Un déchirement pour un nouveau départ

Aller en bas

Un déchirement pour un nouveau départ Empty Un déchirement pour un nouveau départ

Message par Jérôme29 Mar 16 Juin 2020 - 13:12

Bonjour à toutes et tous,
Encore sous le choc de cette révélation pour moi-même, je pense que parler sur ce forum ne peut que m'apporter des réponses et un soulagement sur cette question qui me hante depuis toujours : pourquoi suis-je comme ça ?

Je me présente, j'ai tout juste 40 ans, j'étais en couple et j'ai deux magnifiques petites filles.
Enfant au sein d'une famille où le silence perdurait et la parole était inexistante, je me suis toujours senti en marge des autres. Mes parents nous aimaient mes frères et moi, mais étaient dans l'incapacité de l'exprimer verbalement. Une maman aimante mais ne sachant pas exprimer ses émotions et un père, autoritaire, au visage calme se transformant en monstre effrayant sous alcool. Il n'a jamais verbaliser ce qu'il ressentait en lui, pourquoi il pétait chroniquement les plombs ainsi pour nous reprocher tous les maux de la terre entière. J'ai pris cette souffrance pour moi et me suis certainement dit que cela était de ma faute. Cela a toujours généré en moi un manque d'estime, une peur de ce qu'il va se passer.

A l'école, je me suis caché comme pour être comme tous les autres, j'ai continué à forger cette carapace. Des résultats toujours moyens dans toutes les matières sans forcement travailler (surtout passer son temps à rêver...), comme pour montrer que j'étais normal. Parler de soi aux autres m'était impossible, donc je me suis cantonné à répondre poliment lors d’interactions, je redoutais surtout qu'on me demande mon avis car j'avais peur de "m'ouvrir" aux autres.
Mon adolescence n'a fait que façonner cette façade et je suis parti dans des comportements déviants que j'enfouissais en moi, comme pour sans cesse me dévaloriser. L'image de l'adolescent calme, sérieux, sportif a commencé à se modifier à 16-17 ans, lorsque j'ai changé d'école pour effectuer des études en chimie, une matière que je trouve passionnante. J'ai découvert que l'alcool pouvait m'aider à parler aux autres tout en sachant que ce n'était pas moi. J'ai eu quelques petites amies mais cela n'a jamais duré très longtemps, car je ne pouvais exprimer ce que je ressentais, m'ouvrir sur ces traumatismes.
Cette honte, ce manque de confiance en moi, cette dévalorisation constante me blessaient intimement.

Malgré tout, j'ai trouvé dans ma relation avec ma compagne une chaleur que je n'avais jamais connue. Ne sachant pas comment exprimer cette dévalorisation autrement que par des excès, je me suis enfermé dans une relation destructrice malgré notre grand amour réciproque.
La quête du savoir comment j'en suis arrivé là et surtout comment je fonctionne, s'est initiée lors d'une formation en management à l'occasion de laquelle j'ai passé un test MBTI. Cette catégorisation INFP m'a fait prendre conscience que je n'étais peut-être pas fou et qu'inconsciemment j'ai besoin d'aide pour comprendre.

Ma compagne, à l'occasion d'un énième excès de ma part, m'a fait prendre conscience que je devais me faire aider. J'ai pris conscience également que je ne pouvais plus la faire souffrir, que ce n'était pas sa faute et que je devais me "soigner" pour comprendre quel est mon fonctionnement et comment être un jour heureux dans ma vie. J'ai quitté le domicile conjugal en quête de reconstruction et j'ai demandé de l'aide à un spécialiste, dans un déchirement interne douloureux mais nécessaire.

Quel soulagement lorsque ce praticien m'annonce que je ne suis pas tout seul, que l'on peut s'en sortir en connaissant les mécanismes de développement et d'épanouissement d'une personne HP. Un poids incommensurable s'échappait. Cela a répondu à tant de questions sans réponses depuis toujours. Je suis sur une dynamique de reconquête de moi-même et, certainement par la traversée de phases difficiles, une acceptation de ce que je suis.


Dernière édition par Jérôme29 le Jeu 17 Déc 2020 - 6:35, édité 1 fois

Jérôme29

Messages : 2
Date d'inscription : 16/06/2020

Revenir en haut Aller en bas

Un déchirement pour un nouveau départ Empty Re: Un déchirement pour un nouveau départ

Message par Topsy Turvy Mar 16 Juin 2020 - 13:50

Hello,

J'aime bien ton regard sur ces quelques jalons et ta manière de les présenter.

Bienvenue !
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 3358
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Un déchirement pour un nouveau départ Empty Re: Un déchirement pour un nouveau départ

Message par I am So Sure Mar 16 Juin 2020 - 20:33

Le premier jour du reste de ta vie. Etienne Daho. Musique.

Bienvenue...chez les tortues... entre autres... il y a même des tortues-raies du bulbe... Very Happy Very Happy Very Happy
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17977
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Un déchirement pour un nouveau départ Empty Re: Un déchirement pour un nouveau départ

Message par I am So Sure Mar 16 Juin 2020 - 20:37

Peut-être même des cars rapaces en période touristique quand ils ont réussi à poser leurs congés. Very Happy
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17977
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Un déchirement pour un nouveau départ Empty Re: Un déchirement pour un nouveau départ

Message par Parisette Mar 16 Juin 2020 - 21:26

Bonjour Jerome

Bienvenue aux pays des enfants perdus Laughing

Malgré tout, j'ai trouvé dans ma relation avec mon compagne une chaleur que je n'avais jamais connue.
Là j'ai du relire pour voir si j'avais pas zappé une etape Wink
Parisette
Parisette

Messages : 866
Date d'inscription : 18/12/2019
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Un déchirement pour un nouveau départ Empty Re: Un déchirement pour un nouveau départ

Message par Jérôme29 Jeu 18 Juin 2020 - 12:39

Merci de votre accueil.
Je suis en pleine lecture du livre de Jeanne Siaud-Facchin. Je dois dire que c'est troublant de savoir que nous ne sommes finalement pas seuls et que des clés de décryptage existent pour enfin se réaliser.

Jérôme29

Messages : 2
Date d'inscription : 16/06/2020

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum