Impasse architecturale

+4
fleur de nacre
Bliss
Wise
Legion
8 participants

Aller en bas

Impasse architecturale  Empty Impasse architecturale

Message par Legion Dim 9 Oct 2011 - 0:41

Une bête réflexion que je me fais souvent, et que j'aimerais partager pour une fois...

- D'un côté, tout le monde est d'accord pour dire que Paris est une ville magnifique, avec ses immeubles Haussmaniens plein de moulures et de toits tarabiscotés. C'est d'ailleurs grâce à ce style architectural qu'il y a tant de touristes.

- D'un autre côté, plus PERSONNE ne construit ce genre d'immeuble ! Au mieux, on rénove ceux qui existent déjà.

Il semble y avoir une règle tacite qui interdit de construire des immeubles style anciens, avec une déco classique et baroque. Comme si, à notre époque, on était obligé de construire de grands murs lisses et vides. (Je parle ici des immeubles d'habitation classique, pas des grandes constructions modernes, qui elles peuvent avoir une certaine élégance.)

Et pourtant... 99% des gens sont d'accord pour dire que les immeubles Haussmaniens sont plus beaux que les immeubles récents ! Malgré tout, c'est le style récent qui l'emporte. Un style quelconque qui n'attire aucun touriste, c'est un fait scientifiquement prouvé. Pourtant, ça ne coûterait pas grand chose de donner un bel habillage classique aux immeubles récents : c'est d'un coût anecdotique par rapport au prix total construction.

On peut étendre cette remarque à toutes les villes de France. J'ai l'impression qu'il y a une sorte de blocage psychologique dans l'architecture d'aujourd'hui. Si quelqu'un songe à construire un immeuble d'allure classique, son inconscient va lui souffler que c'est "has been", "dépassé", "réac", ou que sais-je... Du coup, on préfère faire du fade, de l'insipide, du convenu. Même si on SAIT que ce sera unanimement considéré comme "moins beau".

Que pensez-vous de ce phénomène ? Avez-vous une explication plus satisfaisante ?
Legion
Legion

Messages : 177
Date d'inscription : 20/09/2011
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Impasse architecturale  Empty Re: Impasse architecturale

Message par Wise Dim 9 Oct 2011 - 2:01

Pour moi, le problème se pose en france dans tous les domaines artistiques.
l'architecture n'y échappe pas.

plein de mauvais architectes... mais où sont les bons ? (j'ai ma petite idée là dessus, en sachant comment se passent les études).
Wise
Wise

Messages : 2265
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 36
Localisation : France

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Impasse architecturale  Empty Re: Impasse architecturale

Message par Bliss Dim 9 Oct 2011 - 3:44

Hello Légion ! Smile

Je me fais souvent la même réflexion que toi et je sais pas si j'ai raison, mais j'en arrive toujours à la conclusion que nous sommes maintenant à une époque où on veut que tout aille vite, que se soit rentable, efficace, bon rapport qualité/prix, etc.

Autrement dit, je pense que c'est à cause de cette foutue prépondérance de la consommation, qui a pris le pas sur tout le reste...

Et de ce fait, on ne prend plus le temps de faire de belles architectures, avec de belles moulures, de jolies fenêtres, de belles grilles aux balcons, etc.

Et tout comme toi, je trouve ça super dommage... C'est comme si l'âme des villes disparaissait peu à peu... Crying or Very sad


Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Impasse architecturale  Empty Re: Impasse architecturale

Message par fleur de nacre Dim 9 Oct 2011 - 3:56

Il semble y avoir une règle tacite qui interdit de construire des immeubles style anciens, avec une déco classique et baroque. Comme si, à notre époque, on était obligé
de construire de grands murs lisses et vides. (Je parle ici des
immeubles d'habitation classique, pas des grandes constructions
modernes, qui elles peuvent avoir une certaine élégance.)


... L'esprit technologique, de non-vie, de non-être ... Une règle tacite en effet... tacite au point qu'elle est probablement inconsciente.

C'est comme ça que je vois les choses. Et que ce n'est pas une fatalité.

Ça bouge, un peu, doucement ...
Dans ma ville, je vois apparaître de nouveaux immeubles d'habitation habillés de bois, de verdure aussi, une recherche d'harmonie de couleur et de formes, d'environnements ...
Je ne sais pas si cela signe un vrai envie-volonté de créativité, d'innovation et d'offrir des espaces plus reliés au vivant et à une forme de bien-être, mais je trouve que ça y ressemble.
fleur de nacre
fleur de nacre

Messages : 148
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Impasse architecturale  Empty Re: Impasse architecturale

Message par Legion Dim 9 Oct 2011 - 4:06

En fait, si ce n'était qu'une question de coût, je pourrais comprendre. Faire du "moderne classe", ça coûte effectivement très cher.

Mais là, en l’occurrence, il s'agirait juste d'"envelopper" les habitations modernes avec un habillage classique/haussmannien. Ce qui ne coûte pas plus cher que d'acheter une coque pour son iPhone, comparativement. En sachant que cet investissement (minime) serait remboursé centuple par le tourisme généré, il n'y a AUCUNE excuse financière. Surtout qu'on a 100 fois le niveau technique de l'époque, ça devrait être un jeu d'enfant.

Non, je pense vraiment qu'il s'agit d'un blocage d'ordre psychologique : faire du classique/baroque/élégant, c'est devenu "politiquement incorrect". Celui qui opterait pour un tel style, passerait pour un sale bourgeois arrogant/passéiste/royaliste, ou un truc du genre... D'ailleurs, j'avais posé la question à un spécialiste de Paris, à la journée du patrimoine. Il m'a simplement répondu, avec un haussement d'épaule : "c'est comme ça, et c'est tout"

En gros, on a le droit de construire :
- Des habitations épurées et insipides (pas cher)
- Des habitations modernes classieuses (très très cher)
Mais les habitations standard à habillage classique élégant (pas cher), ça par contre, c'est contraire aux bonnes moeurs.



EDIT : @fleur de nacre : oui, il y a un petit effort ces derniers temps... Mais ces habitations dont tu parles, c'est ce que je désigne "moderne classieux". Et ça coûte bonbon, parce que la forme même des habitations doit être "originale" (contrairement aux immeubles classiques). Du coup, ça reste un luxe, donc une rareté...
Legion
Legion

Messages : 177
Date d'inscription : 20/09/2011
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Impasse architecturale  Empty Re: Impasse architecturale

Message par Bliss Dim 9 Oct 2011 - 4:18

Legion a écrit: Mais là, en l’occurrence, il s'agirait juste d'"envelopper" les habitations modernes avec un habillage classique/haussmannien. Ce qui ne coûte pas plus cher que d'acheter une coque pour son iPhone, comparativement.
Euh, je m'y connais pas assez, c'est donc à vérifier, mais il me semble au contraire que le type d'architecture que tu décris, avec moulures, sculptures, métal ciselé aux fenêtres et balcons, etc., nécessite au contraire un certain savoir-faire que seuls les artisans d'autrefois savaient réaliser (y'en a peut-être encore aujourd'hui mais la transmission de ce savoir a dû se perdre).

Et m'est d'avis que ça mettait du temps, et que ça en mettrait encore actuellement, vu que c'est un travail qui ne peut pas être fait par des machines ou dans des usines, et que seuls des artisans qualifiés peuvent réaliser.

Or, comme maintenant le temps c'est de l'argent, bein on veut plus en perdre, donc on ne prend plus ce temps. CQFD.

Enfin, c'est comme ça que je l'analyse. Mais je me trompe peut-être...


Edit: j'ai un immeuble comme tu décris, en face de chez moi (enfin, c'est pas le style haussmanien, vu que c'est à Toulouse, mais c'est un style ancien, genre fin 19ème siècle, avec quelques moulures, métal ciselé aux fenêtres et balcons, etc.) et quand je vois le temps qu'ils ont mis rien que pour rénover la façade !! Plusieurs mois ! (d'ailleurs le résultat est superbe)
Donc j'imagine que pour construire ce type d'immeuble, ça prendrait encore plus de temps.

Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Impasse architecturale  Empty Re: Impasse architecturale

Message par fleur de nacre Dim 9 Oct 2011 - 4:22

Je crois que ces habitations dont je parle, devant lesquelles je passe souvent ne sont pas spécialement luxueuses. Je me renseignerai (c'est fou tous les trucs que j'ai à faire depuis que je me reconnais douée, piou, je n'ose imaginer la to do list de la belle au bois dormant quand elle s'est réveillée).
Je pense aussi, mais là encore je n'ai pas vérifié, que ces habitations ne sont pas seulement conçues pour avoir une forme originale, mais qu'il y a une réflexion plus approfondie, pour la structure intérieure même.
A vérifier donc...

Le spécialiste qui t'a répondu "c'est comme ça" est a mon avis un peu technocrate, donc endormi par la pensée-machine, déconnectée de l'Etre et du vivant. Il reproduit, endormi, les consignes qu'il a même oublié de remettre en question.
Mais encore une fois, j'ai l'impression qu'il y a d'autres formes d'esprit qui commencent à s'exprimer y compris en architecture.

Pour ce qui est d'habiller des immeubles, comme une coque de iphone, pour moi ça revient au même esprit de faux, voire de kitch.
(d'ailleurs les architectures dont je parle, j'ai bien dit qu'elles sont habillées de bois, verdure, mais en fait, je n'en suis pas certaine, oui, il faudrait que je me renseigne.)

Ce dont il est besoin, selon moi, c'est d'une vision du beau, de l'harmonie, une vision qui s'éloigne de la dichotomie fond et forme (un fond bof, sans âme, et un habillage — paraître — "joli").
De la créativité autrement dit, connecté à du vivant. Une éthique.
fleur de nacre
fleur de nacre

Messages : 148
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Impasse architecturale  Empty Re: Impasse architecturale

Message par sig Dim 9 Oct 2011 - 17:38

Pour avoir bossé 10 ans en restauration de monuments, je peux vous assurer qu'habiller un bâtiment en pierre coûte vraiment très cher, et il y a encore des artisans et ouvriers qualifiés capables de le faire !!

C'est aussi une question de temps de construction, le béton banché, c'est fait en quelques semaines, juste la taille des blocs d'une façade, c'est quelques mois, sans compter le temps de pose...

C'était la parenthèse technique...

sig

Messages : 709
Date d'inscription : 28/04/2011
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Impasse architecturale  Empty Re: Impasse architecturale

Message par Sandman Mer 19 Oct 2011 - 14:06

Saloute les gens, après sollicitation d'une tiers personnes ;-) je vais essayer de donner mon avis.

Pourquoi donc nous ne construisons plus d'immeuble style classique?
Et bien tout simplement parce que les normes d'aujourd'hui correspondant à l'architecture industrielle de masse provient du style moderne (début-milieu du 20 siècle) porté par de architectes comme Le Corbusier ou encore par l'école et le mouvement BAHAUS.
La forme est engendré par la fonction, l'humain ne devient donc qu'une donnée parmis tant d'autres. Pourquoi cela? et bien en réponse justement au classicisme , à son ornementations ainsi que son coût. Parce que cela à un coût que les investisseurs ne sont plus près à mettre (il préfére réinvestir en bourse donc dans de l'argent...)
L'archietcte n'est plus un artiste qui créée et expérimente mais un batisseur qui répond à une demande et à des normes.
Un projet de sa conception (concours, recherche, etc....) à sa réalisation à une durée de 5ans et répond à une forte hausse démographique qui implique des constructions rapides et pas chères.
Pour ce qui est du style classique, je pense qu'il fait partie de notre histoire mais que chaque époque à besoin de se renouveler et de créer.
Les éléments importants et utiles restent au fil du temps mais sont réinventer, il faudrait donc s'efforcer d'investir dans l'art (en général) pour apporter de nouveaux concept artistique et architecturale, esthétique et non pas réutiliser dans le passé.
Pour ce qui est des immeubles écolo (en bois) saché que trés peu sont ergonomique , la plus part son comme toutes les constructions récentes mais avec du bois en plus (j'éxagère un tout petit peu).

Je pense qu'il faut penser et aborder l'architecture par la géo-poètique, qui consiste, en quelque sorte, à se réaproprier le mot et le concept d'habiter qui consiste à habiter un lieu et non pas un espace. Ce lieu à son propre fonctionnement, son environnement, sa sensiblité, sa poèsie et a nous de nous l'aproprié, à nous de l'habiter. Un peu sur les modèles des cabanes, des abri ou encore des favelas (qui sont architecturalement très intéressant, plus que n'importe gratte-ciel).

Voilà mon humble avis qui peut être remis en cause et questionner et je me ferai un plaisir de répondre.

Ps: je ne me relis jamais

http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/loubes-jean-paul/traite-d-architecture-sauvage,34306794.aspx


Sandman

Messages : 160
Date d'inscription : 14/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Impasse architecturale  Empty Re: Impasse architecturale

Message par Legion Mer 19 Oct 2011 - 16:12

On peut très bien voir la décoration d'un point de vue fonctionnel : elle a pour fonction d'égayer les gens qui circulent dans l'espace public, donc de les rendre moin dépressifs, donc plus productifs au sein de leur entreprise What a Face
Hélas, ça demande de voir à tout petit peu plus long terme... Et comme l'espace public n'appartient à aucune entreprise, aucune d'elle n'a d'intérêt (direct) à l'embellir.

Pour le style classique, je remarque juste qu'il est globalement très apprécié par les gens dans la rue, pauvres ou riches... donc il ne doit pas être si démodé que ça.
Legion
Legion

Messages : 177
Date d'inscription : 20/09/2011
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Impasse architecturale  Empty Re: Impasse architecturale

Message par Sandman Mer 19 Oct 2011 - 16:29

l'ornementation doit faire partie intégrante de l'architecture je suis d'accord sur ce point, mais je pense qu'il faut la réinventer, se l'approprier et la développer selon notre époque et nos envies de contemporains. (j'essaierai de trouver des liens vers des artsites).
Il ne faut pas tomber dans la ville musée comme à Paris où tout paraît figé, je pense qu'il faut repenser les choses, les renouveler sans jamais stagner ou se conforter dans le passé.
Une ville doit vivre mais pas seulement par les mouvements individuels, elles doit se réaproprier son architecture et trouver de nouvelle façon d'habiter, de construire, de rêver, d'échanger, de partager et tout cela passe par l'architecture et l'urbanisme, c'est pour ça qu'il ne faut pas se figé sur des styles anciens (même s'ils sont beau) car il ne correspondent plus au présent et à notre évolution.

Il faut réconcilier l'art et l'architecture!!

Sandman

Messages : 160
Date d'inscription : 14/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Impasse architecturale  Empty Re: Impasse architecturale

Message par Legion Mer 19 Oct 2011 - 16:45

Certes, il ne faut pas se fixer des règles de "conformité" à un style passé, ça n'aurait aucun sens.
Mais de là à s'interdire (car oui, il y a bien un interdit tacite) tout style classique sous prétexte que est "dépassé"... au nom de quoi ? c'est écrit dans les étoiles ?

En fait, par "style classique", j'entends surtout l'habillage et la décoration. Pour ce qui est de la forme et de la conception des logements, je suis d'accord, cela doit être réadapté à notre époque.

Il est fondamental d'innover. Toutefois, les seules juges devraient être les gens qui circulent dans la rue (les premiers concernés). Et pour l'instant, je vois très peu de gens convaincus par le style contemporain, même lorsqu'il y a du budget derrière... n'en déplaise aux théoriciens de l'architecture.
Legion
Legion

Messages : 177
Date d'inscription : 20/09/2011
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Impasse architecturale  Empty Re: Impasse architecturale

Message par NNTG1842YDN Mer 19 Oct 2011 - 22:25

Le fonctionnement a toujours été le meme: Hier, c'est hier, aujourd'hui, c'est l'hier de demain. en d'autres termes: aujourd'hui, on fait le style d'aujourd'hui. Ça plairait presque toujours moins qu'avant. Mais si on s'arrete à ces considérations, on n'en finit pas de faire comme avant. On finit par y perdre l'identité de notre époque, celle-là meme, que, dans quelques temps, certains voudront copier parce qu'elle vaut plus que la leur.

Je n'aime pas foncièrement l'architecture contemporaine, c'est mon avis, et je le partage, mais cependant, je pense qu'il est bon de la laisser avancer. Repartir en arrière, c'est toujours voir mal. D'autant plus que, au final, si jamais il y avait une réelle demande, elle aurait vu le jour. Mais ce type d'immeuble, au final, ne plaît pas tant que ça à ceux qui veulent y habiter. Le style moderne plaît plus en vérité, meme si en paroles il semblerait que ce ne soit pas le cas.

Les artistes n'ont jamais façonné leur temps, le temps a façonné ses artistes

NNTG1842YDN

Messages : 179
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Impasse architecturale  Empty Re: Impasse architecturale

Message par Legion Mer 19 Oct 2011 - 23:18

En ce cas, comment expliques-tu ce décalage entre ce que les gens disent vouloir, et ce qu'ils choisissent au final ?
Legion
Legion

Messages : 177
Date d'inscription : 20/09/2011
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Impasse architecturale  Empty Re: Impasse architecturale

Message par NNTG1842YDN Jeu 20 Oct 2011 - 2:05

On a envie de voir l'ancien temps. Mais pas d'y vivre. On a envie de voir les beaux chalets mais quand on se rend compte que le beau chalet n'a ni eau ni électricité, bah la majorité des gens s'en vont. Meme principe ici.

Ouais, on a envie de voir des immeubles haussmanniens. mais pas d'y vivre, et on ne va pas payer plus pour avoir un immeuble de ce type. Juste parce que... bah non, en réalité, ça n'intéresse que dans la théorie.

l'écart entre la théorie et la pratique est fulgurant. Combien d'adorateur de Sade sont prudes ? Combien de personnes parlent de la saleté, de la décadence, comme s'ils en revaient, mais en réalité restent bien au chaud ? Il y a ce que l'on dit aimer, et il y a ce que l'on aime vraiment.

L'homme intègre est celui qui parvient, non pas forcément à concilier les deux, mais à assumer ses incohérences. et je m'éloigne du sujet, sans faire exprès.

NNTG1842YDN

Messages : 179
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Impasse architecturale  Empty Re: Impasse architecturale

Message par Harakiry Mar 19 Mar 2013 - 15:54

Le problème ce sont les réglementations, thermique, acoustique... qui engendrent un tas de contraintes à respecter pour rentrer dans la norme du projet.

Pour qu'un bâtiment se vende, il faut qu'il soit conforme! Qu'il obtienne le label pour le lequel le projet a été inscrit (BBC - RT 2012...)

L'aspect financier joue une part essentielle également voir bien-sur la plus essentielle.Les acquéreurs potentiels ne sont pas forcément cohérents non plus. Oui,on veut une maison ou un appartement écologique mais on est pas près à payer 10% de plus à l'achat....

Le lobby du béton en France joue un grand rôle majeur depuis l'après-guerre. Le béton c'est du solide!!!
On a ancré dans notre inconscient collectif, l'histoire de 3 petits cochons... celle qui résiste est bien costaud avec ces belles briques et son béton.

Je suis une assistante technique chez un promoteur immobilier, et j'alimente dès que je peux les conversations vers les mérites de la construction à ossature bois et l'intérêt du promoteur en temps de crise de se placer en quasi-précurseur sur ce type de construction.

Mais pour le moment je me retrouve face à un mur (hahaha) Very Happy
Harakiry
Harakiry

Messages : 15
Date d'inscription : 14/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum