La chanson phare

Aller en bas

La chanson phare Empty La chanson phare

Message par Invité le Jeu 15 Aoû 2019 - 14:08

Thématique de lancement : les chansons qui ont un sens, celle qui vous ont marqué, gravé profondément et qui sont à jamais rattachées à un instant, une époque, un événement. Celles que vous avez écouté encore et encore, en boucle et en boucle, et qui vous ramène dans le passé chaque fois que vous les écoutez.

Avec explication de texte, bien sûr, en synthèse. Ou commentaire composé. En dissertant même si vous voulez !

Peu importe  rendeer

Je commence... bon j'en ai beaucoup en stock et à l'origine je voulais juste garder une trace de mon parcours sur ZC. Faut voir que souvent, si je poste des chansons, c'est parce que sur mon téléphone j'utilise un navigateur avec adblock intégré, non pas l'application Youtube pourrie. Et Turing seul sait pourquoi, les chansons youtube que je lis depuis ce navigateur ne s'arrêtent pas quand je change d'application ni quand mon téléphone se verrouille. Donc je poste ici, comme ça c'est beaucoup plus pratique au quotidien. Et quand il y a plein de chansons que j'aime bien sur la même page, c'est du tout bon Impec !

Donc pour limiter le spectre possible de mes chansons-phare je reste focalisé sur ZC.

---
Mon arrivée :


Une des toutes premières chansons que je poste, dans l'euphorie d'être entouré de surdoués. J'ai associé cette chanson à ça. Aux surdoués. C'est peut-être une bonne épreuve à rajouter au WAIS  bounce Cette chansons vous parle-t-elle ? Je suis sûr qu'elle devrait. Mais bon, depuis que My_illusion n'a pas été touchée par les Rita Mitsouko, je ne suis plus sûr de rien en musique ! Mon monde s'est complètement renversé  affraid  

---
Les fils politiques :



Le début du conflit avec Blackmail, le moment où je poste mon texte sur les migrants (j'ai gardé le texte ici, en cascade de spoiler). J'ai littéralement épuisé ces deux chansons, j'ai dû les écouter des centaines de fois. Dès que je les entends, je reviens en décembre. Elles étaient postées juste après mon texte, dans le fil d'origine, en réponse aux réponses.

Une autre, postée plus tard dans le fil des Gilets Jaunes, je peux plus l'écouter sans y repenser. C'était ma façon de dire que je n'ai pas l'esprit de meute, et que je chasse en solitaire.  


Et pour rendre hommage à Blackmail et à sa culture :


Une des chansons les plus puissantes que j'ai pu entendre de ma vie. Merci encore Impec !

---
Ce que vous écoutez tout de suite :




Trois chansons attrapées à la volée dans les fils musicaux, celle-là aussi je les ai épuisées, plus encore que les autres, plus que toutes les autres. Et elles sont toujours puissantes. Trois valeurs sûres, de l'or en barre. Idem, ça me ramène immédiatement en février/mars, c'était ma BO dès que je marchais dans la rue. Une période assez sombre.

---
Un cadeau tombé du ciel :


Le début de la fin des ombres. La chanson-sauveuse. Merci encore à toi de me l'avoir offerte. Pour l'éternité  Amis  Un ange  cat

---
La décharge électrique :


Celle-là je suis entrain de l'épuiser. Mais purée l'effet qu'elle m'a fait. Gravé à jamais.

---

Il y en a d'autres, beaucoup d'autres, vraiment beaucoup d'autres mais celles-là ont un sens personnel très profond, associées à des émotions très fortes. Ce qui les rend encore meilleures ! Pour moi Perplexe Du coup ce fil a pas tant d'intérêt que ça pour les autres Very Happy

Sauf le plaisir du partage ! Et ça, ça n'a pas de prix.

Spoiler:
Et celle-là bien sûr, pour toi So Sure ! Merci pour la découverte de Thiéfaine Wink J'ai pas retrouvé le fil où je l'avais posté... C'était un comptoir je crois mais où ??! Je n'ai retrouvé que ça : https://www.zebrascrossing.net/t23434p150-psychologie-de-comptoir#1539697. Si tu te rappelles  Duel J'avais mis en italique "la solitude n'est plus une maladie honteuse", première fois que j'écoutais. En fait c'était juste un classique... Et j'étais fier de moi en plus !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La chanson phare Empty Re: La chanson phare

Message par Gloubibug le Jeu 15 Aoû 2019 - 16:27

Pas encore bien mûr ici, mais ce post, je l'ai senti comme un taunt!

Alors voici ma contribution, intense personnelle polémique


Déjà le groupe... Cantat sorti de prison, marqué à vie par un geste inacceptable. A-t-il payé sa dette ? A-t-il le droit de reprendre la parole? A chacun sa vérité, la justice semble avoir décidé que oui.

A cette époque, avec ma bonne éducation catho, je suis salarié depuis 10 ans, pére de mon 2nd fils. Je commence à avoir un peu de hauteur sur la société, sur sa réalité. Au quotidien comme tout à chacun je cotoie la misère, je regarde ma situation. "La crise" on l'entend partout, mais quand on regarde un peu, on voit qu'elle ne touche pas tout le monde. Et ça n'a rien a voir avec une éventuelle compétence ou utilité sociale.

Cette chanson achève de me déniaiser. Privilégiés dans un sens mais tous abusés et imparfaits. La vérité peut venir de n'importe où, l'essentiel est d'être capable de la jauger. Celle-là vint d'un homme qui a tué sa femme. Mais est-elle moins réelle que celle vendu par ceux qui se prétendent blanc comme neige... Ce n'est pas une question, si vous avez lu jusqu’ici vous avez compris ma position

Gloubibug

Messages : 111
Date d'inscription : 13/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

La chanson phare Empty Re: La chanson phare

Message par Invité le Jeu 15 Aoû 2019 - 18:35

Je connaissais pas cette chanson. Qu'est-ce qu'il écrit bien......

C'est pas fait pour les perdants
Le paradis


La sonorité de cette phrase....!!

Oh la peur oh le vide
Oh la victoire des avides


---

Non mon message n'était pas un taunt Wink c'est un condensé de mon parcours ici. Il se trouve juste que les fils politiques ont eu une importante émotionnelle très puissante pour moi, et le conflit qui s'en est suivi aussi. Ces chansons là sont très importantes pour moi, je ne pouvais pas ne pas en parler.

Mais c'est un conflit que j'ai dépassé depuis longtemps déjà. Pour ça que je termine sur un hommage. Je reste un peu triste qu'il soit arrivé mais je suppose que c'était écrit. Par contre je n'avais pas relu mon texte sur les migrants depuis longtemps, je l'ai fait après ton message..... Putain. Je rigolais pas à l'époque.

Pour rester dans le thème du fil :



Une chanson très chère à mon cœur, et comme Sophie-Ann Pudwell, c'est une chanteuse pas très connue qui mériterait de percer. Mais je crois qu'elle a arrêté.... Je ne m'étends pas sur le contexte de cette chanson mais elle me rappelle des émotions très fortes. Et pas forcément positives, comme le premier domino d'une longue chaîne de catastrophes. Avec un happy end heureusement...! Et re-catastrophe ensuite. Bref. Un déclencheur. L'artiste vaut le coup d'être creusée, zébrée puissance mille.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La chanson phare Empty Re: La chanson phare

Message par Gloubibug le Jeu 15 Aoû 2019 - 22:34

Alim a écrit:Non mon message n'était pas un taunt Wink
Disons un appel irrésistible et sujet à réponse plutôit qu'une provocation Wink

Alim a écrit:
Une chanson très chère à mon cœur, et comme Sophie-Ann Pudwell, c'est une chanteuse pas très connue qui mériterait de percer. Mais je crois qu'elle a arrêté.... Je ne m'étends pas sur le contexte de cette chanson mais elle me rappelle des émotions très fortes. Et pas forcément positives, comme le premier domino d'une longue chaîne de catastrophes. Avec un happy end heureusement...! Et re-catastrophe ensuite. Bref. Un déclencheur. L'artiste vaut le coup d'être creusée, zébrée puissance mille.
Superbe : Dans mes références, je la vois à la croisée des chemins entre les Hurlements de Léo et Ina-Ich

Je reprends donc la main! Sur la thématique de l'engagement et du questionnement de la loyauté au conformisme. Pour mémoire, je suis Caennais. Par ordre chronologique :




Gloubibug

Messages : 111
Date d'inscription : 13/08/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum