Sensation de malédiction relationnelle

5 participants

Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Sensation de malédiction relationnelle

Message par DVR Mer 8 Juil 2020 - 21:53

Il y a un problème que je voulais aborder, certainement le problème qui me suit depuis le plus longtemps dans ma vie
J’ai commencé à sentir des prémices de ça quand j’étais à l’école primaire, mais c’était très très léger
Au collège ça s’est amplifié, puis en classe de seconde ça a explosé, ce qui a engendré une dépression ainsi qu’une phobie sociale, dont les conséquences se font sentir jusqu’à aujourd’hui

Alors voici le problème:

J’ai l’intuition extrêmement nette que je repousse les gens, et que ça ne dépend pas de moi
Comme si j’avais une malédiction qui éloigne les gens de moi
Et c’est inexplicable d’un point de vue scientifique, mais j’en ai pratiquement la certitude
Il y a quelque chose d’ordre surnaturel qui fait que les gens me fuient
Donc je ne comprends pas

Je m’habille bien, je sens bon, je suis pas vilain, je suis pas méchant, je suis drôle (car je sais plutôt bien faire de l’humour malgré tout)

Mais dans ma façon de me comporter je ne vois absolument pas ce qui fait que je repousse les gens
Il m’arrive de demander à des gens de mon entourage proche de me dire ce qui ne va pas chez moi, et à chaque fois on me dit que tout va bien, que je suis normal, que y’a aucun problème

Quand je parle de « repousser » les gens c’est une tendance, c’est graduel: c’est beaucoup plus vrai dans des situations « grégaires » du type festivité, vie associative, les choses comme ça

Mais il y a une tendance générale qui fait que, dans un endroit donné (réunion, conférence, transports...), si il y a un siège libre à côté de moi, les gens ne vont pas venir s’asseoir, ils iront s’asseoir à côté de quelqu’un d’autre

Et ça, c’est complètement inexplicable et ça me triture le cerveau parce que je n’arrive pas à comprendre, ça fait des années et des années que je sens ça, et je sens que y’a quelque chose qui est pas normal et qui échappe à mon contrôle

D’où le terme de « malédiction », parce que je le ressens vraiment comme ça

J’ai des exemples à la pelle pour corroborer ça

Mais globalement je n’y comprends rien, je ne comprends pas ce qu’il se passe, je peux juste constater une anomalie sans pouvoir expliquer pourquoi ni comment

DVR

Messages : 230
Date d'inscription : 02/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par higeekomori Mer 8 Juil 2020 - 22:10

Bonsoir DVR.

Paf, je pose un jalon. Ton topic m'intéresse beaucoup, mais je sais comme ça se passe à chaque fois. Je me dis que je vais devoir éteindre le PC bientôt et que demain, je le retrouverai bien, ce sujet dans l'épaisse jungle ZCéenne. Sauf que parfois, le fil se romp et le topic est à jamais perdu. Neutral

Alors voilà, je plante un drapeau symbolique, et je reviens bientôt. Ce soir, je vais pouvoir éteindre le PC avec l'esprit en paix. Wink


A plus tard. Tchao


Hig
(pas repoussé)


.
higeekomori
higeekomori

Messages : 3165
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par Invité Mer 8 Juil 2020 - 22:15

Propos inutile, appartenant au passé, à l'imaginaire.


Dernière édition par Tommy809 le Mar 4 Aoû 2020 - 9:18, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par Invité Mer 8 Juil 2020 - 22:53

Propos inutile, appartenant au passé, à l'imaginaire.


Dernière édition par Tommy809 le Mar 4 Aoû 2020 - 9:18, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par DVR Jeu 9 Juil 2020 - 0:12

« Ta vision est totalement erronée. Pourquoi ? Parce que rien ne va relationnellement, malédiction entendue avant d'être reçue ou aperçue. Tant que tu resteras spectateur et demandeur de ces récurrences, rien ne changera. En fait c'est comme si tu étais programmé, comme si tu n'avais pas d'âme alors que je vois bien que tu as une âme. »


Tu n’as pas compris mon premier message, tu ne peux pas dire que j’ai une vision erronée car tu ne me connais pas, et moi j’ai eu des années d’expérience pour arriver aux conclusions que je fais actuellement


« Tout ce que tu trouves d'excessif en positif, opportunités ou autres, si tu l'évites sincèrement et sans rien avoir à te reprocher sur cet évitement, cela s'amplifiera indéfiniment. »

C’est de la superstition ça non? Ça vient d’ou cette hypothèse?
En tout cas ce que tu dis je l’ai déjà testé par le passé à de nombreuses reprises (j’étais plus superstitieux que maintenant) et ça n’a pas fonctionné: si tu évites quelque chose, cette chose t’évite, point, y’a pas une sorte de magie qui ferait que tu attire ce que tu évites, enfin perso j’ai jamais rien vu qui corrobore ça


« Si tu as un chemin de vie 7 par contre ce sont les autres qui ont raison de t'éviter et qui t'aident plus qu'ils ne devraient si ce phénomène est systématique. »

« Chemin de vie 7 » ? C’est quoi de l’ésotérisme?


Bref, ce que tu me dis je te remercie de ton effort mais je l’ai déjà beaucoup entendu (ça doit être lié à la loi d’attraction je suis à peu près sûr) sauf que la loi d’attraction ne m’a jamais rien apporté, n’a jamais fonctionné, j’ai testé et pratiqué donc voilà


Donc mon problème est simple à formuler: je repousse les gens
Ça veut pas dire que j’ai pas d’amis, pas de relations sentimentales/intimes, j’en ai, mais ça me demande des très très gros efforts pour nouer des relations et pour les garder

Sans ces énormes efforts je serai seul, totalement

Donc je veux savoir d’où ça vient ce problème, pourquoi les gens ont tendance à m’éviter naturellement (tendance, car c’est pas toujours le cas, mais c’est le cas de façon assez générale)

Donc voilà, pour donner quelques précisions

DVR

Messages : 230
Date d'inscription : 02/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par Invité Jeu 9 Juil 2020 - 1:49

Propos inutile, appartenant au passé, à l'imaginaire.


Dernière édition par Tommy809 le Mar 4 Aoû 2020 - 8:58, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par DVR Jeu 9 Juil 2020 - 2:17

Tommy809 a écrit:- Oui c’est vrai, on ne se connait pas

- Certes pourquoi pas superstition, j'y avais pas pensé. Je dirais de la présomption de malédiction  Laughing .

- Oui voilà tout à fait, c’est de l’ésotérisme Laughing

- Ah ok si c’est la fameuse loi d’attraction que t’as testé, tout s’éclaire

- Pour moi des amis qui nécessitent d’énormes efforts ne sont pas de bons amis pour moi. Je parle pour moi, je précise. Et je précise aussi qu’on n’est pas des amis si ça peut être utile de le préciser.

- Tu sais c’est tendance à notre d’époque d’éviter les gens. Tu vas t’adresser à quelqu’un que tu connais pas par exemple, tu peux très bien être en dialogue ou avoir une réaction d’évitement. Ce n’est pas forcément fixe à partir d’une personne et puis chaque personne est différente, on ne peut pas se focaliser sur l’autre si c’est systématique ou assez fréquent.


D’accord, pour être honnête tout ce que tu m’as écrit ne m’éclaire absolument pas mais je te dis merci quand même pour ton intervention

DVR

Messages : 230
Date d'inscription : 02/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par Invité Jeu 9 Juil 2020 - 2:26

Propos inutile, appartenant au passé, à l'imaginaire.


Dernière édition par Tommy809 le Mar 4 Aoû 2020 - 8:58, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par Invité Jeu 9 Juil 2020 - 2:32

Salut,

Je suis la personne qui a répondu à ce fil-là : https://www.zebrascrossing.net/t40082-energie-disponible-pour-un-seul-objectif

Mon vaudou est en panne là, tout de suite.

Bonne nuit.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par DVR Jeu 9 Juil 2020 - 2:32

Tommy809 a écrit:Ben ouais quoi ! J'pe pas faire plus p'tit comme pavé Evil or Very Mad ! De rien c'est gratuit mais je savais pas que c'était en mode devinette pour généraliser immédiatement les bons des méchants.

Ok, méchant pas bô partir Laughing

PS : je vois que tu as modifié ton message avant que je valide le mien. Y'a pas de mal : moi méchant, pas beau, con et heureux quand même !


Pas méchant, juste sans intérêt
Bonne continuation

DVR

Messages : 230
Date d'inscription : 02/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par Invité Jeu 9 Juil 2020 - 2:41

Spoiler:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par DVR Jeu 9 Juil 2020 - 3:01

Thiala a écrit:
Spoiler:


Je percute pas trop, tu peux développer stp?

DVR

Messages : 230
Date d'inscription : 02/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par Chuna Jeu 9 Juil 2020 - 7:49

DVR : tu es asperger ?

Le truc c’est qu’on ne te connaît pas, donc on ne te voit pas de comporter, donc difficile de répondre.
Ça m’est arrivé de lire des gens qui disaient qqch de similaire puis une fois en vrai je comprends de suite. Une façon de se tenir étrange, de se comporter, de mal garder les distances physiques...
bref des gens qui n’ont pas intégré les règles sociales implicites.
Ce qui est régulier chez les aspies (mon ex tenait le même discours que toi). Mais y’a probablement d’autres situations où ça se passe ainsi.

Je me dis que peut être tu devrais te faire filmer pour t’observer ou bien demander à des amis que te connaissent en vrai.
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 41
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par Invité Jeu 9 Juil 2020 - 8:15

Hum, j'ai pensé à la même chose... l'autre indice qui m'orienterait vers cette hypothèse c'est le coût énergétique manifestement important qui est nécessaire à DVR pour nouer et maintenir des relations personnelles et intimes. Sais-tu où tu en es avec d'éventuels marqueurs de fonctionnement autistique ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par Chuna Jeu 9 Juil 2020 - 8:37

Idem. J'ai une impression de déjà vu.
Maintenant, c'est assez difficile d'expliquer ce que les gens trouvent de bizarre chez les aspies (ou autre).

En fait, mon ex tenait le même discours. Lui en avait fait son parti. Honnêtement, à la maison, j'ai jamais compris ce qui était sensé être étrange chez lui. Mais clairement, en société, yavait un truc qui se passait. Il avait l'art entre autre de dire ce qu'il ne fallait pas quand il ne fallait pas. Là je m'en rendais compte (de sa différence).
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 41
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par higeekomori Jeu 9 Juil 2020 - 9:48

Salut DVR, Salut Tommy, Thiala, Chuna, Finch Very Happy

Puisque DVR, tu as le sentiment que les premières tentatives d'explication ne t'ont pas apporté, ici, grand chose, personnellement, je t'invite à justement nous offrir le résumer de situations concrètes que tu as vécu. Car, puisque tu as des "exemples à la pelle pour corroborer", je pense que ça serait bien que tu nous en détailles deux ou trois pour qu'on puisse se faire une projection plus objective de ton ressenti.

Asperger ou pas, je dirais bien qu'il ne suffit que d'être dans le mauvais environnement de vie pour être placé en paria. Ce ne sont pas des situations que j'ai vécu personnellement, même si j'en ai rencontré quelques unes, mais j'ai encore en tête le souvenir de quelques personnes qui ont traversé des états de "malédiction" sociale, bien malgré eux/elles, et aucun/e n'était asperger ou autiste. Ils/elles étaient juste autre chose que ce qui peut se faire facilement admettre socialement.

Si tu repasses par ici aujourd'hui, DVR, j'espère que tu tiendras compte de ma proposition. Je garde ton sujet dans mes fils suivis. On se retrouve plus tard.

(Et pour moi, ça n'a pas d'importance que tu puisses être le/la clone d'un/e autre membre du forum. A entendre par là que tu sois multicomptiste. Quand bien même tu serais double, ça n’empêche pas de se poser des questions sur ce qui entoure cette "malédiction".)

Bonne journée à toi. Bonne journée à tous/toutes. Tchao


Hig.


.
higeekomori
higeekomori

Messages : 3165
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par Invité Jeu 9 Juil 2020 - 13:01

Spoiler:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par DVR Jeu 9 Juil 2020 - 14:21

Alors je vais tenter de répondre un peu à tout le monde

Oui, je suis asperger, diagnostiqué en 2016


Chuna a dit un truc important c’est que effectivement j’ai de la difficulté à me « tenir » en fonction de la situation, comment positionner mon corps, savoir quelle attitude avoir

J’ai un faux-self dans chaque environnement étranger, un faux self qui sert à limiter les dégâts mais pas à me rendre très attirant

Je pense que mon problème est en grande partie dans les « micro-gestes »
En fait j’ai déjà fait un test de me filmer y’a quelque temps
J’avais mis mon portable en mode caméra pendant que j’étais entrain de travailler sur mon ordi, pendant environ une heure
Et j’ai donc ensuite regardé la vidéo

J’ai vu les choses suivantes:

-Je cligne tout le temps des yeux, beaucoup plus souvent que les gens normaux
-Je suis très agité, surtout au niveau de mon visage, inconsciemment
-Je regarde souvent à droite et à gauche
-J’ai un visage hyper-expressif, c’est à dire que chaque information que je reçois, positive ou négative, se voit sur mon visage, même si je cherche à rester neutre tout transparaît sur mon visage (je peux donc difficilement faire croire à des gens quelque chose que je ne pense pas)

Donc j’ai des expressions faciales et des attitudes bizarres

Mais je pense pas que ça soit le seul problème, vraiment pas, car j’ai vu des gars beaucoup plus bizarres que moi attirer les gens facilement

Pour donner un exemple de situations:

Je sortais du local d’une association que j’ai intégré, et il y avait deux autres personnes de cette association qui rentraient chez eux également
Sur le retour on a parcouru environ deux-cent mètres à pieds, et ces deux personnes (qui avaient environ le même âge que moi, la vingtaine) se parlaient entre elles alors qu’elles ne s’étaient jamais vues avant (l’un des deux était nouveau comme moi)
Mais ils de parlaient entre eux, et ne me calculaient pas, genre ils m’ignoraient, probablement inconsciemment

Donc cette situation là, je la vis en boucle depuis des années, je la connais par coeur et je veux pas m’y habituer, parce que c’est pas normal, donc je dois comprendre, et je dois faire quelque chose

Pareil, quand y’a une assemblée générale avec un siège libre à côté de moi, c’est très fréquent que les gens évitent ce siège

Quand y’a des groupes je suis souvent choisi en dernier

Je me posais la question de savoir si une personne peu avoir des « problèmes d’ordre extra-sensoriels » qui la rendrait repoussante pour les autres

D’où mon terme de malédiction, parce que je sens que c’est quelque chose qui échappe complètement à mon contrôle, c’est comme si un truc me parasitait


DVR

Messages : 230
Date d'inscription : 02/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par higeekomori Jeu 9 Juil 2020 - 17:16

Salut DVR.
Content de voir que tu es revenu, ici, dans la journée. Very Happy
J’ai un faux-self dans chaque environnement étranger, un faux self qui sert à limiter les dégâts mais pas à me rendre très attirant
Je ne juge pas ta capacité à avoir un faux-self, c'est à dire notamment là, le besoin de se fabriquer un personnage par simple commodité sociale. Seulement la question est: est-ce que ce ou ces faux-self(s) peuvent faire partie des faux-selfs acceptables en société. Parce que tu vois, Kim Kardashian, elle aussi est dans un parfait faux-self. (plus fake qu'elle, je ne sais même si ça existe... [oui, paf, jugement de valeurs! J'assume. ^^]) Mais on va dire qu'elle coche toutes les cases de l'attractive attitude. Donc, ton ou tes faux-self peuvent très bien demeurer hors cadre, quelque soit les efforts que tu y consacres.

-J’ai un visage hyper-expressif, c’est à dire que chaque information que je reçois, positive ou négative, se voit sur mon visage, même si je cherche à rester neutre tout transparaît sur mon visage (je peux donc difficilement faire croire à des gens quelque chose que je ne pense pas)
Effectivement, tu touches là un point important. La neutralité des trait et insondabilité peuvent permettre de se rendre un peu plus attractif. Selon les cas, la distanciation aussi. Je caricature un poil pour servir l'image, mais c'est pourquoi ce que font les beaux gosses ténébreux, qui affichent la mine de rester froid et distant, pour attirer les petites minettes à eux. Alors que, les grand expressifs, les émotionnels et les intimidés font souvent office de second choix, eux.

Je te rassure, j'ai jamais été dans la catégorie des beaux gosses ténébreux. Mais la neutralité des traits, je sais que ça peut apporter son pesant de cacahuètes. C'est au moins mes études de théâtre qui m'ont appris ça. Car parfois, en scène, la sur-expressivité ou l'absence totale peut avoir des conséquences sur le jeu. Et le jeu, au théâtre, c'est ni plus ni moins qu'un faux-self.

Donc j’ai des expressions faciales et des attitudes bizarres
Les deux conjugués, c'est sûr que ça peut produire un effet. Bon ou pas bon, c'est encore à étudier selon ton cas. On n'en est pas encore là. Wink

Mais je pense pas que ça soit le seul problème, vraiment pas, car j’ai vu des gars beaucoup plus bizarres que moi attirer les gens facilement
Question de l'apparence physique, est-ce que tu es "classique" ou bien "décalé"?

Mais ils de parlaient entre eux, et ne me calculaient pas, genre ils m’ignoraient, probablement inconsciemment
Précédemment à ce départ "non groupé", y avait-il eu quelques échanges entre vous trois dans la journée? Avez-vous eu au moins un point de désaccord ou de frottement? Un long silence peut-être? Neutral

Donc cette situation là, je la vis en boucle depuis des années, je la connais par coeur et je veux pas m’y habituer, parce que c’est pas normal, donc je dois comprendre, et je dois faire quelque chose
Donc, si tu la vis en boucle, ça veut sans doute dire qu'à chaque fois le mécanisme semble le même. C'est très bon ça! Ouaah ! Car cela veut dire que tu ne sembles pas rencontrer cinquante types de situations différentes. Donc, il y a principalement un point névralgique à trouver à tout cela. Impec !

Pareil, quand y’a une assemblée générale avec un siège libre à côté de moi, c’est très fréquent que les gens évitent ce siège
Ça m'arrive souvent aussi. Dans certaines assemblées où tu n’apparais pas sciemment comme "classique", ce qui est mon cas, il peut y avoir effectivement une première défiance et un temps d'observation avant de m'approcher (tu sais, l'Homme est un animal... Il se méfie toujours de ce qui peut lui faire peur. Même quand c'est irrationnel). Mais par contre ensuite, parfois le contact se détend avec les autres et certaines personnes viennent à moi. On me prend alors pour un original, un farfelu. Mais aussi parfois, tu sens qu'il y a des envies et des désirs dissimulés de ne pas être comme les autres qui transpirent chez certains interlocuteurs/trices. Et la connivence commence alors à se mettre en place dès qu'ils/elles sentent un terrain propice à l'écoute.

Quand y’a des groupes je suis souvent choisi en dernier
J'ai passé ma jeune enfance à être celui qu'on choisi en dernier recours pour constituer deux équipes de foot. Et quand parfois on était un nombre impair sur la dalle de la cité, et bien je finissais systématiquement par regarder le match sans parvenir à y participer. A présent, j'en ai plus rien à foutre de tout ça. Je me suis construit autrement.

Tu sais, l'important n'est pas d'être simplement choisi. L'important c'est d'être vraiment voulu.

Je me posais la question de savoir si une personne peu avoir des « problèmes d’ordre extra-sensoriels » qui la rendrait repoussante pour les autres
...Non mais, si tu anticipes perpétuellement le rejet et que celui-ci puisse s'exprimer librement sur toi, alors oui, tu vas dégager de vraies "mauvaises ondes" qui vont déjà te condamner en faisant passer fortement le message autour de toi que "Pas la peine de me rencontrer. Je ne vaux pas le coup" Et si - pardonne moi par avance l'image un peu rude  Se prosterne - tu es à peu près aussi attirant physiquement qu'un fruit trop mur autour duquel vole déjà des mouches de décomposition, dans ce cas là, c'est évident que très peu de personnes outrepasseront leurs filtres de méfiance personnels et ils/elles préféreront opter pour la solution "à moindre coût", c''est à dire, t'abandonner à la solitude et l'gnorance.

Ça ne veut pas dire pour autant qu'ils vont te haïr ou te détester profondément. Ils/elles peuvent même se gourmander intérieurement et secrètement d'être dans la démarche du rejet. Mais c'est clair, ils peuvent concrètement laisser paraître tous les signes de te laisser de côté. pale

Voilà pour ma petite analyse qui vaut ce qu'elle vaut. Tu peux entièrement la démonter si tu le souhaites. Ça ne me dérange pas. Et si elle te convient, on peut passer à l'étape suivante de la réflexion de groupe.

A plus tard, mec. Wink


Hig.


.
higeekomori
higeekomori

Messages : 3165
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par DVR Jeu 9 Juil 2020 - 18:55

Higeekomori j’ai lu et je pense que tu as compris mon souci

Si j’ai bien saisi ton message, ton propos est de me dire que mon état d’esprit est déterminant et peut me rendre attirant ou repoussant

Alors ça m’amène d’autres questions:

Je me suis inscrit dans une association, justement pour essayer de travailler sur mon problème au contact des gens, mais un souci se pose, je ne sais pas dans quelle disposition d’esprit je dois être quand je suis en compagnie des personnes de l’association (je ne sais pas quel mindset je dois incarner)

J’ai plusieurs options quand au mindset:

-Première option, avoir confiance en moi quitte à m’imposer et à prendre beaucoup de place (j’arrive en force, j’assume, je m’affirme)
Sachant que ce mindset comporte un problème: je l’ai déjà utilisé par le passé, et il m’a apporté beaucoup de problèmes et de conflits (j’ai eu une période où j’étais très sûr de moi, à l’excès, l’hybris) mais il m’a rapporté aussi des aventures relationnelles intéressantes

-Deuxième option: j’arrive sur la pointe des pieds, je suis le plus poli et le plus arrangeant possible (option la pire à mon avis)

-Troisième option: « j’ouvre mon coeur », en quelque sorte je dis quel est mon problème, je me livre aux autres, je joue la carte de l’honnêteté radicale, par le passé je l’ai fait plusieurs fois, et parfois ça a donné des bons résultats, mais parfois non
Le problème de cette option c’est que j’ai peur d’avoir l’air de quelqu’un de faible, j’ai peur d’être catalogué comme une sorte de boulet à qui on fait la charité


Je voudrais dans l’idéal être en harmonie avec tout le monde
Mais le problème, c’est que je suis bien plus doué pour les conflits que pour l’harmonie
J’ai toujours eu des conflits, au collège je me bagarrais souvent, pour moi toute relation en groupe s’accompagne de conflits avec certains membres, sans que ça soit mon but pourtant

Je me demande aussi une chose: dois-je considérer le conflit comme un mal à éviter au sein de cette association?
Car je pense qu’il y aura des conflits inévitablement et je le déplore, mais si il y en a, que dois-je faire?
Jusqu’à présent, quand il y avait des conflits dans mes groupes précédents, je fonçais sans hésiter, je me pliais pas, genre je restais fier et j’étais offensif
Je suis plus à l’aise pour les conflits que pour la paix, et je ne sais pas si je dois considérer ça comme un mal

En gros: si il y a des conflits dans l’association, dois-je les accepter, dois-je les éviter, puis-je éviter qu’il y en ait, et surtout quel mindset dois-je avoir


DVR

Messages : 230
Date d'inscription : 02/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par Invité Ven 10 Juil 2020 - 0:51

Tu ne veux pas entendre parler d'ésotérisme, mais tu penches pour l' "explication" extra-sensorielle...

Le "en même temps" macronien a fait des petits. ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par DVR Ven 10 Juil 2020 - 1:02

Thiala a écrit:Tu ne veux pas entendre parler d'ésotérisme, mais tu penches pour l' "explication" extra-sensorielle...

Le "en même temps" macronien a fait des petits. ^^

Le souci c’est que jusqu’à présent à chaque fois que des personnes ont prétendu m’apporter des explications ésotériques, en creusant un peu il s’avérait toujours que ces gens étaient soit des charlatans, soit des manipulateurs, soit des gens malveillants, soit tout ça en même temps, à chaque fois, du genre « fais moi confiance mon brave petit... ». Tu comprends mieux maintenant pourquoi je fais très attention avec ça

DVR

Messages : 230
Date d'inscription : 02/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par Bimbang Ven 10 Juil 2020 - 1:24

Et au niveau de ta voix ?
Je suis très sensible à la façon dont les gens parlent. Leur rythme d'élocution, leur ton surtout. Si c'est trop neutre, ça interroge. Si c'est trop incisif, ça coupe l'envie de causer.
C'est ballot, on n'y pense pas tout le temps, mais ça influence vraiment.
Bimbang
Bimbang

Messages : 6291
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par DVR Ven 10 Juil 2020 - 2:00

Bimbang a écrit:Et au niveau de ta voix ?
Je suis très sensible à la façon dont les gens parlent. Leur rythme d'élocution, leur ton surtout. Si c'est trop neutre, ça interroge. Si c'est trop incisif, ça coupe l'envie de causer.
C'est ballot, on n'y pense pas tout le temps, mais ça influence vraiment.


Oui c’est vrai que ma voix est pas adaptée
J’ai une voix assez grave et en plus j’ai une intonation assez dure, genre on m’a déjà dit (pour rigoler) que je parle un peu comme une « racaille »
C’est saccadé, un peu agressif involontairement, si vous voulez vous faire une idée de ma façon de parler en temps normal, regardez une interview du rappeur Kaaris en 2013-2014, je parle comme lui mais c’est involontaire
En général je parle de façon trop rêche, mais je m’en rend jamais compte sur le moment, c’est juste en regardant l’effet que ça produit chez les gens je me dis que y’a un problème

DVR

Messages : 230
Date d'inscription : 02/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par Bimbang Ven 10 Juil 2020 - 9:26

Rajoute à ta voix, une absence de sourire (que je pressens en te lisant), une répartie qui va à l'essentiel sans les enrobages de la bienveillance (du genre, d'entrée de jeu : "tu n'as pas compris" Wink )... ça forme un peu un tout qui envoie le message suivant : je n'ai pas envie de te connaitre plus que ça.

Alors de façon "normale", presque automatique en fait, les gens vont éviter de t'importuner.
Bimbang
Bimbang

Messages : 6291
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par Chuna Ven 10 Juil 2020 - 17:47

Hello,

Hig a dit : Asperger ou pas, je dirais bien qu'il ne suffit que d'être dans le mauvais environnement de vie pour être placé en paria. Oui, ça que oui que c'est vrai ! (et que je parle bien la France)
Mais soyons honnête, avec un syndrome d'asperger, ça complique les choses. Mais ça ne condamne pas à la solitude éternelle. Du moins j'ose y croire. ça limite la palette de gens avec qui ça peut coller.
Plutôt que plaire au plus grand nombre (caricature bien entendu), mieux vaut chercher les gens avec qui ça colle. (après j'ai pas solution miracle, pour galérer moi même)

DVR : J’ai un faux-self dans chaque environnement étranger, un faux self qui sert à limiter les dégâts mais pas à me rendre très attirant
Mon ex me disait la même chose. Il faisait beaucoup d'efforts pour avoir l'air normal, mais ça marchait pas hyper bien. Notamment au boulot. J'ai tendance à penser qu'on a tous un masque social qui diffère selon les situations, le seul endroit où on peut se permettre d'être 100% soi même, c'est dans l'intimité.
Donc je me dis qu'il faut analyser ces faux selfs pour essayer de voir comment les améliorer pour te permettre d'interagir plus fluidement.
Sans te voir faire, c'est compliqué.

Une remarque intéressante de Bimbang, c'est qu'en effet, on ne te sent pas "sourire" dans les mots. Moi je te sens plutôt pet sec.

Intéressant que tu te sois filmé, et analysé. Mais de ce que tu dis, ce qui pourrait éventuellement expliquer la gène causée, c'est pas évident de le faire disparaitre. ça me fait plus penser à une façon d'exprimer une certaine anxiété. Là, tu m'as fait penser à un petit que j'avais en classe ya 2 ans, que je pense aspie, et qui s'est retrouvé la classe entière contre lui.

Tu as envie de quoi réellement au final? intégrer un groupe ou te créer quelques relations fiables ? Les deux peut être ?

Au niveau de ton asso : Je te dirais que je suis pas certaine qu'il faille choisir entre les 3 propositions que tu fais. Mais qu'il vaudrait mieux t'adapter (dans la mesure du possible selon les situations). Serait ce envisageable ?

Quand tu te battais, gamin, c'était pour quelles raisons en général ?

dois-je considérer le conflit comme un mal à éviter au sein de cette association?
Difficile question...
Moi si je m'inscris dans une asso, c'est pas pour avoir des conflits. ça me ferait fuir. On peut avoir des désaccords sans aller jusqu'au conflit, non ? On peut échanger, discuter, et ne pas être d'accord dans le calme et l'harmonie, je crois bien.
Bon après je suis pas une référence, je déteste les conflits qui me font fuir, et je rame à m'affirmer. D'autres te diraient que les conflits sont un mal nécessaire.

Jusqu’à présent, quand il y avait des conflits dans mes groupes précédents, je fonçais sans hésiter, je me pliais pas, genre je restais fier et j’étais offensif
Voilà ce que je fuis.
Mais je disais à un ami l'autre jour, que certaines personnes aiment ça, te respecteront pour ça, et donc tu as aussi la possibilité te de trouver des gens de la sorte, si toi le conflit ne te fait pas peur, voire que tu l'apprécies (car ça peut te pousser à te surpasser). Je pense que ça dépend vraiment du milieu où tu es. Dans un club de couture ça me semble pas judicieux, dans un club politique peut être plus ? Je sais pas trop...

Je suis plus à l’aise pour les conflits que pour la paix, et je ne sais pas si je dois considérer ça comme un mal
être plus à l'aise, c'est les apprécier ? Comment tu te sens toi dans ce genre de situation ?
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 41
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par DVR Ven 10 Juil 2020 - 18:47

« Tu as envie de quoi réellement au final? intégrer un groupe ou te créer quelques relations fiables ? Les deux peut être ? »

J’ai envie d’être bien avec les gens du groupe, d’apporter un plus dans le groupe, apporter des solutions et aussi recevoir de la reconnaissance en contrepartie


« ça me fait plus penser à une façon d'exprimer une certaine anxiété. Là, tu m'as fait penser à un petit que j'avais en classe ya 2 ans, que je pense aspie, et qui s'est retrouvé la classe entière contre lui. »

Oui mais j’ai moi-même été dans cette situation quand j’étais en classe de seconde, c’est d’ailleurs ce qui m’a engendré une dépression + une phobie sociale, ça m’a laissé des sequelles assez importantes jusqu’à aujourd’hui


« Quand tu te battais, gamin, c'était pour quelles raisons en général ? »

Pour extérioriser ma colère, j’ai toujours été colérique et un peu aigri sans savoir trop pourquoi, j’avais beaucoup de colère au collège et j’en ai encore beaucoup aujourd’hui

« Je suis plus à l’aise pour les conflits que pour la paix, et je ne sais pas si je dois considérer ça comme un mal
être plus à l'aise, c'est les apprécier ? Comment tu te sens toi dans ce genre de situation ? »

Je préfère que ça parte en cacahuète plutôt que y’ait des non-dits, je supporte mal les trucs implicites, genre quand je sens que y’a quelqu’un qui pense quelque chose et qu’il le dit pas, qu’il me regarde bizarrement, que y’a une ambiance un peu bizarre, je préfère quand ça part couille tant qu’a faire, mais au final je sais que c’est pas constructif donc voilà, c’est juste que sur le moment ça me fait du bien, mais après mon rapport au groupe est détruit, et moi je me retrouve comme un con...

Alors je me demande si y’a pas un moyen pour être paisible, mais si quelqu’un du groupe en profite pour essayer de me marcher dessus ça va partir en couille fort, donc je suis dans un dilemme

Moi le souci c’est que je suis dans les extrêmes

DVR

Messages : 230
Date d'inscription : 02/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par Chuna Ven 10 Juil 2020 - 19:47

J’ai envie d’être bien avec les gens du groupe, d’apporter un plus dans le groupe, apporter des solutions et aussi recevoir de la reconnaissance en contrepartie

Oké. AMHA, faudra alors éviter le conflit. Je parle d'un point de vue pratique. D'un point de vue éthique, à toi de voir si ça te demande un trop gros sacrifice.

« Quand tu te battais, gamin, c'était pour quelles raisons en général ? »
Pour extérioriser ma colère, j’ai toujours été colérique et un peu aigri sans savoir trop pourquoi, j’avais beaucoup de colère au collège et j’en ai encore beaucoup aujourd’hui


Alors honnêtement, la colère c'est vraiment une émotion que beaucoup vont éviter, et qui met mal à l'aise. Ou qui fait peur. Selon.
Puis selon le mode d'expression, surtout.
A mon avis, c'est vraiment la piste à creuser.

Quand tu as affaire à une personne en face de toi qui est susceptible d'exploser n'importe quand, tu peux te sentir en insécurité et vouloir limiter les échanges.

Maintenant, ayant des personnes avec une profonde colère (justifiée) au fond d'eux dans mon entourage, j'ai pas de piste à te donner sur la manière de l'évacuer.

La colère peut mener à l'agressivité, ce qui pourrait être en lien avec la façon dont tu parles.
Après, je te connais pas, je suis pas dans ta tête, c'est pure spéculation. Mais ptèt creuser la question au moins pour l'évacuer si jamais c'est une fausse piste.

Je préfère que ça parte en cacahuète plutôt que y’ait des non-dits, je supporte mal les trucs implicites, genre quand je sens que y’a quelqu’un qui pense quelque chose et qu’il le dit pas, qu’il me regarde bizarrement, que y’a une ambiance un peu bizarre, je préfère quand ça part couille tant qu’a faire, mais au final je sais que c’est pas constructif donc voilà, c’est juste que sur le moment ça me fait du bien, mais après mon rapport au groupe est détruit, et moi je me retrouve comme un con...

Oui, je vois. Le côté honnête mais rigide des aspies. Ce que j'apprécie, mais qui rend les relations compliquées.
Probablement qu'il y a une manière d'interagir en prenant en compte ce besoin que tu as de franchise, et le fait que les gens préfèrent éviter les conflits. C'est ptèt le mode d'expression qui est à adapter.
Toi tu aimes les conflits ouverts, où on sait où on va, et la plupart des gens préfèrent les conflits dilués, du moins dans ce genre de milieu, de manière générale. Faut se dire qu'un milieu associatif est généralement un endroit de loisir, alors on préfère prendre sur soi (même si généralement ça mène à des histoires ^^)

Après, est ce qu'il n'est pas possible que tu devines des non-dits qui n'en sont pas ?

Les gens ne changeront pas, en face de toi, et c'est à toi de t'adapter, toute la question, c'est comment, et sans trop y laisser de plumes. Jusqu'où tu crois qu'il serait possible d'aller ?

Ce besoin qu'on te respecte, n'y a-t-il pas une mauvaise interprétation ? Ptèt que tu mets le respect différemment des gens en face de toi ? Du coup, comprendre ça, ça pourrait te permettre de ne pas partir en colère quand tu vois ces comportements qui te poussent à régler les comptes ouvertement ?

Les non-dits, ça fait juste partie des relations sociales, malheureusement...
Chuna
Chuna

Messages : 22222
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 41
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Sensation de malédiction relationnelle  Empty Re: Sensation de malédiction relationnelle

Message par Rebrousse-poil Lun 24 Aoû 2020 - 10:12

Eum coucou,

J'ai vu que mon nom avait été évoqué sur ce fil (dans le premier hide). J'avoue que ça m'intrigue un peu car je vois pas trop pourquoi eheh.

Une bonne âme pour éclairer ma perplexe lanterne ?
Rebrousse-poil
Rebrousse-poil

Messages : 83
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum