Comment expliquer la zébritude d'un adulte à un "non zèbre" ?

Aller en bas

Comment expliquer la zébritude d'un adulte à un "non zèbre" ? Empty Comment expliquer la zébritude d'un adulte à un "non zèbre" ?

Message par Meronym le Lun 20 Jan 2020 - 14:53

Hello
Pardonnez-moi si des réponses à mes questions ont déjà été données dans le forum, mais j'aimerais en (faire) connaître une synthèse.
J'aimerais connaître une liste de livres, films, vidéos, articles web... qui expliquent à des "non zèbres" ce qu'est un zèbre adulte qui ne s'est pas su zèbre durant son enfance et son adolescence.
J'aimerais trouver des sources d'informations qui ne s'adressent pas à ces zèbres adultes mais à leur entourage.
"Good Will Hunting" est un bon exemple mais un zèbre n'est pas forcément matheux, cela fait partie des idées reçues les plus tenaces il me semble.
PS : je n'aime pas le terme "normo-pensant" que je trouve condescendant.
PS bis : les personnes qui sont dans l'entourage d'un zèbre sont "non zèbres"... à priori seulement...
Meronym
Meronym

Messages : 34
Date d'inscription : 26/12/2019
Age : 55
Localisation : Saint-Etienne

Revenir en haut Aller en bas

Comment expliquer la zébritude d'un adulte à un "non zèbre" ? Empty Re: Comment expliquer la zébritude d'un adulte à un "non zèbre" ?

Message par Topsy Turvy le Lun 20 Jan 2020 - 16:32

Ouh-là... le terme de zèbre me paraît problématique, car plutôt utilisé pour exprimer un sentiment de décalage en dehors d'un bilan de QI, ou pour éviter des termes connotés, ou pour dire sans dire de façon cryptique,...

Dans Good Will Hunting, non seulement il est matheux, mais c'est aussi un prodige ou génie ou que sais-je. Ce film, que j'aime bien par ailleurs, est loin de représenter ce que j'ai en tête quand j'entends le gros mot qui commence par z.

Je ne sais pas s'il existe des trucs "à destination de ceux qui ne sont pas concernés mais qui connaissent quelqu'un qui". Mais, vu la diversité de profils et de points de vue, je pense qu'un choix devrait d'abord dépendre du message qu'il est souhaité transmettre et de ce à quoi le destinataire pourrait être réceptif. Non ?

Edit : éventuellement, pour le témoignage d'une femme mûre qui ne se voyait pas du tout concernée avant bilan, "le QI de la bécasse" d'Isabelle Féron. PS : je le mentionne surtout parce qu'on n'en entend jamais parler, alors que les témoignages de jeunes deviennent courants. Plus connu dans la catégorie femme mûre, il y a Cécile Bost, qui croise d'ailleurs divers témoignages dans Différence et souffrance de l'adulte surdoué, et qui a écrit d'autres trucs. Mais comme les ressentis négatifs ne sont pas partagés par toutes les personnes concernées, ces propositions sont déjà déjà trop orientées.
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 2046
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Comment expliquer la zébritude d'un adulte à un "non zèbre" ? Empty Re: Comment expliquer la zébritude d'un adulte à un "non zèbre" ?

Message par Parisette le Lun 20 Jan 2020 - 18:06

Les tribulations d'un petit zèbre (http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com) est un chouette site pour faire lire à des néophytes.
Dans la famille, les 3 sont THQI découvert sur le tard, et le fils et la maman sont diagnostiqué Aspie quelques années après.
Parisette
Parisette

Messages : 498
Date d'inscription : 18/12/2019
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Comment expliquer la zébritude d'un adulte à un "non zèbre" ? Empty Re: Comment expliquer la zébritude d'un adulte à un "non zèbre" ?

Message par Patate le Lun 20 Jan 2020 - 18:10

Je suggère d'expliquer aux personnes de ton entourage, ce que TU es avec TES mots parce que d'un "zèbre" à l'autre... Peut y avoir de sacrées différences !
Appuies toi sur ce que tu as lu et ce que tu sais pour une description plus générale.
Si ton entourage a besoin/envie d'en savoir, qu'il se renseigne tout seul comme un grand !
S'accepter telle que tu es, reste la meilleure façon de se faire entendre (dans les deux sens du terme).
Patate
Patate

Messages : 2669
Date d'inscription : 20/01/2017
Localisation : Gaïa

Revenir en haut Aller en bas

Comment expliquer la zébritude d'un adulte à un "non zèbre" ? Empty Re: Comment expliquer la zébritude d'un adulte à un "non zèbre" ?

Message par Meronym le Lun 20 Jan 2020 - 23:29

Merci beaucoup pour vos réponses !
Topsy Turvy a écrit:Dans Good Will Hunting, non seulement il est matheux, mais c'est aussi un prodige ou génie ou que sais-je
En effet, Will Hunting est un prodigieux génie Wink
J'avoue que j'avais complètement oublié cet aspect du scénario quand j'ai pensé à cet exemple, mais de toute façon je ne comptais pas l'utiliser Smile
Topsy Turvy a écrit:un choix devrait d'abord dépendre du message qu'il est souhaité transmettre et de ce à quoi le destinataire pourrait être réceptif
Je pensais à des destinataires proches, intimes, aux enfants (adultes) ou aux parents du zèbre, par exemple.
Topsy Turvy a écrit:éventuellement, pour le témoignage d'une femme mûre qui ne se voyait pas du tout concernée avant bilan, "le QI de la bécasse" d'Isabelle Féron. PS : je le mentionne surtout parce qu'on n'en entend jamais parler, alors que les témoignages de jeunes deviennent courants. Plus connu dans la catégorie femme mûre, il y a Cécile Bost
Je ne connaissais pas le témoignage d'Isabelle Féron, merci.
J'ai entendu parler de Cécile Bost.
En revanche je m'abstiendrai de proposer ces témoignages à quelqu'un qui ne s'identifiera pas directement aux auteures.
Parisette a écrit:Les tribulations d'un petit zèbre (http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com) est un chouette site pour faire lire à des néophytes. Dans la famille, les 3 sont THQI découvert sur le tard, et le fils et la maman sont diagnostiqué Aspie quelques années après
C'est vrai qu'il y a plein d'informations très intéressantes et très détaillées dans les sites d'Alexandra Reynaud.
En revanche, ils sont THQI, ce n'est pas le cas pour la plupart des zèbres.
Et j'aimerais éviter la possible confusion avec le syndrome d'Asperger.
Patate a écrit:Je suggère d'expliquer aux personnes de ton entourage, ce que TU es avec TES mots parce que d'un "zèbre" à l'autre... Peut y avoir de sacrées différences !
Appuies toi sur ce que tu as lu et ce que tu sais pour une description plus générale.
Si ton entourage a besoin/envie d'en savoir, qu'il se renseigne tout seul comme un grand !
S'accepter telle que tu es, reste la meilleure façon de se faire entendre (dans les deux sens du terme).
Expliquer, argumenter, c'est difficile pour moi... en particulier oralement... en particulier pour parler de moi...
Alors je vais prendre le temps de réfléchir à tout cela... je vais m'écrire à moi-même... puis, le moment venu, je verrai ce que je pourrai transmettre à mes proches, et de quelle manière...
Je vais essayer d'être patiente Smile
Meronym
Meronym

Messages : 34
Date d'inscription : 26/12/2019
Age : 55
Localisation : Saint-Etienne

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum