cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Confiteor le Ven 7 Juil 2017 - 16:49

C'est pas en Mongolie, mais Kirghizistan et Tadjikistan.
Encore pire : leurs chevaux sont de taille normale du coup tu tombes de plus haut !
Les chevaux mongols sont si petits que tu as presque les pieds qui traînent par terre.

Même pas peur de Chuna : à mon grand âge le plus utile est fait avec mes coucougnettes, même s'il reste encore beaucoup d'agréable !

Confiteor

Messages : 5008
Date d'inscription : 01/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Invité le Ven 7 Juil 2017 - 16:56

Rhoooo mais tu me casses ma suite, je voulais embrayer avec les gogols ! Bontempi...
J'ai cliqué sur agréable mais y'a pas d'image explicative. Tu pourrais préciser ta pensée puisque tu ne l'illustres pas ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Invité le Ven 7 Juil 2017 - 16:58

C'est exprès, le Q comme première lettre du pseudo ? Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Invité le Ven 7 Juil 2017 - 17:02

Et si tu prends mes initiales, ça fait QO ! C'est pour mieux cacher que je viens de Cuba.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Invité le Ven 7 Juil 2017 - 17:04

D'ou cette expertise des gros cigares ? Tout s'explique ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Confiteor le Ven 7 Juil 2017 - 17:06

Quidam Oiselle a écrit:J'ai cliqué sur agréable mais y'a pas d'image explicative.  Tu pourrais préciser ta pensée puisque tu ne l'illustres pas ?
Et tu n'as pas cliqué sur utile (*) ?
Arg arg arg !


(*) Pour le reste la vie de Maurice Obréjan est une histoire très incroyable !
Confiteor
Confiteor

Messages : 5008
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 62
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Invité le Ven 7 Juil 2017 - 17:09

bah non, et ça, ça passera pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Jelly Bully Bean le Sam 8 Juil 2017 - 1:57

Bon les filles a moins d'etre junky elles les enfilent par choix leurs talons aiguillent ... sad but true,mais il se peut que les choix se restraignent a force d'avoir dėja fait des mauvais choix.Genre de choses qui s'additionnent.

Et soit.en dit en passant les talons aiguillent bein ...ca court mal sur la plage hein , meme si le pied se retrouve comme sans.

Jelly Bully Bean

Messages : 13
Date d'inscription : 30/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Jelly Bully Bean le Sam 8 Juil 2017 - 2:01

Pour ce qui est de pas expressif et pas previsible bein c'est comme de dire que le chinoix c'est du chinoix.

Ca doit s'apprendre mais bon ,je comprends pas le chinoix qui sait p'tete qu'ils ne se comprennent pas ces inexpressifs OK OK OK imprevisible.

Jelly Bully Bean

Messages : 13
Date d'inscription : 30/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Chunatak le Sam 8 Juil 2017 - 7:06

Toute façon confiteor à des goûts de toilette, n'a.
Pis il prend des photos bizarres (je vais au bout de ma blague, j'ai trop honte ^^)

Pour ce qui est de la machine à crotte et à pet, c'est juste pour s'harmoniser avec le cowboy et sa bière.



Ouais je sais c'est classe, hein, fallait pas me chercher Twisted Evil
Chunatak
Chunatak

Messages : 19285
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Chunatak le Sam 8 Juil 2017 - 7:16

Pour le coup, si y'a bien un animal que je trouve expressif c'est bien le cheval. Prévisible aussi.

C'est pas compliqué, un cheval à peur de 2 choses : ce qui bouge, et ce qui bouge pas.

Mais bon, comme dit JBB, y'a une histoire d'apprentissage, si y'a des choses innées dans la compréhension du choual, y'a aussi des choses qu'il faut apprendre à remarquer.
On regarde beaucoup les yeux et les oreilles, la position de la tête, mais il s'exprime également par tout le reste du corps : la ou il met le poids de son corps, la position de sa queue (plaquée, lâche, remontée), le nez et la bouche (il y a plein de mimiques) la contraction des muscles du corps...

Qd j'observe un animal que je ne connais pas, j'observe souvent plein de choses, mais des s il faut vraiment le décodeur pour saisir ce que ça veut dire.

Ca prend du temps et de l'observation de comprendre les bêtes, et avoir été élevé avec eux est une grande chance.
Chunatak
Chunatak

Messages : 19285
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Chunatak le Sam 8 Juil 2017 - 7:22

Chunatak
Chunatak

Messages : 19285
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Chunatak le Sam 8 Juil 2017 - 7:26

Elle fait ça la grise ?

Chunatak
Chunatak

Messages : 19285
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Confiteor le Sam 8 Juil 2017 - 8:24

Vu sous cet angle, je révise ma position !

Je suis un mec réglo, si par manque d'un élément d'information, mon analyse de situation est erronée, je suis prête à l'admettre et à changer de point de vue !
Reste à trouver une glacière garnie dans les steppes des haut plateaux.
Confiteor
Confiteor

Messages : 5008
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 62
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Qu'ouïë-je le Lun 16 Oct 2017 - 12:53

Bonjour les cavalières, les cavaliers,

Je répond à l'appel des passionnés de chevaux.
Avec Isis, je suis du signe Cheval.
L'histoire pour moi a commencé avant ma naissance : mon grand-père, cavalier émérite, recevait l'instruction au Cadre Noir, et faisait l'acrobate des fantasias.
Je me souviens les galops dans le maïs avec un harnachement desséchés faute d'avoir été graissé depuis 30 ans.

C'est aussi une histoire d'amitié : grimper sur les mérens en pâture.

Après 8-9 années de club, j'ai arrêté pendant quelques années. Et puis, j'ai eu la chance d'accueillir en pâture des chevaux.

La première fois que je suis allée les saluer, l'un a été intimidant vis-à-vis de son congénère, comme pour signifier "elle est à moi". Ce pur sang arabe bai d'1m51 m'a retrouvée : il respire mon ventre, mes cheveux, lèche mes jambes, les bras, mes seins, mes mains.

J'ai adoré le monter à cru avec une ficelle autour du cou : il est dressé sans filet. Il est aussi très familier : à pieds, il peut suivre au pas ou au trot, en ligne droite ou sur des cercles, comme pour jouer.

C'est hilarant quand il passe la tête par la fenêtre du rez-de-chaussée.

Depuis, j'ai aussi rencontré un Lusitanien de 8 ans, gris clair et 1m75 au moins. Mais, si je veux le monter à cru, il me faudra m'entraîner à sauter plus haut...ou utiliser un montoir. Ou, comme Erebia, lui apprendre à se coucher ?

Aussi, j'espère trouver une solution pour faire venir mon propre cheval. Et lui offrir un parc régional naturel ?

Je suis disponible pour les initiatives équestres.

En attendant, je vais dessiner un cheval.
Qu'ouïë-je
Qu'ouïë-je

Messages : 913
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Mahé le Mar 18 Déc 2018 - 23:04

Oyé oyé amis cavaliers, amies cavalières, je me permets de relancer le sujet plus d’un an après!



J’ai également vécu une belle histoire avec le cheval de ma vie, Jekyll. Jekyll étant un selle français d’une douzaine d’année quand il a croisé ma route! Lorsque ma mère me l’avait acheté, il était dans un sale état, c’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à vouloir partager mon quotidien avec lui. Pourtant, il était tout ce que je n’aimais pas à l’époque: grand, fin et alezan. Mais il a su y faire, en plus de faire pitié à voir, il avait attrapé la capuche de ma veste quand je l’avais remis dans son box après l’avoir sorti le jour de l’essaie! J’aurais dû craquer pour ces qualités de compétiteurs mais ça, je m’en suis tamponné comme de l’an quarante quand j’ai pris ma décision. C’était sa tête de clown qui m’avait fait chaviré. Une semaine plus tard, il était dans le van pour rejoindre les écuries qui allaient devenir sa maison. En plus d’avoir découvert les milles et un vice cachés de ce cheval; tendance à faire des coliques (dû à un tique nerveux qui l’incitait à mordre la porte de son boxe et à avaler de l’air) arthrose, emphysème… J’en passe et des meilleurs, je me suis rendu compte qu’il avait surement était shooté le jour de l’essaie car plus le temps passait et plus il montrait des réticences à l’homme; on a soupçonné la maltraitante. Ce qui, en soit, était tout a fait cohérent avec le fait qu’il était maigre comme un clou. En y repensant, je trouve ça fou d’avoir eu la chance de croiser la route d’un cheval aussi exceptionnel que lui; certain parle d’âme sœur avec des humains mais la mienne, même si ça peut paraitre fou, je suis convaincu que c’était ce grand machin roux. On était aussi anxieux l’un que l’autre et assez rapidement j’ai adopté un comportement différent avec ce cheval. Au lieu de m’énerver parce qu’il était tout le temps nerveux (ce que j’aurais fait avec mes autres chevaux en temps normal, je n’avais que douze ans), désordonné, parfois dangereux, je le laissais faire. Ça m’a valu bien des critiques. On me disait que j’allais me faire dépasser et que mon cheval ne me respecterait plus. Pensez-vous…. Cela a été tout le contraire! Il était devenu d’une douceur et d’une loyauté sans égal! Nous n’y serons tout de même pas arrivé sans peine: une double fracture de la clavicule, ça fait mal. Alors que Mr. Jekyll se remplumait, j’avais décidé de prendre un cours d’obstacles. Tout se passait pour le mieux jusqu’au moment ou j’ai commencé à sentir que si il ne se calmait pas, vu la hauteur des barres, la situation pouvait dégénéré à tout instant. Et vas-y que je ne respecte pas les jambes de mon cavalier, et vas-y que je balance les postérieurs à la réception des sauts, et vas-y que je ne supporte pas le contact des mains de mon cavalier alors je secoue la tête dans tous les sens…. Quand il y a 50 cm, ce n’est pas grave mais quand il y a 1m25… C’est beaucoup moins rigolo. Toutefois, je sentais que je devais continuer cette séance, comme une sorte de pressentiment. Vertical en descendant à main droite, changement de pied dans la courbe pour ensuite sauter un oxer à main gauche, il s’est désuni dans le virage en faisant une sorte d’acrobatie digne du Cadre Noir, à trois ou quatre foulés de l’oxer il savait que ce n’était pas très judicieux d’y aller, à cause de ses bêtises il avait perdu de la vitesse, je le savais aussi. À ce moment j’ai senti qu’il avait hésité, ça a duré une fraction de seconde, puis j’ai ensuite senti son arrière main donné une impulsion pour qu’on puisse sauté ce foutu obstacle. On l’a sauté. Très bien en plus, d’après ce que l’on m’a rapporté. Sauf qu’à la réception on est tombé. Je vous rassure, il n’a rien eu, si ce n’est ce que les genoux écorchés. Il s’est révélé et son premier réflexe a été de galoper jusqu’à son box… Et il y avait moi qui courrait comme un couillon derrière lui. J’ai jamais autant pleuré qu’en voyant ses petites égratignures de rien du tout. J’avais un mal de chien à la clavicule, mais je tenais quand même à m’occuper de lui, sans un mot, sans une caresse, avant de partir aux urgences. Ce que je ressentais à ce moment là, c’était comme si on venait de se prendre la tête. Comme un couple qui ce serait enguirlandé et qui, à cause de l’énervement et de la fierté, avait décidé de ne pas s’adresser la parole momentanément. C’était étrange. Pourtant, lui aussi était stoïque, comme s’il était fâché, presque indifférent. Il ne bougeait pas une oreille. En revenant des urgences, il a vu que j’avais mal, j’étais épuisé mais je voulais revenir lui apporter des carottes et des bonbons, comme pour faire la paix. Sur le départ, il m’a refait le coup de la capuche, ça m’a fait tellement rire. Depuis ce jour là, on a eu une confiance infinie en l’un et l’autre. Je n’ai pas pu remonter tout de suite, mon médecin m’avait prescrit trois mois d’arrêt… Mais une semaine plus tard, même si monter à cheval me faisait un mal de chien, j’étais sur son dos. Et lui qui d’habitude était nerveux s’est montré doux comme agneau, sans profiter de mon handicap temporaire. Les mois passaient, on devenait un duo de choc et on sillonnait les terrains de concours! On adorait ça, lui surement plus que moi. il était si fier quand son tour venait pour rentrer sur la piste ou lors des remises des prix… Malheureusement, son arthrose devenait trop douloureuse pour lui. Je le sentais malgré la fougue et l’envie qu’il avait face à une barre. Alors on s’est orienté vers le dressage: notre deuxième challenge! Jekyll avait une sainte horreur du dressage, tout comme moi, les cours où l’on faisait des exercices, c’était hors de question. Alors on partait en balade et on travaillait, dans le calme, et quand les mauvais jours sont arrivés, on a travaillé dans le manège le soir, quand il n’y avait plus personne! Puis un jour je nous ai engagé dans une épreuve lors d’un concours dans mon centre équestre… Et on a remporté l’épreuve, à la surprise générale. Derrière cette victoire, il y en avait une bien plus grande: un concours, ce n’est pas grand chose, en revanche avoir un cheval totalement calme, qui ne recule pas à l’arrêt, qui ne se défend pas pendant une transition, qui pointe le nez vers le bas pour allonger le pas, qui s’incurve correctement…. C’était ça notre victoire! Cette année là, même si c’était une petite épreuve, nous avons été qualifier pour les championnats de France… Nous n’avons pas été performant, mais dans mon cœur, c’était lui le champion, et cela le sera toujours. On aura vécu deux ans et demi ensemble, jusqu’au divorce de mes parents. Papa pervers narcissique, je vous laisse imaginer qu’il n’a rien fait pour que je puisse le garder. Il faut en être conscient, surtout au vu de ses nombreux problèmes de santé, ma mère, avec un seul salaire ne pouvait pas faire des miracles. J’ai été dévasté. Je l’ai revu une fois après sa vente, il était dans un pré avec d’autres chevaux… L’angoisse pour lui qui n’aimait pas être en groupe. J’ai voulu le protéger en ne montrant rien, le vendeur me disait qu’il ne pouvait rien faire de lui, qu’il ne se laissait pas attraper et quand bien même, il envoyait valser les cavaliers… Sacré Kiki! Je lui avais apporté des carottes et un BN à la fraise… Il adorait ça. Lui aussi était bizarre. S’il y avait un paquet de carotte et un paquet de BN dans mon sac, ce n’est pas les carottes qu’il allait voler. Tout comme il aimait le Minute Maid et les chips. Il grattait le sol et venait fourrer dans ce que je mangeais, il remuait la tête dans tous les sens en mâchant et après il faisait un « sourire », vous savez, quand un cheval retrousse sa lèvre supérieur. À la fin, il savait faire les « sourires » sur commande, les bisous et tenir sa propre longe. Le mot qui pourrait définir le mieux notre relation est fusionnelle. Deux jours après l’avoir revu, le marchand m’a appelé pour me dire qu’il était décédé… Coïncidence? Depuis, dans les moments difficiles de ma vie, je rêve de lui. Tout le temps et c’est souvent annonciateur d’une bonne nouvelle. Je n’ai jamais pu ressortir en concours, ni ressauter un obstacle, j’ai même arrêté l’équitation… Ce cheval sera toujours mon plus grand amour et je souhaite à tout le monde de rencontrer une bestiole aussi extraordinaire que lui!
Mahé
Mahé

Messages : 26
Date d'inscription : 16/12/2018
Age : 24
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par siamois93 le Mar 18 Déc 2018 - 23:50

Je me demande s'il y a des surdoués chez les animaux.
siamois93
siamois93

Messages : 9805
Date d'inscription : 03/04/2012

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par St'ban le Mar 18 Déc 2018 - 23:55

Oui probablement.... le zèbre lol!

Plus sérieusement
http://www.douance.org/qi/qi-chiens.html
St'ban
St'ban

Messages : 9187
Date d'inscription : 24/10/2018
Age : 99
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Mahé le Mer 19 Déc 2018 - 0:05

@Esteban, bien vu, aha!

@Siamois93, personnellement je me dit que s'il existe des neuro-atypiques chez les humains, mammifères partis tant d'autres, je ne vois pas pourquoi il ne pourrait pas y en avoir également chez nos amis les animaux! (:
Mahé
Mahé

Messages : 26
Date d'inscription : 16/12/2018
Age : 24
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Mahé le Mer 19 Déc 2018 - 0:07

Oh, @Esteban, merci pour le lien! Very Happy
Mahé
Mahé

Messages : 26
Date d'inscription : 16/12/2018
Age : 24
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Stegos le Mer 19 Déc 2018 - 0:36

siamois93 a écrit:Je me demande s'il y a des surdoués chez les animaux.
Oui, il y en a Exclamation
Stegos
Stegos

Messages : 4239
Date d'inscription : 18/02/2018
Age : 101
Localisation : 3ème planète autour du soleil

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Valou2a le Mer 19 Déc 2018 - 0:48

je suis une cavalière depuis plus de 30 ans , le seul endroit où je me sentais bien étant enfant c était auprès des chevaux , des animaux , j étais toujours isolé . je Comprenais les chevaux bien mieux que les gens , peut être était ce parce il étaient surdoués ? Et pourquoi pas ?

Valou2a

Messages : 2
Date d'inscription : 18/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Valou2a le Mer 19 Déc 2018 - 0:49

Bonjour je suis nouvelle sur ce forum et je suis une cavalière depuis plus de 30 ans , le seul endroit où je me sentais bien étant enfant c était auprès des chevaux , des animaux , j étais toujours isolé . je Comprenais les chevaux bien mieux que les gens , peut être était ce parce il étaient surdoués ? Et pourquoi pas ?

Valou2a

Messages : 2
Date d'inscription : 18/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Chunatak le Mer 19 Déc 2018 - 8:06

Tu montes encore à cheval, Mahé ?

Oui, bien sûr, yen a des bien plus doués.
Et des beaucoup moins. Forcément.
Chunatak
Chunatak

Messages : 19285
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

cheval et équitation - NOS expériences personnelles - Page 4 Empty Re: cheval et équitation - NOS expériences personnelles

Message par Mahé le Mer 19 Déc 2018 - 11:00

@3615chuna, non je ne montes plus à cheval, tout du moins pas de façon régulière! Quand je monte maintenant c'est pour rendre service. Toutefois, j'envisage de passer mon BPJEPS dans les années à venir. Les chevaux, c'est une jolie maladie incurable, on en guérit jamais quand on a été contaminé!
Mahé
Mahé

Messages : 26
Date d'inscription : 16/12/2018
Age : 24
Localisation : Montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum