Manque de carburant, tu connais ?

Aller en bas

Manque de carburant, tu connais ? Empty Manque de carburant, tu connais ?

Message par Enaid Ven 6 Déc 2019 - 16:01

Ennui ennui ennui : j'écris ton nom

Je présente mes excuses à l’avance, à ceux qui vont lire ce monologue. Je suis désolée s'il n'est pas plaisant à lire mais il ne l'est pas non plus à écrire.Je ne savais pas à qui en parler alors je suis revenue sur ce forum , peut-être cela fera t'il écho chez quelques-uns.
Je n'ai plus envie de partager que ce soit mon amour pour la littérature ou ma sensibilité artistique, je suis brimée lorsque j'en parle ou tournée en dérision( Parce que ce n'est pas sérieux, voyons, à quoi ça sert ?). Alors je reste avec mes livres, mes poésies, et mes plans sur la comète. Et je sens que je me dessèche et je ne sais pas quoi faire. J’évolue dans ma vie, dans la sphère professionnelle et dans la sphère privée , tout en perdant ma curiosité et mon goût du débat et des belles rencontres. Les amis que j'avais qui partageaient mon goût de la littérature et des discussions digressives, je les ai perdus de vue à cause de l’éloignement géographique. Et les nouveaux n'en ont clairement rien à faire ou ridiculisent mes penchants littéraires et artistiques. Je ne sais pas ce qu’il faut faire. M'enfermer, moi et mes bouquins dans une bibliothèque intérieure ou continuer à chercher ce carburant de l’échange qui me fait avancer .

Avez-vous déjà connu cela ? Ce sentiment de perdre ce qui est votre moteur principal ? Est ce que cela vous est déjà arrivé de vous sentir vous dessécher de l’intérieur et de vous ennuyez comme un rat mort, peu importe la bonne volonté que vous pouvez mettre dans les échanges ?

A bientôt de vous lire, et merci pour vos mots sur mes maux.



Enaid
Enaid

Messages : 135
Date d'inscription : 19/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Manque de carburant, tu connais ? Empty Re: Manque de carburant, tu connais ?

Message par izo Ven 6 Déc 2019 - 16:15

Oui ça arrive parfois. Je me dis que cet état est normal, qu’on ne peut avoir faim tout le temps, qu’on doit éprouver comme un manque ou une absence. De la même manière toute nourriture ne nous nourrit pas avec la puissance attendue. C’est une passade. Donc on s’assèche en attendant la bonne pluie. Puis soudain, il pleut. C’est une guerre lasse de patience, sans vainqueur ni vaincu. 
Quand on a des enfants et qu’ils apprennent des tas de choses, on ne cesse pas de nous dire qu’ils régressent sur certains plans pour augmenter sur les autres. Passes les trois ans ce discours cesse. C’est dommage car je crois qu’il convient à tout âge de la vie, non ? 
Sinon libre à toi de chasser ici quelques gouttes de pluie.
izo
izo

Messages : 4018
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Manque de carburant, tu connais ? Empty Re: Manque de carburant, tu connais ?

Message par Invité Ven 6 Déc 2019 - 16:22

Enaid a écrit:Et les nouveaux n'en ont clairement rien à faire ou ridiculisent mes penchants littéraires et artistiques.

Quand on a des potes comme ça, faut changer de potes.

Plus sérieusement, je conçois totalement que ne pas pouvoir partager ses passions est un frein. J'étais arrivé à me faire pas mal d'amis avec le temps, assez "cloisonnés" (les potes fans de foot pizza, pour quand je voulais un week-end cool, les fans de rock musiciens, les fans d'histoire...). C'était assez compartimenté mais c'était avant.

Après il existe vraiment des espaces de discussions (genre ici, mais pas que). Faut fouiner, taper à la porte, taper l'incruste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Manque de carburant, tu connais ? Empty Re: Manque de carburant, tu connais ?

Message par FunkyVador Ven 6 Déc 2019 - 17:45

J’ai eu ce ressenti il y a quelques années de cela, il revient parfois à la charge, mais maintenant je sais qu’il sera passager, qu’il fait parti de la construction de ma personne.
Explorer cet aspect qui nous rend malheureux, « l’ennui » pour toi…l’exporer pour en comprendre son origine, « en soi », comprendre sa construction, sa raison d’être, car oui tout a une raison d’être à mes yeux (et je me trompe peut être, ce n’est que mon idée, pas un fait démontré).
Maintenant, je cherche les racines de mes maux.
D’ou viennent ils, ou m’emmènent il, pourquoi sont ils présent en moi…?
Le négatif (je considère l’ennui comme tel) est un terrain très fertile au positif.
Sans le négatif, le positif ne peut exister.
Je crois que les réponses sont sous nos yeux, dans notre jardin secret, dans ce qui éveille le beau en nous, dans ce qui nous parle en profondeur…
Si tu crois que c’est l’ennui, alors cherche ce qui te renvoie à l’ennui dans tes lectures, dans les musiques que tu écoutes, dans les peintures que tu admires, ou je ne sais quoi…dans tout ce qui éveille le beau en toi….tes réponses sont là…regarde avec ton coeur et tu les verras, écoute toi en profondeur et tu les entendras…
Toute cette pénombre n’est qu’une découverte de soi…
Un voyage magnifique…
S’ennuyer comme un rat mort….le rat dans la cage…comme l’exprimaient les smashing pumpkins…en dépit de ma rage, je suis et reste un rat dans sa cage…ose faire sortir le rat de sa cage, il ne demande qu’a gambader dans les prés…
En attendant je te souhaite du courage pour trouver les forces en toi, trouver cette petite flamme qui continue d’éclairer, même faiblement, c’est cette petite flamme qui te guidera…écoute toi et agis, suis le beau en toi…
FunkyVador
FunkyVador

Messages : 120
Date d'inscription : 08/06/2015
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Manque de carburant, tu connais ? Empty Re: Manque de carburant, tu connais ?

Message par Ces âmes ouvrent toit Ven 6 Déc 2019 - 20:31

L'ennui est un mal qui mène à la rêverie.

Ce qui peut être un mal pour un bien. Very Happy
Ces âmes ouvrent toit
Ces âmes ouvrent toit

Messages : 123
Date d'inscription : 24/11/2019
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Manque de carburant, tu connais ? Empty Re: Manque de carburant, tu connais ?

Message par twicemood Jeu 19 Déc 2019 - 18:11

Bonsoir Enaid,

Oui je connais, oui j'en suis là moi aussi et je ne me reconnais plus.

J'ai toujours été la première à vouloir sortir, à tester de nouvelles choses, à faire de la musique, de la photo, à écrire des textes, faire du graphisme, créer, rêver...

Et aujourd'hui ? RIEN... plus rien... une coquille vide qui essaie de se lever le matin et de trouver un sens à sa journée.
La musique ? j'ai tenté, ça n'a pas marché, trop d'ego quand tu montes un groupe, et on retrouve encore les mêmes incompétents, qui chantent faux et qui cherchent à mener la danse en critiquant les autres... Next !

La photo ? ah la photo ! comme j'aimais prendre mon appareil et me balader dans les villages, les cimetières (oui c'est mon côté gothique)... bah... plus rien... vide ! une coquille vide...

Et ça m'énerve d'être comme ça, parce que ce n'est pas moi, je le sais.

Désolée je n'ai pas de solution, mais je vois bien ce que tu vis (enfin je pense) et c'est franchement pas agréable.

J'ai espoir que ça revienne, mais avec les années c'est de plus en plus difficile, j'en ai l'impression... parce qu'à force de s'écraser, de faire semblant, d'essayer de s'adapter à notre entourage, on perd notre étincelle, ce qui nous tient en vie, ce qui fait qu'on est un être à part entière, on s’éteint.
twicemood
twicemood

Messages : 28
Date d'inscription : 09/12/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum