chose aisée sans pouvoir se questionner.

A contrario, certaines personnes cherchent parfois à ne plus se poser de questions ou à moins s’en poser. Bref, elles aimeraient pouvoir arrêter le robinet de la pensée. Pour y parvenir elles s’y essaient par exemple grâce à la concentration que nécessite le sport ou à l’inverse grâce à la relaxation qu’apportent yoga ou méditation.

Quoi qu’il en soit, il est fort probable que l’humanité se posera des questions aussi longtemps que nous y pousseront notre imagination et notre quête de connaissances, autrement dit notre créativité et notre curiosité !

... /....
Vaisseau. Com.

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_2965

- Pourquoi pourquoi ?
- Parce que parce que. Par le pouvoir de la puissance 4, nous boucherons les trous de balle de la des organes nisation.. Tin tin..
- mais tu vas rester mono poly...
- mono poly...! C'est une contrat diction complotiste  affraid


So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Mer 4 Nov 2020 - 23:50



Fix you.
Coldplay
Musique.



Dernière édition par So Sûre le Dim 29 Nov 2020 - 15:24, édité 1 fois
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Mer 4 Nov 2020 - 23:55



Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1016


So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Ven 6 Nov 2020 - 11:13



Le conseil scientifique  demande au gouvernement d'associer les citoyens aux décisions

Deuxième confinement en huit mois. La population peut-elle accepter ce « stop and go » dans la durée ? L’adhésion de la population s’invite avec force dans le dernier avis du Conseil scientifique, chargé d’éclairer la décision publique.
Le Conseil scientifique recommande désormais au gouvernement de « s’appuyer sur une vision issue de la société civile et non pas seulement sur les orientations données par les experts pour éclairer les décisions ».

L'objectif des 5.000 cas par jour
« Passer de 40.000 contaminations par jour à 5.000 » d’ici au 1er décembre : c’était l’objectif visé par Emmanuel Macron quand il a annoncé le 28 octobre le reconfinement. Ce seuil des 5.000 cas était également évoqué par le Conseil scientifique dans son avis du 26 octobre

... /...
La matinale de l'Yonne. Fr

Accueil Insolite
"Donald Trump est une tortue obèse sur le dos" : la phrase choc d'un journaliste de CNN en direct

Donald Trump la nuit dernière. MAXPPP - Chris Kleponis
Publié le 06/11/2020 à 11:00
Le célèbre journaliste américain Anderson Cooper n'a pas mâché ses mots après l'intervention de Donald Trump, dans la nuit de jeudi à vendredi, où ce dernier a réitéré ses accusations de fraudes électorales, parlant même de "vol". Sur l'antenne de CNN le président des États-Unis a été comparé à "une tortue obèse" par le journaliste.... /...
ladepeche.fr

Pays-Bas enseignant menacé caricature www.linfo.re

So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Sam 7 Nov 2020 - 13:22



Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1068
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1069
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1067
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1071
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1070

Travailleurs Sosure même le dimanche en filigrane cérébral sinon tu finiras Saw 6 ou Saw 7..

Assistance de direction ton bon sens ( dans le bon sens avec mon sens).. À côté des pompes du crédit agric***




So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Sam 7 Nov 2020 - 20:25



Marie-Anne Matard-Bonucci
HISTORIENNE, PROFESSEURE D'HISTOIRE À L'UNIVERSITÉ PARIS 8 VINCENNES-SAINT-DENIS
Marie-Anne Matard-Bonucci est professeure d’histoire à l’université de Paris 8. Elle est directrice de Revue Alarmer, responsable du CERA-IFG et présidente de l’Association Alarmer. Ses travaux portent sur le fascisme, l’antisémitisme et divers aspects de l’histoire de l’Italie contemporaine. Elle a notamment publié Totalitarisme fasciste (CNRS Edition, 2018), L’Italie fasciste et la persécution des Juifs (2007, réédité aux PUF en 2012). Elle a dirigé : Antisémythes : l’image des juifs entre culture et politique (1848-1939) (Nouveau monde éditions, 2005) et le numéro de la Revue d’Histoire moderne et contemporaine intitulé L’antisémitisme : un éternel retour ? (2015).

Ses publications sur AOC. fr.
Vendredi
06.11.20
Critique
Quand l’Histoire s’accélère – sur M. L’enfant du siècle d’Antonio Scurati
par Marie-Anne Matard-Bonucci
Entrelaçant réel et fiction, M d’Antonio Scurati retrace pas à pas et coup après coup la conquête du pouvoir par Mussolini et l’avènement du fascisme en Italie. Si les événements en question peuvent.. /..

So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Dim 8 Nov 2020 - 13:54



L'épidémie du Covid 19 a fait plus de 40000 morts en France.
santé publique France.
L.Obs.com.
8 novembre 2020

-----

Foo Fighters.
Ils invitent un enfant de 8 ans à monter sur scène devant 40000 personnes

Foo Fighters : Ils invitent un enfant de 8 ans à monter sur scène avec eux (VIDEO)
Le fils d'un musicien célèbre a été invité a interpréter un titre aux côtés des Foo Fighters.
Il y a quelques jours, un jeune garçon de 8 ans est apparu sur la scène du Festival  Bourbon & Beyond à Louisville dans le Kentucky. En effet, ce dernier a été invité par Dave Grohl à le rejoindre le temps d'un morceau, en l’occurrence Everlong. Postée sur Instagram, la vidéo de cet événement n'a pas tardé à faire le buzz sur la toile. Aimé par plus de 14 000 personnes, l'extrait vidéo a été posté par le père de l'enfant lui-même qui n'est autre que Scott Ian du groupe Anthrax. Visiblement, c'est lui qui a envoyé son fils sur la scène des Foo Fighters. Comme quoi, la musique est une histoire de famille...  


"Plus grand moment de fierté pour un papa ? Et si votre fils avait la chance de rejoindre son groupe préféré sur scène pour jouer Everlong devant 40 000 personnes et DECHIRER ! Merci Dave, Taylor, Pat, Nate, Chris, Rami, Gus, Kerwin, Sean, Patrick, Simone et tous les autres membres de l'équipe des Foo pour être les meilleurs !!!" a écrit Scott Ian sur son compte Instagram lorsqu'il a dévoilé la vidéo de son fils aux yeux du public et surtout de ses nombreux fans... /...


Virgin Radio. Fr
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Mer 11 Nov 2020 - 12:03



Merci Mr papillon depuis 1999 etc..
Ce forum va rester très spécial dans mes souvenirs et des personnes waouh..

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1155
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1156

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1157
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1159
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1158
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1160
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1162
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1161
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1163
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1165

Tous les éditeurs, les écrivains, en tout, les Mr Boris Cyrulnik et tous ces titres ect, toutes les personnes dont la population achètent les livres depuis 50 ans.. pour les utiliser tous les jours dans la vie courante... Et toutes les personnes qui inspirent matière à écrire quelque chose à toutes ces personnes...





So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Jeu 12 Nov 2020 - 20:15



Le concept du moment
Le grand retour de la délation ?
Octave Larmagnac-Matheron publié le 22 octobre 2020 6 min
« Les gens doivent signaler les voisins qu’ils soupçonnent d’accueillir un rassemblement de sept personnes ou plus », affirmait Kit Malthouse, ministre britannique de la Justice ainsi que de la Criminalité et de la Police à la mi-septembre. Plus mesuré, le gouvernement de Jean Castex ne s’est pas risqué à inciter les Français à la délation depuis la mise en place de nouvelles mesures restrictives pour éviter une deuxième vague de Covid-19. On peut pourtant parier qu’ils seront nombreux à prendre d’eux-mêmes l’initiative de dénoncer les contrevenants... /...

Philomag.
Octobre 2020.
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Jeu 12 Nov 2020 - 21:11

Une reconversion au ciné ?

Fabrice Lucchini aimerait "jouer 
Didier Raoult" . 
Le Huffington. Post. YouT. 

albino sunny
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Ven 13 Nov 2020 - 0:21

Vatican news. Ca
Octobre 2020 



... /... 
Cyprien Viet – Cité du Vatican
La laïcité est souvent revendiquée par les responsables politiques français comme un socle de la démocratie et de l’harmonie de la société. Elle est pourtant parfois instrumentalisée dans un langage très restrictif voire humiliant pour certains croyants. Récemment, la tonalité de certains débats médiatiques autour d’un «droit au blasphème», dans le contexte des attentats liés à la publication des caricatures de Mahomet, ou certaines questions provocatrices posées dans le débat public, comme par exemple «comment faire revenir les prêtres dans leur sacristie» ou «l’islam est-il soluble dans la démocratie», ont donné l’image d’une France intolérante, arrogante, rétive à toute transcendance.
Au-delà des simplifications médiatiques et des élans émotionnels, la laïcité peut pourtant constituer un outil de promotion de la liberté religieuse, non pas dans un esprit de relativisme mais de respect sincère pour l’identité de chacun, et en pleine convergence avec l’éthique catholique et le magistère des Papes.
Dans sa Lettre aux évêques de France du 11 février 2005, à l’occasion du 100ème anniversaire de la loi de séparation de l’Église et de l’État, saint Jean-Paul II en soulignait les aspects positifs: «Le principe de laïcité, s’il est bien compris, appartient aussi à la Doctrine sociale de l’Église. Il rappelle la nécessité d’une juste séparation des pouvoirs qui fait écho à l’invitation du Christ à ses disciples: “Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu” (Lc 20, 25).»
Cette argumentation fut reprise par Benoît XVI devant le président Nicolas Sarkozy lors de leur entretien au Palais de l’Élysée, le 12 septembre 2008. L’actuel Pape émérite, qui est membre d’honneur de l’Académie des Sciences Morales et Politiques au sein de l’Institut de France, est un bon connaisseur de la subtilité juridique mais aussi philosophique qui entoure ce concept de laïcité. Devant les principales autorités françaises de l’époque, il soulignait qu’une conception figée de la laïcité serait contre-productive, mais qu’elle doit rester une notion dynamique, tenant compte des réalités de la société. «En ce moment historique où les cultures s’entrecroisent de plus en plus, je suis profondément convaincu qu’une nouvelle réflexion sur le vrai sens et sur l’importance de la laïcité est devenue nécessaire», soulignait le Pape allemand. «Il est en effet fondamental, d’une part, d’insister sur la distinction entre le politique et le religieux, afin de garantir aussi bien la liberté religieuse des citoyens que la responsabilité de l’État envers eux, et d’autre part, de prendre une conscience plus claire de la fonction irremplaçable de la religion pour la formation des consciences et de la contribution qu’elle peut apporter, avec d’autres instances, à la création d’un consensus éthique fondamental dans la société.»

Oui à la laïcité, non au laïcisme athée


Dans sa lettre de 2005, Jean-Paul II précisait que «la non-confessionnalité de l’État, qui est une non-immixtion du pouvoir civil dans la vie de l’Église et des différentes religions, comme dans la sphère du spirituel, permet que toutes les composantes de la société travaillent ensemble au service de tous et de la communauté nationale.» Mais il soulignait aussi la différence entre cette laïcité ouverte et «un type de laïcisme idéologique ou de séparation hostile entre les institutions civiles et les confessions religieuses».
C’est bien cette tonalité agressive qui prévalait dans l'esprit de la loi du 7 juillet 1904, notamment dans les discours du président du Conseil Emile Combes, qui finira par être écarté du pouvoir par ses propres alliés en raison de la tension qu’il provoquait dans la société. Outre la loi du 9 décembre 1905 en elle-même, l’expulsion des congrégations et les inventaires des biens d’Église furent vécus douloureusement par les catholiques, l'État se réservant le droit de les confier à des associations de droit privé, éventuellement gérées par des personnes de cette même confession.
Après la politique de ralliement à la République promue par son prédécesseur Léon XIII à la fin du XIXème siècle dans un souci de réalisme politique, le saint Pape Pie X exprima lui une opposition totale aux orientations laïques de la République française dans trois encycliques publiées entre 1906 et 1907 : Vehementer nos, Gravissimo Officii Munere et Une fois encore.
Avec quatre décennies de recul et l’apaisement progressif des relations entre l’Église et l’État, les évêques de France porteront un regard sur la laïcité beaucoup plus nuancé. Pie XII, lui-même fin diplomate, confiera au futur Jean XXIII, Mgr Angelo Roncalli, nommé nonce apostolique en France, le soin d’arrondir les angles après les fractures de la Seconde Guerre mondiale. Les relations entre autorités politiques et religieuses s’apaisent alors. Dans sa déclaration du 13 novembre 1945 sur la personne humaine, la famille et la société, l’épiscopat français définit la laïcité comme une valeur légitime selon deux définitions: le droit de chaque citoyen de pratiquer la religion de son choix (ou de n’en pratiquer aucune), et d’autre part, «la souveraine autonomie de l’État dans son domaine de l’ordre temporel, son droit de régir seul toute l’organisation politique, judiciaire, administrative, fiscale, militaire de la société temporelle, et, d’une manière générale, tout ce qui relève de la technique politique et économique».
Ces deux définitions, formulées dans le contexte de la nécessaire reconstitution de l’unité nationale après le traumatisme de la guerre, sont très différentes d’une vision idéologique qui mettrait l’autorité politique hors de toute morale supérieure, et qui reviendrait à promouvoir une doctrine matérialiste et athée qui n’aurait rien à envier aux régimes communistes. Le souvenir des exactions de la Révolution française, et notamment du régime de la Terreur, est en effet demeuré vif pour de nombreux catholiques, et il les incite à une certaine méfiance. Sans atteindre des degrés aussi dramatiques, certaines polémiques récentes, notamment sur la présence des crèches dans les espaces publics, montrent que le principe de laïcité glisse parfois vers des interdictions absurdes et difficiles à justifier.
Ces derniers jours, la suspension des messes publiques dans le cadre du nouveau confinement, voué à limiter la progression du coronavirus, a suscité colère et incompréhension parmi de nombreux catholiques. Le juge des référés du Conseil d'État, saisi par le président de la conférence des évêques de France, a confirmé l'interdiction. Au lendemain de l'annonce de cette décision, Mgr Éric de Moulins-Beaufort en a tiré l'occasion de réaffirmer sa vision de la laïcité, dans son discours de clôture de l'Assemblée plénière de l'épiscopat: «Au-delà de la douleur de la privation de Messe, pour moi, il est important qu’en cette affaire, le droit soit dit avec précision. Nous avons appris à vivre en régime de séparation et à goûter la liberté qu’y trouve l’Église de vivre sa vie propre, non pas hors de l’État mais sans sa contrainte, non pas contre la société mais en son sein, en servant sa cohésion, mais selon la dynamique propre de la foi en l’Évangile du Christ et de la dilatation du cœur et de l’action que nous en recevons. En un temps où, pour des raisons tout à fait compréhensibles, qui relèvent de sa responsabilité, l’État cherche à renforcer sa surveillance des religions, quelles qu’elles soient, nous devons être vigilants, - nous, ce sont tous les citoyens français-, sur la précision des textes qui limitent ou encadrent ou expriment les libertés fondamentales», a-t-il précisé. 

Le risque de reléguer les religions vers une sous-culture


Dans son livre d’entretien avec Dominique Wolton, publié en 2017 sous le titre Politique et Société, le Pape François exprimait un regard plutôt critique sur une conception trop obtuse de la laïcité, qu’il voit comme une notion saine en elle-même, mais qui dérive parfois vers une certaine intolérance. «Je crois que dans certains pays comme en France, cette laïcité a une coloration héritée des Lumières beaucoup trop forte, qui construit un imaginaire collectif dans lequel les religions sont vues comme une sous-culture», regrettait-il. Il plaidait donc pour un État «ouvert à la transcendance», capable d’intégrer pleinement les religions dans la culture collective.
«Quand on dit qu’il ne faut pas porter de croix visibles autour du cou ou que les femmes ne doivent pas porter ça ou ça, c’est une bêtise, soulignait-il. Car l’une et l’autre attitudes représentent une culture.» «L’un porte la croix, l’autre porte autre chose, le rabbin porte sa kippa et le Pape porte la calotte! La voilà, la saine laïcité!», précisait François avec humour.

Le dialogue s’intensifie entre responsables religieux et politiques en France


L’histoire de France est traversée par une perpétuelle tension quant à l’interprétation de la laïcité, que ce soit dans un sens restrictif, ou dans une logique plus ouverte donnant un espace aux religions dans la vie publique. Les débats actuels sur la place de l’islam montrent bien la difficulté et l’importance pour les responsables politiques de trouver des interlocuteurs institutionnels auxquels se référer. Le Conseil Français du Culte Musulman, bien qu’il ne soit pas totalement représentatif du paysage complexe de l’islam en France, s’est progressivement imposé comme l’organe de contact pour les responsables politiques.
Dans l’ensemble, indépendamment des alternances entre droite et gauche, les contacts se sont intensifiés entre le gouvernement et les responsables religieux, régulièrement consultés. Le rythme des rencontres s’est accru depuis la série d’attaques terroristes de 2015-2016.
Pour sa part, l’Église catholique est apparue comme une institution pourvoyeuse de sens et de consolation, avec des symboles marquants comme la Marseillaise jouée à l’offertoire lors de la messe célébrée à Notre-Dame-de-Paris le 15 novembre 2015, deux jours après les fusillades qui avaient fait 130 morts dans la capitale française. La précédente occasion durant laquelle l’hymne national fut joué aux grandes orgues remontait au Te Deum célébré lors de la Libération en 1944.
Autre signe de cet attachement aux symboles catholiques, les obsèques des présidents donnent souvent lieu à un déploiement liturgique parfois déroutant pour des journalistes et des responsables politiques peu aptes à en saisir le sens, comme ce fut palpable lors des obsèques de Jacques Chirac en 2019. Lors du décès de François Mitterrand en 1996, le cardinal Lustiger célébra une messe solennelle à Notre-Dame-de-Paris, devant de nombreux chefs d’État étrangers, pendant qu’une autre messe plus intimiste se tenait dans la commune de Jarnac, en Charente, lieu de la sépulture de l’ancien président. Un tel dispositif déployé pour un homme politique qui se disait détaché de la foi, mais qui assumait néanmoins une recherche mystique dans les dernières années de sa vie, montre que la République a besoin de sacré pour s’incarner.
Certains ironisent sur la religion «catho-laïque» qui continue à structurer la vie publique en France, malgré l’éloignement d’une grande partie de la population vis-à-vis des institutions religieuses. L’émotion suscitée par l’incendie de Notre-Dame-de-Paris en 2019 est aussi révélatrice d’une certaine soif de transcendance dans la population française.

Une laïcité à géométrie variable


Il est important de rappeler par ailleurs que le droit français a multiplié les exceptions et dérogations au principe de laïcité. Depuis leur rattachement à la France au terme de la Première Guerre mondiale, les départements de l’Alsace et de la Moselle sont sous régime concordataire, c’est-à-dire qu’ils sont régis par le Concordat napoléonien de 1801 et non pas par la loi de 1905, adoptée alors que ces territoires se situaient sous souveraineté allemande. Concrètement, les prêtres (tout comme les rabbins et les pasteurs protestants) y sont rémunérés par l’État, et les évêques font l’objet d’une double nomination, du Pape et du président de la République française. Actuellement, le président de l’Université de Strasbourg est un prêtre catholique, une situation impossible à imaginer dans une autre université publique en France.
Certaines collectivités d’outre-mer se situent également hors du régime de laïcité: du fait de l’incapacité pratique de l’État à organiser un maillage efficace du territoire, notamment au niveau des écoles, l’Église catholique bénéficie d'un financement public en Guyane, à Saint-Pierre-et-Miquelon, en Polynésie française, en Nouvelle-Calédonie et à Wallis-et-Futuna. L'Église est considérée comme y exerçant des missions de service public. En Guyane néanmoins, la rémunération des prêtres par la collectivité territoriale est progressivement abrogée, au profit d’une prise en charge directe par le diocèse.

La France, un pays à la fois rationaliste et mystique


L’histoire de France a été jalonnée de personnalités inspirées par Dieu, comme Jeanne d’Arc, dont la dimension mystique n’a pas dissuadé les personnalités politiques les plus laïques et républicaines d’en revendiquer l’héritage. Sa canonisation en 1920 fut l’occasion d’une reprise des relations diplomatiques entre la France et le Saint-Siège, après 15 ans de suspension. Les catholiques avaient retrouvé leur place dans la société française avec la Première Guerre mondiale, qui fut un creuset de réconciliation nationale. Au cours des combats de 1914 -1918, de nombreux soldats français ont voué un culte étonnant et particulier de ferveur à Thérèse de Lisieux, qui a vu sa popularité progresser dans ce contexte. La dévotion mariale s'est aussi exprimée dans les rangs des militaires, et c'est en 1956 que fut créé l'Hospitalité Notre-Dame-des-Armées pour permettre aux blessés et malades militaires de participer au pèlerinage de Lourdes.
Les tensions liées à la séparation de l’Église et de l’État et à l’expulsion des communautés religieuses, étaient désormais bien loin. Paradoxalement, même si le départ de la plupart des religieux de métropole pour les colonies françaises et pour d’autres pays fut une expérience brutale et douloureuse, ces expulsions se sont avérées être un facteur accélérateur pour les missions. Les congrégations françaises se sont ainsi rapidement implantées et développées jusque dans des terres lointaines où elles ont fait souche. Les autorités françaises elles-mêmes furent heureuses de voir la francophonie s’étendre grâce aux missionnaires. Une vision restrictive et parfois obtuse de la laïcité à l’intérieur du territoire métropolitain a donc libéré des énergies missionnaires pour l’extérieur… Certains peuvent s’en offusquer et y voir la marque d’une certaine hypocrisie. D’autres y verront le signe que «tout est grâce» que Dieu parle droit par des lignes courbes, y compris par des canaux inattendus.
Durant la Seconde Guerre mondiale, les grandes heures de la Résistance dont les acteurs (à commencer par le général de Gaulle) furent au centre de la vie politique française des décennies suivantes, furent marquées par de nombreux signes de fraternité entre ceux qui croyaient au Ciel et ceux qui n’y croyaient pas. L’ancien ministre communiste Jack Ralite, peu avant sa mort en 2017, donnait cet éclairage poignant sur le sens de son engagement politique: «Ce n’est pas parce qu’il y a du désaccord qu’il doit y avoir du désamour. En vérité, j’ai une fidélité inaltérable pour l’ouvrier-menuisier communiste de Vitry-sur-Seine qui, en déportation, a refait le chapelet de l’abbé, arraché par les nazis.» Une phrase qui montre le paradoxe d’une certaine mentalité française, en tension perpétuelle autour de ces notions de laïcité et de séparation du religieux et du politique, mais qui sait aussi reconnaître la valeur de la foi et du sacré et, parfois, qui ose libérer quelques espaces pour le passage de Dieu. 



30/10/2020

Reconnaître la valeur de la vie spirituelle, une clé pour désamorcer les conflits

[size=48]
[size=48]Les tensions et la violence qui agitent actuellement la France ont souvent pour racine l’articulation extrêmement difficile entre la laïcité comme principe d’organisation... 
[/size][/size]
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Ven 13 Nov 2020 - 0:49

Le président Trump aurait pu s'y préparer
12 novembre 2020/ 5 Commentaires / en général / par Hubert Collins


Après avoir remporté les élections de 2016, Donald Trump a déclaré: «En plus d'avoir remporté le Collège électoral dans un glissement de terrain, j'ai remporté le vote populaire si vous déduisez les millions de personnes qui ont voté illégalement
. »


... /... 
The occidental observer. 


----

Discipline. 
Orelsan/YouT 
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Sam 14 Nov 2020 - 14:33



faussaire de génie

Han Van Meegeren, le faussaire de génie
Le 5 août 2015 à 07h00
Abraham Bredius était le critique d'art spécialisé dans la peinture hollandaise du XVIIe siècle le plus réputé de son époque. En 1937, lorsqu'on lui présente « le Christ à Emmaüs », une oeuvre inédite de Johannes Vermeer, l'un des plus grands maîtres de cette période, il est ébahi. « Nous avons ici un chef-d'oeuvre, je dirais le chef-d'oeuvre de Vermeer, un de ses tableaux les plus grands par ses dimensions, une oeuvre totalement différente de toutes les autres, et dont pourtant chaque pouce ne peut être que de Vermeer », écrit-il dans une revue spécialisée. Le tableau est acquis pour une somme considérable par un prestigieux musée de Rotterdam. Aux Pays-Bas, la découverte miraculeuse et tardive de cette toile suscite un émoi considérable. Et pourtant... Vermeer n'a jamais peint cette célèbre scène de la Bible ! « Le Christ à Emmaüs » est l'oeuvre d'un faussaire aussi facétieux et mégalomane que génial, Han Van Meegeren.

Né à la fin du XIXe siècle aux Pays-Bas, Han Van Meegeren développe une âme d'artiste dès l'enfance. Au grand dam de son père autoritaire et conservateur. En cachette, il parvient malgré tout à s'inscrire aux Beaux-Arts. La qualité de son coup de pinceau lui permet de percer et d'envisager une carrière honorable. Mais les critiques le boudent. Han Van Meegeren ne le supporte pas. Convaincu d'être un génie incompris, il entend bien le faire savoir. « En réussissant les faux les plus parfaits que le monde ait connus, notre héros se venge doublement : il se venge de son père, qui, dans sa jeunesse, lui a mis des bâtons dans les roues pour lui ôter l'envie de peindre ; mais il se venge aussi des critiques d'art qui ont refusé de la considérer comme un grand peintre », analyse Pierre Lunel dans son ouvrage « les Plus Grands Escrocs de l'histoire »*.


Van Meegeren va donc faire des faux. Pas de vulgaires copies d'oeuvres existantes mais des toiles originales censées avoir été peintes par Vermeer et jusqu'ici demeurées secrètes. Il lui faudra quatre ans pour réaliser « le Christ à Emmaüs ». Une longue période mise à profit pour résoudre plusieurs défis : trouver des pigments analogues à ceux utilisés au XVII e siècle et surtout arriver à vieillir artificiellement sa toile de trois siècles.

Son coup d'essai est un coup de maître. Galvanisé, le faussaire décide de persévérer dans sa nouvelle carrière. Les vrais-faux s'enchaînent sans que personne découvre la manipulation. Les plus grands collectionneurs s'arrachent à prix d'or ces Vermeer qui apparaissent miraculeusement sur le marché. Van Meegeren reste évidemment tapi dans l'ombre en se servant de ses proches en guise d'intermédiaires. En quelques années, il accumule une fortune considérable â?? équivalente aujourd'hui à plusieurs millions d'euros â?? qui lui permet d'acquérir d'innombrables propriétés. Grisé par ce triomphe clandestin, il se noie aussi dans l'alcool, la morphine et les femmes.

En une dizaine d'années, le virtuose de la copie va réaliser treize faux, dont sept Vermeer. Les aléas de la Seconde Guerre mondiale mettent fin à la supercherie. A la Libération, les Alliés découvrent un de ses fameux Vermeer dans la collection du dirigeant nazi Hermann Göring. L'enquête permet de relier Van Meegeren à ce tableau sulfureux. Soupçonné d'avoir collaboré avec l'ennemi, il est envoyé en prison. Il risque la peine de mort. L'heure de passer aux aveux a sonné.

La révélation de son mensonge provoque la stupeur du monde de l'art, ridiculisé pendant des années. Les enquêteurs sont incrédules : ils lui demandent même de réaliser devant leurs yeux un vrai-faux Vermeer pour prouver qu'il est bien le faussaire de génie qu'il prétend être. Ses concitoyens se passionnent pour l'histoire : il acquiert enfin la notoriété qu'il rêvait d'avoir.

Newsletter - L'essentiel de l'actu
Chaque matin, l'actualité vue par Le Parisien
Adresse e-mail
JE M'INSCRIS

Votre adresse mail est collectée par Le Parisien pour vous permettre de recevoir nos actualités et offres commerciales. En savoir plus
Son procès s'ouvre à Amsterdam en 1947. Une audience expédiée en une journée à l'issue de laquelle il écope de la peine très clémente d'un an de prison. Une sanction qu'il ne purgera pas puisqu'il succombe à une crise cardiaque quelques jours plus tard.

Sa légende a survécu. Comme ses tableaux du reste. En 1995, l'un de ses faux Vermeer a été vendu aux enchères à Paris. Sous le nom de Van Meegeren cette fois.


BIO EXPRESS

10 octobre 1889. Naissance de Hans Van Meegeren aux Pays-Bas.

1916. Sa première exposition connaît un certain succès, mais les critiques jugent que son style manque d'originalité.

1937. « Le Christ à Emmaüs » est son premier faux Vermeer mis sur le marché.

1943. Il vend « le Lavement de pieds » à l'Etat hollandais.

1945. Il est placé en détention après la découverte d'un vrai-faux Vermeer dans la collecion d'Hermann Göring.

1947. Il est condamné à un an de prison par un tribunal d'Amsterdam.

30 décembre 1947. Il succombe à une crise cardiaque.

* Editions First, 2015.



So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Sam 14 Nov 2020 - 15:10



Le Quotidien du médecin
Partager via

Accueil Spécialités Psychiatrie
Psychologie d’un génie incompris
Comment ses trois médecins n’ont pas sauvé Van Gogh  Abonné
PUBLIÉ LE 31/10/2013
« ÉVIDEMMENT, souligne le Pr François-Bernard Michel, en un siècle, les moyens diagnostiques et thérapeutiques sont passés du degré zéro au degré cent. » Les troubles bipolaires n’avaient pas été identifiés, ni les thymorégulateurs mis au point. Les trois médecins qui se sont succédé auprès de Vincent Van Gogh n’en ont pas moins aggravé les carences de


Environnement
Semmelweis, le "génie" incompris qui précéda Pasteur
Par AFP - Publié le 30/06/2018 à 11h55 - Mis à jour le 30/06/2018
Semmelweis, le "génie" incompris qui précéda Pasteur
Une plaque commémorative pour le scientifique Ignace Semmelweis qui avait découvert avant Pasteur les bienfaits de l'asepsie, le 28 juin 2018 dans...
© AFP/ALEX HALADA

Vienne (AFP)
Il a vaincu la septicémie, pas les sceptiques: mort interné après avoir sauvé des centaines de vies, Ignace Semmelweis avait découvert avant Pasteur les bienfaits de l'asepsie. Mais 200 ans après sa naissance, la mise en oeuvre de ses préceptes reste toujours imparfaite, selon l'OMS.

Entré au panthéon des chercheurs ayant eu raison trop tôt, aux côtés d'un Copernic ou d'un Mendel, Semmelweis s'attira en son temps les foudres de ses pairs... pour avoir tenté d'imposer la désinfection des mains avant la manipulation de parturientes.

1846. Le jeune médecin, né le 1er juillet 1818 à Budapest, intègre le service obstétrique de l'Hôpital général de Vienne. Il est immédiatement frappé par la mortalité record des jeunes accouchées du pavillon où sont formés des étudiants: plus de 10%, avec des pointes approchant les 40%.

... /...
Geo.fr

Syndrome du savant
trouble envahissant du développement
Langue
Télécharger le PDF
Suivre
Modifier
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Savant.
Syndrome du savant
Description de cette image, également commentée ci-après
Kim Peek, calculateur doté d'une mémoire éidétique.
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

modifier - modifier le code - voir Wikidata (aide)Consultez la documentation du modèle

Le syndrome du savant, également appelé savantisme, n'est pas un diagnostic médicalement reconnu, mais le psychiatre américain Darold Treffert le définit comme un syndrome rare dans laquelle les personnes avec des troubles du développement (y compris l'autisme) ont un ou plusieurs domaines de compétence, de capacité ou d'excellence qui sont en contraste avec les limitations d'ensemble de l'individu. D'après Treffert, ce syndrome peut être génétique ou acquis[1].

D'après Treffert, environ la moitié des personnes avec le syndrome du savant sont autistes, tandis que l'autre moitié a un autre trouble du développement, un retard mental, une lésion ou une maladie cérébrale. Il dit que « tous les autistes n'ont pas le syndrome du savant et toutes les personnes souffrant du syndrome du savant ne sont pas autistes ». D'autres chercheurs déclarent que les traits autistiques et les habiletés du savant peuvent être liés[2], ou ont contesté certaines des premières conclusions sur le syndrome du savant, jugeant qu'il s'agissait de « ouï-dire, non corroborés par un examen minutieux indépendant »[3].

Bien que ce soit encore plus rare que le syndrome du savant à proprement parler, il arrive que certains « savants » ne présentent pas d'autres anomalies apparentes que leurs capacités exceptionnelles. Cela ne veut pas dire que ces capacités n'ont pas été déclenchées par une quelconque déficience cérébrale, mais cela tempère la théorie selon laquelle toutes les personnes atteintes du syndrome du savant sont infirmes et signifie qu'un compromis est nécessaire[4] (voir les savants prodigieux ci-dessous)...
/...
Wikipedia. FR

---

Psychologies
Quelle était la folie de Hitler ?

© Jupiter
Une psychose paranoïaque ? C’est en tout cas, selon notre enquête, le portrait mental qui se dessine en associant entre elles toutes les hypothèses recensées par Ron Rosenbaum dans “Pourquoi Hitler”.

Par Isabelle Taubes - Mis à jour le 4 Janvier 2010 à 17:40
 
La suite après cette publicité

Un demi-siècle après sa mort, Hitler demeure une énigme. Quels pouvaient être l’univers mental et les motivations réelles de ce monstre à l’origine du massacre collectif le plus ignoble et le plus fou jamais perpétré ? Dans Pourquoi Hitler (Lattès, 1998), l’écrivain et journaliste américain Ron Rosenbaum passe au crible de l’analyse la totalité des thèses (psychanalytiques, psychohistoriques, historiques, théologiques ou philosophiques) avancées pour expliquer son antisémitisme criminel. Dix années d’enquête minutieuse sans complaisance.

Comment Hitler est-il devenu Hitler ?
Nombreuses donc sont les théories échafaudées pour tenter de répondre à cette question. La psychanalyste Alice Miller, qui consacre sa vie à dénoncer les mauvais traitements infligés par les parents aux enfants, évoque une éducation trop autoritaire (ce qu’elle nomme une « pédagogie noire » (1) ayant contribué à faire de lui cet exterminateur. Elle évoque aussi la présence de « sang juif » dans sa lignée : une origine impure qu’il aurait voulue à tout prix dissimuler… en anéantissant l’ensemble du peuple juif. Cette « haine de soi », en tête de liste de ses mobiles criminels, est également défendue par le psychohistorien Robert Waite. Le fait de haïr l’autre au point se souhaiter sa mort par dégoût de soi-même aurait donc poussé Hitler au pire. Des dérèglements d’ordre sexuel sont aussi invoqués par certains psychohistoriens : il aurait été impuissant, il lui aurait manqué un testicule, c’était un malade, un pervers… Son incapacité à avoir des rapports sexuels normaux l’aurait poussé à se libérer de sa frustration en déchargeant son agressivité sur d’innocentes victimes…

Dans son enquête, Ron Rosenbaum conclut sur une position « éthique » : si l’on ne doit pas succomber à la tentation de l’explication unique qui dirait « tout », il faut essayer de comprendre. Car prétendre que Hitler est un mystère tel que les mots ne peuvent tenter de le cerner reviendrait à en faire un dieu du Mal, donc à « lui accorder une victoire posthume ». Sur ce point, nous ne pouvons qu’acquiescer. Un regret toutefois : Rosenbaum n’a pas tiré tout le parti de son enquête. Plutôt que de les énumérer, s’il avait associé entre elles toutes ces hypothèses, il aurait pu justement avoir une idée claire de la structure psychique de Hitler. Certes, elles n’expliquent pas le pourquoi de la Shoah (qui n’aurait pu avoir lieu sans la participation active et la collaboration complaisante de milliers de personnes) mais elles aident à comprendre le cheminement intérieur de Hitler.

1- C’est pour ton bien, Aubier-Montaigne, 1984.
Psychologies.com

Libération
Dans un foyer de jour pour enfants autistes à Evreux (Eure), en 2010.
Dans un foyer de jour pour enfants autistes à Evreux (Eure), en 2010.
Photo Frédéric Grimaud. Divergence
TRIBUNE
Hans Asperger et le danger des classifications
Par Bernard GOLSE, Professeur émérite de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’université Paris-Descartes — 26 mai 2019 à 17:56
Faire croire que l’on peut classer les troubles autistiques comme les maladies somatiques est non seulement une pure escroquerie de la pensée, mais constitue un risque de dérives dangereuses.


Tribune. Les milieux pédopsychiatriques sont en émoi depuis la parution de la traduction française du livre d’Edith Sheffer (les Enfants d’Asperger. Le dossier noir des origines de l’autisme, Flammarion, 2019) consacré à la trajectoire professionnelle de Hans Asperger. Il s’agit d’un ouvrage très documenté sur le plan historique et qui jette une ombre, plus qu’une ombre, sur les engagements politiques et l’éthique professionnelle de ce pédopsychiatre autrichien qui a donné son nom à un syndrome au succès conceptuel grandissant au cours des dernières années et qui est désormais bien connu, y compris du grand public.

Le terme de «sujet Asperger» est presque passé, désormais, dans le langage courant… Cette situation, qui pourrait faire sourire si elle n’était pas tragique, pose en réalité un certain nombre de questions délicates. On sait tout d’abord les attaques forcenées qui sont menées actuellement contre la psychanalyse et particulièrement contre la place de celle-ci dans le cadre des prises en charge des sujets présentant des troubles dits du «spectre autistique», la psychanalyse étant qualifiée de maltraitante à l’égard de ces patients. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la maltraitance de ces patients a précédé, et de loin, celle que l’on impute aujourd’hui à la psychanalyse puisque Asperger, en tant qu’obédient du régime fasciste autrichien de l’époque, envoyait au Spiegelgrund de l’Institut psychiatrique du Steinhof à Vienne les enfants qu’il avait décrits comme présentant ce trouble relationnel soi-disant spécifique afin qu’ils y soient purement et simplement exterminés !


Que ce médecin ait été ou non aussi actif que d’autres dans ce projet scientifique et politique d’élimination des enfants handicapés ou déviants importe peu, même s’il faut réfléchir au fait de savoir si l’on doit ou non conserver cette appellation d’Asperger qui, grâce à ce travail de Sheffer, va devenir rapidement un terme de sinistre mémoire ! Mais les questions vont plus loin encore. Ce syndrome dit d’Asperger a-t-il la moindre réalité scientifique ?

Rangé dans la rubrique des «troubles envahissants du développement» dits «atypiques» dans le cadre du DSM4, l’une des classifications internationales des maladies somatiques et mentales qui fait autorité dans le monde (1), et dans le cadre du DSM5 (dernière version de cette même classification), ce syndrome se trouve noyé dans la rubrique des «troubles du spectre autistique» dont il représenterait seulement une forme légère… Il s’agit donc d’un concept volatile et pour le moins sujet à caution qui ne renverrait finalement qu’à une difficulté de relation sociale liée à un trouble du vécu et/ou de l’expression des affects et des émotions chez des sujets par ailleurs le plus souvent extrêmement intelligents mais doués d’une forme d’intelligence particulière, laquelle a d’ailleurs pu faire revendiquer pour le syndrome d’Asperger un statut de différence plutôt que de maladie.

Il faut rappeler ici que le diagnostic de «psychopathie autistique» proposé par Hans Asperger à peu près à la même époque que celle où l’autisme a été décrit par Léo Kanner (1942-1943), a rapidement été repris et remanié par Lorna Wing dans les années 60, avant d’être ensuite oublié pendant de longues années. Ce n’est que plus tard qu’il a été exhumé aux Etats-Unis par des parents d’enfants en difficultés mais non reconnus comme autistes et qui donc ne pouvaient bénéficier d’une prise en charge de leurs soins par les systèmes habituels d’assurances.


Ce sont les dangers de toute classification en psychiatrie qui se trouvent clairement illustrés par cette polémique autour de l’œuvre d’Asperger. Faire croire que l’on peut classer les troubles psychiques de la même manière que les maladies somatiques est une pure escroquerie de la pensée. Plusieurs arguments peuvent être avancés. D’une part, nous n’avons à l’heure actuelle aucun marqueur biologique des différents troubles psychiques que nous prenons en compte et, à la différence des classifications dans le champ de la médecine somatique, nos classifications psychiatriques ne sont encore que descriptives, d’où la nécessité de les revoir périodiquement afin de tenir compte des nouveaux consensus qui émergent parmi les spécialistes. En pédiatrie, un enfant a la rougeole, ou il ne l’a pas, alors que dans le domaine de la pédopsychiatrie, l’immense majorité des enfants que nous rencontrons appartiennent au domaine de ce qu’il est convenu d’appeler les «variations de la normale» qui, sans être véritablement pathologiques, peuvent être source de souffrance pour les enfants eux-mêmes et pour leur entourage.

Enfin, et c’est là le cœur de ces quelques réflexions, toute classification a, par essence, une fonction stigmatisante car elle transforme les rencontres et les observations cliniques qui se doivent d’être singulières et nuancées en faits cliniques labellisés par une aura de scientificité qui ne souffrirait plus ni la discussion ni le doute. Tel fut le cas de la pédagogie dite «curative» prônée par Asperger et ses funestes collègues. Dès que l’on dispose d’une classification, il y a possibilité de sélection, et chacun sait à quoi ce terme a donné lieu dans les camps de concentration nazis. Nous apprenons aujourd’hui que le terme de syndrome d’Asperger a également conduit des enfants vers la mort ! La question, désormais, n’est donc pas seulement de débaptiser un tableau clinique, encore que ceci puisse apparaître comme une urgence, mais de changer définitivement de paradigme épistémologique en psychiatrie et en pédopsychiatrie, domaines particuliers du savoir dans lesquels les spécificités qualitatives de la rencontre interhumaine se doivent absolument de prévaloir sur toute démarche d’étiquetage dangereuse et intrinsèquement porteuse de menaces de dérives politiques !

(1) Quatrième édition du «Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders», édité par l’American Psychiatric Association (APA).

Bernard GOLSE Professeur émérite de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’université Paris-Descartes... /...

---



Chapitre 7. Les intérêts spécifiques
Tony Attwood
Dans Le syndrome d'Asperger (2010), pages 199 à 235
 
Chapitre
Bien que les personnes avec le Syndrome d’Asperger aient des difficultés avec les aspects interpersonnels de la vie, la plupart ont des aptitudes remarquables dans un domaine d’expertise donné. Hans Asperger a décrit certaines caractéristiques des intérêts spéciaux :Nous connaissons un enfant autiste qui a un intérêt spécifique pour les sciences de la nature. Ses observations font preuve d’une capacité inhabituelle à percevoir l’essentiel. Il assemble les faits dans un système, et formule ses propres théories, même si elles sont parfois obscures. Il n’a entendu ou lu quasiment rien de tout cela, et se réfère toujours à ses propres expériences. Il y a également un enfant « chimiste ». Il utilise tout son argent pour des expériences qui horrifient souvent sa famille ; il va jusqu’à voler pour les financer. Certains enfants ont des intérêts encore plus spécialisés, par exemple des expériences qui font du bruit et des odeurs. Un autre garçon autiste était obsédé par les poisons. Il avait des connaissances tout à fait inhabituelles dans ce domaine, et possédait une collection étendue de poisons... /...

Cairn. Info.

---

Santé

Hacker le cerveau : la menace ultime ?
Par Stéphane Desmichelle (Lire tous ses articles)

Publié le 21.10.2014 à 17h32 , mis à jour le 10.12.2014 à 10h34

Alors que le Dr Laurent Alexandre présente à nouveau ses théories ce 10 décembre à LeWeb, événement international sur l'innovation numérique, Sciences et Avenir vous propose de (re)découvrir sa dernière conférence.

Si jusque-là, la peur des NBIC relevait de la science-fiction, attendons de voir ce que nous réserve la réalité dans les prochaines décennies.

KTS / Science Photo Library / AFP

   
Le cerveau humain serait en danger. Avec comme plus grande menace, Google. Voilà résumée vulgairement la conférence que vient de donner Laurent Alexandre à Monaco, lors des Assises de la sécurité et des systèmes d'information (SSI), un rendez-vous pour les décisionnaires dans le domaine qui s'est tenu du 1er au 4 octobre 2014 . Chouchou des médias (il a le droit à sa tribune dans Le Monde, fait l'objet d'un portrait élogieux sur Libération, et passe régulièrement à la radio), il faut dire que l'homme a de quoi susciter l'intérêt.


PANÉGYRIQUE. D'abord, son curriculum vitae (presque louche) à faire rougir un académicien : chirurgien-urologue et neurobiologiste, diplômé de Sciences Po, de HEC et de l'ENA. Fondateur et développeur de Doctissimo.fr et d'une dizaine d'entreprises high-tech, il dirige aujourd'hui DNAVision, une entreprise spécialisée dans le décryptage du génome humain. Et puis, il y a son discours engagé, péremptoire mais passionné, parfois volontairement exagéré mais qui fait souvent mouche.

Voici en substance les arguments avancés lors de cette conférence (visionnable dans son intégralité en fin de l'article).


Un continuum entre le cerveau et l'intelligence artificielle
Dès l'introduction, le Dr Alexandre entre dans le vif du sujet : les NBIC (voir encadré ci-dessous), ces fameuses technologies, qu'il avait déjà attaqué lors du TEDx Paris 2012.

Les NBIC. C'est le sigle utilisé pour désigner un champ scientifique multidisciplinaire au carrefour des Nanotechnologies, des Biotechnologies, de l'Informatique et dessciences Cognitives.

Et le quinquagénaire hyperactif n'a peur de rien. La preuve, sa principale cible n'est autre que le géant... Google. Pour le Dr Alexandre, les instruments destinés à (ou tout au moins capables de) manipuler le cerveau sont dans les mains des Gafa (ces quatre grandes firmes du numérique que sont Google, Apple, Facebook, Amazon), en passe de devenir les leaders mondiaux des NBIC. Pour hacker le cerveau, les outils sont nombreux : ADN, nanotechnologies, BigData, traces laissées sur le Web, dossier médical, prothèses électroniques, objets connectés... /...

Sciences. Avenir. Fr

Quinquagénaire hyperactif  affraid

Renégocier la réalité
Par Natalie Levisalles — 11 juillet 2002 à 00:22
La fugue est l'exact reflet de l'âge du tourisme. Entretien avec Ian Hacking, expert en maladies mentales transitoires.


Pourquoi un philosophe s'intéresse-t-il à la maladie mentale ?

Il y a plusieurs réponses possibles. Je travaille depuis quelques années sur un projet que

j'appelle : «Façonner les gens». Comment les gens sont façonnés par les classifications, les théories des sciences de l'homme et de la société. Je réfléchis toujours à partir d'exemples. Ma réponse pourrait donc être : je m'intéresse aux maladies mentales comme exemples.

Dans l'Ame réécrite, je demandais : «Les psychiatres ont défini et peut-être fabriqué les symptômes de certaines maladies mentales, mais n'existe-t-il pas de maladies réelles ?» C'est une question philosophique plus traditionnelle. Dans les Fous voyageurs, je cite Hilary Putnam selon lequel la réalité n'est pas un absolu : nous sommes toujours en train de la renégocier.


Quand il a commencé ses études sur la folie, Michel Foucault avait l'hypothèse, peut-être le rêve, qu'il existe sur la folie une vérité, quel que soit le contexte. S'il a raison, c'est une leçon sur la condition humaine. (Pour moi, il a tort, mais l'hypothèse est importante.) Plus modestement, tout le monde pense qu'il est évident que les philosophes s'intéressent à la raison. Foucault a montré que folie et raison sont un couple qui marche la main dans la main.

Pourquoi les «fous voyageurs» ?

Dans l'Ame réécrite, je m'étais intéressé aux épidémies de personnalités multiples . On connaît bien l'épidémie actuelle, qui touche depuis une trentaine d'années les Etats-Unis, le Canada et l'Australie. Mais la première épidémie s'est déclarée en France vers 1870. Or, dans cette maladie, neuf patients sur dix sont des femmes. Je me suis demandé où étaient les «multiples» masculins de l'époque. La réponse est simple : «Sur la route». Je pense que l'équivalent masculin des «personnalités multiples», c'est la fugue.

La fugue et les personnalités multiples seraient des «maladies mentales transitoires» ?

En m'intéressant à Albert et à cette épidémie de fugues, je me suis rendu compte que cette histoire était exemplaire. Elle permettait de réfléchir à tout un groupe de maladies, passées et actuelles. L'hystérie, le déficit de l'attention (dont 3 millions d'enfants américains seraient atteints), l'anorexie, le stress post-traumatique... toutes ces maladies mentales émergent à un moment et à un endroit donnés, se développent, deviennent une véritable obsession, et finissent par s'évanouir. A une époque où on invente des maladies mentales tous les ans (autisme subclinique, trouble explosif intermittent, amputisme), c'est utile d'analyser ce qui se passe.


Quelle différence faites-vous entre les maladies transitoires et les autres ?

Pour moi, il y a des maladies biologiques comme la schizophrénie et le trouble bipolaire, et d'autres qui n'ont pas de causes biologiques connues. Quand j'ai dit ça lors d'un cours au Collège de France, devant un amphithéâtre de 300 personnes, dont 200 lacaniens, on m'a répondu : «Non, la schizophrénie est liée à la relation entre la mère et le fils». J'ai bien conscience qu'il existe d'autres opinions sur la question.

Bien sûr, depuis cent ans, le diagnostic de la schizophrénie a évolué, le poids des différents symptômes a changé. Mais la maladie est là, avec toujours la même famille de symptômes. La structure globale, la façon dont la maladie se déclare chez un jeune homme à la fin de la puberté, cet élément central est clairement biologique, et le choix des symptômes n'est pas libre. Dans les maladies mentales transitoires au contraire, les gens sont très malheureux, mais le choix des symptômes est très libre. Aujourd'hui, quelqu'un comme Albert aurait des problèmes mentaux, mais ses symptômes seraient tout à fait différents.

Et la dépression ?

L'épidémie actuelle de dépression est difficile à analyser. Je ne sais pas si c'est une maladie transitoire. La mélancolie existait dans le monde grec il y a plus de deux mille ans, mais il y a un élément «objectif» nouveau : les médicaments. On a accusé la société industrialisée, mais les ouvriers à la chaîne d'Henry Ford n'étaient pas déprimés. Ce qui est nouveau, c'est que les médecins trouvent facile de diagnostiquer la dépression parce qu'il y a quelque chose à faire : ils peuvent prescrire du Prozac.


Vous définissez les maladies mentales transitoires par leur «niche écologique».

Depuis quelque temps, dans les pays anglo-saxons en tout cas, on discute pour savoir si la maladie mentale transitoire est «réelle» ou «socialement construite». Pour sortir de cette dichotomie, j'ai proposé d'utiliser la métaphore de la niche écologique dans laquelle ces maladies peuvent se développer. Une niche écologique définie par plusieurs vecteurs, en particulier l'observabilité (le trouble doit être visible) et la «polarité culturelle» : les maladies mentales transitoires se situent sur un axe vice/vertu entre deux éléments de la culture.

Quelle est la polarité culturelle dans la fugue ?

A la fin du XIXe en France, la fugue apparaît entre deux phénomènes sociaux qui occupent une grande place : le tourisme romantique et le vagabondage criminel. Le premier, vertueux, est synonyme de plaisir, de loisirs, de rêves d'évasion. Le second, vicieux, évoque la peur des bas-fonds. A la fin des années 1880, on voit à la fois le début du tourisme des classes moyennes, une activité romantique et enrichissante intellectuellement, et une obsession typiquement française du vagabondage. Il y a véritablement une peur panique qui se traduit par des lois prévoyant des punitions terribles pour les vagabonds. La fugue est l'exact reflet de l'âge du tourisme. Le docteur Tissié lui-même le constate, qui parle du «tourisme pathologique» d'Albert.

Vous parlez aussi de l'anorexie.

C'est une maladie très curieuse. La difficulté de traitement est extraordinaire. Toutes les méthodes se valent plus ou moins, et la plupart des anorexiques ne sont pas aidées par les traitements. C'est vraiment une maladie de notre temps, mais son incidence est très variable. En Argentine, par exemple, elle est deux fois plus élevée qu'aux Etats Unis et quatre fois plus qu'en France. Si on utilise l'axe «vice/vertu», que trouve-t-on ? Le vice : c'est la faim en Afrique, la pauvreté extrême. La vertu, c'est la minceur des stars. Certains psychologues et certaines féministes affirment que la publicité et le cinéma ont créé une image du corps nocive pour les jeunes femmes, mais personne ne parle de ce qu'on voit tous les jours dans les journaux ou à la télévision: ces terribles images d'enfants squelettiques, aux énormes ventres gonflés. Il y a effectivement l'influence du culte de la minceur, mais il y a aussi cette terreur de la faim (et peut-être une culpabilité), et je crois que les deux sont importants.

Autre vecteur : l'observabilité. Toutes les salles de bains des classes moyennes sont équipées de balances. Il y a des jeunes filles qui, après chaque repas, vont à la salle de bain se peser. C'est très important pour l'existence de ce trouble.

Quel est, pour vous, le degré de réalité des maladies mentales transitoires ?

Elles sont réelles pour les malades. Il y a des jeunes filles qui meurent d'anorexie. Mais la question «Est-ce réel» n'est pas claire. Veut-on dire important ? Dangereux ? Ou est-ce plutôt une question de responsabilité ? De manière générale, nous avons une attitude morale vis-à-vis de la maladie. Si on a une «vraie» maladie, on n'est pas responsable : c'est à l'Etat, ou à une assurance privée, de prendre la maladie en charge.


Notre difficulté à saisir l'idée de «véritable» maladie mentale est liée au fait que la psychiatrie est en transition. L'ancien président de la Société américaine de psychanalyse m'a raconté que, quand il était jeune, les chefs de service de psychiatrie des hôpitaux américains étaient tous des psychanalystes. Aujourd'hui, aucun. La tendance est particulièrement nette aux Etats-Unis, mais l'évolution est générale.

Pendant deux cents ans, on a pensé que la maladie mentale avait une base organique. Des gens comme Freud partageaient cette conception, tout en la conciliant avec un traitement psychologique. Leur croyance en une origine biologique de la maladie mentale avait peu de conséquences thérapeutiques. Ensuite, on a pensé que les problèmes mentaux étaient psychologiques. Aujourd'hui, même si les thérapies psychologiques ont encore un sens pour de nombreux thérapeutes, on fait l'hypothèse que les maladies mentales sérieuses sont d'origine biologique et on les traite par les médicaments. On peut trouver épouvantable qu'une société fabrique des médicaments pour contrôler les troubles mentaux. Mais c'est un fait, hélas!

D'où vient ce changement ?

Il y a deux éléments essentiels. L'énorme pouvoir des laboratoires pharmaceutiques. Et le fait que le traitement psychologique est très cher et très long. Même à Zurich, haut lieu de la psychanalyse, on diminue le nombre de séances et on utilise des médicaments pour faciliter la vie des patients. Le pouvoir des labos, la pauvreté des systèmes de santé, le manque de temps des médecins et des psychanalystes : tout est rassemblé pour aboutir à la situation actuelle où notre conception des maladies mentales a changé. Il est inévitable que les médicaments soient les maîtres de la situation.

L'évolution des pratiques précède l'évolution des idées. Nos idées sont confuses, nous n'avons pas encore réarrangé nos concepts. Mais il est évident que notre vision des troubles mentaux sera très différente dans vingt ans.

Libération.fr



So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Dim 15 Nov 2020 - 11:50



Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1221

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1222

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1223

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1224

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1225








So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Dim 15 Nov 2020 - 11:52



Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1226


So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Dim 15 Nov 2020 - 12:12



Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1227

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1228

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1229

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1230



Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1231

Le chat retombe sur ses pattes,
Parce qu'il a des pattes.

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1232

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1233







So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Dim 15 Nov 2020 - 14:18



En France, 44.246 personnes ont perdu la vie suite au Covid-19
Le nombre de cas d’infection par le nouveau type de coronavirus (Covid-19) est de 54 millions 344 mille et celui des décès liés au virus, de plus de 1 million 318 mille 400

.../...
15.11.2020 ~ 15.11.2020
Trt. Net. Net

Quand je choisis d'accepter des petits postes catégorie c parce que je veux assister des hommes, j'ai fait pas ça au hasard on dirait pour respecter mon devoir de neutralité ect.. et pareil en citoyenne banale depuis 50 ans.. en dessous c'est mieux...

Alors  j'en étais où ?
Oui l'aspirateur, poster mes nuisettes sur un forum  parce que j'avais lu que des femmes avec une "maladie" invisible ne sauraient/voudraient pas être sexy.. Heureusement que depuis dix ans des personnes m'aident à ne pas en faire une thèse et aussi depuis 30 ans à faire mes choix bien qu'alain aurait voulu que je me taise d'oreiller dans ma qi sine..

C'est quoi le problème de tous ces gens avec le secrétariat ? Et la petite fille banale parmi d'autres depuis 1970 ? C'est quand même pas à cause de mon tracteur bleu ? 🎶 🎵 💞


So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Lun 16 Nov 2020 - 13:14

Apprenance Wikipédia. fr.
La personne Apprenante. Nourrir son humanité et mieux vivre dans un monde complexe Eyrolles. fr.
La personne apprenante. Pavémare. Fr.
La personne apprenante livre extraits. Le lean à l'excellence opérationnelle. Googlebooks. fr

----
Comment nourrir 9 milliards d'hommes en 2050.
Mtaterre. Fr
+Sciences post.fr.
+ Usbehetnca.com.
+
Les entretiens. Download. Eakhautsdeseine.fr.

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 41lavj10

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1245
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1246
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1247
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1248
Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Img_1249
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Lun 16 Nov 2020 - 15:52




ANALYSE DU DISCOURS ANIMAL
Zoo-anthroponymes. Quand l’animal est le nom de l’humain
PAR MARIE-ANNE PAVEAU · 18/02/2018

Résumé de la communication présentée au colloque international Nommer l’humain : Descriptions, catégorisations, enjeux. Une approche pluridisciplinaire, organisé par les Laboratoires LiLPa (Linguistique, Langues, Parole, EA 1339) & DRES (Droit, Religion, Entreprise & Société, UMR 7354), Université de Strasbourg, 10-12 Janvier 2018, Maison Interuniversitaire des Sciences humaines en Alsace (MISHA).

Zoo-anthroponymes. Quand l’animal est le nom de l’humain
Laura Goudet, Université de Rouen, linguistique anglaise

Marie-Anne Paveau, Université Paris 13, linguistique française, analyse du discours

Catherine Ruchon, Université Montpellier 3, linguistique française, analyse du discours

Présentation

Parmi les nombreux paradigmes utilisés pour nommer l’humain, nous avons choisi celui des animaux, que nous abordons dans la perspective des sciences du langage. Nous entendons par là un ensemble de dénominations et de comparaisons, fruits du procédé qui consiste à nommer les êtres vivants humains dans les termes des êtres vivants du règne animal. Nous pensons par exemple aux noms de volatiles désignant des femmes (poule, grue, oie, bécasse, dinde), aux diverses désignations hypocoristiques (ma puce, mon chat, ma biche, mon lapin) ou aux très nombreuses comparaisons (gai comme un pinson, malin comme un singe, doux comme un agneau). Nous appelons ces dénominations des zoo-anthroponymes, définissables comme des zoomorphismes langagiers, en l’occurrence lexico-sémantiques, terme que nous construisons en nous inspirant de zootoponyme (lieu recevant un nom d’animal), lui-même construit à partir de zoonyme (nom d’animal). Les zoonymes ont fait l’objet de quelques travaux en sciences du langage (MELLET dir. 1997, BECQ, BORDAS 2010) et de nombreuses publications grand public (dictionnaires, lexiques, glossaires, etc., essentiellement sur les « locutions animalières ») mais les zoo-anthroponymes ne sont jusqu’à présent mentionnés qu’à titre d’exemples illustrant l’analyse d’autres catégories (comme les hypocoristiques mentionnés plus bas). Dans cette exploration, nous travaillons sur des données langagières, discursives et textuelles, multimédiatiques, en français et partiellement en anglais.

Questions de recherche

La dénomination des humains par les noms d’animaux constitue un discours ou les symptômes d’un discours sur la relation humain-animal et la place que les humains font ou ne font pas aux animaux dans le monde, encore dominé par la conviction de la supériorité de l’humain, autrement dit la position spéciste. Notre objectif est d’interroger la nature de ce discours sur la relation humain-animal, d’en décrire le fonctionnement et les effets dans la construction des représentations à la fois des humains et des animaux, et de leurs relations. Ce travail nous semble d’autant plus intéressant que l’on assiste actuellement à une évolution de la question du statut des animaux, due à l’émergence de conceptions écologiques et de positions antispécistes à la fois dans le champ militant et scientifique (SINGER 2012) ; évolution qui peut s’inscrire et se construire dans les mises en discours du monde.

Les questions que nous voulons poser dans cette communication sont les suivantes :

– quelles sont les catégories linguistiques, discursives ou textuelles qui entrent dans le procédé de dénomination de l’humain par l’animal ?

– quelles sont les différentes fonctions de la zoo-anthroponymie : quel discours sur l’humain la zoo-anthroponymie tient-elle ?

– que dit le zoo-anthroponyme du statut animal de l’humain : l’animalité humaine (BRELS 2012) ?

Catégories de la zoo-anthroponymie en français
Dans un premier temps nous dessinerons une typologie des formes langagières, textuelles et discursives de la dénomination de l’humain par l’animal :

– le zoo-anthroponyme proprement dit, qui constitue un ensemble de dénominations lexicalisées prenant la forme d’unités lexicales simples (blaireau, fouine, buse) ou de figements plus complexes (faire l’autruche, malin comme un singe)

– des constructions discursives ou textuelles relevant plus ou moins de la thérianthropie (transformation d’un être humain en animal) : par exemple la métamorphose comme genre de discours, d’Apulée (Les métamorphoses ou L’Âne d’or) à Ionesco (Rhinocéros) en passant par Kafka (La métamorphose)

– des dispositifs multimédiatiques associant au moins deux systèmes sémiotiques, sur le modèle de la campagne de la RATP « Restons civils sur toute la ligne », menée entre 2011 et 2015 (cinq éditions) à partir d’une incarnation systématique des incivilités par des animaux : se sont ainsi succédé sur les murs du métro parisien pendant cinq ans des corps humains surmontés de têtes de buffles, paresseux, grenouilles, poules, éléphants, etc., censés illustrer et expliciter des défauts humains (ci-dessous l’exemple de la poule).

... /....

Realistahypotheses. org.
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Mar 17 Nov 2020 - 11:03

Patrick Haggard
Chercheur en résidence. 
2020-2021
à IEA/Paris
IEA/YouT. 



Dernière édition par So Sûre le Dim 29 Nov 2020 - 15:26, édité 1 fois
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Mer 18 Nov 2020 - 11:31



Comment l’Algérie a-t-elle osé impliquer la Palestine, préoccupée à la fois par le plan de paix israélo-américain et la souffrance quotidienne de son peuple, dans une telle manigance et vouloir embrouiller les relations d’excellence et de fraternité qui la lient au Royaume du Maroc?

Voici encore une nouvelle machination machiavélique du pouvoir algérien. L’ambassadeur palestinien en Algérie, Amin Maqboul, a déclaré le 15 novembre 2020 dans un entretien au quotidien algérien El Wassat, qu’il «faut accélérer le processus de référendum dans cette région (Sahara marocain) pour que le peuple sahraoui puisse décider de son sort». Le lapsus du diplomate a été vilement exploité par ce journal et une partie de la presse algérienne affidée au pouvoir qui ont titré en manchette: «Voici la position officielle de l’autorité palestinienne au sujet de ce qui se passe au Sahara occidental». Cela n’a pas été suffisant à leurs yeux.

La machine de la propagande algérienne, qui a épuisé toutes les manigances possibles pour porter atteinte à l’intégrité territoriale du Royaume, a également attribué au diplomate palestinien de faux propos et qu’il aurait affirmé que la position officielle de son pays sur le différend artificiel autour du Sahara marocain et sur les développements survenus, ces derniers jours, au passage d’El Guergarat est émise par le ministère palestinien des Affaires étrangères, et non par l’ambassade de Palestine au Maroc ou par d’autres organisations palestiniennes.

Résolutions de l’ONU
Le lendemain, le 16 novembre 2020, dans un communiqué rendu public à Alger, la représentation diplomatique palestinienne a exprimé son étonnement suite à «la publication d’un titre au journal algérien -El Wassat- attribuant à l’ambassadeur palestinien à Alger des propos dans lesquels il dément les récentes déclarations de l’ambassadeur de Palestine à Rabat» soutenant l’intégrité territoriale du Royaume. La même source a précisé que l’ambassadeur a exprimé l’espoir de «voir la question du Sahara résolue dans la paix et la sérénité entre les frères», souhaitant «progrès et prospérité aux peuples algérien et marocain».

L’ambassadeur palestinien a insisté sur le respect des résolutions des Nations unies visant à trouver une solution politique consensuelle à cette question, a ajouté la même source. Pour la mémoire, vendredi dernier 13 novembre 2020, en effet, l’ambassade de Palestine à Rabat avait réaffirmé la position constante de l’Autorité nationale palestinienne et de l’Organisation de Libération de Palestine, qui défend l’unité et la sécurité du Maroc, et soutient son intégrité territoriale et ses efforts dans ce sens et selon les résolutions de la Ligue arabe et de l’ONU... /...

Marochebdopress. ma

So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Ven 20 Nov 2020 - 10:31



3. La jalousie : une psychopathologie de l'imaginaire
Nicolas Grimaldi
Dans Essai sur la jalousie (2010), pages 85 à 117
 
Chapitre
Jusqu’à présent, nous avons vu la jalousie se développer de façon autonome, par la seule spontanéité de l’imaginaire, comme une obsession, une manie soupçonneuse, ou un délire d’interprétation. Une fois posée la duplicité de la femme aimée, tout en devient suspect. Comme en convient le narrateur, il s’intoxique lui-même. À force de chercher sans les rencontrer les preuves de faits réels, comment ne finirait-il pas toujours par trouver des indices de faits possibles ? Aussi n’en finit-il pas plus de soupçonner que de s’angoisser. Moins le jaloux a de raisons de se défier, et plus il cherche celles qu’il aurait déjà trouvées si on ne prenait si grand soin de les lui cacher.
Or nous allons voir maintenant qu’il s’agit d’une sorte de jeu où son rôle serait de découvrir ce que le rôle de l’autre serait de toujours lui cacher. Ce que Proust ne cesse de décrire comme une pathologie de l’imaginaire s’exerce en fait et se développe comme un jeu, où les rôles des uns et des autres sont sans rapport avec la réalité, et seulement définis par l’antagonisme de leurs fonctions. L’un n’y peut gagner que ce qu’il fait perdre à l’autre. Comme dans le jeu du furet, l’un doit sans cesse s’appliquer à deviner par de menus indices ce que l’autre doit s’ingénier de toutes les façons à l’empêcher de soupçonner. La meilleure dissimulation étant la simulation, plus c’est apparent, moins c’est vrai. Le réel est toujours ailleurs que là où on le croit. Aussi faut-il toujours douter de ce qu’on voit, et s’attendre à ce que le plus vrai soit aussi le moins vraisemblable…/...

Cairn.info le 01/07/2014
 


So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par Invité le Ven 20 Nov 2020 - 11:04

La jalousie...
L'Enfer (de Clouzot)  inachevé...le tournage est devenu...l'Enfer.
L'Enfer  (de Chabrol)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par So Sûre le Ven 20 Nov 2020 - 11:15

Tout à fait.
C'est pour ça que ces personnes n'ont ni secrétaire ni assistante ni même de concierge ect. Parfois mais ça ne m'arrive pas souvent j'ai une pensée émue pour ces personnes obligées de se masturber intellectuellement et physiquement tout seul.
So Sûre
So Sûre

Messages : 3498
Date d'inscription : 08/08/2020
Age : 50
Localisation : Dunkerque /Hauts-de-France/France.

Revenir en haut Aller en bas

Diplôme de la vie réelle : Révisions.  - Page 2 Empty Re: Diplôme de la vie réelle : Révisions.

Message par Invité le Ven 20 Nov 2020 - 12:02

So Sûre a écrit:
 Parfois mais ça ne m'arrive pas souvent j'ai une pensée émue pour ces personnes obligées de se masturber intellectuellement et physiquement tout seul.
Tu n'aurais pas d'empathie pour les jaloux?
Bien qu'ils soient sur une autre planète que la mienne (je ne connais pas la jalousie)...ils souffrent aussi (et font souffrir aussi évidement!)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum