Le cinéma comme catharsis

Aller en bas

Le cinéma comme catharsis Empty Le cinéma comme catharsis

Message par Invité Sam 24 Aoû 2019 - 11:49

Des propos intéressants de Mister Wich sur un fil lié à la corrida m'ont donnés une idée de sujet (je le mets dans la section ciné, mais j'aurais pu le mettre en philo, bref, c'est pas l'essentiel)
Avec sa permission, je le cite :
Wich a écrit:Ce que je pense par contre, c'est qu'on a besoin de violence, de la faire sortir, de s'identifier a quelqu'un qui remporte une victoire face à plus gros et plus fort que lui, on a besoin de (re)sentir de temps en temps les poussées d’adrénaline du combat, de la peur et de la victoire (qui marche à coté de la défaite).
Sauf que cette violence, ces pulsions, sont bannies de nos sociétés moderne, seul reste les violences légitime de l’État et les violences économiques et sociales.
Donc non seulement on est soumis, mais en plus le coté "primitif" de notre volonté de (sur)vivre est devenu un tabou honteux.

J'ai trouvé ça plutôt juste sur le constat, mais en cinéphile, j'ai tout de suite pensé au territoire cathartique que constitue le ciné.
wiki, sur la catharsis : La catharsis est un rapport à l'égard des passions, un moyen de les convertir, selon la philosophie aristotélicienne en rhétorique, esthétique, politique.
À l'ère contemporaine, en psychanalyse, à la suite de Sigmund Freud, la catharsis est tout autant une remémoration affective qu'une libération de la parole, elle peut mener à la sublimation des pulsions. En ce sens, elle est l'une des explications données au rapport d’un public à un spectacle, en particulier au théâtre.


Alors ce fil n'a pas de vocation polémique, juste l'occasion de parler ciné (en élargissant/approfondissant bien sûr) - concrétement j'aimerais savoir si pour vous, cette dimension cathartique du ciné est une évidence, si elle est importante dans votre rapport perso au ciné, dans vos propres analyses filmiques, etc
J'ai mon avis (en constante évolution) sur ce sujet, mais ce qui m'intéresse est de vous lire. Donc, c'est à vous Very Happy

Un petit extrait quand même, d'un film que j'apprécie (Trainspotting 2), juste pour donner le ton ^^ La tirade de Renton (Ewan McGregor) est typiquement ce que j'aimerais sortir, certains jours, mais que je ne ferais pas pour pas casser l'ambiance...
donc voila, catharsis, toussa ^^

edit : en me relisant, je vois bien que le sujet est assez mal posé, etc, soyez indulgent ^^ J'ai mal articulé la citation de Wich par rapport à ce que j’attends du sujet, bon, et j'aurais du bosser plus la définition de catharsis, mais les futés locaux vont tout remettre dans le bon ordre, n'est-ce pas ? Wink


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le cinéma comme catharsis Empty Re: Le cinéma comme catharsis

Message par Wich Sam 24 Aoû 2019 - 12:23

Oui, c'est ça !
L' identification, ....
Pfiouuu elle m'a tuée cette tirade, et tu te lèves de ton canap en pyj et tongue, tu vas ouvrir le frigo pour te prendre une bière et une merde à bouffer, tu regardes l'heure, c'est 11h et tu te dis "aller! j'vai me faire le un !" ...
« Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »

Sinon, sérieusement, c'est vrai, cette dimension cathartique du ciné est importante pour moi (un peu comme la ziq aussi), je n'ai pas envie de regarder les même films suivant mon état émotionnel, je vais privilégier ceux qui avec lesquels je suis en phase, pour "prolonger" l’expérience utilisateur, pardon l'expression des émotions, en les dirigeants aussi peut être.
C'est positif dans le sens où ça développe l'émotion tout en la canalisant.
C'est négatif pour les mêmes raison, on s'habitue à des stéréotypes induits qui modèlent nos réactions émotionnelles...
Ce qu'on regarde parle de nous, mais avec son vocabulaire.
pff compliqué tout ça
Wich
Wich

Messages : 6639
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le cinéma comme catharsis Empty Re: Le cinéma comme catharsis

Message par Wich Sam 24 Aoû 2019 - 12:30

Il y a eu un moment où je badais sur La Vie rêvée de Walter Mitty ...
Tout un programme ...
Wich
Wich

Messages : 6639
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Le cinéma comme catharsis Empty Re: Le cinéma comme catharsis

Message par Invité Sam 24 Aoû 2019 - 12:44

Merci pour ta réponse Wich Very Happy
Oui j'avoue que Trainspotting à cette heure-ci, malgré le génie de ces films, c'est chaud ^^
Je connais pas "La Vie rêvée de Walter Mitty", mais ça a l'air intéressant !
(n'hésitez pas à balancer un maximum de titres !)

Pour coller quand même de plus près aux types de "pulsions" que tu évoquais (dans la citation), j'aurais tendance quand même à sortir les grandes épopées : on pense tout de suite à Star Wars (qui tient avant tout du voyage initiatique, bien plus que de la SF) et Le Seigneur des Anneaux. Dans ce dernier, si le "mal" (Sauron) est assez basique pour être haïssable sans condition, je trouve intéressant la diversité des personnages du coté du "Bien" - on pourra s'identifier, selon qui on est, à Aragorn, à Frodon, à Arwen, etc... et ils ont tous leurs "nuances" intéressantes.
Pour SDA, difficile de trouver métaphore plus clair de notre monde (quoique simplifiée, symbolique), et la satisfaction de la victoire - obtenu avec une extrème difficulté - est libératrice.
Certes, OK, art populaire etc (quoique remarquablement façonné), mais ces films sont un fabuleux anti-dépresseur, donnent de l'espoir quand on se sent au fond du trou (pas au sens trou de Hobbit ^^)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le cinéma comme catharsis Empty Re: Le cinéma comme catharsis

Message par Wich Sam 24 Aoû 2019 - 13:15

Le SDA ou Strar Wars sont des épopées, des mythes fondateurs, ils posent les bases d'une morale, d'une conception du bien et du mal et par là d'une conception d'un ordre social.
Dans ce que tu as cité de moi plus haut je pensais à quelque chose d'autre, quelque chose qui ne s'exprime pas dans notre organisations sociales, quelques chose qui sort des tripes.
le premier film qui me vient à l'esprit est Taken



Il y a Nikita aussi ...
Wich
Wich

Messages : 6639
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum