les pervers narcissiques

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Mar 26 Jan 2021, 18:14

C'est mimi une musaraigne à trompe... I love you Tu voulais faire une critique et HOP je le tourne en compliment NA !

Et la curiosité est un signe d'intelligence (quand elle n'est pas malsaine).  Depuis toute petite je me questionne et ainsi j'apprends - et avec Google = Paradis !! bounce

D'ailleurs, Ennaétéride, je ne pars pas en "mission" sans qu'on me dise "pourquoi" (vas, cours, voles et me venges...) les pervers narcissiques - Page 6 Icon_lol
Déjà sur un autre forum je suis "Chevalier du Roi Arthur" et j'ai trop de boulot les pervers narcissiques - Page 6 Icon_e_wink


Dernière édition par Campanule le Mar 26 Jan 2021, 18:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Archiloque Mar 26 Jan 2021, 18:16

Je suis chiant je sais... :
Et donc en appliquant ça : (365,242190517 * 9 / 29,530588853)

J'obtiens, sous les veilles de Séléné, une ennadiétéride de 111 lunes et 20 jours, ce qui est plutôt joli.
Archiloque
Archiloque

Messages : 574
Date d'inscription : 22/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Ennaétéride Mar 26 Jan 2021, 18:21

Archiloque a écrit:
Ennaétéride:
Le mot m'intriguait justement et j'étais allé voir. Dans mon Littré, il y a cette définition que tu donnes et aussi celle que je trouve plaisante de fête donnée tous les neuf ans et neuf est un bien plus joli nombre que dix en soi, je trouve.

J'ai voulu creuser un peu.
Dans l'Encyclopédie de Diderot et D'Alembert, j'ai vu ceci à l'article Tylehurst :
« (...) Le sanhédrin publioit les nouvelles lunes, dès que la nouvelle lune paroissoit; & lorsque le blé se trouvoit assez mûr pour en offrir les premiers fruits au milieu du 13e mois, ils ajoutoient ce mois à la vieille année, & commençoient la nouvelle au 14e mois. C'étoit par quelque arrangement pareil que les mois des années des Chaldéens tomboient aussi toujours dans les mêmes saisons; car comme la diétéride, la tétraétéride & l'octoétéride des Grecs tiroient leur origine de l'intercalation des mois, la dodécaétéride des Babyloniens venoit du même principe; & le but de ces intercalations étoit d'ajuster l'année au cours du soleil, & d'empêcher les mois de s'éloigner de leur saison propre. »

(écrit de Newton rapportant un ouvrage d'un [fr.wikipedia.org/wiki/William_Lloyd_(%C3%A9v%C3%AAque_de_Worcester)]William Lloyd[/url], probablement issu de : Recherches sur divers points d’histoire et de chronologie; Series chronologica Olympiadum, Isthmiadum, Nemeadum (Oxford, 1700, in-fol.))

Il semble donc que le concept est d'ajouter à un nombre de lunaisons les jours nécessaires pour le joindre au cycle solaire.

Je suis également tombé sur ennadocaétéride, qui renvoie à Méton qui, comme les Mésopotamiens avant lui, avait bâti un cycle sur 235 lunaisons et 19 ans, dans une volonté d'aligner cycles lunaires et solaires. L'écart est imparfait mais assez restreint (1 jours tous les 3 siècles).
fr.wikipedia.org/wiki/Cycle_m%C3%A9tonique

C'était l'aparté inintéressante du jour.

Merci beaucoup pour ces précisions !
De celles que tu poses ici, je ne connaissais que la signification de la fête donnée tous les neuf ans, chez les Grecs, et que j’avais trouvée dans le Littré, à l’époque.
Je préfère neuf à dix itou. C’est le dernier chiffre simple avant le passage aux nombres, aux chiffres assemblés. Il y a comme une idée de passage, ou de terminaison— ou les deux, d’ailleurs.
Ennaétéride
Ennaétéride

Messages : 349
Date d'inscription : 20/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Ennaétéride Mar 26 Jan 2021, 18:25

Campanule a écrit:C'est mimi une musaraigne à trompe... I love you Tu voulais faire une critique et HOP je le tourne en compliment NA !
C’était l’un des plus laudatifs qualificatifs que je fusse en mesure de trouver, détrompe-toi !
Ennaétéride
Ennaétéride

Messages : 349
Date d'inscription : 20/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Archiloque Mar 26 Jan 2021, 18:30

Oui, il y a ce passage dans notre base décimale (même si neuf est bien un nombre quand il exprime une valeur et pas seulement sa forme graphique, j'avais d'ailleurs corrigé le chiffre en nombre en me relisant ^^) — mais il y a une unité entre la forme et le sens pour ces entiers de 0 à 9 que tu soulignes et qui leur donne une saveur assez unique, et un écho dans la spiritualité personnelle de chacun, même parmi les plus cartésiens.
Archiloque
Archiloque

Messages : 574
Date d'inscription : 22/09/2020

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Mar 26 Jan 2021, 18:49

Ennaétéride a écrit:
Campanule a écrit:C'est mimi une musaraigne à trompe... I love you Tu voulais faire une critique et HOP je le tourne en compliment NA !
C’était l’un des plus laudatifs qualificatifs que je fusse en mesure de trouver, détrompe-toi !

Eh bien, merci alors sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Mar 26 Jan 2021, 18:51

Je cherche depuis un moment sur le forum mais je finis par loucher ... donc :

Quelqu'un peut me dire, svp, où puis-je trouver la raison pour laquelle les HP etc sont surnommés les zèbres ? (que j'M beaucoup par ailleurs)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Confiteor Mar 26 Jan 2021, 18:54

C'est JSF qui a inventé ce terme pour se faire de la pub.
Parfois il suffit d'un néologisme pour devenir célèbre (et c'est son fond de commerce)
Confiteor
Confiteor

Messages : 5150
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 62
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Mar 26 Jan 2021, 18:59

JSF ?? (je suis nouvelle ici..depuis quelques jours...)


les pervers narcissiques - Page 6 NqViGXdehjK3cK6NwirGHI8Fz4lijR8T09lVrB1LrcOivamj4zUS-1XVBu_QdUAYF_tFtBY5pUTWzC4KAk2Tb-D6JVwLB65mVvBkpwtXXE1u503t4XEktQ

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Mentounasc Mar 26 Jan 2021, 19:07

Désolé, Confitéor, mais JSF (Jeanne Siaud Fachin) n'a rien inventé du tout : elle n'a fait que populariser le mot "zebra" qui commençait à fleurir en Grande Bretagne et aux States...

PS par edit : et la sauce des mots bâtis autour du concept "zèbre" a nettement mieux pris chez nous que chez les anglosaxons, probablement parce que chez ces derniers le zèbre est réputé avoir mauvais caractère


Dernière édition par Mentounasc le Mar 26 Jan 2021, 19:09, édité 1 fois
Mentounasc
Mentounasc

Messages : 1030
Date d'inscription : 16/01/2019
Age : 64
Localisation : Autour de Monaco

https://www.jecontacte.com/profil/Mentounasc

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par zebrepat Mar 26 Jan 2021, 19:09

Invité a écrit:Notre société serait perverse  et narcissique ?
Notre monde à l'envers et prisonnier de son image ?
Une téte dans le cul qui se ferait un selfie ?

Mais enfin , ça se saurait verrait   , quand méme !

Metadiscussion , y va faire froid .

apparemment ca se sait pas






il faut la meme chose en francais ??


zebrepat

Messages : 384
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Mar 26 Jan 2021, 19:56

Mentounasc a écrit:Bon, une fois de plus, le sujet est relancé.
Je n'oserai trop conseiller aux divers nouveaux et nouvelles venues de lire l'intégralité du fil et des 3 ou 4 autres consacrés au même sujet, ça évitera les redites et l'effet "ras le bol" de tous les contributeurs.
Je me contenterai donc juste de rappeler la stat américaine selon laquelle environ 7% de la population serait atteinte de troubles rattachables à la "narcissistic perversion", et ce à des degrés divers. Les PN les plus dangereux sont les moins fréquents, et tout le monde a vu autour de soi des exemple de manipulation plus ou moins réussies, plus ou moins dramatiques. Le sujet doit donc être pris au sérieux, sans sombrer dans le délire parano mais aussi sans mésestimer l'existence de la pathologie (beaucoup l'ont fait sur les fils consacrés au sujet).

Mentounasc, je ne crois pas que tu aies quelque pouvoir que ce soit  d'obliger les nouvelles/nouveaux à devoir se farcir la lecture de "pavés" sur ce fil et sur 3 et 4 autres fils (!!!) dont tu parles, ainsi que (allons-y alors !) sur TOUS les sujets du forum, ce qui résultera, pour les nouvelles/nouveaux à devoir tout lire pendant des semaines, avant de pouvoir poster !   Jamais vu cette manière de faire sur aucun forums!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Mentounasc Mer 27 Jan 2021, 00:07

Ne te méprends pas, Campanule, malgré ma formulation qui sent un peu le péremptoire, je me doute bien que personne ne va se farcir des dizaines de pages avant de poster. Cette façon d'énoncer les choses se veut surtout une manière "commode" de dire que beaucoup de choses ont déjà été dites sur le sujet, et qu'on va entrer à nouveau dans le déjà lu et relu.
Dans ce genre de cas, si on a vraiment une idée précise associée à une question importante, il y a une solution simple : celle de la recherche avancée, avec de bons mots clefs. Mais même parmi les anciens, il y en a beaucoup qui lisent en biais les sujets qui les intéressent et ne prennent pas la peine de faire une recherche. Alors prends ça comme une simple remarque de bon sens mais qui est hélas inapplicable, je le sais bien...
Et pouf, je te décoche un sourire niais... mais rigolard quand même...
Mentounasc
Mentounasc

Messages : 1030
Date d'inscription : 16/01/2019
Age : 64
Localisation : Autour de Monaco

https://www.jecontacte.com/profil/Mentounasc

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par oXo Mer 27 Jan 2021, 02:02

salut!
pour rebondir sur l'aspect contextuel ça me fait penser aussi a "l’exil intérieur, schizoïdie et civilisation" de jacquard  Smile
Spoiler:
un psychiatre que j'ai consulté y'a quelques mois ma dit que je présentait ce trouble, cependant depuis que je suis sur ce forum on me renvois (outre plusieurs petit mots doux :ironie) l'image d'une personne narcissique voir sociopathotrumpiste du kekistan donc je m'interroge sérieusement d'autant plus que je suis du genre menteur et qu'il m'arrive de manipuler les gens (mais pas plus que l'a moyenne des gens je dirais), donc du coup je serais quoi ? un chat-con, un chacal,un chat mais un peu léon sur les bords, un bidibulle bizarre monstre de poche poison avec attaque vampigraine ?
bref, je m'y retrouve pas mal, pas sur tout mais tout de même, d'autant qu'un type dans un des boulot que j'ai eu me traitais régulièrement de trouduc (et m'avais dit qu'il étais surdoué, c'est d’ailleurs comme ça que j'ai appris l'existence des "zebres") et comme des PN, perso bah... j'en ai jamais vue..
j'me dit que j'en suis peut etre un. Shocked
(ou simplement un con simplement schizoide Razz  )
bref on s'en fou merci d'avoir ouvert la balise  Laughing
partant du principe que je suis schizoide bah... cette histoire de labyrinthe me parle beaucoup même si je préfère l'allégorie du chateau fort-mental ( avec douve, pont levis, poulailler autonomiste zadiste, etc...  Smile ) et je me dit que si il y'a bien un endroit ou on l'on est a l’abri des autres c'est là. et partant de cet endroit même on a une capacité de recule plutôt balaise pour agir au monde et le supporter, un recule qui a un prix à payer, celui de la mise au loin des autres mais qui selon le contexte pourra s’avérer  judicieux.
lacan l'a dit : "la réalité c'est quand je me cogne" et le pn ne se cogne pas, il s'en-cogne  clown
ne peut-on pas y voir donc des prophetes autoréalisateur d'un monde de merde.
juste une boucle vicieuse.
en prenant bien sur l'acceptation "vague" du terme Pn, ne peut-on pas penser que "plus y'aura de pn, plus y'aura de pn ?"  Surprised
bref moi j'en sais rien, je suis pas HP  Neutral
(vraiment désolé si y'a de la redite, mais j'ai eu la flemme de tout check )

oXo

Messages : 53
Date d'inscription : 16/11/2020

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Mer 27 Jan 2021, 19:39

Mentounasc a écrit:Ne te méprends pas, Campanule, malgré ma formulation qui sent un peu le péremptoire, je me doute bien que personne ne va se farcir des dizaines de pages avant de poster. Cette façon d'énoncer les choses se veut surtout une manière "commode" de dire que beaucoup de choses ont déjà été dites sur le sujet, et qu'on va entrer à nouveau dans le déjà lu et relu.
Dans ce genre de cas, si on a vraiment une idée précise associée à une question importante, il y a une solution simple : celle de la recherche avancée, avec de bons mots clefs. Mais même parmi les anciens, il y en a beaucoup qui lisent en biais les sujets qui les intéressent et ne prennent pas la peine de faire une recherche. Alors prends ça comme une simple remarque de bon sens mais qui est hélas inapplicable, je le sais bien...
Et pouf, je te décoche un sourire niais... mais rigolard quand même...

Alors inutile d'écrire ce laïus agressif...!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Ennaétéride Mer 27 Jan 2021, 21:13

Salut oXo, ton message m'interpelle, alors je vais y répondre.

Spoiler:
"Plus y'aura de PN, plus y'aura de PN", oui, sauf au moment où leur nombre sera tellement élevé et que ce sera devenu la norme, et là, y'aura plus de PN. Ou bien lorsque ce genre de profil sera considéré comme bon par de hautes instances psychiatriques.

Tu parles de schizoïdie, oXo, et cela me parle. J'en avais entendu parler dans une vidéo, type fiche de lecture, de Michel DRAC. Il y traitait de la Ponérologie politique, id est la génèse du mal en politique. Pour retomber sur mes pieds rhétoriques, dans ce bouquin, il évoquait justement que le mal en politique, et donc son immiscion dans les instances dirigeantes, et par conséquent dans la société entière, arrivait petit à petit, par cooptation naturelle de profils psychologiques pathologiques, et, notamment, des profils schizoïdes. Cette propagation, contagion du mal amène logiquement un bouleversement de la norme en matière de profils psychologiques, sains et malsains, pathologiques ou non : en gros, l'ancienne norme-alité devient anormale, et inversement. Un profil psychotique devient donc, par exemple, normal, et est jugé comme normal, bon, souhaitable par les institutions. On voit bien comme on peut psychiatriser des opposants sains à un système, soit dit en passant.
Pour finir sur ce petit HS : j'avais bien aimé comment DRAC, qui se définit comme à tendances schizoïdes, avait défini, par analogie à quelque bouquin de HOUELLEBECQ, ce trouble : on préfère la carte au territoire, et si ce territoire ne correspond pas à la carte mentale qu'on sen fait, on va tenter, dans la mesure du possible, de modifier celui-ci pour le faire correspondre à celle-là. Et je pense que ça, ça peut te faire passer pour un PN, et te donner des envie d'isolement. Alors qu'au fond, beaucoup de personnes essaient de tordre la réalité à leur avantage.

Et bonsoir à Campanule en passant — et à Mentounasc, dont la silhouette de la femme en photo sur son profil me titille la mirette un tantet.
Ennaétéride
Ennaétéride

Messages : 349
Date d'inscription : 20/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Jeu 28 Jan 2021, 08:21

Merci pour ton bonsoir, Ennaétéride, et je te dis "bonjour et bonne journée"

oXo et Ennaétéride : schizoïdie

Oxo

Le dessin du cerveau : Cela me plaît beaucoup que tu voies ce dessin « autrement » : comme un endroit où se mettre à l’abri des autres : le château fort mental !! Génial ! les pervers narcissiques - Page 6 Panneau169

Cela me « parle » ton interprétation du « cerveau-refuge », et en fait c exactement ce que je fais dans un groupe, qd ça « commence » à tourner au vinaigre, …me sens très mal, d’où je « fuis, dans mon cerveau », quand je n’ai pas d’autres solutions (partir par ex., parfois je nettoie mes lunettes trèèèès longtemps les pervers narcissiques - Page 6 Icon_mrgreen), je me mouche, je pense à ceci, cela, à un dessin que je suis en train de faire, etc.
Ça alors !!! oXo, génial, tu m’as fait réaliser cela !! bounce

J’embraye  avec toi Ennaétéride, (très bon aussi : les pervers narcissiques - Page 6 Panneau169
Cela se « tient » avec ce que tu dis oXo

« …on préfère la carte au territoire, et si ce territoire ne correspond pas à la carte mentale qu'on s’en fait, on va tenter, dans la mesure du possible, de modifier celui-ci pour le faire correspondre à celle-là » (cela te « parle » peut-être oXo ? »

J’ai un grand ami schizoïde, (et je pense HP) et c’est exactement ce que tu dis, ci-dessus.  Suite à une enfance très dure, il a développé cette maladie (j’M pas trop ce mot « maladie »..).  Là il est sous traitement, car il ne supportait pas vivre dans notre monde.  Il était, en alternance, fort colérique, agressif, dépressif (puissance maximum) et j’en passe.
.  
Il vit, comme décrit : Il vit dans « son monde, qui correspond à sa carte »  Il sort très peu, musique à gogo (excellent guitariste).  
C’est quelqu’un de charmant, profond, intelligent, mega-sensible, empathique et on se comprend 5/5.  

J’ai bcp de difficultés avec la société (étant HP) : je répète souvent « je suis inadaptée au monde inadapté » (qui a dit cela ?? j’ai oublié) mais j’adooore !!! les pervers narcissiques - Page 6 2472332839

En fait il m’aide beaucoup qd je suis heurtée par X ou Y ou la manière dont « tourne » le monde.  Ptêt ben que je suis qq peu schizoïde car je le reçois 5/5 qd il m’écrit ce qu’il ressent. Et, idem avec "mon monde/ma carte".

J’ai essayé de faire court…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Jeu 28 Jan 2021, 10:50

PS: un livre de Paolo Coelho a fait "tilt" chez moi : Et Veronica décide de mourir".
Le titre est inquiétant mais tout le livre est fantastique surtout la fin géniale.

En bref, ça se passe dans un pays de l'Est ...Et dans l'hôpital psychiatrique, Paolo Coelho, décrit plusieurs personnages très attachants et fait une étude excellente de la société de ce pays de l'Est.

Pour finir, on comprend qu'on interne les personnes "normaux", qui justement, ne supportent pas ce monde de fous, violents, pratiquant la ségrégation, agressifs, arrogants, vindicatifs, menteurs, PN, prompts à agresser et à "tuer" psychologiquement tout individu qui "réfléchit"..etc....
CQFD

Excellent livre qui m'a fait comprendre bien des choses.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Jeu 28 Jan 2021, 11:22

avec ce "flood", impossible d'éditer...avant 1800 secondes Shocked

D'où je corrige une faute "les personnes "normaux" = NORMALES...bien entendu

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Sélène-Nyx Jeu 28 Jan 2021, 12:20

Campanule a écrit:

J’ai un grand ami schizoïde, (et je pense HP) et c’est exactement ce que tu dis, ci-dessus.  Suite à une enfance très dure, il a développé cette maladie (j’M pas trop ce mot « maladie »..).  Là il est sous traitement, car il ne supportait pas vivre dans notre monde.  Il était, en alternance, fort colérique, agressif, dépressif (puissance maximum) et j’en passe.
.  
Il vit, comme décrit : Il vit dans « son monde, qui correspond à sa carte »  Il sort très peu, musique à gogo (excellent guitariste).  
C’est quelqu’un de charmant, profond, intelligent, mega-sensible, empathique et on se comprend 5/5.  

J’ai bcp de difficultés avec la société (étant HP) : je répète souvent « je suis inadaptée au monde inadapté » (qui a dit cela ?? j’ai oublié) mais j’adooore !!! les pervers narcissiques - Page 6 2472332839

En fait il m’aide beaucoup qd je suis heurtée par X ou Y ou la manière dont « tourne » le monde.  Ptêt ben que je suis qq peu schizoïde car je le reçois 5/5 qd il m’écrit ce qu’il ressent. Et, idem avec "mon monde/ma carte".

J’ai essayé de faire court…

"il a développé cette maladie (j’M pas trop ce mot « maladie »..)" Pathologie, alors ... Smile

"(...) il ne supportait pas vivre dans notre monde...."
"J’ai bcp de difficultés avec la société (étant HP) : je répète souvent « je suis inadaptée au monde inadapté »".
Le problème, c'est que beaucoup pensent que "la société", "notre monde ..." est inadapté (ce serait donc aux autres de s'adapter à eux, jamais l'inverse?), or, c'est chacun pour des raisons différentes, parfois complètement opposées.. Cette Société est trop ceci, ou pas assez ...etc .... ça interpelle, non?

(Je n'ai pas lu Paolo Coelho, mais si "Véronica décide de mourir", j'avoue que n'étant pas dans cet état d'esprit, le titre ne m'attire pas... Very Happy ).

Bonne journée! flower
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3579
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Jeu 28 Jan 2021, 14:16

Bonjour Sélène-Nys,


Okéé pour "pathologie" Merci !

Je te cite :

Le problème, c'est que beaucoup pensent que "la société", "notre monde ..." est inadapté (ce serait donc aux autres de s'adapter à eux, jamais l'inverse?), or, c'est chacun pour des raisons différentes, parfois complètement opposées.. Cette Société est trop ceci, ou pas assez ...etc .... ça interpelle, non?

Je pense que c'est selon "nos cartes perforées" dirais-je, notre passé douloureux, houleux ou trop sévère.  Selon nos souffrances, nos SSPT, ou HP etc. On voit la société "à travers notre lorgnette", nos blessures, nos expériences, éducation, que sais-je + notre sensibilité, nos émotions HP ou pas HP, ça dépend de beaucoup de critères.

Imaginons qu'on soit plusieurs, sur un bateau, et qu'on doive chercher une "terre" au travers d'une lorgnette.  Chaque personne verra des choses différentes.

Je remarque aussi que le 3ème âge, handicapés, aveugles, trisomiques, malades alzheimer etc...sont plutôt "laissés pour compte" et peu de subsides pour les associations qui s'en occupent d'où les dons sont bienvenus... J'ai fait bcp de bénévolat dans ces domaines (tout en travaillant), et j'ai été choquée de chez choquée, et cela s'aggrave à notre époque.  
En août 2019 j'ai fracturé ma jambe et été 6 mois en revalidation dans une maison d'hébergement/revalidation...euh...2000 euros par mois (alors qu'elles sont subsidiées) !!! (mes économies ont fondu) et j'ai vu des choses abominables ..surtout la nourriture et la direction jamais là etc. L'équipe d'infirmier-e-s, aides soignantes etc SUPER ! mais.......en sous-effectifs d'où crevé-e-s CQFD...  

Je vois  aussi qu'on dirait que pas mal de gens (en congés, ou dimanches etc.) ne se "nourrissent" plus de la beauté de la nature, ce qui apaise, réjouit, rester immobile et "regarder, sentir les odeurs des fleurs, le vent sur notre peau, entendre le bruit d'une chute, des oiseaux, du vent... Ce que mes grands-parents et parents m'ont appris à vivre et ressentir ...Ils sont souvent les yeux rivés sur les smartphones, idem des enfants et ados....je ne fais pas d'amalgame, mais c saisissant.

Mais je suis dans le 3ème âge (et une des rares ici, donc j'ai vécu autrement)

Pour le livre, OUI tout-à-fait, je ne voulais PAS le lire à cause du titre.  Eh bien, le titre trompe.  oui c une jeune femme qui veut en finir, elle va, si je me rappelle, dans un hôpital psychiatrique et là.........elle rencontre des personnes fantastiques. On les a internées parce elles avaient tels symptômes de ceci ou cela mais c faux, "on leur a mis une étiquette" fausse.  Ce n'est pas déprimant du tout. Et Veronica ne se suicide pas..(chuuut ne dis rien à personne)    lol!

J'adore Paolo Coelho, il est remarquable et me redonne du courage, à chaque livre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Jeu 28 Jan 2021, 15:48

PS Sélène-Nys :
je colle ta phrase : ce serait donc aux autres de s'adapter à eux, jamais l'inverse?

Non, justement, la société est ce qu'elle est et ce sont ceux/celles qui ont dur à y vivre qui DOIVENT s'adapter à elle, c un dictat silencieux... donc les inadaptés, s'adaptent "à leur manière" c'est tout. Il y a bien sûr des améliorations qui sont faites ou encore à faire, et ce sont souvent les associations, groupes de personnes, syndicats etc qui agissent pour "améliorer" certaines conditions humaines..non prises en compte... mais ça tarde bien souvent....pfff pas évident à développer par écrit les pervers narcissiques - Page 6 Emoticon-0147-emo

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Sélène-Nyx Jeu 28 Jan 2021, 23:57


Merci Campanule, j'essaimai Paulo! (En fait, j'avais lu "l'alchimiste", mais trop vite, faut que le le relise à tête reposée, ce quine fut pas le cas ...). Mais là, tu me donne envie, merci!
Oui, à nous de nous adapter, ou à la Société de s'adapter? Débat récurent ... Alors, à la Société (les zautres) de faire en sorte que l'on puisse s'adapter, d'aider ceux qui ont du mal, (« les premiers de cordée sont ceux qui s’investissent et tirent les autres vers le haut pour les aider et pour les pousser à réussir »), "réussite" pouvant signifier autre chose que l'aspect professionnel: perso, je penche plutôt vers le côté de l'épanouissement personnel.

Bonne nuit!
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3579
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Hakaan Ven 29 Jan 2021, 03:02

Au délà de ce concept de PN très mal ficelé et défini, qui a mon avis parle de tout et n'importe quoi, j'ai quand meme rencontré des personnalités très atypiques par 2x dans ma vie :

• elles tenaient des discours doubles, c'est a dire disaient certaines choses à certaines personnes, d'autres à d'autres
• elles présentaient un pseudo intérêt à des personnes sans en avoir réellement juste pour leur faire faire ce qu'elles voulaient
• elles avaient un besoin de soit séduire soit perturber et se mêler de tout, et des réactions très sèches quand quelque chose échappait à leur contrôle ou qu'une autre devenait le centre d'intérêt
• elles avaient une tendance à pousser des gens a faire des choses pour se mettre en faute, et ensuite s'en servir pour les manipuler, tout en disant qu'elles ne les avait jamais poussé
• elles avaient tendance à créer des histoires pour monter les gens les uns contre les autres en ne laissant rien paraître
• elles avaient tendance à user de stratagèmes pour obtenir des infos, adresse, tel, etc par exemple en prétextant vouloir offrir une production artisanale
• elles avaient une tendance à se percevoir comme des personnages presque mythologique, l'une pensait être l'incarnation de je ne sais quoi, et l'autre se considérait comme un genre de princesse qui aurait traversé le temps
• elles ne se remettaient jamais en question, tout ce qui allait de travers à cause d'elles était toujours le fait des autres (et le pire c'est que c'était vrai, elles étaient juste assez malines pour discrimer le moindre détail ets'en servir pour tout envenimer)
• elles avaient des comportements péripatétiques, passaient d'un groupe à l'autre très violemment et après avoir eu le temps d'y mettre le bordel

Pour moi il y a clairement un dénominateur commun à ces comportements identiques sur ces 2 profils, qui considèrent les gens non pas comme des gens mais plus comme des choses qui n'ont d'intérêt qu'en tant que pantins  rattachés à leurs ficèles
Hakaan
Hakaan

Messages : 957
Date d'inscription : 30/06/2015
Age : 36
Localisation :

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Ennaétéride Ven 29 Jan 2021, 03:43

Hakaan a écrit:

Pour moi il y a clairement un dénominateur commun à ces comportements identiques sur ces 2 profils, qui considèrent les gens non pas comme des gens mais plus comme des choses qui n'ont d'intérêt qu'en tant que pantins  rattachés à leurs ficèles

Utiliser les individus comme des vecteurs pour atteindre leur but — but qui parfois peut n'être que le jeu avec lesdits individus, la distraction, la création de problèmes pour les y impliquer et les voir y sombrer. Manipuler les gens, les voir s'écharper : fin en soi. Consciemment, toujours ? Ces pervers pensent-ils réellement être hors de cause, totalement irresponsables de ce qui arrive de leur fait même ?
Ce qui peut être souhaitable est que ces personnes perverses tombent sur un os, comme l'on dit, et se fassent rouler dans la boue de belle manière. Mais cela doit être très rare. Nul ne veut s'atteler à pareille tâche, si mal et responsable identifié, et pareille tâche ne peut être menée par un quidam. Les pervers ne s'attaquant, avec intuition, qu'aux individus qui ne leur donneront pas un maximum de fil à retordre en dernière instance...

Ta description, point par point, est fort intéressante, en tout cas. Elle m'amène à te demander si tu as, grièvement ou non, pâti des personnes que tu utilises comme exemples anonymes ?
Peut-être en fais-tu partie, d'ailleurs.
Ennaétéride
Ennaétéride

Messages : 349
Date d'inscription : 20/01/2021

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Ven 29 Jan 2021, 07:03

Sélène-Nyx a écrit:
  Merci Campanule, j'essaimai Paulo! (En fait, j'avais lu "l'alchimiste", mais trop vite, faut que le le relise à tête reposée, ce quine fut pas le cas ...). Mais là, tu me donne envie, merci!
  Oui, à nous de nous adapter, ou à la Société de s'adapter? Débat récurent ... Alors, à la Société (les zautres) de faire en sorte que l'on puisse s'adapter, d'aider ceux qui ont du mal, (« les premiers de cordée sont ceux qui s’investissent et tirent les autres vers le haut pour les aider et pour les pousser à réussir »), "réussite" pouvant signifier autre chose que l'aspect professionnel: perso, je penche plutôt vers le côté de l'épanouissement personnel.

  Bonne nuit!  

Oui, à nous de nous adapter, ou à la Société de s'adapter? Débat récurent ... Alors, à la Société (les zautres) de faire en sorte que l'on puisse s'adapter, d'aider ceux qui ont du mal, (« les premiers de cordée sont ceux qui s’investissent et tirent les autres vers le haut pour les aider et pour les pousser à réussir »), "réussite" pouvant signifier autre chose que l'aspect professionnel: perso, je penche plutôt vers le côté de l'épanouissement personnel.

J'embraye à 100% sur ce que tu dis, c pour cela que j'ai fait du bénévolat toute ma vie (à côté du boulot...pas évident question "temps à donner" et j'ai découvert des "moments de "vrai" bonheur, je m'épanouissais à voir les "sourires" de ceux/celles que j'aidais mais, eux aussi m'ont appris des choses...  Cependant tout n'est pas "rose" non plus dans le bénévolat! On a eu une "formation" pour parer à ça.
Cela dit, SEUL-E-S nous ne pouvons rien changer, d'où il faut "travailler" sur nous-mêmes (voir ci-dessous).  C'est là que l'aide des associations, manifestants (hospitaliers etc.) qui interpellent les gouvernants, groupes d'entraides (auxquels on peut participer aussi...) est indispensable pour "secouer le cocotier" pour faire avancer les choses, car seul(e)s = mission impossible.

Mais je pense que nous ne sommes pas sur le "bon" sujet. J'ai vu un sujet "livres", et peut-être est-ce là qu'on devrait continuer notre conversation ??. Outre Paolo Coelho, un autre livre d'Henri Gougaud, "les 7 plumes de l'aigle", a été une révélation.  Là, l'enseignement de "l'Alchimiste" a été "complété", à propos de "ma quête personnelle" d'épanouissement : QUI suis-je ?
Et la réponse : Je cite le livre "et Veronika décide de mourir" : Qu'est-ce-que le moi véritable? demande Véronika ? -C'est ce que tu es, non ce qu'on a fait de toi." (sujet difficile a résumer en qqs mots...)
Il y a un autre livre qui a peaufiné, les 2 autres livres "le Centre de l'Être" de Karlfried Graf Dürkheim (où il explique que, peu importe qu'on soit grand/petit, intelligent ou non, directeur de machin ou ouvrier, cultivé ou non, beau/moche, érudit ou pas etc... ce ne sont que des "plumes", des épluchures sur nous, et quand on enlève tout ça? on EST...et on "fait partie du TOUT"...épicétou.
Avec cette trilogie hop on a compris. bounce

Bon, j'ai réfléchi, Le livre "Et Veronika..." est parfois un peu "difficile", je vais dire (par moments) (je ne peux développer ici). Tu peux, peut-être le commencer, arrêter, continuer etc..
Les livres de Paolo Coelho ne se lisent pas comme des romans.... donc peut-être (suggestion...) que tu pourrais relire l'Alchimiste et lentement, attendre si tu ne comprends pas qqch, lire un autre livre par exemple, puis y revenir et le "tilt" arrive un jour.  Parfois, en faisant sa vaisselle ou autre, soudain une pensée Bing arrive et tu as compris etc...  Ce que dit l'Alchimiste "mûrit" doucement en nous,  et les déclics (lumière  sunny ) font avancer, mais n'arrivent pas de suite (le berger cherche très loin ce qu'il a tout près de lui...).  C un livre de "chevet" dirais-je, qu'on lit et relit, qui mûrit, puis on lit, passe à autre chose, et soudain on "veut" y revenir etc. (c génial !! on "mûrit" doucement).

Me fait penser à un proverbe : "ne cherches pas l'éléphant en Inde, il est à côté de toi"  Wink

Peut-être est-ce mieux de continuer en MP et je te laisse libre de venir dans mon MP, ainsi tu es libre de décider de continuer ou non la conversation, sur le sujet "livre"...(on créerait un sujet "Paolo Coelho et consorts : l'épanouissement personnel (?))

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Sélène-Nyx Ven 29 Jan 2021, 11:14


OK, Campanule, je te "mp" dès ce soir .. (Cet après-midi, je ne suis pas libre ...). flower
Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3579
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Ven 29 Jan 2021, 11:44

A TON AISE Sélène-Nyx....je ne suis pas derrière l'écran Very Happy toute la journée ...
Donc on poste quand on peut épicétou Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Ven 29 Jan 2021, 13:20

Ce qui est super, c'est que, grâce à toi, je vais relire ces 3 livres (que j'ai lus, il y a quelques années) et je suis ravie de m'y replonger les pervers narcissiques - Page 6 Emoticon-0115-inlove
Avec le temps on oublie des passages essentiels qui ont fait "tilt". Chouette, ça va faire re-tilt à gogo !! Merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par oXo Sam 30 Jan 2021, 16:41

@ennaétéride:

Plus y'aura de PN, plus y'aura de PN", oui, sauf au moment où leur nombre sera tellement élevé et que ce sera devenu la norme, et là, y'aura plus de PN. Ou bien lorsque ce genre de profil sera considéré comme bon par de hautes instances psychiatriques.

Oui, c'était les sens que soulevait cette formulation ambigüe.
Et puis j'ai pensé au "pas de palais pas de palais" de mission cléopatre...  Razz

oui Michel Drac je connait de nom, j'ai regarder sur Lobaczewski très intéressant  Shocked  , bah... dans le genre michel conspi y'a aussi michel collon, y'a prendre et a laissé mais c'est sympas.
y'a un type que j'avais rencontré qui disait tout le temps que "le doute est le poison de l'esprit" et Duras elle disait que "le doute c'est écrire"... s'agit de trouver l'équilibre pour parler.
Et pour rebondir sur DRAC je t'invite a regarder franck lepage qui me semble bien parler du parler du pouvoir de parler ; question de contagion de la langue des chargés de com's.
Aprés oui, la pnl... je regarderai a nouveaux et mettrai mes préjugés de cotés. Sinon bien vue, la sensation de marcher sur des œufs dès que je l'ouvre c'est a peut prés ça l'idée, même si sur la carte je le conceptualise d'avantage comme un Fog-of-war, pour te dire la sanité de ma construction dans la relation a l'autre en qui je n'ai aucune confiance...
genre entre la tarte et le suppositoire (exemple de sanité d'un type)
ok, j'ai plus qu'a attendre une enveloppe d'un cabinet noire alors, mince j'aurais préferer poudlard..
bref, merci à toi.
@campanule:

Oui, schizo y dit, un chateau, fort mental.
Bah aprés j'invente rien et le truc c'est de savoir faire avec et faire des trucs, j'éssai de me caser dans cette démarche la : https://lesbelleslettresblog.com/2020/03/31/la-citadelle-interieure-des-stoiciens-une-position-inexpugnable/

Bref, mais dans le fond tout ça n'a pas grand rapport avec la schizoidie et puis trauma de l'enfance je sais pas, moi on m'a expliqué que c'étais un facteur genetique, 21 ou non je ne saurais dire.

J'avais trouver un commentaire sur le net que je trouvais trés juste, beau, et qui je pense explique bien.

Commentaire de X:

Effectivement, le schizoïde s’isole, il se protège des autres et du monde pour s’en créer un autre, beaucoup plus vaste et plus profond, sans bla-bla inutiles, on s’évade d’un monde réel pour en percevoir un autre, de toute façon nous n’avons besoin de personne pour être. Pour ma part, ce fut un très très lourd handicap pendant mon adolescence, voulant me mêler aux autres, être comme les autres, sortir, avoir des amis, comme tout le monde… Dès le lycée ce fut quasiment impossible et rude à vivre, nous sommes définitivement à l’écart et je l’ai très mal vécu. Ceci dit les autres nous ennuient, parler et écouter nous fatigue, je sature vite avec les paroles, je suis capable de décrocher d’une conversation très rapidement, je ne parle jamais de moi ou de mes problèmes, de toute façon les autres ne s’intéressent qu’à eux. J’aime les paroles essentielles, jamais je ne parle de la pluie et du beau temps. Je suis dans la perception de choses, je n’ai pas besoin de mettre les mots sur ce que je ressens, mais ce que je ressens est fort, décuplé. Avec le temps, j’ai réussi à transformer cet handicap, j’ai organisé ma vie pour vivre ce que je souhaite vivre et je peux dire que la vie est vraiment belle, tous les jours c’est du bonheur, et je n’ai besoin de personne pour le vivre (jamais pris un seul médoc). Je lis le monde qui m’entoure à ma manière, il est puissant, beau et c’est au-delà des mots, au-delà d’un quotidien sans intérêt et j’ai grand besoin de m’y retrouver. Je ne regarde pas la télévision, je lis à peine les journaux, je ne m’intéresse pas à la futile politique, je lis à peine des livres ou alors Giono, Prévert pour la poésie de leur monde, je ne suis pas religieux, pas besoin des autres pour me dire ce que je dois penser. Attention : je ne suis pas dépressif, mais j’évite clairement toute relation, seul le silence me permet d’être et d’exister, il est mille fois plus riche que tout puisque nous l’interprétons de mille façons. J’ai pas mal galéré dans mon boulot puisque j’ai évité tout dîné social, toute rencontre, mais j’ai trouvé ma voie, un boulot créatif où je peux être plus ou moins seul pour le faire.
Il parait que nous avons un manque côté affectif, aimer est laborieux. C’est vrai, nous ne sommes pas collés l’un à l’autre, nous avons besoin d’un grand espace silencieux pour vivre et je ne sais pas les gestes envers l’autre, le toucher, aimer est impossible, ou alors d’une manière différente, par le regard. Si l’autre respecte cela, nous sommes très cools à vivre, je ne me mets jamais en colère. Si je me sens en confiance, alors je peux devenir marrant. Mais pour me sentir en sécurité avec quelqu’un, il me faut généralement quelques années et il faut que l’on me parle en douceur, sinon je me renferme aussitôt.
Je revendique fort désormais ce trait de ma personnalité qui fut pendant au moins 20 ans un grave handicap social mais qui est désormais juste MOI.
Alors Considérons internet comme syngé sabour, un lieu d’efforts a faire.
Bah... Ouai ouai, le truc des platistes voir le monde en 3d toussa toussa..  mais oui je regarderai la pnl, merci aussi.

Quand à adapter pas adapter c'est pas vraiment une question que je me pose, que ce soit le monde des inadaptés ou des adaptés affecter ou non, le monde y'en a qu'un, tu te démerde, tu encaisse et tu en prend soin.
Disons que je  suis la somme de mes expériences, éducations
et que je suis la voix du caillou.
Rolling Eyes

Et veronika décide de mourir... si sa peut me faire revenir de l'Etranger pourquoi pas,
Merci pour tes conseils. Courbette

oXo

Messages : 53
Date d'inscription : 16/11/2020

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Sam 30 Jan 2021, 20:40

Salut oXo,

Parfois je ne comprends pas votre manière d'écrire ......  scratch

Bon tu dis  "schizo y dit" : je suppose que tu veux dire que mon pote "dit" qu'il est schizoïde.  Non, il est suivi par une psy extra et il a été diagnostiqué sérieusement.  En plus, quand on se mail, parfois il est "en distance" (dirais-je) par rapport à ce que j'ai écrit c-à-d s'il j'ai écrit une émotion, il comprend ce que je dis mais il est en "distance" par rapport à l'émotion.  
Pfffffff c très difficile par écrit d'expliquer les tas de petites subtilités que je lis/sens et expliquées par sa maladie.

Ensuite, chaque individu est différent, les symptômes ne seront pas les mêmes pour tous.  

En tous cas, c'est un garçon extra, bon, généreux, intelligent, sensible, à l'écoute, plein de compassion, et plein plein de qualités et "pur" (impossible d'expliquer...)
Mais avant ses médicaments, ses émotions étaient à la puissance 1000 (maximum) dont les colères, angoisses etc.
Maintenant il est stabilisé

Pour le Stoïcisme ou autre, j'ai arrêté tout ça.  

Une fois que j'ai lu "Le Centre de l'Être" de Karlfried Graf Dürkheim, C'est hyper simple.  Je n'ai plus besoin de quoi que ce soit d'autre.
(et les 2 autres livres que j'ai lu avant Dürckheim) L'alchimiste et les 7 plumes de l'aigle constituent "ma trilogie" (pour en finir avec les questionnements)
Mon "puzzle" est terminé et le Lauréat c'est Dürckheim

Et Veronika décide de mourir :
je ne comprends pas ce que tu veux dire par "si ça peut me faire revenir de l'Etranger pourquoi pas".. les pervers narcissiques - Page 6 Icon_lol
Peut-être veux-tu dire "en finir avec les questionnements ?".......

Si ça te "branche", sur google, on trouve plein de résumés, avis etc.

J'ai donné des conseils ?? en général je ne fais pas ça, "ptêt ben" que ça paraissait être des conseils ce que j'expliquais à propos de "ma" trilogie ...
Donc, de rien (si tu as pris ça comme conseils).  Je "partage" en fait et chacun fait sa vie .

Bonne soirée oXo


Dernière édition par Campanule le Sam 30 Jan 2021, 20:51, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par MetalMonkey Sam 30 Jan 2021, 20:50

Hakaan a écrit:Au délà de ce concept de PN très mal ficelé et défini, qui a mon avis parle de tout et n'importe quoi, j'ai quand meme rencontré des personnalités très atypiques par 2x dans ma vie :

• elles tenaient des discours doubles, c'est a dire disaient certaines choses à certaines personnes, d'autres à d'autres
• elles présentaient un pseudo intérêt à des personnes sans en avoir réellement juste pour leur faire faire ce qu'elles voulaient
• elles avaient un besoin de soit séduire soit perturber et se mêler de tout, et des réactions très sèches quand quelque chose échappait à leur contrôle ou qu'une autre devenait le centre d'intérêt
• elles avaient une tendance à pousser des gens a faire des choses pour se mettre en faute, et ensuite s'en servir pour les manipuler, tout en disant qu'elles ne les avait jamais poussé
• elles avaient tendance à créer des histoires pour monter les gens les uns contre les autres en ne laissant rien paraître
• elles avaient tendance à user de stratagèmes pour obtenir des infos, adresse, tel, etc par exemple en prétextant vouloir offrir une production artisanale
• elles avaient une tendance à se percevoir comme des personnages presque mythologique, l'une pensait être l'incarnation de je ne sais quoi, et l'autre se considérait comme un genre de princesse qui aurait traversé le temps
• elles ne se remettaient jamais en question, tout ce qui allait de travers à cause d'elles était toujours le fait des autres (et le pire c'est que c'était vrai, elles étaient juste assez malines pour discrimer le moindre détail ets'en servir pour tout envenimer)
• elles avaient des comportements péripatétiques, passaient d'un groupe à l'autre très violemment et après avoir eu le temps d'y mettre le bordel

Pour moi il y a clairement un dénominateur commun à ces comportements identiques sur ces 2 profils, qui considèrent les gens non pas comme des gens mais plus comme des choses qui n'ont d'intérêt qu'en tant que pantins  rattachés à leurs ficèles


Très bon resumé. J’en ai rencontré deux dans ma vie, un dans le cercle familial et l’autre dans le milieu professionnel, un homme, une femme ( ouf, la parité est respectée.)

Je rajouterais également
- le discours flou, où l’explicite et l’implicite se contredisent,
- le fait de changer les règles de fonctionnement des que « la victime » pense avoir compris comment ça marchait,
- l’oubli de certaines discussions ou actions (non ça n’a jamais eu lieu tu mens/tu inventes)
- la capacité à se nourrir du conflit et à en ressortir gonflé à bloc alors que vous en sortez tout flappy

Bref ... de mon expérience : les fuir si possible, ne plus avoir de discussions avec eux (y mettre fin avant même que ça ait commencé) et les renvoyer autant que possible à leurs petites remarques assassines (dans le genre « ce que tu penses n’engage que toi »)
MetalMonkey
MetalMonkey

Messages : 104
Date d'inscription : 02/01/2021
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Sam 30 Jan 2021, 21:01

PS: oXo

J'ai voulu "éditer" mon post MAIS avec ce "censuré" de Flood .....D'où je dois refaire un nouveau post

J'aime trop "le caillou" les pervers narcissiques - Page 6 2472332839


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Sélène-Nyx Sam 30 Jan 2021, 23:38

MetalMonkey a écrit:
Hakaan a écrit:Au délà de ce concept de PN très mal ficelé et défini, qui a mon avis parle de tout et n'importe quoi, j'ai quand meme rencontré des personnalités très atypiques par 2x dans ma vie :

• elles tenaient des discours doubles, c'est a dire disaient certaines choses à certaines personnes, d'autres à d'autres
• elles présentaient un pseudo intérêt à des personnes sans en avoir réellement juste pour leur faire faire ce qu'elles voulaient
• elles avaient un besoin de soit séduire soit perturber et se mêler de tout, et des réactions très sèches quand quelque chose échappait à leur contrôle ou qu'une autre devenait le centre d'intérêt
• elles avaient une tendance à pousser des gens a faire des choses pour se mettre en faute, et ensuite s'en servir pour les manipuler, tout en disant qu'elles ne les avait jamais poussé
• elles avaient tendance à créer des histoires pour monter les gens les uns contre les autres en ne laissant rien paraître
• elles avaient tendance à user de stratagèmes pour obtenir des infos, adresse, tel, etc par exemple en prétextant vouloir offrir une production artisanale
• elles avaient une tendance à se percevoir comme des personnages presque mythologique, l'une pensait être l'incarnation de je ne sais quoi, et l'autre se considérait comme un genre de princesse qui aurait traversé le temps
• elles ne se remettaient jamais en question, tout ce qui allait de travers à cause d'elles était toujours le fait des autres (et le pire c'est que c'était vrai, elles étaient juste assez malines pour discrimer le moindre détail ets'en servir pour tout envenimer)
• elles avaient des comportements péripatétiques, passaient d'un groupe à l'autre très violemment et après avoir eu le temps d'y mettre le bordel

Pour moi il y a clairement un dénominateur commun à ces comportements identiques sur ces 2 profils, qui considèrent les gens non pas comme des gens mais plus comme des choses qui n'ont d'intérêt qu'en tant que pantins  rattachés à leurs ficèles


Très bon resumé. J’en ai rencontré deux dans ma vie, un dans le cercle familial et l’autre dans le milieu professionnel, un homme, une femme ( ouf, la parité est respectée.)

Je rajouterais également
- le discours flou, où l’explicite et l’implicite se contredisent,
- le fait de changer les règles de fonctionnement des que « la victime » pense avoir compris comment ça marchait,
- l’oubli de certaines discussions ou actions (non ça n’a jamais eu lieu tu mens/tu inventes)
- la capacité à se nourrir du conflit et à en ressortir gonflé à bloc alors que vous en sortez tout flappy

Bref ... de mon expérience : les fuir si possible, ne plus avoir de discussions avec eux (y mettre fin avant même que ça ait commencé) et les renvoyer autant que possible à leurs petites remarques assassines (dans le genre « ce que tu penses n’engage que toi »)

Ah ben .. Pareil pour moi, j'en ai rencontré 2 également (parité aussi, lol), dont un vrai de vrai PN, grave ... (Décédé il y a un peu plus de deux ans, donc il ne fera plus de mal à quiconque, après une carrière de "manipulateur pervers narcissique" bien remplie...) Bon, ça va, dans les deux cas, je n'étais que spectatrice (si je peux dire, car je n'ai jamais "marché", mais, le problème, c'est quand un proche se retrouve sous leur emprise. Dans ce cas, je pense qu'il faut aussi fuir les personnes sous emprise, si on ne parvient pas à leur faire pendre conscience ...
Il y aurait de + en + de "PN"?? Là, je pense qu'il faut relativiser ... En fait, un PN, à lui tout seul, peut faire beaucoup de "victimes", d'où un nombre élevé de victimes (lesquelles en parlent aujourd'hui), mais, souvent, elles sont victimes du même (ou de la même) PN, (1 "PN" en série?, sorte de sérial killer?).

Sélène-Nyx
Sélène-Nyx

Messages : 3579
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Dim 31 Jan 2021, 09:19

Sélène-Nyx a écrit:

  Ah ben .. Pareil pour moi, j'en ai rencontré 2 également (parité aussi, lol), dont un vrai de vrai PN, grave ... (Décédé il y a un peu plus de deux ans, donc il ne fera plus de mal à quiconque, après une carrière de "manipulateur pervers narcissique" bien remplie...) Bon, ça va, dans les deux cas, je n'étais que spectatrice (si je peux dire, car je n'ai jamais "marché", mais, le problème, c'est quand un proche se retrouve sous leur emprise. Dans ce cas, je pense qu'il faut aussi fuir les personnes sous emprise, si on ne parvient pas à leur faire pendre conscience ...
  Il y aurait de + en + de "PN"?? Là, je pense qu'il faut relativiser ... En fait, un PN, à lui tout seul, peut faire beaucoup de "victimes", d'où un nombre élevé de victimes (lesquelles en parlent aujourd'hui), mais, souvent, elles sont victimes du même (ou de la même) PN, (1 "PN" en série?, sorte de sérial killer?).

FUIR : oui, mais pas facile ! Dans le privé, il faut trouver un endroit où fuir, de l'argent donc travailler...et ce n'est pas le cas de toutes les victimes ...!!!), et il faut une adresse "secrète" car le PN ne va pas en rester là...  
Dans le domaine professionnel, fuir ? où ? Il faut aller voir le chef du personnel, encore faut-il qu'il nous croie et que le PN ne soit pas un de ses "potes" + il faut des postes vacants  etc  euh... on ne fuit pas en "claquant des doigts"..les pervers narcissiques - Page 6 Emoticon-0147-emoles pervers narcissiques - Page 6 Emoticon-0147-emo

ET important, "avoir la force"...or, en général, la victime a épuisé toutes ses forces...donc faut de l'aide extérieure..

Tu as raison Sélène_Nys, la « victime » du PN, est difficile à « sauver ». Du fait que,  Le PN joue à l’Ange et au Démon à « gogo ».  Il peut être aaadorable et d’un coup d’un seul abominable, plusieurs fois par jour  ET cela pendant des années, il rend « folle » la victime.  Donc, quand elle vient demander de l’aide c’est qu'à ce moment-là...elle SENT que ça ne va plus ...  Elle va t’écouter et dire « oui tu as raison, je vais partir etc. »

Soucis, tu peux être sûre que le lendemain le PN va être aaaaaaadorable.  Devinent-ils l’intention de la victime ? Mystère mais en tous les cas, on dirait qu’ils « savent, devinent » que leur proie va leur échapper et ils "jouent" aux gentils.  Et ainsi de suite pdt DES années.  Donc, la victime va vouloir partir/rester/partir/rester etc...Ce qui aboutit, pour la victime, à croire qu’elle est « folle », développer des maladies graves voire se suicider.  Il faut consulter de toute urgence et pas n’importe quel psy.

Un psy traditionnel va être efficace uniquement pour les SSPT (syndrômes de Stress Post-Traumatiques) qui sont les CONSEQUENCES du harcèlement pervers (état général démoli, angoisses extrêmes, dépression, chagrins incontrôlables, anorexie ou boulimie, pertes de mémoire, insomnies, puis commencent les maladies graves etc).  
Donc on tourne « autour » de l’origine des SSPT : le harcèlement pervers.
 Les psy spécialisés vont aller directement au "à l'origine" du problème et du coup, les SSPT vont diminuer voire disparaître.  CQFD  (C'est du vécu)

Oui, Sélène, « PN en série » on pourrait dire...vu que c sa manière de fonctionner « tuer tout ce qui bouge » (on va dire) dans tous les domaines.
Un PN le reste dans toutes les sphères de sa vie

Pour devenir une victime de PN, il faut qu’un « profil » de victime ait été « créé » et cela vient de l’enfance.
Il n’y a pas de « bourreau » sans victime.

Livres :
Même auteur : Parents toxiques
Isabelle Nasare-Aga : Les manipulateurs sont parmi nous
Marie-France Hirigoyen « Le harcèlement moral : la violence perverse au quotidien  
Charv a cité «"La perversion narcissique", paru en 1986, Paul-Claude Racamier, psychanaliste et psychiatre clinicien  
Flûte, un autre internaute a parlé d’un psychiatre dont l’objectif est de venir en aide aux victimes de PN. (mais je lis tellement ce fil, que je finis par loucher …) Embarassed

Je reviens au post de Mentounasc, le 17 juin 2020, qui certes n’est pas la panacée mais au moins cela aide à ne pas mélanger Manipulateurs (beaucoup plus nombreux et nettement moins dangereux) et le PN. (A lire ...)

Comme je ne sais pas comment créer un « spoiler » je ne peux que citer le lien où lire le post de Mentounasc et sa liste de coéfficients de PNitude qui donne un très bon « aperçu » des degrés de dangerosité entre manipulateurs et réel PN.

Et ce qu’il écrit, sous cette liste, est également excellent

Lien du 17 juin 2020 à 9h23 (soit le 7ème post)
https://www.zebrascrossing.net/t40064p200-les-pervers-narcissiques


Dernière édition par Campanule le Dim 31 Jan 2021, 09:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Dim 31 Jan 2021, 09:31

Correction:

"Même auteur" : Parents toxiques
Il s'agit d'Isabelle Nasare-Aga, que j'ai lu. Excellent et elle donne, à la fin du livre, des pistes pour "s'en sortir" dirais-je

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par MetalMonkey Dim 31 Jan 2021, 09:46

Alors pour le PN serial killer, je dirais que de facto il va enchaîner les victimes puisqu’il s’agit de son mode de fonctionnement. En ça je rejoins Campanule.

Il y aurait de plus en plus de PN ?
J’ose espérer que non, car il s’agit d’un profil particulièrement nocif. Néanmoins, ne peut-on pas dire que les individus sont aujourd’hui pour la plupart de plus en plus individualistes et donc de plus en plus manipulateurs pour satisfaire leurs besoins et également de moins en moins tolérants à la frustration ? Ce qui fait que une fois balancé le concept de PN tout le monde pense en voir partout (mais personne ne le serait bizarrement). Je rejoins ce qui a été dit plus haut par Mentounasc et d’autres : ne pas confondre manipulation et PN. La manipulation n’est qu’une des caractéristiques du PN.

J’ai lu le livre « parents toxiques » qui m’a bcp aidé à comprendre certaines choses quant à mon histoire personnelle et je recommande ce livre à ceux qui pensent avoir des parents ... « particuliers ». Au moins ça permet de donner des pistes.

Je confirme également que le soutien psy est indispensable quand on est face à ce genre de personne. Le psy permet de remettre les choses dans l’ordre et de se recentrer sur soi, deux choses que le PN met à mal.

Et pour finir, être spectateur du travail de sape d’un PN ne laisse pas indemne. Car le PN a cette faculté de faire des autres des spectateurs soit actifs (ils font résonner la part de perversite qu’on a tous en nous a plus ou moins grande échelle) et on voit certains collègues (par exemple) devenir de vrais petits second couteaux du PN, ou spectateurs passifs (mais pour le PN ça signifie qu’on est complice et il sait le faire sentir a un moment ou un autre). Il reste intervenir pour tenter de mettre fin à son petit jeu et devenir la proie à abattre ? Bon courage ! Personne n’a envie de ça.

MetalMonkey
MetalMonkey

Messages : 104
Date d'inscription : 02/01/2021
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Dim 31 Jan 2021, 10:50

MetalMonkey a écrit:
Je confirme également que le soutien psy est indispensable quand on est face à ce genre de personne. Le psy permet de remettre les choses dans l’ordre et de se recentrer sur soi, deux choses que le PN met à mal.

Et pour finir, être spectateur du travail de sape d’un PN ne laisse pas indemne. Car le PN a cette faculté de faire des autres des spectateurs soit actifs (ils font résonner la part de perversite qu’on a tous en nous a plus ou moins grande échelle) et on voit certains collègues (par exemple) devenir de vrais petits second couteaux du PN, ou spectateurs passifs (mais pour le PN ça signifie qu’on est complice et il sait le faire sentir a un moment ou un autre). Il reste intervenir pour tenter de mettre fin à son petit jeu et devenir la proie à abattre ? Bon courage ! Personne n’a envie de ça.


Oui MetalMonkey, soutien d'un psy = impératif, mais donc attention, pas...un psy traditionnel qui sont très pro et gentils (j'ai dit pourquoi ici plus haut) Mais tournent autour de l'origine des SSPT J'en ai fait les frais de "tourner autour du pot, j'ai vu plusieurs psy du fait que mon état (SSPT) ne s'améliorait pas. Puis miracle, j'ai rencontré le psy adéquat et mes SSPT ont diminué (expliqué plus haut)

Au travail, c'est vrai ce que tu dis. Je pense que la plupart on la "trouille" de devenir les "personnes à abattre" ...aussi (bonne expression MetalMonkey)!! logique ! tout le monde a besoin de son travail/revenus.. je ne peux pas leur en vouloir. PN = danger grave. Et c bien de soulever ça : "les seconds couteaux" (bonne expression aussi)..par peur ? ou parce qu'ils sont PN aussi ???


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Dim 31 Jan 2021, 11:01

Flûte ce flood ! j'avais ajouté et bon je recommence

j'ajoute donc

De + en + de PN ? ok il y a une augmentation, mais je pense (avec un droit à l'erreur) qu'on en parle de plus en plus (au contraire du passé) donc ceci fait croire cela parce que le "voile est levé".  Evidemment, les victimes témoignent maintenant.... A mon époque (années 80/début 90) = RIEN pour les victimes...et c'était l'Omerta dans tous les médias, etc. idem les victimes 'la fermaient"...trouille des représailles car aucune aide ..

Ravie que le livre d'Isabelle Nazare-Aga t'aie aidée.  Ce qui est bien c qu'elle donne des pistes, à la fin du livre !! bravo !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par MetalMonkey Dim 31 Jan 2021, 11:07

Je ne pense pas que ceux qui se meuvent dans le sillage des PN soient des PN.

La folie n’est qu’un excès de normalité (ouaaaaaah je ne sais plus de qui c’est). On a tous en nous des mecanismes psychiques. Le déséquilibre surgit quand la psyché d’une personne utilise un fonctionnement à outrance. Exemple plus que sommaire : le paranoïaque utilise à outrance l’interprétation, ce qui fait qu’un parano part quasi toujours d’un élément du réel que tout le monde peut constater, mais son interprétation est déviante (du fait de son ego surdimensionné et d’une personnalité fragile qui projette sur les autres ses failles). Bref, exemple sommaire encore une fois.

Nous avons tous des soupçons de perversité en nous. Quand nous sommes dans le sillage d’un PN, ça fait résonner cette part. Certains n’aiment pas et refoulent, d’autres aiment bien et apportent leur petite pierre à l’édifice. Ça n’en fait pas des PN pour autant.

Et d’ailleurs ça donne quoi quand deux PN se rencontrent ? Jamais assisté à ça, mais j’imagine qu’ils doivent s’ignorer ou s’écharper. Parce que le PN ne s’associe à personne puisqu’il est le seul à être réellement (dans sa tête).
MetalMonkey
MetalMonkey

Messages : 104
Date d'inscription : 02/01/2021
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Dim 31 Jan 2021, 11:26

MetalMonkey a écrit:Je ne pense pas que ceux qui se meuvent dans le sillage des PN soient des PN.

Nous avons tous des soupçons de perversité en nous. Quand nous sommes dans le sillage d’un PN, ça fait résonner cette part. Certains n’aiment pas et refoulent, d’autres aiment bien et apportent leur petite pierre à l’édifice. Ça n’en fait pas des PN pour autant.

Et d’ailleurs ça donne quoi quand deux PN se rencontrent ? Jamais assisté à ça, mais j’imagine qu’ils doivent s’ignorer ou s’écharper. Parce que le PN ne s’associe à personne puisqu’il est le seul à être réellement (dans sa tête).

Pas sûre totalement de ta première phrase...

"Nous avons des soupçons de perversité en nous"...pas ça, mais...soupçons de "manipulation" oui, du moins c mon avis.

Ah bé, qd 2 PN se rencontrent, ils s'ignorent ! (j'ai vécu ça) pourquoi ? ben "pake" les PN ne s'attaquent qu'aux personnes qu'ils "sentent" faibles uniquement dans le sens "blessées, affaiblies" de par leur passé ... c'est tout. Ce sont des lâches hein les PN ..vont pas s'attaquer à un potentiel rival PN voire plus fort que lui !! affraid


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Dim 31 Jan 2021, 11:42

D'ailleurs, Sélène_Nyx, l'a dit elle a rencontré 2 PN et "elle n'a pas "marché" d'où ils l'ont laissée tranquille...

Dès qu'ils "sentent" (ils ont des antennes, intuitions etc.) qu'en face de lui "On" ne va pas se laisser faire, il font "pipi" dans leur culotte... (excusez le mot mais c ça !)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Dim 31 Jan 2021, 11:52

correction (j'ai été interrompue)..

Dès qu'ils "sentent" (ils ont des antennes, intuitions etc) qu'en face d'EUX "On" ne va pas se laisser faire, ILS etc...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par MetalMonkey Dim 31 Jan 2021, 11:54

Ma première phrase voulaient dire que ceux qui deviennent les seconds couteaux des PN ne le sont pas de mon point de vue. Juste que ça éveille en eux cette satisfaction malsaine d’écraser quelqu’un et qui relève selon moi d’un fonctionnement envers que nous avons tous en nous, au milieu d’autres mécanismes qui ont été élaborés et mis en place à mesure que nous construisions notre psyché depuis notre naissance (ou même avant in utero).

La manipulation n’est pas l’apanage des pervers. On utilise tous la manipulation à plus ou moins grande échelle, plus ou moins consciemment. Ce qui fait que ça devient « pathologique » c’est quand c’est utilisé à outrance et que notre rapport à l’autre devient bancal (l’autre devient un objet plus qu’une personne).

Ah ben tu vois tu as assisté au combat Pokémon ultime « PN VS PN ». Ce que tu dis avoir constaté me semble logique en effet. Ils ne vont pas s’attaquer l’un à l’autre même si je pense qu’à terme l’un cherchera à détruire cet autre qui menace d’empiéter sur ses plates bandes.


Selene_Nyx a raison : quand un PN tombe sur quelqu’un sur lequel il n’a pas d’emprise, il ne va pas chercher à en faire sa victime. Mais il faut se méfier car il cherchera à en faire son complice soit actif, soit silencieux (tu fais comme si tu voyais rien et tu n’interviens pas). C’est en ce sens que je disais qu’ils ne laissent indemnes personne dans un groupe.
MetalMonkey
MetalMonkey

Messages : 104
Date d'inscription : 02/01/2021
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Dim 31 Jan 2021, 12:15

Ma première phrase voulaient dire que ceux qui deviennent les seconds couteaux des PN ne le sont pas de mon point de vue. Juste que ça éveille en eux cette satisfaction malsaine d’écraser quelqu’un ...

Oui et non...Euh...ça dépend des personnes ... (on est d'accord ?).  Mon beau-frère a vécu ça et il était KO de ne pouvoir défendre la victime, de peur...de perdre son boulot...(et mon Bof est qqn de très doux, pacifique et pas du tout genre écraser les autres, un chouette gars)

La manipulation n’est pas l’apanage des pervers. On utilise tous la manipulation
 Bien sûr.

Flûte j'ai bug : bon les posts avec "quote" ne sont plus en quote (commence à m'énerfffffffffer  Evil or Very Mad )
Obligée de les mettre en italique ..

[/quote] Ah ben tu vois tu as assisté au combat Pokémon ultime « PN VS PN ». Ce que tu dis avoir constaté me semble logique en effet. Ils ne vont pas s’attaquer l’un à l’autre même si je pense qu’à terme l’un cherchera à détruire cet autre qui menace d’empiéter sur ses plates bandes [/quote]

Ouh j'M trop ton expression "Pokémon" les pervers narcissiques - Page 6 2472332839
Le "combat des PN", je n'ai pas vécu, mais tu as sans doute raison.

Selene_Nyx a raison : quand un PN tombe sur quelqu’un sur lequel il n’a pas d’emprise, il ne va pas chercher à en faire sa victime. Mais il faut se méfier car il cherchera à en faire son complice soit actif, soit silencieux (tu fais comme si tu voyais rien et tu n’interviens pas). C’est en ce sens que je disais qu’ils ne laissent indemnes personne dans un groupe.

OUI exact ! Okéééééééééé

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par MetalMonkey Dim 31 Jan 2021, 12:26

Campanule a écrit:
Ma première phrase voulaient dire que ceux qui deviennent les seconds couteaux des PN ne le sont pas de mon point de vue. Juste que ça éveille en eux cette satisfaction malsaine d’écraser quelqu’un ...

Oui et non...Euh...ça dépend des personnes ... (on est d'accord ?).  Mon beau-frère a vécu ça et il était KO de ne pouvoir défendre la victime, de peur...de perdre son boulot...(et mon Bof est qqn de très doux, pacifique et pas du tout genre écraser les autres, un chouette gars)


Bien sûr. C’est ce que j’ai dit dans un de mes posts plus haut. Chez certains çà n’éveille que pas ou peu cette part et ils se sentent très mal à l’aise dans cette situation. Ça peut effectivement les bouffer. Chez d’autres ça éveille cette part et ça les remplis d’un plaisir malsain. Donc ils jouent aux petits chefs derrière le grand chef.

Encore une fois je ne dis pas que nous avons tous le potentiel d’un pervers, ou paranoïaque ou tout le reste en nous. Je dis juste que le pathologique survient quand un mécanisme de défense ou un fonctionnement mental particuliers est utilisé à outrance et aboutit à un déséquilibre. Et qu’il devient pérenne. Qu’il s’inscrit dans le temps et devient constitutif de la personne.

On a tous eu des petits moments de parano, de joie sadique, d’apitoiement sur soi ect ect ... et c’est normal. Ça l’est moins quand ça devient récurrent et qu’on ne fonctionne que comme ça. D’où la différence entre le PN qui fonctionne uniquement sur ce mode et ceux qui étaient des gens très gentils mais qui dans l’entourage du PN vont avoir certains comportements limites.
MetalMonkey
MetalMonkey

Messages : 104
Date d'inscription : 02/01/2021
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Dim 31 Jan 2021, 12:30

Bé oui, c'est évident.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Dim 31 Jan 2021, 18:16

Sur ce sujet très dur, Les livres sont trèèès utiles évidemment + les psy etc.

Mais ça m'a fait rudement plaisir et bcp de bien d'échanger avec toi. Je "sens" du vécu, d'où entre 2 personnes qui ont vécu du dur, c important.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Lun 01 Fév 2021, 16:01

Je vous quitte, étant une HP hypersensible, je ne supporte pas votre "ségrégation" entre vous et d'être considérée comme une Alien..

Salut, restez bien dans votre GUETTO

Je te dis merci MetalMonkey, mais je ne PEUX PAS rester ici, et partout où je poste "....silence"....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Lun 01 Fév 2021, 16:08

Ceci est mon dernier post.

Où que je poste c'est SILENCE TOTAL, on SAUTE mes posts comme si ils avaient "la peste" et vous restez dans vos posts pour vous tout seuls en THEORIE totale, RIEN de concret.

OK, c ainsi que vous vivez et postez, HP hypersensible, je NE SUPPORTE PLUS VOS REJETS où que je poste.

MERCI SHAM, tu as été EXEMPLAIRE pour moi, mais j'ai l'instinct grégaire et pas l'EXCLUSION des autres.

Merci à vous tous de m'avoir FORT blessée.

MetalMonkey, merci pour tes posts AU MOINS doux mais désolée, je ne peux PAS RESTER ICI

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques - Page 6 Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Lun 01 Fév 2021, 16:10

C'est dommage Campanule, tu as eu au moins 3 interlocuteurs rien que sur ce fil, c'est un bon ratio pourtant... Ce n'est pas la période où ça bouge le plus sur le fofo, je le reconnais, mais il faut prendre en compte qu'il y a beaucoup de liseux-taiseux qui s'intéressent à ce sujet sans forcément participer. Je comprends la frustration quand on recherche de l'interaction et qu'on a le sentiment de parler dans le vide, mais parfois ça vaut le coup d'attendre.
Dans tous les cas, quelque soit ta décision, ça a été un plaisir de te lire et d'échanger avec toi. Tes contributions sur ce fil m'ont beaucoup intéressée, j'aurai peut-être dû y intervenir pour te le dire mais pour autant je n'avais rien d'intéressant à ajouter donc...
Au plaisir. Courbette

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum