Intégration au travail: rapports avec les collègues

Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par audremme Mar 23 Juil 2019 - 16:28

Bonjour à tou.te.s !

Je vous explique un peu ma situation, pour que vous compreniez mieux de quoi il s'agit: je viens de terminer mon Master en langues et littérature en Suisse et je cherche du job. Le marché du travail étant bien tendu dans mon beau pays montagneux aussi, très difficile pour moi de trouver un emploi qui corresponde à mes qualifications (plurilinguisme, bonnes capacités de rédaction)... enfin, disons que c'est plus de trouver un employeur qui veuille bien me donner un salaire digne de ce nom qui est compliqué. Je ne parle pas de gagner des millions mais disons que quand je postule, on me propose un "stage d'intégration rémunéré" à 1'000.- par mois (il faut savoir qu'en Suisse, tu dépenses au grand minimum 1'500.- à 2'000.- par mois pour ton loyer et tes assurances maladies).

BREF... j'ai maintenant un emploi alimentaire dans l'administration où je m'ennuie BEAUCOUP (mortellement) mais c'est mieux que rien. Gros souci: l'intégration avec les collègues. J'ai un passé bien chargé de harcèlement scolaire, des mauvaises expériences dans des jobs précédents. Je travaille là dessus en thérapie mais en attendant, j'ai vraiment de la peine à aller vers les autres et à m'ouvrir aux autres (pendant les pauses, par exemple). Et comme je suis seule dans mon bureau (confortable mais ça a des inconvénients), c'est encore moins évident de nouer le contact. Pour tout vous dire, j'ai fait une crise d'angoisse à midi à l'idée d'aller proposer de me poser avec des collègues à table et j'ai fini par manger mon tup' dans mon bureau.

Voilà, donc je voulais savoir si vous avez des témoignages à partager (vous l'aurez remarqué, je me sens très seule), des pistes pour s'intégrer avec des collègues neurotypiques (comment trouver des sujets de conversation?). J'ai l'habitude d'être dans mon petit microcosme de slavistes obsédés par la littérature russe et j'ai de la peine à partager ce qui m'intéresse (je travaille dans le milieu de la santé pour le moment). Bref... tout commentaire est bon à prendre Wink.

Merci de m'avoir lue!
audremme
audremme

Messages : 9
Date d'inscription : 11/02/2018
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par Invité Mar 23 Juil 2019 - 16:34

.


Dernière édition par Gashadokuro le Jeu 25 Juil 2019 - 21:03, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par audremme Mar 23 Juil 2019 - 16:48

Merci pour ta réponse! En effet, sujets basiques à préférer. Et tu as raison, mieux vaut commencer petit à petit... les pauses café je gère... le midi c'est plus difficile mais ça viendra, j'espère.

(ps: moi aussi j'aime bien les yokai Smile)
audremme
audremme

Messages : 9
Date d'inscription : 11/02/2018
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par Invité Mar 23 Juil 2019 - 20:53

.


Dernière édition par Gashadokuro le Jeu 25 Juil 2019 - 21:01, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par Mr météo Mar 23 Juil 2019 - 22:35

Haaa la météo Dent pétée

Pour ma part j'essaie au début de privilégier les discussions individuelles et j'évite les discussions de groupe. Individuellement, je peux évoquer des sujets plus sympas (parcours, passions). En gros j'apprends à connaitre mes collègues un par un avant de prendre part à des conversations plus globales ou les sujets sont souvent superficiels et les jugements plus rapides.

Discuter des passions reste enrichissant je trouve. Et tu peux compter sur les autres pour être intarissables sur leur sujet de prédilection Very Happy
Beaucoup de personnes souhaitent juste être écoutées et considérées. L'échange n'est souvent pas nécessaire.

Partager ce qui m'intéresse est plus compliqué. Comme Gashadokuro  Tchao  je tends des perches à droite à gauche en attendant une réaction.
Et je reste à l'affut des perches qu'on peut me tendre (oui ça arrive !) Very Happy
Mr météo
Mr météo

Messages : 85
Date d'inscription : 25/10/2018
Age : 38
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par isadora Mer 24 Juil 2019 - 7:01

mon sujet préféré pour la pause déjeuner avec mes collègues (en France) : la cuisine et tout ce qui est alimentaire.

s'intéresser au contenu du tup du voisin ou de la voisine te fait passer pour quelqu'un de fréquentable, si tu as une cafet.

je ne cours pas le risque de la remarque pour moi anodine qui jaillit de mon intuition mais vient exploser dans le mille ce que la personne ne voulait surtout pas montrer. et qui la met comme moi mal à l'aise. ou de l'humour trash qui ne fait rire que moi.

mais peut être est-ce typiquement français de parler de nourriture pendant un repas et moins fréquent en Suisse.
isadora
isadora

Messages : 2388
Date d'inscription : 04/09/2011
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par RonaldMcDonald Mer 24 Juil 2019 - 9:32

Je plussoie ceux qui disent qu'il faut lancer les collègues sur les sujets qui leur tiennent à cœur, et ne pas chercher forcément à échanger.

J'avais lu une histoire, sans doute apocryphe, mais tellement parlante :

probablement apocryphe a écrit:Sous l'époque victorienne, les deux politiciens les plus en vue au Royaume Uni étaient Disraeli et Gladstone. Une journaliste ambitieuse parvint à décrocher un dîner avec chacun des deux. Après son dîner avec Gladstone, elle avait l'impression que Gladstone était l'homme le plus intelligent de la terre. Après son dîner avec Disraeli, elle avait l'impression que la personne la plus intelligente de la terre...c'était elle."

Donc oui, attendre de trouver l'angle d'attaque, et lancer les collègues là-dessus. Le club de foot local, la jungle costaricienne, l'équitation, le bilinguisme des enfants, le sort des immigrés malgaches, l'apiculture, les ravages du climat sont des sujets qui concernent chacun un seul de mes collègues - mais au plus haut point. Lécher les bottes de mon chef, c'est super simple : j'ai juste à prononcer le mot "abeilles", et à l'écouter discourir passionnément pendant 20 minutes. Rien à dire, aucun effort à faire, et en plus il est vachement intéressant et documenté. Tout le monde y gagne, il adore parler, j'adore l'écouter, et il me fait confiance.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 2331
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par audremme Mer 24 Juil 2019 - 10:53

Merci à tou.te.s pour vos retours! Ce matin j'ai mis à profit les conseils déjà récoltés et ça a bien marché. Une bonne écoute, ça demande du boulot mais ça marche vraiment bien! Pour moi c'est un travail à faire que de "se dissimuler" en attendant de voir ce qu'on peut montrer de soi et c'est aussi du boulot de repérer les codes sociaux du groupe... mais comme tout, ça s'entraîne, j'imagine.

En ce qui concerne les pauses de midi, je vais y aller petit à petit. Dans un premier temps, je vais aller manger en dehors et ensuite on verra comment ça se passe. C'est vrai que parler de bouffe (ça se fait aussi en Suisse... chez les germanophones, je sais pas mais les romands, on adore boire et manger en principe haha) c'est *le* terrain safe par excellence. Merci @isadora pour le conseil Smile

Une jolie journée à tout le monde!

audremme
audremme

Messages : 9
Date d'inscription : 11/02/2018
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par zebrepat Mer 24 Juil 2019 - 10:58

on est dans un cadre pro..

Je crois qu'on peut discuter de choses superficielles mais quel est l'interet d'aller plus loin et de partager sa vie privée avec ses collègues ?
Et ce besoin d'integration a tout prix...

Mes collegiues sont pas mes amis, j'ai deja des amis fidèles. parfois je suis resté en contact avec l'un ou l'autre

zebrepat

Messages : 389
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par audremme Mer 24 Juil 2019 - 11:05

Non, bien entendu, il ne s'agit pas là de se faire des amis. En tout cas ce n'est pas mon objectif à moi. Et je ne cherche pas à partager ma vie privée, plutôt de trouver un terrain commun pour échanger avec autrui.

Je ne pense pas que j'ai besoin de m'intégrer "à tout prix" car je mets mon intégrité et mon sentiment de sécurité en priorité. Mais, personnellement, je suis une personne assez sociable (quand ça va bien) et j'apprécie de pouvoir discuter et créer des liens cordiaux (à ne pas confondre avec amicaux) avec les gens. Personnellement, je me sens mal à l'aise si je reste dans mon coin toute la journée ou ne participe à aucune discussion, c'est pour ça que je cherchais des conseils Smile
audremme
audremme

Messages : 9
Date d'inscription : 11/02/2018
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par Caveman Mer 24 Juil 2019 - 11:18

+1, lancer sur un sujet qui leur tient a coeur est plus enrichissant que sur comment çà va, si la personne a envie de parler, aime parler d'elle, que tu montre un minimum d’intérêt sans non plus poser de questions intrusives, ca marche tout seul. L'option vie perso peut poser problème (pour moi)

CAR ATTENTION : tu deviens une oreille et tu y a droit à la moindre évolution voire même pas.
c'est à double tranchant...

Moi en général, je sonde un peu d'abord;) Et parfois je me suis quand même fait avoir, car tu ne relance pas afin que ca se termine plus vite, mais en face le gonz est content car beaucoup d'écoute...
Et hop ferré comme un poisson, tu ne t'en sors que difficilement et l'autre apprécie moyennement en général.

La discussion de groupe n'évite pas toujours le perso...
Caveman
Caveman

Messages : 435
Date d'inscription : 21/05/2019
Localisation : fcuk

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par siamois93 Mer 24 Juil 2019 - 14:55

Il me semble qu'un des buts c'est d'établir de la confiance.
Alors que les relations pro sont un peu froides et se veulent plutôt sans émotion, discuter un peu ça permet simplement de faire connaissance, de savoir qui est ce nouveau pour ceux qui sont déjà dans la boite.
Le côté «se plier aux règles du petit déjeuner» n'est pas super important pour certains, pour d'autres c'est vraiment essentiel. Ça dépend également du poste, quand je faisais de l'intérim pour deux ou trois mois tout le monde s'en foutait, c'était également plutôt dans le monde industriel.
Pour moi qui suis végétalien les croissants et viennoiseries qui puent dans le bureau sont une sérieuse nuisance, un vrai désagrément, et je préfère que cela reste près de la machine à café, ou à la cafétéria.
Si c'est quotidien c'est un facteur déprimant.
En plus les bureaux climatisés sont de moins en moins aérés donc les odeurs restent longtemps.
siamois93
siamois93

Messages : 9889
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Draguignan

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par Blossac Lun 5 Avr 2021 - 18:27

Un up sur ce sujet aujourd'hui en complément de la discussion en cours aujourd'hui sur les amis.

Je travaille dans une grande banque et autant dire que mes collègues incarnent tour à tour tous les clichés que l'on peut se faire de ce milieu.
Je fatigue vite, le bruit ambiant, les blagues potaches, les discussions centrées sur les gosses d'un tel ou les vacances de l'autre.
Plusieurs sujets tournent en boucle. A croire qu'ils ne se lassent jamais de discuter de la même chose à longueur de temps. Je fais mine de m'y intéresser mais j'avoue parfois perdre pied dans ce marasme intellectuel. Alors je deviens muet. je passe sans doute pour coincé . Après tout pourquoi pas! S'il savaient! Mais à qui parler de sa deuxième vie ?
Je désespère et attend le miracle. Un(e) collègue surdoué(e). J'ai eu quelques espoirs mais j'ai fait fausse route. Après divers conciliabules, pour voir, faux piste...
Désolé de ne parler que de moi dans ce post mais ça m'a fait du bien. Lu ou non, c'est agréable de coucher son angoisse par écrit. Merci
Blossac
Blossac

Messages : 823
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 44
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par higeekomori Lun 5 Avr 2021 - 18:31

Blossac a écrit:Lu ou non, c'est agréable de coucher son angoisse par écrit. Merci
Lu, pour ma part. Wink






.

_________________
"Il n'y pas de héros/héroïnes. Jamais. Il n'y a que des personnes qui brillaient fort comme des étoiles avant de s'apercevoir qu'elles avaient la fragilité du fusible. Et, 'Clac!' "
higeekomori
higeekomori

Messages : 2848
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par pili Lun 5 Avr 2021 - 18:34

Ah, le boulot, il faut faire avec ! Ou chercher ailleurs. Twisted Evil
pili
pili

Messages : 50
Date d'inscription : 05/04/2021
Age : 61
Localisation : Extrême-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par Névromon Lun 5 Avr 2021 - 19:13

Oulala, les banques...est-ce que tu le sentais mal, bien, "neutrement", comme secteur, d'emblée?
Névromon
Névromon

Messages : 956
Date d'inscription : 29/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par zebrepat Jeu 8 Avr 2021 - 10:31

Je me pose quand meme pas mal de questions sur les messages posté sur ce site. d'abord j'ai l'impression que le zebre a un besoin enorme de se conformer et entrer dans le moule.

Je crois que l'ambiance fait beaucoup, dans certaines entreprises j'ai de tres bon souvenirs a certains endroits avec certains collegues, fourires etc
c'est souvent lié aux circonstances economiques et au management, sur lequel tu peux pas faire grand chose

j'ai aussi vu une evolution malsaine depuis 30 ans et la tertiarisation, le monde du travail c'est de plus en plus faul cul et hypocrite (et le management a tendance a favoriser cette fausse ambiance les entreprises c'est pas des familles et la plupart des gens ont autre chose a foutre de leur weekend que des team building a la con)

normalement tu es pas obligé de faire copain avec tous tes collegues si le courant passe pas !! mais faire l'asocial total c'est pas bien vu non plus et c'est comprehensible.

par ailleurs seul dans son bureau = mieux que open space. ideal = petit bureau

zebrepat

Messages : 389
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par RonaldMcDonald Jeu 8 Avr 2021 - 10:47

J'ai bossé pendant plus de dix ans dans des espaces corporate généralement bancaires, comme consultants. J'y ai vu de tout. D'une équipe à l'autre, l'ambiance peut changer radicalement. L'avantage d'être prestataire, c'est qu'on repart comme on était arrivé : du jour au lendemain. Quand l'affirmation de soi par la répétition de toujours les mêmes anecdotes n'est pas notre mode de fonctionnement préféré, ça aide beaucoup. Les gens savent qu'on va se casser, donc ils peuvent très bien nous ignorer, et souvent, c'est ce qui se passe.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 2331
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 45
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par pili Jeu 8 Avr 2021 - 11:50

"Deux nanas m'ont tuer".

Comme si nous n'avions pas assez à supporter avec nos gros capitalistes parigo-helvético-belges.

Deux nanas bêtes, QI 70, mais qui savaient se mettre en valeur : l'une avec son c....., l'autre avec ses larmes de pauvre fille coincée.

Je suis en maladie depuis 20 ans. affraid Elles m'ont bouffé.
pili
pili

Messages : 50
Date d'inscription : 05/04/2021
Age : 61
Localisation : Extrême-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par Jean-Claude Inconvenant Jeu 8 Avr 2021 - 12:50

Exemple strictement personnel pouvant faire office d'avertissement sur le besoin de passer la WAIS:
Avant la passation, intégration faisable par ignorance de mon état. Ça fonctionnait plus ou moins bien, mais il restait toujours une marge de manœuvre.
Après la passation, impossibilité de continuer à faire lien avec le peu de naturel dont j'étais capable.
Résultat: dépression totale, incapacité à se projeter dans l'avenir et arrêts maladie à répétition.

Un luxe cependant, j'ai deux psys pour le prix d'une (deux femmes, je refuse les hommes).
Parce qu'il faut bien ça, vu que je ne comprend pas pourquoi une seule information, qui concrètement ne change rien, a totalement flingué ce qui me restait de vie sociale.



Je vends 40 points de QI, si ça intéresse quelqu'un, ils ne m'apportent que des emmerdes.
Jean-Claude Inconvenant
Jean-Claude Inconvenant

Messages : 159
Date d'inscription : 04/12/2020
Age : 52
Localisation : Dans mes pompes, parfois à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par Névromon Jeu 8 Avr 2021 - 13:17

Ça a changé ton filtre de perception du monde.
Névromon
Névromon

Messages : 956
Date d'inscription : 29/12/2020

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par Topsy Turvy Jeu 8 Avr 2021 - 13:22

Quand le chiffre fait changer la perspective, ce n'est pas rien.

Je ne retrouve pas où ces vidéos ont déjà été proposées sur zc (y compris par moi), la signature m'y fait repenser :

La version originale en anglais :
MinusIQ | The pill to lower your IQ permanently


La version française :
NormIQ - Enfin comme tout le monde :
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 3730
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par Jean-Claude Inconvenant Jeu 8 Avr 2021 - 13:50

@Topsy:
Je t'aime topsy.

J'ai ri, rien de tel que les conneries.

Merci.
Jean-Claude Inconvenant
Jean-Claude Inconvenant

Messages : 159
Date d'inscription : 04/12/2020
Age : 52
Localisation : Dans mes pompes, parfois à côté.

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par cyranolecho Ven 9 Avr 2021 - 15:53

Tchao va falloir que je reviende par ici
cyranolecho
cyranolecho

Messages : 3583
Date d'inscription : 29/07/2015
Age : 50
Localisation : au pays de Candy... man

Revenir en haut Aller en bas

Intégration au travail: rapports avec les collègues Empty Re: Intégration au travail: rapports avec les collègues

Message par zebrepat Ven 9 Avr 2021 - 17:27

RonaldMcDonald a écrit:J'ai bossé pendant plus de dix ans dans des espaces corporate généralement bancaires, comme consultants. J'y ai vu de tout. D'une équipe à l'autre, l'ambiance peut changer radicalement. L'avantage d'être prestataire, c'est qu'on repart comme on était arrivé : du jour au lendemain. Quand l'affirmation de soi par la répétition de toujours les mêmes anecdotes n'est pas notre mode de fonctionnement préféré, ça aide beaucoup. Les gens savent qu'on va se casser, donc ils peuvent très bien nous ignorer, et souvent, c'est ce qui se passe.

Qqfois les prestas dans certaines grandes entreprises ont pas acces a la cantine meme en payant (c'est officiel et c'est la direction qui a decidé ca). apres tout c'est du jetable et on ne cache pas le mepris qu'on leur accorde.

ou dans d'autres grandes sociétés les employés qui travailaient ensemble se meleangeaient pas pour la cantine selon leur nationalité, langue, age etc (c'est en partie comprehensible mais bon)
bien sur les managers ou directeurs se melangent rarement au bas personel non plus, c'est comme a l'armee, mess des officiers

le pire c'est le personel de nettoyage ce sont des fantomes , personne ne leur parle, ils travaillent en dehors des heures de bureau et leur bureau c'est un placard a balais

bienvenue dans le merveilleux monde de la grande entreprise !

Dans les quelques pme ou j'ia travaillé par contre tout le monde allait manger ensemble meme le patron parfois ou sa femme

zebrepat

Messages : 389
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum