Votre avis sur les tests

+17
Bimbang
izo
Zyglute
Lainie
Lotophage
Pabanal
ortolan
Woyim
Asperzebre
zelda007
fift
Robot Hypersensible
Lucy
Ceci n'est pas un tigrou
Pieyre
Ardel
Al
21 participants

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Votre avis sur les tests - Page 4 Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Al Sam 15 Sep 2018 - 20:40

Merci à tous pour vos intéressantes réponses ! Je ne m'attarde pas, je vais aller lire tout ça Smile

Al

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests - Page 4 Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par loic78 Dim 16 Sep 2018 - 0:16

Al a écrit:Mmh, je vois. Je pensais que les zèbres et les surdoués étaient les mêmes personnes :/ et donc les zèbres seraient un terme inventé par Jeanne Siaud-Facchin pour désigner ces personnes hypersensibles etc ?
Il est vrai que j'ai lu son livre et que je m'y suis reconnue. Mais j'ai très, très peur de passer un test car si jamais je ne suis pas surdouée, alors ... que suis-je ? Et pourquoi me suis-je reconnue et pourquoi suis-je en décalage ? Mais c'est un tout autre sujet.
Personnellement, je pense que chacun a sa définition du surdoué ... même si dans le fond, elle est la même pour tout le monde. Ardel, tu décrètes donc que la définition du surdoué par Raymonde Hazan n'est pas bonne ?

Tiens, c'était ma situation il n'y a pas si longtemps. J'ai plutôt abordé la question dans l'autre sens : mon mal-être, mes questionnements, pourraient éventuellement trouver une réponse dans le test. Je lisais aussi le livre de Siaud Facchin et certaines choses faisaient écho en moi, mais pas toutes, loin de là. Voir carrément, j'étais à l'opposé sur certains points. Je me suis dit : "Fais le test, au moins tu sauras." L'avantage, c'est que j'ai fais le test décontracte. La psy était surprise, je souriais quand je me plantais. J'ai juste fait une erreur grossière que je n'aurais pas du faire, le reste, j'étais là pour savoir, donc pas de pression.
Bon, maintenant, je sais. Je sens qu'il y a une phase d'acceptation, de compréhension (de soi, des autres, de ses réactions,...). Mais je sais, je peux réfléchir avec ça, ça fait partie de moi et le savoir me permet d'avancer.
loic78
loic78

Messages : 25
Date d'inscription : 12/09/2018
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests - Page 4 Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Al Dim 16 Sep 2018 - 10:01

Loic, comment as-tu réussi à passer le test décontracté ? Tu n'avais pas peur que le test dise que tu n'étais pas surdoué et qu'il aurait donc fallu que tu recommences ta recherche à l'identité ?

Al

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests - Page 4 Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par loic78 Lun 17 Sep 2018 - 0:26

Al a écrit:Loic, comment as-tu réussi à passer le test décontracté ? Tu n'avais pas peur que le test dise que tu n'étais pas surdoué et qu'il aurait donc fallu que tu recommences ta recherche à l'identité ?

Non, je n'avais aucune piste avant. Ma psy à évoquer Siaud Facchin il y a 1 ou 2 mois. J'ai lu le bouquin, je me suis trouvé en accord avec une partie du bouquin mais je ne me reconnaissais pas dans une autre. Je me suis dit, tu vas te retrouver entre 115 et 130. Ca aurait expliqué des choses, en décalage, mais pas vraiment.
Le but, c'était d'avancer, je passais le test pour avoir des réponses sur qui j'étais. Donc, je m'en foutais de réussir. Si je ne réussissais pas, c'est qu'a priori, je ne savais pas faire. Peut-être qu'en étant hyper concentré, à fond dedans, j'aurais pu aller plus loin sur certains subtests. Mais je m'en foutais, je ne voulais pas savoir qui j'étais en étant concentré comme jamais. Juste qui j'étais. J'y suis allé décontracte, j'ai juste essayé de faire attention à ne pas être trop fatigué. Et j'ai répondu aux questions sereinement.
Si le test m'avait dit que je n'étais pas surdoué, c'était déjà quelque chose. Pas besoin d'explorer plus avant cette piste avec la psy.
Au fond, j'aurais préféré, parce que là, je me pose un peu plus de questions. Mais je comprends aussi beaucoup de choses. Je suis déjà devenu beaucoup plus indulgents avec les "lents". Ca m'exaspérait cette incapacité à ne pas savoir faire un truc simple rapidement. Maintenant, j'ai compris que ce ne sont pas les autres qui sont lents, mais moi qui suis rapide. Mine de rien, ça aide. Ca ne rend pas les choses forcément plus facile, mais ça aide à mettre en perspective.
Pour moi, il n'y avait pas de carottes, c'est pas un examen. Juste une tentative de photo de ce que tu es sur un certain plan à un moment donné.
loic78
loic78

Messages : 25
Date d'inscription : 12/09/2018
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests - Page 4 Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par loic78 Lun 17 Sep 2018 - 0:38

Asperzebre a écrit:
Je ne comprend vraiment pas ceux qui me parlent d'ego quand j'avance des pistes m'ammenant à penser que j'ai un QI aux alentours de 150...pistes qui, bien qu'elles ne doivent surtout pas être considérées comme l'unique cause possible de mes problèmes, pourraient m'aider à comprendre mon décalage intellectuel ressenti avec la majorité des zèbres, mon échec relationnel (bouc émissaire durant toute ma scolarité, pas d'amis avant la FAC, encore moins de copine), mon échec professionnel (BAC+4 en informatique, 95% de ma vie active passée au RSA, 2 contrats de 3 mois en 10 ans,  finis tous deux 'sur les rotules' en état d'épuisement profond, dont l'un sensé être un CDI, avec licenciement à la fin de la période d'essai pour "mauvaise intégration avec les équipes de travail", alors qu'il m'avait été déclaré à l'oral au bout de 3 semaines: "vous avez largement les compétences pour le poste, vous pouvez considérer que la période d'essai n'est qu'une formalité administrative").
Mais bon, il semblerait que le fil soit enfin passé à autre chose et que la question de l'ego en ait disparu, je vais arrêter de ressasser ce qui m'a déplu, et me focaliser sur le positif Smile

J'ai pas réussi à retrouver : t'as passé le test il y a longtemps ?
Parce que, comme ça a été dit, tu ne peux pas vraiment adapté le test. Si tu es Asperger (comme le laisse supposé ton pseudo), y'a quand même peu de chance que ton profil soit homogène. Et en effet, les profils Aspi/HP, on le sait, ont des difficultés spécifiques à cause de cette hétérogénéité : ultra performant dans certains domaines et en dessous de la moyenne dans d'autres.
A mon avis, de ce que j'ai pu voir lire entendre chez les spécialistes, ce n'est pas le test de QI qui est à remettre en cause, ni son mode de calcul, mais ta manière de le lire. Les résultats sont ce qu'ils sont et je pense qu'en tant qu'Asperger, t'auras pas plus. Par contre, il faut que tu vois avec ton psy qu'elles sont les particularités des Aspi/HP : ce qui fait que tu es en décalage n'est pas forcément que tu aies en haut QI, mais que tu aies un QI fortement hétérogène. Je pense que tu trouveras plus de réponses en acceptant le fait que ton hétérogénéité te rend très spécifique, plus que ton décalage intrinsèque de QI.
Le fait d'être aussi à l'aise avec les nombres va aussi dans ce sens. Lire Daniel Tammett te permettra sûrement de mieux comprendre ton décalage que de lire des choses sur les THQI, enfin je pense.
loic78
loic78

Messages : 25
Date d'inscription : 12/09/2018
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests - Page 4 Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par noir Lun 17 Sep 2018 - 2:46

loic78 a écrit:Le fait d'être aussi à l'aise avec les nombres va aussi dans ce sens. Lire Daniel Tammett te permettra sûrement de mieux comprendre ton décalage que de lire des choses sur les THQI, enfin je pense.
Pour Daniel Tammet, autiste Asperger, l'approche des nombres n'a que peu à voir. Pour Tammet, les nombres créent des paysages.

" Enfant, mon esprit se promenait en paix dans ce paysage numérique où il n'y avait ni tristesse, ni douleur 4. » https://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Tammet

ici et fut-il rappelé, il est question d'aphantasie
http://www.psychomedia.qc.ca/psychologie/2015-06-29/aphantasie-deficit-imagerie-mentale

la comparaison semble peu à propos me semble-t-il

noir

Messages : 2447
Date d'inscription : 20/12/2011
Age : 44
Localisation : sud des PO

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests - Page 4 Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Asperzebre Lun 17 Sep 2018 - 14:27

Effectivement noir, nulle image mentale ne me vient quand je manipule des nombres.
Je suis, sur ce point, très différent de Daniel Tammet.
Concernant mon aphantasie, je suis en questionnement, n'étant pas dans l'incapacité totale de recourir à des images mentales (je suis très limité, mais je peux, au prix de gros efforts, visualiser une figure simple en deux dimensions, en noir et blanc).
De plus, lors des phases proches du sommeil, je suis en mesure de faire sans efforts une visualisation mentale d'une qualité équivalente à ce que mes yeux me fournissent quand j'observe mon environnement (mais cette capacité disparait lorsque je suis bien éveillé).

Loic: pour le test, c'était il y a environ deux ans, il en est ressorti un HQI plutôt homogène.
J'en ai déjà parlé sur ce fil, sous spoiler pour ne pas monopoliser l'attention (le sujet du fil n'étant pas: "l'évaluation du QI d'Asperzebre", mais "votre avis sur les tests", mon cas n'étant qu'un parmi d'autres).
Pour cette même raison, je te répond en spoiler:

Spoiler:

Je te rejoins tout à fait sur l'hétérogénéïté de mon profil, et il me semble avoir déjà lu que c'était souvent le cas chez les Asperger, tout comme il me semble avoir lu que le WAIS n'était pas vraiment adapté à cette population.
Cependant, je me garderais bien d'avancer ceci comme une vérité établie: d'une part ma mémoire peut me faire défaut, et d'autre part, je n'ai pas vérifié le sérieux de mes sources.

C'est pour cette même raison (forte hétérogénéïté échappant au WAIS) que je me pense THQI:
Je suis convaincu d'être fortement hétérogène, et que mes points forts, très au dessus du plafond, échappent à la portée du test, ce qui les minimise fortement et leur donne une mesure relativement proche de celle de mes points faibles, qui, eux, ne sont pas affectés par l'effet plafond et sont correctement évalués.

Autant le 122 que le WAIS me donne en ICV pourrait correspondre à mon profil (tout comme il pourrait ne pas l'être, mais je n'ai aucun élément objectif me permettant d'analyser ce résultat), autant les 3 autres indices sont sous estimés et j'ai pu identifier précisément à quels niveaux le WAIS a failli à évaluer mes capacités :

-Je suis faiblement sopus-évalué pour l'IRP, évalué à 132, et que je vois un peu plus haut, mais que je vois mal dépasser 140, avec un 14 qui aurait peut-être du être un 15-16 (matrices), un 16 qui aurait peut-être dû être un 18-19(cubes), et aucun test où je ne soies impacté par l'effet plafond.

-Je suis fortement sous-évalué pour l'IVT, évalué à 126 et où je me vois vers 145.
J'ai eu 18 et 11 aux deux tests de l'IVT: 18 est mon plus haut score tous subtests confondus, 11 est mon plus bas, j'ai obtenu minimum 12 et maximum 16 à tous les subtests hors IVT (et d'ailleurs, à l'exception de l'unique 12, j'ai été très homogène, puisque je n'ai eu que des 14 et des 16).

Le 11 correspond à un test où, pour aller vite, il est nécessaire de faire appel à la visualisation mentale (ce dont je suis incapable), en mémorisant des associations symboles-chiffres.
Je n'ai mémorisé aucune de ces associations (impossible de mémoriser auditivement les symboles, car ils n'avaient pas une forme me permettant de leur donner un nom), ce qui fait que, pour chaque item, je devais regarder les correspondances symbole-chiffres.
De plus, j'avais bien remarqué que j'étais lent, et avais décidé de gagner du temps en mettant au point une méthode de résolution palliant à mon déficit de visualisation tout exploitant ma vitesse de traitement: je remplissais la feuille symbole par symbole: je regarde le premier symbole, je scanne ensuite visuellement la feuille et marque '1' à chaque occurence du symbole, puis je passe au second symbole avec des '2', au 3ème avec des '3'...ceci m'a permis de multiplier par 4 environ ma vitesse de résolution.
J'ai perdu une bonne dizaine de seconde en procédant ainsi, avant que la psy ne m'interrompe et me dise que ce que j'étais en train de faire n'était pas la manière attendue de procéder sur ce test, et au final, la psy n'a pris en compte que ce que j'ai rempli 'conventionnellement': tous les '1' que j'ai entrés en ayant laissé vides les cases alentours n'ont pas été comptabilisés.

Ceci signifie deux choses.
-La première, c'est que si j'avais sû dès le départ que je n'avais pas le droit de procéder ainsi, j'aurais eu plus de temps pour utiliser la méthode conventionnelle, d'où un score supérieur, probablement de 12 ou 13.
-La seconde, c'est que ce qui a été mis en évidence ici n'est pas une faiblesse dans ma vitesse de traitement, mais une faiblesse dans ma mémorisation visuelle (mon aphantasie).

Il aurait fallu que je passe un subtest de substitution (qui ne fait pas appel à cette mémoire visuelle), auquel j'aurais probablement eu autour de 18, pour un IVT 'réel' calculé à partir de 18-18, et non pas de 18-11, ce qui m'aurait fait un IVT autour de 145, et non pas 126.
Ce subtest de substitution ne m'a pas été proposé.
Là encore, pas d'effet plafond, et ce 145 aurait probablement été cohérent.

-Je suis très fortement sous-évalué pour l'IMT, que je vois à 160-180, au lieu du 134 que le WAIS me donne.

J'ai 16 en arithmétique, le plafond de ma tranche d'âge, en ayant mis moins d'une seconde à répondre à la question la plus difficile, j'aurais plafonné le test à 8 ans (en ayant probablement besoin de 5-10 secondes de réflexion pour les dernières questions), et j'aurais pu dès 12-14 ans répondre instantanément comme à l'âge adulte.
Plafonner le test à 17 ans en se creusant la tête une minute sur la dernière question (test non chronométré) est suffisant pour avoir le score de 19, donc me donner 19 en arithmétique est une très forte sous-évaluation de mes capacités, le 16 que j'ai obtenu, n'en parlons même pas.

J'ai 16 aussi en mémoire des chiffres, plafonné dans l'ordre, plafonné dans l'ordre croissant, et échoué à cause d'un manque de concentration en ordre inverse, à un niveau très inférieur à mes capacités.
Le rapport me donne un empan mnésique à 9 dans l'ordre (plafond du test), de 8 en ordre croissant (plafond du test) et de 5 en ordre inverse (mon craquage ayant eu lieu sur l'item à 6 chiffres, et les suivants ne m'ayant pas été proposés, jugés au dessus de mes capacités à cause de ce craquage).
Mes 'vrais' empans mnésiques, que je me suis amusé à déterminer en reproduisant les conditions du test à la maison, sont de 16 dans l'ordre (contre 9 de plafond pour le WAIS), 12 en ordre croissant (contre 8 de plafond au WAIS), et 13 en ordre inverse (contre 8 de plafond au WAIS, et une évaluation à 5 seulement à cause de mon craquage sur l'item à 6 chiffres).
Là encore, le 16 que le WAIS m'attribue ne me correspond pas du tout, et un 19 serait déjà une sous-évaluation de mes capacités.
Sur les deux subtests de l'IMT, je suis très fortement impacté par l'effet plafond, je serais bien incapable de mesurer l'écart, mais je suis persuadé d'être au minimum un écart type au dessus du plafond, et 2 voire 3 écarts-types d'écart ne seraient pas surprenants (surtout pour l'arithmétique).

Mon QI calculé avec une mesure 'correcte' de ces indices, débarassée des biais de passation et de l'effet plafond ressemblerait probablement à quelque chose de ce genre:
ICV 122
IRP 137
IMT 172
IVT 145
QI:150
Ce qui ferait un THQI très hétérogène (50 pts d'écart entre mon point fort et mon point faible).

Le WAIS en est très loin, et m'a donné ceci:
ICV 122
IRP 132
IMT 134
IVT 126
QI: 135
Soit un HQI plutôt homogène, avec seulement 12 pts d'écart entre point fort et point faible.
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2209
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum