Le Zèbre fait une entrée inattendue dans le Petit Larousse !

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Le Zèbre fait une entrée inattendue dans le Petit Larousse ! - Page 3 Empty Re: Le Zèbre fait une entrée inattendue dans le Petit Larousse !

Message par Basilice le Mer 27 Mai 2020 - 9:56

RonaldMcDonald a écrit:le souci du zèbre, ce n'est pas d'avoir une étiquette. C'est de ne pas chercher à coller à tout prix à une etiquette standard - et donc de diverger de l'étiquette

Oui je trouve aussi, d'où le rejet de l'étiquette qui enferme (ne pas vouloir s'enfermer, se laisser enfermer, laisse enfermer l'autre dans des chaussures trop petites, sinon ça fait mal et marcher devient compliqué).

RonaldMcDonald a écrit:A la fois on me pare de capacités extraordinaires, et en même temps, là ou je sais être bon, on me dit de fermer ma gueule. Et même mon chef actuel, qui est pourtant un homme hors du commun (dans le sens positif du terme), se plante systématiquement à mon sujet.

Depuis quelques années *"compétences" infiltre le langage du travail (*capacités non-visibles mais a priori mobilisables, contrairement à la performance visible et mesurable - en gros).
Créer des modèles de performance à suivre et utiliser ou "injecter" (comme j'entends souvent) les compétences de l'autre pour satisfaire à ces modèles, cela n'amène pas au même endroit que partir des compétences de l'autre et observer ses performances spontanées.
Dans le premier fonctionnement il me semble qu'on se plante forcément sur l'autre à un moment, voire régulièrement, en plus de l'obliger à marcher avec des chaussures trop petites.
Mais bon, les chefs ont des obligations et ont à composer avec des injonctions...
J'espère que tu peux laisser vivre tes talents dans d'autres lieux. Smile

Basilice

Messages : 1816
Date d'inscription : 01/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le Zèbre fait une entrée inattendue dans le Petit Larousse ! - Page 3 Empty Re: Le Zèbre fait une entrée inattendue dans le Petit Larousse !

Message par Basilice le Mer 27 Mai 2020 - 10:00

Finch a écrit:cette petite pointe performative, c'est notre facteur g, m'expliquait la psy qui m'avait fait la passation. (Ne pas confondre avec le point du même nom, je vous vois venir, hein.)

^^
Le quantitatif et le qualitatif. Smile
Basilice
Basilice

Messages : 1816
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Le Zèbre fait une entrée inattendue dans le Petit Larousse ! - Page 3 Empty Re: Le Zèbre fait une entrée inattendue dans le Petit Larousse !

Message par Pabanal le Mer 27 Mai 2020 - 11:18

H.S.:
Mais bon, les chefs ont des obligations et ont à composer avec des injonctions...

Il me semble que c'est en substance ce que disait Hanna Arendt sur le morcellement des chaînes de commandements : quand on demande des comptes plus personne est responsable.
Pabanal
Pabanal

Messages : 4079
Date d'inscription : 21/10/2017
Age : 63
Localisation : Juste à côté de chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Le Zèbre fait une entrée inattendue dans le Petit Larousse ! - Page 3 Empty Re: Le Zèbre fait une entrée inattendue dans le Petit Larousse !

Message par Basilice le Mer 27 Mai 2020 - 11:33

Pabanal a écrit:
H.S.:

Mais bon, les chefs ont des obligations et ont à composer avec des injonctions...

Il me semble que c'est en substance ce que disait Hanna Arendt sur le morcellement des chaînes de commandements : quand on demande des comptes plus personne est responsable.

Spoiler:
Le problème du morcellement et de la question de la responsabilité est plutôt que chacun est responsable de "sa part", et "sa part" est isolée de la part du voisin dans le système que dénonce H. Arendt. Les bureaucrates zélés comme Heichman sont au contraire très responsables... De "leur part". La part du voisin, ils ne veulent pas la connaître ni en entendre parler, car cela ne les concerne pas. Chacun à son poste et que personne n'en bouge sauf si le chef a dit, ainsi vous serez responsables. Ils ont fait leur boulot, "parfaitement" et aveuglément. Ce que Hannah Arendt a souligné (se mettant plein de monde à dos), c'est que Heichmann n'avait pas commis d'acte antisémite, que cette vision était un procès d'intention, car elle a écouté Heichmann et il a dit en substance "je n'ai fait que mon travail". Il n'avait pas connaissance ni conscience des conséquences de la responsabilité qu'il avait accepté de prendre, puisque le système ne le permettait pas - cloisonnement, isolement, déliaison sont le problème car ils ne permettent pas d'appréhender sa réelle responsabilité/contribution et aussi parce que la responsabilité dans ce type de système se rapporte uniquement au fait de répondre à ce qui est demandé, donc d'occulter sa responsabilité d'individu au sein d'un collectif, au profit de sa responsabilité d'exécutant au service du système. Il n'y a pas de collectif et de responsabilité partagée dans ce système.
Basilice
Basilice

Messages : 1816
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Le Zèbre fait une entrée inattendue dans le Petit Larousse ! - Page 3 Empty Re: Le Zèbre fait une entrée inattendue dans le Petit Larousse !

Message par isadora le Mer 27 Mai 2020 - 11:39

HS:
au procès Papon, l'expression "crimes de papier" a été utilisée, pour un fonctionnaire appliquant les ordres.
isadora
isadora

Messages : 2048
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Le Zèbre fait une entrée inattendue dans le Petit Larousse ! - Page 3 Empty Re: Le Zèbre fait une entrée inattendue dans le Petit Larousse !

Message par Wich le Mer 27 Mai 2020 - 11:43

HSS:
C'est d'une lâcheté incroyable.
Wich
Wich

Messages : 5665
Date d'inscription : 15/08/2018
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Le Zèbre fait une entrée inattendue dans le Petit Larousse ! - Page 3 Empty Re: Le Zèbre fait une entrée inattendue dans le Petit Larousse !

Message par Pabanal le Mer 27 Mai 2020 - 11:58

Spoiler:
Subtile distinguo, si je comprends bien au réveil c'est encore pire que ce que j'en pensais. Ma connaissance du sujet n'est que de deuxième main, maintenant je reconnais que c'est bien ce qui m'en avait été dit en insistant pour que je lise Hannah Harendt, mais j'avais cru avoir compris et j'ai une capacité à procrastiner tel le surdouingue de base.

Mais quand même le cheminot qui conduit un train de la mort n'est pas responsable juridiquement du fait de la subordination dans ce système hiérarchique Ca rejoint ce qui est dit dans la vidéo sue le Média : Il fout abolir le lien de subordination dans le monde du travail. Et j'ajoute que c'est une émancipation nécessaire pour quitter l'infantilisation organisée.

La défense de la non responsabilité a de beaux jours devant elle avec les avancées de l'I.A., la neurobiologique qui donne des arguments solides à l'encontre du libre arbitre...
Pabanal
Pabanal

Messages : 4079
Date d'inscription : 21/10/2017
Age : 63
Localisation : Juste à côté de chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Le Zèbre fait une entrée inattendue dans le Petit Larousse ! - Page 3 Empty Re: Le Zèbre fait une entrée inattendue dans le Petit Larousse !

Message par Basilice le Jeu 28 Mai 2020 - 14:02

Spoiler:
Mais quand même le cheminot qui conduit un train de la mort n'est pas responsable juridiquement du fait de la subordination dans ce système hiérarchique Ca rejoint ce qui est dit dans la vidéo sue le Média : Il fout abolir le lien de subordination dans le monde du travail. Et j'ajoute que c'est une émancipation nécessaire pour quitter l'infantilisation organisée.

Je suis d'accord si l'on prend la définition de subordination, qui indique une soumission. C'est cette soumission que je trouve problématique, pas la fonction chef.
Tout chef devrait être conscient que ses subordonnés lui prêtent un pouvoir qu'il n'a pas (une puissance fantasmée), et qui est lié à la représentation de sa fonction que les autres ont. Certains chefs s'en servent dans leur intérêt au risque d'asservir ou de continuer à asservir (le roi est nu et l'innocent le fait remarquer mais ça ne change pas grand-chose tant que le roi est autorisé dans les textes à se pavaner à poil et que c'est là le plus important pour lui), d'autres s'en servent pour contribuer à l'émancipation des autres, d'autres refusent de tenir compte du pouvoir qu'on leur prête ainsi que les conséquences associées et échouent à contribuer à l'émancipation des autres (de tels chefs créent de l'insécurité).
Ce qui me paraît problématique, c'est quand le chef est certain de détenir le pouvoir que les autres lui prêtent mais qu'il n'a pas (Trump en est un exemple), comme le dit à sa manière Danièle Linhart dans la vidéo, quand le chef pense qu'il peut contrôler les actes des citoyens ou que le patron pense qu'il "connaît ses employés par coeur" et leur impose de marcher avec des chaussures trop petites - bien qu'ils disent que les chaussures ne leur vont pas.
C'est pourquoi en ce qui me concerne, je ne suis pas gênée par le fait d'avoir un chef (j'apprécie m'en référer à un chef et je suis chef dans certains contextes - "à la tête", "qui dirige") mais je suis gênée et très inquiète quand le lien de subordination est utilisé pour étouffer toute vélléité d'initiative personnelle ou d'esprit critique, ou condamner des voies créatives.
Un chef qui me dit dans un cadre formel "j'ai décidé, c'est comme ça et pas autrement", je peux respecter et reconnaître son autorité à ce moment là (il joue son rôle), si toutefois il ne me suit pas à la trace pour vérifier que je fais bien ce qu'il m'a ordonné, s'il ne multiplie pas les procédures et autres outils de contrôle destinés à orienter mes pas vers tel endroit et non tel autre, ou qu'il m'ordonne de rendre des comptes si je ne fais pas exactement ce qu'il attend que je fasse (si je fais à ma sauce et qu'i crache dedans par exemple).
S'il s'octroie ce "pouvoir" je me fais un devoir de lui renvoyer qu'il ne l'a pas et il risque fort de se prendre une saucée verbale (de type ouragan s'il insiste) voire une lettre de démission en bonne et due forme (s'il persiste).
Ce n'est pas le chef qui me gêne mais le chef totalitaire certain de sa toute-puissance, et l'injonction à la soumission que peut induire le lien de subordination.

La défense de la non responsabilité a de beaux jours devant elle avec les avancées de l'I.A., la neurobiologique qui donne des arguments solides à l'encontre du libre arbitre...

Cela fait partie de mes inquiétudes.
Basilice
Basilice

Messages : 1816
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum