les pervers narcissiques

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Aller en bas

les pervers narcissiques Empty les pervers narcissiques

Message par zebrepat Mar 9 Juin 2020 - 9:51

c'est une grosse mode sur le net ces PN, ca ne parle que de ca
Rappellons que les PNs ont aucune empathie sauf pour eux-meme, c'est tres proche des psychopathes

Par contre ce qu'on ne dit pas ou peu selon moi :


- les PNs sont tres adaptés a notre société individualiste (pas de soldiarité sauf imposée via l'etat), egoiste, materialiste (biens materiels vs spiritualité), narcissiste (culte de l'apparence)
dans d'autre sociétés plus traditionnelles, leur comportement serait pas toléré et ils seraient exclus socialement, sanctio forte
dans la société US on trouve plus de PN statistiquement que dans d'autres sociétés

pour le narcissme de notre société je conseille les auteurs suivants
- guy debord, la société du spectacle (francis cousin est un sepcialiste de debord )
https://www.youtube.com/watch?v=HKm_Tv8LbVM
- christopher lasch, la culture du narcissime

je ne sais pas si c'est fait expres ou pas (d'autre part avec les specialistes de la douance, j'ai vu la meme chose, refus d'baorder des sujets sociaux)
ici elle utilise aborde le sujet sans vraiment aborder le systeme
https://www.youtube.com/watch?v=_XEF-H2z3AU

- on dit qu'il faut rompre si possible ou s'eloigner du PN, mais c'est pas toujours possible. Mais il y a un truc qui marche aussi avec le PN, dont on parle moins, PN qui comprend que la force,
c'est jouer au dominant, au plus autoritaire que lui. ca on en parle pas beaucoup.

zebrepat

Messages : 384
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par I am So Sure Mar 9 Juin 2020 - 12:48

les pervers narcissiques 10273710
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Mar 9 Juin 2020 - 13:15

Les HPi sont des aimants à PN, malheureusement. Je pense que la meilleure chose à faire pour se préserver de ces gens-là est de couper tout contact avec eux et de fuir le plus loin possible. C'est ce que j'ai fait personnellement. Je pense au contraire qu'il ne faut pas rentrer dans le jeu d'un PN, qui par définition est immoral et qui sera toujours prêt à vous faire un coup tordu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par I am So Sure Mar 9 Juin 2020 - 13:21

Pervers narcissiques.
Christel Petitcolin nous parle des manipulateurs pervers narcissiques.
Aux pierres de la lune overblog.com
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Mentounasc Mar 9 Juin 2020 - 18:01

zebrepat a écrit: …/… c'est tres proche des psychopathes
Tu peux même rajouter que malgré l'apparence qu'ils donnent souvent à briller en société, ce sont des sociopathes avérés.

zebrepat a écrit: Mais il y a un truc qui marche aussi avec le PN, dont on parle moins, PN qui comprend que la force, c'est jouer au dominant, au plus autoritaire que lui. ca on en parle pas beaucoup.
Alors là danger : si tu essayes d'entrer dans une épreuve de force avec un PN, t'as beau avoir un QI supérieur à 150, c'est vraiment pas sûr que tu gagnes, et en plus, même si tu es vainqueur, tu y laisseras des plumes, avec en plus, un risque important pour ton intégrité physique (le PN qui perd pied passe généralement à la violence). Et si tu l'as poussé vraiment très loin au point qu'il en vient à douter de lui-même (c'est dur mais certains y arrivent), le danger pour toi devient gravissime.

Il n'y a vraiment que l'éloignement qui soit salvateur.
Mais comme tu le soulignes, il n'est pas toujours possible de s'éloigner. Dans ce cas, il faut lui montrer que tu as détecté sa personnalité toxique et lui faire comprendre que tu ne veux pas pousser le contact plus loin. Ca te permet de respecter les conventions "sociales", notamment dans une réception ou bien les aléas de la vie quotidienne, où t'es quand même obligé de fréquenter du linge qui n'est pas forcément le tien.
Mentounasc
Mentounasc

Messages : 1035
Date d'inscription : 16/01/2019
Age : 64
Localisation : Autour de Monaco

https://www.jecontacte.com/profil/Mentounasc

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Mar 9 Juin 2020 - 22:51

La question ultime étant encore : qu'est ce qu'un pervers narcissique ?

Je vois beaucoup de personnes qui mettent cette étiquette sur à peu près toutes les personnes qu'ils jugent eux même "mauvais" mais la définition n'est jamais claire. Toujours des caractéristiques qu'on peut retrouver chez n'importe qui et dans bien des cas psychiatriques ou psychologiques qui peuvent être soit pas de leur faute, soit remédiable.

Le terme "personne toxique" me paraît mieux adapté car au fond, on ne connaît jamais vraiment les gens alors les appeler "pervers narcissique" en pensant que c'est une façon d'être qui est irrémédiable sans en être sûr, me paraît pas très sage. Dites et répété à une personne qui fait des actions mal que c'est une mauvaise personne et elle finira par le croire en continuant à exécuter des actes mal. Lui montrer une once d'humanité en lui accordant le bénéfice du doute que cette personne agit mal, seulement, et ne soit pas foncièrement mal, et là on a des chances de voir une toute autre personne. Évidemment, ce n'est pas une obligation, certains êtres nous sont impossible à voir comme des humains digne de quelque chose de bon mais d'autres nous le semblent si on se laisse regarder avec le cœur et plus seulement avec les yeux.

Je vois ici et là que les HP seraient les proies favorites des PN et pourtant je vois aussi des non HP se dire victimes de PN un peu partout depuis quelques temps, ce terme circule beaucoup de nos jours. Donc peut on encore dire que le HP soit sa victime favorite ? Il est dit de même des hypersensibles par ailleurs. (pas forcément HP)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par My_illusion Mar 9 Juin 2020 - 23:20

Je te plussoie EL.
Un autre terme à la mode est le burn out alors que c’est rarement le cas. Tout comme les diagnostics abusifs d’enfant précoce.

My_illusion
My_illusion

Messages : 3646
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Mentounasc Mer 10 Juin 2020 - 2:05

Je plussoie également EL, mais je suggère que nous cantonnions au sujet principal du fil de discussion, à savoir les PN, et non pas ceux qui ont des "tares" et que le commun des mortels appelle souvent à tort PN.

Toutefois, puisque cette "annexe" au sujet est soulevée, rappelons deux choses :
- Il y a 20 ans, le terme de PN était inconnu. Chez les psys, ces individus étaient catalogués dans le registre des "manipulateurs", avec parfois mais pas toujours le qualificatif supplémentaire de narcissique.
- c'est sous l'impulsion de diverses associations de victimes (essentiellement de femmes violentées par leur compagnon/mari), tant aux USA qu'en Europe qu'un certains nombre de psy a pris conscience de na nécessité de mieux cerner les auteurs de ces violences. Le terme "pervers narcissique" a alors commencé à se répandre, et les psys n'ont plus eu ensuite qu'à entreprendre un travail de vulgarisation, notamment au cours d'émissions télévisées ou de procès "à sensation".

Tout le reste est strictement humain. La tendance à voir de la PN là où il n'y a que de la manipulation est certes claire. De la part de beaucoup de monde, HP compris.
Cependant, ne nous égarons pas : ici, le sujet c'est les PN, les vrais...
Mentounasc
Mentounasc

Messages : 1035
Date d'inscription : 16/01/2019
Age : 64
Localisation : Autour de Monaco

https://www.jecontacte.com/profil/Mentounasc

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par My_illusion Mer 10 Juin 2020 - 8:32

Cette appellation n’est pas reprise dans le DSM 5, uniquement le trouble de la personnalité narcissique. Le mot « pervers » est mal choisi.

Il vaut mieux parler de personne toxique, comme l’a souligné EL.
My_illusion
My_illusion

Messages : 3646
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par My_illusion Mer 10 Juin 2020 - 8:39

J’ai fait la même erreur en traitant mon frère de PN, il y a de ça 15 ans. Mais il fut juste toxique en déversant son propre mal-être sur moi. Ce n’est pas une pathologie à proprement parler, mais plutôt une conséquence. Si on prenait le temps de comprendre ces gens toxiques, leur donner enfin ce dont ils ont besoin, peut-être qu’ils n’auraient plus ce besoin de détruire les autres pour se sentir exister.
My_illusion
My_illusion

Messages : 3646
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Mentounasc Mer 10 Juin 2020 - 9:34

My_illusion a écrit:Cette appellation n’est pas reprise dans le DSM 5, uniquement le trouble de la personnalité narcissique. Le mot « pervers » est mal choisi. Il vaut mieux parler de personne toxique, comme l’a souligné EL.

Pardonne moi, M-I, mais le DSM n'est pas une "bible", et il est même loin d'en être une. Il sert avant tout les firmes pharmaceutiques qui le sponsorisent…
D'ailleurs, même si wikipedia n'est pas non plus une bible, voici ce qu'il en est dit :
".../… Cette nouvelle version du manuel a fait l'objet de critiques quant à sa scientificité et aux intérêts pharmaceutiques liés.  …/…"
et plus loin :
".../… Le DSM-5 est critiqué dès avant sa publication et fait l'objet de polémiques et de controverses : des pétitions, des appels au boycott, des livres dénonçant un ouvrage dangereux qui crée des maladies mentales et n'a pas de fondement scientifique, qui sert l'industrie pharmaceutique avec un risque de surdiagnostic et donc de surmédicalisation.
Aux États-Unis, un ancien rédacteur de DSM-IV-TR, Allen Frances et le National Institute of Mental Health, notamment par l'intermédiaire de son directeur, Thomas R. Insel ont émis de sérieuses critiques en ce sens
…./…"

Ce sont bel et bien les psys qui ont "mis au point" et précisé le concept de PN. Si énormément de gens utilisent à tort ce vocable, c'est parce qu'ils voient des analogies entre ce qu'ils ont entendu de la "PNitude" et la personne à laquelle ils se réfèrent. Ils n'ont cependant aucune base sérieuse pour poser un diagnostic. Aussi, comme tu le soulignes, il vaut mieux effectivement parler de "toxique" quand on ne sait pas.

J'insiste donc : ce fil de discussion est sur les PN, et ne concerne donc pas les "toxiques" considérés à tort comme PN...

My_illusion a écrit:Si on prenait le temps de comprendre ces gens toxiques, leur donner enfin ce dont ils ont besoin, peut-être qu’ils n’auraient plus ce besoin de détruire les autres pour se sentir exister

Là je crois que tu "rêves" ! Un "vrai" PN ne se soigne pas, il est définitivement perdu pour les rapports humains sincères. Ce n'est pas moi qui l'affirme, ce sont la plupart des psys.
J'écris "la plupart" car il faut souligner au passage que la perversion narcissique est loin d'être un consensus. Disons qu'actuellement, ce vocable désigne une ébauche de description de trouble mental / trouble de la personnalité, et qu'il y a beaucoup de variantes. Même le nombre moyen de PN au sein d'une collectivité ne fait pas consensus : de 2,5% à 7% de la population selon les études, ça fait quand même une grosse différence.
Il n'empêche que les "vrais" PN existent, qu'ils sont dangereux et néfastes et qu'il vaut mieux s'en tenir à l'écart. Ca au moins, ça semble faire consensus...
Mentounasc
Mentounasc

Messages : 1035
Date d'inscription : 16/01/2019
Age : 64
Localisation : Autour de Monaco

https://www.jecontacte.com/profil/Mentounasc

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par My_illusion Mer 10 Juin 2020 - 11:18

Excuse-moi Mentounasc, mais si l’intérêt des biais du DSM 5 sont d’ordre pharmaceutique, le diagnostic PN serait dedans. Tout document est forcément critiqué et à juste titre, car effectivement ce n’est pas la bible et heureusement, la bible n’a rien de scientifique.

Si le « pervers narcissique » était reconnu comme réelle pathologie mentale, il y aurait un arsenal médical proposé.
La perversion est une déviation des instincts. Et les gens toxiques le sont car ils sont frustrés, en manque de reconnaissance, sentiment d’infériorité, humiliations du passé, manque d’amour et la liste peut s’allonger.

Car qui pose le diag de PN? Des psys? Ils ne veulent juste pas seulement répondre à la demande de leur clientèle? Des bases scientifiques sont nécessaires, même en psychologie. Les psys n’ont au final que la version de leur clientèle, ils ne vont pas aller demander au prétendu PN s’il est réellement pervers.
My_illusion
My_illusion

Messages : 3646
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Mentounasc Mer 10 Juin 2020 - 12:01

Tu écris : "Si le « pervers narcissique » était reconnu comme réelle pathologie mentale, il y aurait un arsenal médical proposé. "

Tu touches là à un des flous de la psy, qui est loin d'être une science exacte. La "PNitude" est bel et bien une description d'un schéma de fonctionnement, la qualifier de pathologie relève plus d'un exploit que de la science. Car ce que l'expérience prouve, c'est que les PN sont inguérissables, même à coups de psychothérapies. Alors arsenal médical, lequel ? Médocs ? Ouais, pour endormir les PN - les vrais - et les empêcher de nuire ? Pas très éthique, ça, et en plus ça fait un peu eugénique…

En fait, et ce n'est que mon avis, je pense que les psys sont totalement désarmés devant ces cas. Ils savent maintenant les détecter, mais que faire ensuite.

En outre, tu sembles penser que les psys n'ont qu'une version indirecte de la chose, puisque tu écris : "Les psys n’ont au final que la version de leur clientèle, ils ne vont pas aller demander au prétendu PN s’il est réellement pervers"
Je pense que tu fais fausse route. Permets-moi de te dire que les psys sont également au contact des PN. Ils ne les rencontrent certes pas tous, mais ils en rencontrent suffisamment, par exemple dans les prisons, dans les consultations de couple, dans les hôpitaux (car les PN peuvent aussi avoir d'autres troubles nécessitant passage en établissement médical).

Il y a quelque chose que je ne parviens pas à expliquer : tu sembles défendre de façon plus ou moins indirecte les PN. Aurais-tu un exemple de ce type de personnalité près de toi, ce qui te fait réagir par affection ? A moins que, comme tu l'as expliqué, le cas de ton frère que tu as injustement taxé de PN te fasse encore culpabiliser ? Je te précise avec gentillesse que ma question ne se veut être ni vicieuse ni une attaque contre toi. Je m'interroge simplement, parce que j'ai beau essayer de trouver des circonstances atténuantes aux PN, notamment parce que la source de leur "mal" résulte la plupart du temps d'un traumatisme (ou d'une accumulation de traumas), je n'en trouve pas. La réponse est peut-être simple : tu dois être trop gentil(le) et, peut-être, verser parfois dans l'excès d'empathie.
Mentounasc
Mentounasc

Messages : 1035
Date d'inscription : 16/01/2019
Age : 64
Localisation : Autour de Monaco

https://www.jecontacte.com/profil/Mentounasc

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par ludion Mer 10 Juin 2020 - 12:35

les pervers narcissiques Bm_CVT_Les-manipulateurs-sont-parmi-nous_181Ils sont là. Ils nous ressemblent. Souvent fort sympathiques, ils sont plus intelligents que nous et savent parfaitement dissimuler, sous des apparences séduisantes, la volonté… de nous détruire. Non, ce n'est pas un nouvel épisode de la célèbre série des Envahisseurs : ce sont les "manipulateurs", engeance malfaisante issue de notre propre planète contre laquelle Isabelle Nazare-Aga a décidé de partir en guerre. Faut-il prendre au sérieux cette caricature ? Il existe bien, qui le contesterait, des individus qui se distinguent par l'art consommé d'utiliser les autres. Il en existe également qui peuvent tirer un véritable plaisir, à des degrés divers, à dégrader autrui. Mais existe-t-il des individus qui, conjuguant ces deux dispositions, se réduisent à n'être que cela ? Pour rompre avec la naïveté d'une psychologie très sommaire, il conviendrait de réfléchir sur les manières de manipuler, comme le font par exemple Jean-Léon Beauvois et Robert-Vincent Joule dans le Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens ; ou encore, d'analyser, comme le fait Marie-France Hirigoyen, les pratiques persécutrices qui, dans l'entreprise notamment, démolissent très habilement ceux dont on veut se débarrasser (Le Harcèlement moral). Plutôt que d'entretenir le fantasme du manipulateur, il est sans doute plus intéressant et plus utile d'analyser le fait de la manipulation dans la pluralité de ses formes et de ses mécanismes.
ludion
ludion

Messages : 2537
Date d'inscription : 07/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par My_illusion Mer 10 Juin 2020 - 13:28

mentounasc, je veux bien ta définition du PN dans ce cas. Tu te rendras vite compte que c’est bien difficile de poser une définition claire... comment un psy peut détecter un « PN » alors que ces comportements toxiques ont en général des cibles (et avant tout dans le cercle intime), un « PN » ne l’est pas envers toutes et tous. C’est la relation qui va tourner en toxique ou pas. Ces psys utilisent-ils ce vocable de PN où est ce plutôt une interprétation ? Ou un abus de langage?

Je ne culpabilise de rien, j’ai éloigné ce frère de ma sphère intime, il ne sait même pas où j’habite et je le vois rarement avec les deux autres frères. Il a été toxique envers moi, depuis plusieurs années il n’a plus d’emprise donc il n’est plus toxique envers moi. Ça c’est logique n’est ce pas. Mais il ne prenait pas plaisir même si j’aurais pu le penser. Ses phrases humiliantes, ses invitations à me suicider du style « tiens je te donne ce couteau pour que tu termines le travail! », ses tentatives de se surélever en public, un bel orateur bien sûr, charismatique. Mais personne ne le connaissait comme je l’ai connu. Il prônait des valeurs qu’il n’appliquait pas (et ça c’est le cas de la majorité des humains je dirais). J’ai finalement donc plutôt reconnu chez lui un trouble narcissique qui a toutes ses explications. Il m’aimait beaucoup, trop, il disait qu’il pourrait se couper un bras pour moi. Il a été le seul à prendre soin de moi quand j’étais encore trop jeune. Je n’étais pas juste une cible choisie. Il avait confiance en moi et me portait haut. Et ensuite, parce qu’il a été blessé par une TS qu’il n’a pas cherché à comprendre, il m’a rangée dans la case des moins que rien, des déjà morts. Il a été cruel. Tout ça lui est venu d’une profonde blessure qui a réveillé sa difficulté à trouver son identité. Franchement, avant de taxer qqn de PN, il faut vraiment aller voir par où il est passé! Ce frère a également tué notre chien à main nue devant mes jeunes yeux. Je pourrais également le traiter de psychopathe. Oui bien sûr. Sauf qu’il y a tout un circonstanciel. Si un « PN » comme tu l’entends est non traitable, c’est de l’ordre du psychotique. La réalité est d’une telle complexité que bien évidemment, les psys ne sont pas des dieux. Il faut faire passer des tests calibrés pour pouvoir objectiver les déviances.

Le mot « pervers » me dérange fortement oui.

Après, je constate bien que tu es persuadé que cette pathologie incurable existe donc je ne vais pas insister davantage. Chacun ses croyances comme on dit.
My_illusion
My_illusion

Messages : 3646
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Loxosceles Mer 10 Juin 2020 - 14:41

La manipulation est en effet un "jeu" complexe qui demande au moins deux protagonistes, et où les rôles ne sont pas nécessairement fixes... Voir par exemple le triangle de Karpman, dans lequel on peut changer de rôle en fonction des circonstances, de l'évolution de la relation, voire jouer plusieurs rôles à la fois. Dans mon carnet de bord, j'évoquais une brève relation entre moi et un "PN" par internet interposé, avec beaucoup de guillemets car je ne suis pas non plus un fanatique de l'appellation à la mode... Personnalité toxique convient très bien.

Et puisqu'il faut plusieurs protagonistes, il en faut au moins un pour subir. L'ennui avec l'appellation de PN, c'est que ça permet entièrement de se dédouaner sur l'autre. L'autre est méchant, il est pervers, il aime faire du mal. Comment le sait-on ? On n'est pas dans sa tête... Peut-être agit-il par désespoir, ou parce qu'il ne sait pas faire autrement. Il est peut-être juste limité, peu empathique. Mais en tout cas, ça permet d'écrire des livres qui font frémir à propos de personnalité fantasmagoriques, fondamentalement mauvaises, incapables ontologiquement de la moindre bonté. Souvent aussi, on réduit les dirigeants ou les gouvernants à leurs traits "psychopathiques", qui peuvent être les seuls à transparaître dans un contexte où ils doivent prendre des décisions impopulaires et effectivement parfois sous l'effet de la corruption, ou peut-être parce qu'ils sont en fait eux-mêmes manipulés.

En tout cas, tout cela est très manichéen.

Pour danser cette danse, il faut être deux. Si on arrête de danser, l'autre se retrouve tout seul... Celui qui subit est peut-être dans une situation complexe où il lui est difficile d'esquiver une personne qui s'impose à lui. Mais celui qui subit est tout de même souvent celui qui ne sait pas dire non ou ne sait pas poser ses limites... Et c'est ce que j'ai réalisé dans mon cas, et même si je sais pourtant m'affirmer dans une certaine mesure. Mais la gentillesse est un piège que certains chercheront de toute façon à exploiter. Or on ne peut pas changer l'autre, mais on peut se changer soi. Grandir, s'affirmer, dire "non", dire "merde", dire "va te faire foutre". C'est dur quand on est "gentil"... surtout si on craint que l'autre nous fasse passer pour le méchant, et c'est tout le problème d'être dépendant du jugement des autres.

Mais je crois que si on se veut gentil, c'est peut-être parce qu'on veut laisser la "responsabilité de la méchanceté" aux autres... Comme les personnes soumises délèguent leurs responsabilités à ceux qui les dominent. Et pourtant, sortir de la soumission est une responsabilité à prendre...

Pour ma part, j'ai finalement giflé virtuellement mon harceleur (ça durait depuis des mois), en public, grossièrement, et ça l'a fait réfléchir à deux fois à revenir m'emmerder. Maintenant il a disparu. Peut-être de quoi inspirer des révoltes salutaires, et sortir d'une posture "victimaire".

PS : si ça se trouve et bien que ça m'étonnerait, il existe peut-être une ou deux personnes pour me trouver toxique ou "PN", parce que même si je suis gentil, je peux parfois griffer fort quand on me gonfle, et ça m'est arriver d'insister sur quelques personnes que je considérais comme manipulatrices, et qui essayaient à leur tour de me faire passer pour un tordu. Est-ce que ces personnes étaient des PN ? Est-ce qu'elles pensaient que j'en étais un ? C'est très interprétatif et subjectif, en fait...
Loxosceles
Loxosceles

Messages : 672
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 47
Localisation : Saint-Etienne

http://seilenos.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Mer 10 Juin 2020 - 15:25

J'entends bien qu'on parle ici des "vrais" pervers narcissique mais existent t-ils réellement étant donné toutes les difficultés qu'engendre le simple fait de bâtir son portrait ?

La manipulation semble être la caractéristique la plus importante, ok mais on manipule tous, de l'enfant qui veut manger une glace avant le repas du soir, en passant par l'ado qui veut le dernier iPhone jusqu'à l'adulte qui veut que son copain la demande en mariage. Manipuler en utilisant l'affection que l'autre a pour nous, est ce bien cela ? Ou est ce considéré comme de la "gentille" manipulation ? Dans ce cas là qui est légitime pour estimer ce qui est "gentille" et ce qui est "méchant" sachant que nous avons tous un code moral différent ?

L'absence totale de remords, d'empathie, d'émotions même, bon beh pourquoi ça serait pas tout "simplement" un psychopathe ou un sociopathe ? Qu'est ce qui diffère une personne sociopathe d'un pervers narcissique ?

Enfaîte, je ne comprends tout simplement pas comment l'on peut parler d'un type de personnes précis lorsqu'il s'avère que sa définition n'est pas précise du tout et porte à de nombreuses confusions avec d'autres types de personnes.

Je trouve que les gens adorent mettre des étiquettes maléfiques sur les personnes qui leurs fait du tord en voulant faciliter la vision de la vie, d'un côté les gentils et d'un autre les méchants. Mais si les choses seraient aussi simples, pensez vous réellement qu'on aurait créé tout un système de lois en évoluant dans le temps ? On serait resté à la bonne vieille méthode du bûcher et le peuple aurait été content d'être considéré comme "bon" dû au fait qu'il n'est pas été cramé. Les méchants mort, on a plus à se prendre la tête pour savoir le vécu de ces gens et si ils auraient pu se repentir un jour.

Si le PN existent et qu'il est aussi destructeur que ça, alors pourquoi aucunes dispositions n'est prise pour l'arrêter de nuire ? Si vraiment les psys sont au courant de son existence et l'affirment, pourquoi ils ne font pas en sorte que ce soit une "pathologie" reconnu et condamnable ?

J'ai lu un livre assez connu, "attention personnalités dangereuses", c'est un gars du FBI (il me semble) qui trace les portraits des types de personnes les pires aux mondes, l'une d'elle est "personnalités narcissique" qui ressemblent beaucoup au "pervers narcissique" qu'on entend partout. À la limite, je comprendrais ce terme parce qu'il met en lumière le "narcissisme" qui est un élément essentiel dans ce type de personnalité mais la "perversité" elle est présente chez tout les types de personnalités dangereuses.

J'ai pas aimé ce livre parce que j'ai pas appris grand chose de nouveau et tout les profils sont plus ou moins ressemblant et présenté comme irrémédiable, ce que je ne trouve pas véridique. À partir du moment où on dit d'une personne qu'elle est mauvaise et ce pour toujours, d'un, on supprime sa capacité de libre arbitre et de repentance et de deux on se dispense d'empathie et de pardon. Évidemment la vie semble plus facile à vivre comme ça mais si on est un tant soit peu honnête envers soi même on sait très bien que c'est seulement prendre la solution de facilité, autrement dit, le mensonge.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Mer 10 Juin 2020 - 15:42

« De plus en plus nombreux dans notre société, les pervers narcissiques constituent près de 10 % de la population. Ils ont une organisation psychique très rigide et archaïque, caractérisée par l'emprise et la jouissance. Leur destructivité est considérable. »

Extrait de « La fabrique de l'homme pervers » par Dominique Barbier, psychiatre, psychanalyste et psychothérapeute. Il est spécialisé dans l'aide aux victimes.

https://www.amazon.fr/Fabrique-lhomme-pervers-Dominique-Barbier/dp/2738129013


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Loxosceles Mer 10 Juin 2020 - 15:50

10% ??? Les cours montent... "De mon temps", c'était 1%...

Ça prouve bien que tout ça ne repose pas sur grand chose de solide. Bientôt tout le monde sera considéré psychopathe, c'est à dire personne.
Loxosceles
Loxosceles

Messages : 672
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 47
Localisation : Saint-Etienne

http://seilenos.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Mer 10 Juin 2020 - 16:04

https://youtu.be/n6J9jkrNJzI

Elle date de 5 ans donc le début peut être faussé (sur les avancés du traitement de ce terme dans le monde de la psychologie/psychiatrie) tout le reste est très intéressant, notamment sur la façon dont une personne peut en qualifier une autre de "pervers narcissique".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par My_illusion Mer 10 Juin 2020 - 16:11

Ermeline a écrit:« De plus en plus nombreux dans notre société, les pervers narcissiques constituent près de 10 % de la population. Ils ont une organisation psychique très rigide et archaïque, caractérisée par l'emprise et la jouissance. Leur destructivité est considérable. »

Extrait de « La fabrique de l'homme pervers » par Dominique Barbier, psychiatre, psychanalyste et psychothérapeute. Il est spécialisé dans l'aide aux victimes.

https://www.amazon.fr/Fabrique-lhomme-pervers-Dominique-Barbier/dp/2738129013


Je peux rigoler ou pas? (Pas de toi Emeline je précise)
Pour vendre un livre, pour cliquer sur un lien « put a clic », il faut un titre accrocheur.
Ça fonctionne pareil avec les livres sur les HP et le burn out par ailleurs. Les effets de mode...

Enfin... je suis assez désabusée par ce genre de commentaire monté sur un flamby.

10% olé, quel beau nombre tout rond. Facile à retenir et à répéter j’en conviens.
My_illusion
My_illusion

Messages : 3646
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par -Océan- Mer 10 Juin 2020 - 16:43

C'est surtout qu'il fallait un terme, pour tout un chacun, pour nommer ce que l'on voit trop souvent dans nos vies, à savoir quelqu'un qui se nourri du mal être qu'il provoque chez ses victimes.

Que ce soit ou non une pathologie identifiée, pour le médecin, n'annule pas ce besoin de compréhension et de moyens de lutte/fuite.

En analysant tout sous le jour des besoins de chacun, et des moyens et communication nécessaire pour que tout le monde y trouve son compte on passe a côté avec ce type de profil.

Comprendre que l'on ne soignera pas / fera pas évoluer ( en tant que membre de famille, collègue, ami etc..) permet de de mettre aux abris. La mise en sécurité est une nécessité absolue, tout en intégrant que le mal proviens de l'extérieur de nous même, pour pouvoir solidifier son égo.

Après que l'on nomme ça a l'emporte pièce, PN, même si on est pas médecin et qu'on ne peut poser de diagnostic, meme si l'étiquette n'est pas acceptée, on en est pas moins légitime en tant qu'aspirant à la sérénité, et il faut pouvoir en parler.


Cette mauvaise étiquette permet de s'extraire de la logique habituelle, les rapports cause conséquence dans les liens et interactions courant, 'il.elle a fait ça par ce que..' , permet de ne pas continuer le travail de destruction initié par autrui, permet de sortir de l'attente d'un changement... C'est un moyen d'action
-Océan-
-Océan-

Messages : 762
Date d'inscription : 11/03/2020
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par My_illusion Mer 10 Juin 2020 - 16:52

Bien sûr Océan, la vidéo que EL a mise l’explique. Que ce terme de PN existe pas mais qu’il est utilisé pour signifier sa propre souffrance.

Je crois que c’est clair à présent?

Comme le dit Loxoscele: on est soi-même probablement taxé de PN par d’autres alors qu’on est juste perçus de manière toxique par autrui, c’est pour exprimer sa souffrance mais c’est donc une insulte au même titre que « connard » / « connasse ».

Et comme dit EL, cela a tendance à dédouaner de sa propre responsabilité et son propre pouvoir à stopper en ne nourrissant plus son bourreau.

Bonne fin de journée
My_illusion
My_illusion

Messages : 3646
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Mer 10 Juin 2020 - 17:38

Hum. Océan as tu fais abstraction de lire les messages au dessus du tien ? Parce qu'il me semble que tu redis grosso modo les mêmes raisons qui font que le terme "pervers narcissique" est si controversé et qui ont suscité des avis divergents.
Cependant, dans ton message je capte que tu amènes l'hypothèse que si on veut en dresser un portrait sans remède avec une appellation tel quel c'est dans le but d'aider les victimes à prendre des décisions radicales qui leurs sauveront la vie.
Si c'est cela, et bien je trouve que c'est faire du travail bâclé, afin de se dispenser de comprendre autrui et de le faire évoluer, qui ne lui apporteront que des solutions sur un court terme uniquement.

Un des problèmes que cela peut produire, parmi tout les autres possibles, est que si on est HP confirmé ou même si on se soupçonne par le ressenti, en se documentant sur le sujet on va forcément tomber sur plusieurs personnes qui vont nous dire que l'on est la proie idéale aux PN, ce qui nous mène à une rétrospection de sa vie où toutes les personnes qui correspondent aux différents critères cités vont nous convaincre que ces gens étaient bien des PN, cela va nous amener à couper les ponts avec ces proches ou moins proches et à être en hypervigilance quitte à stigmatiser les prochains humains qui rencontreront notre route et qui auront des caractéristiques qui correspondent à celles évoqués dans le portrait, non précis, du pervers narcissique. On risque de devenir parano, de juger son prochain aux apparences, de se sentir une proie constante, de se victimiser, de se fermer dans l'empathie, etc. Tout ça pour quoi ? La peur de souffrir.

On parle de la fuite face aux PN qui serait la seule solution. Cela suppose donc que le combat est impossible ou n'apporte pas de résultats. Enfin tout dépend encore de quels combats on parle, puisque l'on ne s'attarde pas à mieux connaître son ennemi, on ne peut donc pas choisir la bonne façon de défense alors on utilise celles qu'on connaît et vu qu'elles ne fonctionnent pas on en déduit que rien ne marche.

Imaginez 30 secondes que votre enfant chéri, que vous aimez plus que tout au monde, que vous avez vu grandir, que vous avez remplie d'amour et de joies, soit qualifié de "pervers narcissique" par plusieurs personnes de son entourage voir même des spécialistes. Allez vous le condamner à ce diagnostic qui se base sur la peur, l'abandonner en le laissant à son triste sort ou allez vous prendre le temps et l'énergie nécessaire pour comprendre votre enfant, les origines de son comportement et les solutions envisageables ?
Celon moi, le problème de fond dépend plus de ce dont on, en tant qu'être humain, est prêt à accorder à son prochain comme temps, réflexions, empathie, sacrifices, énergies vitales, amour, patiente, compréhension etc.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par -Océan- Mer 10 Juin 2020 - 18:34

Oui oui j'ai bien tout lu et je persiste, il faut savoir sortir de la bienveillance dans l'étiquette que l'on attribue dans ce cas précis !

Regarde le bien tu ne me verra pas souvent vanter une étiquette ^^


Dernière édition par -Océan- le Mer 10 Juin 2020 - 19:22, édité 1 fois
-Océan-
-Océan-

Messages : 762
Date d'inscription : 11/03/2020
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Loxosceles Mer 10 Juin 2020 - 18:56

J'ai du mal à croire qu'un mauvais diagnostic sur autrui aide quiconque... J'ai bien compris quel était l'argument : pousser les gens à se défaire d'une influence néfaste.

Mais la meilleure des choses à faire est, selon moi, plutôt de se comprendre finement et lucidement pour comprendre comment on s'est retrouvé dans ce type de relation. C'est ça qui nous permettra de ne pas refaire la même erreur. Peut-être peut-on le faire après la relation, mais si on part sur de mauvaises bases de compréhension, avec une perception faussée de la relation, ça n'aide pas.

Pour prendre mon propre cas, qualifier (avec hésitations) l'autre de "PN" ne m'a pas empêché de revenir à des jugements plus subtils ensuite. Je me suis aussi rendu compte que le supposé "PN" m'avait en fait aidé à mieux poser mes limites, m'affirmer, et faire confiance en ma propre force. Influence néfaste, vraiment ?

Je n'y serais sûrement pas arrivé si je m'étais dit "je suis le gentil et il est le méchant".
Loxosceles
Loxosceles

Messages : 672
Date d'inscription : 22/07/2016
Age : 47
Localisation : Saint-Etienne

http://seilenos.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Mer 10 Juin 2020 - 19:09

J'ai pas l'impression de faire preuve de bienveillance mais plutôt de logique enfaîte ^^ mais bon, chacun a sa propre conception des choses alors si vous estimez que les PN existent, que les PN soient 🤷‍�


Loxosceles, ça peut aider les dites victimes en les poussant à couper tout contacts avec le supposé PN, les amenait à aller vers des personnes moins toxiques. Mais tout ça reste du court terme vu que le problème n'est pas traité en fond.

Comme ce que tu n'as enfaîte pas dit, quand c'est toi même qui est stigmatisé de "méchant" et que tu évolus vers un "toi" meilleur, tu te rends mieux compte de l'extrémité de la condamnation de ce terme et de ces conséquences.

Comme tu as vraiment dis cette fois, réfléchir sur soi et ces actions dans une relation avec une personne dites PN peut être plus bénéfique que de ne traiter que ces actes à elle.

(ce que tu as dis/pas dis c'est parce que j'avais mal compris ton message précédent)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par -Océan- Mer 10 Juin 2020 - 19:40

Sans doute que si on te qualifie de PN et que tu arrives à te remettre en question pour comprendre pourquoi on t'as attribué cette place, et évoluer, l'étiquette était mal posée. (Ou est elle devenue caduque?)
Ceci étant fait la personne qui a posé la chose a sans doute pris la tangente pour aller évoluer de son côté.
Ainsi cela fait deux personnes qui prennent soin d'elles et tentent d'avancer, c'est y pas beau ?

Pour avancer encore et ajouter quelque-chose au débat, si on sort de l'étiquette, peut on étudier le 'comportement' PN, plutôt que la 'personnalité' PN (ou quel que soit l'appelation concensus du moment)

Peut on agir de cette manière de manière temporaire ?
Les sciences psy sauront elles aider les bourreaux à changer un jour ? Est ce légitime de le souhaiter, ou est ce un sacrifice pour le bien de la communauté ?

Comment souhaiter du bien à quelqu'un dont le bien-être passe par le mal-être d'autrui?

Je ne suis actuellement pas qualifié pour répondre a ces questions, il faudrait être spécialiste pour faire un bon boulot a ce sujet, pour ne pas faire un travail bâclé.

Peut-être que la science est actuellement en échec sur cette question et qu'il faudrait quelqu'un pour se dévouer, faire des études, et s'engager pour la recherche pour ces pervers narcissiques doudous chéris d'amour Very Happy



-Océan-
-Océan-

Messages : 762
Date d'inscription : 11/03/2020
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Mer 10 Juin 2020 - 23:02

😂 Tu as raison Océan, il faudrait des personnes qui se spécialisent dans la question du PN... ou alors que les psys actuelle se penchent plus dessus et en profondeur 😁

C'est justement un cas que l'on qualifi d'incurable alors pour vouloir le faire adopter un comportement différent, il faudrait déjà, comme tu le dis, séparé l'être de ces actes, et croire que ce n'est pas la personne qui est pervers narcissique mais qui a seulement un comportement pervers narcissique, croire que cette personne a un comportement qui soit changeable et avoir la volonté de l'accompagner, de le comprendre, de ne pas le juger, et de chercher des moyens de guérisons.
Il me semble que ça demande d'accorder à l'autre, du temps, de la compréhension, de la patiente, du temps, de l'empathie etc plus que de faire de grandes études sur le sujet. 🙂

Vu que les pervers narcissique existent pour certains, ce qui serait intéressant et nécessaire, c'est d'éclairer nos lanternes en nous expliquant ce qu'est une personne pervers narcissique typique. Sinon je vois pas l'intérêt de ce fil parce qu'encore une fois le profil n'est pas précis du tout. C'est comme dire à n'importe quelle personne qui dit une chose intelligente qu'elle est surdoué et de répondre à la question de sa description que ceux qui en ont vraiment rencontré le savent, cela n'a pas vraiment de sens.

Je doute qu'on soit dans un débat, plus un échange d'avis différent. Et une quête sincère de ma personne de comprendre ce qu'est la définition d'un PN pour vous, que ce soit le membre qui ait ouvert ce fil ainsi que ceux qui croient en son existence comme toi, Océan. Pourrais tu nous en donner la description ? Thank you very much, par avance.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Jeu 11 Juin 2020 - 1:33

Pas de type, pas de modèle, mais quand ça pue, ça pue.
Mais comme il n'est pire sourd qui ne veut pas entendre, ou pire anosmique qui ne veut rien sentir, ou pire borgne qui ne veut rien voir au royaume des aveugles, tout est question de perception. Paranoïa ou flair, va savoir.
Tout est expérience, et pour ne pas y laisser trop de plumes : savoir s'arrêter à temps. Et là, nulle science, nul conseil, nul modèle, nul profil-type n'y peuvent mais (le voisin tueur en série est toujours si charmant, comme l'ennemi numéro 1 n'est qu'une victime expiatoire). Connais-toi toi-même, à défaut de pouvoir jamais connaître l'autre, ce mystère insondable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Jeu 11 Juin 2020 - 12:46

Fantastique, mis à part en parler comme un mythe dont il faudrait taire le nom, surtout devant le miroir à minuit, est ce que quelqu'un pourrait donner sa description d'une façon sérieuse ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par My_illusion Jeu 11 Juin 2020 - 14:13

Tu constates toi aussi que personne n’ose se mouiller? Mentounasc qui a répété plusieurs fois « ici on parle des vrais PN, pas des supposés » en disant qu’il plussoyait ton message sans comprendre ce que tu disais, ça me fait doucement sourire car il n’a plus rien à dire on dirait bien.

Un développement méthodique... car foncer avec le guidon sur le nez est une erreur trop soumise commise (ça m’arrive parfois mais rarement ouf. Car oui oui j’suis pas parfaite hahahahha).

Enfin, des fois ça me fait marrer et à d’autres moment j’ai envie de pleurer quand je lis la façon dont raisonnent les autres, car franchement des fois ça fait vraiment peur. Les humains me font peur, c’est l’espèce animale que je crains le plus à vrai dire! Et pourtant je me suis fait mordre pas mal de fois par des animaux ahahahaha.
My_illusion
My_illusion

Messages : 3646
Date d'inscription : 11/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Jeu 11 Juin 2020 - 14:28

Tu me fais rire MY 😂😂
C'est possible qu'ils n'aient aucuns arguments qui puissent peser dans la balance d'où ce silence ou cette bande magnétique qui s'active dès qu'un message est posté pour le contredire.

Je trouve ça dommage, parce que c'est un sujet qui est entrain de prendre de la place dans notre société donc il aurait été intéressant de connaître la description des grands méchants loups de notre époque et en particulier sur ce forum vu que les zèbres sont sensé être leur proie adoré.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par zebrepat Jeu 11 Juin 2020 - 16:30

Loxosceles a écrit:J'ai du mal à croire qu'un mauvais diagnostic sur autrui aide quiconque... J'ai bien compris quel était l'argument : pousser les gens à se défaire d'une influence néfaste.

Mais la meilleure des choses à faire est, selon moi, plutôt de se comprendre finement et lucidement pour comprendre comment on s'est retrouvé dans ce type de relation. C'est ça qui nous permettra de ne pas refaire la même erreur. Peut-être peut-on le faire après la relation, mais si on part sur de mauvaises bases de compréhension, avec une perception faussée de la relation, ça n'aide pas.

Pour prendre mon propre cas, qualifier (avec hésitations) l'autre de "PN" ne m'a pas empêché de revenir à des jugements plus subtils ensuite. Je me suis aussi rendu compte que le supposé "PN" m'avait en fait aidé à mieux poser mes limites, m'affirmer, et faire confiance en ma propre force. Influence néfaste, vraiment ?

Je n'y serais sûrement pas arrivé si je m'étais dit "je suis le gentil et il est le méchant".

j'avoue que toutes ces femmes qui se plaignent de leur mec PN des années apres sur le net, je comprends pas tres bien. car tu choisis tes amis et ton mari/compagnon

par contre dans certains enviros comme le travail tu choisis pas tes collegues et dans le lot souvent l'un ou l'autre toxique (j'en ai vu de toutes sortes au travail)
dans une boite j'ai remis un mec a sa place (mec detesté par la plupart des employés ) ouvertement, il segenait pas moi non plus, mon CDD a pas ete renouvelé a cause de ca (il etait plus ancien que moi) car je m'entendais pas avec lui (c'est 100% a cause de ca) malgre que mon chef etait tres content de moi. le monde de l'entreprise, c'est quand meme special affraid
ou alors des gars incapables, desagreables, faineants (refusent de cooperer) mais intouchables car poste a pouvoir ou appui politique.

zebrepat

Messages : 384
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par I am So Sure Ven 12 Juin 2020 - 21:40

Choisis ou pas.
Des personnes font de la répétition de scénarios malheureusement...mais chacun son rythme...
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Mentounasc Sam 13 Juin 2020 - 8:12

Il me semble qu'on peut constater deux choses :

- d'abord que le sujet sur les PN déchaîne systématiquement des passions, évidemment c'est un terrain où même les psys ne sont pas toujours d'accord, alors à plus forte raison, des citoyens "lambda" risquent d'avoir du mal à s'entendre… (d'ailleurs, ceux qui auront la patience d'aller là où dirige le lien que je donne plus loin constateront que je n'exagère pas)

- ensuite et surtout, que la Perversion Narcissique est vraiment bien mal connue. A la lecture de plusieurs interventions, on a l'impression que leurs rédacteurs "attendent" d'un PN qu'il soit détestable en permanence. Or ce n'est absolument pas  le cas, le PN peut parfaitement sembler "adorable" en société ou au sein d'un groupe. Et il ne se révèle pas forcément de suite !  

L'un d'entre vous disait un truc dans le genre "on est toujours le PN de quelqu'un". Ca peut sembler vrai, parce qu'effectivement, comme le soulignait un autre intervenant, nous faisons tous plus ou moins de la manipulation, de façon inconsciente. Mais , hormis le contexte particulier du travail, la plupart du temps, ces "manipulations" banales ont un objectif positif : éviter une erreur à quelqu'un, ou lui faciliter la vie, en faisant partager son expérience. Le PN, lui, voit les choses différemment.
Il pourra donc être charmant en société et donc rester indétectable pour la plupart des gens.

Je n'ai pas envie de retomber dans les conflits de personnes, j'ai donc l'intention de cesser d'intervenir sur ce sujet. Toutefois, voici un lien sur lequel vous trouverez plein d'infos. A vous d'approfondir ensuite .
https://www.zebrascrossing.net/t38346-comment-coincer-un-pn#1594146
Mentounasc
Mentounasc

Messages : 1035
Date d'inscription : 16/01/2019
Age : 64
Localisation : Autour de Monaco

https://www.jecontacte.com/profil/Mentounasc

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Basilice Sam 13 Juin 2020 - 8:39

Le gentil pervers n'est ni responsable ni coupable et sa méchante victime, parée de toutes ses malveillances, est bonne à enfermer.
Basilice
Basilice

Messages : 1916
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Sam 13 Juin 2020 - 14:23

😂 😂 😂

Bon, déjà je pense qu'il est important de dire qu'il n'y a pas conflits dès lors qu'on émet des avis différents. Je vais parler en mon nom mais aussi celui de My_illusion parce qu'on partage le même avis il me semble.

On ne dis pas que les personnes que les gens considèrent comme des PN sont des êtres qui manifestent que des mauvaises actions sans se montrer sous un autre jour, bien plus plaisant.

On ne dit pas non plus que ces personnes sont enfaîte les victimes de stigmatisation et sont des bonnes personnes foncièrement.

LA SEULE ET UNIQUE CHOSE que l'on a dit c'est que, ces personnes considèré comme des PN peuvent autant être des sociopathes que simplement des personnes ayant une maladie mentale, des psychopathes que des personnes avec des troubles psychologiques, étant donné du FAIT qu'il n'existe absolument AUCUNE description précise pour désigner un Pervers Narcissique. Ça ne serait pas grave si, et seulement si, on ne les condamnerait pas à ÊTRE cette perversion narcissique et non à AVOIR LE COMPORTEMENT mais aussi ce de façon IREMEDIABLE. Ce qui est faux, archi faux, et complètement démentielle d'en affirmer le contraire. Enfin rendez vous compte que vous condamné des personnes dont vous ignorez tout à ÊTRE des personnes malfaisantes et ce POUR TOUTE LEUR VIE sous prétexte qu'elles aient de mauvais comportements.

Si les gens ne les condamnerait pas à ÊTRE pour TOUTE LA VIE cette perversion narcissique pour aucune raisons légitimes et avérés, ça ne nous poserait aucuns problèmes qu'un terme de plus soit utilisé pour parler des personnes toxiques.

Affirmer qu'une personne puisse ÊTRE malfaisante TOUTE SA VIE sans pouvoir changer, c'est forcément un mensonge puisque c'est impossible. On a pas été dans sa tête, son cœur, son âme, son corps, on a aucunes idées de ce que cette personne a vécu, vit ou vivra à chaque secondes de sa vie. On peut supposer celon ce qu'on connaît d'elle mais c'est tout. Après c'est la peur, les expériences vécus, le besoin de sécurité qui vont nous faire dire qu'une personne est malfaisante et ce, pour la vie. Mais si on est un tant soit peu honnête, on en sait foutre rien et il est impossible de le savoir.

Mentounasc, je vais aller voir ton lien pour essayer de mieux comprendre ton point de vue. Merci d'avoir répondu.

Basilice, aprrend à lire et à comprendre ce que tu lis avant de laisser ce genre de commentaire. Merci bien. 🙂

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Sam 13 Juin 2020 - 14:40

En passant , et à titre d'illustration artistique de l'esprit de ce dernier poste qu'il ma semblé percevoir :



poeme:
Satan, vieil Androgyne ! en Toi je reconnais
Un Satyre d’antan que, bien sûr, je croyais
Défunt depuis longtemps. Hélas ! les morts vont vite !
Mais je vois mon erreur et, puisqu’on m’y invite,
J’avouerai qu’à mes yeux ce terrible Satan
D’une étrange façon rappelle le Dieu Pan.
Effroi des bonnes gens, terreur du Moyen Age !
Sans nul doute, le temps t’a changé quelque peu,
Et cependant tes yeux gardent le même feu.
Tes cornes ont poussé et ta queue est plus longue ;
Mais je te reconnais avec ta face oblongue,
Ton front chauve et ridé (tu dois être si vieux !)
Ta solide mâchoire et ta barbe caprine.
Je te reconnais bien, et pourtant je devine
Qu’il a dû se passer certains événements
Qui ne t’ont point laissé sans peines ni tourments.
Qu’est-il donc arrivé ? Qu’y a-t-il qui t’oblige
A éviter le jour de même qu’une Stryge ?
Ton air s’est assombri, toi déjà si pensif
Qu’on voyait autrefois, solitaire et craintif,
Errer dans la campagne en jouant de la flûte
Ou garder tes troupeaux assis devant ta hutte.
Qui donc t’a déclaré la guerre sans merci ?
Qui donc t’a dénoncé comme notre ennemi ?
Je ne l’aurais pas cru, et tu n’y pensais guère
Lorsque tu méditais paisiblement naguère.
Cela est vrai pourtant, ou du moins on le dit,
Et l’on fait là-dessus maint horrible récit.
Traqué de toutes parts, le pauvre Lucifuge
Au porche de l’église a cherché un refuge.
Il faut bien convenir que tu n’es pas très beau,
Tel que je t’aperçois sur ce vieux chapiteau.
Te voilà devenu la hideuse gargouille
Que quelqu’un, ange ou saint, sous ses pieds écrabouille.
Le chrétien te maudit, et le prédicateur
Te montre à chaque instant pour exciter la peur ;
Il te dépeint hurlant, t’agitant dans les flammes,
Et sans cesse occupé à tourmenter les âmes.
L’auditoire frémit, et, tout rempli d’effroi,
Redoute de tomber quelque jour sous ta loi...
Aujourd’hui c’est bien pis, et avec impudence,
Ô comble de disgrâce ! on nie ton existence.
Toi qui épouvantais jadis les plus puissants,
Te voilà devenu un jouet pour enfants !
Quelque vieille dévote, à la piété insigne,
Seule te craint encore et à ton nom se signe.
Moi, je sais qui tu es et je ne te crains pas ;
Je te plains de tout cœur d’être tombé si bas !
Je n’éprouve pour toi ni colère ni haine,
J’implore en ta faveur la Bonté souveraine,
Et j’espère te voir, antique Révolté,
Las enfin et contrit, rentrer dans l’Unité !
II

Satan, roi des Enfers et seigneur de l’Abîme,
Que ton empire est triste en son horreur sublime !
Là tu vis morne et seul ; nul autre que la Mort
N’oserait partager ton lamentable sort.
Si cuisante que soit ta douleur immortelle,
Il doit faire bien froid dans la flamme éternelle !
Ils ont donc menti, ceux qui t’ont dépeint, Satan,
Entouré de ta cour, Béhémoth, Léviathan,
Baal-Zéboub, Moloch, Astaroth, Asmodée,

Une suite nombreuse et richement parée !
Ce faste convient peu à toi dont la souffrance
Est sans bornes et sans fin, le désespoir immense!
Ton orgueil insensé, tu dois le regretter,
O toi qui à Dieu même as voulu t’égaler !
Ne savais-tu donc pas, quoi qu'il puisse paraître,
Que l’Absolu n’est rien, que l’Etre est le Non-Etre ?
Quoi ! ignorais-tu donc que le haut, c’est le bas ?
Car Dieu est l’Infini, I1 est tout et n’est pas !
Hélas! Tu as payé bien cher ton imprudence,
Et tu as reconnu trop tard ton impuissance !
Tout est-il donc fini ? et faut-il que toujours
Tu passes dans l’Abîme et les nuits et les jours ?
Non! ce n’est pas possible, et ton sort doit quand même
Toucher un jour le cœur de la Bonté suprême !
Ne désespère pas : un jour viendra enfin
Où, après si longtemps, ton tourment prendra fin,
Et alors, délivré de ton sombre royaume,
Tu pourras contempler la clarté du Plérôme !

Ô antique serpent, Nahash que connut bien
Moïse, qui se tut et jamais n’en dit rien,
D’où viens-tu ? Nul ne sait ! Qui es-tu ? Un mystère !
Jadis les Templiers t’appelaient notre Père ;
Pourquoi donc ? Je l’ignore ! Et qu’importe, après tout,
A moi qui ne suis rien, perdu dans le grand Tout ?


Poème de jeunesse de René Guénon

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par I am So Sure Sam 13 Juin 2020 - 14:45

C'est ton avis. Il y a des gens qui pensent le contraire.
Dans ce cas pourquoi le mal existe encore ?
Et pourquoi des personnes font-ils du mal toute leur vie ?
Et du coup tout le monde doit souffrir d'eux en attendant qu'ils aillent mieux ?*

Intéressant point de vue.


Dernière édition par I am So Sure le Sam 13 Juin 2020 - 14:47, édité 1 fois (Raison : *ajout d'un bout.)
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Sam 13 Juin 2020 - 14:55

les pervers narcissiques 37511
les pervers narcissiques Prover11

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par I am So Sure Sam 13 Juin 2020 - 14:58

pervers narcissiques. Les personnes les plus intelligentes sont les plus exposées nouvelobs.com
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par I am So Sure Sam 13 Juin 2020 - 15:01

Esprit libre a écrit:les pervers narcissiques 37511
les pervers narcissiques Prover11

Tu veux dire que tu viens exposer ton avis en public sur un forum public pour que personne ne le lise ? C'est ça ?
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Sam 13 Juin 2020 - 15:10

Tu sais quoi, I am so sure, tu interviens sur mes messages un peu trop souvent ces temps ci donc je vais donner une réponse qui est à la hauteur de ton acharnement. À chaque fois que tu prends la parole pour critiquer mes dires, tu me juges, pas sur ce que j'ai dis mais seulement sur ce que toi tu as compris qui est à chaque fois le contraire de ce que j'ai dis, alors soit je m'exprime vraiment mal soit tu n'as pas les capacités requises pour comprendre ce que je dis, dans tout les cas il y a clairement un malentendu alors pourquoi continuer à vouloir jouer le membre "sage" à poster des citations dites par d'autres si c'est pour venir semer ta haine contre moi dès que tu en as l'occasion ? Quel est le but ? En quoi ton acharnement est sage et bon ? Tu agis mal, je te le dis, ce n'est sain pour personne, ni pour moi, ni pour toi, ni pour les autres membres. Alors va vivre ta vie aulieu d'être spectatrice de la mienne parce que si tu crois qu'un seul mot venant d'une personne qui ne comprend absolument rien à ce que je dis et encore moins à mes intentions, va me faire taire, tu te trompes. Je donne mon avis, échange, et parfois répète ce que j'ai dis parce que ça n'a clairement pas été compris, je suis libre de le faire et tu es libre de te taire et me laisser vivre ma vie comme je l'entends sans croire que tu possèdes La bonne façon de penser, LA bonne façon de vivre, La bonne façon d'échanger. Alors prend ta bien-pensance et tes vices à deux balles, balance toi les dans la face puis remet en question ta notion du bien et mal. Sur ce, tu parles dans le vent. 😊

Tu as clairement un comportement de Perverse Narcissique, dois je t'identifier comme tel et te condamner à le rester toute ta vie ? Ou dois je faire preuve de bon sens et me dire que je ne sais rien de toi et définir uniquement ton comportement comme toxique ? Hum, je vais choisir la deuxième même si mon petit doigt me dit que tu aurais choisi la première. Mais heureusement, on a pas l'air d'avoir les mêmes valeurs. 🤷‍�


Dernière édition par Esprit libre le Sam 13 Juin 2020 - 15:15, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par I am So Sure Sam 13 Juin 2020 - 15:12

C'est un avis intéressant puisque  dans énormément de livres sur les hauts potentiels il y a justement de la part de personnes cette interrogation sur le fait qu'un haut potentiel peut avoir des difficultés à imaginer la cruauté de quelqu'un qui va souhaiter ou malheureusement rester cruel soit parce que ça lui va bien soit parce que c'est sa constitution.

Ça va bien moins aussi loin que tu ne le penses. Je viens ici pour échanger des informations des avis. Mais tu peux me mettre dans tes ignorés, et je poserai la question à quelqu'un d'autre. Bonne continuation.*


Dernière édition par I am So Sure le Sam 13 Juin 2020 - 15:15, édité 1 fois (Raison : *ajout d'un bout.)
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17984
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par St'ban Sam 13 Juin 2020 - 15:20


les pervers narcissiques 77447610
St'ban
St'ban

Messages : 9202
Date d'inscription : 24/10/2018
Age : 100
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Sam 13 Juin 2020 - 15:24

Jouer les victimes, super 👍 c'est pas comme si tu étais venu me casser les pieds ailleurs sans émettre d'avis ou même montrer l'intention d'échanger mais juste pour critiquer ce que je disais. Je sais pas, c'est peut être moi qui n'ait pas les capacités requises pour te comprendre finalement ?
Te mettre en ignorés ? Et pourquoi tu n'arreterai juste pas d'intervenir sur mes messages afin de les critiquer ? Tu sais histoire de respecter mon avis, ma façon de penser, tout ça. Il me semble pas que je sois venue une seule fois te faire des reproches sur un de tes avis ? Ou même avoir sous entendu une mauvaise intention de ta pars ?
Ne change pas les situations, merci. Technique de manipulation des plus basiques, mais encore je ne te juges pas, je juge juste ta façon de procéder sur mes messages depuis quelques jours. Je peux me tromper. C'est à ce moment que tu devrais saisir la chance d'avoir des personnes qui ne condamne pas l'être mais seulement le comportement. Médite sur ça. Bonne continuation à toi aussi. Il n'y a pas de haine de mon côté.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Sam 13 Juin 2020 - 15:27

Ça y est, les hyenes commencent à sentir l'odeur du sang. La meute va pas t'arder. Comme c'est prévisible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Basilice Sam 13 Juin 2020 - 18:51

Esprit libre a écrit:
Basilice, aprrend à lire et à comprendre ce que tu lis avant de laisser ce genre de commentaire. Merci bien. 🙂

Bonjour Esprit libre,

Il doit y avoir une incompréhension, je n'ai fait que donner une définition de "pervers narcissique" sur le fil nommé "les pervers narcissiques".
Basilice
Basilice

Messages : 1916
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

les pervers narcissiques Empty Re: les pervers narcissiques

Message par Invité Sam 13 Juin 2020 - 20:09

Mes excuses Basilice, j'ai mal interprété ton message. Je ferai plus attention la prochaine fois.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 8 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum