Forum ZEBRAS CROSSING
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par Sanso le Sam 10 Aoû 2019 - 6:36

J'ai 17 ans, et je suis à l'orée de ma majorité. J'ai pour projet de m'engager à l'armée dès que possible, je compte d'abord faire un service militaire volontaire de 8 mois, puis entrer dans l'armée de terre, voir la légion étrangère. D'après vous, ma condition de zèbre est-elle compatible avec une carrière militaire épanouissante ? Parce que personnellement, mon but n'es pas de finir par me tuer à 30 ans suite à une dépression engendrée par mon métier qui m'aura miné le moral.

Je lis et vois beaucoup que ce sont deux choses incompatibles et ça me chiffonne. J'ai mis de l'espoir dans ce projet, c'est pour ainsi dire la seule alternative à laquelle j'ai réfléchi et je ne veux pas tomber de haut en me désillusionant au bout de deux semaines en caserne.

Si je dis que c'est la seule alternative, c'est parce que j'ai connu une situation d'échec scolaire cuisant qui m'a franchement dégoûté de cette entité désincarnée qu'on appelle "école" (pour information, je n'ai eu aucun diplôme : brevet, BEP, CAP, BaC, etc...). C'est d'après moi la seule chose qui m'irait aujourd'hui. Mais depuis quelques jours, je suis prit de doutes plus qu'inquiétants au sujet de ce projet.

Alors donnez-moi vos avis, chers semblables rayés, ça m'importe beaucoup.

Sanso

Messages : 2
Date d'inscription : 10/08/2019
Age : 18
Localisation : Près de Lille

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par Helhest le Sam 10 Aoû 2019 - 7:45

Zèbre = remet en cause
Armée = tais toi et obéis
Dans le genre incompatible, ça se pose Razz
Helhest
Helhest

Messages : 272
Date d'inscription : 22/02/2018
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par paela le Sam 10 Aoû 2019 - 7:59

Bienvenue sur le forum Sanso,

Peut-être que tu pourrais expliquer pourquoi tu juges que l'armée est la seule chose qui t'irait aujourd'hui et préciser si tes doutes se rapportent à des choses précises par rapport à l'armée.

@Helhest:
Zèbre = remet en cause
Est-ce que ça veut dire que les zèbres ne se satisfont pas de stéréotypes?
paela
paela

Messages : 2521
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 27
Localisation : Bordeaux

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par Shamrock le Sam 10 Aoû 2019 - 9:43

Bonjour,
Je connais une zèbre qui est très bien à l'armée de terre, mais elle est dans le "personnel technique" (je sais pas si c'est comme ça qu'on dit) niveau bac+5 et ce qu'elle fait est stimulant intellectuellement.
J'ai peur que simple soldat ce soit pas stimulant du tout...

Tu sais, il y a des dispositifs pour les jeunes sans diplôme. Beaucoup de formations sont appliquées, pas du tout "entité désincarnée". Et potentiellement intéressantes, comme l'artisanat d'art.
Si tu es bon pour parler à des gens, tu peux chercher à être embauché (ou au moins soutenu) par d'autres surdoués, des gens qui te feront confiance pour ce que tu es, pas pour tes diplômes. Mensa a un peu ce côté là.
Tu peux faire un service civique ? Ou un contrat d'insertion ? Ce deux choses ne sont pas fatalement vider les poubelles, il y a des activités très intéressantes et responsabilisantes (j'ai vu un SC dans un musée d'art contemporain récemment). Tu as sûrement des compétences et des connaissances (tes loisirs) que tu peux utiliser.
Au fait, j'ai déjà deux personnes en tête qui n'ont pas le bac. Wink
Shamrock
Shamrock

Messages : 933
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 34
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par Alcedo le Sam 10 Aoû 2019 - 10:56

Hello, c'est sommairement expliqué par Helest mais c'est un peu ça. L'armée pose un cadre strict et assez rigide dans lequel il n'y a pas de place pour l'originalité. Tout simplement parce qu'en mission, en plein milieu d'un combat, il faut avoir du sang-froid, solidarité avec les collègues et confiance aveugle en les ordres qui viennent d'en haut.
En gros, cela apporte des bases, de la structure, mais au prix d'une adhésion totale à un état d'esprit et une vision du monde. Que je n'ai pas, pour avoir côtoyé des militaires à plusieurs occasions. Mais que je respecte, car ces mecs risquent leurs vies sur des théâtres d'opérations, et étaient tous mariés et plusieurs fois pères.

Toi seul peut savoir si ça te convient.

Après, vu ton âge, je t'invite à relativiser. Il y a une pression telle sur nos ados, qu'ils croient souvent que le choix qu'ils font à 17, 18 ans est celui sur lequel repose toute leur vie. Rien n'est moins faux à notre époque, et les changements d'orientation et de carrière sont fréquents à tous âges.

Moi à ta place je tenterais plutôt des formules d'engagement "light" (genre pompiers volontaires, je crois que les gendarmes ont des dispositifs pour les jeunes, ma cousine avait fait des trucs comme ça avec la marine).
Oui c'est moins prestigieux que la légion, mais si tu n'arrives pas à faire pompier volontaire par exemple c'est pas la peine de tenter plus dur.
Ça permet au moins de tâter l'ambiance.
Alcedo
Alcedo

Messages : 3264
Date d'inscription : 12/02/2019

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par Yusaku le Sam 10 Aoû 2019 - 11:42

Si tu peux éviter les jobs vides de sens pourquoi pas? C est aussi un moyen de bien s"occuper au quotidien avec une prise en charge totale.

Yusaku

Messages : 439
Date d'inscription : 08/08/2019
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par Heldé le Sam 10 Aoû 2019 - 13:04

Salut!

La Grande Muette a écrit: Réfléchir, c'est désobéir.
Ca pose le cadre. Reste à voir si tu pourrais t'en acquitter.

Gashadokuro a écrit:  Toi seul peut savoir si ça te convient.
Tout est dit. Je pense que tu auras autant d'avis qu'il y aura d'intervenants et il n'y aura ni de bons ni de mauvais conseils. La réponse est au fond de toi, ressens ce que tu pressens.

Tu peux faire tes huit mois et aviser ensuite.
Tu peux trouver une formation courte et qualifiante et intégrer l'Armée par la suite avec un diplôme à faire valoir.
Comme suggéré par Shamrock, tu peux t'insérer dans la vie active par le biais d'un service civique le temps de la réflexion.
Tu peux faire un Service Volontaire Européen qui te permettra de voir du pays et acquérir une belle expérience de vie.
Etc...

Bref, le champ des possibles est vaste. Ecoute-toi!
Heldé
Heldé

Messages : 634
Date d'inscription : 05/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par Serendip le Sam 10 Aoû 2019 - 13:28

Salut,

On peut être intelligent et militaire. Aussi, les surdoués s'en sortent parfois mieux en sport, et l'armée entraine les corps. Que tu réflechisses plus vite, il faut voir si c'est compatible avec la routine de l'armée. Peut-être ça peut te faire plaisir de trouver comment supporter le service.
Ce serait bien que tu rencontres des militaires à qui poser ces questions, avant l'engagement.

Serendip
Serendip

Messages : 883
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par LaArchiMadOldR le Sam 10 Aoû 2019 - 13:42

J'en ai croisé un épanoui dans la gendarmerie nationale.
J'ai bien aimé l'entendre parler de son job...
J'en ai lu un autre disant en avoir bavé de 3 ans d'armée.
Peut-être souhaiterais-tu des retours de ceux-ci?

Anyway, je t'encourage à poursuivre dans le projet qui te botte.
Et avoir conscience que tu pourrais être déçu me paraît sage.
Mais, au pire, tu rebondirais alors sur de nouveaux projets.
C'est chouette d'avoir des projets, de tester des trucs...
LaArchiMadOldR
LaArchiMadOldR

Messages : 817
Date d'inscription : 09/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par Invité le Sam 10 Aoû 2019 - 13:44

Tiens, tu viens de m'apprendre (indirectement) qu'on pouvait être recruté dans la légion étrangère même en étant Français. Merci.

https://www.legion-recrute.com/mdl/page.php?id=17&titre=Un-francais-peut-il-s-engager-a-la-Legion-etrangere

Perso, je me garde de commentaire sur ton cas. Il y a d'autres domaines tout aussi encadrés que l'armée à leur façon et rien n'empêche de s'y épanouir pour certains, il me semble. On peut avoir aussi une vie à côté de l'armée (évidemment, plus à mettre entre parenthèse quand on est en mission), même si elle se soumet à certaines contraintes, mais des contraintes il y en a aussi partout ailleurs. Après, il y a probablement bien moins de liberté à cet égard dans la légion qui est vraiment particulière, c'est à prendre en compte dans ce choix. Personne n'est identique, on peut réfléchir, s'interroger et aimer pourtant un cadre strict (par exemple pour savoir se recentrer, se concentrer), je me garderai bien de faire des généralités sur les HPIs ou les militaires : ce qui va pour l'un ne va pas nécessairement pour l'autre.

C'est une équation personnelle, c'est à toi de de mener les calculs et de voir si la réponse te convient.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par Sanso le Sam 10 Aoû 2019 - 14:49

Tout d'abord, merci beaucoup pour vos retours, ça me permet de remettre en question certaines choses et ça met en lumière quelques aspects qui pourraient effectivement me rebuter lorsque j'y serais.

Je vais tenter de mieux expliquer ma situation, en clair, je vais raconter ma vie lol, ça pourrait rendre plus compréhensible mes choix et doutes : je vais commencer à partir du collège, avant, c'était les choses basiques des zèbres (enfant introverti qui s'ennuie en classe, qui n'a jamais eu spécialement à travailler, etc... J'étais un stéréotype sur patte). Arrivant en sixième dans un collège franchement bon, j'ai eu du mal à me faire à l'idée de devoir travailler et d'avoir un emploi du temps aussi chargé, mais globalement, ça s'est bien passé. Ma cinquième a été plus douce et calme, je me souviens avoir fini l'année avec une moyenne plutôt élevée. Mais là, j'arrive en quatrième, et c'est là que tout se détériore à vitesse grand V. Premier trimestre qui se passe moyennement, puis mes résultats chutent drastiquement au second, et ça continue au troisième. Pour préciser un peu, je ne fais pas ou très peu les devoirs donnés, je n'apprend pas, je ne révise pas pour les épreuves communes (des sortes de petits diplômes ennuyeux et qui ont encore moins d'intérêt que le brevet), je m'ennuie énormément, bref, je n'y mettais pas vraiment du mien non plus. Je réalise à cette période et sur les conseils de la documentaliste du collège avec laquelle j'ai beaucoup sympathisé, "un test de QI" (je ne connais plus le nom technique de la chose), qui se révèle plus que concluant. Moi qui passait une année vraiment difficile à vivre, ça m'a rassuré de savoir que je n'étais pas stupide et que j'étais même différent des autres, on va dire que ça fait du bien à mon égo qui se fait enfoncer quotidiennement depuis le début de la chute de mes notes. Grâce à ce test, je passe quand même de justesse en troisième (d'ailleurs, toutes mes années de collège se sont passées dans le même établissement). Et là, enfin, tout s'arrange ! ... Pas du tout, évidemment, c'est pire, j'arrive pas à avoir envie de travailler, je ne fous rien du tout de toute l'année et je n'ai pas mon brevet, alors que j'en vois d'autres bien plus stupides l'avoir (je suis peut-être mauvaise langue, mais je pense qu'un système scolaire si mal équilibré est mal fichu). Comble de l'horreur, je ne peux pas passer en seconde général et m'oriente alors vers une seconde professionnelle (par dépit, donc). J'entre alors en seconde, je ne connais personne au lycée, d'ailleurs, à part un ami dans ma classe. L'année se passe moyennement, non pas que le niveau est haut (je trouve que mon collège était plus difficile) mais que j'en arrive souvent à ne pas rendre de travaux ou à rendre des copies blanches, parce que je trouve ce qu'on fait inutile et sans intérêt. En fin d'année, la filière pro que j'ai choisi ne me va pas du tout et je décide de refaire une seconde dans une autre filiere, le passage en technologique ou le retour en général étant impossible. Le bac que je quitte était le bac Melec (résumé grossier : électricité) et le bac que j'entamais était le bac Tb2e (technicien en études du batiment). J'y passe la seconde, puis la première. Mais c'est une énième dégringolade qui finit de me dégoûter de l'école. En parallèle, je réfléchissais déjà à l'armée depuis un certain temps, et c'est là que ça m'a paru une alternative viable et méritante. En plus de ça, ma très chère maman m'a un peu obligé à choisir une voie, et c'est l'armée que j'ai choisis, en gros, je doute fortement de sa coopération suite à ce sept-centième changement d'avis. Et donc, je ne peux pas vraiment lui parler de mes doutes. Ça me semble toujours un projet viable que de devenir militaire, mais ce dont j'ai peur, c'est ne pas m'épanouir là dedans et de finir par me retrouver sans projet après avoir quitté l'armée.

Voilà voilà, dites moi un peu ce que vous en pensez, votre ressenti sur cette histoire, etc... et merci et bravo aux courageux qui auront tout lu et qui prendront la peine de me répondre ! ^^

Sanso

Messages : 2
Date d'inscription : 10/08/2019
Age : 18
Localisation : Près de Lille

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par Heldé le Sam 10 Aoû 2019 - 15:32

Ta trajectoire est à peu près celle que j'imaginais.

Pour compléter un peu le commentaire que j'ai pu faire précédemment, la question est de savoir si tu vois ton incorporation comme un moyen raisonné de faire quelque chose de ta vie et de rassurer Maman au passage OU si tu en as réellement envie au fond de toi.

Faire pour faire est un bon moyen de perdre son temps.

En revanche, si tu sens qu'il faut tenter l'aventure alors vas-y:
> L'armée peut te convenir et tu auras eu raison de franchir le pas.
> L'armée peut ne pas te convenir à terme et ne sera qu'un tremplin vers une autre voie professionnelle mais au moins tu auras le bénéfice de cette expérience dans ta besace.

Tes doutes sont bien légitimes et tout le monde passe par ces questionnements à un moment donné.

Mais personne ne saura mieux te guider que toi-même ; tu sais où est la réponse. Smile
Heldé
Heldé

Messages : 634
Date d'inscription : 05/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par RonaldMcDonald le Sam 10 Aoû 2019 - 15:43

De ce que j'ai vu de l'armée quand j'ai fait mon service(98-99,ça ne me rajeunit pas), autant les officiers et les sous-officiers peuvent avoir des jobs intéressants, autant dans le rang, c'est la misère. Pas de perspectives d'avancement, des tâches sans intérêt. Je conseillerais de pousser vers sous-off à minima.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 1207
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 44
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par ortolan le Sam 10 Aoû 2019 - 15:46

.


Dernière édition par ortolan le Ven 15 Nov 2019 - 16:47, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 13579
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Pas de MP : boîte pleine

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par I am So Sure le Sam 10 Aoû 2019 - 16:24

Impec !


Aurai pas mieux dit.
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17310
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 49
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par Shamrock le Sam 10 Aoû 2019 - 18:37

En fait, ton problème est que, ayant eu des notes basses, tu n'as que des choix dans des orientations pour les "idiots" (dont l'armée de rang) alors qu'il te faudrait au contraire de la stimulation intellectuelle. :-/
Donc :
- soit tu persistes dans des niveaux bas et ça va pas aller
- soit tu t’accroches pour passer un diplôme, en sachant bien que l'école ne sert à rien en soi, mais c'est un tremplin vers des choses potentiellement intéressantes
- soit tu trouves une formation ou une expérience stimulante (qui peut éventuellement t'emmener vers un diplôme plus haut). Une chose que j'ai appris est qu'il y a des domaines originaux dont personne ne te parlera jamais... Tiens, il existe d'ailleurs des bac pro en cartographie https://georezo.net/wiki/formation/niveauentree, mon domaine de travail (et c'est cool Smile il y a de l'informatique, du graphisme...).
Il faut choisir en fonction de tes goûts, tes envies... Et comme dit plus haut, c'est pas ton choix définitif. https://www.zebrascrossing.net/t29614-reorientation-notamment-apres-decouverte-de-son-surdon-mes-conseils-suite-a-ma-reorientation

https://www.lexpress.fr/emploi/formation/sans-le-bac-rien-n-est-perdu-grace-a-la-formation-continue_1316102.html
Shamrock
Shamrock

Messages : 933
Date d'inscription : 13/12/2012
Age : 34
Localisation : Colmar

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par RonaldMcDonald le Dim 11 Aoû 2019 - 19:04

Shamrock a écrit:(.../...)- soit tu t’accroches pour passer un diplôme, en sachant bien que l'école ne sert à rien en soi, mais c'est un tremplin vers des choses potentiellement intéressantes(.../...)

Quand j'étais en école d'ingénieur, on m'a appris un tas de trucs. De la recherche opérationnelle, de la chimie organique, de la métrologie, des transferts thermiques, de la conception de moules d'injection thermoplastiques, de la résistances des matériaux composites, et plein d'autres trucs encore... Et le slogan, c'était "1% de tout ça te servira un jour. Mais tu ne sais pas à l'avance quel 1%". Et c'était vrai. Ce qui m'a servi, c'est comment rédiger un CV, et aussi la théorie sur le SMED. Que, reconverti en catastrophe dans l'informatique, j'ai adapté à mes problèmes, avec un succès réel.

Cela étant, oui, le diplôme est avant tout une passerelle. La première chose que mesure l'employeur qui exige un diplôme, c'est la capacité à rester concentré sur un objectif. Quelqu'un qui est bon mais en a marre de tout au bout de trois mois, ça ne les intéresse pas. Un bon petit soldat comme moi qui a cravaché pour avoir un diplôme des mines, ça les intéresse beaucoup plus - ça ressemble à quelqu'un qui saura se plier au système, toujours faire plaisir à la hiérarchie, se mettre au service des supérieurs pour monter et faire monter le supérieur. Mauvaise pioche, en ce qui me concerne(mouhahahahaha!!!), mais c'est comme ça qu'ils raisonnent.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 1207
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 44
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par Pureté le Dim 11 Aoû 2019 - 20:50

C'est difficile à dire.

Pour ma part je pense que ça irait en terme de physique et de mental, enfin pour réussir les exercices demandés.

Mais je ne pourrais pas y aller pour deux raisons rédhibitoires : la hiérarchie typiquement militaire (je déteste les ordres) et la collectivité. Je suis quelqu'un de très solitaire qui tolère tout juste les groupes de personnes, alors la promiscuité ça non.

C'est à toi de voir.

Pureté

Messages : 339
Date d'inscription : 25/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par Invité le Mer 14 Aoû 2019 - 13:54

Pour y avoir été ( corps infirmier) cela n'a pas été une bonne expérience.
Si tu es hyper sensible oriente toi vers autre chose l’expérience te fera du mal. Mais peut-être as tu besoin d'un peu de douleur pour avancer? C'est toi qui vois.
Comme dit plus haut l'armée te demande d'obéir sans réfléchir c'est vraiment la base. Si tu commences à discuter tu es fiché direct. Si tu essaies de comprendre le pourquoi du comment tu vas droit au mur.
Il faut que tu saches aussi que l'entrée dans l'armée est un réel engagement mais également financier. Ce qui signifie qu'un fois entré tu ne cotises plus à la même caisse de retraite que les autres. Donc en cas de sortie du circuit militaire et de reprise dans le privée tu auras des arriérés de caisse au régime général à payer. Le tarif est exponentiel avec le temps. Pour deux ans passés dans l'armée j'ai dû payer 800 euros au régime général à la sortie.
C'est une information à prendre en compte je crois, car beaucoup de militaires se retrouvent coincés sans pouvoir sortir de l'armée à cause de ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ? Empty Re: Un zèbre à l'armée ? Vous en pensez quoi ?

Message par Invité le Mer 14 Aoû 2019 - 16:27

Il me semble difficile d'en penser précisément quoi que soit avec une expression aussi laconique. D'une part "l'armée de terre" voire la Légion regroupent des métiers / statuts / mode de vie bien différents; d'autre part, la durée du séjour  me semble à prendre en compte selon le vieil adage " Il ne faut pas confondre tourisme et immigration."

Etant THQI et ayant été militaire pendant 3 ans ( de 18 à 21 ans) peut-être qu'un bref RETEX pourra t'être utile.
En liminaire, il me semble utile de préciser que la nécessité d'une armée nationale de défense ou de projection extérieure comme le risque létal ou la possibilité de donner la mort afférents à l'activité, ne me posaient aucun problème éthique à l'époque de mon engagement de 3 ans en qualité d'Officier de Réserve en Situation d'Activité au sein d'une unité dite de " Forces Spéciales". Je précise enfin que pendant cette période de trois ans correspondant à la formation de "base" il ne m'était pas possible contractuellement de partir en OPEX ( Opération Extérieure).

Rien de ce que j'y ai appris n'a fait insulte à mon intelligence : la formation et l'entrainement étaient tout à fait sensés ( infiniment plus qu'au Collège et au Lycée) au regard des missions à accomplir, les cadres instructeurs étaient aussi hautement compétents que bienveillants et les relations humaines fraternelles, avec une valeur très secondaire du grade par rapport à l'expertise et à la fonction. Au delà de "techniques militaires" proprement dites, j'y ai également appris et expérimenté le dépassement de soi par l'émulation, une vie en société paisible régie par des règles sensées respectées par tous, la valeur de l'engagement, le respect de la parole donnée et quelques autres "valeurs" que de "beaux esprits" trouvent désormais surannées.

Le problème éthique - non sans rapport (AMHA) avec le HP s'est posé à la fin de ma période d'engagement alors que l'institution me proposait de devenir "de carrière" en accédant par "le rôle interne" à l'ESM de St Cyr-Coëtquidan. Avec pour conséquences : un engagement pour un temps long, la perte de contrôle sur mon affectation, la possibilité de partir en OPEX. Et ces trois éléments se sont avérés rédhibitoires. Surtout le 3eme qui révélait le vice de fond, le ver dans la pomme de l'institution : sa soumission au pouvoir politique. ( Que je tenais alors - et tiens toujours - en très piètre estime).  Tuer ou être tuer pour se défendre d'une agression est une chose. Tuer ou être tuer dans un pays plus ou moins lointain pour les intérêts politiques "court termistes" de demeurés ou carrément pour les profits de certains en est tout à fait une autre. Inacceptable ! Et donc : exit !

Le seul " avis" que je me permettrai de te donner c'est de souscrire un engagement court "pour voir" dans une spécialité de "haut niveau" avec le statut le plus élevé possible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum