Manque d'empathie

5 participants

Aller en bas

Manque d'empathie Empty Manque d'empathie

Message par Emmouche Mer 26 Sep 2018 - 17:44

Bonjour a vous chers consœurs et confrères lol king

J'aurai aimé savoir si certains d'entre vous n'ont quasi aucune, ou même, PAS d'empathie.
Comment l'expliqueriez-vous, comment cela se reflète chez vous? confused

Pensez-vous que le manque d'empathie empêche la compréhension, l'écoute face à autrui? Peut-on construire des relations saines comme ça? scratch

Merci! albino



Emmouche

Messages : 22
Date d'inscription : 30/03/2017
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Manque d'empathie Empty Re: Manque d'empathie

Message par Lyla Mer 26 Sep 2018 - 19:55

La question est, est-ce que tu manques "naturellement" d'empathie ou est-ce que tu a "endormis" cette qualité pour te protéger.

J'ai l'impression de manquer d'empathie par moment, mais en réalité j'ai beaucoup de mal à ressentir des émotions au quotidien parce que je m'en suis coupée, mais c'est seulement parfois. Du coupe les deux sont liés. J'ai l'habitude de montrer de l'intérêt, mais alors qu'on me décrivait comme sensible étant enfant, je me suis "endurcie" parce que chez moi montrer ses émotions (enfin surtout des émotions comme la tristesse, le chagrin) n'était pas bien vu.

Cependant il y a des moments particuliers où j'arrive à renouer avec ces émotions et à faire preuve d'empathie (et de manière assez courante je me soucie des autres sans arriver à éprouver trop de choses, mais j'ai un problème avec mes émotions que j'arrive pas bien à résoudre)

Si ça empêche la compréhension ou l'écoute, je ne sais pas, j'ai tendance à compenser du côté intellectuel, je comprends intellectuellement la tristesse, la douleur, la colère et je comprends que les autres puissent éprouver ce qu'ils éprouvent, mais sans forcément en être émue (enfin ça dépend des fois, mais je suis assez déconnectée)


Lyla

Messages : 57
Date d'inscription : 07/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Manque d'empathie Empty Re: Manque d'empathie

Message par Cimieris Jeu 27 Sep 2018 - 9:21

Pour le coup j'ai un parcours empathique similaire à celui de Lyla.
Enfant et même ado j'étais quelqu'un de très sensible, certain dirais une éponge émotionnel.

Mais depuis le suicide d'une ex-copine, j'ai l'impression que plus rien de ne me touche.
Au quotidien je suis un mur exceptionnel, mais il m'arrive de temps à autre d'avoir une fissure dans ce mur et l'espace de quelque seconde un événement sans importance peut me faire un effet redoutable..
Cimieris
Cimieris

Messages : 113
Date d'inscription : 19/07/2018
Age : 28
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Manque d'empathie Empty Re: Manque d'empathie

Message par HPX Jeu 27 Sep 2018 - 18:22

Je rejoins le point de vue de Lyla dans son approche de l'empathie

J'ai moi aussi l'impression de manquer d'empathie par moment, mais c'est parce que vouloir être "trop empathique" finit pas épuiser émotionnellement et que ce n'est pas sain et bénéfique pour nous.
En tant que zèbres, nous savons ressentir les émotions plus fortement que les autres et dans notre quotidien ça peut nous jouer des tours.
C'est génial et bénéfique d'être empathique avec des gens surtout quand ils sont reconnaissants et capables eux aussi de manifester de l'empathie et de la bienveillance.
En revanche, cela est très frustrant d'avoir à faire à des personnes qui ne savent pas apprécier cette empathie, voir pire qui en profitent sans vergogne.(Vous voyez de qui je veux parler => Les PN)
J'intellectualise presque tout depuis mon enfance à cause d'une enfance traumatisante. Ayant été un enfant très sensible , surtout vis à vis de l'injustice, j'ai beaucoup été "marqué" par ce que j'ai du supporté. C'est la raison pour laquelle je vis souvent coupé de mes émotions. J'ai appris à me protéger émotionnellement de la souffrance en me coupant de mes émotions et en intellectualisant chaque situation.
Je ne dis pas que c'est forcément bien, je dis que ça été (et c'est encore) pour moi un moyen de ne pas trop souffrir avec des gens qui ne savent pas comprendre mon intensité émotionnelle.
C'est aussi une protection contre les gens "malsains" qui tenteraient de profiter de ma bonne volonté et de mon empathie naturelle
Je sais être empathique et témoigner mon intérêt lorsqu'il le faut mais comme j'ai connu des "arnaques" (émotionnelles ou matérielles) je me suis "endurci". Je suis devenu moins empathique qu'avant. C'est ma manière a moi de me blinder, d'être moins perméable aux "arnaques" en tous genres.
Pour autant, lorsque je suis en présence de personnes qui me semblent authentiques , vraies et sincères je n'ai pas trop de mal a laisser exprimer mon empathie et mes émotions et je baisse un peu ma garde.
Avec le temps je suis devenu plus perspicace, plus prudent, plus "Tigre". Je ne laisse plus les gens me marcher sur les pieds, ou du moins presque plus.
Je me soucie des autres, je sais être à l'écoute, je recherche le partage. Cependant comme beaucoup de zèbres j'ai encore à ce jour un problème avec la gestion de mes émotions. Mais je me soigne par une psychothérapie adaptée qui m'aide à mieux équilibrer les pôles rationnel et émotionnel.
Donc, oui je me déconnecte certaines fois, lorsque c'est nécessaire, afin de me protéger des arnaqueurs(euses), des profiteurs(euses) et des hypocrites mais je suis capable de manifester facilement de l'empathie quand c'est approprié.
Je pense que c'est en cherchant à viser l'équilibre que la vie devient plus agréable. C'est un travail constant!
HPX
HPX

Messages : 16
Date d'inscription : 22/09/2018
Localisation : Villeurbanne

Revenir en haut Aller en bas

Manque d'empathie Empty Re: Manque d'empathie

Message par Apophénie Ven 22 Mar 2019 - 13:51

Je me reconnais beaucoup dans ce que vous racontez... J'étais très sensible petite. Et puis à l'adolescence, je me suis blindée en cachant mes affects (pour diverses raisons). De ce fait, ils sont difficiles à aller chercher pour autrui. Mais ça m'arrive que quelqu'un arrive à les mobiliser et dans ce cas-là, ils sont prêts à sortir avec passion.  Seulement, je ne connais plus le bouton pour ouvrir la porte calmement et les laisser sortir peu à peu. J'ai clairement l'impression d'être dans le tout ou rien avec ces satanées émotions ! Rolling Eyes

Je crois quand même que je peux assez facilement être touchée par la détresse d'autrui surtout quand je sens qu'elle est réelle, mais j'ai beaucoup de mal à lui montrer ma compassion même quand j'en éprouve. Je ne sais pas quoi faire dans ces situations, je me sens gauche et maladroite et j'ai l'impression de ne pas être en capacité de réconforter la personne.

Apophénie

Messages : 47
Date d'inscription : 09/03/2019

Revenir en haut Aller en bas

Manque d'empathie Empty Re: Manque d'empathie

Message par Invité Ven 22 Mar 2019 - 17:41

Pareil.

J'ajouterai que je n'ai aucun problème à me connecter avec les émotions des animaux (enfin, pas les moustiques...), sans avoir besoin d'intellectualiser mais je ne soupçonne pas d'hypocrisie chez eux.

Alors que, chez les humains, je sais trop bien à quelle point l'hypocrisie et la manipulation peut entacher les relations. L'humain est forcément suspect. Si je suis confiante, les évènements finissent généralement par m'apporter la preuve que j'aurais mieux fait de me méfier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum