Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Aller en bas

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Empty Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Message par Coquelicot85 le Sam 30 Mai 2020 - 16:05

Bonjour,

Je me retrouve sur ce forum suite à une discussion avec mon thérapeute. Il paraît qu'il faut que j'explore et que j'accepte le fait que je puisse avoir une intelligence et une sensibilité différentes de la majorité des autres.
Si seulement ça pouvait être la solution pour trouver un sens à ma vie; et me sortir de ces sentiment de vacuité et d’échec.

Alors voici le pitch de ma vie :
A 48 ans je découvre que les 2 hommes qui ont compté dans ma vie sont des personnalités narcissiques qui ne m’ont jamais aimée, que le père de mes enfants n’est pas un père pour ses enfants, qu’aucun métier ne me satisfait,  que je souffre de stress post traumatique complexe lié à mon enfance, que je suis sans doute une zèbre ce qui explique mon sentiment profond et chronique d’illégitimité, ma recherche d’absolu, mon sentiment d’être une inadaptée de la vie, de ne pas comprendre les codes, les règles…
J’ai donc le sentiment d’avoir raté ma vie en tant que femme, mère, compagne, professionnelle, fille, soeur, citoyenne du monde...
Je ne sais plus pourquoi je me lève le matin. D’ailleurs tous les jours je demande à Dieu, Gaïa, l’ensemble des divinités de l’univers de prendre ma vie pour sauver celle d’un enfant malade. Pour l’instant sans succès …

Alors, vous qui avez peut-être une expérience de vie semblable à la mienne, en quoi savoir que je suis une zèbre, ou un autre animal terrestre, peut m’aider à trouver un sens à tout cela et à sortir de la dépression dans laquelle il me semble m’enfoncer depuis des mois ?

Coquelicot85

Messages : 5
Date d'inscription : 30/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Empty Re: Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Message par Invité le Sam 30 Mai 2020 - 16:45

Bonjour Coquelicot,

Je te trouve limpide pour une dépressive, ce qui est un atout.
J'ai eu moi même une vie hors norme tant elle est "accidentée" mais je ne suis pas dépressif, ayant des moments paradisiaques également.
J'ai aussi découvert aussi tard que toi que j'étais THQI avec un parcours de fada débile  Very Happy alors je peux tenter de te dire ce que ça m'a apporté de le savoir puisque c'est le sens de ta question.
2002 : La rencontre la plus importante de ma vie me connait mieux que quiconque et déclenche un processus qui s'est terminé cette année, en gros.
A savoir : Ce que je suis.
Même si ma période actuelle est loin d'être rose, je me connais parfaitement, j'ai dit adieu à ma famille et me sens soulagé sur ce point de l'avoir fait.
Bref, je considère que cette rencontre m'a sauvé...vraiment...même si je ne suis pas en paix, mais aucune chance d'être en dépression chez moi, je ne bascule pas de ce côté là (mon fonctionnement est sur mon fil, c'est un peu compliqué à expliquer là)
Ton post est si clair que je ne te sens pas en dépression (mais bon, c'est juste un avis) je suppose que tu vas trouver des chemins qui te feront du bien  flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Empty Re: Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Message par paradoxchval le Dim 31 Mai 2020 - 0:01

Bonjour Coquelicot85,

Je suis arrivé ici il y a peu et comme toi je me pose beaucoup de questions. Je n'ai pas de réponses à te donner. Mais comme toi et d'autres avant j'ai découvert cette possibilité tardivement. Cela éclaire notre passé différemment, cela peut être l'occasion d'un nouvel élan pour un bond vers quelque chose de plus sympa. Tu as quelques années de moins que moi par exemple ce n'est pas rien, le temps passe vite à nos âges, et ce temps tu peut déjà le mettre à profit. Tu semble avoir des enfants, sont ils concernés aussi? La recherche d'informations et la découverte de ce qui te concerne plus toi et ce que tu peut en faire vont te donner le temps d'y penser et de te réinventée. J'en suis un peu là pour ma part et j'essaie d'imaginer la suite avec des choses dont j'ai envie de longue date et qui ne se sont pas réalisées. Voilà j'ai écrit bien plus que je l'ai fait depuis longtemps et sans mettre trois heures pour cela (merci à toi) en espérant que cela puisse t'aider un peu.
paradoxchval
paradoxchval

Messages : 19
Date d'inscription : 01/05/2020
Age : 54
Localisation : Limbes - Capitale

Revenir en haut Aller en bas

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Empty Re: Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Message par Nicoco le Dim 31 Mai 2020 - 1:07

Bonjour et bienvenue sur le forum Coquelicot85. cheers
Moi-même y suis arrivé à 45 ans.

Aussi l'apport peut-il être une meilleure (re)connaissance de soi. Ce nouveau filtre permet aussi généralement une relecture de son parcours, et comme avec un puzzle, les différentes pièces reprennent leur juste place. Le "ratage d'une vie", s'il ne devient pas comme par magie "une réussite", s'avère être beaucoup plus compréhensible et nettement moins culpabilisant.
Bien sûr, rien n'est parfait, mais ne plus se prendre pour "une personne un peu (beaucoup) folle" et pouvoir se sentir légitime à s'autoriser à être tout simplement soi (autant que faire se peut) tend aussi à permettre de trouver une voie de sortie de sa dépression. Reprendre les rênes et primordial.

Voici, si le cœur t'en dit, une petite chose ici, et encore là.


Dernière édition par Nicoco le Dim 31 Mai 2020 - 9:55, édité 1 fois (Raison : réactivation liens)

_________________
 Omnia vincit amor  
Nicoco
Nicoco

Messages : 3738
Date d'inscription : 16/09/2009
Age : 56
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Empty Re: Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Message par Coquelicot85 le Dim 31 Mai 2020 - 20:45

Merci Nicoco pour ton éclairage,

Je ne connaissais pas Dabrowski et effectivement il va falloir que je me documente. La partie concernant l'hyperstimulabilité émotionnelle m'interpelle particulièrement.

J'ai hâte de reprendre les rênes

Coquelicot85

Messages : 5
Date d'inscription : 30/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Empty Re: Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Message par Coquelicot85 le Dim 31 Mai 2020 - 21:08

Bonjour 10lives,
Je crois qu'on peut être lucidement dépressive Cool
Ton peusdo me fait sourire. Pour ma part, j'ai failli choisir 10VDM. Sans doute l'ambiance du moment ;-)
Je voulais regarder ton fil mais je ne sais pas faire...

Coquelicot85

Messages : 5
Date d'inscription : 30/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Empty Re: Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Message par Invité le Dim 31 Mai 2020 - 21:36

Bienvenue ici Coquelicot,

Déjà, c'est ma fleur préférée.

Ensuite, je pars du principe que rien n'arrive par hasard. Si la prise de conscience s'est faite à ce moment pour toi, il ne s'agit pas de "trop tard", ou même "trop tôt". Le fruit se laisse choir de l'arbre quand il est mûr, sauf accident (tempête, etc.).

Je sais que ça peut sembler être un poncif, mais Einstein disait : "soit je réussis, soit j'apprends." On va dire que tu as beaucoup appris, tout au long de là vie et là dernièrement en peu de temps, et que ça a effectivement quelque chose de déstabilisant.
Mais rater... au regard de quoi ? De quels critères ? De quelles exigences ? Le zZz a aussi tendance à un perfectionnisme exacerbé, mais ça ne reste jamais qu'une histoire d'égo (voire de faux self), pour une quête qui est souvent vaine (et un point traité par pas mal d'ouvrages sur le sujet, mais ceux-ci n'étant pas ma came, je ne saurais t'en conseiller).
La perfection est comme l'horizon, on peut toujours tenter de l'approcher, mais de l'atteindre, jamais on n'y arrive.

La prise de conscience est la première étape dans la gestion d'une situation. La deuxième en est l'acceptation, et cela passe par la bienveillance. Envers toi-même, ce que tu as vécu toutes ces années. Tu n'as pas fait des mauvais choix. Tu as fait ceux que tu as pu, à l'aune des informations, expériences que tu avais à ce moment-là. Bienveillance sur ce que tu vis maintenant, parce que ce genre de prise de conscience bouscule, en profondeur, jusqu'aux racines. C'est normal que ça tangue.
Quant à l'étape suivante... Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Empty Re: Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Message par zebu40 le Dim 31 Mai 2020 - 21:40

Bonjour et bienvenue Coquelicot.

Je te trouve très lucide sur certains points. Tu alimentes ma théorie que de nombreux zèbres sont le fruits de certais mauvais passages de vies (PTSD).
Interroge ton thérapeute si justement un de tes parents n'était aussi un pervers narcissique.
Par définition, par nos résiliences, notre combativité sans faille sous le signe de l'amour et de l'espoir, nous sommes des proies favorites, inconsciemment, des Pervers narcissiques.

Par contre, oui, nous fonctionnons différemments, chaque jour qui passe, chaque rencontre que je fais, me le prouve encore plus. Tant sur les parties rationnelles qu'émotiionelles, ya un décalage. Beaucoup nous sommes dans une quête de vérité(s) ou d'absolu.

De fait, nous osons plus de choses, et probablement des choses difficiles d'un coup car on pressens les bases sans les maitriser, et peut être que oui, nous avons plus d'échecs que les normopensants, mais n'oublions jamais que nous avons plus de réussites que nombre d'entre eux aussi.

Malheureuseument, moi aussi, je surfe avec la déprime depuis de longues années, et probablement avec la dépression ces temps-ci.

Notre priorité est de s'épanouir dans nos activités, loisirs, avec des gens qui aiment ça. 
Tant pis si on doit multiplier les cercles de relations, pour combler chaque passion, car de toutes manières, on ne trouvera que difficilement de supers amis qui nous comprennent en entier.

Tous mes encouragements

zebu40

Messages : 172
Date d'inscription : 16/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Empty Re: Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Message par Citrus le Lun 1 Juin 2020 - 8:33

Bonjour Coquelicot,

Ayant le même âge que toi et une vie qui s'inscrit en écho de la tienne sur plusieurs aspects, j'ai eu envie de te répondre.

A quoi sert de savoir que l'on est zèbre ? A avoir des clés de lecture sur son mode de fonctionnement. Mieux se connaitre pour mieux comprendre son rapport autant à ses propres états mentaux qu'à celui des autres. Comprendre pour progressivement construire un autre rapport à ce que l'on vit et éprouve et bâtir petit à petit son histoire de vie. Non pas celle qui décrit la succession des événements factuels de notre biographie mais celle que nous raconte notre voix intérieure quand on mentalise ce qui constitue le fil central surlequel s'est construit notre vie. Pour moi, c'est en cela que constitue la fameuse résilience : la capacité à faire de sa vie un récit. Récit qui doit être à la fois fidèle à notre fonctionnement profond et qui, de ce fait, a aussi un sens et une profondeur (donc une beauté) à ses propres yeux...

Ce travail est long et parfois difficile, c'est pourquoi il nécessite souvent l'aide de thérapeute, de groupe d'entr'aide entre pairs...etc

Nous ne sommes pas responsables de ce qui nous arrive puisque c'est souvent le résultat d'un déterminisme s'inscrivant dans la continuité de notre socialisation primaire vécue lors de nos 15 à 20 premières années. Nous sommes en revanche libres, donc responsables, des moyens que nous nous donnons pour faire évoluer le rapport que nous entretenons à ce qui nous arrive (émotions et dépression compris)... Aller voir ta thérapeute, poster un écrit sur ce site fait partie de ces moyens....

Tu as commencé à cheminer sur la voie de la construction de ton récit, celui par lequel le sens et le goût de la vie (re)viendra... Et en attendant que ce récit t'éclaire, ce chemin a parcourir fait sens en soi... car, n'oublions pas, qu'il faut imaginer Sysiphe heureux ;-)
Citrus
Citrus

Messages : 13
Date d'inscription : 17/12/2016
Age : 47
Localisation : Paris 11ème

Revenir en haut Aller en bas

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Empty Re: Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Message par Invité le Lun 1 Juin 2020 - 9:58

Coquelicot85 a écrit:Bonjour 10lives,
Je crois qu'on peut être lucidement dépressive  Cool
Ton peusdo me fait sourire. Pour ma part, j'ai failli choisir 10VDM. Sans doute l'ambiance du moment ;-)
Je voulais regarder ton fil mais je ne sais pas faire...

Mon fil (de fada:) est ici ->
https://www.zebrascrossing.net/t39684-dans-la-tete-de-9lives-8-mars

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Empty Re: Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Message par Coquelicot85 le Lun 1 Juin 2020 - 14:04

Bonjour à tous,

Merci pour vos réponses. Elles me font toutes beaucoup de bien et étaie ma réflexion. Quelle écoute et quelle compréhension dans vos écrits ! ça fait beaucoup de bien.


Citrus a écrit:Bonjour Coquelicot,
Ayant le même âge que toi et une vie qui s'inscrit en écho de la tienne sur plusieurs aspects, j'ai eu envie de te répondre.
...
Tu as commencé à cheminer sur la voie de la construction de ton récit, celui par lequel le sens et le goût de la vie (re)viendra... Et en attendant que ce récit t'éclaire, ce chemin a parcourir fait sens en soi... car, n'oublions pas, qu'il faut imaginer Sysiphe heureux ;-)
@Citrus : Effectivement, comme tu le dis je pense que je dois trouver comment écrire( ré-écrire) le récit de ma vie, pour qu'il devienne beau à mes propres yeux. Pour l'instant je n'y parviens pas. J'adore la référence à Sisyphe.

paradoxchval a écrit:Tu semble avoir des enfants, sont ils concernés aussi? La recherche d'informations et la découverte de ce qui te concerne plus toi et ce que tu peut en faire vont te donner le temps d'y penser et de te réinventée. .
[/quote]
@ paradoxchval : J'ai 4 enfants : les 2 garçons, mes ainés ont été diagnostiqués respectivement à 2,5 ans (rejet complet du système éducatif français après avoir passé 3 années dans une école internationale à l'étranger) et 17 ans (parcours DYS, phobie scolaire...), et mes 2 dernières, des jumelles, n'ont pas été testées. Donc la précocité, je n'en ai pas vu que les bons côtés avec mes enfants. Au contraire. En tout cas, l'hypersensibilité semble prégnante chez eux comme chez moi. De l'avis de mes ex-beaux-parents, mes garçons "tenaient" leur intelligence de leur père (car il avait fait une meilleure école que moi, qu'il était studieux et brillant), maintenant que mes garçons ont tous deux échoués à reproduire le modèle paternel, je suppose qu'ils me ressemblent beaucoup plus  Razz

zebu40 a écrit:Bonjour et bienvenue Coquelicot.
Je te trouve très lucide sur certains points. Tu alimentes ma théorie que de nombreux zèbres sont le fruits de certais mauvais passages de vies (PTSD).
Interroge ton thérapeute si justement un de tes parents n'était aussi un pervers narcissique.
@zebu40 : aucun de mes parents n'était pervers narcissique. Mon père était alcoolique et ma mère dans le déni et la dépression. C'est déjà un bon cocktail pour une PTSD Shocked

Alcedo a écrit:Bienvenue ici Coquelicot,
Déjà, c'est ma fleur préférée.
@ Alcedo : peux-tu partager avec moi pourquoi c'est ta fleur préférée ? car pour moi il y a une vraie raison à ce choix.  C'est pourquoi je viens de m'en faire tatouer un dans le dos, avec les initiales de mes 4 enfants. C'est très fort et très symbolique pour moi. Je n'étais pas du tout tatouage mais j'ai eu envie "d'incarner" mon changement

Coquelicot85

Messages : 5
Date d'inscription : 30/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Empty Re: Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Message par Invité le Lun 1 Juin 2020 - 16:43

Hello,

Que veux-tu dans mon explication ? Une validation ? Trouver un pair ?
Il y a des choses que j'aime, parce que je les aime, et cela ne se justifie pas.
Que te dire ? Ces pétales rouges ? De l'amour, de l'énergie, sans tout un tas de symboles et de préjugés encombrants (qu'on a avec les roses) ? De cette fleur, parmi les premières à pointer le nez dans la saison, et qui poussent, délibérément, au milieu des rochers, au bord des routes ? Un filet de terre ou de sable au milieu de la pierre leur suffit.
Qu'on ne peut les cueillir, les emporter avec soi ? Privées de leur liberté, leur fierté d'avoir poussé là où les autres fleurs ne l'osaient pas, elles se fanent alors aussitôt, dans un fier dédain ?

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Cardos11
Infographie de moi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Empty Re: Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Message par Coquelicot85 le Lun 1 Juin 2020 - 17:32

Alcedo a écrit:Que veux-tu dans mon explication ? Une validation ? Trouver un pair ?
Merci. C'était de la pure curiosité. Je trouvais sympa que quelqu'un relève mon pseudo et me parle de cette fleur. Tu la décris d'ailleurs magnifiquement....C'est tout à fait cela pour moi.
Et je n'ai pas envie de monter la confrérie des adorateurs de coquelicots Very Happy
J'ai tendance à m'enthousiasmer pour les petits clins d'oeil de la vie, comme celui là.
Ma capacité à m'émerveiller et à m'enthousiasmer a aussi été bridée ces dernières années... j'ai décidé de ne plus me bâillonner, et surtout pas sur un forum pour HP où l'objectif pour moi est de parler et d'échanger honnêtement et authentiquement.

Coquelicot85

Messages : 5
Date d'inscription : 30/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Empty Re: Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Message par Invité le Lun 1 Juin 2020 - 18:16

Le vrai bonheur, c'est celui-là, celui des plaisirs simples et à portée de main...

Bon cheminement ici,

M.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Empty Re: Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Message par Invité le Lun 1 Juin 2020 - 21:32

Bonjour Coquelicot,

Ce n'est pas facile de se retrouver dans la peau d'un zèbre à l'âge adulte. Personnellement, je l'ai su à 30 ans passés. Je te conseille de passer la Wais IV pour confirmer le diagnostic, c'est ce que j'ai fait. Savoir que tu es haut potentiel te permettra de mieux te connaître, ce qui est un atout pour la suite. Dans ce monde où l'insensibilité devient une force, être hypersensible est encore plus difficile, mais je préfère encore ça. Je m'efforce de regarder devant moi et de ne plus penser à mes échecs passés. Je te souhaite plein de bonnes choses pour l'avenir !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Empty Re: Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Message par kerlutinhoec le Mar 2 Juin 2020 - 19:14

Coquelicot85 a écrit:en quoi savoir que je suis une zèbre, ou un autre animal terrestre, peut m’aider à trouver un sens à tout cela et à sortir de la dépression dans laquelle il me semble m’enfoncer depuis des mois ?
Alors je vais te parler uniquement de mon expérience perso. Pas que je sois mégalo, mais je pense que tout le monde vit l'annonce de la zébritude différemment.
Je ne pense pas que la zébritude t'aidera à trouver un sens à quoi que ce soit. La zébritude est pour moi une explication et c'est tout.
Par contre, de mon côté, apprendre cette zébritude m'a énormément aidé à m'accepter telle que je suis, à moins me mettre la pression, à m'aimer un peu plus (pas beaucoup plus, j'ai trop pris l'habitude de me malmener et de me considérer comme naze).
Le fait est que depuis que le résultat est tombé, tout le onde me trouve beaucoup plus zen, moins stressée, moins angoissée, moins speed et plus à mon écoute.
Maintenant j'ose dire quand quelque chose ne va pas pour moi alors que ça va de soi pour les autres. Et tu sais quoi ? Je me rends compte que ces choses dont je me faisais une montagne ben en fait c'est rien du tout et les gens acceptent très bien ton point de vue ! Et je dis ça alors que je n'ai absolument dit à personne que j'étais HP (enfin ma mère et ma soeur quand même). Non, je dis juste que je suis dérangée et les choses se passent très bien

Personnellement, le résultat m'aura permis de me dire "OK, j'ai des particularités, mais ce N'EST PAS GRAVE !". Je ne suis pas anormale, je ne suis pas dingue, je suis juste HP et du coup j'ai quelques besoins un peu différents de ceux des autres ... besoins que je m'autorise ENFIN à écouter depuis le passage du test.

Pour résumer, je ne pense pas que ce test puisse expliquer des choses EXTERNES à ta personnalité, par contre il pourra être d'une grande aide pour t'aider à mieux te comprendre, puis mieux t'accepter, et au final ... vivre en paix avec toi même
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 188
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Se découvrir zèbre à 48 ans:  ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ? Empty Re: Se découvrir zèbre à 48 ans: ça peut expliquer ce sentiment de vacuité et d'échec ? ça sert à quoi ?

Message par cyranolecho le Mar 2 Juin 2020 - 19:25

cheers bienvenue.

merci pour le sujet et merci aux contributeurs.
cyranolecho
cyranolecho

Messages : 3523
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 49
Localisation : au pays de Candy... man

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum