Identifié à tort d'asperger

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par fleur de nacre le Lun 10 Oct 2011 - 0:32

des moments ou l'autisme prend une sorte de dessus sur mes capacités de compensations
... je suis interpellée par ça. Ce qui me vient soudain, c'est que les phases autistes seraient de la décompensation.
Le même processus que pression/dépression.

Le "problème" c'est de compenser.
La douance "permet" de compenser. Et c'est bien ce qui m'a piégée à coté de mes pompes depuis ma naissance. Mais ma douance peut servir à autre chose. Pas à compenser. Pas à m'adapter.
A inventer. S'inventer et laisser ma vie se réinventer à partir de mon être.

fleur de nacre

Messages : 148
Date d'inscription : 09/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par WildZ le Lun 10 Oct 2011 - 0:45

Ce qui me vient soudain, c'est que les phases autistes seraient de la décompensation

En lisant le post de meï, j'ai pensé à la même chose que toi.

Mais ma douance peut servir à autre chose. Pas à compenser. Pas à m'adapter.
A inventer. S'inventer et laisser ma vie se réinventer à partir de mon être.

cheers cheers
WildZ
WildZ

Messages : 1347
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par fleur de nacre le Lun 10 Oct 2011 - 1:54

:-)

Nota : je ne nie pas la souffrance pour autant, ni ne minimise non plus le phénomène de décompensation en mode "autiste".
Avec ce que j'ai vécu je ne peux pas "minimiser". (en gros pour la
dernière grosse décompensation, 4 ans dont la plupart du temps au lit,
incapable de connecter entre l'envie de faire quelque chose et le
passage à l'acte, et seule à 90% du temps). [ vis, j'aime pas faire les
choses à moitié, mais maintenant j'apprends à abaisser mon niveau
d'exigence ;-) ]

Mais comme chez les "neuro Atypiques" tout semble amplifié XXXL, ça me paraît logique que la compensation soit facilement +++ et que la décompensation soit tout aussi +++.
Je le sens comme ça pour moi en tous cas.
fleur de nacre
fleur de nacre

Messages : 148
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par cavavite le Lun 10 Oct 2011 - 8:46

fleur de nacre a écrit:@ cavavite

J'ai observé que si j'ai trop fait d'effort pour m'adapter sans m'en rendre compte, que si j'ai tiré sur la corde un peu trop, vécu des émotions trop intenses... sans avoir pris le temps de bien me ressourcer en me chouchoutant, en étant sympathique avec moi même au niveaux de mes pensées — par exemple je me suis beaucoup critiquée et mise la pression —
Dans ces phases là, je peux partir en vrille, me fermer à tout stimulis, me sentir confuse, me balancer sur moi même, avoir des tics, être envahie de pensée plutôt morbide, me prendre la tête et tourner en rond dans ma tête comme un hamster dans une roue dans sa cage, avoir envie de frapper, me sentir au bord de dire des choses très très "cash", voire les dire… et d'autres choses que je n'ai pas envie de détailler davantage.

tu me fais pleurer parceque tu me fais comprendre ce que je n'avais pas compris complètement chez ma fille.
je n'arrivais pas à comprendre pourquoi parfois elle si calme si douce... et pourquoi "d'un seul coup" elle se mettait à crier, a frapper sa soeur, à courir en rond dans la cour en bas en se racontant des choses dans cette langue si bizarre??? de me hurler dessus en me disanrt je veux aller faire de la balancoire....et d'autres choses encore....

pendant les vacances elle était bien... depuis le retour au college je sens bien et vois bien qu'elle redérape... elle doit comme tu le dis si bien se mettre tellement de pression et vouloir tellement ressembler aux autres....

merci , merci fleur de nacre, tu viens de me faire un cadeau magnifique.... flower
cavavite
cavavite

Messages : 114
Date d'inscription : 03/10/2011
Localisation : ici et là

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par fleur de nacre le Lun 10 Oct 2011 - 11:39

Bonjour Cavavaite

Oui, bon sang, ça me paraissait évident ça.
Bein, c'est peut-être parce que je suis autiste alors, que je peux le comprendre "de l'intérieur".
Pour moi, les "crises" autistes surviennent quand sont perçus des dissonances...
Des "ruptures" de discours (Einstein a un terme pour ça, faudrait que je me renseigne).
Ensuite, ce qui fait dissonance, àa c'est purement subjectif.
La j'ai des ouvriers dans l'imeuble qui font de la perçeuse dans des murs de béton très conducteurs.
J(ai des boules quiess et je sais que dans dix minutes je vais partir.
Mais l'autre matin, j'ai pêté un cable. En hurlant des trucs injurieux. C'était furieux.
Je ne pex pas écrire plus longtemps (stressée) mais je reviens plus tard.
Bonne journée
fleur de nacre
fleur de nacre

Messages : 148
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Alex76 le Lun 10 Oct 2011 - 12:42

...


Dernière édition par ErrareHumanumEst le Lun 19 Déc 2011 - 11:30, édité 1 fois

Alex76

Messages : 156
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 102
Localisation : Loin

http://mchamson.free.fr/agora-project/chat/atlas-tatoo.jpg

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par meï le Lun 10 Oct 2011 - 13:15

fleur de nacre a écrit:
Le "problème" c'est de compenser.
La douance "permet" de compenser. Et c'est bien ce qui m'a piégée à coté de mes pompes depuis ma naissance. Mais ma douance peut servir à autre chose. Pas à compenser. Pas à m'adapter.
A inventer. S'inventer et laisser ma vie se réinventer à partir de mon être.
c'est exactement ce que m'a expliquer la psy qui m'a reçu pou le SA.( elle est spécialiste de la douance aussi.)
que dans mon cas, avoir compensé "n'était pas une chance"et que le fait d'etre (très)surdouée ne ma pas aidée au contraire..j'ai trouvé ça dur..
je n'ia aps compris de suite mais là en fait ça prend totu son sens. Wink

aujourd'hui j'essaie d'enf aire quelque chose aussi, en plus de la compensation du quotidien..pas simple mais ça commence par une acceptartion profonde de ce que je suis exactement. sunny

meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par meï le Lun 10 Oct 2011 - 13:17

fleur de nacre a écrit:
Bein, c'est peut-être parce que je suis autiste alors, que je peux le comprendre "de l'intérieur".
oui, je le ressens en le lisant, (comme le récit de Cavavite, sur sa petite fille )de l'interieur...ça me fait ça pour totu ce qui me touche et me fait résonnance.
(ça peut faire souffrir parfois!.. Wink )
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par bepo le Lun 10 Oct 2011 - 17:21

mode Spoiler ou () ou commentaire
Je viens de lire votre topic. J'en étais resté à une conception très stéréotypée de l'autiste asperger.
En lisant le questionnaire d’évaluation australien, je viens de tomber de haut, effet Barnum ou autre biais ? Ca ne me concerne pas mais ma femme.
C'est juste une série de quelques questions. Donc pas la totalité. Mais j'aurais envie de cocher a chaque fois presque le max tellement c'est typique.

D'ailleurs de plus en plus je me dis que ces foutues étiquettes que nous impose la société sont vraiment une connerie. On est tous une mosaïque de prédisposition à certaines facultés ou défauts +/- non développées par les expériences adéquates ou +/- compensées par l’apprentissage.

Sinon juste une remarque, au début du post, y'a quelqu'un qui se fait gentiment envoyer sur les roses pour aller se documenter seul (bon Ok y'avait des termes éventuellement un peu guerriers), et suivent vite des posts soulignant le manque de vécu de certaines formes d’expertise. Difficilement conciliable ! Wink

bepo

Messages : 2584
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 50

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Alex76 le Lun 10 Oct 2011 - 18:03

...


Dernière édition par ErrareHumanumEst le Lun 19 Déc 2011 - 11:30, édité 1 fois

Alex76

Messages : 156
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 102
Localisation : Loin

http://mchamson.free.fr/agora-project/chat/atlas-tatoo.jpg

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par cavavite le Lun 10 Oct 2011 - 18:58

qwerty a écrit:mode Spoiler ou () ou commentaire


D'ailleurs de plus en plus je me dis que ces foutues étiquettes que nous impose la société sont vraiment une connerie. On est tous une mosaïque de prédisposition à certaines facultés ou défauts +/- non développées par les expériences adéquates ou +/- compensées par l’apprentissage.


cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers
cavavite
cavavite

Messages : 114
Date d'inscription : 03/10/2011
Localisation : ici et là

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par cavavite le Lun 10 Oct 2011 - 19:07

fleur de nacre a écrit:Bonjour Cavavaite
La j'ai des ouvriers dans l'imeuble qui font de la perçeuse dans des murs de béton très conducteurs.
J(ai des boules quiess et je sais que dans dix minutes je vais partir.

je l'avoue avec un peu de honte, dans mon ancienne boite j'ai piqué un casque qu'utilisait les gars sur des machines tres bruyantes ( toujours pour la louloutte qui rentrait dans des paniques terribles a cause du bruit de feux d'artifices - entre autres, les ballons qui claquent , les couverts dans l'assiette , les mobylettes, les camions....- un jour elle en regardait un a la télé et m'a dit oh c'est magnifique.... alors le lendemain j'ai piqué un casque pour que l'on puisse aller en voire un en vrai . Apres 1001 tests of course !!

Nous sommes passé pour des foux furieux mais elle était si heureuse d'avoir pu en voire un pour de vrai que .... le reste m'importe peu.

maintenant on y va sans casque mais elle a mes mains collées sur ses oreilles et s'assoit en boule entre mes jambes, elle est tendue comme un arc mais avec un si grand sourire que finallement ca fait 2 ans que je ne vois plus de feux d'artifice parceque je scotche sur son sourire !!

oh lala je m'envole et m'emporte.....
tout ca pour dire que ces casques là sont vachement bien !!!! Embarassed Embarassed
cavavite
cavavite

Messages : 114
Date d'inscription : 03/10/2011
Localisation : ici et là

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Invité le Lun 10 Oct 2011 - 19:31

fleur de nacre a écrit:
des moments ou l'autisme prend une sorte de dessus sur mes capacités de compensations
... je suis interpellée par ça. Ce qui me vient soudain, c'est que les phases autistes seraient de la décompensation.
Le même processus que pression/dépression.

Le "problème" c'est de compenser.
La douance "permet" de compenser. Et c'est bien ce qui m'a piégée à coté de mes pompes depuis ma naissance. Mais ma douance peut servir à autre chose. Pas à compenser. Pas à m'adapter.
A inventer. S'inventer et laisser ma vie se réinventer à partir de mon être.


+1000

Et +1000 pour le fait que les étiquettes de la société n'ont pas à se superposer sur les vécus, ou tentatives pour trouver seul, ou à plusieurs, les améliorations possibles de son existence.
Ainsi que les améliorations tout court de son être, de ce que l'on peut être et devenir. La société ne peut pas imaginer ce qui peut découler, en terme de maîtrise émotionnelle multiple... Et si elle l'appréhende parfois au détour d'une jolie victoire, ce n'est qu'un reflet possible parmi tous les autres merveilleux reflets qui sommeillent encore. Arpenter et apprendre à maîtriser ou du moins à utiliser et se couler dans ces émotions, à mettre les barrières préventives, à consolider ce qui peut l'être.

Les crises sont favorisées par la fatigue, par la répétition d'exposition aux facteurs sensibles déclencheurs, ou par l'exposition simultannée.
Après, il y a aussi les phases de fatigue simple, sans forcément de crise, mais fatigue pour que le corps et l'esprit digèrent de nouvelles données importantes et nécessitant un mise à jour interne majeure. On n'en a pas toujours conscience. Cela peut parfois être simplement le changement de saison qui s'installe d'ailleurs, et là tout le monde peut y être sensible, mais certains le seront puissance 1000 du fait de leur multi-réceptivité.

Hier matin, j'ai dormi jusqu'à 12h30 et encore, je me suis levée en voyant l'heure, sinon j'aurai prolongé davantage. Pas une grosse dormeuse du tout, mais premier We avec le changement de température réellement installé, déclin de la luminosité, etc... Donc cela fait partie des rares fois où je deviens un vrai loir "sans raison". ^^
Pour d'autres, cela peut se traduire par de l'énervement facile, ou de la surexcitation, de l'endormissement somnolence.

Sorry si c'est évident ce que je dis, mais je m'aperçois qu'on a parfois chacun des clés ou astuces, que les autres n'ont pas forcément.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Invité le Lun 10 Oct 2011 - 19:50

La musique douce ou musique tout court (faute de mieux) apaise aussi en instantanné, au moins pour certains enfants, et peut-être bien pour beaucoup.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par fleur de nacre le Lun 10 Oct 2011 - 20:09

Oui, Kara,
je me rends compte que mettre la radio ou de la musique a un effet sur moi de faire baisser la pression.
A la limite n'importe quoi, ce matin par exemple, pas le temps de prendre le temps de chercher quoi écouter comme musique. Enfin c'est pas que j'avais pas de temps devant moi, mais que je me sentais tellement sous pression que j'avais besoin de musique vite fait.
J'ai allumé la radio pour aller au plus rapide.

Et c'est drôle que tu en parles, parce que ce matin j'ai identifié plus clairement ce besoin de musique quand je me sens trop sous pression.

Les crises sont favorisées par la fatigue, par la répétition
d'exposition aux facteurs sensibles déclencheurs
, ou par l'exposition
simultannée.

Après, il y a aussi les phases de fatigue simple, sans
forcément de crise, mais fatigue pour que le corps et l'esprit digèrent
de nouvelles données importantes et nécessitant un mise à jour interne
majeure
.
J'ai l'impression que j'ai des gros besoin de mises à jour internes...

Merci pour cet apport Kara :
je comprends mieux la sensation de me sentir débordée depuis quelques jours et au bord d'un grooooosssse envie de repli général.
Beaucoup de changements, déménagement, logement transitoire et anxiogène, importante ouverture sur le monde, nouveaux projets impliquant beaucoup de contacts...
Du coup je me rends compte que ma fausse nature a tendance à reprendre le dessus et cette situation met en lumière un faux-moi qui me desserre, m'auto-sabote : repli et/ou me présenter d'un manière négative aux autres, comme une petite chose, victime, pleureuse...
Ha zut. Bon.
fleur de nacre
fleur de nacre

Messages : 148
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par meï le Lun 10 Oct 2011 - 20:33

et bien, ce que j'en ai compris, (si je me trompe ne pas hesiter hein!)
c'est que il a été dit aux personnes curieuses /ou peu informées d'aller se renseigner, mais on dit aussi, que les sources/ressources sont très insuffisantes et /ou mal faites/peu fiables..donc en effet, je conçois que ça soit peu conciliable. Wink ..?

je suis à coté ?..( si oui j'ai l'habitude, .. Embarassed flower )

c'est vrai que ç'est assez dur de trouver les bonne ssources d'info sur le SA /hqi en particulier. Rolling Eyes
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par meï le Lun 10 Oct 2011 - 20:42

fleur de nacre a écrit:
je me rends compte que mettre la radio ou de la musique a un effet sur moi de faire baisser la pression.
oui, moi au boulot j'avais une envie carabinée de mettre une radion, de a musique..ça m'aurait fait un bien fou..(bon, les collègues ne travaillaient pas en musique..)
Et c'est drôle que tu en parles, parce que ce matin j'ai identifié plus clairement ce besoin de musique quand je me sens trop sous pression.
J'ai l'impression que j'ai des gros besoin de mises à jour internes...
moi aussi.

je diors egalement bcp...et ce depuis toujours pourtant pas forceemetn ds les "heures normales" pour dormir.parfois rien qu'un petti 'rituel de pause/de ressourcement" me suffit en mi journée..ùais il faut que je puise le faire pour etre "à la hauteur de la tache le reste de la journée.

là cmme je suis en periode d erecherche de stage je sui soumise à bcp de relationnel imposé, mon "défi". donc..je dors..bcp.
la medecin du travaiml a preconisé des mamébnagements pour moi, je ne peux pas travailler trop à suivre ds un groupe/iune equipe...ça me "mange" mon energie dotn j'ai besoin pour autre chose.
j'ai régulièrement besoi de ces moments.lorsque je bossais, je devais souvent aller aux toilettes, seul endroit ou je pouvais "lacher la pression comme une cocotte", et enfin soufler, etre moi qulques minutes, (pas trop parce que j'étais repérée sinon.. Embarassed ).etc;
et je regardais la fenetre comme on s'accroche à un bouée de sauvetage...(les arbres et leur mouvements doux me berçaiens, et m'aidaient à decompresser..)

ces pauses étaient frequentent surtou quand j'étais soumise à bcp de relationnel.
le groupe est vite devenu un vrai poid.(pourtant des colègues adorables..mais, je ne me sentais pas comme elles.
et puis, j'étais ds ma bulle.

mais je garde espoir aujourd'hui de rtetrouver u travail, qui me prendra cmme je suis avec le SA... sunny (mais c'est aps ce la tarte pour l'instant..rien que la rqth, à faire accepter..alors les aménagements d eposte (pour pas trop de lumières vives, un bureau en retrait, pas d'equipes soutenu, , pas d'obligations de discussions bavardages/autour du café..etc.ce n'est aps grs chose mais c'est mon kit survie en entreprise.. Embarassed )

meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Alex76 le Lun 10 Oct 2011 - 20:47

...


Dernière édition par ErrareHumanumEst le Lun 19 Déc 2011 - 11:29, édité 1 fois

Alex76

Messages : 156
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 102
Localisation : Loin

http://mchamson.free.fr/agora-project/chat/atlas-tatoo.jpg

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par meï le Lun 10 Oct 2011 - 20:53

super le lien et ce témoignage, Alexandre..je m'y retrouve ds beaucoup de choses. flower
c'est un bon résumé.!!
bon, juste que je comprends les expressions, mais me plante parfois...et je comprends aussi l'humour.
sinon tout pareil! cat

rien à voir, mais il existe un ptit bouquin, à prendre avec humour d'ailleurs mais..
c'est "all cat's have Asperger Syndrome", et c'est très joli/amusant...(c'est un clin d'oeil..à prendre 2nd degré )
http://www.amazon.fr/All-Cats-Have-Asperger-Syndrome/dp/1843104814#reader_1843104814
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Alex76 le Lun 10 Oct 2011 - 21:27

...


Dernière édition par ErrareHumanumEst le Lun 19 Déc 2011 - 11:29, édité 3 fois

Alex76

Messages : 156
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 102
Localisation : Loin

http://mchamson.free.fr/agora-project/chat/atlas-tatoo.jpg

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par fleur de nacre le Lun 10 Oct 2011 - 21:36

Identifié à tort d'asperger - Page 2 732478
Les larmes aux yeux, Alexandre, et oui, je confirme : "(N'ayez pas peur de visiter, ne soyez pas effrayé si les délires de
certain vont... très loin ;-), en creusant il y a beaucoup de richesse à
découvrir."

J'ai la sensation que nous sommes en train de passer un cap important, pour tout le monde.
Un cap qui tend à fondre le clivage "doués" / "autiste".
Clivage d'ailleurs édicté par des "spécialistes" qui ne sont neuro-atypiques... (en tout cas pas à ma connaissance...).
fleur de nacre
fleur de nacre

Messages : 148
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 54

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par cavavite le Lun 10 Oct 2011 - 21:58

j'ai envie de vous dire que vous êtes une vraie richesse mesdames et messieurs les aspies.

ma petite nénette (qui je le sait n'est qu'au bord.) vous ressemble tellement et m'apporte tellement chaque jour.
Elle m'apprend la tolérance,la disponibilité, le vrai amour pur et je dis bien le vrai amour pur pas comme celui que peuvent offrir ceux qui font semblant ou qui donne dans l'espoir d'obtenir autre chose en échange, elle m'apprend la patience, l'écoute.

Elle m'apprend la richesse d'être différente, les difficultés , la force, la volonté... qui n'ont rien a voir avec les "simples" zebres....

Les émotions vraies aussi avec parfois la violence qui va avec...

Grâce à elle certaines personnes me disent que je suis une personne formidable , d'une patience incroyable... Mais ces gens n'ont rien compris c'est elle et vous qui êtes formidable et d'une patience formidable c'est vous qui avez beaucoup de chose à m'apprendre , à nous apprendre.

Nous apprendre à être vrai sans faux semblants. Parfois je rêves d'UNE aspie présidente de la république ( bon un homme éventuellement Wink ), le monde serait tellement plus beau.

Et pourtant Dieu sait que parfois je suis fatiguée et lasse, non pas de ma fille mais des autres qui n'arrivent pas à comprendre une chose essentielle, NOUS SOMMES TOUS DIFFÉRENTS ET RICHES DE CES DIFFÉRENCES.
Et chacun et chacune d'entre nous a une valeur incroyable. Las de leur faire comprendre à tous qu'il faut arreter de vouloir changer les autres pour qu'ils soient conformes à notre désir . Prendre en chacun les forces et comprendre les "faiblesses", juste comprendre et accepter

flower

cavavite
cavavite

Messages : 114
Date d'inscription : 03/10/2011
Localisation : ici et là

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Invité le Lun 10 Oct 2011 - 22:00

Apaisement en regardant les arbres dans le vent ? Shocked
En ragardant par la fenêtre ???

Arf, pareil à 200%. Laughing
Incapable de tenir plus d'une heure dans une pièce sans fenêtre d'ailleurs. Même porte ouverte, même grande porte ouverte, je dois impérativement "voir" la vie dehors, sa lumière même sombre d'un jour d'orage... Sinon je m'éteins et ai vraiment l'impression de dépérir comme une plante privée de soleil et d'eau. Sauf qu'une plante tient plus d'une heure.


Et je comprends mieux du coup, pourtant c'est bien moi qui l'ai écrit en plus, pourquoi tous les matins je me mets les musiques zénisantes préférées, celles qui me couvrent pour la journée d'une super-protection multi-forces et apaisent dans la seconde.

AAF, je viendrai discuter et chercher, mais en semaine c'est pas simple de tout suivre. Embarassed



cavavite: cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par meï le Lun 10 Oct 2011 - 22:35

cavavite a écrit:Parfois je rêves d'UNE aspie présidente de la république
les américainsen ont eu..(T Jefferson... , et Al Gore meme si vice president, sont aspies. lol! )

pour le reste, je suis touchée, tu as raison.
On a trop de faux semblant .. Rolling Eyes
et les diferences enrichissent.

(si un employeur là pouvait le comprendre... What a Face ...pardon.mais j'en ai marre de lire ds les regards "vous etes handicapée?"..alors que je sais pouvoir effectuer les taches plus efficacement que la moyenne...pardon pour le HS.)

je suis d'accord avec toi fleurdenacre aussi, je trouev que ce post est un enrichisseemnt pour tous.
il fait sauter des idées reçues, et nous aide à nous voir pas si differents que ça...juste un ou deux fils cablés differemment mais sinon, meme machine" surperformante".. flower
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Alex76 le Mar 11 Oct 2011 - 11:36

...


Dernière édition par ErrareHumanumEst le Lun 19 Déc 2011 - 11:28, édité 1 fois

Alex76

Messages : 156
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 102
Localisation : Loin

http://mchamson.free.fr/agora-project/chat/atlas-tatoo.jpg

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Invité le Mar 11 Oct 2011 - 21:30

Retrouver sa fierté d'être, ne pas attendre qu'on nous la donne... Car elle ne viendra pas. ^^

Sa fierté, il faut la forger, sa richesse la créer ou l'inventer et la montrer sans complexe ni "tapalage"...
I love you


Créer soi-même ce dont on a envie pour soi, pour sa famille, pour sa vie, pour son monde. Co-créer et co-construire aussi parfois, comme ici pour exemple parmi ce qui peut se faire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Nadjart le Ven 14 Oct 2011 - 10:35

meï a écrit:
fleur de nacre a écrit:
J'ai une sensation depuis deux jours. Me tenant attentive à mon ressenti qui va avec des images intérieur, il m'arrive d'être particulièrement attentive quand je me sens en mode, disons, "autiste" (peut pas détailer plus là : fa-ti-guée). A ce moment là, ma vision intérieure me montre une petite fille, moi petite enfant, boudeuse, en colère, stressée, pas contente.
Et je ressens alors le besoin de "moi dedans enfant" d'attention particulière, de douceur, de créativité, de ressourcement...

J'ai observé que si j'ai trop fait d'effort pour m'adapter sans m'en rendre compte, que si j'ai tiré sur la corde un peu trop, vécu des émotions trop intenses... sans avoir pris le temps de bien me ressourcer en me chouchoutant, en étant sympathique avec moi même au niveaux de mes pensées — par exemple je me suis beaucoup critiquée et mise la pression — alors la petite enfant me tire par la manche pour que je m'occupe d'elle. Et si je ne l'écoute pas, elle insiste et ça peut dégénérer.
Dans ces phases là, je peux partir en vrille, me fermer à tout stimulis, me sentir confuse, me balancer sur moi même, avoir des tics, être envahie de pensée plutôt morbide, me prendre la tête et tourner en rond dans ma tête comme un hamster dans une roue dans sa cage, avoir envie de frapper, me sentir au bord de dire des choses très très "cash", voire les dire… et d'autres choses que je n'ai pas envie de détailler davantage.

Shocked ....
écoute...je n'aurais pas pu dire autre chose, c'est exactement moi, et mon ressenti...ma fragilité "autistique".
je suis scotchée.

je dis moi quand je suis comme ça (régulièrement), que je suis dans une de mes "phases autistiques+"..c'est quand je suis ds des moments ou l'autisme prend une sorte de dessus sur mes capacités de compensations ..ou comme tu l'exprimes si bien; j'ai trop compensé, pas assez ressourcé... flower
je susi presque émue de lire totu ça c'est comme si on avait racpontré une partie dema vie intime.
(et en ce moment je suis ds une phase autistique +... Wink ..donc je galère un pêu question recherche de stage pour ma formation... Rolling Eyes parce que je met le paquet sur la gestion du quotidien/enfants/mlaison...et que ça prend totue mon énergie.)

J'arrive tard et en dehors du fil, mais je ne peux pas lire quelque chose de si juste, de si proche de ce que je ressens sans y adhérer et te dire merci Fleur de nacre d'avoir si bien su décrire cela (je ne suis pas seule ! Smile. Moi aussi je veux en parler, je n'en ai jamais parlé à personne, sauf à mon compagnon (bien obligée puisque qu'il en a été plusieurs fois témoin).
Quand je "suis mal", par exemple après une journée (ou une plus longue période) de frustration, de déceptions, d'efforts sociaux qui n'en finit pas de continuer... Quand je suis comme ça je me sens comme une gamine, j'ai les larmes aux bords des yeux et je me vois / me sens me taper la tête contre tous les murs (je ne le fais pas réellement mais l'envie est impérieuse, chaque mur que je croise je sens sa texture s'imprimer dans mon front), c'est extrèmement violent. Si à ces moments une épreuve supplémentaire se présente je craque violemment, je pleure sans pouvoir m'arrêter, je brise et je déchire des objets, je me griffe de façon incontrolable les bras, les mains, le visage. Avant quand ça m'arrivait je pensais simplement être folle (d'ailleurs n'importe qui qui me verrait dans cet état le penserait). Quand j'étais calmée j'appellais ironiquement cela "mes crises de désespoir". Heureusement la plupart du temps quand je sens que je suis proche de ça je m'isole... mais ce n'est pas toujours possible ! Depuis que je sais que je suis aspie (même si non légitime) je "riposte" en me forçant à plonger dans une activité "autogratifiante" pour recharger un peu la batterie "seuil de tolérance", et ça marche un peu. Mais je reste très vulnérable à tout jusqu'à ce que je puisse récupèrer vraiment (être chez moi, ou au moins seule plusieurs heures).
Nadjart
Nadjart

Messages : 30
Date d'inscription : 10/10/2011
Age : 41
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Alex76 le Ven 30 Mar 2012 - 17:47

Les aspies que je cotoie ne viennent pas sur ce forum, on y raconte trop de conneries sur l'autisme (entre autre que c'est une pathologie), et souvent la communication y est pénible.
Un article interessant :
http://www.martinwinckler.com/article.php3?id_article=1083
Il résume parfaitement ce que je vis et pense, ainsi que la situation actuelle en France.
Alex76 Aspi-Hqi - 36 ans - ni malade ni handicapé !

Alex76

Messages : 156
Date d'inscription : 26/09/2011
Age : 102
Localisation : Loin

http://mchamson.free.fr/agora-project/chat/atlas-tatoo.jpg

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Dark Feu-Nixe le Mar 10 Avr 2012 - 13:09

C'est avec une réelle émotion que j'ai parcouru ce site, car je côtoie plusieurs Asperger qui s'ignorent; en tant qu'amie et deux amis.

J'avais envie de leur rendre hommage car malgré mon peu d'envie de mettre des étiquettes sur qui que ce soit, je pense que vous représentez une évolution morale très positive dans la société.

Alors je redonne un article que j'ai trouvé sur internet, parce que je l'ai trouvé bien écrit sur la grave situation des "gens normaux", les neurotypiques.

Le Syndrome Neurotypique


Définition
Le syndrome neurotypique est un trouble neurobiologique caractérisé par
un souci de préoccupations sociales, des délires de supériorité, et
l'obsession de conformité.

Symptômes
Les individus neurotypiques pensent souvent que leur expérience du monde
est soit la seule ou la seule bonne. Les NTs ont du mal à être seuls.
Les NTs sont souvent intolérants à l'apparence des différences mineures
chez les autres. Les NTs ont du mal à communiquer directement, et
beaucoup ont une incidence plus élevée de mensonges par rapport aux
personnes autistes.

Causes
Le NT est censé être d'origine génétique. Les autopsies ont montré que
le cerveau du neurotypique est généralement plus petit que celui d'une
personne autiste et a surdéveloppé les domaines liés au comportement
social.

Tendance
Malheureusement, plus de 9 625 sur 10 000 personnes pourraient être neurotypique.

Traitements
Il n'existe pas de remède connu pour le Syndrome neurotypique.

Adaptation
Dans de rares cas les NTs peuvent apprendre à compenser leur handicap et d'interagir normalement avec des personnes autistes.

Critères diagnostiques du Syndrome Neurotypique

A. Altération qualitative de la communication comme le témoigne au moins un des éléments suivants:

Retard ou Absence du langage parlé. (surcompensation par d'autres modes
de communications comme le geste, la mimique ou l'interprétation)
Chez les individus maitrisant suffisament le langage: Incapacité à ne
pas interpréter les conversations avec autrui de manière illogique (en
cherchant continuellement des doubles sens par exemple)
Usage stéréotypé et répétitif du langage. (ex. Comment ça va ? Ça va bien)

B. Altération qualitative de l'autonomie affective, comme en témoigne au moins deux des éléments suivants:
Obsession marquée de comportements non-verbaux, vagues, indéfinissables,
propres à chaque personne tels que le contact oculaire, la mimique
faciale, les postures corporelles et/ou les gestes.
Incapacité à établir des relations avec les pairs possédent un autre
mode de fonctionnement sans faire abstraction d'une interprétation
l'amenant directement à une carence affective excessive.
Recherche extrême ou anormale de confort dans les moments de détresse.
(cherche le réconfort d'une manière stéréotypée, attire l'attention
lorsque peu bléssé)
Le sujet n'arrive pas à s'estimer suffisamment de manière autonome, ce
qui l'amène à partager constamment ses plaisirs, ses intérêts ou ses
réussites avec d'autres personnes.
Recherche constamment l'attention car incapable de rester seul.
Présence de réprocité sociale ou émotionnelle : Le sujet n'existe pas sans le regard des autres.

C. Caratère restreint, répétitif et stéréotypé des comportements
sociaux, des intérêts et des activités socialement acceptables, comme en
témoigne au moins deux des éléments suivants :
- Préoccupation circonscrites à quelques centres d'intérêts stéréotypé
et restreints permettant de sauver l'image sociale, tant dans son
intensité que dans son orientation.
- Adhésion apparemment inflexible à des habitudes ou à des rituels
spécifiques d'une incohérence marquée mais fonctionnels pour la norme.
- Maniérismes moteurs stéréotypés et répétitifs dont l'absence de cohérence avec l'émotion vécue provoquent une distorsion.
- Préoccupation persistantes pour certaines parties du corps.

D. La perturbation entraine un modelage cliniquement significatif du
fonctionnement social, professionnel ou dans d'autres domaines
importants.

E. Il n'existe pas de retard général du langage mais la récurrence du
manque de précision et de clarté de la communication est significative
sur le plan clinique.

F. Au cours de l'enfance, il y a eu diminution de l'autonomie de penser
et de la curiosité pour son environnement. Il y a cependant eu un
apprentissage accéléré du comportement adaptatif.


http://troubles-normaux.kazeo.com/di...s,r335783.html
Dark Feu-Nixe
Dark Feu-Nixe

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Rouge le Dim 27 Mai 2012 - 2:25

Merci Dark Feu-Nixe,
cet article est absolument génial et j'ai éclaté de rire tout du long!

Rouge

Messages : 43
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par sandrabreizh le Dim 27 Mai 2012 - 11:24

+1

sandrabreizh

Messages : 175
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 43
Localisation : BZH

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Rouge le Lun 28 Mai 2012 - 21:02

Lu


Dernière édition par Rouge le Jeu 14 Mar 2013 - 0:43, édité 1 fois

Rouge

Messages : 43
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par sandrabreizh le Lun 28 Mai 2012 - 21:19

Je ne suis pas une spécialiste asperger mais dans ce que tu décris comme étant des caractéristiques asperger ça n'en sont pas pour moi (certaines me font d'ailleurs + penser aux caractéristiques des sourdoués que des apsergers) où as tu pris tes infos sur les aspergers ?
Pour les pervers narcissiques ils font souvent penser à des surdoués mais de par leur "trouble" ils n'en sont pas (désolée pas sûre d'être bien clair sur ce coup là )

sandrabreizh

Messages : 175
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 43
Localisation : BZH

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Rouge le Lun 28 Mai 2012 - 21:33

J'ai passé quelques temps à lire plusieurs sites, des sites que vous avez cités plus haut ou bien des définitions de l'autisme. Après peut être l'autisme classique est-il trop different du syndrôme d'asperger pour que je puisse combiner tout ça. Et mes infos viennent peut être de mon ressenti des lectures plus que de leur lecture objective...
Quelles caractéristiques te font davantage penser à celles de surdoués si ce n'est pas trop te demander?

Rouge

Messages : 43
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par meï le Lun 28 Mai 2012 - 21:33

pour etre certain il faut encontrer un vai specialiste et faire des test du ptrotocole asperger, (divers questionaires, wais,cars, ados, tous le selements montrant une dificulté ds ls relations sociales assez precoce et toujours presentes a l'age adute...dif sensorielles, eventuellement tics visibles balanceemnt, etc))

et non, des pros ne sotn aps du tout tous asez calés en la matière en fance pour dire qu'on est ou pas asperger.

j'ai aussi semble il un TDA'( visible via le wais.)
la pŝy que j'avais rencontré m'avait expliqué que le hqi (surotu les thqi) peuvent "camoufler "un syndrome d'asperger.
j'ai revu recemment un psy de CRA qui m'a confirmer mon SA mais en m'expliquant que en effet le surdon camoufle les traits car on "apprend" avec l"'intellect.les codes sociaux a pris d'une grand farigue.
idem pour les filtres sensoriels qu'on a pas ou peu et très fatiguant.
mais je perçois chjaque son, chaqur bruit, totu le temps. (j'ai l'oreile absolue et c'est lié.)

mais il y a une grande partie des apsies qui resteront non diagnostiqués car trop peu de psy osent diag des adultes qui ont apris a compenser avc les années..
bonne chance. sunny

edit je susi surdouée et asperger (et tda) et ca n'est pas du ttou incompatible. j'ai donc des traits de surdoués, que certaisn aspis n'ont pas, et inversement.
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par sandrabreizh le Lun 28 Mai 2012 - 21:58

Caractéristiques asperger:
-Je ressens des émotions puissance mille, un rien me fait pleurer, un rien me rend heureuse, un rien m'angoisse, et une multitude d'émotions ambivalentes, trivalentes... en même temps comme disait quelqu'un dans le post, Kara je crois.ça ça peut être dû au fait d'être une surdouée ou hypersensible
-Je suis forte en maths, dans l'apprentissage des langues, en informatique, comme les aspergers.certains surdoués aussi
-Mais expressions faciales expriment parfois le contraire de ce que je voudrais exprimer ou n'expriment pas ce que je crois pourtant être en train d'exprimer.en géneral ils ont du mal à lire les expressions des autres (mais je n'ai pas remarqué dans ceux que je connais qu'ils exprimaient le contraire de ce qu'ils ressentent donc là je ne saurais pas dire )
-Je suis parfois perdue dans les implicites, dans l'humour des autres.pas spécfique
-J'ai une bonne oreille.
-Je me faisais très facilement manipuler avant.ça ça peut arriver aux surdoués et pas que
-Malgré une parfait orthographe et grammaire, le français, l'économie, l'histoire géo, la philo ont été très laborieux durant ma scolarité et pourtant je me donnais à 200%.
-Quand j'ai trop tiré sur la corde comme disait l'un d'entre vous j'ai besoin de solitude pour calmer mes angoisses, ma culpabilité et ma honte et parfois je me réfugie dans mon sommeil, le nec plus ultra de mes solutions!Surdoué ou zèbre aussi
-J'ai une personalité indépendante, je m'habille comme je veux, et je suis atypique.pas spécifique aux aspergers
-Je me perds dans la contemplation des choses (et des gens d'ailleurs!)surdoué ou rêveurs aussi
-J'ai parfois l'impression à tort que les gens savent comment je me sens pas spécifique aux aspergers
-Je suis perdue dans les relations humaines, bloquée, j'ai peur d'être maladroite, je ne comprend pas des choses qui paraissent flagrantes pour les autres pas spécifique non plus
-Je ressasse des situations pendant longtemps avant d'en comprendre la signification pas spécifque non plus
-Je ne me permettrais jamais(bon allez presque! ) de faire du mal aux autres même si l'on m'a fait beaucoup de mal pas spécifique -J'ai des ballonnements et me demande si je ne devrais pas me mettre au gluten
-Je suis parfois submergée par les émotions des autres à tel point que je n'arrive pas à les rassurer alors que j'éprouve beaucoup de compassion peut arriver aux surdoués,zèbres ou hypersensibles aussi
-Je théorise les relations humaines à l'extrême à tel point que j'essaie de faire des relations entre des choses qui n'en ont pas et j'en perds le sens concret, pratique et pragmatique des choses pas spécifique
-J'ai du mal à faire plusieurs choses en même temps.
-Je suis facilement déconcentrée, si on me posait un question pendant cours au lycée ou à la fac, j'étais complètement perturbée et n'arrivais plus à suivre. Et même si c'était une matière où j'étais a l'aise, je cherchais indéfiniment ce que j'avais bien pu raté dans ce que le prof avait dit parce que ça me perturbait aussi psychologiquement de ne pas avoir écrit.pas spécifique
-Je suis extrêmement fragile pas specifique aux aspergers
-Je suis très précise car j'ai peur que l'on ne me comprenne pas. Peut être que c'est le résultat de ma projection sur les autres!pas spécifique non plus

J'ai mis ça comme ça mais je ne suis spécialiste ni en aspergers ni en surdoué et même si je l'étais je ne pourrais pas faire un diagnostic par mail . En tout cas dans tout ce que tu as mis tu as l'air clairement zèbre et très sensible (mais les surdoués aussi sont très sensibles hein Wink )?

sandrabreizh

Messages : 175
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 43
Localisation : BZH

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par sandrabreizh le Lun 28 Mai 2012 - 22:06

Et pourquoi est ce si important pour toi ? Etre surdouée pourrait expliquer tout ce que tu décris (ou a peu près car tu as aussi ta personnalité propre )alors pourquoi persistes le doute d'être asperger ?

sandrabreizh

Messages : 175
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 43
Localisation : BZH

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Rouge le Lun 28 Mai 2012 - 22:19

Je ne sais pas. C'est une intime conviction. Mais les intimes convictions ne sont pas toujours les plus justes...

Rouge

Messages : 43
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Elmoon le Lun 28 Mai 2012 - 22:22

Salut Rouge,
Si tu peux lire l'anglais, je te conseille "aspergirls" de Rudy Simone. Je pense que ça t'aidera à voir plus clair Wink
Elmoon
Elmoon

Messages : 246
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par meï le Mar 29 Mai 2012 - 12:03

Elmoon a écrit:Salut Rouge,
Si tu peux lire l'anglais, je te conseille "aspergirls" de Rudy Simone. Je pense que ça t'aidera à voir plus clair Wink
exact. ce livre est super.
le SA "fille" est un peu different de SA garçon, c'est rpouvé. (ce pourquoi mons de filles diagnostiquées..)
ainsi que "vivre avec le syndrome d'asperger (un handicap invisible)" de liane holliday willey qui est traduit se trouve en librairie, et est assez bien un peu ds le stryle de rudy simone.
(liane holliday a été diag apres sa fille , a l'age adulte. et diag surdouée enfant. comme bcp de filles aspies d'ailleurs.)

si tu as des doutes l'ideal est de rencontrer un vrai spé du SA. (demande a une asso pres de chez toi..)

mais je repete encore, bcp esudoués pensent etre aspis car ils ont ds traits communs mais;..il est pafois difficile de faire le vrai diagnostique en france.
et quand on est aspi on a en general de straits assez visibles des l"'enfance.... Wink (et handicapants..)
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Rouge le Mar 29 Mai 2012 - 12:18

Bonjour,
merci à tous pour votre aide! C'est super gentil de me donner tous ces conseils et de m'accorder ces réponses détaillées!
Long hug
Je vais mettre en pratique vos conseils. J'avais acheté aspergirls et ne l'avais finalement pas lu; je ne sais plus pour quelle raison mais j'avais lu "Je suis né un jour bleu" de Daniel Tammet et me suis parfois ennuyée car j'emploie les mêmes méthodes que Tammet pour apprendre une langue par exemple.
Je vais donc lire Aspergirls...

Rouge

Messages : 43
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Elmoon le Mar 29 Mai 2012 - 13:43

Oui! Bonne lecture!

@Meï, est-ce que tu as lu le nouveau Rudy Simone "22 Things a Woman With Asperger's Syndrome Wants Her Partner to Know"? Si oui, tu me le conseilles ou rien de nouveau depuis aspergirls?
Elmoon
Elmoon

Messages : 246
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par meï le Mar 29 Mai 2012 - 13:59

Elmoon a écrit:Oui! Bonne lecture!

@Meï, est-ce que tu as lu le nouveau Rudy Simone "22 Things a Woman With Asperger's Syndrome Wants Her Partner to Know"? Si oui, tu me le conseilles ou rien de nouveau depuis aspergirls?
non, pas lu..je vais me renseigner. mais en fait, ben...comme mon partenaire a moi il est aspi, euh... What a Face on en aura sans doute pas besoin...mais ca peut etre utile a d'autres sans doute!! Wink
merci.
(tout comme il existe des bouquins pour les femme d'aspis d'ailleurs, des sortes de guide pour les femmes d'aspi pour que le couple tienne le coup... Razz ..idée pas mauvaise..)
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Elmoon le Mar 29 Mai 2012 - 18:46

Oui, ben il y a le même 22things blabla pour les hommes! Comme ça, vous pouvez vous faire des cadeaux mutuels version pour elle et version pour lui! lol!
Elmoon
Elmoon

Messages : 246
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Fata Morgana le Mar 29 Mai 2012 - 18:52

@ sandrabreizh
Bien sympa ta liste. On a une bonne partie du miroir ! Very Happy
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 63
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par meï le Mar 29 Mai 2012 - 18:54

Elmoon a écrit:Oui, ben il y a le même 22things blabla pour les hommes! Comme ça, vous pouvez vous faire des cadeaux mutuels version pour elle et version pour lui! lol!
euh ouais sauf que ej soupçonne que c'est pour un partenaire NT ..(ds les 2 cas) .donc ca va pas!. Wink mais merci quand meme! What a Face
meï
meï

Messages : 1321
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 47
Localisation : à l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty déconcertant....

Message par Agnès le Sam 4 Aoû 2012 - 16:03

Rouge a écrit:Ce post m'a beaucoup interpellée, j'ai des problèmes que je pensais être une simple phobie au départ et depuis 9 ans que mes problèmes persistent je découvre toujours plus de portes à ouvrir derrière cette apparente phobie qui n'en est même pas une au final. J'ai cru être surdouée, puis j'ai cru être asperger, puis j'ai cru être débile mentale et maintenant j'ai l'impression que les choses ne sont pas binaires et que je suis tout ça à la fois et rien de tout ça en même temps! Bref, je ne sais plus!

Après plusieurs années de souffrance donc, je me suis demandée si je n'avais pas le syndrôme d'asperger. A 26 ans, j'ai donc effectué un test par une professionnelle spécialisée. Elle a beaucoup hésité avant de me dire que je ne l'étais pas et un psychiatre spécialisé du centre d'autisme m'a aussi dit que pour lui je n'avais pas le syndrome d'asperger, tout au contraire, entre autres parce que je recherchais la compagnie des autres (ce que je n'ai pas compris parce que Daniel Tammet à un petit copain, et sur ce post je vois que pas mal d'entres vous ont et recherchent une vie entourée...?)
Mais le diagnostic étant fait, j'ai fait confiance aux professionnels et laché l'idée que j'étais asperger pendant un an. Puis il y a une semaine, une psychiatre, lors d'un premier entretien me dit qu'elle a l'habitude de travailler avec des gens précoces et elle était complètement persuadée que j'étais surdouée bien que je lui affirmais sans cesse que ce n'était pas le cas. J'ai alors recommencé à lire le forum zebra crossing auquel je m'étais interessée il y a un an.

Je suis perdue et ne sais pas quoi penser, j'ai un père extrêmement surdoué qui n'a jamais cherché à faire de diagnostic puisqu'il était bien dans sa peau...Une mère qui semble être à la fois surdouée et pervers narcissique(je ne sais pas si c'est possible).
Je me demande souvent si je suis née surdouée comme mon père (je lui ressemble énormément physiquement, dans la gestuelle et tout) et que ma mère violente m'a rendue asperger...
Ou si je suis asperger depuis le début (malgré les diagnostics; en effet, bien que les psychologues ne pensent pas que j'ai asperger j'ai l'impression d'être à un parfait mi-chemin entre asperger et neurotypique)

Caractéristiques asperger:
-Je ressens des émotions puissance mille, un rien me fait pleurer, un rien me rend heureuse, un rien m'angoisse, et une multitude d'émotions ambivalentes, trivalentes... en même temps comme disait quelqu'un dans le post, Kara je crois.
-Je suis forte en maths, dans l'apprentissage des langues, en informatique, comme les aspergers.
-Mais expressions faciales expriment parfois le contraire de ce que je voudrais exprimer ou n'expriment pas ce que je crois pourtant être en train d'exprimer.
-Je suis parfois perdue dans les implicites, dans l'humour des autres.
-J'ai une bonne oreille.
-Je me faisais très facilement manipuler avant.
-Malgré une parfait orthographe et grammaire, le français, l'économie, l'histoire géo, la philo ont été très laborieux durant ma scolarité et pourtant je me donnais à 200%.
-Quand j'ai trop tiré sur la corde comme disait l'un d'entre vous j'ai besoin de solitude pour calmer mes angoisses, ma culpabilité et ma honte et parfois je me réfugie dans mon sommeil, le nec plus ultra de mes solutions!
-J'ai une personalité indépendante, je m'habille comme je veux, et je suis atypique.
-Je me perds dans la contemplation des choses (et des gens d'ailleurs!)
-J'ai parfois l'impression à tort que les gens savent comment je me sens
-Je suis perdue dans les relations humaines, bloquée, j'ai peur d'être maladroite, je ne comprend pas des choses qui paraissent flagrantes pour les autres
-Je ressasse des situations pendant longtemps avant d'en comprendre la signification
-Je ne me permettrais jamais(bon allez presque! Ange ) de faire du mal aux autres même si l'on m'a fait beaucoup de mal
-J'ai des ballonnements et me demande si je ne devrais pas me mettre au gluten
-Je suis parfois submergée par les émotions des autres à tel point que je n'arrive pas à les rassurer alors que j'éprouve beaucoup de compassion
-Je théorise les relations humaines à l'extrême à tel point que j'essaie de faire des relations entre des choses qui n'en ont pas et j'en perds le sens concret, pratique et pragmatique des choses
-J'ai du mal à faire plusieurs choses en même temps.
-Je suis facilement déconcentrée, si on me posait un question pendant cours au lycée ou à la fac, j'étais complètement perturbée et n'arrivais plus à suivre. Et même si c'était une matière où j'étais a l'aise, je cherchais indéfiniment ce que j'avais bien pu raté dans ce que le prof avait dit parce que ça me perturbait aussi psychologiquement de ne pas avoir écrit.
-Je suis extrêmement fragile
-Je suis très précise car j'ai peur que l'on ne me comprenne pas. Peut être que c'est le résultat de ma projection sur les autres!

Caractéristiques surdouée et/ou non-asperger
-Mais, à la difference des aspergers apperemment, je m'interesse à absolument tout. Par exemple, même si la lecture me demande un effort et que j'étais laborieuse en matières littéraires, je raffole des conférences faites par des écrivains. Il n'y a rien qui puisse ne pas m'interesser. Et je m'interesse à des choses atypiques comme les tueurs en série, l'exploration de lieux abandonnés, etc...
-Quand j'étais en maternelle je fonçais sur les autres pour les prendre dans mes bras, et j'aime bien qu'on me touche (sauf les gens sales, je suis maniaque de la propreté!).
-Je pars facilement dans mes pensées, l'une qui en entraîne une autre etc etc... pour ne plus savoir où j'en étais
-Je me pose sans arrêt des millions de questions qui font que je n'ai pas besoin d'avoir de l'humour pour faire rire mais tout simplement à dire tout haut les questions que je me pose tout bas.
-Parfois j'ai mille pensées à l'heure qui font que je ne sais plus par quel bout commencer et alors je bégaye.
-J'arrive à reconnaître pas mal les émotions des autres sur leur visage
-Quand le prof dictait très rapidement j'étais la seule à réussir à tout prendre

Bref, je ne sais donc pas ce que j'ai. Vous dites que la frontière aspie/zèbre est faible mais est-ce-que parfois la frontière entre neurotypie et asperger peut être faible?
Certaines personnes me trouvent tout à fait "normale" et d'autres me trouvent "bizarre" pour utiliser le langage des neurotypiques Smile

J'ai pleuré la première fois que j'ai lu les caractéristiques des surdoués de JSF et éclaté de rire devant l'article de Dark Feu Nixe. Donc c'est bien que j'ai quelque chose à voir avec vous mais à quel degré? Est-ce-que c'est purement culturel? Génétique? Les deux?

Peut-on avoir un parent surdoué et être asperger? C'est à dire exprimer la facette asperger du gène surdoué? Mon père ne semblait pas asperger, il était un génie dans sa bulle mais n'avait pas de difficultés relationnelles et résolvait une dissert de philo en se balladant...(bien qu'il se soit fait manipuler par les femmes mais bon ça c'est le lot de tous les hommes lol!)

Si je suis hors sujet, je m'en excuse d'avance




Euh.... visiblement, tu es .... MOI confused confused confused .... c'est déconcertant...
.... Mêmes parents....
(mère surdouée pervers narcissique, ça existe, j'en ai une pareille)....
Mêmes questionnements...
Visiblement même parcours....
Mêmes interrogations...
Sensibilité.... N'en parlons pas....

Et sinon sérieusement....

Tu viens de me laisser sur le C..... avec cette description....
Agnès
Agnès

Messages : 98
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 39
Localisation : 59

http://beaufortagnes.wix.com/site/accueil

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Rouge le Dim 5 Aoû 2012 - 9:05

Tu es la première à me dire que surdoué et pervers narcissique c'est possible et ça me fait plaisir (en espérant ne vexer personne ici car je sais à quel point vous êtes persuadés que ce n'est pas possible) ...
Ton âme soeur, ta jumelle cachée ou l'autre partie de ma personalité multiple te dit "enchantée!" Very Happy

Rouge

Messages : 43
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Rouge le Dim 5 Aoû 2012 - 9:18

C'est d'ailleurs troublant pour moi aussi parce je me suis fait la reflexion il y a tout juste une semaine qu'en ce moment je me vois partout comme le personnage principal dans Black Swan qui traverse une crise d'identité...

Rouge

Messages : 43
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par Shamrock le Ven 14 Déc 2012 - 11:28

Bonjour à vous,

Moi aussi, je suis en pleine introspection personnelle, et j'hésite entre Aspie et HP...

relations sociales :
- je me suis améliorée en devenant adulte, mais enfant j'avais du mal à avoir des contacts avec les autres.
- je ne regarde pas les gens dans les yeux, c'est trop difficile (j'ai la sensation d'un gouffre, même si je n'arrive pas à y lire les émotions)
- difficultés à comprendre ce qu'il faut dire ou faire dans certaines situations. J'ai remarqué que quand je vois quelqu'un entrer de loin mais qui traine un moment avec d'autres personnes, quand il arrive vers moi, je ne dis pas bonjour, parce que pour moi il est déjà là physiquement depuis longtemps, alors que les conventions sociales disent de saluer les gens quand même ; je souris parfois quand les gens racontent un malheur (mon cerveau doit me dire qu'il faut sourire devant qqn de triste pour le réconforter)
- je ne sais pas comment rentrer dans une conversation (j'ai horreur des pauses cafés...)
- impossible de "parler de la pluie et du beau temps". Je suis très bavarde sur des sujets qui m'intéressent (science, environnement, sociologie...), j'aime expliquer les choses (j'ai donné du soutien scolaire, j'adorais ca... et mes élèves aussi !) mais je n'arrive pas à engager une conversation banale avec quelqu’un que je ne connais pas. C'est vrai aussi que les conversations superficielles de politesse me barbent.
- Je ne peux pas rester plusieurs heures avec des gens, même des amis, même une conversation passionnante ; il faut que je "m'échappe" au bout d'un moment (surtout si c'est bruyant). j'aurais parfois envie/besoin d'arrêter une conversation et de quitter la personne, faire une pause, mais je sais qu'il ne faut pas...
- cela me donne du recul sur les gens. Ce qui peut être une qualité : je suis très bonne en observation sociologique. : j'ai eu 18/20 à un stage de master 2 basé sur de l'observation socio, sans avoir jamais touché à la socio avant ! Je viens de me rendre compte que j'ai compris, à seize ans, des bases de sociologie (groupes de références et groupes d'appartenance, codes et rites), par observation de mes camarades et profs !
- mes formules de politesse sont automatiques. Je dis automatiquement "merci, au revoir" au tél, dans un magasin, toujours de la même manière...

- besoin de routine, je deviens stressée quand quelque chose d'imprévu me tombe dessus, quand je ne peux pas faire ce que j'avais prévu ou le retarder (jogging heure des repas...)

réflexion :
- très bonne en langues, français et anglais
- très bonne en maths, algèbre, géométrie. Très bonne vision 3D
- je fais beaucoup de connections entre les choses, quand on me parle de quelque chose ou que j'écris, ça me fait penser à autre chose, puis à autre chose... (parfois, ça me donne le tournis tellement je m'étale, ou j'ai l'impression que mon cerveau réfléchit à une vitesse énorme...).
- j'ai une pensée arborescente. je vois parfois des images métaphoriques dans ma tête de ce que je suis en train de penser.
- je fais beaucoup d'humour, d'ironie. Je parle souvent en métaphores.

hypersensibilités :
- je ne supporte pas le bruit. La musique forte, une route passagère, un appareil me gênent, me donnent une sorte de "malaise". Une voiture qui passe (VRRROOUM), j'ai l'impression d'un marteau-piqueur qui rentre dans mon cerveau. Plusieurs à la suite et c'est insupportable, je dois courir pour échapper à ce "viol". Et après j'en ressors fatiguée...
- Je ne supporte pas non plus la foule. Je suis allée quelques fois à Paris et je ressens vraiment un malaise à cause de la foule, du bruit et des odeurs : idem à Lyon (même si un peu moins fort)
- je suis souvent déconcentrée par un bruit. par exemple, pendant une discussion, s'il y a un grincement, un claquement léger, j'oublie ce que je disais, je perds le fil. Je ne peux pas travailler avec de la musique, la fenêtre ouverte...
- je supporte mal les contacts physiques, sauf de personnes que j'aime. Ni les savons liquides (sensation de "vernis" qui reste sur la peau). Je supporte peu de matières de vêtements.
- je suis "garçon manqué" : je ne mets jamais de robe, talon hauts, maquillage, sac à main car ce n'est pas confortable
- Je ne supporte pas le sucre. Une chose industrielle sucrée (bonbon, chocolat <= 50% cacao, pâtisserie) m'agresse.

Stéréotypes :
- je suis tout le temps en train de me tirer les petites peaux des lèvres et des doigts, de jouer avec
- je commence parfois à me balancer, mais je m'en rends compte ("c'est un truc d'autiste !") et j'arrête

Maladresse :
- maladresse, problème de coordination surtout générale, je fais les gestes complexes consciemment,impossible de conduire, faire du vélo...

... et moi aussi, j'ai un besoin constant d'avoir une fenêtre (et idéalement, d'être dehors dans la nature). C'est super, c'est la première que je vois qqn d'autre dire avoir ce même besoin !!! Very Happy


Il y a donc chez moi des cotés asperger (hypersensibilités), des cotes pas asperger (humour, second degré) et des cotés flous (difficultés relationnelles, capacités en langues et maths).
Je viens de passer un Wais IV, j'ai eu 128 (mais j'ai des problèmes de mémoire et de concentration qui m'ont handicapé).
je me dis moi aussi que mon HP potentiel m'a permis de comprendre plus facilement comment marchent les gens et de m'insérer plus facilement.
J'ai RDV au centre de ressources autisme la semaine (vu que c'était ma première hypothèse), je vous dirai ce qu'ils vont me dire...
Shamrock
Shamrock

Messages : 935
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 35
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Identifié à tort d'asperger - Page 2 Empty Re: Identifié à tort d'asperger

Message par freluc le Sam 15 Déc 2012 - 20:06

Bonsoir,

Le sujet m'a quand même interpellé moi aussi sachant que depuis quelques temps, je pense avoir certains signes d'aspie en plus d'être sûrement surdoué. J'ai passé le RDOS qui montre que je suis probablement aspie. J'ai même déjà posté sur le forum d'asperansa, si ça intéresse quelqu'un: http://forum.asperansa.org/viewtopic.php?f=4&t=3422

Pour les signes d'aspie, je pense que c'est mieux que vous alliez sur mon sujet du forum d'asperansa, il a été plus développé
Pour les signes de surdoué:

- A appris à lire et à compter avant les autres
- Questionnements perpétuels
- Très doué dans les langues: dans ma classe d'espagnol par exemple, je crois que je suis déjà niveau A2 contrairement aux autres qui sont encore au niveau A1; dans ma classe de néerlandais, je suis déjà niveau B2 alors que la plupart des élèves sont au niveau A2 voire B1. Le test de néerlandais que j'ai fait était plus réglementé, c'est même notre professeur qui nous a demandé de le passer chez nous sur internet.
- Angoisses face à l'école ce qui diminue mes capacités scolaires. Je panique par exemple pour les interros d'auditions en langues alors que je peux comprendre très bien le message qui est passé.
- Très curieux
- Perfectionniste
- Adore la complexité et déteste la simplicité

Je n'ai pas encore fait de tests mais c'est surtout je n'arrive pas encore à être très bien accepté comme je suis tout ça à cause de mon introversion. Je garde la plupart des choses pour moi et ne les partage pas avec mon entourage. J'ai même du mal à me connaître moi-même. Pour les autres, je suis un adolescent normal, pour certains, parfois un peu spécial mais sinon tout à fait normal.

D'ailleurs, j'en reviens à l'introversion. Un surdoué introverti ne ressemble-t-il pas fortement à un surdoué aspie? A ce que j'ai pu lire sur les asperger, je trouve que ça y ressemble beaucoup.
freluc
freluc

Messages : 53
Date d'inscription : 26/11/2012
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum