Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna)

Aller en bas

Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna) Empty Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna)

Message par Anna Coupeau le Jeu 21 Mai 2020 - 19:25

Bonjour à tous,

Après avoir furtivement visité ce lieu virtuel, je me décide à passer le seuil de la porte et y entrer. Et c'est plus poli de se présenter...
Me voici donc, femme dans la trentaine, originaire d'Ile de France, mon lieu de résidence aussi actuellement.
J'aime bien les néologismes et anglicismes (avec parcimonie), attendez vous à en voir quelques uns, déjà dans cette présentation puis surtout à l'avenir.

Je ne sais pas si je suis hypersensible, zébrée ou autre. Je n'ai jamais été diagnostiquée, et au fond ça m'intéresse peu de rentrer dans une case plutôt qu'une autre. Plus empathique que la moyenne en tout cas. Et plus prompte à vivre la vie intensément, pour le meilleur et pour le pire.
Actuellement pas dans une phase des plus joyce, je viens ici surtout pour ne pas perdre totalement contact avec mes semblables. Aussi y trouver une stimulation intellectuelle.

Depuis petite, l'exclusion occupe une place forte dans ma vie. Je n'ai pas pour habitude de suivre le mouvement, voilà pourquoi je pense. Cela dit, j'ai déjà bêtement agi pour me faire accepter (avec échec à la clé) donc je suis loin d'être un idéal de perfection morale.
Je ne suis pas particulièrement de bonne naissance, sans avoir non plus à trop me plaindre. Cela dit ça a joué un rôle dans ma construction. Socialement, je m'intègre plutôt bien, puis souvent allant vers les gens plus en retrait ou exclus, ou remontant souvent des anomalies/problèmes, ou peu encline aux conversations plus bateau comme la météo ou le programme TV de la veille, je finissais par devenir une paria. Puis je ne suis pas ambitieuse selon beaucoup. Ou sinon, comme Lennon, la mienne c'est d'être heureuse, ce qui me semble déjà le projet de toute une existence.
J'ai aussi tendance à ne pas me survendre ou à mal me vendre, à refuser d'obtempérer si un ordre me semble inapproprié... Pénalisant pour évoluer dans mon ancienne catégorie socio-professionnelle, et dans le monde du travail en général. J'ai refusé une fois un poste assez bien vu en société, avec il me semblait tact mais honnêteté. Mal m'en a pris, mon employeur était tout vexé
Je ne mens que très peu, sauf si ça ne me concerne pas et pour aider autrui. D'un naturel assez franc donc. Je fais pourtant beaucoup d'efforts pour être diplomate quand ça me semble nécessaire, et je me pense assez douce en matière de rapport humain, bien que parfois ma franchise paraisse d'avantage blesser. J'ai aussi naturellement envie d'assister mon prochain (beaucoup moins maintenant que je me terre dans ma tanière). Et ça semble insuffisant, il me semble que je ne serai jamais pleinement acceptée pour qui je suis, ce que je dis, ce que je fais.

Inapte en quelque sorte. En tout cas pour l'instant.
Jusqu'ici, j'arrivais à avancer malgré tout, à trouver ma place ou à me la tailler dans la roche. Je suis plutôt d'une nature optimiste, alors vaille que vaille et merde au qu'en dira-t'on. Bien que peu assurée, j'arrivais à me surpasser, à affronter mes craintes. Pas toujours bien sûr, mais plus souvent.
Dernièrement, la vie a été assez peu douce, alors je suis pour l'instant asociale et déconnectée de certaines réalités. Confinée avant et après l'heure...

Sinon, mes "passions" et hobbies sont plus de l'ordre artistique. Je dessine, je peins un peu, je sais aussi créer des interfaces web, je lis pas mal de littérature surtout, et j'ai essayé d'apprendre la guitare par exemple (mais je suis nulle). Des goûts assez classiques.
Je suis aussi selon mes anciens enseignants plutôt prédisposée aux matières littéraires, même si je ne travaille pas vraiment quand je le devrais pourtant.
J'écoute pas mal de musique, de tous styles, j'affectionne plus le rock et l’électro néanmoins. J'aime le cinéma également, également de tous styles. Et j'aime voyager., surtout pour découvrir de nouvelles cultures et me confronter au monde, et dépasser mes peurs les plus enfouies. Quoique ça fasse un moment que mes expéditions se limitent à mon supermarché de proximité! Sinon, quand j'ai des potes, et que le spleen ne me gagne pas, je festoie pas mal, je sais me lier facilement sans réussir à conserver les liens durablement. J'aime parler avec un peu tous les profils, même ceux avec lesquels j'ai de profond désaccords idéologiques.

Voilà, je pourrais certainement vous en dire d'avantage, mais ça me semble un préambule suffisamment long et large. Et je ne sois pas bien douée pour m'exprimer à mon sujet, je suis restée assez scolaire somme toute.
Enchantée donc, je ne suis ni Anne coupeau, ni Anna, pour autant j'espère que vous m’accepterez parmi les vôtres, et apprendre peut-être à vous connaître d'avantage en participant ici Smile
Anna Coupeau
Anna Coupeau

Messages : 10
Date d'inscription : 21/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna) Empty Re: Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna)

Message par Ardel le Jeu 21 Mai 2020 - 19:54

Bienvenue, Anna ! cheers (j'ai bien lu que tu n'étais pas Anna, mais c'est le pseudo que tu as choisi)

L'endroit est un peu en friche, recouvert de strates d'une dizaine d'années d'échange et de rencontres, mais il est suffisamment vaste pour tu y trouves un espace confortable, des sujets et des personnes qui t'inspireront.

J'espère que le spleen saura se faire de plus en plus discret, jusqu'à partir vivre d'autres aventures ailleurs que chez toi. En attendant, bons échanges, bonnes rencontres !
Ardel
Ardel

Messages : 4956
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 32
Localisation : Marseille

https://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna) Empty Re: Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna)

Message par Anna Coupeau le Jeu 21 Mai 2020 - 20:04

Merci Ardel pour l'accueil et les vœux de rémission Smile
Je souhaite aussi trouver une forme d’inspiration, ici ou ailleurs, pour vivre de nouvelles aventures!
Et je suis bien Anna en ces lieux, c'était plus une manière un peu pompeuse de m'introduire et de titrer ce sujet.
Anna Coupeau
Anna Coupeau

Messages : 10
Date d'inscription : 21/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna) Empty Re: Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna)

Message par Dumnos le Jeu 21 Mai 2020 - 20:13

Coucou et bienvenue Anna. Smile

Le spleen en ce moment, nous sommes nombreux à l'avoir je crois.
Mais il y a de belles personnes ici qui parfois parviennent à nous le faire oublier.
Je te souhaite une bonne visite du forum...

Et histoire d'égayer un peu mon accueil
sunny flower rendeer
Dumnos
Dumnos

Messages : 1965
Date d'inscription : 29/09/2019
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna) Empty Re: Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna)

Message par Alcedo le Jeu 21 Mai 2020 - 20:38

Bienvenue Anna, oui qui que tu sois,

Je crois que le terme d'exclusion parlera à plusieurs d'entre nous.
Je peux comprendre le désir de "vouloir se faire accepter". On passe également tous par là.
Cela dit, une fois nagé à travers la rivière, quand on voit ce qu'il y a de l'autre côté de la berge...

Tu dis que tu ne sais pas te survendre ou mal te vendre. Mais on vit dans une société qui ne récompense surtout pas la compétence et le goût de l'effort. Elle ne récompense que la forme, au détriment du fond. Une obéissance sans faille, la consécration de son effort à but uniquement productif, surtout sans rien remettre en question (et surtout pas ce qu'il y a "au dessus").

Je vais dire un truc peut-être débile, mais tu ne seras jamais acceptée par autrui, si tu ne t'acceptes pas toi. L'introspection n'est pas la voie la plus facile, mais elle nous permet de mieux nous connaître, et donne un terme un avantage sérieux sur l'autre en général, et les autres en particulier. Leurs petites manigances pour prendre la main semblent aussi futiles qu'inutiles, et les leviers qu'ils utilisaient hier avec foison ne fonctionnent plus.

Pour la guitare, j'ai appris relativement sur le tard (à 20 ans). Il faut déjà se faire à l'idée que ça fait mal à la pulpe des doigts, au début (le moins douloureux étant une guitare électrique, le plus dur une folk). Des cours particuliers restent ce qu'il y a de plus efficace, au moins histoire d'acquérir de solides bases (et éviter des mauvaises habitudes plus dures à chasser après). Ça peut se faire sans solfège, ce que j'ai fait (le système des tablatures est assez intuitif).

Allez, juste un petit bonus (sur le fait de "devoir" être productif) :
Alcedo
Alcedo

Messages : 3185
Date d'inscription : 12/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna) Empty Re: Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna)

Message par siamois93 le Jeu 21 Mai 2020 - 21:11

«Je vais dire un truc peut-être débile, mais tu ne seras jamais acceptée par autrui, si tu ne t'acceptes pas toi. »
C'est pas débile (c'est facile Very Happy).

La bienvenue Anna. Des liens avec la Russie ?
siamois93
siamois93

Messages : 8924
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna) Empty Re: Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna)

Message par Anna Coupeau le Jeu 21 Mai 2020 - 23:43

Merci à tous pour vos mots de bienvenue!

J'ai apprécié la vidéo postée et sa conclusion surtout! Je ne connaissais pas ce monsieur, je me pencherai à l'occasion plus sérieusement sur son œuvre.

Pour répondre aux divers messages :
Je m'accepte : ça fait bien longtemps que je sais qui je suis, ce que je dis, ce que je fais (des fois de la m...e). Je changerais certainement au cours de ma vie si j'arrive à grappiller quelques années de vie, le fond néanmoins restera le même.
Je ne trouve pas à priori de gens assez tolérants/compréhensifs pour m’accepter entièrement. Pour être plus juste, très peu, j'ai encore un peu de proches. Dés que mes défauts surgissent, et/ou que je ne suis plus apte à être aidante et/ou conciliante, ou qu'on me tacle, sciemment ou non et que je mords non sans lâcher prise : magie, c'est la disparition (de mon entourage). Je dois pardonner, les colères, les mots de trop, les affronts etc, et je ne suis que rarement pardonnée en retour. Alors je fais grève de toute relation sociale, et qui m'aime me suive (c'est assez égoïste, j'en ai conscience). Ça tombe assez bien, actuellement j'ai des embêtements contagieux je dirais. La vie est peut-être pas si mal foutue après tout ?

Pour la guitare, j'en ai fait sérieusement, j'ai pris un peu de cours. J'ai une classique que j'aime d'un amour passionnel elle et son bois de cèdre et de palissandre. Elle m'a aidée à surmonter ma 1ère dépression, avec le dessin/la peinture, et d'autres choses. Ça fait mal aux doigts c'est bien vrai XD Mais je ne suis pas assez assidue, ni bien douée en musique, d’où le "nulle". Un jour je serai une Gabriela, mais une de pacotille!

En dépression, j'ai plutôt tendance à ne rien faire, malgré le temps qui m'est offert. Je lutte contre ça, mais souvent ce qui prédomine quand je me force, c'est un sentiment encore pire : la déception, et surtout un sentiment d'inaptitude et d'inadaptation qui se renforce. Je préfère me mettre en pause. Sinon, je cours à ma perte en me "bougeant". Actuellement j'arrive un peu plus à produire, malgré un environnement défavorable, ça me réconforte un peu, mais je suis à l'arrêt côté vie sociale et professionnelle. Après contrairement à certains de mes proches atteints de ce trouble, m dépression est réactionnelle, liée à des évènements traumatiques. Et contrairement à des gens ayant traversé des épreuves similaires, je ne rentre pas dans les cases établies. Bref, ceci n'aide pas, mais peut-être qu'un jour, ce sera une "force". De plus ma psychologie un peu chelou n'aide pas trop...
L'adage que j'aime le plus car il me semble vrai "heureux les simples d'esprit" (je suis agnostique donc n'y voyez rien de pieux).

Je n'ai pas du tout de lien avec lien avec la Russie XD J'ai au mieux lu quelques ouvrages russes, pas plus. J'ai choisis Anna Coupeau comme nickname (et comme avatar, la version de Manet), car Anne Coupeau est Nana l’héroïne du roman de Zola, la fille de Gervaise de l'Assomoir. Et Anna est aussi l’anagramme de Nana.
Anna Coupeau
Anna Coupeau

Messages : 10
Date d'inscription : 21/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna) Empty Re: Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna)

Message par Bimbang le Ven 22 Mai 2020 - 0:29

Coucou Anna.
Quel a été le chemin qui t'a menée vers ici ?

C'est pas un interrogatoire hein, c'est juste une curiosité ^^

Bienvenue flower
Bimbang
Bimbang

Messages : 5142
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna) Empty Re: Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna)

Message par Charv le Ven 22 Mai 2020 - 1:21

Anna Coupeau a écrit:
J'aime bien les néologismes et anglicismes (avec parcimonie), attendez vous à en voir quelques uns, déjà dans cette présentation

A ben mince alors, j'étais avide d'anglicismes aussi barbares qu'impromptus, et le seul que j'aie trouvé dans ta présentation, vaguement, c'est :

Anna Coupeau a écrit:
Actuellement pas dans une phase des plus joyce

Ce qui me déçoit vachement.
Sachant que Joyce, l'est Irlandais, pas anglais du tout, quoi... Phase "portrait de l'artiste en jeune fille", tu veux dire ? scratch



Anna Coupeau a écrit:
Je n'ai pas du tout de lien avec lien avec la Russie XD J'ai au mieux lu quelques ouvrages russes, pas plus. J'ai choisis Anna (...)
... donc tu ne l'as pas non plus choisi pour l'Anna Karénine ("oups, j'ai raté mon train !"), ce qui me rassure cependant. clown


Cool de te lire ! bounce
Charv
Charv

Messages : 1008
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 43
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna) Empty Re: Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna)

Message par ʦuke le Ven 22 Mai 2020 - 10:41

Bienvenue Anna !

Coïncidence je lisais hier ou avant-hier l'histoire de Valtesse de la Bigne, grande courtisane de la Belle Epoque et qui fut en partie le modèle de Nana

Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna) 260px-La_Bigne%2C_Valtesse

Socialement, je m'intègre plutôt bien, puis souvent allant vers les gens plus en retrait ou exclus, ou remontant souvent des anomalies/problèmes, ou peu encline aux conversations plus bateau comme la météo ou le programme TV de la veille, je finissais par devenir une paria. Puis je ne suis pas ambitieuse selon beaucoup. Ou sinon, comme Lennon, la mienne c'est d'être heureuse, ce qui me semble déjà le projet de toute une existence.

Je réussissais pour ma part à ne pas devenir paria (j'utilisais beaucoup à l'époque "Zaptele", une chaîne youtube bien faite qui résume en 7 minutes la journée de télé de la veille, seulement les points les plus intéressants, et ça me permettait de suivre les conversations le midi), mais oui, d'avoir une tendance à trouver la sincérité et l'amitié chez les personnes en retrait et mal vues, ça surprend toujours les autres. Mais avoir un but différent, surtout quand on ne connait pas encore ce but, ce n'est pas toujours très apprécié de ceux qui pour l'argent, le prestige et la carrière sont des valeurs automatiques et censément universelles.

Je ne mens que très peu, sauf si ça ne me concerne pas et pour aider autrui.

Je suis arrivé à cette conclusion aussi... D'ailleurs, toujours penser à se méfier un peu des gens qui disent qu'ils ne mentent jamais, puisqu'ils viennent juste de le faire Razz  

Bienvenue en tous les cas, et bonne chance pour ton installation ! Pour l'idée de parvenir à sculpter un espace à soi dans la roche.... de l'inspiration
ʦuke
ʦuke

Messages : 475
Date d'inscription : 11/04/2020

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna) Empty Re: Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna)

Message par Anna Coupeau le Ven 22 Mai 2020 - 11:57

Bimbang a écrit:Coucou Anna.
Quel a été le chemin qui t'a menée vers ici ?

Ça fait quelques temps que j'entends parler des zébrés, HQI etc. J'ai survolé quelques topics et je me suis lancée.

A une époque j'avais regardé un peu certains tests en ligne accessibles gratuitement (ceux de MENSA par exemple), pour autant vu que je suis assez réfractaire depuis longtemps aux tests qui visent à définir untel ou unetelle pour diverses raisons, je ne pense pas un jour me faire tester (ça tombe bien, je suis pauvre) car quel en est l’intérêt ?
Je suis HQI = ok je le sais et ensuite ? Et est-ce réellement objectif ?
Je le suis pas = pareil.
Je ne critique pas celles et ceux qui apprécieraient ces outils et tests divers, tant mieux si ceux-ci les aident, posent un diagnostic... C'est juste ma vision, toute subjective!
Je crois aussi beaucoup à la théorie des intelligence multiples. Par exemple un artisan peu lettré mais très doué dans son domaine aura toute mon admiration. Tout comme une scientifique peu manuelle mais très pointue dans ses recherches.

Je ne me sens pas plus élevée intellectuellement, plutôt moyenne en tout (et nulle en sciences) avec des facilités dans certains domaines. Pourtant je pense rejoindre une partie d'entre vous concernant les difficultés à se lier à et/ou comprendre l'autre, même sans être en phase de spleen avancée --' Encore une fois, c'est aussi lié à un parcours de vie assez peu linéaire, et certainement au manque d'intelligence sociale. Le pire étant que j'ai conscience la plupart du temps de ce que je devrais faire ou pas et je n'arrive pas à m'y résoudre souvent. C'est plus fort que moi, je ne peux pas taire certains faits surtout si ils me semblent injustes. En gros ça donne :
(patron, fort content) "- Trucmuche a fait ci hier, quelle belle réalisation vous ne trouvez pas? Prenez en de la graine!"
(Trucmuche, tout fier) "- Oh, c'était trois fois rien..."
(moi en train de penser) "Mais ? c'est bidule-truc qui l'a fait! Bon truc-muche est l'adjoint du patron : tais-toi meuf, tais-toi! Quelqu'un va bien le dire, ou sinon c'est pas grave, Bidule-truc n'a qu'à se manifester"
Un court temps passe, rien... Bidule-truc semble quand même over blasé, mais se tait... Je le comprends, je pense qu'il voulait pas être prétentieux, et aller au devant d'un conflit... Du coup :
- (moi)- "C'est Bidule-truc qui en est l'auteur, Trucmuche s'accapare le mérite de cet employé!"
Et voilà, étiquette collée : scieuse de service.
Truc-muche a vraiment existé, l'histoire est réelle. Il a fini par se faire virer car il a menti comme un arracheur de dents et volé l'entreprise, des palettes entières. Ouis ils s'accouplaient avec des employées sur le lieu de travail, en harcelait certaines, buvait dans son bureau, etc. Ça a pris 5 ans au moins pour que ça finisse par être puni. Alors qu'il y avait un nombre de red flags hallucinants avant ça... Mais il était sympa Truc-muche, il savait mettre les gens dans sa poche!

Pour les anglicismes et Cie, je suis restée soft avant, je débarque juste. Je constate aussi que beaucoup de gens trouvent ça akward voir carrément unpleasant. Alors je me modère, je voudrais pas me faire basher dés mon arrivée, ou pire cancelled Wink

Je ne connaissais pas la référence de Zola, j'ai souvent la flemme de lire toute les annotations et me dis qu’un jour une relecture m'y mènera. Alors merci du partage, je retiendrais ce fait Smile
L'argent, le prestige, la carrière... Comment façonner son bonheur avec ces matériaux bien... creux ? L'argent, ok, à la rigueur, quelque part nécessaire dans la réalisation de projets chers à nos yeux, un outil difficilement contournable. Les 2 autres, s'ils sont déconnectés d'un dessein profond, ils me paraissent vides, quand ils ne sont pas plus propices au malheur... Mais là ce sont mes projections, et en même temps, je ne suis pas heureuse non plus en les fuyant, au contraire.
J'ai pas trouvé la fucking formule magique pour garder un entourage "fiable", avancer dans mes projets pro, etc.
J'y crois quand même, un jour j'espère être suffisamment apaisée pour faire taire un peu ces interrogations plus contre-productives qu'autre-chose. Encore une fois, ça m'est déjà arrivée de réussir à mettre ses tergiversations en stand-by, le fameux lâcher-prise. C'est juste mes récentes expériences qui m’ont replongée dans une forte introspection et une solitude assez marquée. Et la crise covidique n'arrange pas, au vu des jugements incessants dont beaucoup se fendent...

Vous avez des pistes pour aller vers un mieux-être ? Sachant que le développement personnel, la méditation and Co, c'est pas ma cup of tea?
Anna Coupeau
Anna Coupeau

Messages : 10
Date d'inscription : 21/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna) Empty Re: Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna)

Message par Alcedo le Ven 22 Mai 2020 - 12:09

Une idée de lecture : René Guénon, crise du monde moderne.

Dans tous les cas, ça passe par une reconnexion à son "soi" intérieur. Smile
Alcedo
Alcedo

Messages : 3185
Date d'inscription : 12/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna) Empty Re: Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna)

Message par Parisette le Ven 22 Mai 2020 - 12:54

Bonjour Anna.

Je passais juste dans le coin, j'ai aimé te lire, belle plume.
Tu sembles avoir une sacré personnalité. Laughing
Bienvenue sur ZC


Parisette
Parisette

Messages : 546
Date d'inscription : 18/12/2019
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna) Empty Re: Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna)

Message par Anna Coupeau le Sam 23 Mai 2020 - 11:35

Je note le conseil de lecture Alcedo ;-)

Parisette a écrit:


Elle est canon cette chanson, quelle jolie voix! Merci pour la découverte.
Curiosité : ton avatar est une de tes créations ? Je trouve l'illustration très belle <3
Anna Coupeau
Anna Coupeau

Messages : 10
Date d'inscription : 21/05/2020

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna) Empty Re: Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna)

Message par Parisette le Sam 23 Mai 2020 - 12:00

Malheureusement non, j'aurai adoré pourtant.

http://www.pointpassion.com/lartiste-cree-des-dessins-au-crayon-qui-semblent-etre-eclaires-par-des-lampes-fluorescentes/
Parisette
Parisette

Messages : 546
Date d'inscription : 18/12/2019
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna) Empty Re: Je ne suis pas Anne Coupeau (ni Anna)

Message par siamois93 le Dim 24 Mai 2020 - 0:53

J'ai du mal à utiliser des mots français et anglais en même temps.
J'ai plus tendance à être totalement dans une langue ou une autre, sauf pour quelques jeux de mots bilingues qui n'amusent que moi, genre «hôtel de ville» qui devient «hôtel devil».
Je suis devenu plus anglophone au fur et à mesure du temps, je crois que c'est également une des raisons des problèmes que je peux avoir pour m'exprimer ici. J'utilise plus des tournures américaines avec des mots français que des tournures françaises.
Au WAIS-IV j'ai même du passer par l'anglais pour donner des synonymes à des mots français.
Tu bosses en anglais ou c'est juste pour faire branchée que tu utilises des mots anglais ? Smile
siamois93
siamois93

Messages : 8924
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum