Les grands photographes

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Les grands photographes - Page 3 Empty Re: Les grands photographes

Message par 3615chuna Ven 6 Nov 2020 - 10:10

https://www.editionstextuel.com/livre/azimut

3615chuna

Messages : 19956
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Les grands photographes - Page 3 Empty Re: Les grands photographes

Message par fift Ven 6 Nov 2020 - 11:43

Ah oui, Tendance Floue ils sont top ! Impec !


(tiens, tu es de retour Chuna ? Je ne te voyais plus dans les parages)

fift

Messages : 6571
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les grands photographes - Page 3 Empty Re: Les grands photographes

Message par Confiteor Jeu 19 Nov 2020 - 19:47

Vous pouvez jeter un oeil au boulot de Vincent Munier photographe animalier et grand humaniste.
Beau reportage dans lequel il parle de ses intentions et de ses convictions (très respectables) à voir ici avant le 11/12/2020.
Il se déclare être un "éternel émerveillé" 'videmment c'est moins bien que d'être un éternel éveillé, mais c'est déjà pas si mal.
Confiteor
Confiteor

Messages : 5623
Date d'inscription : 01/04/2017
Age : 62
Localisation : Drôme

Revenir en haut Aller en bas

Les grands photographes - Page 3 Empty Re: Les grands photographes

Message par 3615chuna Mer 2 Déc 2020 - 20:08

(raté pour la vidéo chez moi)

je rajoute quelques photos de Vincent Munier directement ici :

Spoiler:
Les grands photographes - Page 3 Chat-d10

Les grands photographes - Page 3 VincentMunier_louparctique-1024x730

Les grands photographes - Page 3 Munier_12

Les grands photographes - Page 3 Munier-moschusochsen-2009-web_9c102

Les grands photographes - Page 3 Capture_d_ecran_2018-11-05_a_15.57.05_600x@2x
3615chuna
3615chuna

Messages : 19956
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Les grands photographes - Page 3 Empty Re: Les grands photographes

Message par 3615chuna Mer 2 Déc 2020 - 20:17

Vu dans "Artips" aujourd'hui :

Printemps 1906, en Californie. Un petit groupe d’hommes et de femmes parcourt les montagnes de la Sierra Nevada. Seulement accompagnés d’une mule qui porte les bagages, ils ont l’intention de passer plusieurs semaines en randonnée.

Rien d’étonnant pour les locaux qui les accueillent à leurs étapes... si ce n’est que leur meneuse est une femme, vêtue d’un pantalon et armée d’un appareil photo.

Il faut dire qu’à cette époque, il est plutôt inhabituel d’en croiser dans ce genre d’expédition. Mais l’intrépide Anne Brigman n’a peur de rien, et certainement pas de dormir dans un camp de fortune ou de croiser des animaux sauvages. Peu importe le danger, elle veut sortir et être libre.

Cette photographe aventurière a en fait un but précis. Et ce n’est pas seulement d’immortaliser les grandioses paysages qu’elle découvre...

Elle souhaite réaliser des séances photo un peu particulières : arrivée dans des lieux intéressants, elle s’éloigne avec certaines de ses amies et les fait poser nues, devant les rochers ou les arbres. Elle-même se prête parfois à l’exercice !

Pour l’artiste, ce sont des images de communion avec la nature. D’ailleurs, elle retravaille ses clichés chez elle pour les flouter légèrement. Le but ? Que les corps se fondent dans leur environnement, comme s’ils en faisaient partie.

Par la suite, ces photos rencontrent le succès... mais aussi pas mal de critiques qui les trouvent indécentes. Ce qui rend Anne Brigman furieuse ! Pour elle, ses œuvres n’ont rien d’érotique : elles montrent des femmes libres des règles qui les entravent.

Anne Brigman continuera en tout cas ses randonnées photographiques. Et quoi qu’en disent les critiques, son œuvre marquera l’histoire de la photographie aux États-Unis. Cela valait bien quelques heures de marche !

Spoiler:
Les grands photographes - Page 3 Anne_Brigman_self-portrait%2C_1919

Les grands photographes - Page 3 Anne_brigman_dying_cedar

Les grands photographes - Page 3 Anne_W._Brigman_%28American_-_%28The_Lone_Pine%29_-_Google_Art_Project

Les grands photographes - Page 3 ?resize_to=width&src=https%3A%2F%2Fartsy-media-uploads.s3.amazonaws.com%2FBItKWlDefWj_maFziy-l0g%252F7_The%2BSoul%2Bof%2Bthe%2BBlasted%2BPine

Les grands photographes - Page 3 The_Breeze_by_Anne_Brigman
(celle là Shocked I love you )

Ailleurs...

Photographe américaine.

Née à Hawaï dans une famille de missionnaires d’origine anglaise, Anne Nott déménagea en Californie, à l’âge de 16 ans. Elle épousa en 1894 un capitaine de la marine marchande, Martin Brigman, qu’elle accompagna de nombreuses fois dans ses voyages. Douée d’un tempérament artistique, A. Brigman se forma à la peinture avant de devenir photographe en 1902. Remarquée par Alfred Stieglitz (1864-1946) qui publia ses photographies à plusieurs reprises dans Camera Work, elle rejoignit, en 1906, le groupe fondé par ce dernier, Photo-Secession, dont elle était le seul membre originaire de l’Ouest américain. Elle créa des images sensibles et fortes, où se mêlent étroitement la nature californienne et la beauté féminine.

Ses femmes puissantes, sans affectation, partagent la rudesse et la simplicité des paysages, où l’artiste les faisait poser. Elle joua des effets de lumière pour dramatiser les scènes, retravaillant aussi les négatifs à la main, comme dans The Heart of the Storm (1902, tiré en 1914), où un arbre se déchire sous les effets d’un orage violent, découvrant un ange féminin qui protège une jeune femme effrayée. Influence picturale et poétique se confondent ici étroitement ; la photographie crée un univers symbolique, fort éloigné de la seule reproduction exacte de la réalité qu’elle est supposée offrir. En 1929, A. Brigman s’installa à Long Beach en Californie du Sud, où elle réalisa une série de photographies dédiée aux effets du vent et de la mer sous les érosions du sable. Elle publia en 1950, un an avant sa mort, un recueil de poèmes et de photographies, A Song of a Pagan.
Dominique de Font-Reaulx
3615chuna
3615chuna

Messages : 19956
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Les grands photographes - Page 3 Empty Re: Les grands photographes

Message par 3615chuna Mar 6 Avr 2021 - 18:37

Portrait de Delacroix a écrit:

Quel rapport entre portrait photographique et portrait peint ? Quelles relations peut-il se nouer entre le peintre et le photographe ?

Les grands photographes - Page 3 Eugene-delacroix-450x450

Les grands photographes - Page 3 Nadar-delacroix-a

Dans les années 1850, Félix Tournachon dit Nadar assoit sa position de photographe-portraitiste. La qualité de son travail lui vaut bientôt de réaliser les portraits d'artistes et de personnalités les plus en vue. En 1858, Eugène Delacroix se prête au jeu et accepte de poser devant l'objectif de Nadar.

Talent et sens du commerce

La photographie se démocratise et se banalise, les petits studios bon marché se multiplient. Nadar cherche à valoriser le portrait photographique, en lui conférant des qualités esthétiques comparables à celles d'une peinture. De par leur caractère mécaniquement reproductible, les photographies ne peuvent être des œuvres uniques, mais tout en les commercialisant, Nadar tient à préserver leur valeur artistique. En stratège astucieux, il développe un concept simple et ambitieux : photographier les célébrités de son temps pour se faire connaître. Pour cela, il exploite son carnet d’adresses. Ses amis défilent dans son studio : des écrivains comme Baudelaire ou Jules Verne, des peintres comme Daumier ou Doré, des musiciens ou des comédiens comme Offenbach ou Sarah Bernhardt... mais aussi bientôt des chefs d’État et de nombreux représentants de la noblesse française.
Un portrait contesté

Chez Nadar, la clientèle est choyée. Alors que ses assistants se chargent des préparatifs techniques, il reçoit en maître des lieux, discute, amuse, suggère des positions, des attitudes. Il règle l'éclairage pour obtenir des contrastes qui vont renforcer la présence du modèle. Il ajuste le costume pour mieux mettre en scène le personnage. Pourtant, la rencontre entre Nadar et Delacroix se solde par un échec. Le peintre, alors au sommet de sa gloire, est déçu par son portrait photographique et demande même à Nadar de détruire le cliché : « Monsieur, je suis si effrayé du résultat que nous avons obtenu, que je viens vous prier dans les termes les plus insistants et comme un service que je sollicite d’anéantir les épreuves que vous pouvez avoir ainsi que le cliché. »

Ce n'est pourtant pas le premier portrait photographique de Delacroix et ce ne sera pas le dernier. De nombreux photographes ont livré des images, intimes ou officielles, du grand peintre : Léon Riesener son cousin, Louis Nicolas Pillas, Pierre Lanith Petit, Étienne Carjat... Pourquoi Delacroix refuse-t-il alors le portrait de Nadar ? Les stigmates laissés par la maladie et la fatigue y apparaissent-ils de manière trop évidente ? Se reconnaît-il dans ce visage ainsi altéré ?
Malgré les injonctions de Delacroix, la revue L’Artiste publie le portrait en 1859.

De la peinture à la photographie

Lorsque Delacroix fait son autoportrait (tableau ci dessus), il manipule et embellit sa propre image. En quelques coups de pinceaux, il exprime sa nature énergique, volontaire et libre. Le portrait photographique ne permet pas le même contrôle. Sur la photographie de Nadar, Delacroix apparaît en grand bourgeois vieillissant, un rien hautain et arrogant. Pourtant, les principes adoptés par Nadar découlent de la peinture : la pose de trois quarts, le cadrage à mi-corps, le fond neutre. Le photographe joue avec la lumière qui éclaire le visage et le met en valeur. Dans ce portrait, rien ne révèle la fonction du modèle et Delacroix apparaît comme un notable. Détail curieux et significatif : les mains créatrices de l'artiste sont cachées dans le costume.

Une technique maîtrisée

Nadar explore et expérimente des procédés photographiques : du négatif à la composition chimique des bains, rien ne lui échappe. Dans les années 1850-1860, il opte pour la technique du négatif sur verre au collodion humide, qui permet d’opérer en quelques secondes, de réduire les temps de pose, et ainsi de mieux saisir l’expression d’un visage. Il est surtout l’un des premiers à tirer parti des effets que l’on peut obtenir en travaillant sur la lumière. Parallèlement à ses expériences d’éclairage en studio, il réalise des photos aériennes.

L’art du photographe

« La théorie photographique s’apprend en une heure ; les premières notions de pratique, en une journée... Ce qui ne s’apprend pas, je vais vous le dire : c’est le sentiment de la lumière, c’est l’appréciation artistique des effets produits par les jours divers et combinés… Ce qui s’apprend encore moins c’est l’intelligence morale de votre sujet, c’est ce tact rapide qui vous met en communication avec le modèle, et vous permet de donner, non pas... une indifférente reproduction plastique à la portée du dernier servant de laboratoire, mais la ressemblance la plus familière, la plus favorable, la ressemblance intime. C’est le côté psychologique de la photographie, le mot ne me semble pas trop ambitieux. »

Ce tact rapide à l'égard du modèle, Nadar ne l'a peut-être pas eu avec Delacroix. Les deux hommes restent sur un malentendu.

Mais celui qui a inspiré à Jules Verne son Ardan (anagramme de Nadar) dans De la Terre à la Lune est surtout devenu la figure emblématique de la photographie érigée en art. Plus qu’une vogue, ses portraits forment le socle d’une discipline à part entière, qui poursuit son cheminement aujourd’hui encore.

ici

Spoiler:
Peut-on réellement penser que Nadar n'a pas eu le tact en photographiant Delacroix ? N'a-t-il pas montré ce que lui voulait montrer, tout simplement ?
3615chuna
3615chuna

Messages : 19956
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Les grands photographes - Page 3 Empty Re: Les grands photographes

Message par pili Mar 6 Avr 2021 - 18:55

1ère photo aérienne conservée. La vraie première fut effectué par Félix Nadar, français, au-dessus de Paris, deux ans auparavant. Elle est perdue.

Vue de Boston, par l'américain Black. 1860.

Les grands photographes - Page 3 <a href=Les grands photographes - Page 3 1860_b10" />
pili
pili

Messages : 50
Date d'inscription : 05/04/2021
Age : 61
Localisation : Extrême-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Les grands photographes - Page 3 Empty Re: Les grands photographes

Message par fift Jeu 8 Avr 2021 - 14:29

Merci pour ce chouette article Chuna !

3615chuna a écrit:

Spoiler:
Peut-on réellement penser que Nadar n'a pas eu le tact en photographiant Delacroix ? N'a-t-il pas montré ce que lui voulait montrer, tout simplement ?

Oui, je suis assez d'accord avec toi, c'est immédiatement la réflexion qui m'est venue.

fift

Messages : 6571
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les grands photographes - Page 3 Empty Re: Les grands photographes

Message par david50 Jeu 8 Avr 2021 - 14:32

Vous connaissez sûrement déjà ce site mais au cas ou, c'est une mine d'or:

https://www.laboiteverte.fr/

_________________
"La merde a de l'avenir. Vous verrez qu'un jour on en fera des discours." L.F.C.
david50
david50

Messages : 5062
Date d'inscription : 16/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum