Le recherche il a dit

4 participants

Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Le recherche il a dit

Message par Topsy Turvy Dim 8 Mar 2020 - 13:42

— 8 mars — journée internationale de la femme —

Je propose pour l'occasion quelques articles évoquant des biais de recherche.

C'est en farfouillant dans des articles au sujet du jeûne que je me suis (re)fait la réflexion que bien des études ne sont pas du tout représentatives. Quand l'organisme étudié est une souris, typiquement, la souris est une souris... mâle. [Aïe !]

Quelques propositions d'articles mettant en évidence ou discutant des biais liés au sexe, y compris des articles en français. Mais les biais des études peuvent être d'autre nature. Bien des études en psychologie ont généralisé les résultats obtenus sur des sujets pris au hasard... parmi les étudiants jeunes, blancs, éduqués que les chercheurs avaient sous la main.

Le biais sexuel des essais précliniques nuit à l'efficacité des médicaments
Jimmy Leyes
le 16.09.2018 à 09h00
SCIENCES ET AVENIR  SANTÉ

Stéréotypes et biais scientifiques
Stéphany Mocquery
Le Pharmacien de France N° 1313 Septembre-Octobre 2019

Est-ce que le sexe d'une cellule est important dans la recherche? Le nouveau guide vise à contrer le biais inhérent du sexe dans la recherche de maladies métaboliques - ScienceDaily
Amélie Nadeau
6 juin 2017

Policy: NIH to balance sex in cell and animal studies
Janine A. Clayton & Francis S. Collins
Nature 509, 282–283 (15 May 2014)
doi:10.1038/509282a


Dernière édition par Topsy Turvy le Dim 8 Mar 2020 - 21:28, édité 2 fois
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6196
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Re: Le recherche il a dit

Message par ludion Dim 8 Mar 2020 - 15:02

Salut Topsy Turvy

Vois-tu, il m'arrive de faire une entorse à mes habitudes de rester dans mon coin. Je fais donc ici exception, car je compte bien que la suite de ce fil portera sur le débat d'idée, débat argumenté, et non pas sur des jugements de personnes, ni de volées de bois vert.

Un truc, donc, sur les biais cognitifs et les risques associés :

Cognitive and Motivational Biases in Decision and Risk Analysis

https://create.usc.edu/sites/default/files/publications/cognitiveandmotivationalbiasesindecisionandriskanalysis.pdf

Il y a une floppée de références - toutes plus intéressantes les unes que les autres - en fin d'article
ludion
ludion

Messages : 3790
Date d'inscription : 07/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Re: Le recherche il a dit

Message par Topsy Turvy Dim 8 Mar 2020 - 16:11

Chouette, merci ludion.

Je propose ici le lien clicable et le résumé de l'article ci-dessus
(des fois que cela encouragerait quelques-uns à jeter un coup d'oeil),
il y a en effet une flopée de références (175).

Cognitive and Motivational Biases in Decision and Risk Analysis
Gilberto Montibeller and Detlof von Winterfeldt
Risk Analysis, Vol. 35, No. 7, 2015

Traduction rapide (du résumé) a écrit:La recherche sur les décisions comportementales a démontré que les jugements et les décisions des gens ordinaires et des experts sont sujets à de nombreux biais. L'analyse des décisions et des risques a été conçue pour améliorer les jugements et les décisions et pour surmonter bon nombre de ces biais. Cependant, lorsqu'ils sollicitent les composants et les paramètres du modèle auprès des décideurs ou des experts, les analystes sont souvent confrontés aux biais mêmes qu'ils tentent d'aider à surmonter. Lorsque ces entrées sont biaisées, elles peuvent sérieusement réduire la qualité du modèle et de l'analyse qui en résulte. Certains de ces biais sont dus à des processus cognitifs défectueux; certains sont dus à des motivations pour les résultats d'analyse préférés. Cet article identifie les biais cognitifs et motivationnels qui sont pertinents pour l'analyse des décisions et des risques, car ils peuvent fausser les données d'analyse et sont difficiles à corriger. Nous passons également en revue et fournissons des conseils sur les techniques de débiasing existantes pour surmonter ces biais. De plus, nous décrivons certains biais qui sont moins pertinents car ils peuvent être corrigés en utilisant la logique ou en décomposant la tâche d'élicitation. Nous concluons l'article par un programme de recherches futures.



Dernière édition par Topsy Turvy le Dim 8 Mar 2020 - 21:30, édité 1 fois (Raison : retrait d'un paragraphe perso contre-productif)
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6196
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Re: Le recherche il a dit

Message par ludion Dim 8 Mar 2020 - 16:40

De rien. Je pense qu'il est beaucoup plus sain de rester dans le calme afin d'ouvrir l'envie de découvrir que de s'ériger en maître à penser absolutiste. Je crois aussi que "du choc des idées jaillit la lumière"...

Pour poursuivre dans la veine des biais cogntfifs, la chaine YouTube Science Etonnante à posté, ily a de ça environ trois ans, quelques vidéos - courtes mais bien parlantes . Il s'agit de celle qui s'intitulent, à mon sens un peu abusivement, "crétin de cerveau". Ne pouvant pas encore poster de lien, je laisse cette tache à ton bon vouloir, si tu y agrées.
ludion
ludion

Messages : 3790
Date d'inscription : 07/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Re: Le recherche il a dit

Message par Topsy Turvy Dim 8 Mar 2020 - 17:03

Here it is :
https://www.youtube.com/user/ScienceEtonnante/playlists
(Et je reprendrai sûrement le lien sur un fil plus axé cerveau.)


Dernière édition par Topsy Turvy le Dim 8 Mar 2020 - 21:31, édité 1 fois (Raison : retrait d'un paragraphe perso contre-productif)
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6196
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Re: Le recherche il a dit

Message par Invité Dim 8 Mar 2020 - 17:10

.


Dernière édition par Hirondelle78 le Lun 9 Mar 2020 - 11:52, édité 1 fois (Raison : HS suite retrait du sujet initial)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Re: Le recherche il a dit

Message par ludion Dim 8 Mar 2020 - 17:15

@Topsy Turvy

Pfff ... ce commentaire ne t'était pas destiné !!!

Je crois détecter (mais c'est peut-être un biais cognitif aussi chez moi, dû entre autre à de malheureuses expériences de vie) pas mal de donneurs de leçon (ici et en dehors) et cela me rebrousse le poil. Ceci était donc un avertissement à leur égard.

Pour moi, le peu de connaissance que chacun possède devrait se partager, et aucune question n'est idiote a partir du moment ou elle ouvre sur le désir d'apprendre, mais surtout et avant tout sur celui de comprendre.
ludion
ludion

Messages : 3790
Date d'inscription : 07/03/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Re: Le recherche il a dit

Message par Topsy Turvy Dim 8 Mar 2020 - 17:49

Pas de souci ludion.


Dernière édition par Topsy Turvy le Dim 8 Mar 2020 - 21:32, édité 1 fois (Raison : retrait d'un paragraphe perso contre-productif)
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6196
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Re: Le recherche il a dit

Message par Invité Dim 8 Mar 2020 - 18:30

.


Dernière édition par Hirondelle78 le Lun 9 Mar 2020 - 11:52, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Re: Le recherche il a dit

Message par Topsy Turvy Dim 8 Mar 2020 - 20:05

Merci pour le petit mot Hirondelle78.

règles pour que les échanges se limitent aux connaissances académiques
Ah, flûte, non, ce n'est pas non plus l'idée, j'édite le titre.
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6196
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Re: Le recherche il a dit

Message par Topsy Turvy Mar 28 Avr 2020 - 9:31

Un clip Symo Says sur le sujet :
In scientific studies, "the average man" is considered and often no one else.
Steph Symo explains what the gender data gap is and what it means for women or people who aren't cis white men at 1.77m tall and 76g weight. For example. did you know that women are 17% more likely to die in a car crash? Why is that?


La vidéo est en anglais, mais on peut mettre les sous-titres, les mettre en français.

Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6196
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Re: Le recherche il a dit

Message par Topsy Turvy Mer 29 Avr 2020 - 18:13

PPE 'designed for women' needed on frontline
By Zoe Kleinman
Reporter, BBC News
https://www.bbc.com/news/health-52454741
Traduction rapide :

Dans le même genre : comparé à du matériel adapté au corps féminin, le matériel de sport "unisexe" (en fait : pour homme), c'est des fois pas très loin de l'instrument de torture.
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6196
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Re: Le recherche il a dit

Message par Topsy Turvy Lun 15 Juin 2020 - 21:45

Vu que c'est chatouilleux, le sujet des origines, on peut en regretter la prise en compte comme l'absence de prise en compte. Ici, il s'agit de l'absence de prise en compte (UK en particulier) :

COVID-19 and ethnicity: who will research results apply to?
Shaun Treweek, Nita G Forouhi, K M Venkat Narayan, Kamlesh Khunti
Published:June 12, 2020
https://doi.org/10.1016/S0140-6736(20)31380-5
Traduction rapide d'un gros bout:
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6196
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Re: Le recherche il a dit

Message par Topsy Turvy Mar 21 Juil 2020 - 20:16

Les gauchers, contrariés par les neurosciences
21/07/2020 à 17:16
Par Pierre Ropert

Dans leurs recherches sur le cerveau, les spécialistes des neurosciences tendent à préférer les droitiers aux gauchers, qui se retrouvent exclus des protocoles de recherches. Le but ? Eviter de fausser les données. Une injustice de plus, dans un monde pensé pour les droitiers ?

"Si l'on parle souvent de déficients mentaux, de névrosés même chez les gauchers, il ne faut pas manquer de rappeler que certains d'entre eux sont naturellement doués, voire géniaux..." concédait, sur France Culture en 1978, le producteur Frédéric Christian dans l'émission "Ne quittez pas l'écoute" consacrée aux gauchers. "L'organisation cérébrale du gaucher ne peut pas se réduire à une formule inverse de celle du droitier. C'est ainsi que certains n'ont pas hésité à dire que les gauchers sont mal latéralisés", poursuivait-il.

Écouter
Écouter Les Gauchers, minorité biologique et psychologique (Ne Quittez pas l'écoute, 25/07/1978)
48 MIN

Plus de 40 après, si les gauchers ne sont plus considérés comme des déficients mentaux, force est de constater que "l'organisation cérébrale des gauchers" continue de leur porter préjudice : ces derniers sont en effet les grands absents des études portant sur le cerveau. Que vous tentiez de vous inscrire à une expédition destinée à juger de l'influence de conditions extrêmes sur le cerveau ou plus généralement que vous participiez à une étude nécessitant une imagerie cérébrale, la tradition veut en effet que votre profil soit mis de côté pour peu que vous soyez gaucher.

"C'est une de ces "règles de base" que tout le monde apprend lorsque l'on commence à faire des neurosciences : inclure des gauchers n'est pas une bonne chose, témoigne ainsi Emma Karlsson, postdoctorante en psychologie et neurosciences cognitives à l'université de Bangor du Pays de Galles, dans un article de Vice [en anglais] consacré à ce sujet.

https://www.vice.com/en_us/article/y3zbyj/brain-science-is-ignoring-left-handed-people

Une histoire de latéralisation

En cause ? La nécessité de créer des groupes d'études les plus similaires possibles. Or, le cerveau est composé de deux hémisphères, le gauche et le droit, qui ne jouent pas un rôle identique dans le traitement des informations. Chaque hémisphère gère ainsi la partie opposée du corps humain (si vous touchez un objet avec votre main gauche par exemple, c'est l'hémisphère droit qui traite l'information envoyée, et vice-versa). L'hémisphère gauche, lui, est connu pour avoir une prédominance dans le domaine du langage (l'écriture et la parole) ou la prise de décision.

Cette asymétrie fonctionnelle du cerveau n'exclut pas définitivement l'autre hémisphère du traitement des données, mais elle caractérise le fait que l'hémisphère droit ou gauche est plus sollicité dans une fonction donnée : c'est ce qu'on appelle la latéralisation. Lorsque les scientifiques font des recherches à l'aide d'imagerie médicale pour vérifier les zones où le cerveau s'active, le fait d'écarter les gauchers permet donc de réduire les variations des données récoltées.

À RÉÉCOUTER
Réécouter L'imagerie médicale : le corps sous toutes les coutures
57 MIN

Dans l'émission Concordance des Temps, l'historien Pierre-Michel Bertrand, auteur de L'Histoire des Gauchers, rappelait ainsi que "les droitiers sont en grande partie majoritaires. Ils représentent quelques 90 % de la population. On s'accorde en général à parler de 10 à 15% de gauchers dans nos démocraties, en Europe et aux Etats-Unis. Le gaucher, de toute manière, est une minorité. Il suffit d'être gaucher soi-même pour s'apercevoir qu'en effet, tout est fait pour les droitiers, du simple stylo accroché aux guichets des banques aux portillons du métro".

Statistiquement, on est cependant loin de retrouver ces chiffres dans les études consacrées au cerveau. Un rapport publié en avril dernier, intitulé "Un sujet sinistre : quantifier les biais de recrutement des gauchers dans la recherche actuelle en neuroimagerie" [en anglais], chiffrait le nombre de gauchers présents dans les études faisant appel à une imagerie du cerveau : sur 30 000 personnes, ils n'étaient ainsi que 3,2 % de personnes gauchères.  

"L'idée c'est qu'il vaut mieux jouer la sécurité, être prudent et exclure les gauchers, précise Lyam Bailey, doctorant en neurosciences et l'un des auteurs de l'étude. Ce genre de mentalité est devenu très profondément ancrée dans les neurosciences cognitives". Un constat qui, selon lui, n'a pas que des avantages, et qui pose en plus le problème de priver les gauchers des potentiels résultats positifs de ces études  :

Lorsque vous avez un champ entier [de la recherche] qui exclut les gauchers, vous privez 10% de la population d'avantages réels et tangibles auxquels leurs pairs ont librement accès. Nous ne savons pas ce que nous ne savons pas... Les gauchers pourraient être plus susceptibles de présenter des différences dans certaines caractéristiques, en ce qui concerne la mémoire, l'attention ou la structure du cerveau, par exemple. Mais nous ne le savons pas, parce qu'ils ne sont pas inclus dans la recherche...

À RÉÉCOUTER
Réécouter Pierre-Michel Bertrand et l'histoire des gauchers
7 MIN

Des gauchers longtemps mal perçus

Si la démarche initiale fait sens (essayer d'obtenir des données identiques pour détecter plus facilement un changement), elle traduit néanmoins le fait que les gauchers ont longtemps été considérés comme accessoires, voire malades. Dans l'émission "Ne quittez pas l'écoute", prenant pourtant place en 1975, le docteur Haecan, directeur d'études à l'EHESS et directeur de l'Unité de recherche neuro-psychologique et neuro-linguistique de l'Inserm, estimait ainsi le nombre de gauchers à environ 6 % de la population et répondait aux questions inquiètes des auditeurs :

Vous dites qu'il y a un fort pourcentage de gauchers parmi les déficients mentaux, mais je pense alors que ce ne sont pas des vrais gauchers. Ce sont des gens qui ont eu des lésions cérébrales à la naissance, parce que je crois qu'il n'y a pas plus de névrosés ou de troubles mentaux chez les gauchers que chez les droitiers. Deuxièmement, il est vrai que les gauchers, jusqu'à un certain point, sont une minorité opprimée. Étant donné que tout est fait pour les droitiers et que, par exemple, les instruments à peler les pommes de terre sont conçus uniquement pour les droitiers. Mais écoutez, il y a au moins 93 ou 94 % de gens droitiers.... Je ne sais pas si économiquement et dans une société de production, on pourra faire des outils pour les gauchers. Mais ça, ce n'est pas mon problème !

Dans l'émission Concordance des temps, l'historien Pierre-Michel Bertrand remontait en effet le fil de l'Histoire et s'attachait à démontrer que les gauchers, de tout temps, ont été contraints de vivre dans un monde pensé exclusivement pour les droitiers. Parmi de nombreux exemple, il rappelait entre autres que L'Ecclésiaste 10-2 statuait ainsi, dès le IIIe siècle avant J.-C. que "le cœur du sage est à sa droite, et le cœur de l'insensé à sa gauche" :

La Bible, la matrice de notre civilisation occidentale, est la grande pourvoyeuse de préjugés. Mais le modèle qui a le plus influencé la discrimination entre la main droite et la main gauche, c'est celui du Jugement dernier. Vous savez qu'à la fin des temps, il est prévu que le Christ revienne sur Terre pour juger les hommes et qu'il placera ceux qu'on appelle les brebis, c'est-à-dire les bons, ceux qui auront respecter les préceptes évangéliques, à sa droite. Il leur dira "Venez le royaume des cieux, vous est ouvert". Et les boucs, il les placera en revanche à sa gauche, et leur dira "Retirez-vous de moi, maudits, allez au feu éternel !". Les Pères de l'Église, les théologiens ont beaucoup glosé sur cette séparation de l'humanité et en ont conclu, de manière unanime, que pour espérer être du bon côté le moment venu, il faut d'ores et déjà, dès à présent, dans notre petite vie de mortel, faire en sorte de suivre cet exemple et de privilégier, nous aussi, notre droite à notre gauche.

Écouter
Écouter Être gaucher : une malédiction durable ? (Concordance des temps, 09/12/2006)
56 MIN

Quelques millénaires plus tard, les gauchers se sont débarrassés de l'image négative qui leur collait à la main. Mieux encore, dans un curieux retournement de situation, le bruit court régulièrement que les gauchers sont plus susceptibles de devenir des génies, avec pour exemple à l'appui Leonard de Vinci ou Albert Einstein. La réalité est sans doute plus terre à terre : les gauchers, au même titre que les droitiers, sont tout ce qu'il y a de plus normaux.

https://www.franceculture.fr/sciences/les-gauchers-contraries-par-les-neurosciences
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6196
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Re: Le recherche il a dit

Message par Topsy Turvy Mer 23 Juin 2021 - 13:01

UP !

Mothers of invention
Fiona Murray
Science 18 Jun 2021:
Vol. 372, Issue 6548, pp. 1260-1262
DOI: 10.1126/science.abh3178
https://science.sciencemag.org/content/372/6548/1260

[...] Cataracts have disproportionately burdened women, and Bath had long been concerned about differences she saw among patient populations. She is not alone among innovators in focusing on solving problems that they see around them. But as one of the few female inventors of her generation, she had a rare vantage point. On page 1345 of this issue, Koning et al. (1) document a similar pattern on a large scale. They show that female inventors are more likely to produce patents to solve problems that specifically or disproportionately affect women (such as menopause and fibromyalgia). Beyond recognizing the loss of human talent that arises when women are underrepresented in innovation, this finding highlights the types of problems (and solutions) that are overlooked in the current system with its support of a homogeneous group of inventors.
[...]
What Koning et al. highlight is that diverse inventors also identify with different problems or missions—overcoming strategic blind spots that will otherwise occur if inventors are drawn from very similar backgrounds. Their approach, applied to over 440,000 US patents, is an entirely new way to map the problem spaces (i.e., applications) explored by inventors. This mapping convincingly shows the connection between inventor identity and invention domain across the life sciences (constituting over 10% of US patenting activity from 1976 to 2010). The authors show that all-female inventor teams are 35% more likely to innovate in areas of women's health than all-male teams (and female-majority teams are 18% more likely to have a women's focus than male-majority teams).

It is important to celebrate the particular problem focus and distinctive solutions that diverse innovators bring to the economy. Yet, to put these results into a wider perspective, Koning et al.'s analysis finds that women are represented on only 25% of US life sciences patents during a period when women have come to make up almost 50% of US PhDs in the life sciences. Such low levels of representation in the life sciences—from invention and patenting to start-up founding and fundraising to corporate board membership—illustrate the work that remains to overcome systemic barriers to diversity and inclusion in the life sciences.

These patterns of participation hold across the wider US innovation economy: Only 10% of patent inventors are women. Further along the innovation pipeline, less than 20% of tech start-up companies have a female co-founder, and female chief executive officers receive less than 7% of venture capital. At the same time, just as Koning et al. illustrate how female innovators are more likely to patent in female-focused areas, women are also more likely to found companies in some subfields such as educational technology. This “sorting” across the economy is echoed at the Massachusetts Institute of Technology, where we find that women are more likely to focus on mission- or purpose-driven sectors: health security, food security, and financial inclusion.
[...]
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6196
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Re: Le recherche il a dit

Message par Topsy Turvy Lun 6 Sep 2021 - 15:09

Quasi même titre que l'article ci-dessus pour le livre présenté ci-dessous, Mother of invention :
Trad rapide a écrit:Mère d'invention
Revue par Ilana G. Goldberg

Au Royaume-Uni, moins de 1 % du capital-risque va aux jeunes entreprises fondées exclusivement par des femmes. En Suède, un peu plus de 1 % du capital-risque est investi dans des entreprises fondées par des femmes. Aux États-Unis, près de 40 % de toutes les entreprises sont détenues par des femmes, mais moins de 3 % du capital-risque va à des entreprises dont les fondateurs sont exclusivement des femmes. Ce déséquilibre est le résultat d'une économie construite pour les hommes, affirme l'auteur suédoise Katrine Marçal dans Mother of Invention. Tout au long de l'ouvrage, Katrine Marçal s'appuie sur l'histoire des développements technologiques pour démontrer que les préjugés sexistes ont joué un rôle déterminant dans l'adoption et le rejet des innovations, et qu'ils continuent de freiner l'innovation aujourd'hui.

Elle présente une analyse opportune sur les origines et l'évolution de la voiture électrique. "Au début du [20e] siècle, note Katrine Marçal, un tiers de toutes les voitures européennes étaient électriques. Elle poursuit en montrant comment, selon un membre frustré du conseil d'administration d'une société de voitures électriques, les vendeurs de voitures à essence ont réussi à "faire passer l'électrique pour une voiture pour les personnes âgées, les infirmes et les femmes", ce qui a détruit leur attrait sur le marché. Finalement, les points forts de la voiture électrique - notamment son allumage automatique - ont été adaptés à la voiture à essence pour faire des concessions aux conductrices. Mais pourquoi, s'interroge Marçal, "le confort a-t-il été si longtemps considéré comme un luxe féminin et non comme une innovation technologique de pointe ?"

De même, des domaines tels que l'intelligence artificielle et la robotique ont commencé par se concentrer sur des problèmes qui, comme le souligne Marçal, "étaient interchangeables avec les activités que nous avions appris à considérer comme "masculines", telles que le jeu d'échecs et l'algèbre complexe. Les capacités motrices, essentielles à des tâches telles que le nettoyage et le gardiennage - des activités principalement exercées par les femmes - étaient, quant à elles, une considération secondaire.

Nous pensions [à tort] que si les machines pouvaient simplement apprendre à réussir les choses "difficiles" (comme battre Garry Kasparov aux échecs), elles seraient presque automatiquement capables de s'occuper des choses "faciles", comme trier le linge", observe-t-elle, en se demandant : "Si les premiers pionniers de l'IA n'avaient pas été un groupe étroit de professeurs masculins blancs, la recherche aurait-elle commencé à considérer le nettoyage comme un problème aussi légitime que les échecs ?".

Le thème central du livre, qui consiste à comprendre la technologie à travers le prisme de la masculinité, transcende l'histoire récente. "Nous ne savons pas ce qui est venu en premier", écrit Marçal, "la lance [masculine] ou le bâton de creusement [féminin]. Ce qui est intéressant, c'est que nous supposons la lance". Cette perspective, note-t-elle, est même ancrée dans nos systèmes éducatifs, où l'on "enseigne aux élèves que l'âge du bronze a été suivi de l'âge du fer." "Nous aurions tout aussi bien pu les appeler "l'âge de la poterie" ou "l'âge du lin"", observe-t-elle.

La joie du livre réside dans la façon dont il parvient à tisser des histoires de femmes influençant l'innovation dans des espaces masculins. Marçal souligne, par exemple, comment les combinaisons spatiales portées par Neil Armstrong et Buzz Aldrin ont été développées par Playtex, une entreprise de soutien-gorge pour femmes, qui "a compris que la couture était une technologie... [et] a réussi à construire une organisation qui le reflète". L'innovation a peut-être été étouffée par les préjugés sexistes dans le passé, mais Mother of Invention montre que nous pouvons choisir un avenir différent.

Même page que pour les trois autres livres qui m'ont fait de l'oeil ce matin (dans Lab News) :
https://www.science.org/doi/10.1126/science.abl8018
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 6196
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Re: Le recherche il a dit

Message par isadora Ven 11 Fév 2022 - 13:34

aujourd'hui, journée internationale des femmes et des filles de science.
ici et aujourd'hui

Message du Secrétaire général (2022)
Aujourd’hui, les femmes ne représentent qu’un tiers des chercheurs en sciences et en ingénierie dans le monde.

Des obstacles structurels et sociétaux empêchent les femmes et les jeunes filles d’accéder aux sciences et de progresser dans ce domaine.

La pandémie de COVID-19 a encore accentué les inégalités entre les genres, pour des raisons comme la fermeture des écoles, la hausse des violences ou la charge accrue des soins à domicile.

Ces inégalités privent notre monde d’énormes talents et potentiels d’innovation inexploités. Nous avons besoin de perspectives féminines pour que la science et la technologie profitent à tous et toutes.

Nous pouvons – et nous devons – agir.

En adoptant des politiques qui remplissent les salles de classe de filles étudiant la technologie, la physique, l’ingénierie, les mathématiques.

En prenant des mesures ciblées pour garantir aux femmes la possibilité de se développer et de diriger dans les laboratoires, les institutions de recherche et les universités.

Avec la détermination de mettre fin à la discrimination et aux stéréotypes visant les femmes dans les sciences.

Et avec des efforts plus rigoureux pour ouvrir davantage de perspectives pour les femmes membres des minorités.

Tout cela est particulièrement important dans le domaine crucial de l’intelligence artificielle.

Il existe une corrélation directe entre le faible nombre de femmes travaillant dans le secteur de l’intelligence artificielle et les algorithmes absurdes qui véhiculent des stéréotypes de genre en traitant les hommes comme la norme et les femmes comme une exception.

Nous avons besoin de plus de femmes qui développent une intelligence artificielle qui soit véritablement au service de tous et toutes et qui œuvre en faveur de l’égalité des genres.

Nous devons également inverser les tendances qui empêchent les jeunes femmes scientifiques d’avancer dans des carrières qui nous aideraient à surmonter les crises climatiques et environnementales.

J’ai enseigné l’ingénierie. Je sais d’expérience que les jeunes femmes et les jeunes hommes ont les mêmes capacités et la même fascination pour la science, qu’ils débordent d’idées et sont prêts à faire progresser notre monde.

Nous devons veiller à ce qu’ils aient accès aux mêmes possibilités d’apprentissage et de travail sur un pied d’égalité.

En cette Journée internationale des femmes et des filles de science, j’appelle chacun et chacune à créer un environnement dans lequel les femmes peuvent réaliser leur véritable potentiel et dans lequel les filles d’aujourd’hui deviennent les scientifiques et les inventeuses de premier plan de demain, façonnant ainsi un avenir équitable et durable pour tous et toutes.

António Guterres
isadora
isadora

Messages : 2996
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : St Anthème, St Etienne, Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Le recherche il a dit Empty Re: Le recherche il a dit

Message par RonaldMcDonald Ven 11 Fév 2022 - 13:45

J'ai déjà raconté cette histoire...mais elle est d'une actualité brulante. Cet été, nous avons perdu sur démission notre meilleure programmeuse d'outillages de test, basée à Boston (on a des gens partout dans le monde, mais Boston, c'est le siège). Elle est partie pour gagner moins en télétravail.

Le truc, c'est qu'elle s'est retrouvée mère célibataire alors que ce n'était pas du tout son plan de vie. Le père a été placé en institut psy (je n'ai aucun détail en plus), et n'en sortira vraisemblablement jamais, ou alors pas avant très, très, très longtemps. Tout sa famille est à l'autre bout des USA, elle n'a aucun soutien sur place. Et, sachant ça, sa hiérarchie l'a quand même harcelée pour qu'elle fasse des voyages de 3-4 semaines à notre importante branche de Sydney. Alors qu'elle rame toute seule avec son fils de moins de deux ans. Et quand elle essayait de dire non, on lui faisait comprendre qu'elle faisait du mauvais esprit et manquait d'esprit corporate. Et elle était payé 10% moins cher que les petits jeunes qui l'ont remplacé - qui sont certes bons, mais pas à son niveau. Ils ont un service trois pièces, eux, c'est leur seule qualité.

Les chefs sont tout aussi sourds aux demandes des messieurs qu'à celles des dames, mais la structure sociale dans laquelle nous vivons font que cette surdité est moins dommageable pour nous les hommes, que pour vous les femmes.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 6341
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 46
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum