Les veilles d'une naissance

Aller en bas

Les veilles d'une naissance Empty Les veilles d'une naissance

Message par Ikzo Dim 21 Juin 2020 - 1:15

Salut à tous,

Je m'appel Jean-Marc, j'ai 34 ans, j'habite en Corse à Ajaccio. Tout à commencer alors que je regardais des vidéos sur les PNs (et oui...)  je tombe sur une vidéo style le surdoué vs le pn ou comment le surdoué tombe dans les filet du pn, un truc dans le style. La description qui est fait me trouble déja, seulement c'était impossible pour moi d'imaginer faire partie de ce que je penser une caste d'être supérieur à l'époque. Je me pensais hypersensible à ce moment la, il se trouve qu'ils ont eux aussi des facilités à tomber dans leurs griffes mais bref, je m'égare...


Finalement vidéo après vidéo, ça commençait à devenir troublant, beaucoup trop de similitudes, mon entourage, ma mère qui est aussi HP je pense. J'ai commencé à lire les bouquins classiques et je regardais que si je m'y retrouvais, (il regroupe souvent les caractéristiques au début de ce genre de livre) mince, ça me correspondait toujours d'une façon très précise, du coup j’arrêtais de lire le livre. C'était impossible d'y croire pour moi, ça me touchais vraiment profondément de lire ces trucs. J'ai fini par tourner la page en essayant de mettre ça de coté et de ne plus y penser, c'était un peu trop d'un coup dans une période de ma vie ou j'avais beaucoup à panser. Je vais y revenir mais avec le recul je me dis que c'était encore une erreur de pas avoir embrassé la chose complètement mais bon... C'était quand même un choc pour moi, je me suis jamais vraiment trouvé très doué pour quoi que ce soit!


Lorsque je suis dans les petites classes, après avoir été gauché contrarié, je développe un trouble dys, j'ai du mal à écrire aussi bien les lettres que les chiffres que je fais à l'envers et je me met à zozotter... Oui je sais c'est plutot sousdoué à priori tout ça mais bon j'arrive à me corriger après des séances d'orthophoniste, le système voulais me faire rentrer dans une case dès mon plus jeune âge.


Je sais désormais que plusieurs professeurs ont alerté ma mère que je pouvais être "surdoué" à cette époque, j'étais capable de restituer les cours de mes professeurs au mots prêt lors des contrôles, l'une d'entre elle avait dit ça à ma mère, apparemment c'est pas comme ça que les autres apprennent. Enfin tout ça je l'ai su que beaucoup plus tard... mais bon je vais pas blâmer mes parents les détections devaient être beaucoup plus difficile il y a plus de 20 ans en arrière.


Plus les années avance, plus je me sens en décalage, à 15 ans je me passionne pour Freud et je lis plusieurs de ses livres, enfin quelqu'un qui à une vision. J'adhère complètement à l'inconscient, au lapsus, je m'amuse à essayer de les relever chez les gens, je trouve ça marrant. Lorsque j'ai 17 ans je commence le piano, au bout de quelques mois d'apprentissage, mon professeur me dit que j'apprend plus vite que les autres et que dans 6 mois j'aurais appris comme quelqu'un qui en fait depuis des années (il me désigne un de mes amis qui faisait du piano aussi). Le lendemain j’arrête le piano, avec le temps je me suis dit que je m'étais fait des idées, qu'il pouvait pas m'avoir dit ça à moi... Je sais pas ce qui m'est passé par la tête à l'époque, je pense que j'ai eu peur de pas être a la hauteur de ses attentes... Alors j'ai fui...


A partir de ma 2nd ma vie n'a été qu'une succession d'échec, je n'allais plus en cours, je fumais... Je ne voyais aucunement l’intérêt de continuer mes études. J'ai quand même été jusqu'en 2nd année de psycho dans la souffrance, sans trop savoir ce que je faisais la, en passant à chaque fois avec juste les notes nécessaires pour avoir mon année.


J'ai quitté la fac avec l'envie de travailler, ça tombe bien mon père avait un restaurant et il avait besoin d'aide. Mon père refuse que je travaille avec lui, je dois aller me former ailleurs. J'ai tenu 3 ans quand même à essayer d'apprendre ce métier, impossible, j'ai deux mains gauche et quand j'ai débuté je ne savais même pas allumer un four (véridique). L'aspect créatif c'était marrant dans la cuisine, j'ai essayé de me spécialiser en pâtisserie, ça, ça me plaisait, j'ai fini par faire quelques bons gâteaux avec le temps mais bon, c'était pas très brillant. C'étais je crois une des périodes les plus difficile de ma vie, quand on est assez sensible, c'est pas vraiment un métier que je conseil à ceux qui voudrait se lancer, c'est très éprouvant aussi bien physiquement que émotionnellement.


Ensuite je décide de reprendre mes études, cette fois avec la volonté d'y arriver, tout se passe bien jusqu’à cette année de M2 ou je foire 2 fois d'affiler l'examen oral pour avoir le titre. J'ai tellement stressé, j'avais l'impression que ma vie en dépendait, j'ai jamais autant angoissé pour un examen de ma vie. Cette période coïncide avec la période que je vous racontez au début, rappelez vous celle ou je tombe sur des vidéos tout ça... Après m'être remis de mon échec, j'avais jusque la réussi à me convaincre que ce n'est pas moi, finalement au hasard je retombe encore sur une vidéo qui parle de ça. Ras le bol de souffrir dans ma vie, je suis déterminer à explorer toutes les causes possible, j’achète le bouquin de Monique de Kermadec, l'adulte surdoué à la conquête du bonheur. Je relis les caractéristique et je fond en larme, je m'explique toujours pas pourquoi ça me fait ça a chaque fois avec ce genre de livre... Peut être c'est parce qu'elle met des mots sur des choses dont je me serais jamais douté... Ou bien que j'ai l'impression de m'être gaché pendant toutes ces années... C'est pas évident à vivre tout ça en même temps pour un seul cœur. Cette fois je dévore le bouquin, j'augmente mes lectures, je regarde un nombre massif de vidéo sur le sujet et j'apprend votre existence...


Alors me voila, enchanté de vous rencontrez les amis. J'aimerais communiquer avec d'autres HPs, si possible aussi en rencontrer, même si je doute qu'il y en ai beaucoup (on est pas beaucoup en Corse, vous devriez venir y habiter les amis il y a de la place si vous pensez à déménager  Very Happy ), je ne vais pas mentir, étant donné que je n'ai pas encore fait de tests (je sais toujours pas si je vais le faire un jour, l'idée de le rater me paralyse déjà!), je vais pas mentir en vous disant que je suis plutôt curieux de savoir ce que vous en pensez. Si certains se retrouvent dans mon parcours, ça me ferait plaisir qu'il m'en parle!


Fait plutôt curieux, j'ai bien passé cinq minutes à chercher si il y avait une "présentation typique" à faire sur le forum... Après réflexion je me suis mais non... Pourquoi faire... PAS ICI!!...


A part ça mes fuites, j'ai décidé de m'en affranchir, je veux exploiter mon plein potentiel comprendre mes forces pour m'en servir le mieux possible et avoir une belle vie, j'ai décidé qu'il fallait que j’arrête d'avoir peur! J'en ai assez maintenant de fuir! Ou de souffrir! Moi aussi je veux avoir droit au bonheur!!  sunny  flower


Désolé pour le pavé indigeste, pour les fautes d'orthographes que j'estime à peu prèt à un million et merci à ceux qui auront eu la patience et l'audace de tout lire Shocked Very Happy . Les autres je vous aime quand même Embarassed .
cat pig farao jocolor


Dernière édition par Ikzo le Dim 21 Juin 2020 - 3:35, édité 1 fois
Ikzo
Ikzo

Messages : 6
Date d'inscription : 13/06/2020
Age : 35
Localisation : Ajaccio

Revenir en haut Aller en bas

Les veilles d'une naissance Empty Re: Les veilles d'une naissance

Message par Bimbang Dim 21 Juin 2020 - 1:29

Un peu prétentieux. Il n'y a même pas un million de fautes ! Razz

Bienvenue à toi ! flower
Bimbang
Bimbang

Messages : 5895
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Les veilles d'une naissance Empty Re: Les veilles d'une naissance

Message par Zarbitude Dim 21 Juin 2020 - 7:04

Il y a quelques jours j'ai regardé le film "L'enquête corse". Très drôle.
Pays magnifique!
J'ai lu tout ton pavé et malgré les fautes, c'était plaisant à lire, enfin, si on peut dire puisque l'histoire n'est pas très marrante. J'attends le dénouement, le happy end, comme dans le film  Wink
Ton histoire de vie reflète le parcours de très nombreuses personnes à la recherche d'elles-mêmes.
Après Freud, je te conseille de lire Jung. Je trouve qu'il explique bien ce qui se passe à l'intérieur d'un humain et moi, ça m'a donné l'envie de regarder en moi avec la sincérité dont fait preuve Jung. Il faut aussi du courage pour "s'investiguer" parce qu'on a toujours peur de trouver des lézards dans les placards.
Une fois cette peur surmontée, tout devient plus simple. On regarde, on note ce qu'on voit et on en tire certaines conclusions qui permettent de faire le pas suivant.
On se met à avancer. C'est une étude comme toutes les études seulement là, on est le sujet de l'étude. Et c'est super intéressant quand on parvient à prendre suffisamment de recul pour pouvoir se regarder sans porter de jugement. Une analyse brute mais pas brutale.
Etre gentil avec soi-même, c'est pas mal.
Joyeuses découvertes et bienvenue  Very Happy
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 8895
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Les veilles d'une naissance Empty Re: Les veilles d'une naissance

Message par Ikzo Dim 21 Juin 2020 - 10:31

Merci à vous, oui je voulais faire une fin heureuse mais je suis en train de l'écrire.
Je connais un peu Jung et j'avoue que je vois déja un psychanalyste alors c'est déja suffisament compliqué mais à l'occasion je regarderais ça méthode.

Je pense que la psychanalyse peut m'aider à vivre un peu mieux, avec moins de souffrance donc pour l'instant je vais essayer de finir ce que j'ai commencé pour une fois, avant de me plonger dans autres choses xD

L'enquete Corse je l'ai vu y a longtemps il me semble que c'est un film pas mal. Sinon Mafiosa c'est pas mal si tu as aimé l'ambiance Corse. Il y a "une vie violente" aussi qui est réalisé et faite par des Corses il me semble mais je ne l'ai pas encore vu.
Ikzo
Ikzo

Messages : 6
Date d'inscription : 13/06/2020
Age : 35
Localisation : Ajaccio

Revenir en haut Aller en bas

Les veilles d'une naissance Empty Re: Les veilles d'une naissance

Message par Zarbitude Dim 21 Juin 2020 - 12:27

La petite voix dans ma tête me dit souvent : si ce n'est pas un happy end alors c'est que tu n'es pas encore au bout de l'histoire.
Moi ça me plait car ça veut dire que toutes les histoires se terminent bien. C'est ainsi que je le comprends et ça me donne du courage pour traverser les moments difficiles.
Je t'en souhaite autant.
Zarbitude
Zarbitude

Messages : 8895
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum