Présentation

Aller en bas

Présentation Empty Présentation

Message par Boulat 2020-07-22, 04:06

Hello à tous,

Petite présentation d'usage : 41 ans, basé à Singapour, marié, papa, plutôt bien intégré et pas trop mécontent d'où j'en suis. J'avais fait un test de QI au collège qui me plaçait au-dessus de 130 -- et puis rien : je pense que le psy se souciait davantage d'identifier qui dans la classe se situait à l'autre extrémité de la courbe (fair enough). Pour mes parents (professions intellectuelles tous les deux), c'était simplement normal aussi. Bref, j'ai continué mes études et commencé ma (ou plutôt mes) carrière(s) normalement, sans trop me poser de questions, même quand je me suis trouvé confronté à certains problèmes qui font beaucoup plus de sens aujourd'hui.
Long story short : j'ai quitté la France en 2006, après en avoir eu assez de trop galérer professionnellement (RH: "On ne prend que des ingénieurs pour ce poste !" Moi: "Mais il ne s'agit que de faire des additions et des soustractions ? Pourquoi pas moi ?" RH: "Parce que, et arrêtez de discuter!" -- Quatre ans plus tard j'étais recruté pour un poste encore plus élevé dans une banque américaine.) Je ne regrette pas d'être parti, même si j'ai conscience d'être un étranger dans une autre culture, et qu'un jour il faudra probablement rentrer... avec un CV assez peu compréhensible pour des RH classique.

Il y a quelques années, j'étais à un verre inter-grandes écoles dans un bar à Hong Kong, quand je me suis aperçu que la personne en face de moi, expat fraîchement arrivé avec sa famille, me racontait exactement les mêmes anecdotes que son prédécesseur, que je connaissais bien et qui venait de partir après ses trois années en poste. Creusant l'analogie, je me suis aperçu qu'il avait le même diplôme que son prédécesseur, la même expérience, la même origine géographique (Versailles), le même nombre d'enfants, les mêmes opinions, les mêmes centres d'intérêt, les mêmes références... Jusqu'à la même coiffure bien proprette. Regardant autour de moi, j'ai fait le même constat pour beaucoup d'autres personnes. J'ai eu l'impression de nager dans un bocal. À quoi bon faire la connaissance de ce nouveau venu, alors qu'au bout de 5 minutes je le connaissais déjà presque par coeur et qu'il partirait dans 3 ans sans un regret ?
En parallèle, j'avais l'impression que la plupart de mes amis me regardaient un peu comme un extraterrestre, parce que je menais de front une carrière en finance, et une autre comme écrivain. Personne n'avait l'air de prendre la seconde au sérieux -- pire, j'avais l'impression que quand je la mentionnais, cela diminuait l'estime qu'ils avaient de moi sur l'autre front ("Ce mec est pas sérieux... On peut faire qu'une seule chose à la fois...")
Du coup, pour voir d'autres têtes, j'ai passé le test de Mensa, ai été admis... Et je me suis trouvé comme un poisson dans l'eau : les gens avaient enfin des idées originales, des centres d'intérêt fascinants, des talents et des carrières multiples (et souvent complémentaires, de façon insoupçonnée !).

Fast forward à aujourd'hui : peut-être est-ce la crise de la quarantaine (dans tous les sens du terme), mais depuis quelques mois je me demande ce que je devrais faire ensuite. En 2014, j'ai fait un changement professionnel parfaitement logique... mais, maintenant que j'ai fait le tour de mon nouveau poste, je m'ennuie. Le plus simple serait de passer dans une nouvelle boite -- mais pour faire la même chose, non merci.
Je discute avec une coach RH qui m'a aidé à mieux cerner le problème -- et concrètement, en arriver à la question : "qu'est-ce que tu as envie de faire ?"
Et là, le blanc : je m'aperçois que je n'ai pas vraiment d'envie. J'aimerais bien revenir à mon ancien job, mais il a disparu avec la crise (d'où ma reconversion). J'ai une certaine aptitude pour l'écriture... mais maintenant que j'ai compris comment ça fonctionne, ça m'intéresse moins (je n'ai pas de trauma ou de cause à hurler sur tous les toits ; je n'ai pas de "grande idée" révolutionnaire ; ne reste qu'une technique, et la routine d'aligner des mots, pas trop mal, mais pas génialement non plus).

Discussion avec un psy, on écarte la dépression (j'ai la patate, c'est juste que je ne sais pas quoi en faire en ce moment !), il en profite pour me tester sur différentes grilles (personnalité schizoïde : vaguement ; TSA : vaguement ; QI : il referme le test quand je lui réponds que je suis Mensa), et finit par me conseiller de... garder un oeil sur ce qui m'amuse ou pas.
Fair enough.

J'en finis par soupçonner que c'est peut-être la douance qui est en cause. Du coup j'ai commencé à lire quelques livres dessus... et me voilà ici.
J'ai aussi commencé à comprendre qu'un de mes problèmes, c'est la dispersion : trop d'intérêts différents, qui changent souvent. J'ai noté le fil qui conseille de faire une liste de ses centres d'intérêts, et se focaliser sur les 5 premiers à l'exclusion de tous les autres. Je vais essayer. Par contre, choisir les 5 premiers, pas évident ! Si vous avez des conseils de grille d'analyse / classement, je suis preneur !

Au plaisir de vous lire.

Boulat

Messages : 11
Date d'inscription : 16/07/2020

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par isadora 2020-07-22, 07:58

Je cite : "plutôt bien intégré".

... avant de te désintégrer ?

Je te souhaite la bienvenue.
isadora
isadora

Messages : 2349
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Wich 2020-07-22, 08:12

Salut Boulat, une page sur laquelle  je suis tombé récemment.
https://www.zebrascrossing.net/t829-le-probleme-consistant-a-avoir-trop-d-aptitudes#27345
Ton témoignage m'y fait penser.

Bienvenue.
Wich
Wich

Messages : 6218
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Bimbang 2020-07-22, 08:27

"Si vous avez des conseils de grille d'analyse / classement, je suis preneur !"

Je ne crois pas que ça marche comme ça. Les cases et les grilles enferment, et l'impression que j'ai, c'est que t'as envie de tout bousculer plutôt.

J'ai traversé une période "sans envie" comme toi, avant d'arriver ici. Il a fallu creuser sous le vernis, aller dans ces petites failles qui font peur et qu'on laisse de coté parce que ça fait mal... pour mieux faire tomber cette carapace qui t'étouffe.
C'est que du bon à venir, mais le chemin est "sensible".

Fais péter la camisole ! cheers

Bienvenue à toi flower
Bimbang
Bimbang

Messages : 5895
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Boulat 2020-07-22, 10:50

Merci pour votre accueil, Isadora, Wich et Bimbang !

@Which : j'avais effectivement vu cet article ce matin avant de poster (il m'avait fait de l'oeil dans le sommaire du forum). Par contre, il est peut-être un peu en amont de là où se situe ma réflexion : je sais déjà assez bien quels sont mes talents (et où ils ne sont pas). - Je suis principalement un analyste/stratège froid et rationnel (INTJ) -- si je trouve un tas de données qui m'intéressent, je les triture jusqu'à comprendre ce qu'elles disent. (En février de cette année, quand on commençait à parler d'un certain virus, j'ai ressorti mes vieux tableurs de... 2002 [l'épidémie de SRAS], que j'avais élaborés pendant un stage où on ne me donnait rien à faire : à l'époque, les autres stagiaires me regardaient comme un fada un peu morbide. 18 ans plus tard, ça a donné à ma boite quelques semaines d'avance pour nous préparer.)
Je suis aussi pas trop mauvais pour raconter des histoires -- et notamment des dialogues. (J'ai fait quelques incursions dans les sketchs de standup et dans le théâtre.)
Par contre, même si j'aime bien jouer du piano et apprendre des langues, je n'ai pas de talent inné pour ça : j'ai une technique pianistique atroce, et après 8 ans de mandarin, je suis toujours incapable d'avoir une conversation. (Par contre je le lis pas trop mal.)

@Bimbang: ce que tu dis m'intrigue (même si je n'ai pas spécialement envie de tout faire sauter, et si mon côté froid et rationnel me font au contraire aimer les grilles d'analyse, pour pouvoir comprendre pourquoi je pense ce que je pense). Peux-tu m'en dire plus ?

Merci !

Boulat

Messages : 11
Date d'inscription : 16/07/2020

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Wich 2020-07-22, 11:14

C'est ça qui m'a fait tilter
Boulat a écrit:J'ai une certaine aptitude pour l'écriture... mais maintenant que j'ai compris comment ça fonctionne, ça m'intéresse moins
Wich
Wich

Messages : 6218
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par izo 2020-07-22, 12:32

La fadeur des recrutements et des recrutés. Certainement. C’est terrifiant quand les yeux s’ouvrent sur ce constat. Donc que faire ensuite de soi non pour se singulariser mais pour être bien dans la durée et longuement ?
Toute une question. Et c’est bien de se la poser (Qui n’est étrangement pas appréciée quand elle est posée ainsi incidemment : « quoi mais tu as tout que veux tu de plus ? »).
Idem pour moi pour certaines choses qui me disent que je ne suis pas entrée de plain pieds dans ce jeu de performance qu’on nous demande de jouer depuis tout petit. J’ai écrit un livre en un mois, et alors. Le publier ? A quoi bon, pourquoi faire ? Je n’en ai pas envie. Idem pour les cours que je dispense. Je dis oui quand je méconnais les intitulés. Ça m’émoustille enfin. Quand ceux ci me sont connus j’y vais les mains dans rien, j’improvise mon propos ou comme hier, une étude de cas à la volée.
Au boulot je m’éveille quand cesse la routine. J’ai adoré l’épisode Covid qui a cassé tous les fonctionnements routiniers. J’ai été comme un poisson dans l’eau.
J’espère que tu vas t’amuser ici Boulât. Sois le bienvenu.
izo
izo

Messages : 3873
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Bimbang 2020-07-22, 13:45

Alors, ça va être compliqué de t'en dire plus, vu que je ne te connais pas.
Je me suis un peu avancée parce que, quand j'ai lu ta présentation, j'ai eu le sentiment que tu raisonnais trop, trop dans la logique, trop dans le mental alors que tu sentais qu'il y avait autre chose à considérer.
J'ai pensé ça en lisant ton anecdote sur le "formatage" de ceux que tu regardais comme des clones.

En fait, je me suis dit que tu avais probablement marre de la neutralité de la logique.. que tu aspirais à l'ivresse de l'aventure des sentiers inconnus, que très probablement, tu as dû effacer un peu tes émotions pour pouvoir coller à tes "règles" et que il y a peut être quelque chose à chercher là... mais y a que toi qui sais.

Après, ta façon de faire est aussi un mode de fonctionnement adéquat, et rassurant qui plus est.

Je peux savoir pourquoi t'as passé un test de QI au collège ? Ils faisaient ça à tout le monde ?
Bimbang
Bimbang

Messages : 5895
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Boulat 2020-07-22, 16:18

@Bimbang: Permets-moi de ramasser ma mâchoire et de la remettre en place, avant de te tirer mon chapeau, parce que tu me dis exactement la même chose que la coach et le psy — mais après seulement un post de ma part ?
Oui, j’ai effacé mes émotions vers 11-12 ans, en réponse à des épisodes de harcèlement qui ont duré tout le collège. Mes harceleurs voulaient que je réagisse, donc j’ai appris à ne rien leur donner. J’ai pris modèle sur Spock. ;-) Et ensuite, je n’ai jamais vraiment arrêté...
C’est peut-être pour ça que je tourne à vide depuis quelques années: ce qui me motivait jusque-là (dans le boulot, dans l’écriture), c’était un désir de revanche contre mes harceleurs.
Mais j’ai réussi à faire mon deuil de cette période. Et maintenant, j’ai l’impression que toutes les structures que j’avais mises en place ne tournent plus : le moteur ne fonctionne plus avec ce carburant-là.

En ce qui concerne ta question, mes souvenirs sont très flous, mais il me semble que c’était organisé par le conseiller d’orientation du collège, en 4e ou 3e. J’ai le souvenir d’un test très rapide, donné à toute la classe, donc probablement pas très détaillé. Je me souviens aussi de l’entretien avec lui ensuite, où il disait que je pouvais faire ce que je voulais, et demandait quelle profession m’intéresserait (j’ai répondu archéologie comme Indiana Jones... no comment). Mais vu que cela remonte à plus d’un quart de siècle, je ne suis pas sûr que mes souvenirs soient très fiables.

Boulat

Messages : 11
Date d'inscription : 16/07/2020

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Bimbang 2020-07-22, 20:23

Ouais voilà.
Dans mon premier post, je m'exaltais parce que je sentais que tu voulais faire tomber ton faux-self ^^

Et les zèbres et les faux-self.. c'est toute une histoire.

Mais tu sais, tout ça, c'est toi qui l'écris. Pas vraiment directement, d'accord, mais c'est surtout le choix de tes anecdotes qui m'ont fait penser à ça. J'ai eu l'impression que ton envie de scanner, c'est comme pour tâtonner pour trouver ses émotions. Savoir ce qui résonne avec soi.
Bimbang
Bimbang

Messages : 5895
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Opossum 2020-07-22, 21:02

Bienvenu zici.
la panne sèche est un bon signe pour changer de moteur. Smile
Après, c'est un peu de boulot quand même.

@Bimbang,
Je trouve ta plume super jolie.  (l'avatar)
Opossum
Opossum

Messages : 1897
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par J043947.08+163415.7 2020-07-22, 23:06

Bienvenue ami Vulcain,

Et pourquoi chercher quelque chose de "définitif", de pertinent? Pourquoi ne pas accepter que tu as besoin de changements, que la nouveauté te nourrit et que tu n'as pas "un truc" dans la vie qu'il te faudrait embrasser?
En gros, pourquoi ne pas tout simplement accepter de prendre les choses comme elles viennent, avec légèreté, et se donner le droit à l'inconstance voir à la versatilité?

Pas très tuvok je sais Wink
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 2848
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 45
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Boulat 2020-07-23, 05:34

Merci pour tous vos messages de bienvenue !

@Thalestra : pourquoi chercher qqch de... je ne dirais pas définitif ou permanent, mais plutôt : durable ?
Pour une série de raisons :
- la recherche de flow, ce sentiment de bien-être qui arrive quand on est pleinement engagé dans une activité qui demande à la fois une certaine concentration, et une certaine maîtrise. Je l'avais autrefois pour le piano, l'écriture, la construction de modèles sur Excel. Beaucoup moins maintenant.
- la recherche d'une certaine validation, interne et externe. Externe au sens où je me sens assez vulnérable à cause de mes multiples expériences professionnelles -- les RH classiques ne comprennent pas mon CV. Interne au sens où j'aimerais bien donner un sens à ce que je fais aussi. Commencer un roman pour ensuite se mettre au mandarin pour ensuite lancer une start-up pour ensuite se remettre au piano pour ensuite se lancer dans la programmation... Et s'apercevoir des années plus tard que tel pote qui a commencé plus tard a publié 3 romans, tel autre est maintenant bilingue français/mandarin, tel autre s'est reconverti dans la prog et a été recruté par Google... Autant d'impressions d'avoir raté des trains, par manque de suite dans les idées.

Mais je vois ce que tu veux dire -- changer fréquemment de centres d'intérêt semble courant par ici...
Peut-être faut-il adapter la méthode mentionnée ici (https://www.zebrascrossing.net/t33211-la-flemme-la-procra-la-dispersion-and-the-soloucheun) pour inclure 1 ou 2 projets purement "fun" au lieu de simplement "importants"?

Boulat

Messages : 11
Date d'inscription : 16/07/2020

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Bimbang 2020-07-23, 08:37

Les RH veulent quelqu'un de linéaire. C'est seulement plus rassurant pour un investissement constant dans une boite.

Est ce bon de persister dans une voie quand on sait qu'on n'y excellera pas ?
Peut être cherches tu l'excellence ?

C'est vendeur, ça, nan ? Razz
Bimbang
Bimbang

Messages : 5895
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par izo 2020-07-23, 10:38

Bimbang a écrit:Les RH veulent quelqu'un de linéaire. C'est seulement plus rassurant pour un investissement constant dans une boite.

Est ce bon de persister dans une voie quand on sait qu'on n'y excellera pas ?
Peut être cherches tu l'excellence ?

C'est vendeur, ça, nan ? Razz

Il y a excellence et excellence. le mot est galvaudé actuellement tant qu'il ne signifie pas autant ce qu'il doit signifier. L'excellence c'est le rien à redire quant au résultat obtenu si possible avec les moyens du bord. Ce n'est pas la perfection. Celui qui passe des heures à peaufiner son tableau Excel jusqu'à la perfection (cellules tirées au cordeau) n'est pas excellent, il est tout autre chose. Celui qui atteint ses résultats ne sera excellent qu'à ses yeux.
de plus, généralement, à certains postes les recruteurs cherchent un profil (et non plus forcément une technicité jugée atteinte au regard des diplômes obtenus) donc un style d'être pour se mouler au groupe et au style de management. Ce qui fait que pour certaines personnes multi compétentes il est difficile de se caler à ces modèles qui (à mon avis) me paraissent réducteurs. Il est même des postes qui ne tiennent pas compte des talents en présence. Je me rappelle mon cousin hyper bon en maths, à l'aise dedans comme Blaise, avec deux ans d'avance et qui s'éclatait en cours le cartable sous le cou les bars ramenés tout autour (aucune prise de note donc). bien évidement ont suivi deux années de prépa les doigts dans le nez avec à la clef une école prestigieuse. Que fait-il à présent ? du management, enfin je veux dire du haut management, à passer beaucoup de temps dans les transports pour se rendre à des réunions de haut vol. Le voici désormais confronté à un job qui l'éclate au sens physique et psychique du terme uniquement dans le collectif, donc pas tout dans la réflexion personnelle qui est mobilisée comme quand on fait des maths à positivement enfermer la personne dans un système à résoudre entre soi si je peux dire. D'où les déconvenues. Il s'y ennuie ferme et bien que fort besogneux en la matière (il fait proprement son job), et compense ce désintérêt par un investissement plus marqué dans les arts (la musique notamment) ou tout autre chose. Il a des amis chercheurs dont la tournure de poste (recherche de financement) le l'attire guère plus. Ce désir d'indépendance est donc pour lui acquise hors champ de travail où il s'éclate vraiment.
Je ne sais pas l'intérêt de mon propos mais j'ai senti comme intéressant de le relater.
izo
izo

Messages : 3873
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Hirondelle78 2020-07-23, 14:19

.


Dernière édition par Hirondelle78 le 2021-01-30, 18:16, édité 1 fois

Hirondelle78

Messages : 5515
Date d'inscription : 04/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par J043947.08+163415.7 2020-07-23, 14:24

Boulat a écrit:
- la recherche d'une certaine validation, interne et externe. Externe au sens où je me sens assez vulnérable à cause de mes multiples expériences professionnelles -- les RH classiques ne comprennent pas mon CV. Interne au sens où j'aimerais bien donner un sens à ce que je fais aussi. Commencer un roman pour ensuite se mettre au mandarin pour ensuite lancer une start-up pour ensuite se remettre au piano pour ensuite se lancer dans la programmation... Et s'apercevoir des années plus tard que tel pote qui a commencé plus tard a publié 3 romans, tel autre est maintenant bilingue français/mandarin, tel autre s'est reconverti dans la prog et a été recruté par Google... Autant d'impressions d'avoir raté des trains, par manque de suite dans les idées.

C'était un peu le sens de mon intervention Wink

Avoir besoin de focus pour ton premier objectif, je comprends: c'est pour toi. C'est glop. Courbette

Pour le second, c'est pour les autres, par rapport aux autres. C'est pas glop. non
Pourquoi vivre devrait-il supposer d'accomplir quelque chose, et plus encore aux yeux du monde?
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 2848
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 45
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Invité 2020-07-23, 17:19

Bienvenue ici Boulat.

Je crois que tu es déconnecté d'une partie de toi. D'une partie intérieure.
Tu en parles pour les émotions, mais il n'y a pas que ça.
Faut parfois secouer le cocotier. Genre, changer de pays.
Faut parfois creuser. Genre, se mettre en retrait du monde, et de son tumulte. Méditation, retraite silencieuse...
Faut parfois faire sans réfléchir, sans mentaliser.

Il n'y a pas de bonnes recettes, mais ton questionnement est déjà une étape de franchie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Boulat 2020-07-25, 13:40

Merci à tous pour vos messages, ça me fait chaud au coeur de voir autant d'interventions, et aussi profondes.

@Izo:
Ton message me parle, à plusieurs niveaux.
L'anecdote de ton cousin me rappelle un livre que je lisais ces derniers mois, quand je me suis retrouvé à manager des gens et que je cherchais des méthodes. Celui que j'ai trouvé le plus intéressant est "First, Break All The Rules". Malgré son titre racoleur, il est basé sur plusieurs dizaines de milliers d'entretiens conduits par Gallup sur plusieurs décennies, afin d'identifier pourquoi certains employés sont nettement meilleurs que les autres. Conclusions :
- Tout le monde a des talents innés, mais ceux-ci ne sont pas forcément adaptés aux tâches qu'on leur demande. Une personne avec le bon ensemble de talents sera toujours meilleure qu'une personne qui ne les a pas, même après des heures de formation pour compenser. Quelqu'un qui n'a aucun goût ne fera jamais un bon cuisinier, même après des années d'études.
- Du coup le premier problème du manager est d'identifier les talents de chacun, de voir s'ils sont adaptés aux tâches demandées. Si ce n'est pas le cas, il faut (a minima) réorganiser l'équipe, au pire changer le personnel.
- Le problème suivant est de donner toutes les ressources possibles aux personnes de l'équipe pour qu'elles accomplissent leurs tâches le mieux possible. L'idée est de concentrer les ressources sur les plus performants, et de les écouter pour réorganiser le travail selon leurs besoins.
- Une conséquence de cela est qu'il est contre-productif de promouvoir qqn à un poste de manager, s'il est bon à ce qu'il fait. Il vaut mieux lui permettre de devenir encore meilleur -- et le rémunérer en proportion de son apport à la société. Un manager a besoin d'autres talents (honnêtement, je le vois bien : manager des gens me fatigue), et il peut très bien être rémunéré moins que les personnes qu'il encadre. Il n'est là que pour allouer des ressources ; ce n'est pas lui qui fait.

@Izo, Bimbang et Hirondelle78
Pour en revenir à l'excellence : j'aime le sentiment du travail bien fait. À l'inverse, quand je déprime, je focalise souvent sur l'entropie, cette loi physique qui s'applique à tout et tous : on détruit toujours plus de choses qu'on n'en produit. Quoi qu'on fasse, on laissera toujours l'univers dans un état inférieur à celui où on l'a trouvé (et il se détruit très bien sans nous aussi). La seule différence entre nous et un phénomène physique comme l'érosion, c'est que nous avons conscience de ce que nous faisons. Donc autant en profiter pour créer un peu de beauté, d'utilité, de bonheur. Sinon, ça ne sert vraiment à rien.

Mon talent, c'est de trouver (ou créer) du sens dans des données amorphes. Ma question actuelle, c'est comment l'employer pour éviter l'impression d'avoir créé trop d'entropie, d'avoir trop peu créé d'ordre / de beauté / d'utilité / de bonheur par rapport à ce que j'ai détruit...

@Thalestra: Pourquoi vivre devrait-il supposer d'accomplir quelque chose... Je sais, c'est ma marotte, j'aime faire des choses, je préfère le Faire à l'Étre. Si je ne fais rien, je culpabilise (cf. réflexion ci-dessus sur l'entropie, que je vois un peu comme une sorte de dette morale par rapport à l'univers). Mais je travaille à me calmer à ce sujet. Je fais de la méditation, j'essaye de faire plus attention à ce que je ressens...
Par contre, je ne suis pas sûr de suivre ton raisonnement sur le rapport aux autres. J'ai longtemps été très solitaire, et, si ça m'a permis de développer certains talents de façon assez obsessionnelle, ça m'a aussi laissé avec pas mal de carences et de fragilités. No man is an island -- donc il faut quand même accepter de jouer un peu le jeu, selon les règles de la communauté.
Ça peut d'ailleurs être marrant. C'est ce que j'aime dans l'écriture -- faire réagir les gens. Les faire rire. Les faire pleurer (je sais moins bien faire). Leur faire peur (work in progress)...

Boulat

Messages : 11
Date d'inscription : 16/07/2020

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par J043947.08+163415.7 2020-07-25, 15:46

Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii: Faire!!! cheers De manière stakhanoviste, jusqu'à l'épuisement, avec ce sentiment du devoir accompli... et juste une légère tendance à fuir le face à face avec soi-même (n'est-il pas? Dent pétée) Pété de rire

Je n'ai pas été bien claire (ça m'arrive souvent que mes neurones pédalent dans la choucroute). J'essaie d'expliciter. Si tu as envie de "publier 3 romains, devenir bilingue en mandarin, être recruté par google" alors je comprends que ton incapacité prétendue à choisir un objectif et le mener jusqu'au bout du bout soit un problème.
Si ce n'est pas ce que tu veux, mais que tu te positionnes dans le rapport aux autres ( =  je pourrais, mais je ne m'en donne pas la peine, les autres le font et donc c'est peut-être moi qui suit à côté de la plaque de ne pas "accomplir" quelque chose de "grand", d'"achevé" etc), et bien c'est là que j'ai envie de te dire: "et alors?". Celui qui a publié 3 romains, ou celui qui est devenu bilingue en mandarin ou celui qui a été recruté par google sont-ils plus heureux que le touche-à-tout qui a goûté à chacun de ces domaines sans pour autant s'accomplir dans l'un d'entre eux?Parce que finalement, au bout du compte, tout ça n'a pas grande importance. J'ai ma réponse personnelle mais...
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 2848
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 45
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Asmo83 2020-07-25, 17:28

Boulat, Je m'immisce, car je me retrouve en partie dans cette discussion, qui constitue une des énigmes et sources de confusion de mon existence.

Si c'est bien en lien avec ce que tu vis (sinon, mes excuses pour la digression), en voici un partage et qui sait, peut être mon témoignage t'aidera à réfléchir.

Le constat récurrent:
Je m'intéresse à un sujet, quel qu'il soit et m'y investis avec envie, souvent passion et parfois même fougue.
Puis dès que un certain degré est atteint, poufff je m'en désintéresse aussi soudainement que je m'y suis mis.

J'ai réfléchi un bon moment pour comprendre quel était ce degré ou ce déclencheur de l'abandon, et dans la liste (probablement incomplète), j'ai mis :
- Quand je commence à maîtriser le sujet.
- Quand il faut faire preuve de constance ou de régularité.
- Quand ça devient difficile pour moi.
- Quand la magie de la nouveauté s'estompe.

Je précise dans cette liste que pour le facteur "difficulté", je ne suis pas sûr, car il m'est arrivé de "trimer" sur un sujet qui m'intéresse sans problème. C'est peut être plus un ratio "difficulté/motivation" qui pose souci.

Cette constance dans l'inconstance se manifeste dans tous les secteurs de ma vie: loisir, sport, professionnel, sentimental, relationnel...

Je vous laisse imaginer les conséquences!

Jusqu'à il y a quelques années, j'étais très dur envers moi par rapport à cela, je culpabilisais, me jugeais feignant, inconstant, frivole, ridicule, etc.
Ayant travaillé sur moi, je me suis débarrassé du jugement, et je tend aujourd'hui vers l'acceptation de ce trait qui fait partie de mon identité.

Il n'en reste que c'est assez "handicapant", déjà parce que j'ai des tonnes d'achats pour des activités qui ont été éphémères, et des personnes que j'appréciais ou des groupes dans lesquels je m'intégrais et qui disparaissaient parce que le seul vrai ciment c'était l'activité en question.

Last but not least, après m'être désintéressé plus ou moins rapidement d'un centre d'intérêt, je n'y reviens plus par la suite, ce qui fait que la liste des choix s'étiole d'année en année.

Enfin, cela accentue ma sensation diffuse d'être différent, diminue mon identité perçue par autrui, et tout un tas d'autres conséquences fâcheuses.

J'ai encore beauuuuucoup de choses à comprendre sur ce comportement...
Est-ce un trait assez commun chez les zèbres?

Asmo83

Messages : 21
Date d'inscription : 23/07/2020

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par J043947.08+163415.7 2020-07-25, 19:10

Asmos83: Je me reconnais parfaitement dans ton témoignage. La nouveauté a un attrait pour moi irrésistible et constitue pour une grosse partie mon moteur de vie. La seule différence est que contrairement à toi je suis capable de revenir à des choses / gens qui m’ont intéressée dès lors que je les ai laissés de côté un moment (ce pourquoi par exemple  j’aime  les saisons, qui me permettent de varier mes activités). J’ai aussi la « grande chance » d’avoir une vie extrêmement surbookée, donc peu de temps, ce qui signifie que je suis loin d’avoir épuisé les sujets susceptibles de m’intéresser, d’autant que je suis « bon public ».

Ça m'intéresse : j'ai ouvert un topic pour ne pas polluer le fil: https://www.zebrascrossing.net/t40276-addict-a-la-nouveaute-ou-le-syndrome-du-papillon


Dernière édition par Thalestra le 2020-07-25, 21:08, édité 2 fois
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 2848
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 45
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par isadora 2020-07-25, 20:17

Boulat a écrit:

Mon talent, c'est de trouver (ou créer) du sens dans des données amorphes.

tiens, un truc qui me parle. (à partir de données, je raconte une histoire et donne du sens)

Boulat a écrit: Ma question actuelle, c'est comment l'employer pour éviter l'impression d'avoir créé trop d'entropie, d'avoir trop peu créé d'ordre / de beauté / d'utilité / de bonheur par rapport à ce que j'ai détruit...

alors, là, je ne te suis plus. du tout. qu'est-ce qui est détruit si tu donne du sens ? un sens différent peut être.

quand le sens se tient pour toi, il ne devrait pas y avoir trop d'entropie. et si cela manque de beauté ou d'utilité à ton goût, qu'est ce qui t'empêche d'en créer ?







isadora
isadora

Messages : 2349
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par horizon artificiel 2020-07-26, 05:26

Bonjour et bienvenue !

Boulat a écrit:
Mon talent, c'est de trouver (ou créer) du sens dans des données amorphes. Ma question actuelle, c'est comment l'employer pour éviter l'impression d'avoir créé trop d'entropie, d'avoir trop peu créé d'ordre / de beauté / d'utilité / de bonheur par rapport à ce que j'ai détruit...

Je t'avais écrit un pavé sur ma copine l'entropie, mais je crois que ça t'as paru bizarre. Pas grave.
Je l'enlève donc pour ne pas asphyxier ton fil.
Ne pas confondre ordre/désordre avec équilibre/déséquilibre. Le désordre mène à un nouvel équilibre.


sunny
horizon artificiel
horizon artificiel

Messages : 1979
Date d'inscription : 23/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par Boulat 2020-08-15, 16:55

@horizon artificiel: ah mais non, fallait pas l’enlever! C’était intéressant, mais je ne savais pas trop comment répondre.
C’est compliqué, l’entropie...
en tout cas merci.

Boulat

Messages : 11
Date d'inscription : 16/07/2020

Revenir en haut Aller en bas

Présentation Empty Re: Présentation

Message par AlphaGamma 2020-08-16, 14:58

Je fonctionne par année scolaire, j en prend 2 que je travaille une année, et la rentrée suivante je regarde si j ai envie de résigner une année.

AlphaGamma

Messages : 5
Date d'inscription : 19/01/2020
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum