Agressivité incontrôlée

+6
Opossum
Dumnos
siamois93
J043947.08+163415.7
Chunasse
be scott
10 participants

Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Agressivité incontrôlée

Message par be scott Dim 6 Oct 2019 - 18:29

Depuis des années, je me retrouve dans des situations compliquées en couple; plus jeune c'était avec mes parents... Je réagis très fortement à ce que j'interprète comme des agressions ou des rejets de la part de ma conjointe. D'un instant à l'autre je vrille et devient très agressif verbalement sans pouvoir me contrôler.
J'ai retrouvé la description de ce fonctionnement dans le livre de Jeanne Siaud-Facchin et elle explique que la solution c'est de différencier ce qu'on interprète de ce qui est dit par la personne... sauf que dans ces moment là, il n'y a plus personne là haut pour interpréter quoi que ce soit. C'est vraiment docteur Jekyll et Mister Hyde.
Ce comportement est entrain de détruire mon couple et j'y tiens énormément; c'est la première femme qui me donne envie de changer ça en moi. Malheureusement c'est aussi l'une de celle qui le déclenche le plus puisque c'est visiblement lié au niveau de sentiment amoureux que je ressens.
J'ai fait de l'EMDR pour tenter de couper le lien entre cette réaction et le stimuli, mais sans succès.
Après moultes recherches, j'ai comme l'impression que les gens s'accordent à dire que c'est comme ça, qu'il faut accepter d'avoir ces réactions (et surtout que le conjoint l'accepte).
Avez vous connu ça et avez vous réussi à y faire quelque chose?

Merci d'avance

be scott

Messages : 13
Date d'inscription : 30/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par Chunasse Dim 6 Oct 2019 - 18:42

Ya des tonnes de thérapies, faut trouver celle qui marche sur toi. L'EMDR ça marche surtout sur les traumatismes.

Tu as à priori un gros souci de gestion des émotions... C'est ça qu'il faut travailler.

Chunasse

Messages : 21081
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par be scott Dim 6 Oct 2019 - 18:46

Oui, justement, je pensais qu'un tel type de réaction pouvait avoir un aspect traumatique.
Le reste du temps je gère très bien mes émotions.

be scott

Messages : 13
Date d'inscription : 30/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par Chunasse Dim 6 Oct 2019 - 18:50

Tu as travaillé combien de temps en EMDR ?

ça peut avoir une origine traumatique, en effet.

Tu as tenté de regarder du côté de la théorie de l'attachement ? Tu aurais ptèt des bouts de réponse par là...
Si clairement c'est dans le cadre intime que ça se déclenche. L'endroit où tu devrais être en sécurité, et à où tu ne sembles pas t'en sentir.

Chunasse

Messages : 21081
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par J043947.08+163415.7 Dim 6 Oct 2019 - 19:11

@Bescott: pas facile ta situation. Ne penses-tu pas que tes réactions pourraient être liées à une faible estime personnelle ? En effet, il semble ce que ce soit avec les personnes dont l’ affection est importante pour toi que tu réagisses ainsi. En d’autres termes, tu te sembles te sentir remis en cause dans ce que tu es par leurs réactions, donc jugé, pas accepté pour ce que tu es (même si ce n’est pas le cas). Je ne sais pas si cela fait écho ou si je suis complètement à côté de la plaque...
J043947.08+163415.7
J043947.08+163415.7

Messages : 3091
Date d'inscription : 01/08/2019
Age : 46
Localisation : La tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par siamois93 Dim 6 Oct 2019 - 19:15

Vous pourriez essayer des thérapies de couple histoire de voir d'où ça peut venir.
siamois93
siamois93

Messages : 10009
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Draguignan

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par Dumnos Dim 6 Oct 2019 - 20:27

Dans le même genre que l'EMDR, il y a le Brainspotting qui va permettre de travailler sur des traumas pas forcément bien définis ou sur des comportements.
Je met un Lien qui en parlera mieux que moi.
Et comme le dit chuna, il y a beaucoup d'autres thérapies. Tu trouveras, je te le souhaite, celle qui te conviendra.
Dumnos
Dumnos

Messages : 3011
Date d'inscription : 29/09/2019
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par be scott Lun 7 Oct 2019 - 17:46

Merci pour toutes vos réponses.
@Chuna J'ai fait deux thérapies EMDR réussies sur d'autres sujets, celle-ci j'en suis à la troisième séances et je ne sens pas du tout les mêmes effets que les précédentes, ce qui me fait vraiment douter de l'origine traumatique.
J'ai travaillé et retravaillé mon attachement sécure et c'est pour ça que dans le reste de ma vie tout va bien hormis ce point particulier.
@Thalestra, ça vient certainement toucher quelque chose de ce côté là oui. Malheureusement, en l'ayant travaillé ça ne règle pas le problème. Ce que j'aimerais c'est déprogrammer la boite noire Input - Output
@dumnos, merci je regarde ça

Visiblement personne d'autres ne s'est retrouvé dans le même cas que moi?

be scott

Messages : 13
Date d'inscription : 30/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par Opossum Lun 7 Oct 2019 - 17:50

Oui, mais au bureau. Je déconseille, sauf cas d'urgence absolue.
Il s'agirait de passer par un.e psychanalyste non ?
Opossum
Opossum

Messages : 2494
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par be scott Lun 7 Oct 2019 - 18:01

Opossum a écrit:Oui, mais au bureau. Je déconseille, sauf cas d'urgence absolue.
Il s'agirait de passer par un.e psychanalyste non ?

Je suis plutôt opposé à la psychanalyse conceptuellement

be scott

Messages : 13
Date d'inscription : 30/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par Opossum Lun 7 Oct 2019 - 18:02

Ha. Pourquoi ?
C'est une bonne connaissance de soi qui est en principe proposée comme but.

J'avoue que le concept me rebute aussi, car très lent et trop lent à mon goût. Mais il faut ce qu'il faut parfois.
Opossum
Opossum

Messages : 2494
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par be scott Lun 7 Oct 2019 - 18:11

C'est exactement ça, le principe est une connaissance de soi, pas un mieux être. Le pourquoi ne m'intéresse que peu, je préfère le comment.

be scott

Messages : 13
Date d'inscription : 30/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par Opossum Lun 7 Oct 2019 - 18:32

De ce que je comprends de ta situation, voici ma transposition en image .

C'est un peu comme avoir une voiture et refuser d'apprendre ou se trouvent les durites et à quoi elles servent, quitte à un jour griller le moteur parce que tu ajoutes de l'eau, alors que c'est une durite qu'il aurait fallut changer.

Si elle te semble correspondre à ta situation, alors cela me semble rester intéressant de connaître mieux ton fonctionnement global et en détail sur les points qui te font surréagir.

Et l'aide de qqn qui possède une certaine cartographie du fonctionnement psychique humain me semble également utile, histoire de ne pas partir complètement à l'ouest de par son propre raisonnement/erreur d'interprétation.

Je peux tenter une autre image, mais celle-ci me parle bien
Opossum
Opossum

Messages : 2494
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par be scott Lun 7 Oct 2019 - 18:41

Pour moi l'image qui me vient c'est d'être en panne au bord de la route et de prendre un cours de mécanique plutôt que d'appeler le dépanneur. Quand ma voiture sera réparer et fonctionnelle, j'apprendrais peut être la mécanique.
Une autre image tiré du film "oui mais" :
"quand on tombe dans une fausse à purin, on peut essayer de comprendre pourquoi on est tombé dedans ou bien en sortir, prendre une douche se sécher et ensuite comprendre pourquoi on est tombé dedans; ceci dit, je connais des gens qui savent pourquoi ils sont tombés dans les fausses, qui les creusent, les remplissent et qui se jettent dedans en demandant qui les à poussé"

be scott

Messages : 13
Date d'inscription : 30/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par Opossum Lun 7 Oct 2019 - 18:51

Ha, j'aime bien l'image de la fosse.
Smile
Elle illustre bien la suite de mon propos.

L'embêtant c'est que le dépanneur, il ne connait peut-être qu'un garagiste, qui ne sait que réparer les essuies-glaces. C'est le cas des EMDR, qui ne traitent que les trauma.
Et tu repars alors avec une nouvelle voiture.... alors que ce n'était qu'une durite.

Et tu as l'air en panne, sans savoir quelle sorte de garagiste il te faut.
Et risque donc d'à nouveau repartir avec une nouvelle voiture, si pas possible de déterminer un minimum la cause de la panne.

Opossum
Opossum

Messages : 2494
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par Opossum Lun 7 Oct 2019 - 18:59

Après, acheter plein d'eau distillée et toujours en avoir avec soi est l'autre solution.
C'est la solution faire avec.

En ce qui me concerne, cela serait la solution intermédiaire, avant d'avoir enfin trouvé la cause et l'avoir réglée si possible une bonne fois pour toute.


Dernière édition par Opossum le Lun 7 Oct 2019 - 19:04, édité 1 fois
Opossum
Opossum

Messages : 2494
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par Bimbang Lun 7 Oct 2019 - 19:03

Pourquoi pas l'hypnose alors ?
Personne comprend vraiment comment ça marche, et parfois ça marche.
Bimbang
Bimbang

Messages : 6173
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par Opossum Lun 7 Oct 2019 - 19:08

Le concept du traitement qui parfois marche parfois pas, c'est un peu comme l'homéopathie pour moi : une vaste blague.
Mais je suis assez rigide sur la question il faut dire.
Opossum
Opossum

Messages : 2494
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par be scott Lun 7 Oct 2019 - 19:14

En fait je suis hypnothérapeute Shocked

be scott

Messages : 13
Date d'inscription : 30/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par Bimbang Lun 7 Oct 2019 - 19:16

Mouarf ^^

Et du coup, tu peux trouver un de tes collègues pour te filer un coup de main, ou tu crois que ça ne fonctionnera pas ?
Bimbang
Bimbang

Messages : 6173
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par Opossum Lun 7 Oct 2019 - 19:18

What a Face
Désolée.
Désolée
Opossum
Opossum

Messages : 2494
Date d'inscription : 04/08/2019
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par Dumnos Lun 7 Oct 2019 - 19:29

Je ne parlerai pas de la psychanalyse puisque je ne connais pas. Enfin la base théorique et encore.
l'EMDR, j'ai fait plusieurs séances qui m'ont permis de régler un paquet de problèmes liés à des traumas bien définis et assez costauds.
Ensuite, avec la même psy, on est passé au brainspotting, là c'est déjà plus obscur le pourquoi du comment du machintrucbidule...
Mais les effets sont impressionnants. Au lieu d'agir sur un problème bien défini, on est plus sur l'émotionnel et le comportemental ou les traumas "oubliés" mais qui induisent des comportements gênants voir toxiques pour nous comme pour notre entourage.
L'hypnose, personnellement, ça fonctionnait bien les premiers mois mais après je repartais dans mes merdes. Alors c'est possible aussi que ce soit parce que je ne creusait pas assez. Mais malgré tout, y a eu des effets positifs. Reste à savoir pourquoi ça n'a pas duré (et vu le nombres de raisons possible... Neutral )
Avec ma psy EMDR/BRAINSPOTTING, je ne me suis rien épargné. J'ai tout balancé depuis mes trois ans jusqu'au plus récent.
Du coup, ça joue aussi.
Je pense qu'une thérapie, pour qu'elle soit réellement efficace, ben faut pas s'épargner. En revanche, à son rythme et en écoutant les recommandations du ou de la psy.
Bref, tout ça pour dire que si tu a bien réagi à l'EMDR, le Brainspotting peut être une piste intéressante. J'ai entendu parler de l'EFT qui est dans le même genre que ces deux thérapies...
En espérant que ça puisse t'aider. Wink
Et tu es dans une démarche thérapeutique, tu as conscience qu'il y a des problématiques qui viennent de toi ce qui, selon moi, est une très bonne chose! Very Happy
Dumnos
Dumnos

Messages : 3011
Date d'inscription : 29/09/2019
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par be scott Lun 7 Oct 2019 - 19:35

Ha ha, pas de soucis, l'hypnose est entourée de beaucoup de préjugés.

En fait j'ai essayé, mais par moi même en auto hypnose. Et comme ça n'a pas changé grand chose, je me suis dis que ça pouvait être traumatique et que l'EMDR était plus indiquée.
Je pense que ce n'est toujours pas ça, et j'ai trouvé la description de ce que je vis dans le livre de Jeanne SF, mais il n'y a pas vraiment de solution apportée
https://i.servimg.com/u/f21/20/12/15/76/img-2010.jpg

be scott

Messages : 13
Date d'inscription : 30/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par be scott Lun 7 Oct 2019 - 19:54

@ Dumnos, je viens de contacter une praticienne en brainspotting. Merci du tuyau.

be scott

Messages : 13
Date d'inscription : 30/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par Dumnos Lun 7 Oct 2019 - 20:04

Avec plaisir! Surtout si ça peut t'aider.
Tu nous diras! Wink
Dumnos
Dumnos

Messages : 3011
Date d'inscription : 29/09/2019
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par be scott Lun 7 Oct 2019 - 20:05

Je n'y manquerais pas!
En attendant, si d'autres ont des témoignages je suis preneur.

be scott

Messages : 13
Date d'inscription : 30/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par Chunasse Lun 7 Oct 2019 - 20:06

Je croise les doigts pour toi Smile

Tu pourras nous tenir au courant ?

Chunasse

Messages : 21081
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 40
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par be scott Lun 7 Oct 2019 - 21:39

Chuna a écrit:Je croise les doigts pour toi Smile

Tu pourras nous tenir au courant ?

Avec plaisir

be scott

Messages : 13
Date d'inscription : 30/09/2019

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par Comptesupprimé Lun 7 Oct 2019 - 23:39

"qu'il faut accepter d'avoir ces réactions (et surtout que le conjoint l'accepte)."

Heu..............................

Bon, j'ai connu ça et durant très longtemps mais à la différence de toi je ne tenais pas particulièrement aux hommes qui ont partagé des journées voire des années de ma vie.

Je ne vais pas t'expliquer ici par quels moyens ce fonctionnement s'est défait et ce de façon définitive car le genre de thérapie à laquelle je me suis consacrée durant quelques années ne se pratique pas sur le marché.

Mais ce que j'ai découvert est que j'avais un fonctionnement ambivalent ( en une fraction de seconde je passais du blanc au noir ) et que c'était relatif à de grands conflits internes reliés à des traumas et une construction de ma personnalité basée sur des mensonges, des dénis, des choses inavouées ( à moi même ), ainsi donc qu'une perception sur certains domaines comme l'affectif, plutôt subjective, altérée, tronquée de la réalité.

On peut enrailler ce fonctionnement mais ça demande d'aller en profondeur vraiment et ça peut être très violent.

Voilà pour mon cas.

Comptesupprimé

Messages : 73
Date d'inscription : 26/05/2018
Age : 56
Localisation : nimes

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par Dumnos Mar 8 Oct 2019 - 10:14

Essencielle a écrit:ça demande d'aller en profondeur vraiment et ça peut être très violent.
Je voulais justement rajouter un petit commentaire à ce sujet.
Alors, peut-être pas forcément pour be scott puisque tu es thérapeute et que tu as eu des séances d'EMDR donc tu t'attends sûrement à être un peu (beaucoup) retourné.
Bref, ce genre de thérapies est très efficaces mais comme on a rien sans rien, la journée voir les deux jours qui suivent la séance peuvent être assez costauds. Je me souviens d'une séance de laquelle je suis sorti plus détendu qu'un moine zen. Une bonne partie de la journée s'est déroulée vraiment très cool au niveau émotionnel alors que le soir et le lendemain matin je me suis retrouvé submergé d'angoisses, presque pas dormi de la nuit, bref, heureusement que je ne travaillais pas... C'est vite rentré dans l'ordre par contre et la séance à porté ses fruits.
Sur quoi j'ai travaillé ? Si je me souviens bien, mon anxiété galopante en fin de journée et le soir.^^  Maintenant, je n'ai plus ce types d'angoisses ce qui m'a permis de réguler considérablement ma consommation d'alcool et de tabac le soir (je ne fume pas et ne bois pas la journée ou a de très rares occasions...). Ça a mis quelques semaines à vraiment se mettre en place.
La façon dont je le perçoit pour l'ensemble des séances que j'ai faites, les premières heures c'est un peu comme un gros nettoyage, comme si ça "cassait" les connexions foireuses, puis reconstruction plus fiable et saine. C'est assez déstabilisant...
Dumnos
Dumnos

Messages : 3011
Date d'inscription : 29/09/2019
Age : 38

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par higeekomori Mar 8 Oct 2019 - 10:56

Bonsoir Be scott, bonsoir tout le monde. Very Happy

be scott a écrit:Depuis des années, je me retrouve dans des situations compliquées en couple; plus jeune c'était avec mes parents... Je réagis très fortement à ce que j'interprète comme des agressions ou des rejets de la part de ma conjointe.
Puisque tu as besoin de témoignages pour construire ta réflexion, je vais tenter de t'apporter le meilleur de ce que je peux t'offrir. Perso, j'ai rarement réagi à l'excès avec mes parents (des gens biens, il y en a qui aimeraient avoir des rups comme les miens) ou mes compagnes. (j'en ai pas eu des centaines non plus, mais j'ai eu quelques amours très forts et j'étais un séducteur incroyablement mauvais. Donc, je ne draguais jamais. Aujourd'hui, je suis en couple et marié.) C'est souvent avec les autres types de relations tels que camarades d'école, de boulot, de moto que ça a fritté un maximum. Et pareil que toi, je me "vrillais".

D'un instant à l'autre je vrille et devient très agressif verbalement sans pouvoir me contrôler.
Tant que c'est verbal, ça peut encore se travailler avec succès. Mais pas de taloches! Sinon, ta belle ne te pardonnera pas. Elle risque même d'en être psychologiquement affectée pour toujours.

Et idem, comme toi, en trente seconde, dès que ça dérape, j'ai le verbe fort et les poings serrés. Par contre, le contrôle relatif je le tiens, mais parce que j'ai appris à le faire. Si je ne m'était pas discipliné, ça serait encore du putain de n'importe quoi.

J'ai retrouvé la description de ce fonctionnement dans le livre de Jeanne Siaud-Facchin et elle explique que la solution c'est de différencier ce qu'on interprète de ce qui est dit par la personne...
Perso, je ne suis pas fan de Jeanne, mais je valide présentement le concept énoncé. Chez moi, ça marche. Je sais que j'ai habituellement un temps de latence, donc que je peux être long à la détente, mais oui, parfois, même souvent, en observant cette règle, j'arrive à réviser ma position. Je t'invite donc effectivement à te pencher sur la question. Il y a du travail à accomplir et une certaine rigueur technique à respecter, mais ça peut fonctionner.

sauf que dans ces moment là, il n'y a plus personne là haut pour interpréter quoi que ce soit. C'est vraiment docteur Jekyll et Mister Hyde.
Bienvenu au club! (je l'ai encore vécu intensément aujourd'hui par deux fois. Des fois, faut vraiment que je réprime Mister Hyde très fort...)

Non, en fait, si tu es capable de te rendre compte que tu es variable selon deux états, c'est que, quand tu es Hyde, Jekyll est toujours là pas trop loin derrière. Et, non, tu ne flancheras pas. Et, non, tu ne passeras pas la ligne jaune. Mais oui, je te l'accorde, ça coûte sur le plan moral de se dire... qu'on pourrait basculer...

Ce comportement est entrain de détruire mon couple et j'y tiens énormément; c'est la première femme qui me donne envie de changer ça en moi.
Tu vois que Jekyll est super fort en toi! La preuve, sinon t'aurais pas écrit ça. T'aurais même zéro capacité à te projeter sur un scénario ultérieur.

Malheureusement c'est aussi l'une de celle qui le déclenche le plus puisque c'est visiblement lié au niveau de sentiment amoureux que je ressens.
Là, il faut que tu développes, car moi, je prends tes propos pour l'expression de la jalousie amoureuse, alors que c'est peut-être pas du tout ça en fait... Vas-y explique mec.

J'ai fait de l'EMDR pour tenter de couper le lien entre cette réaction et le stimuli, mais sans succès.
Bon et bien voilà, c'est au moins une piste explorée. Affaire terminée, dossier classé. Il faut aller tenter autre chose. Moi, j'y vois du positif dans le fait de ne pas rester imprécis sur le sujet. Eau vive vaut mieux qu'eau stagnante.

Après moultes recherches, j'ai comme l'impression que les gens s'accordent à dire que c'est comme ça, qu'il faut accepter d'avoir ces réactions (et surtout que le conjoint l'accepte).
Non, le conjoint ne doit pas l'accepter. C'est bien à toi de faire le job à fond pour modifier ce qui ne va pas... Mais... Mais... Aussi, tu as le droit d'y aller par étapes et même de ne pas atteindre l'objectif en une fois. Personne n'est parfait et personne ne naît avec la maîtrise innée des Dieux. Donc, tu as le droit de t'accorder l'échec si c'est pour savoir mieux rebondir suite à la compréhension de tes erreurs...

Avez vous connu ça et avez vous réussi à y faire quelque chose?
Oui, j'ai connu ça. Et je connais encore parfois. Je crois même bien que je "vrillerais" jusqu'à la fin de ma vie. Et même au-delà... Et, oui, on peut en faire quelque chose. Chez moi, cette nature est notamment lié à une hypersensibilité probablement additionnée d'un trouble de l'humeur. Car le "vrillage", chez moi, c'est une montée genre 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes. (Meilleur qu'une Porsche. Dommage que je n'ai que des jambes...) Comme si j'avais deux faces, deux visages. L'un étant destiné à la guerre, l'autre étant nettement plus civilisé. En fait, je pense qu'on a tous ces deux faces. Cependant, chez moi, elles sont particulièrement prononcées et à fleur de peau, tandis que le "vrillage" a été renforcé très tôt par des conditions sociales particulièrement difficiles.

L'hypersensibilité a été détectée quand j'étais petit, notamment par les tests de QI. Toutefois, le trouble de l'humeur est une conséquence directe je pense de mes environnements de vie successifs et c'est ce que j'ai cherché à traité en premier, sans recourir à de la psychothérapie excessive (à entendre par là que, j'ai déjà été en parcours psycho, mais que je suis loin d'être hypocondriaque sur le sujet. Plus besoin de consulter quand on obtient des réponses.)

Aujourd'hui, un point d'équilibre a été atteint, et j'en suis très content. Bien que je dispose toujours des ressources énergétiques qui peuvent alimenter le "vrillage", (ressources que je tiens à préserver car c'est mon essence, l'origine même de mon tempérament et qu'il vaut mieux avoir de la "surpuissance" à disposition en soi que le vide de la dépréciation complète), j'ai appris notamment à doser l'emportement et je dirais même que j'y arrive de mieux en mieux avec les années et le recul des expériences du passé. J'en suis même arrivé parfois à abandonner des combats avec un certain lâché-prise et au final de me dire: "ce n'est pas un combat que tu as perdu. Au contraire, tu en es sorti humble et droit. Aujourd'hui, cette défaite t'a amélioré, car tu as su gérer avant tout ton combat intérieur, l'autre combat, celui que personne ne voit jamais." Et donc, ça m'a appris à me sentir bien, en accord avec moi-même, même dans des vrais moments de faiblesse.

Enfin, gardons le meilleur pour la fin. Ma femme, mon inspiratrice. Tout cela n'aurait pas été aussi facile si elle n'était pas dans ma vie. C'est vraiment quelqu'un de bien. Elle n'est pas la perfection, mais la perfection est apparemment le domaine des Dieux, et il n'y a rien d'honteux à n'être qu'Humain. Avant toute chose, il ne faudrait pas croire qu'elle n'est que douceur alors que je ne serais que brutalité. La réalité est bien plus nuancée. Elle a aussi ses emportements et ses limites. Mais, elle est bien mieux structurée que moi et bien plus d'une fois, je l'ai pris en modèle, m'inspirant de sa régularité de Fleuve Tranquille.

Si je puis te proposer une approche première de la chose, je te conseillerai de te demander:
- Si ton environnement a des conséquences directes sur ton vrillage.
- Si tu sais évaluer ta propension à l'hypersensibilité
- Si tu accepterais déjà en premier lieu l'idée que tu puisses avoir un trouble de l'humeur
- Si tu ne vrillerais pas plus rapidement à partir des conséquences du stress dont tu ne serais pas conscient.

Merci d'avance
Oh mais, à titre personnel, de rien. Tout homme qui va mieux soulage ensuite le Monde de sa propre douleur. C'est alors l'Humanité qui y gagne. Quand tu auras trouvé enfin les réponses, passe alors à ton tour le relai à ton voisin...


A plus tard la biscotte, et n'oublie pas présenter mes amitiés à Bon... Bon Scott... tongue


Hig.
higeekomori
higeekomori

Messages : 3165
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par siamois93 Mar 8 Oct 2019 - 14:22

Be scott je viens de comprendre ton pseudo Smile
siamois93
siamois93

Messages : 10009
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Draguignan

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Agressivité incontrôlée Empty Re: Agressivité incontrôlée

Message par potiron Mar 8 Oct 2019 - 16:18

J'ai un peu ça aussi quand je me sens agressé ou remis en cause dans mes choix ou mes actions, si j'ai l'impression que l'agression est injuste (même si parfois c'est juste une fausse impression, et si souvent les torts sont partagés). En cas de rejet par contre, c'est plutôt la confusion et la tristesse qui priment.

Je n'ai pas vraiment trouvé de solution, mais j'ai remarqué que des trucs touts bêtes comme l'état de fatigue, de faim, de stress, de bien être et d'équilibre général jouent énormément sur ma manière de réagir dans ce genre de situation. Bref essayer d'être un minimum bien disposé permet de trouver plus facilement le recul nécessaire pour ne pas trop partir en vrille, en tout cas chez moi.
potiron
potiron

Messages : 123
Date d'inscription : 21/05/2013
Age : 43
Localisation : Bruxelles

http://www.crocosmic.be

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum