J'avais commencé à écrire une histoire de surdoués...

Aller en bas

J'avais commencé à écrire une histoire de surdoués... Empty J'avais commencé à écrire une histoire de surdoués...

Message par Frédérique1 le Sam 23 Fév 2019 - 16:32

Dans cinq…


quatre..


trois.


deux


.


..




On m'avait dit que j'y allais trouver des pairs, des personnes qui pensaient comme moi. Leur seul critère d'admission par contre, c'était d'avoir une intelligence supérieure aux quatre-vingt-quinze et quelques pourcent de la population. Je ne savais pas si je pouvais m'inscrire. La dame m'avait parlé d'un test que j'aurai à faire, pour vérifier si moi aussi j'avais une intelligence supérieure. Déjà que j'étais ambivalent à m’acquitter du tarif du club, les quarante dollars que je devais payer pour savoir si j'étais intelligent étaient comme un cheveu sur la soupe. Elle m'a alors dit que c'était une aubaine, ou presque, parce que chez le psychologue, c'est dispendieux. Je me suis alors souvenu avoir passé un tel test il y a une dizaine d'années. Comme je conserve tout sur mon téléphone, je lui ai montré le compte-rendu du test de l'époque. Elle semblait ravie, même un peu étonnée. J'ai été accepté dans le club Eudora, juste à temps pour la rencontre du mois. On m'avait dit que j'allais rencontrer des gens comme moi, euh non. Au moins j'ai eu une carte de membre.

Le mois suivant, j'y suis retourné. Je n'avais pas d'illusions à maintenir, c'est le sujet de la présentation qui m'accrochait : « La communication instantanée à l'Ère Soviétique ». Le titre me semblait un peu énigmatique, mais pas autant que le conférencier. Son attitude alternait entre la timidité et l'arrogance. Une minute il se vantait de ne pas faire partie du club Eudora, et l'autre, nous suppliait presque de l'aider dans ses recherches. Quelqu'un s'était même levé à un moment, pour demander qui l'avait laissé venir. C'est à ce moment que je me suis rendu compte que c'était un cirque, et bien malgré moi, on ne voulait pas que je sois un simple spectateur…

– …Monsieur le conférencier qui vient nous narguer chez nous. Or, il ne fait pas partie du club...Pour lui c'est une fierté d'être isolé, sauf quand ça ne fait pas son affaire. Parce que monsieur-qui-ne-fait-pas-partie-du-club, quand il a besoin d'aide, il ne demande pas à son prochain. Il veut des cerveaux, mais ne veut pas lui se commettre à passer le test. Il vient, en se pavanant, nous montrer ses recherches, la partie ensoleillé de sa misérable vie terne, parce que monsieur-trop-bien-pour-faire-partie-de-notre-club sait très bien que s'il ne se montre pas à nous sous son meilleur jour, la fadeur de l’accueil lui sera pire que le lot d'insultes qu'il se fait probablement arroser ici et là à tous les jours...Trop humble pour s'inscrire, ou trop peur d'être humilié? D'ailleurs nous avons un nouveau membre, il n'a même pas eu à passer notre test, c'est pour dire…
Il me pointe...

Pour la suite: un, deux, trois (l'histoire n'est pas terminée, d'où l'imparfait Wink )
Frédérique1
Frédérique1

Messages : 102
Date d'inscription : 25/01/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum