Retesté environ 2 ans après...

+6
Charv
isadora
MetalMonkey
CloBZH
Math
wailea
10 participants

Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Retesté environ 2 ans après...

Message par wailea Mer 16 Oct 2019 - 0:13

Bonjour,

Il y a environ une dizaine de jours, j'ai repassé le WAIS IV + quelques subtests optionnels auprès cette fois-ci d'une psy spécialisée dans le HPI.
Dans l'attente de son compte-rendu détaillé, j'aurais aimé avoir vos commentaires sur mes résultats aujourd'hui et ceux d'il y a deux ans (sachant que j'étais alors dans la tranche d'âge inférieure, à savoir 35-44 ans). Je tiens à préciser que les conditions de ma dernière passation étaient meilleures que la fois précédente (moins de stress, un peu plus concentré dans les différentes épreuves) et que je n'ai pas cherché à "bachoter" le test, même si je me souvenais malgré moi de quelques-unes des questions posées il y a deux ans...

Donc voici les résultats qui m'ont été communiqués lors de la restitution orale, avec entre parenthèses ceux de 2017 :

ICV = 128 (128) - Similitudes : 15 (14), Vocabulaire : 14 (17), Information : 15 (13), Compréhension : 16
IRP = 114 (102) - Cubes : 11 (9), Matrices : 13 (13), Puzzle : 13 (9), Complètement d'images : 8 et Balances : 12
IMT = 128 (117) - Mémoire des chiffres : 16 (11), Arithmétique : 14 (15)
IVT = 105 (97) - Symboles : 12 (10), Codes : 10 (9), Barrages : 11

IAG  = 123 (117)
QIT = 125 (114)

Comme la psy et moi-même pouvaient s'y attendre, les scores obtenus sont globalement meilleurs. Cela peut s'expliquer notamment par un effet de "première exposition" au WAIS, même si deux ans se sont écoulés entre les deux passations, mais pas seulement... Elle a été surprise que mon score en mémoire des chiffres était significativement plus élevé cette fois-ci. Moi-même, je l'étais un peu car c'était l'une des épreuves que je redoutais le plus. En revanche, en vocabulaire, j'ai été moins bon et selon la psy, cela pourrait s'expliquer par le fait qu'elle est plus pointilleuse sur la définition des mots et que j'aurais fait quelques contre-sens qui m'ont donc privé de quelques points...

Voilà, j'ai hâte de lire vos commentaires qui j'espère m'aideront à avancer... Merci !


Dernière édition par wailea le Sam 9 Nov 2019 - 16:52, édité 2 fois
wailea
wailea

Messages : 54
Date d'inscription : 18/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Invité Mer 16 Oct 2019 - 18:50

Bonsoir
J'en ai passé comme toi 2 à plus de 10 ans d'écart,  et pas du tout dans les mêmes conditions psychologiques.
 le premier j'étais en pleine thérapie parce que je ne m'aimais pas. Et je devais gérer un grave traumatisme que j'avais eu à l'adolescence. J'avais 21 ans le psy voulais me prouver que j'étais super intelligente et moi je voulais lui prouver que j'étais super conne !!! ... donc j'ai mis les deux freins à fond la caisse.... 
 malgré cela, je me souviens plus des chiffres icv, irp, imt et ivt,  il a estimé que mon QI était de 135.
L'année dernière dans le cadre d'une hospitalisation pour des troubles neurologiques j'ai été amenée à passer de nouveau un test de QI pour vérifier mes capacités cognitives. À part le fait que je n'étais pas prévenu et qu'ils m'ont pris le matin presque à jeun(lolll) parce que je n'avais même pas fini mon café....  là je n'ai pas du tout mis les freins comme il y a plus de 10 ans et au contraire je me suis amusée ! je me souviens qu'il m'a dit que j'avais une vitesse de traitement qui était hallucinante, tout comme la mémoire de travail.  j'ai un peu coincé sur les cubes. C'est là que j'ai été le mois rapide et j'en ai eu des fausses. 

 je me souviens d'avoir rigolé quand il m'a annoncé le résultat.
Il a estimé lui que mon QI était de 148....
Voilà 
 je n'ai pas le détail des chiffres parce que c'est resté dans mon bilan neurologique à l'hôpital.
 ça fait un an que je réclame les photographies de mes IRM et ça et je ne les ai toujours pas !

Après je sais que dans les tests de QI il y a une correspondance de plus ou moins 10 %.
Bon courage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par wailea Mer 16 Oct 2019 - 22:03

Merci pour ton commentaire.
J'avais cependant la notion que l'intervalle de confiance à 95% était un peu plus restreint de l'ordre de de plus ou moins cinq points. Dans mon cas et le tien, on est au-delà...
wailea
wailea

Messages : 54
Date d'inscription : 18/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Math Ven 8 Nov 2019 - 20:18

Mils encore enfant a passé 1 fois le wisc 3 et une fois le Wisc 4 2 ans après (l'école ne voulant pas reconnaitre le wisc 3 bref...), il a eu exactement les mêmes résultats (à quelques points dans les items) et le même QIT.
Math
Math

Messages : 566
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par wailea Sam 9 Nov 2019 - 17:06

Math a écrit:Mils encore enfant a passé 1 fois le wisc 3 et une fois le Wisc 4 2 ans après (l'école ne voulant pas reconnaitre le wisc 3 bref...), il a eu exactement les mêmes résultats (à quelques points dans les items) et le même QIT.

Et c'était avec le même psy ou un autre ?
Il y a eu sans doute quand même un effet de première exposition qui a été compensé par le changement de version de test, je pense.
Je me trompe peut-être, mais j'ai tendance à croire qu'il y a un effet de "rémanence" plus long chez les HP...
wailea
wailea

Messages : 54
Date d'inscription : 18/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Math Sam 9 Nov 2019 - 21:03

C'étaient 2 psy différents chez qui il a passé les tests.
Math
Math

Messages : 566
Date d'inscription : 21/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par wailea Mar 7 Jan 2020 - 13:54

Bonjour,

J'ai eu un retour de mon psy sur mes derniers résultats et je voudrais juste vous partager un court extrait de son analyse concernant l'effet d'apprentissage :

"L'effet d'apprentissage sur la WAIS-IV, lorsque les deux passations sont rapprochées (1-2 mois), est en moyenne de : QIT +4-5 points, ICV +3 points, IRP +3 points, IMT +1 point, IVT +5 points. Cet effet décroit très lentement avec l'éloignement des passations (nul après environ 8 ans seulement)."

En l'occurrence, deux ans se sont écoulés entre les deux passations et mes performances sur certains indices (IRP et IMT) dépassent nettement les variations moyennes liées à cet effet d'apprentissage. De même pour le QIT, ce qui me conforte dans l'idée que les conditions de la première passation n'étaient pas optimales, hormis le fait que j'étais à moins d'un mois en dessous de la tranche d'âge supérieure. Je tiens aussi à repréciser que je ne me suis pas refamiliarisé avec le test entre les deux passations, pour justement éviter un biais trop important.

Ma psy ajoute que :
"Par rapport à la dernière passation, si l'on veut neutraliser l'effet d'apprentissage, la seule chose que l'on puisse faire est de retirer la valeur moyenne de cet effet, mais on ne peut pas savoir si l'effet a réellement été de cet ordre dans votre cas. Par rapport à la passation précédente, il faudrait à mon avis monter un peu les scores pour refléter le fait que vous étiez proche de la tranche d'âge suivante."

Voilà, si ça peut aider certain(e)s d'entre vous...
wailea
wailea

Messages : 54
Date d'inscription : 18/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Subtest code

Message par CloBZH Jeu 4 Fév 2021 - 18:30

J'avais cru lire que le subtest code était souvent raté par les HPI?

CloBZH

Messages : 23
Date d'inscription : 03/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par MetalMonkey Jeu 4 Fév 2021 - 19:15

J’avais lu la même chose. Question de répétition apparement qui créerait un bug.
MetalMonkey
MetalMonkey

Messages : 104
Date d'inscription : 02/01/2021
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par wailea Jeu 4 Fév 2021 - 20:51

CloBZH a écrit:J'avais cru lire que le subtest code était souvent raté par les HPI?

Il est plus bas en comparaison aux scores obtenus dans les autres subtests, sans doute par manque d’intérêt ou besoins de revérification aux dires de ma psy.
wailea
wailea

Messages : 54
Date d'inscription : 18/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par CloBZH Jeu 4 Fév 2021 - 21:05

Je ne comprends pas, pouvez vous préciser?

CloBZH

Messages : 23
Date d'inscription : 03/02/2021

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par isadora Jeu 4 Fév 2021 - 21:21

j'ai aussi entendu dire par le psy qui a fait passer le test à mon fils que ne pas réussir le code était un des signes de haut potentiel. le Haut Potentiel manifestant généralement son désintérêt pour l'exercice répétitif.

mais je suis prête à parier que les filles qui ont l'habitude de "tout faire bien comme il faut", celles qui ont une grande exigence envers elles mêmes sont capables de performer aussi sur le code !

CloBZH : tu sembles particulièrement dans le doute. comme si finalement, le résultat du test t'avait plus perturbée que rassurée.

il me semble qu'il pourrait être judicieux de revoir la psy avec laquelle tu as passé le test pour en discuter. non pas des résultats à proprement parler mais de ta réaction postérieure au test.

j'espère qu'elle fait le service après-vente. et qu'elle ne se contente pas de livrer un chiffre.
isadora
isadora

Messages : 2754
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Charv Jeu 4 Fév 2021 - 22:29

@CloBZH et Isa :
Le subtest "code", et, dans une moindre mesure, le subtest "symboles", qui constituent l'IVT, visent à réaliser une tâche relativement répétitive le plus vite possible sans faire d'erreur (je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler). Ils dépendent donc surtout de la capacité d'observation, de concentration, d'être sûr de soi... et pas d'une quelconque "déduction", "connaissance", "intuition", que sais-je.
Il est effectivement fréquent, comme vous le verrez dans les rubriques de ZC où les intervenants donnent leurs résultats, que ses résultats soient chutés. Parce que un HP "besogneux" va avoir tendance à trop revérifier (ça, c'est moi) ? Parce que, contrairement à d'autres subtests, il est interdit (en tout cas, la psy qui me l'a fait passer me l'a "fortement déconseillé", ce qui m'a agacé...) d'utiliser une stratégie (je ne détaille pas pour pas spoiler), et qu'il faut bosser en linéaire ? Parce que c'est un exercice absolument pas ludique, ennuyeux, qui n'a d'autre fin que lui-même et qui est absolument dépourvu de sens (je parle de "code") (ça se sent que c'est moi ???) ?
Toujours est-il que j'ai fait comme beaucoup : je l'ai chuté, avec 37 points de moins que mon indice le plus haut. C'est beaucoup, mais pas si exceptionnel.
Je sais personnellement que la contrainte de vitesse m'est très douloureuse, et pour tout dire me saoûle. Dans tous les subtests chronométrés, c'est clairement le paramètre temps qui m'a pénalisé, plus que d'éventuelles erreurs, mais dans l'IVT où c'est le critère principal, ça a été l'apothéose par le bas.


De là à dire, avec ce que suggérerait Isa, que rater l'IVT serait un "signe" de HP, non. Un signe de HP sale gosse, peut-être davantage. D'ailleurs, les THQI y performent très largement, c'est mathématique.
Même si je pense beaucoup de mal de ce subtest qui m'a gonflé, il me semblerait au contraire qu'y performer est incontestablement un signe de rigueur, de finesse, de... d'intelligence ? Et, Isa, je ne serais pas du tout surpris que les femmes y performent statistiquement plus que les hommes pour des raisons socio-culturelles, l'hypothèse ne me semble pas du tout déconnante, mais faudrait aller regarder les études sérieuses plutôt que mon doigt mouillé (les idiots regardent le doigt Smile )
Néanmoins, en cas de résultat de QIT en-dessous des fameux 130 tellement officiels et confortables, en plus de l'entretien avec le psy (qui est réellement essentiel), il est de pratique officiellement admise d'aller regarder l'IAG, qui se calcule à partir de l'ICV et de l'IRP, donc sans l'IMT ni l'IVT. Donc sans le subtest "code".

Voilà...
Charv
Charv

Messages : 2230
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 44
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par wailea Jeu 4 Fév 2021 - 23:04

Pour préciser ma réponse précédente et celle de Charv, je dirais (et c’était mon cas) que j’avais tendance à ne pas aller trop vite et à aussi vérifier mes réponses pour minimiser le nombre d’erreurs. Du coup, mon score au subtest « code » était tout juste dans la moyenne.
wailea
wailea

Messages : 54
Date d'inscription : 18/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Edel Ven 5 Fév 2021 - 21:42

Charlv, je suis assez dérangée par certains de tes propos et toujours vexée de voir des blâmes sur l’IVT ici et là. Le problème c’est que performer à cet indice n’est pas courant et quand on n’est pas concerné par les aptitudes qui se cachent derrière on ne peut que les imaginer (spécialistes compris), encore que, j’en suis pas certaine. C’est comme moi avec l’IVC, ça me parle pas et j’ai du mal à imaginer ce que ça fait d’avoir des capacités très élevées dans ce « domaine » (sans les remettre en question, y’a aucun sous entendu de ma part). Tout comme un non-(T)HQI ne va pas forcément pouvoir comprendre le fonctionnement d’un (T)HQI.

Quand je suis en mode « scanner » je suis capable de « lire » et d’analyser des données à très grande vitesse et c’est clairement ce qu’il s’est passé aux subtests Codes et Symboles. C’est aussi de là qu’émane une forme de frustration au travail parce que l’ordinateur est trop lent (PC tout neuf haut de gamme) ou quand mon collègue n’arrive par à utiliser ma souris parce qu’elle est beaucoup trop réactive pour lui alors qu’elle est encore trop lente pour moi. D’ailleurs au Codes ma main se suivait pas le rythme et me freinait. Et justement, pourquoi le fait de ne pas avoir besoin de vérifier et donc ne pas perdre de temps, ne serait-il pas directement lié aux capacités mobilisées ? (c’est une vraie question que je me pose).

Sous prétexte qu’une majorité n’arrive pas l’IVT on le met de côté et on en déduit qu’il ne mobilise que peu de fonctions cognitives. C’est frustrant car quand on est concerné on ne sent pas légitime et notre différence n’est pas (re)connue alors qu’elle impacte notre quotidien. Idem sur les fora.

Bref, absolument rien contre toi ni envers quiconque en particulier, je dis ça vraiment posément et n’ai aucune envie de rentrer dans un n-nième débat à ce sujet mais juste un grand besoin de vider mon sac une bonne fois pour toute.

Edel

Messages : 200
Date d'inscription : 16/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Ennaétéride Ven 5 Fév 2021 - 22:44

Edel a écrit:Et justement, pourquoi le fait de ne pas avoir besoin de vérifier et donc ne pas perdre de temps, ne serait-il pas directement lié aux capacités mobilisées ? (c’est une vraie question que je me pose).

Si l'on m'avait demandé avant que je me renseignasse sur la WAIS et le QI ce qui peut faire, parmi les indices, un surdoué, j'aurais sans doute dit que l'IVT était primordial. Ça cogite vite, ça fuse, ça discrimine illico, ça percute, là-haut.

Je vais aller dans ton sens pour donner une expérience de personne qui a plutôt réussi à l'IVT (137).
J'ai exactement eu la même sensation que toi, pour Symboles : ce que je trouvais d'emblée était forcément la bonne réponse (la vérification étant comme intégrée dans le processus initial de traitement des données), avec cependant quelquefois où j'ai éprouvé le besoin de revérifier. J'ai terminé la totalité des feuilles avant la fin du chrono, et donc eu 19/19 sans difficulté. Et je n'ai vraiment pas trouvé ça rébarbatif, et plutôt ludique. Je me suis dit qu'il fallait performer le plus rapidement possible endéans deux minutes (ce qui n'est pas long), comme dans un sprint. Mais contrairement à toi, je n'ai pas dans mon quotidien fait le constat d'être aussi rapide que tu le décris toi.
Ce qui explique peut-être que, pour le coup, je n'ai eu "que" 14 aux Codes, en perdant légèrement en concentration et en m'embrouillant parfois entre yeux et main. 14 restant, bien évidemment, une bonne note.

Comme tu le dis, selon moi, ces exercices demandent une grosse capacité de discrimination visuelle, et du premier coup, sans raté. Le fait de vérifier peut venir d'un manque de confiance (j'ai plutôt naturellement cette tendance, ou à être "besogneux", comme dirait Charv alors qu'ici, dans Symboles surtout, je n'avais pas de doute sur ce que je faisais : c'était évident) mais aussi simplement des capacités, pas forcément aussi hautes que dans certains autres sous-tests et indices, qu'on a.

Edel a écrit: Sous prétexte qu’une majorité n’arrive pas l’IVT on le met de côté et on en déduit qu’il ne mobilise que peu de fonctions cognitives. C’est frustrant car quand on est concerné on ne sent pas légitime et notre différence n’est pas (re)connue alors qu’elle impacte notre quotidien.

Je dois admettre que je n'ai pas l'impression d'avoir un impact marquant dans mon quotidien, mais c'est peut-être le cas.
Pour le coup, il ressort factuellement que les HPI foirent plus cet indice, or comme l'on s'occupe davantage de la majorité... Doit toutefois y avoir des psys qui se penchent sur la question et considèrent les HPI avec un IVT balaise ; cela fait selon moi partie des compétences que tout psy spécialisé sur le sujet devrait avoir, quand bien même la population de HPI (et de patients au sens large, car je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de personnes dans la moyenne, même haute, qui aient un IVT exceptionnel) ayant un IVT équivalent aux autres indices, ou même au-dessus, du moins très haut, est négligeable.

Puis-je te demander ton score aux Codes, pour voir si ton profil se rapproche du mien ?...
Je me suis personnellement demandé comment on pouvait avoir 19, aha.
Ennaétéride
Ennaétéride

Messages : 1335
Date d'inscription : 20/01/2021
Localisation : dans l’idéal d’une oreille éléphantine, hamac indolore

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Charv Ven 5 Fév 2021 - 23:10

@wailea : en relisant ton post initial, je m'aperçois que tu as tout de même passé 2 subtests facultatifs (balances et barrage). J'imagine que ce n'est pas pour rien, et ce qu'en dit le (la) psy dans son compte-rendu doit certainement être éclairant quant à ton fonctionnement.
Charv
Charv

Messages : 2230
Date d'inscription : 15/04/2018
Age : 44
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Ennaétéride Ven 5 Fév 2021 - 23:47

Charv a écrit:@wailea : en relisant ton post initial, je m'aperçois que tu as tout de même passé 2 subtests facultatifs (balances et barrage). J'imagine que ce n'est pas pour rien, et ce qu'en dit le (la) psy dans son compte-rendu doit certainement être éclairant quant à ton fonctionnement.

Et même un troisième : Complètement d'images.
Ennaétéride
Ennaétéride

Messages : 1335
Date d'inscription : 20/01/2021
Localisation : dans l’idéal d’une oreille éléphantine, hamac indolore

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Edel Sam 6 Fév 2021 - 0:01

Ennaétéride, ton témoignage va dans le sens de que je tente d'expliquer/exprimer depuis quelques années, en vain.

Je prends mon exemple parce que je suis sûre de mon ressenti et de toute façon je ne peux pas parler à la place des autres, cela va de soi. Dans mon cas c'est l'ICV l'indice le plus faible, celui qui "dérange" et qui ne m'intéresse pas tellement parce que les subtests "ne correspondent pas à mes centres d'intérêts" (ce n'est pas tout à fait ça mais je ne trouve pas les mots adéquates) - question que je me pose : est-ce que je ne suis pas attirée par les domaines qui y sont liés parce que j'y performe moins ou est-ce que j'y performe moins parce que je ne suis pas attirée par les domaines qui y sont liés...) -. Le premier réflexe/sentiment que j'ai eu ça a été de me dire "de toute façon l'ICV ce n'est que de la culture générale, c'est lié à l'école et il y a une grande par de chance". Puis je me suis renseignée sur le sujet, sur le fond de cet indice et de ses subtests, j'ai lu des articles et des témoignages et forcément il y en a beaucoup. J'ai laissé mon égo de côté pour me rendre à l'évidence que l'ICV cachait de réelles capacités qui me moins accessibles et dont je ne peux réellement comprendre/visualiser le fonctionnement.

Je reste persuadée que c'est la même chose avec l'IVT mais dans l'autre sens, sauf qu'on est peu nombreux donc il y a peu d'articles et peu de témoignages. Indépendamment de son importance dans l'estimation du QI, je parle des mécanismes mis en œuvre et des capacités qui en découlent lorsqu'on obtient des scores élevés au subtests Codes et Symboles.

Ce n'est qu'un avis/ressenti personnel.


Ennaétéride a écrit:Je vais aller dans ton sens pour donner une expérience de personne qui a plutôt réussi à l'IVT (137).
J'ai exactement eu la même sensation que toi, pour Symboles : ce que je trouvais d'emblée était forcément la bonne réponse (la vérification étant comme intégrée dans le processus initial de traitement des données), avec cependant quelquefois où j'ai éprouvé le besoin de revérifier. J'ai terminé la totalité des feuilles avant la fin du chrono, et donc eu 19/19 sans difficulté. Et je n'ai vraiment pas trouvé ça rébarbatif, et plutôt ludique. Je me suis dit qu'il fallait performer le plus rapidement possible endéans deux minutes (ce qui n'est pas long), comme dans un sprint. Mais contrairement à toi, je n'ai pas dans mon quotidien fait le constat d'être aussi rapide que tu le décris toi.
Ce qui explique peut-être que, pour le coup, je n'ai eu "que" 14 aux Codes, en perdant légèrement en concentration et en m'embrouillant parfois entre yeux et main. 14 restant, bien évidemment, une bonne note.

La même chose pour moi mais je n'ai pas eu le besoin de vérifier une seule fois, pas par excès de confiance mais de machinalement et de mémoire je n'ai fait aucune erreur que ce soit Codes ou Symboles. Tout comme pour les tests neuropsychologiques pour déceler un TDA-H où j'ai fait des sans fautes.


Ennaétéride a écrit:Comme tu le dis, selon moi, ces exercices demandent une grosse capacité de discrimination visuelle, [...] alors qu'ici, dans Symboles surtout, je n'avais pas de doute sur ce que je faisais : c'était évident) [...]"

Je dis aussi la même chose, notamment sur le discrimination visuelle. Par exemple sur Leboncoin il m'arrive de faire défiler les annonces sans lire les titres pourtant mon tri "semi inconscient" est bon et je ne l'explique pas. Une orthophoniste m'a parlé d'une dyslexie de surface et qu'il est possible que j'ai appris à lire en photographiant les mots, je ne sais pas si ça peut avoir un lien.


Ennaétéride a écrit:Je dois admettre que je n'ai pas l'impression d'avoir un impact marquant dans mon quotidien, mais c'est peut-être le cas.
Pour le coup, il ressort factuellement que les HPI foirent plus cet indice, or comme l'on s'occupe davantage de la majorité... Doit toutefois y avoir des psys qui se penchent sur la question et considèrent les HPI avec un IVT balaise ; cela fait selon moi partie des compétences que tout psy spécialisé sur le sujet devrait avoir, quand bien même la population de HPI (et de patients au sens large, car je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de personnes dans la moyenne, même haute, qui aient un IVT exceptionnel) ayant un IVT équivalent aux autres indices, ou même au-dessus, du moins très haut, est négligeable.

C'est une autre question que je me pose : par la définition même du QI et du principe sur lequel se base la WAIS, la répartition de l'IVT dans la population suit celle du QI (distribution normale et courbe en cloche) donc où sont les personnes avec un IVT élevé et/ou pourquoi vont-elles moins consultées (plus rarement testées) et sont-elles sous représentées sur les fora ? Le QI exprime une rareté statistique donc si les personnes avec un IVT élevé étaient réellement aussi rare même chez les (T)HQI, ce serait l'indice qui aurait le plus d'incidence sur le score du QIT bien qu'il soit moins corrélé au facteur g ? J'avoue m'y perdre un peu entre rareté statistique et corrélation avec le facteur g, je ne sais pas comment la WAIS les imbriquent et/ou si ma compréhension et erronée.


Ennaétéride a écrit:Puis-je te demander ton score aux Codes, pour voir si ton profil se rapproche du mien ?...
Je me suis personnellement demandé comment on pouvait avoir 19, aha.

Même score IVT mais réparti différemment : 16 Symboles et 17 Codes.
Et moi je me demande comment on peut avoir 19 que ce soit à l'un ou à l'autre. Laughing

Edel

Messages : 200
Date d'inscription : 16/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Ennaétéride Sam 6 Fév 2021 - 1:06

Edel a écrit:Ennaétéride, ton témoignage va dans le sens de que je tente d'expliquer/exprimer depuis quelques années, en vain.

Je prends mon exemple parce que je suis sûre de mon ressenti et de toute façon je ne peux pas parler à la place des autres, cela va de soi. Dans mon cas c'est l'ICV l'indice le plus faible, celui qui "dérange" et qui ne m'intéresse pas tellement parce que les subtests "ne correspondent pas à mes centres d'intérêts" (ce n'est pas tout à fait ça mais je ne trouve pas les mots adéquates) - question que je me pose : est-ce que je ne suis pas attirée par les domaines qui y sont liés parce que j'y performe moins ou est-ce que j'y performe moins parce que je ne suis pas attirée par les domaines qui y sont liés...) -. Le premier réflexe/sentiment que j'ai eu ça a été de me dire "de toute façon l'ICV ce n'est que de la culture générale, c'est lié à l'école et il y a une grande par de chance". Puis je me suis renseignée sur le sujet, sur le fond de cet indice et de ses subtests, j'ai lu des articles et des témoignages et forcément il y en a beaucoup. J'ai laissé mon égo de côté pour me rendre à l'évidence que l'ICV cachait de réelles capacités qui me moins accessibles et dont je ne peux réellement comprendre/visualiser le fonctionnement.

Oui, je me suis retrouvé dans ce que tu disais, et ai témoigné pour aller, c'est logique, dans ton sens.

Personnellement, l'ICV est l'indice que j'ai le mieux réussi d'assez loin, et cela rejoint le fait que j'aime les mots, que je leur porte un intérêt certain depuis longtemps ; mais il se peut aussi que quelqu'un qui leur porte les mêmes intensité et récurrence d'intérêt ne soit pas aussi bon, voire bien moins bon que je l'ai été lors de ma passation. De même y a-t-il des gens qui sans vouer un culte de chaque seconde au Verbe et sa munificence auront une facilité déconcertante à plafonner à Vocabulaire et Similitudes, et à avoir toujours le mot juste. Tout cela pour dire que, comme tu l'affirmes, chaque indice, et a fortiori chaque sous-test, va évaluer des capacités brutes qui sont en nous, et parfois qu'on a eu ou non l'impression précise d'avoir identifiées, travaillées dans la vie de tous les jours. Il doit y avoir une part d'entraînement ou de maintien postcroissance finale du cerveau, et une part de capacités héréditaires, innées et forgées lors des années de croissance du cerveau. En somme : on ne fait pas d'un âne un cheval de course.

Edel a écrit:La même chose pour moi mais je n'ai pas eu le besoin de vérifier une seule fois, pas par excès de confiance mais de machinalement et de mémoire je n'ai fait aucune erreur que ce soit Codes ou Symboles. Tout comme pour les tests neuropsychologiques pour déceler un TDA-H où j'ai fait des sans fautes.


Je n'ai fait aucune faute non plus. Je me ressouviens cet échange avec la psy, à la fin de Symboles : "Quelle rapidité, wah ! — J'ai même pris le temps de vérifier quelquefois, aha ! — Vous pensez avoir fait des erreurs ? — Hum, selon moi, non, mais on ne sait jamais." Sur le moment je suis certain de ce que je fais ; le doute s'instille par la suite dans la mon esprit.

Edel a écrit: Je dis aussi la même chose, notamment sur le discrimination visuelle. Par exemple sur Leboncoin il m'arrive de faire défiler les annonces sans lire les titres pourtant mon tri "semi inconscient" est bon et je ne l'explique pas. Une orthophoniste m'a parlé d'une dyslexie de surface et qu'il est possible que j'ai appris à lire en photographiant les mots, je ne sais pas si ça peut avoir un lien.


Ça, j'en suis incapable, j'ai même l'impression d'être lent et de devoir m’appesantir pour traiter les données que je veux traiter. J'en ai parlé à la psy lors de la restitution, car je carbure à l'IVT, et particulièrement à Symboles, mais je lis lentement, et je retiens mal. Elle n'a pas su me dire grand-chose au sujet de ce constat mettant en lumière une contradiction apparente.

Cette piste est intéressante ! Si tu en éprouves le besoin, pourquoi pas la creuser — mais avec qui, la question se pose, comme celle de trouver un psy qui saurait prendre en compte avec pertinence ton profil à haut IVT.


Edel a écrit: C'est une autre question que je me pose : par la définition même du QI et du principe sur lequel se base la WAIS, la répartition de l'IVT dans la population suit celle du QI (distribution normale et courbe en cloche) donc où sont les personnes avec un IVT élevé et/ou pourquoi vont-elles moins consultées (visiblement plus rarement testées) et sont-elles sous représentées sur les fora ? Le QI exprime une rareté statistique donc si les personnes avec un IVT élevé étaient réellement aussi rare même chez les (T)HQI, ce serait l'indice qui aurait le plus d'incidence sur le score du QIT bien qu'il soit moins corrélé au facteur g ? J'avoue m'y perdre un peu entre rareté statistique et corrélation avec le facteur g, je ne sais pas comment la WAIS les imbriquent et/ou si ma compréhension et erronée.

Pour le coup, je me pose la même question que toi, car les données que j'ai en tête me semblent être similaires aux tiennes. Les (T)HQI à IVT pas foiré sont-ils réellement moins nombreux dans les statistiques établies par l'étalonnage, ou seulement chez les testés par les praticiens ? Si c'est le second cas qui est vrai, alors ils ne représentent pas de rareté statistique particulière dans l'échelle de cotation. Mais il semblerait de toute manière que de constat de praticien, les (très) hauts — ou à tout le moins pas chutés — IVT soient assez rares chez les HPI. Comme les QIT homogènes.
Il se peut que la façon de calculer le QI total valorise davantage l'IRP et l'ICV (plus haute corrélation avec le facteur g), que les deux autres. Si l'on ne devait en garder que deux, ce qu'on fait pour l'IAG, qu'on calcule notamment en cas de QI hétérogène, ce serait iceux.


Edel a écrit: Même score IVT mais réparti différemment : 16 Symboles et 17 Codes.
Et moi je me demande comment on peut avoir 19 que ce soit à l'un ou à l'autre. Laughing

Ah ! oui, ça nous fait la même somme de notes standards pour l'IVT. C'est marrant qu'avec une répartition différente des notes standards on ait une note composite (137) égale. Parce qu'il est sans doute plus rare d'avoir 19 et 14 que 16 et 17 (à cause du 19), j'imagine.
Eh ! bien, je puis te raconter l'histoire de ma passation du sous-test Symboles : top chrono ! aller-retours des mirettes, et on descend ligne après ligne rapidement, on vérifie une fois sur cinq, parfois l'impression de faire deux lignes à la fois tellement on carbure, la charmante psy file de quoi continuer la besogne, une feuille, une autre, et hop, finito avant le gong !
Je ne pourrai pas en dire mêmement des Codes Evil or Very Mad
Ennaétéride
Ennaétéride

Messages : 1335
Date d'inscription : 20/01/2021
Localisation : dans l’idéal d’une oreille éléphantine, hamac indolore

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Jean-Claude Inconvenant Sam 6 Fév 2021 - 8:55

L'ICV et l'IRP sont clairement favorisés dans le calcul du QIT, vu que trois subtests entrent en compte dans ces indices contre deux dans l'IVT et l'IMT.
Après je suis d'accord avec Edel (WAIS... désolé Embarassed ): un IVT haut doit nécessairement dire quelque chose sur des capacités en rapport avec l'intelligence. Le fait que cet indice ne soit pas aussi fortement corrélé avec l'intelligence générale par rapport aux autres doit selon moi être du à la répartition des performances à ses subtests dans la population générale. Chez les HQI, on voit que cet indice est souvent chuté et l'on doit (je spécule ici) probablement observer des pics de perfs chez la population non-HQI. Bref, peut-être que cet indice est réparti différemment des autres dans la population, ce qui me semble être en accord (hé hé) avec la notion de corrélation. Et à l'inverse, la répartition de la Gaussienne de l'ICV sera d'autant plus rapprochée de celle du QIT. D'où les scores de ouf à ce dernier chez les HQI et donc la forte corrélation de cet indice au facteur g.
Après, il me parait tout à fait logique que chez les THQI cet indice soit plus élevé et recolle aux trois autres, d'autant plus fortement que le QIT se rapproche de l'ionosphère.
Et j'arrive vraiment pas à comprendre comment vous avez eu des notes aussi hautes à cet indice. Aux trois autres, j'imagine sans peine que c'est possible de plafonner mais là, à l'IVT, fandediou !
Je dois avoir des problèmes psychomoteurs, c'est pas possible autrement.

Jean-Claude Inconvenant

Messages : 307
Date d'inscription : 04/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Ennaétéride Sam 6 Fév 2021 - 9:31

Le fait qu’il y ait trois sous-tests dans l’IRP et l’ICV et seulement deux dans les deux autres indices montre évidemment leur prépondérance dans le (calcul du) QIT, suis-je teubé !

Oui, un THQI devra avoir un IVT relativement haut pour obtenir au moins 145 de QIT, et ne pas avoir un QI hétérogène. Je serais curieux de savoir à combien doit être l’IVT au plus bas pour pouvoir obtenir 145.

Si tu as des problèmes psychomoteurs avec les notes que tu as eues à l’IVT, alors beaucoup de gens qui l’ignorent doivent en avoir !
Ennaétéride
Ennaétéride

Messages : 1335
Date d'inscription : 20/01/2021
Localisation : dans l’idéal d’une oreille éléphantine, hamac indolore

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Jean-Claude Inconvenant Sam 6 Fév 2021 - 10:13

Sachant qu'il faut obtenir au moins 161 points au total pour atteindre 145, à condition de connaitre le plafond pour chaque subtest en fonction de la tranche d'âge, ça doit se calculer sans problème. Du coup, suivant l'âge, on obtiendra un résultat différent.

Jean-Claude Inconvenant

Messages : 307
Date d'inscription : 04/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par kerlutinhoec Sam 6 Fév 2021 - 11:13

Ennaétéride a écrit:
Oui, un THQI devra avoir un IVT relativement haut pour obtenir au moins 145 de QIT, et ne pas avoir un QI hétérogène. Je serais curieux de savoir à combien doit être l’IVT au plus bas pour pouvoir obtenir 145  
Bah, de mon côté j'ai 143 de QIT avec 117 en IVT.
Mais je ne plafonne pas forcément aux autres subsets.
Donc pour quelqu'un est réellement bon aux autres subsets et qui plafonne, je suppose qu'il faudra dans les 110 à l'IVT pour avoir dans les 145 au QIT ?
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 204
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Ennaétéride Sam 6 Fév 2021 - 14:27

kerlutinhoec a écrit:
Ennaétéride a écrit:
Oui, un THQI devra avoir un IVT relativement haut pour obtenir au moins 145 de QIT, et ne pas avoir un QI hétérogène. Je serais curieux de savoir à combien doit être l’IVT au plus bas pour pouvoir obtenir 145  
Bah, de mon côté j'ai 143 de QIT avec 117 en IVT.
Mais je ne plafonne pas forcément aux autres subsets.
Donc pour quelqu'un est réellement bon aux autres subsets et qui plafonne, je suppose qu'il faudra dans les 110 à l'IVT pour avoir dans les 145 au QIT ?

Merci pour ton retour ! Relativement à 143 de QIT, c'est vrai qu'un indice à 117 paraît assez bas, en effet ! Et tu as eu moins de 20 points d'écart entre ta meilleure note composite et ta plus basse ?

En théorie, un THQI avec un 110 quelque part, ça me semble quasiment impossible, puisqu'il y aura hétérogénéité. A moins que ladite théorie accepte le calcul du QI malgré le grand écart indices sup. et inf.
Ennaétéride
Ennaétéride

Messages : 1335
Date d'inscription : 20/01/2021
Localisation : dans l’idéal d’une oreille éléphantine, hamac indolore

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Jean-Claude Inconvenant Sam 6 Fév 2021 - 15:23

Ennaétéride a écrit:

En théorie, un THQI avec un 110 quelque part, ça me semble quasiment impossible, puisqu'il y aura hétérogénéité. A moins que ladite théorie accepte le calcul du QI malgré le grand écart indices sup. et inf.

Le problème est que si tu plafonnes à plusieurs subtests, il est impossible de savoir quel est l'écart réel entre tes indices et donc chez les THQI l'homogénéité n'est possiblement qu'un artefact lié à l'imprécision de l'outil de mesure à ce niveau de performance. Dit autrement, tu peux être THQI et avoir un profil hétérogène, juste que ça n'est pas visible.

Jean-Claude Inconvenant

Messages : 307
Date d'inscription : 04/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Ennaétéride Sam 6 Fév 2021 - 15:28

Exactement ! C’est certainement mon cas, d’ailleurs. Pour Similitudes et Vocabulaire, mais aussi pour des sous-tests où, dans ma tranche d’âge, on ne peut atteindre 19.
Ennaétéride
Ennaétéride

Messages : 1335
Date d'inscription : 20/01/2021
Localisation : dans l’idéal d’une oreille éléphantine, hamac indolore

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par kerlutinhoec Sam 6 Fév 2021 - 15:39

Ennaétéride a écrit:
kerlutinhoec a écrit:
Ennaétéride a écrit:
Oui, un THQI devra avoir un IVT relativement haut pour obtenir au moins 145 de QIT, et ne pas avoir un QI hétérogène. Je serais curieux de savoir à combien doit être l’IVT au plus bas pour pouvoir obtenir 145  
Bah, de mon côté j'ai 143 de QIT avec 117 en IVT.
Mais je ne plafonne pas forcément aux autres subsets.
Donc pour quelqu'un est réellement bon aux autres subsets et qui plafonne, je suppose qu'il faudra dans les 110 à l'IVT pour avoir dans les 145 au QIT ?

Merci pour ton retour ! Relativement à 143 de QIT, c'est vrai qu'un indice à 117 paraît assez bas, en effet ! Et tu as eu moins de 20 points d'écart entre ta meilleure note composite et ta plus basse ?

En théorie, un THQI avec un 110 quelque part, ça me semble quasiment impossible, puisqu'il y aura hétérogénéité. A moins que ladite théorie accepte le calcul du QI malgré le grand écart indices sup. et inf.
Ah tu as raison, en fait je suis hétérogène !
C'est vrai que le psy m'a dit qu'il n'avait pas le droit de calculer mon QIT à cause de ça ...
Du coup ça doit être dans les 120-125 je pense pour un profil homogène ..
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 204
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Ennaétéride Sam 6 Fév 2021 - 15:52

Oh ! bigre, un hétérogène ! Vite, prendre la fuite !

Plaisanterie de côté, m’est avis que c’est toujours intéressant d’avoir un QIT, quand bien même il est hétérogène. Il faut juste savoir ce que ça signifie.
Ennaétéride
Ennaétéride

Messages : 1335
Date d'inscription : 20/01/2021
Localisation : dans l’idéal d’une oreille éléphantine, hamac indolore

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par kerlutinhoec Sam 6 Fév 2021 - 16:01

Je crois que dans ce cas on calcule un autre truc qui ne prend pas.en compte l'IVT ...
Je ne me souviens plus comment ça s'appelle.
Mais bon, le plus important en effet c'est le rendu du psy et la restitution détaillée.
J'ai trouvé ça très intéressant.


Dernière édition par kerlutinhoec le Sam 6 Fév 2021 - 16:34, édité 1 fois
kerlutinhoec
kerlutinhoec

Messages : 204
Date d'inscription : 25/05/2018
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par Jean-Claude Inconvenant Sam 6 Fév 2021 - 16:18

kerlutinhoec a écrit:Je crois que dans ce cas on calcule un autre truc qui ne prend pas.en compte l'IVT ...
Je ne me souviens plus comment ça s'appelle.
Mais bon, le plus important en effet c'est le.reroue du psy et la restitution détaillée.
J'ai trouvé ça très intéressant.
L'IAG, indice d'aptitude générale, qui ne prend en compte que l'ICV et l'IRP, les deux indices les plus corrélés au facteur g (on y revient toujours).
Certains psys je crois le préfèrent au QIT, plus représentatif des vrais capacités d'un individu selon eux. Je ne suis pas spécialement d'accord avec ça, les deux autres indices n'existant pas pour rien et par mon expérience personnelle, les subtests de l'IMT furent les épreuves qui ont sollicité le plus ma concentration lors de la passation. Mais bon, je suis très loin de tout comprendre à ça.


Jean-Claude Inconvenant

Messages : 307
Date d'inscription : 04/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Retesté environ 2 ans après... Empty Re: Retesté environ 2 ans après...

Message par wailea Sam 6 Fév 2021 - 21:24

Charv a écrit:@wailea : en relisant ton post initial, je m'aperçois que tu as tout de même passé 2 subtests facultatifs (balances et barrage). J'imagine que ce n'est pas pour rien, et ce qu'en dit le (la) psy dans son compte-rendu doit certainement être éclairant quant à ton fonctionnement.

Effectivemment, la psy m'avait proposé de passer ces subtests complémentaires car je ne les connaissais pas. Le but était (de ce que j'en ai retenu) de confirmer la validité des scores obtenus aux autres subtests obligatoires du même indice, mais aussi et surtout de mieux appréhender mon fonctionnement. Hormis le subtest "complètement d'images" qui, selon elle, est peu corrélé à l'intelligence et où le facteur chance joue un plus grand rôle, les scores aux deux autres subtests ont bel et bien confirmé ceux permettant de calculer l'IRP et l'IVT.
Du coup, j'en avais déduit que l'effet d'apprentissage (puisque c'était mon deuxième WAIS en deux ans) était relativement limité, et que les scores obtenus la deuxième fois étaient sans doute plus proches de la réalité, mais ceci n'est que mon interprétation.
wailea
wailea

Messages : 54
Date d'inscription : 18/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum