Jusqu'à quel point vos amitiés ont-elles été éphémères? / Ou pas ?

Aller en bas

Jusqu'à quel point vos amitiés ont-elles été éphémères? / Ou pas ?  Empty Jusqu'à quel point vos amitiés ont-elles été éphémères? / Ou pas ?

Message par dreamway le Ven 13 Déc 2019 - 20:45

C'est une question qui me taraude depuis quasi toujours en fait, chercher à comprendre à chaque fois la raison pour laquelle un lien se brise, la plupart du temps rien n'est évoquer ou sinon un prétexte à rompre le liens de mon impression, du coup j'ai l'impression que chaque contacte/amitié n'est que temporaire, quand on trouve sur un moment donner une raison de la garder, un besoin de contacte par solitude, d'un besoin de service, d'une oreille à l'écoute, un besoin de conseil ou toute autre raison qui dès qu'on y a répondu ou que la vie change le liens est rompu...
De la même manière j'ai toujours du mal à me faire des contactes ou les garder, l'impression d'arriver comme un cheveux sur la soupe à chaque fois que je prend des nouvelles ou qu'on m'ai inviter à "passer quand je voulais" reste quelque contacts que je nommerai "au cas où" ou j'ai l'impression que les gens m'apprécie (en général j'ai l'impression que c'est le cas) et que du coup on me garde sous le coude en attendant sans qu'il n'y ai pour autant de liens réel j'ai l'impression, j'aimerai avoir vos retours d'expériences de tout ça, vos vécus etc, voir si il y'a des similitudes ou si ça viens de moi même, je bug peut être quelque part après tout Smile

dreamway

Messages : 3
Date d'inscription : 20/09/2014
Age : 38
Localisation : Bailleul (Nord)

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à quel point vos amitiés ont-elles été éphémères? / Ou pas ?  Empty Re: Jusqu'à quel point vos amitiés ont-elles été éphémères? / Ou pas ?

Message par Paradoxale le Lun 16 Déc 2019 - 7:59

Ton message m’a un peu inspirée alors voilà mes deux centimes de réflexion sur le sujet.
J’ai toujours eu du mal à nouer des relations en général pendant un bon paquet d’années. Passé la découverte le test et tout le tintouin ça a commencé a aller mieux. J’ai pu observer pas mal de choses et les «  liens » que j’ai pu créer en terme de «  vraie » relation restent peu nombreux. J’ai la sensation que la plupart du temps on attends plus que ce que les gens ont envie de donner. Je crois que la légèreté est le maître mot dans les relations que décris. Pas envie de se prendre la tête, de nouer un vrai truc, enfin une relation légère ca va bien pour la plupart des gens. Quand on attends plus profond, on est vite déçus. Le malheur je l’ai recemment percuté viens de l’attente de la réciprocité. Quand on arrête de compter dessus ça va un peu mieux. Après à savoir ce que tu cherches, ce qui t’intéresse. Soit on est capable de dealer avec ces relations que tu décris, ou c’est vraiment pas suivi, seulement des moments sympathiques et on compte pas trop à une suite. Soit tu veux autre chose et là je ne caches pas que je trouve ça plus dur à trouver ! Mais possible ! Enfin voilà je pense que les questions à se poser sont de savoir ce qu’on attends, ce dont on est capable ( faire avec des relations «  légères ») et sinon savoir éventuellement refuser ce genre de relations? En attendant des plus profondes? En s’assumant à 200% pour être sûr de n’attirer «  que » les gens qui peuvent nous donner autant qu’on leur donne ? Enfin je sais pas trop. Mes deux centimes comme je disais. Oh j’ajoute que je ne pense pas que tu ai de problème, je pense juste que la majorité se contente de la legereté et que ça leur va bien. Donc quand on cherche autre chose, ben on a vite l’impression qu’il y a comme un soucis ! Voilà je suis pas bien sure que c’est pertinent ce que je raconte là.

Paradoxale

Messages : 8
Date d'inscription : 17/01/2015

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à quel point vos amitiés ont-elles été éphémères? / Ou pas ?  Empty Re: Jusqu'à quel point vos amitiés ont-elles été éphémères? / Ou pas ?

Message par zebu40 le Lun 16 Déc 2019 - 15:34

Hello,
Je rejoins les propos de Paradoxale.
je rajouterai que ce genre de questionnement concerne tlm, pas que les zébres.
Toutes et tous ont un besoin d'un sentiment d'appartenance à des groupes.

Nous autres zèbres, on a de multiples centres d'intérêts, donc on cultive souvent plusieurs cercles d'amis autour de divers centres d'intérets communs.
Il faut accepter que chaque personne a des centres d'intérêts, que leurs priorités et gouts évoluent, que la volonté associée d'y faire des efforts évolue aussi.

Avoir des relations profondes, c'est accepter de se mettre à la place des autres, dans leurs référentiel de valeurs, accepter que leur référentiels de valeurs est différent de son ami; mettre une forme de réprocité.
A l'heure des réseaux sociaux, on a bizarrement toujours des nouvelles des autres, sans faire la démarche d'aller en chercher : ça rend "fainéant" sur la démarche d'aller en chercher.


zebu40

Messages : 162
Date d'inscription : 16/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à quel point vos amitiés ont-elles été éphémères? / Ou pas ?  Empty Re: Jusqu'à quel point vos amitiés ont-elles été éphémères? / Ou pas ?

Message par Serendip le Dim 22 Déc 2019 - 11:03

Bonjour,

Les amitiés éphémères réjouissent le coeur , car elles adaptent la spontanéité du besoin social à une situation.
Elles renouvellent la confiance en un sens humain préexistant à nos questionnements individuels, et nous ouvre à plus grand que moi, vers une idée qui a pas eu le temps de s'intéresser.

Serendip
Serendip

Messages : 864
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Jusqu'à quel point vos amitiés ont-elles été éphémères? / Ou pas ?  Empty Re: Jusqu'à quel point vos amitiés ont-elles été éphémères? / Ou pas ?

Message par dreamway le Lun 30 Déc 2019 - 19:27

Je reviens vers vous, le temps de prendre un peu de recul sur tout ça... En fait la plupart des relations que j'ai pu avoir étaient réellement profondes pour celles que j'évoquées, je pense tout simplement que chacun fait son petit bonhomme de chemin, se retrouvant et se croisant parfois ça et là dans des chemins de traverses à des moments opportuns, la brume des peines aidant parfois a rebrousser chemin histoire de ne pas se perdre, on se remémore nos petits moments de nostalgies, on cherche alors nos bases d'antan, on se cherche, se redécouvre, se retrouve, reviens alors vers nous nos semblables avant que chacun reprend de nouveau son petit chemin tranquille et paisible, en fait on redeviens parfois simplement le petit Poucet quand on se perd en chemin...

dreamway

Messages : 3
Date d'inscription : 20/09/2014
Age : 38
Localisation : Bailleul (Nord)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum