schizophrénie ..ce que j'en sais

Aller en bas

 schizophrénie ..ce que j'en sais Empty schizophrénie ..ce que j'en sais

Message par hydrocephale le Jeu 13 Fév 2020 - 7:13

je vais essayer de mettre par écrit ce que j'ai compris de cette maladie

fractionnement de l'esprit => esprit décomposé => corps décomposé => dysmorphophobie => psychose => somatisations => prise de conscience de la psychose => névrose => contrôle

j'ai lu que seulement 2% des malades réussissent à redevenir sain d'esprit , pour cela le schizophrène devra passer par toutes sortes de phases, se mettre en danger dans des situations du quotidien ( sortir de sa zone de confort ) ,  des humiliations, des critiques. Certains schizophrènes, en sortant de leur schizophrénie, se mette à croire en dieu ( croyances ) , délires mystiques . le bien le mal . dieu le diable .

Lors des crises psychotiques : rationaliser => c'est imaginaire . Les voix sont des manifestations de l'inconscient/subconscient, imagination déréglée, idées anarchiques, idées parasites, croyances erronées => médication + contrôle. Lors d'une crise, l'esprit adhère immédiatement à la fausse réalité. Morbidité . psychose.

dédoublement de la personnalité ? l'araignée ? mon propre chat et ma propre souris ? mon propre pervers narcissique ? auto-vampirisation ? mon monstre ? mon démon ? alcool , drogues..=> sommeil réparateur , les rêves ( agités ou non ) règlent les problèmes du subconscient.

"l'enfer est pavé de bonnes intentions " : faire + de mal que de bien en essayant d'aider , conscience

volonté de vouloir s'en sortir : jeûn, sport, méditation, réflexion, écrits, extériorisation

redevenir soi-même, personnalité, caractère, équilibre chimique.

maladie invisible => non perçue => non connue => acharnement de la part des autres qui n'y croit pas , culpabilisation.

hydrocephale

Messages : 11
Date d'inscription : 11/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

 schizophrénie ..ce que j'en sais Empty Re: schizophrénie ..ce que j'en sais

Message par higeekomori le Jeu 13 Fév 2020 - 13:52

Hello Hydro Very Happy

je vais essayer de mettre par écrit ce que j'ai compris de cette maladie
Je vais tenter de le faire aussi... 1 .. 2 .. 3 .. Je me lance!  Very Happy



"Etre soi - dans un état à la fois normal pour soi - et hors du contact de la réalité - mais dans la réalité."



Je ne suis pas sur que la théorie du simple "fractionnement" de l'esprit soi suffisante. Au plus, c'est un mot bien pratique pour suggérer la superposition de deux choses peu concevables ensemble. Libre toutefois, à tout le monde de me contredire...  Razz

j'ai lu que seulement 2% des malades réussissent à redevenir sain d'esprit , pour cela le schizophrène devra passer par toutes sortes de phases, se mettre en danger dans des situations du quotidien
Ce n'est pas que je veux t'attaquer dans un débat sur le sujet, puisque j'ai moi-même des connaissances partielles sur ce thème, mais il serait bon que tu nous dises au moins tes sources. Même si tu ne peux pas citer un lien ici, de nous dire par quel biais tu es venu à cette analyse, serait une bonne chose. Car toutes les sources ne se valent pas, hélas. Non désolé

Lors d'une crise, l'esprit adhère immédiatement à la fausse réalité.
Encore faut-il être assez fort-e pour être capable de se dire que la réalité n'est pas la réalité. Soyons schizo une minute, pour l'exemple. Si on pouvait nous prouver, sous crise, que ZC n'a jamais existé, alors que nous avons présentement l'affichage du site devant les yeux et les mains sur le clavier, arriverions-nous à l'accepter?
Si c'était mon cas, je pense que j'aurais 100% de chance de réfuter cette version proposée de la réalité. Et je tomberais dans la validation de l'illusion. J'en suis convaincu, tout esprit fort que je puisse m'estimer être, par ailleurs...

"l'enfer est pavé de bonnes intentions " : faire + de mal que de bien en essayant d'aider , conscience
Si tu parles des aidants qui entourent les malades, c'est aussi pour éviter les risque mortels. La schizophrénie, c'est pas une balade de jouvence pour les familles qui en sont traversées. C'est une chute en enfer. Et le danger s'avère parfois présent dans les deux sens. Autant pour le malade que pour sa potentielle victime, pour certains cas d'agression.
Ne pas encadrer fortement ces personnes là, c'est de toute façon ne pas quand-même résoudre leurs problèmes... Alors, encadrons du mieux qu'on peut. Du mieux de ce que la médecine est capable aujourd'hui de le faire.

volonté de vouloir s'en sortir : jeûn, sport, méditation, réflexion, écrits, extériorisation
Tel un hameçonnage qu'on tient du bout de la canne à pèche, peut-être parvenir en premier lieu à mettre en doute la "fausse" réalité pour apercevoir de la vraie par la conscience véritable. Ça doit être un truc bizarre que de se "réveiller" sans être endormi-e. Ça doit sans doute plonger l'âme dans bien des doutes... C'est pour ça que des encadrants médicaux sont importants. Comment arriver à se remettre debout tout seul quand on est sonné, façon de parler, et la tête encore toute "étourdie"?  Neutral

redevenir soi-même, personnalité, caractère, équilibre chimique.
Redevient-on vraiment soi? Non pas que la maladie puisse être efficacement jugulée sur le plan chimique. On sait faire à présent. Mais, parvient-on vraiment à reprendre ses "anciens chaussons", comme avant l'apparition de la maladie? Je crois bien que, à l'instar des voyages au long cours, on ne revient jamais "construit à l'identique", au point de départ. Il y a une part qui est changée à jamais, ne serait-ce que par le vécu.

maladie invisible => non perçue => non connue => acharnement de la part des autres qui n'y croit pas , culpabilisation.
Parce qu'elle est encore considérée comme une honte sociale, il faut être honnête à ce sujet. Il y a un siècle seulement on mettait encore des personnes homosexuelle dans des asiles de fous. Qui oserait encore faire ça à présent, sans se prendre un bashing de tous les diables dans la face? Je pense que pour certaines maladies de l'esprit, ou liées génétiquement, il faudra encore un bon siècle pour que, telle la trisomie ou autres, les mœurs évoluent vers la pleine acceptation, car c'est la seule voie de sortie. Les malades n'ont jamais souhaité être des malades. Mad

Mais ce n'est pas un combat à reporter perpétuellement à demain. C'est maintenant qu'il faut battre le fer pendant qu'il est chaud, et c'est comme ça que, demain, les choses effectivement seront validées par la société. D'ailleurs, il n'est pas forcément utile d'adhérer à une asso ou participer avec l'effet de bonne conscience à un schizothon annuel. Le mieux est encore de ne pas tourner le dos aux malades et leur proches, dans les actes de la vie de tous les jours.

Voilà pour mon interprétation toute personnelle du sujet...  Wink

Et, comme je te l'ai exprimé plus haut, il est bon de fournir ses sources. Pour moi, il s'avère que j'ai usé de très peu de presse et de médias à ce sujet. Principalement, je tire mon observation de cette maladie par la rencontre d'une personne malade elle-même. C'était l'enfant d'une relation professionnelle que je fréquentais durant ma précédente Vie, ailleurs. A noter qu'à ce jour, cette dite personne malade n'a pas survécu à la puissance de son trouble. Elle est partie en n'ayant pas 30 ans. Ange



Hig.



.
higeekomori
higeekomori

Messages : 1236
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

 schizophrénie ..ce que j'en sais Empty Re: schizophrénie ..ce que j'en sais

Message par hydrocephale le Jeu 13 Fév 2020 - 14:15

salut higeekomori

je ne sais plus où j'ai lu ça, sur internet , pour le taux de guérison , sinon je parle de moi enfait et de mon envie d'en guérir. J'ai pioché à droite à gauche des clés pour controler ma maladie.

Quand je dis que l'esprit adhère immédiatement à la "fausse" ou "nouvelle" réalité pendant une crise, je repondais et dialoguais avec des voix inventés , imaginaires, imaginant qu'on me parle par la pensée et qu'on veut me tuer (psychose - morbide) à travers un combat d'idées plus délirantes les unes que les autres . Jusqu'à ce que me rende compte que je suis en crise.

Pour ce qui est de redevenir soi, se remettre dans les mêmes chaussons , tu as raison , c'est surtout au niveau de mon adaptation sociale , de ma phobie sociale, etc..mais ça à l'air de plus en plus compromis..

Après j'suis pas psychiatre et mon psychiatre m'explique rien donc voilà..ajouter à la douance ..c'est la merde

hydrocephale

Messages : 11
Date d'inscription : 11/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

 schizophrénie ..ce que j'en sais Empty Re: schizophrénie ..ce que j'en sais

Message par Miasam le Ven 14 Fév 2020 - 9:08

La thématique de la santé mentale m'intéresse tout particulièrement. Petite vidéo qu'on m'a fait découvrir et que je trouve particulièrement parlante et touchante:

Miasam
Miasam

Messages : 69
Date d'inscription : 20/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

 schizophrénie ..ce que j'en sais Empty Re: schizophrénie ..ce que j'en sais

Message par zebrisse le Ven 14 Fév 2020 - 14:16

Salut hydrocéphale,

Je vais brièvement témoigner de mon expérience de schizophrène.
Ca s'est déclenché pour moi en 2012, essentiellement des pensées parasites obsédantes, l'impression d'entendre des voix (enfin c'est pas exactement ça, mais c'est pour simplifier), des délires paranoïaques, et des expériences que je qualifierai de mystiques.
Avec en bonus : 3 hospitalisations en psychiatrie, suite à des crises où je suis bien parti en vrille.

Depuis mi-2018, je suis libéré de ces troubles.
J'y vois comme raison principale que : j'ai compris que mes troubles étaient entretenus par de fortes émotions que j'intériorisais et refoulais jusque là : plus précisément de la colère envers moi-même et certaines personnes (refoulée pendant des années) et aussi des désirs refoulés que je n'avais pas pu concrétiser. Depuis 2 ans je me suis mis à la méditation dans un centre bouddhiste, et les enseignements que j'ai recus m'ont permis d'affaiblir (et même parfois faire disparaitre) ces colères refoulées et ces désirs refoulés.
Je suis certain que ce ressentiment refoulé servait de combustible à mes troubles psychotiques, et je t'invite grandement à examiner ta situation sur ce point : est-ce que les manifestations de ta maladie sont liées à de la colère ou des désirs inassouvis (et éventuellement réprimés) ? Si la réponse est oui, tu auras identifié un très bon point d'approche pour te sortir de ta maladie, en travaillant à affaiblir ces émotions perturbatrices.

PS: concernant le psychiatre qui ne t'explique rien, c'était pareil pour moi. La seule chose qu'il fait, c'est prescrire des médicaments, qui peuvent t'aider ... ou pas ...
zebrisse
zebrisse

Messages : 151
Date d'inscription : 16/07/2015
Age : 40
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

 schizophrénie ..ce que j'en sais Empty Re: schizophrénie ..ce que j'en sais

Message par higeekomori le Ven 14 Fév 2020 - 21:31

@Hydro
Merci à toi d'avoir accepter de montrer, ici, que tu était LA source. Courbette


Miasam a écrit:Petite vidéo qu'on m'a fait découvrir et que je trouve particulièrement  parlante et touchante
VIDEO

Informatif, beau, agréable, fin et très subtil. Je ne suis pas étonné que ton cœur est flanché pour cette vidéo sensible. I love you C'est tout toi, ça! Wink
higeekomori
higeekomori

Messages : 1236
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

 schizophrénie ..ce que j'en sais Empty Re: schizophrénie ..ce que j'en sais

Message par hydrocephale le Sam 15 Fév 2020 - 9:55

salut Zebriss

oui je pense que c'est des blocages émotionnels, une succession de frustrations et de somatisations qui ont engendrés ces troubles.

La méditation j'en fais de toute façon naturellement, je respire, je pense, je laisse vogué un peu la tête sans forcer, je reste dans le silence, je me calme seul et la musico-thérapie aussi , essentiel .

hydrocephale

Messages : 11
Date d'inscription : 11/02/2020

Revenir en haut Aller en bas

 schizophrénie ..ce que j'en sais Empty Re: schizophrénie ..ce que j'en sais

Message par zebrisse le Sam 15 Fév 2020 - 13:30

hydrocephale,

Je tiens à éclaircir un point : la méditation que je pratique n'a rien à voir avec "ne penser à rien", ni avec "laisser voguer l'esprit". C'est autre chose que cela.

La méditation bouddhiste se fonde sur une solide base théorique et pratique. C'est une véritable "science de la gestion des émotions". Par exemple, au centre où je vais, nous avons entamé un cycle de 7 semaines (à raison d'un enseignement par semaine) spécifiquement pour apprendre à gérer et éradiquer la colère. Auparavant nous avons étudié les désirs incontrolés (appelés "attachement")
Bientôt auront lieu 4 enseignements sur l'anxiété. Aussi sur la culpabilité. Etc, etc ...
Ces enseignements demandent ensuite à être digérés, en y réfléchissant régulièrement, et en mettant en pratique les techniques apprises, pour solutionner nos problèmes de la vie quotidienne.
C'est sur le long terme que ça porte ses fruits.

Si tu veux un aperçu des activités dont il s'agit, je te mets un lien vers le programme des mois à venir, du centre bouddhiste où je vais  : https://www.meditation-metz.org/wp-content/uploads/2020/01/Brochure_2020.pdf
zebrisse
zebrisse

Messages : 151
Date d'inscription : 16/07/2015
Age : 40
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

 schizophrénie ..ce que j'en sais Empty Re: schizophrénie ..ce que j'en sais

Message par higeekomori le Sam 15 Fév 2020 - 14:14

Si je ne me trompe pas.

C'est ce qu'on appelle de la méditation de pleine conscience. Exact?
higeekomori
higeekomori

Messages : 1236
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

 schizophrénie ..ce que j'en sais Empty Re: schizophrénie ..ce que j'en sais

Message par zebrisse le Sam 15 Fév 2020 - 14:35

Non, ce que nous faisons n'est pas la même chose que ce qui appelé "méditation de pleine conscience".
zebrisse
zebrisse

Messages : 151
Date d'inscription : 16/07/2015
Age : 40
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

 schizophrénie ..ce que j'en sais Empty Re: schizophrénie ..ce que j'en sais

Message par K-Pax le Jeu 20 Fév 2020 - 8:09

salut ( je suis hydro )

je suis traité pour schizophrénie depuis mes 20 ans ..détecté hpi y'a 4 mois ...ce que je soupçonnais depuis plusieurs années ..bref..ma schizophrénie qui part à la base d'un complexe physique..qui s'est amplifié en dysmorphophobie suite à l'ingeration de psychotropes tres puissant et d'un blocage..s'en ai suivi une psychose ..qui a débouché sur des manifestations positives ( hallucinations et délires psychotiques morbides ) ...tout ça peut se résumer par une grande somatisation..pourtant les troubles persistent.
K-Pax
K-Pax

Messages : 20
Date d'inscription : 20/02/2020
Age : 34
Localisation : enfermé dedans

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum