La foi, cette "idée" séduisante

Aller en bas

La foi, cette "idée" séduisante  Empty La foi, cette "idée" séduisante

Message par Marya Lun 13 Juil 2020 - 5:14

J'avais envie de partager une réflexion nocturne sur l'idée de foi. (Normalement le sujet est assez impersonnel pour que je laisse mon post sur le forum xD)

Je précise que j'aurai tendance à envisager la foi à travers le prisme des religions monothéistes comme j'ai eu l'habitude de penser avec ces cadres, malgré tout la foi dont je parle est beaucoup plus large, même si elle implique une idée de transcendance.

Je m'explique : je viens d'écouter un podcast réalisé par deux croyantes, dont une donnait son expérience d'entrepreneuse. Elle avait cette façon bien caractéristique de parler des personnes qui "ont la foi" en Dieu : elles expriment une idée de destin, qu'à partir du moment où elles se sont connectées à ce que le "dessein divin" voulait qu'elles fassent, leur chemin leur a été facilité et, malgré les difficultés, elles étaient "drivées" sur le bon chemin. En l'occurrence, il était question (en gros) d'orientation professionnelle, de vocation.

Alors je sais, cela sonne comme du gros bullshit, une lecture téléologique du parcours où on voit la sucession des épreuves comme un signe alors que c'est certainement totalement contingent tout ça... et d'ailleurs j'en profite pour faire un petit "disclaimer" : je ne suis absolument pas venue commencer un débat sur la religion, sur ce qui est rationnel de croire ou de pas croire, ou je ne sais quoi. La dernière chose que je veux est de voir de croyants et des non croyants se disputer.
Car ce n'est pas le sujet de ce thread : en fait, ce qui m'a frappée, et m'a toujours frappée et fascinée dans la foi, c'était de constater à quel point le fait de s'appuyer sur une transcendance pouvait être réconfortant, voire extrêmement motivant et inspirant.
Sans transcendance, on pourrait être tenté de vaciller en fonction des circonstances et des émotions du moment, de ne pas savoir où aller quand on se rend compte que la destinée de toute chose est le néant. Alors qu'avec, j'ai l'impression qu'il y a toujours un fil conducteur, une force au dessus de toi qui te pousse à croire en toi et à te dire que "rien est grave, tout va aller, car tant que je suis sur cette voie, qui est la voie de Dieu, tout ira bien"

Cette espèce de sérénité, je l'envie beaucoup. J'ai (naïvement?) l'impression que le chemin doit être bien plus facile avec, mais j'ai surtout l'impression d'en avoir cruellement besoin alors que c'est quelque chose qui m'est foncièrement étranger. Étranger dans le sens où je n'arrive littéralement pas à comprendre/ressentir comment on peut penser/ressentir qu'il y a une transcendance, de l'invisible sur lequel on peut s'appuyer pour avancer vers "notre" voie.

Alors pour enlever ces notions de leur charge religieuse et ésotérique, je ne sais pas si ce que j'exprime peut être vu comme un besoin de confiance en soi, d'autodétermination et de confiance en "la vie". Mais, "la vie", qu'est-ce que c'est, au final? :p

Et vous? Avez vous besoin ou non d'une croyance en une transcendance pour avancer? La foi vous apparaît elle aussi comme quelque chose de définitivement étranger, extérieur à vous?

J'espère avoir bien exprimé mes idées Smile
Marya
Marya

Messages : 67
Date d'inscription : 10/12/2016
Age : 90

Revenir en haut Aller en bas

La foi, cette "idée" séduisante  Empty Re: La foi, cette "idée" séduisante

Message par Zarbitude Lun 13 Juil 2020 - 6:47

Hello Smile

A un moment de mon parcours sur cette terre, il m'a semblé évident que dans un monde de dualité comme le nôtre, s'il existait de la matière, il devait aussi exister son contraire.
Matière et esprit ( spiritualité ) devaient forcément coexister.
Et je dois dire que ça me convenait bien car j'avais envie qu'il y ait autre chose que le monde matériel, ça c'est certain.
Alors, puisqu'il s'agit de la foi et donc de Dieu, j'ai dit : Dieu, si Tu existes, fais de moi ce que Tu voudras, je m'en remets à Toi.
Et là, à ce moment très précis, la seconde qui a suivi ces mots, j'ai vécu ce que les gens appellent une expérience mystique. Ou un moment de grâce, je ne sais pas trop comment appeler ce moment tellement il ne ressemble à rien de ce que j'avais connu jusque là.
Une connexion avec Dieu. C'est ce qu'il m'a semblé.
Alors j'ai entrepris des conversations avec Lui et j'ai pu mettre en pratique ce que je pourrais appeler des miracles tellement les événements qui se sont produits étaient inattendus.
Pour moi en tous cas, c'étaient des miracles.
Alors forcément je suis "obligée" d'y croire tellement c'est évident qu'il y a un rapport entre mes conversations avec Lui et les réponses qui se présentent dans ma vie.
Des synchronicités pareilles ça ne s'invente pas.
Alors pour répondre à ta question, oui, c'est évident que ça facilite la vie.
A un point que je n'aurais jamais oser espérer.
C'est comme un guide intérieur totalement gratuit et super efficace qui ne demande qu'à aider.
C'est à ce guide que je m'adresse pour toute question existentielle.
Moi aussi j'espère avoir bien exprimé mes idées car Dieu sait que les mots sont difficiles pour parler de tout cela.


Zarbitude
Zarbitude

Messages : 8895
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La foi, cette "idée" séduisante  Empty Re: La foi, cette "idée" séduisante

Message par RonaldMcDonald Lun 13 Juil 2020 - 10:20

Bon, je laisse de coté la question de la religion (je risquerais d'être acide, j'ai un historique sur la question).

Pour faire de grandes choses, il faut être obsédé par un domaine ou il y a de grandes choses à faire(ça aide beaucoup aussi de ne pas avoir d'enfants dans les pattes, mais c'est un autre débat). La foi, quelle qu'elle soit, est d'une grande aide dans cette optique. Qu'elle aie une base dans le monde réel ou pas, d'ailleurs.

Copernic avait la foi que Dieu lui avait donné pour tâche d'explorer les étoiles. Ca lui a donné la force d'aller plus loin que ses prédécesseurs arabes (même si il s'est massivement appuyé sur leurs résultats), et de chercher de nouvelles pistes pour calculer la trajectoire des astres - pour arriver au résultat qu'on sait.

La foi, ou confiance en soi, peut parfaitement être profane. Cristiano Ronaldo a foi en lui(et en ses capacités footballistique) , en rien ni personne d'autre. Ca lui donne la force de travailler plus que les autres. Tous ses coéquipiers passés et présents (et pas des feignasses, hein) ont été impressionnés par sa capacité de travail. Capacité qui vient d'une obsession utilisée, maîtrisée, contrôlée, dans un but précis. En miroir, je citerai Jeanne d'Arc, dont l’obsession avec une base 100% religieuse, et qui lui a permis, alors qu'elle savait seulement monter à cheval, de renverser le cours d'une guerre.

Après, la foi ne suffit pas. Il faut qu'il y aie de la matière. Copernic est tombé sur un domaine ou ses prédécesseurs étaient tout près du but, sans jamais y être parvenus. Jeanne d'Arc a trouvé une armée démoralisée, mais réelle, compétente, et surtout débarrassée par la désastreuse bataille d'Azincourt d'une chevalerie devenue obsolète et contre-productive, ce qui lui a permis d'insuffler des méthodes nouvelles. Cristiano Ronaldo avait un talent de départ évident pour le football, discipline ou un haut potentiel ouvre de nombreuses portes. Et il faut un peu de chance. Jeanne d'Arc a trouve un contexte politique favorable à un deus ex machina, et Cristiano Ronaldo a évité les blessures qui plombent tant de carrières footballistiques.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 2417
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

La foi, cette "idée" séduisante  Empty Re: La foi, cette "idée" séduisante

Message par strange8192 Lun 13 Juil 2020 - 17:01

voici en 5 lignes mon experience de la foi

la vie c'est le chemin qui mène à la mort
la foi est pour moi le chemin qui mène à une mort (plus) sereine
et elle existe independamment de l'idée de Dieu, elle est tellement intime qu'il est impossible de la formuler, elle vient de notre essence, de notre propre spiritualité, quand nous vivons en accords avec elle
sans foi je n'avance plus, c'est le chemin vers la mort qui raccourci

j'ai passé beaucoup de temps à me questionner sur la foi, mais tout ceci ne que ma vérité, ma perspective, il n'y a rien d'absolu et d'arreté, jusqu'à la mort.

edit
au sujet de la foi dans le contexte d'une pratique religieuse
j'ai le sentiment que beaucoup ont la foi en la croyance elle meme et non en Dieu.
car si je crois en dieu, il va me sauver, je pourrais en faire mon metier, etre accepté, reconnu, avoir un statut, et peut etre aussi éviter de réflechir à tout ça.
à mon sens la foi ne vient pas d'une croyance, mais d'une d'experience de vie (ca peut etre pleins d'experiences sur un temps)
en fait ca peut venir d'une croyance, quand l'experience de vie est telle qu'elle vient renforcer la croyance. (de l'enfant né dans une famille fortement religieuse et qui va être conditionné, à la personne qui a un moment mystique, une "revelation")
loin de moi l'idée de débattre de religion, mon intention est simplement de détacher la foi de la croyance.
d'ailleurs le schéma fonctionne pour toute "autorité spirituelle", par exemple un gang est construit autour d'une certaine spiritualité à laquelle il faut adherer pour etre reconnu membre, pareil pour un escadron de forces spéciales, ou de légionnaires
les membres de ces groupes ont en général une foi trés forte, cette foi c'est un liant social, comme du ciment sur les parpaings, ca fait des murs solides pour affronter le monde sauvage, c'est sécurisant.

strange8192

Messages : 46
Date d'inscription : 28/06/2020

Revenir en haut Aller en bas

La foi, cette "idée" séduisante  Empty Re: La foi, cette "idée" séduisante

Message par Invité Lun 13 Juil 2020 - 23:07

Salut, sympas comme sujet

Pour rebondir sur certains trucs de strange8192,
Pour moi, la foi n'est pas tant une croyance, qu'un sentiment, une "expérience sensible", elle touche du domaine de l'ineffable.
Bien que me considérant comme Athé (Pour moi l'idée de Dieu(s) est un "en plus" au monde, qui n'a pas lieu d'etre et qui de plus mettrai a mal sa "beauté harmonieuse", dans une optique "immanentiste" si l'on peut dire santa ) et sans aucun contexte et éducation religieuse ; je pense pouvoir dire:  avoir fait, et faire régulièrement l'expérience de la foi.
Qui prend chez moi la forme d'un sentiment profond que, "tout est là","tout est bien","tout est présent","tout est sens". Je suis dans un état que l'on pourrait qualifier (communément et vulgairement) de Zen.
Ce qui (je pense.) n'a pas grand rapport avec de la confiance en soi, une croyance, ni la puissance d'une "charge mystique". C'est peut-être un bug cérébral ? Un ressort psychologique caché ? Une bouffée délirante  ? Mais c'est dans tous les cas, une sorte de puissante ressource émotionnel dont j'ai le contrôle total, sur laquel je peut compter, et qui m'aide au quotidien.
Donc pas de transcendance chez moi, mais la foi tout de même.   santa


Dernière édition par Yaco le Mar 14 Juil 2020 - 22:43, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La foi, cette "idée" séduisante  Empty Re: La foi, cette "idée" séduisante

Message par Invité Lun 13 Juil 2020 - 23:30

Propos inutile, appartenant au passé, à l'imaginaire.


Dernière édition par Tommy809 le Mar 4 Aoû 2020 - 9:23, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La foi, cette "idée" séduisante  Empty Re: La foi, cette "idée" séduisante

Message par Basilice Mar 14 Juil 2020 - 13:44

Marya a écrit:
Je m'explique : je viens d'écouter un podcast réalisé par deux croyantes, dont une donnait son expérience d'entrepreneuse. Elle avait cette façon bien caractéristique de parler des personnes qui "ont la foi" en Dieu : elles expriment une idée de destin, qu'à partir du moment où elles se sont connectées à ce que le "dessein divin" voulait qu'elles fassent, leur chemin leur a été facilité et, malgré les difficultés, elles étaient "drivées" sur le bon chemin. En l'occurrence, il était question (en gros) d'orientation professionnelle, de vocation.
(...)
ce qui m'a frappée, et m'a toujours frappée et fascinée dans la foi, c'était de constater à quel point le fait de s'appuyer sur une transcendance pouvait être réconfortant, voire extrêmement motivant et inspirant.
Sans transcendance, on pourrait être tenté de vaciller en fonction des circonstances et des émotions du moment, de ne pas savoir où aller quand on se rend compte que la destinée de toute chose est le néant. Alors qu'avec, j'ai l'impression qu'il y a toujours un fil conducteur, une force au dessus de toi qui te pousse à croire en toi et à te dire que "rien est grave, tout va aller, car tant que je suis sur cette voie, qui est la voie de Dieu, tout ira bien"

Cette espèce de sérénité, je l'envie beaucoup. J'ai (naïvement?) l'impression que le chemin doit être bien plus facile avec, mais j'ai surtout l'impression d'en avoir cruellement besoin alors que c'est quelque chose qui m'est foncièrement étranger. Étranger dans le sens où je n'arrive littéralement pas à comprendre/ressentir comment on peut penser/ressentir qu'il y a une transcendance, de l'invisible sur lequel on peut s'appuyer pour avancer vers "notre" voie.

Alors pour enlever ces notions de leur charge religieuse et ésotérique, je ne sais pas si ce que j'exprime peut être vu comme un besoin de confiance en soi, d'autodétermination et de confiance en "la vie". Mais, "la vie", qu'est-ce que c'est, au final? :p

Et vous? Avez vous besoin ou non d'une croyance en une transcendance pour avancer? La foi vous apparaît elle aussi comme quelque chose de définitivement étranger, extérieur à vous?

Bonjour Marya Tchao

J'ai une foi puissante, elle n'est pas étrangère à moi mais en moi (à l'intérieur et elle est le fruit d'une introspection), elle n'a aucun caractère religieux, je ne me reconnais pas non plus dans l'idée que "tout est écrit", qu'il y aurait un destin à suivre et que se connecter au divin permettrait de trouver "le bon chemin".
Pour moi la foi est effectivement proche de la confiance, ce qui suppose un sentiment de sécurité ; ce sentiment me permet de marcher vers ce que je ne peux ni connaître ni prévoir (ce qui n'est pas écrit, donc "s'appuyer sur l'invisible" comme tu dis) avec sérénité.
Je note avoir en commun avec les personnes croyantes de miser sur la confiance, de composer avec l'irrationnel, et une manière de marcher dans la vie qui admet plus facilement les aléas, les contraintes, l'indétermination ; disons une forme de souplesse (avec une réserve car des croyants qui soudain deviennent très rigides, j'en connais).

Dire que "rien n'est grave et que tout va aller", je trouve que c'est plus de l'ordre de la résignation et du fatalisme que de la sérénité.
Cependant cette posture d'esprit peut être un chemin vers la sérénité car la méthode Coué, "si je me dis que tout va bien aller tout va bien aller" fait appel à nos capacités d'auto-suggestion, souvent sous-estimées.
Le travers que j'y vois, c'est que l'auto-suggestion a ses limites et que poussée trop loin, elle peut conduire à une obstination aveugle et potentiellement dangereuse (pour soi et les autres).

"La vie, qu'est-ce que c'est au final ?"
Euh, joker ? Razz

J'aime bien la réponse de Souchon, pour ma part. Smile





Basilice
Basilice

Messages : 1920
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

La foi, cette "idée" séduisante  Empty Re: La foi, cette "idée" séduisante

Message par Invité Mar 14 Juil 2020 - 19:06

La foi naît et croît de l'adversité.
Du vouloir l'existence.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La foi, cette "idée" séduisante  Empty Re: La foi, cette "idée" séduisante

Message par DHOM2 Sam 12 Sep 2020 - 10:17

La foi ne serait elle pas un appelle de l' âme ? un fil conducteur entre matière ,monde subtil et un certain TOUT ?


DHOM2

Messages : 25
Date d'inscription : 22/08/2020
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

La foi, cette "idée" séduisante  Empty Re: La foi, cette "idée" séduisante

Message par Zarbitude Sam 12 Sep 2020 - 11:30

Je suis d'accord avec ça Wink
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 8895
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

La foi, cette "idée" séduisante  Empty Re: La foi, cette "idée" séduisante

Message par MarcelTheLooser Lun 14 Sep 2020 - 18:29

Bonjour, je suis athée, et ne crois donc pas en un Dieu.
Il y a quelques années, je militais un peu dans une association LGBT et on m'avait proposé de participer à une émission sur RCF (Radio Catholique Française) pour parler d'homosexualité.
J'ai trouvé l'expérience intéressante, je suis arrivé avec mes préjugés et finalement l'émission s'est très bien passée. Contrairement à ce que je craignais, nous avons été très bien accueillis par l'équipe de RCF et nous avons pu avoir des échanges intéressants.

Une des responsables m'a raconté comment elle avait "rencontré Dieu", aujourd'hui je ne me rappelle plus les détails de cette rencontre, mais ce qui m'avait impressionné, c'était la sincérité avec laquelle elle m'en parlait. Même si je ne croyais pas en Dieu, je n'y crois toujours pas d'ailleurs, je n'aurais jamais osé me lancer dans un débat sur l'existence de Dieu. C'était donc ça, la foi, quelque chose qui m'est totalement étranger. Elle était heureuse de me faire part de cette expérience.

Plus tard, j'ai rencontré une cantatrice. La pauvre était rongée par un cancer des os et malheureusement, lorsque les médecins s'en sont rendu compte, c'était presque la fin... Elle était croyante, elle a beaucoup prié, elle s'est battue et a tenu bon. Il est fort probable que sa foi l'ai aidé dans sa lutte. Elle est décédé à la suite de son cancer, mais a pu vivre plus longtemps.

Je me suis fais une réflexion pas vraiment optimiste :
Je trouve "la nature" très violente ! Nous naissons et c'est un cadeau formidable de recevoir la vie, mais nous ne demandons pas à la recevoir... Comme nous ne sommes pas éternels, tout ce que nous recevons, nous le perdons petit à petit lorsque approche notre fin. Dans le régne animal, la mort se fait bien souvent dans la souffrance. Pris au piège par un prédateur, poursuivi, acculé, dévoré, si la proie a conscience de son existence, alors elle a conscience de perdre ce qui lui est le plus cher : la vie.
J'ai donc du mal à avoir foi en un créateur qui aurait choisi ces régles du jeu car je les trouve profondément injustes.
MarcelTheLooser
MarcelTheLooser

Messages : 63
Date d'inscription : 13/09/2020

https://nicolas-merle.bandcamp.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum