Votre avis sur les tests

+17
Bimbang
izo
Zyglute
Lainie
Lotophage
Pabanal
ortolan
Woyim
Asperzebre
zelda007
fift
Robot Hypersensible
Lucy
Ceci n'est pas un tigrou
Pieyre
Ardel
Al
21 participants

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Votre avis sur les tests

Message par Al Lun 27 Aoû 2018 - 13:32

Bonjour !
J'ai quelques petites questions à propos de la détection des zèbres qui me tournent dans la tête depuis un petit moment. J'ai entendu plusieurs psychanalystes, psychologues, dire que les tests de qi ne sont pas fiables à la détection des surdoués car on teste ici leur intelligence froide, et on leur demande de faire quelque chose qui peut énormément les stresser, donc les faire rater. Alors dans ces cas-là, comment se dire : je suis surdoué, voilà pourquoi je suis comme ci, comme ça, pourquoi je réagis de cette façon etc ... ? Que est votre avis sur la question ? Je me demande ça car je n'ai pas été testée et j'aimerais vraiment savoir si je le suis, même si j'en suis presque sûre car les signes ne trompent pas Smile
Merci de vos réponses chers amis, et bonne journée à vous !

Al

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Ardel Lun 27 Aoû 2018 - 14:10

Salut AI,

Si les psys que tu as entendus opposent "intelligence froide" à "intelligence émotionnelle" au sens empathie / facilité à vivre en société, ils ont raison : le test de QI teste une gamme assez large de compétence cognitives, mais pas les compétence sociales.

Ça reste l'outil de référence sur lequel les psychologues se basent pour établir qu'une personne est "à haut potentiel" ou pas. Aussi si tu veux en être sûre et certaine en ce qui te concerne, c'est un passage obligé. Sache que les bons psys qui font passer les tests prennent en compte le stress de la passation, d'abord pour en parler et essayer de le canaliser lors de l'entretien préliminaire, ensuite lors de l'interprétation des résultats qu'ils font après le test.

Après, tu peux aussi te faire une opinion solide sans ça, en échangeant ici, avec des amis ... cf par exemple plein d'autres sujets de personnes qui hésitent à se faire tester ( https://www.zebrascrossing.net/t35972-flemme-de-me-faire-tester-comment-faire ) voire ont choisi de ne pas le faire / n'en éprouvent pas le besoin ( https://www.zebrascrossing.net/t5696-aux-zebres-non-testesmais-pas-que ).

_________________
Le beau vert de mon pseudo indique que je suis un accueillant. Nouveaux et nouvelles arrivantes, n'hésitez pas à me solliciter, ici ou sur Discord !
Présentation/Carnet de bord     Charte ZC-mode d'emploi     Groupe "signatures"      [Glossaire] des ressources évoquées sur ZC     Discord ZC (chat écrit et vocal)
Ardel
Ardel

Messages : 5146
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 33
Localisation : Paris

https://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscrip

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Pieyre Lun 27 Aoû 2018 - 14:20

À mon avis, ce qu'on appelle intelligence, cela se manifeste en situation, selon le fonctionnement propre de l'individu, et qu'il y a de multiples fonctionnements et de multiples situations. Or, pour élaborer un test, il s'agit de tenir compte de tout ce qu'on peut qui concourt à l'intelligence, mais de façon formalisée et standardisée : c'est cela qui limite. Alors, sans doute pourrait-on étendre le cadre de ces tests, mais il faudra toujours les formaliser, ou alors il ne s'agirait plus de tests au sens habituel. Certes, on pourrait tout aussi bien placer les individus dans une nature hostile et constater s'ils parviennent à se débrouiller. Ce ne seraient pas les mêmes capacités qui seraient testées, certaines reliées à une forme d'intelligence, d'autres à des capacités qui n'en dépendent pas tant que ça. Mais là aussi il y aurait du stress; simplement ce ne sont pas les mêmes individus qui y seraient sensibles.


Dernière édition par Pieyre le Lun 27 Aoû 2018 - 14:29, édité 1 fois (Raison : expression)

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Ceci n'est pas un tigrou Lun 27 Aoû 2018 - 14:21

Mon avis sur la question c'est qu'à la base, si tu prends comme définition du terme "surdoué" les 130 de QI, y'a pas grand chose de plus fiable qu'un test de QI pour les détecter ; sachant que les psy formés prennent en compte les facteurs de stress etc.

A priori le monde de la douance est un business, quasiment un marché en friche même (2% de la population + les quelques % que tu peux gagner en trichant un peu, ce n'est pas rien).
Je vais donc être très mauvaise langue : j'ai l'impression qu'il y a certaines personnes qui aiment bien "vendre" le certificat HQI en s'asseyant sur le test et / ou en posant leurs propres définitions, analyses et diagnostics ; du coup on peut facilement lire tout et n'importe quoi sur Internet.

Je me méfie aussi de l'assurance qu'on peut avoir avant le test (sans offense), j'ai plus la sensation d'avoir rencontré des surdoués qui étaient les premiers surpris des diagnostics (voire qui n'y croyaient carrément pas / syndrome de l'imposteur etc) que des gens qui "savaient" avant d'avoir le résultat du test
Mais ce n'est que ma toute petite expérience sur les quelques personnes avec qui j'en ai discuté, ce qui est loin d'être exhaustif bien sûr.

Je pense donc que le test de QI, reconnu comme consensuel dans le monde scientifique, est le meilleur moyen d'être "sûr-e"
Ceci n'est pas un tigrou
Ceci n'est pas un tigrou

Messages : 3683
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Al Lun 27 Aoû 2018 - 15:16

Ardel, merci pour ta réponse et pour les liens que je m'empresse d'aller regarder Smile

Al

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Al Lun 27 Aoû 2018 - 15:18

Pieyre, je suis totalement d'accord avec toi pour la définition de l'intelligence, mais le zèbre n'a-t-il vraiment qu'une intelligence logique ? Non, je ne pense pas donc oui, il faudrait élargir les tests.

Al

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Al Lun 27 Aoû 2018 - 15:21

Olivier, je suis d'accord sur le fait que certains se prétendent hqi mais je parle bien des zèbres donc aussi des hpe ... mais j'ai bien entendu également, que le qi des surdoués n'était pas forcément haut ( raymonde Hazan) donc pourquoi ce test serait le meilleur ? Pour détecter les hp, pourquoi pas. Ce sont des personnes dont le cerveau a des capacités plus grandes, si je puis dire mais pour moi, le surdoué réfléchit avant tout différemment. Il n'a pas une intelligence supérieure. Or, la courbe de Gauss nous montre justement qu'il y a l'intelligence normale ( 90-110) et puis l'intelligence supérieure à partir de 130. C'est là que je ne suis plus trop d'accord sur le fait de faire passer un test de qi à un zèbre.

Al

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Ceci n'est pas un tigrou Lun 27 Aoû 2018 - 15:41

L'histoire des HPE contre les HPI est typiquement l’illustration de ce que je disais plus haut.
Si quelqu'un proclame que surdoué = HPE + HPI ça le regarde, mais il ne me semble pas que cela soit la définition initiale et consensuelle. Si cela permet à ce quelqu'un de faire croire qu'on peut être "surdoué" sans être à 130 de QI, et que ça lui permet de faire son business, c'est déjà plus douteux.

Concernant le terme zèbre, qui n'a pas de définition scientifique, je suis d'accord pour y mettre qui veut bien y être, quelque soit leur appellation (HPE par exemple).
Attention dans ton premier message, tu parles de zèbres, et tu enchaînes avec le terme surdoué, donc on voit pas bien que ce n'est pas clair et qu'il y a une confusion sur les termes et ce qu'ils peuvent recouper.

Bref tout ça c'est une question de définition.
J'ai personnellement beaucoup de mal avec les gens qui dévoient les définitions, qui les tordent, pour faire leur business dessus.
Ceci n'est pas un tigrou
Ceci n'est pas un tigrou

Messages : 3683
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Al Lun 27 Aoû 2018 - 15:44

Qu'entends-tu par business ? Et pour toi, quelle est la différence entre zèbre et surdoué ?

Al

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Ceci n'est pas un tigrou Lun 27 Aoû 2018 - 15:55

Selon moi :

Surdoué = 130+ de QI (modulo l'interprétation du psychologue qui a fait passer le test, sachant qu'il y a un % de marge d'erreur)

Zèbre = quelqu'un qui a une intelligence cognitive et émotionnelle différente et qui est donc en décalage avec la grande majorité des personnes voire de la société (le zèbre pourrait être le mouton noir)

Ce que j'entends par business : c'est prendre des sous à des gens pour leur faire croire qu'ils peuvent s'appeler "surdoués" alors qu'ils n'ont pas le test de QI qui va avec. En leur faisant croire qu'ils sont HPE ou je ne sais quoi qui peut donner l'illusion qu'il y a une raison pseudo scientifique derrière le dévoiement de la définition même de surdoué.

Dans le milieu des arts martiaux, tu as pareil, des charlatans qui se sont auto validés des ceintures et des haut grades, et qui distribuent facilement des ceintures noirs à leurs élèves alors que ceux-ci n'auraient pas du tout le niveau dans des clubs affiliés à des fédérations (qui ont des programmes et des évaluations de niveau formalisées).

C'est bien pour l'amour propre des gens, mais gagner des thunes en profitant des faiblesses de ses clients / usagers  / élèves / patients, c'est pas classe.
C'est limite sectaire en plus comme fonctionnement. On peut se retrouver avec des gens très embrigadés qui, face au vrai monde, vont jusqu'à la propagande pour se légitimer eux-même. Par exemple sur ce forum, on a un troll qui est venu avec plusieurs multicompte et qui a pourri un nombre impressionnant de topics en tentant de réécrire les définitions à sa sauce.
edit : Ca fait longtemps qu'on ne l'a pas vu. Enfin... Wink


Dernière édition par -Olivier- le Lun 27 Aoû 2018 - 16:05, édité 1 fois
Ceci n'est pas un tigrou
Ceci n'est pas un tigrou

Messages : 3683
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Ardel Lun 27 Aoû 2018 - 16:05

Je me permet de répondre aussi, en commençant par la fin. Edit : Olivier a répondu avant, je dis à peu près la même chose ci-dessous ^^

Les termes, c'est compliqué :

"HQI", c'est clair, c'est QI > 130 (et encore, des fois c'est 125, et puis pour les hétérogènes le QIT est pas toujours calculable ... bon mais c'est "haut QI", faut faire le test, et après c'est généralement oui/non).

"Surdoué / HPI / précoce / intellectuellement précoce" c'est un peu plus flou (cf Gauvrit, "Les surdoués ordinaires" pour le flou qui règne dans la littérature scientifique sur les définitions), mais quand même c'est assez généralement -dans la littérature ou au sein de l'EN pour les enfants - synonyme de "décrété surdoué par un.e psychologue sur la base en particulier d'un test de QI", c'est-à-dire qu'il faut un avis professionnel qui se base sur un test assez robuste scientifiquement (le QI, c'est une mesure qui est corrélée à plein d'autres choses ... je ne détaille pas, il y a d'autres sujets pour).

"Zèbre", c'est le terme adoptée et propagé par Jeanne Siaud-Facchin pour désigner de façon plus "douce" ses patients surdoués. Donc au début, c'était plus ou moins synonyme de "surdoué-qui-va-voir-un-psy" (donc une sous-population de la population des surdoués : beaucoup d'entre eux n'ont pas besoin de consulter).

Sauf que ... certains autres praticiens (même pas forcément psychologues), se sont emparés du terme et, pour certains, ont tenté de l'élargir en y faisant passer l'avis pro et le test de QI au second rang, et des choses assez peu quantifiables comme la sensibilité et l'empathie au premier rang. Le terme "HPE" a été popularisé (avant ou après "zèbre", je sais pas trop) pour bien faire cette distinction intellect/empathie.

Et, comme le disait Olivier, d'autres encore (ou les mêmes) ont profité de l'intérêt croissant pour les surdoués et de l'alternative séduisante du HPE (pour ceux qui n'aiment pas les tests / n'ont pas eu l'aval pro) pour vendre des formations / thérapies "spécialement adaptées" à ces "surdoués qui ne seraient pas détectés par les tests de QI / HPE". Parce que c'est toujours valorisant d'aller consulter parce que t'es surdoué-HPE plutôt que parce que tu es anxieux / tu as un problème autre.

Bref, je trouve ça très bien que des professionnels travaillent sur les problématiques spécifiques aux personnes hypersensibles / très empathiques, mais pas que certains "surfent" sur le HQI et fassent un amalgame bidon pour vendre leurs interventions : il y a des personnes surdouées, des personnes hypersensibles, et des personnes qui sont les deux, mais dire à quelqu'un qu'il est surdoué puisque hypersensible / empathique, c'est lui mentir (même s'il l'est effectivement, ce n'est pas son hypersensibilité qui doit le déterminer).

Raymonde Hazan fait partie de ces personnes très très controversées pour les amalgames qu'elle fait (allant même jusqu'à fixer une "limite haute" de QI au-delà de laquelle on n'est plus surdoué puisque pas assez empathique ...).

_________________
Le beau vert de mon pseudo indique que je suis un accueillant. Nouveaux et nouvelles arrivantes, n'hésitez pas à me solliciter, ici ou sur Discord !
Présentation/Carnet de bord     Charte ZC-mode d'emploi     Groupe "signatures"      [Glossaire] des ressources évoquées sur ZC     Discord ZC (chat écrit et vocal)
Ardel
Ardel

Messages : 5146
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 33
Localisation : Paris

https://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscrip

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Al Lun 27 Aoû 2018 - 19:12

Mmh, je vois. Je pensais que les zèbres et les surdoués étaient les mêmes personnes :/ et donc les zèbres seraient un terme inventé par Jeanne Siaud-Facchin pour désigner ces personnes hypersensibles etc ?
Il est vrai que j'ai lu son livre et que je m'y suis reconnue. Mais j'ai très, très peur de passer un test car si jamais je ne suis pas surdouée, alors ... que suis-je ? Et pourquoi me suis-je reconnue et pourquoi suis-je en décalage ? Mais c'est un tout autre sujet.
Personnellement, je pense que chacun a sa définition du surdoué ... même si dans le fond, elle est la même pour tout le monde. Ardel, tu décrètes donc que la définition du surdoué par Raymonde Hazan n'est pas bonne ?

Al

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Ardel Mar 28 Aoû 2018 - 0:31

Tout à fait, chacun a sa définition du surdoué, mais il y en a quand même qui font plus consensus que d'autres, notamment dans la littérature scientifique, qui permet de dégager des tendances sur des larges populations d'individus ("en moyenne, les surdoués ont telle particularité").

Au niveau d'un individu, c'est son individualité qui prime, les étiquettes (HQI/HQE/...) permettent ensuite de donner des grilles de lecture et des pistes à explorer. C'est tout à fait légitime de se reconnaitre dans le livre de JSF, de supposer qu'on est surdoué, et de partir de là pour chercher des choses qui nous conviennent / nous aident dans ce qui est écrit et dit au propos des surdoués. Et le critère d'évaluation de cette supposition est "est-ce que ça m'aide / me fait plaisir", et tu es la seule légitime pour faire cette évaluation.

Si tu n'es pas surdouée (mais pourquoi ne le serais-tu pas ? Smile ), tu es peut-être X, Y, Z qui partagent des traits en commun avec les surdoués ? Mais ça, seule toi peut le découvrir, éventuellement avec l'aide d'un.e professionnel.le, éventuellement aussi en demandant à passer le test. Le résultat du test n'est pas binaire, il contient aussi plein d'informations sur tes forces et faiblesses (dans les compétences évaluées).

Sur Raymonde Hazan, je n'ai pas le pouvoir de "décréter" que sa définition est mauvaise ^^ Mais après avoir un peu regardé ce qu'elle propose, et réuni pas mal d'avis concordants de personnes bien renseignées sur la douance ici, je conseille d'aborder ce qu'elle dit avec beaucoup d'esprit critique.

Bref, ne prend pas plus mon avis que ceux de JSF ou Raymonde Hazan pour argent comptant, multiplie tes sources, prend ce qui te plait dans tout ce qui gravite autour de la douance, le principal c'est que ça t'apporte des choses (ce que tu souhaites, et parfois aussi de l'inattendu) ! Smile

_________________
Le beau vert de mon pseudo indique que je suis un accueillant. Nouveaux et nouvelles arrivantes, n'hésitez pas à me solliciter, ici ou sur Discord !
Présentation/Carnet de bord     Charte ZC-mode d'emploi     Groupe "signatures"      [Glossaire] des ressources évoquées sur ZC     Discord ZC (chat écrit et vocal)
Ardel
Ardel

Messages : 5146
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 33
Localisation : Paris

https://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscrip

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Lucy Mar 28 Aoû 2018 - 13:14

Je me pose une question :
Dans ceux qui critiquent la fiabilité d'un test QI, combien l'ont passé et ont obtenu un score supérieur à 130 auprès d'un psychologue formé à la question de la douance ?

Chacun fait bien comme il veut. Moi j'ai passé ce test parce que pour moi, un test QI n'était que la première étape d'une longue série de tests prévus pour détecter ce qui n'allait pas chez moi.
Et pour être tout à fait honnête, j'espérais au fond de moi qu'il donnerait un résultat inférieur à 130 parce que les autres problèmes psychiatriques que j'envisageais pouvaient se soigner à l'aide de médicaments. Dans mon bonheur, c'était pas de chance.

Cela étant, personnellement je ne considère pas qu'une personne puisse me garantir son HPI sans avoir fait un test adapté auprès d'un psy formé. Tout simplement parce qu'il existe des gens mal dans leur peau cherchant à se rassurer de leur mal-être en prétextant avoir un potentiel jusqu'à présent inexploité.
Beaucoup de gens traversent, à un moment ou un autre de leur vie, une crise existentielle similaire à une crise existentielle d'un HPI. Ce qui ne veut pas dire que ces gens sont surdoués. Ni qu'ils ne le sont pas, d'ailleurs.
Tout comme s'ennuyer à l'école, ou décrocher, n'est pas forcément signe de douance mais tout simplement de désintérêt pour les choses de l'esprit. Tout comme l'intérêt pour les choses de l'esprit ne fait pas le surdoué, beaucoup de surdoués (testés et approuvés) de ma connaissance étant beaucoup plus à l'aise dans les arts manuels que dans les choses de l'esprit.
Il s'ensuit que même additionnés, tous les traits de personnalité pouvant faire un surdoué peuvent se retrouver chez un non-surdoué. Ou l'inverse.

D'où la nécessité, à mon sens, de poser ce seuil de 130, certes arbitraire, mais nécessaire pour estimer si oui ou non on l'est.
Je serai par ailleurs la première à admettre qu'il n'existe pas de différence plus importante entre, d'un côté, un non-surdoué à 128 et un surdoué à 132, et d'un autre côté, entre un surdoué à 132 et un autre surdoué à 136.
Pour aller plus loin, la différence est même moins sensible entre, d'un côté, ceux qui se trouvent très proches des 130 (d'un côté et de l'autre de ce seuil), que d'un autre côté, entre ceux qui tout en étant également surdoués, se retrouvent pour les uns proches des 130 et pour les autres à l'extrémité droite de la courbe.

Cela étant, il faut un seuil.
Tout comme on définit un seuil de pauvreté (même s'il est évident que celui qui gagne 1€ de plus que le seuil de pauvreté est également pauvre, tout en étant au-dessus du seuil). Tout comme on définit une vitesse maximale sur l'autoroute (tout en sachant que le potentiel d'accident est presque identique entre celui qui roule à 130km/h et celui qui roule à 131km/h).
Le monde entier est fait de seuils, et il m'apparaît donc évident que ceux qui veulent se définir comme surdoués doivent dépasser le seuil (et donc passer un test fiable). Sinon, la définition en elle-même est nébuleuse et perd tout son intérêt.

Je conclus donc par ce que j'ai déjà dit plus haut : chacun fait comme il veut, et ça n'a strictement aucun intérêt pour connaître ta personnalité, tes goûts personnels, ou tes aptitudes propres. Ce n'est ni une excuse ni un passe-droit, mais ça peut avoir un côté rassurant d'avoir une étiquette.
Donc... libre à toi de faire ou non ce test selon tes besoins. Par contre, dépense 250€ auprès d'un psy formé si tu décides de le faire.
Lucy
Lucy

Messages : 171
Date d'inscription : 16/10/2014
Age : 33
Localisation : Ligne 13

https://alicecolvert.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Robot Hypersensible Mar 28 Aoû 2018 - 15:33

Lucy a écrit:Cela étant, il faut un seuil.
Tout comme on définit un seuil de pauvreté (même s'il est évident que celui qui gagne 1€ de plus que le seuil de pauvreté est également pauvre, tout en étant au-dessus du seuil). Tout comme on définit une vitesse maximale sur l'autoroute (tout en sachant que le potentiel d'accident est presque identique entre celui qui roule à 130km/h et celui qui roule à 131km/h).
Le monde entier est fait de seuils, et il m'apparaît donc évident que ceux qui veulent se définir comme surdoués doivent dépasser le seuil (et donc passer un test fiable). Sinon, la définition en elle-même est nébuleuse et perd tout son intérêt.

Je conclus donc par ce que j'ai déjà dit plus haut : chacun fait comme il veut, et ça n'a strictement aucun intérêt pour connaître ta personnalité, tes goûts personnels, ou tes aptitudes propres. Ce n'est ni une excuse ni un passe-droit, mais ça peut avoir un côté rassurant d'avoir une étiquette.
Courbette
Robot Hypersensible
Robot Hypersensible

Messages : 74
Date d'inscription : 19/03/2018
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Al Mar 28 Aoû 2018 - 15:56

D'accord, j'ai pris conscience de pas mal de choses en lisant vos messages ^^ Mais oui, Lucy, je me pose la même question que toi, ça serait intéressant à savoir ... le problème est que si je demande à passer le test, je vais sans doute passer pour quelqu'un de prétentieux, car il faut déjà que je demande à mes parents ( eh oui, je suis mineure ^^ j'espère que ça ne m'empêche pas d'être sur ce site ) qui vont trouver sans doute cela prétentieux que le fait d'aller tester son intelligence, sans doute ne comprendront-ils pas pourquoi et quand bien même je leur explique, ils diront que c'est normal d'être comme ça à l'adolescence, peut-être ... Peut-être que même vous qui me lisez me trouvez très prétentieuse, je ne sais pas ... et je ne sais pas quels psychologues sont capables de détecter les surdoués ... ou bien les zèbres, vu qu'apparemment ce n'est pas la même chose Very Happy
Petite question : le zèbre est-il obligatoirement hp ? Et qu'est ce qui vous a poussés à passer les tests ? Est-ce quelqu'un ou est-ce votre propre initiative ?

Al

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par fift Mar 28 Aoû 2018 - 16:02

Mais non, tu n'es pas considéré ici comme prétentieuse : on s'est tous posé le même genre de question avant d'y aller !
Genre : mais qui suis-je pour prétendre à ce genre de truc, je ne suis pas si intelligent que ça, si ça se trouve, c'est juste parce que j'ai une bonne mémoire, etc, etc.

(bon, moi, j'ai eu la chance que ce soit quelqu'un d'extérieur qui nous oriente pour mon fils, qui me ressemble énormément, et que donc je me suis senti moins illégitime à demander à passer le WAIS ensuite).

Par contre, expliquer ça à ses parents, ça peut être délicat, je le conçois aisément (même à 40 ans, je te rassure - enfin, façon de parler).

Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi, en-dehors d'une question financière évidente (un WAIS c'est a minima 350-400€), pourquoi aurais-tu besoin de l'accord de tes parents ?
Si tu as encore tes grands-parents, peut-être peux-tu commencer par leur en parler à eux ?

fift

Messages : 6867
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Ceci n'est pas un tigrou Mar 28 Aoû 2018 - 16:08

@Al : Tu as tout un tas de témoignages sur ce forum, va falloir chercher un peu aussi ;P

La question que tu dois surtout te poser, c'est pourquoi tu as besoin de cette étape dans ton bilan psychologique.
A priori tu voyais déjà une psy : pourquoi celle-ci ne t'a pas orienté vers un test de QI ?
Si ça se passait mal avec elle, pourquoi ne pas en avoir changé ?

Le test est relativement cher (dans les 250€), c'est pas toujours facile pour les mineurs si les parents ne suivent pas.
Ceci n'est pas un tigrou
Ceci n'est pas un tigrou

Messages : 3683
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Al Mar 28 Aoû 2018 - 16:16

Oui, bien sûr, j'ai lu des témoignages Wink

J'ai bien sûr la réponse à cette question, Olivier, parce que j'ai envie de connaître un peu plus qui je suis, parce que j'en ai marre d'être décalée avec les autres, de ne pas m'intéresser aux mêmes choses, d'être à l'écart, de ne pas réussir à me concentrer et j'en passe !
Je ne lui en ai pas demandé, je parlais très peu et elle n'était peut-être pas formée à cela ( elle faisait partie d'un centre psychiatrique) et rassure toi, je vais reprendre mon suivi à la rentrée avec quelqu'un d'autre.
Fift, je te réponds donc, une amie à moi est allée le passer et a dû payer 180€ et moi seule n'ai pas cet argent donc je suis obligée d'en parler. J'avais éventuellement pensé à en parler à mes parents, oui Wink

Al

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Ceci n'est pas un tigrou Mar 28 Aoû 2018 - 16:23

Donc attend un peu de reprendre ton suivi avec un-e autre psy, et tu lui en parleras dans quelque temps... si il ou elle ne t'en parle pas avant.
Si ça vient du psy, ça sera plus facile de convaincre les parents.

_________________
Charte ZC
Ceci n'est pas un tigrou
Ceci n'est pas un tigrou

Messages : 3683
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Al Mar 28 Aoû 2018 - 16:24

D'accord, merci du conseil. Et vous, c'est vous ou le psy qui en a parlé en premier ?

Al

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Ceci n'est pas un tigrou Mar 28 Aoû 2018 - 16:32

C'est le psy(chiatre), je cherchais à me renseigner du côté des TSA
je n'avais rien lu des surdoués, tout ce que j'en connaissais c'était l'image populaire qu'en avait mes parents enseignants (en gros pour eux le surdoué c'est celui qui passe son bac à 14ans)

_________________
Charte ZC
Ceci n'est pas un tigrou
Ceci n'est pas un tigrou

Messages : 3683
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par fift Mar 28 Aoû 2018 - 16:34

En ce qui nous concerne, c'est la directrice de la crèche de mon fils (eh oui ! elle-même maman d'un enfant HP, sacré coup de bol hein ?).
Et donc, par mimétisme, je me suis aussi orienté vers cette piste.

fift

Messages : 6867
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Al Mar 28 Aoû 2018 - 16:40

D'accord ! Et comment ont-ils su que vous étiez Hp ?

Al

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Ceci n'est pas un tigrou Mar 28 Aoû 2018 - 16:44

Ca fait partie de leur boulot de détecter ça Smile

_________________
Charte ZC
Ceci n'est pas un tigrou
Ceci n'est pas un tigrou

Messages : 3683
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par fift Mar 28 Aoû 2018 - 16:50

Pour la directrice de crèche, c'est en regardant mon fils évoluer, qui lui a rappelé le sien. A l'époque, il avait vraiment un comportement très différent des autres enfants, et notamment des crises de colère assez violente.
C'est mon fils qu'elle a détecté HP, pas moi Wink .

Comme mon fils et moi nous ressemblions de manière TRES frappante, que ça n'allait pas fort de mon côté et que tout ce que j'ai lu alors sur les HP me rappelait terriblement mon enfance, j'ai décidé de passer le test.
Mais ça ne m'a pas empêché d'avoir toutes les interrogations que tu as également - c'est normal et plutôt bon signe.

fift

Messages : 6867
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Al Mar 28 Aoû 2018 - 17:10

Ok, merci pour le renseignement ! Je crois que c'est la meilleure chose à faire Smile

Al

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Invité Mer 29 Aoû 2018 - 13:20

1/ La majorité des candidats aux tests Mensa (association dont je suis un ancien membre) était admise suite aux tests réels car ces candidats étaient conscients de leurs différences et donc de leurs chances de succès à l'épreuve.
Cela me semble réfuter l'idée que les personnes HQI sont très étonnées par leur score à l'issue d'une séance de tests.
Rem : pas d'Internet généralisé à l'époque pour s'entraîner aux tests.

2/ Dès que le coût du test (la WAIS, puisque c'est la référence...) est plus élevé qu'ailleurs, il faut se poser des questions sur la motivation du professionnel en question.

3/ Par rapport aux débats sur les termes et définitions, attention aussi à l'effet Barnum !

Wikipedia a écrit:L'effet Barnum, « effet Forer », « effet de validation subjective » ou « effet de validation personnelle », désigne un biais subjectif induisant toute personne à accepter une vague description de la personnalité comme s'appliquant spécifiquement à elle-même.

Rem : il y a quelques années, un ami m'a lu par téléphone mon thème astral et je l'ai trouvé confondant de vérité au point de le valider... Ensuite, on m'a indiqué qu'il était extrait d'un test destiné justement à prouver ce redoutable effet Barnum !


Dernière édition par Nicolas_72 le Mer 29 Aoû 2018 - 20:52, édité 1 fois (Raison : Amélioration première phrase et corrections)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par zelda007 Mer 29 Aoû 2018 - 14:32

Pour répondre à la question initiale, je suis contre les tests pour différentes raisons :
- ils ne sont pas fiables à 100% et dépendent aussi de la compétence du psy qui peut favoriser ou défavoriser (volontairement ou non)
- ils ne se basent que sur certains aspects de l’intelligence
- ils ne prennent pas en compte le stress de la passation (et si le psy est mauvais et bah ça biaise les résultats)
- ils ne prennent pas du tout en compte le QE, après tout l’intelligence émotionnelle est une forme d’intelligence qui devrait être considérée dans le terme zèbre, HPI, douance...

zelda007

Messages : 141
Date d'inscription : 05/04/2018
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par fift Mer 29 Aoû 2018 - 14:52

zelda007 a écrit:Pour répondre à la question initiale, je suis contre les tests pour différentes raisons :
- ils ne sont pas fiables à 100% et dépendent aussi de la compétence du psy qui peut favoriser ou défavoriser (volontairement ou non)

C'est le lot de tous les tests quels qu'ils soient. Et entre autres dans le domaine psychologique. Il reste que ce sont actuellement les tests les plus fiables qui existent pour mesurer ce qu'ils mesurent.

zelda007 a écrit: ils ne se basent que sur certains aspects de l’intelligence
Encore faudrait-il se mettre d'accord sur ce qu'on appelle l'intelligence. Le consensus scientifique a été rappelé plus haut, et en l'occurence le test de QI est à l'heure actuel le test qui mesure le mieux ce qui correspond à cette définition.

zelda007 a écrit:ils ne prennent pas en compte le stress de la passation (et si le psy est mauvais et bah ça biaise les résultats)
Si, justement.
Les tests sont également calibrés pour limiter au maximum l'impact du psy qui fait passer le test, même si évidemment on ne peut pas le réduire à zéro, comme on ne peut pas réduire à zéro l'incertitude d'un capteur qui mesure, au hasard, la vitesse d'une voiture ou la température extérieure.

zelda007 a écrit:ils ne prennent pas du tout en compte le QE, après tout l’intelligence émotionnelle est une forme d’intelligence qui devrait être considérée dans le terme zèbre, HPI, douance...
Le quotient émotionnel n'a aucune validité scientifique, et n'a donc aucune raison d'être intégré dans un test scientifique. On en revient à la définition de l'intelligence mentionnée plus haut.


En gros, le WAIS mesure la capacité et la rapidité d'un sujet à analyser et résoudre une situation donnée. Cela fait appel à la mémoire immédiate, la mémoire à long terme, la capacité à trouver un lien entre des éléments apparemment disparates et la rapidité à exécuter tout cela.
Ni plus, ni moins.

La méthode scientifique d'établissement de ce test est rigoureuse et recalibrée régulièrement. Partant de là, je ne comprends pas qu'on puisse "être contre". C'est comme si on disait : je suis contre l'exams de maths parce qu'il ne prend pas en compte l'informatique.
On peut en revanche parfaitement considérer que ce test n'est pas adapté à ce qu'on souhaite personnellement évaluer (mais dans ce cas là, merci de ne pas dire qu'on souhaite mesurer son intelligence).

fift

Messages : 6867
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Pieyre Mer 29 Aoû 2018 - 15:10

Al, j'apprécie que je tu sois d'accord avec moi, mais je ne suis pas sûr que tu sois totalement d'accord. Le principe des tests, quand bien même ils seraient étendus, c'est de considérer qu'il y a une intelligence potentielle en l'individu. J'y souscris en grande partie, sinon je serais obligé de récuser qu'on puisse faire passer des épreuves à des élèves et de les noter sur cette base qui ne représente pourtant qu'un échantillon formalisé et standardisé des épreuves réelles auxquelles ils seront confrontés dans la vie. Mais, cette intelligence potentielle, je ne la conçois que sous la forme d'une intelligence qui peut se manifester en acte, et non pas à la façon d'une identité abstraite. C'est seulement pour cela que je mentionne qu'il y a diverses modalités de l'intelligence : parce qu'il y a diverses voies de réalisations qui peuvent être qualifiées d'intelligentes. Mais, s'il s'agit d'effectuer une mesure de ce potentiel, eh bien j'en reste pour le moment à la conception selon laquelle le QI est le plus adapté pour cela, malheureusement.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Invité Mer 29 Aoû 2018 - 16:14

le vrai test de l'intelligence c'est la vie

ou tu t'adaptes et en fait quelque chose que ce soit dans n'importe quel domaine du plus pointu au plus bateau

soit pas

et si tu ne t'adaptes pas la question est de savoir si tu changes ce monde ou pas

l'intelligence reste une capacité d'adaptation, une capacité d'user des outils qui conviennent ou d'en inventer de nouveaux

un test peut mesurer certaines choses, certains capacités ou vitesse, don d'utiliser ou pas mieux que la moyenne

mais fondamentalement c'est comme le sculpteur, quel est l'outil qui convient, qu'il est utile d'utiliser pour produire son oeuvre

c'est valable dans tout y compris en science, ou en art

dois je me conformer aux dogmes aux conventions et user des outils comme les autres et avec le même choix que les autres

ou dois je comprendre, pourquoi comment utiliser cet outil plutot qu'un autre, quand mais aussi surtout comment

ne puis refaire cette théorie autrement, pourquoi n'utiliserai je pas le mauve là ou chacun utilise le jaune depuis des siècles

innover, créer est tout aussi important que savoir utiliser un don

l'intelligence sait utiliser mais sait aussi quand et comment, y compris ne pas l'utiliser de peur des conséquences

l'intelligence est donc aussi invisible parfois parce qu'elle le doit ou le devrait

l'intelligence n'a pas de convention c'est ce qui la rend si difficile à évaluer




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Pieyre Mer 29 Aoû 2018 - 16:48

Oui, mais la notion d'adaptation n'a de sens que si l'on procède à une évaluation de cette adaptation. Qu'elle soit imparfaite, ce n'est que partie remise.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Al Mer 29 Aoû 2018 - 22:39

Bonsoir à tous !
Nicolas, je suis d'accord sur le fait que leq HQI savent, à mon avis, qu'ils le sont à cause de leur décalage. Peut-être pas tous, mais par exemple une amie à moi l'a passé et je sentais bien qu'elle le savait. Enfin elle n'avait pas un HQI (129) mais il était plutôt haut, de son point de vue et du mien. Et à propos de l'effet Barnum, il n'était pas validé alors ? Si tu as réellement un HP.
Zelda, oui, c'est vrai, je trouve aussi que cela n'evalue que la logique. Alors qu'il y a, soi disant, huit formes d'intelligence, si je me souviens bien. Après pour la gestion du stress par le psy, je pense que ça dépend d'eux. Certains le prennent en compte tandis que d'autres pas, visiblement ...
Et puis d'abord, pourquoi l'intelligence devrait être évaluée scientifiquement ? Oui, peut-être parce que sinon chacun pourrait y poser sa définition et se prétendre l'être. Mais alors on devrait prendre en compte le QE ...
Et autre question : est-ce que les zèbres ont obligatoirement un HQI ?

Al

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Invité Mer 29 Aoû 2018 - 23:08

@AI : Je pense que l'effet Barnum prend place à partir d'un discours flou, imprécis, vague, généraliste, basé sur des sensations personnelles ou sur des concepts non reconnus par la communauté scientifique.

Pour le texte suivant, il ne peut y avoir un effet Barnum tant les éléments proposés sont faciles à évaluer.
On peut objectivement reconnaître un HQI.

Signes d'un QI élevé chez un enfant :
a appris à lire tôt (et/ou très facilement)
lit beaucoup
est très curieux (pose beaucoup de questions à son entourage)
(se) pose des questions profondes sur la vie (métaphysique)
réussit à l'école sans trop d'effort
a un vocabulaire étendu
possède une grande mémoire sémantique
a des facilités pour les sciences, les énigmes, les jeux de réflexion, etc.
supporte mal la répétition dans les apprentissages

On est loin des descriptions basées sur l'état psychologique d'une personne (se sentir incompris, rejeté, en décalage, en souffrance, etc.). Je ne nie pas l'existence de ces états psychologiques chez beaucoup de gens mais pourquoi les associer au QI ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Invité Mer 29 Aoû 2018 - 23:15

Nicolas_72 a écrit:@AI : Je pense que l'effet Barnum prend place à partir d'un discours flou, imprécis, vague, généraliste, basé sur des sensations personnelles ou sur des concepts non reconnus par la communauté scientifique.

Pour le texte suivant, il ne peut y avoir un effet Barnum tant les éléments proposés sont faciles à évaluer.
On peut objectivement reconnaître un HQI.

Signes d'un QI élevé chez un enfant :
a appris à lire tôt (et/ou très facilement)
lit beaucoup
est très curieux (pose beaucoup de questions à son entourage)
(se) pose des questions profondes sur la vie (métaphysique)
réussit à l'école sans trop d'effort
a un vocabulaire étendu
possède une grande mémoire sémantique
a des facilités pour les sciences, les énigmes, les jeux de réflexion, etc.
supporte mal la répétition dans les apprentissages

On est loin des descriptions basées sur l'état psychologique d'une personne (se sentir incompris, rejeté, en décalage, en souffrance, etc.). Je ne nie pas l'existence de ces états psychologiques chez beaucoup de gens mais pourquoi les associer au QI ?

moi je possède les deux caractéristiques, qi et curiosité sémantique et tout le bataclan des sciences énigmes et l'état psychologique, la preuve que cela peut AUSSI être associé

mais cela peut aussi être dissocié

ou alors je suis vraiment unique dans mon genre ce qui n'est pas totalement exclu


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Ceci n'est pas un tigrou Mer 29 Aoû 2018 - 23:24

Al a écrit:
Et autre question : est-ce que les zèbres ont obligatoirement un HQI ?

il y a autant de définition du mot "zèbre" qu'il y a de gens qui savent ce que ça peut représenter, et tu en as déjà eu plusieurs sur ce topic

tu devrais arrêter de focaliser dessus, parce que ça n'apportera pas de réponse à ta problématique
Ceci n'est pas un tigrou
Ceci n'est pas un tigrou

Messages : 3683
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 41
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Al Jeu 30 Aoû 2018 - 0:08

Nicolas, parce que comme dirait Jeanne Siaud-Facchin, le HPI est trop intelligent pour être heureux Smile
Non, plus sérieusement, je suppose que c'est parce qu'il a du mal à se faire comprendre des autres, il s'intéresse à autre chose et donc est isolé ( pas forcément mais ça semble logique) etc, etc.

Al

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Al Jeu 30 Aoû 2018 - 0:10

ZebMckay, oui c'est fort possible ! Et penses-tu qu'il peut y avoir seulement l'état psychologique, sans les caractéristiques intellectuelles ? ( question un peu débile car contradictoire mais je voulais l'avis quand même ^^ )
Olivier, je vais chercher ces topics et oui, je m'eparpille un peu, excusez-moi Smile

Al

Messages : 42
Date d'inscription : 13/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par zelda007 Jeu 30 Aoû 2018 - 9:17

fift a écrit:
Encore faudrait-il se mettre d'accord sur ce qu'on appelle l'intelligence. Le consensus scientifique a été rappelé plus haut, et en l'occurence le test de QI est à l'heure actuel le test qui mesure le mieux ce qui correspond à cette définition.
Oui, je plussoie ! Vu le nombre de définitions différentes qu'on trouve, pas étonnant que les avis diverges sur les tests de QI.

fift a écrit:
Si, justement.
Les tests sont également calibrés pour limiter au maximum l'impact du psy qui fait passer le test, même si évidemment on ne peut pas le réduire à zéro, comme on ne peut pas réduire à zéro l'incertitude d'un capteur qui mesure, au hasard, la vitesse d'une voiture ou la température extérieure.
Je ne suis pas trop d'accord mais je veux bien te croire qu'ils ont essayé de prendre en compte l'aspect stress en élaborant la WAIS. Par contre, pour le psy, ça dépend vraiment de ses compétences et certains appliquent bêtement les règles sans se soucier de comment se comporte la personne pendant le test. Pour le prix que ca coûte, je trouve ca triste...

fift a écrit:
En gros, le WAIS mesure la capacité et la rapidité d'un sujet à analyser et résoudre une situation donnée. Cela fait appel à la mémoire immédiate, la mémoire à long terme, la capacité à trouver un lien entre des éléments apparemment disparates et la rapidité à exécuter tout cela.
Ni plus, ni moins.
Parfaitement d'accord et c'est justement cela que je trouve réducteur Wink

zelda007

Messages : 141
Date d'inscription : 05/04/2018
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par fift Jeu 30 Aoû 2018 - 9:39

Nicolas_72 a écrit:

Signes d'un QI élevé chez un enfant :
a appris à lire tôt (et/ou très facilement)
lit beaucoup
est très curieux (pose beaucoup de questions à son entourage)
(se) pose des questions profondes sur la vie (métaphysique)
réussit à l'école sans trop d'effort
a un vocabulaire étendu
possède une grande mémoire sémantique
a des facilités pour les sciences, les énigmes, les jeux de réflexion, etc.
supporte mal la répétition dans les apprentissages

On est loin des descriptions basées sur l'état psychologique d'une personne (se sentir incompris, rejeté, en décalage, en souffrance, etc.). Je ne nie pas l'existence de ces états psychologiques chez beaucoup de gens mais pourquoi les associer au QI ?


Je suis totalement en phase avec Nicolas.

Ne pas confondre les éléments "objectifs" de comportement d'un HQI (ceux que listent Nicolas grosso modo) et les conséquences qu'en subissent parfois certains HQI (décalage, etc) et qui les amènent à consulter - et qui accessoirement sont les mêmes que pour un certain nombre d'autres malaises d'origine totalement différente.

fift

Messages : 6867
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Pieyre Jeu 30 Aoû 2018 - 10:36

Une question que je me pose : faut-il chercher à minimiser le stress ou bien en tenir compte pour fournir une meilleure évaluation des capacités intellectuelles ? Autrement dit, est-il utile de tester les capacités de base de la personne ou bien ses capacités dans une situation qui ressemble à un contexte où l'on doit fournir une prestation intellectuelle ? Selon moi, tout dépend de ce qu'on cherche à mesurer. Chez un enfant, il est sans doute utile de minimiser le stress, parce qu'il encore en développement. Mais, si je devais embaucher des employés et pour cela faire appel à un organisme de passation de tests, je préférerais qu'ils soient mis dans des conditions proches de celles du travail qu'ils auront à effectuer, et avec même un stress un peu haut relativement à ces conditions.

Ainsi dans la matinale de France Culture de ce matin, il était question des études de médecine, mais cela aurait pu tout aussi bien être celles d'ingénieur, qui ne sont pas de même nature que celles qui conduisent à la recherche. N'est-il pas question aussi de tester les capacités de résistance des candidats ?

Par ailleurs, le stress n'est pas handicapant de la même façon pour tout le monde. Ainsi je me souviens qu'en classe de terminale, le fait de passer des épreuves de quatre heures dans un gymnase, chacun à une table éloignée des autres, était peut-être plus stressant que dans la salle de classe habituelle, mais c'était plutôt pour moi un bon stress.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Invité Jeu 30 Aoû 2018 - 10:48

Al a écrit:ZebMckay, oui c'est fort possible ! Et penses-tu qu'il peut y avoir seulement l'état psychologique, sans les caractéristiques intellectuelles ? ( question un peu débile car contradictoire mais je voulais l'avis quand même ^^ )

lol comme on dit il n'y a pas de bête question, il n'y a que de bêtes réponses

on peut très bien à mon sens présenter un effet barnum sans être surdoué, on peut avoir des tas de raisons de ne pas être adapté au monde , avoir un décallage en sensibilité ou avoir été battu écorché vif au plan psychologique, être détruit par ses parents, ou dans un milieu culturel ou cultuel agressif, ou avoir vécu des tragédies, des guerres, ou vivre dans un quartier pourri etc

cela peut aussi simplement être un caractère asocial ou de mâle alpha dans un lieu où il ne se développe pas

bref comme on dit distinguer condition nécessaire et suffisante

il ne suffit pas de ne pas être heureux pour être surdoué mais si on est surdoué on a une chance de ne pas être heureux sans doute un peu plus importante que la moyenne, ce qui ne signifie pas non plus que tous les surdoués soient malheureux, il y en a qui n'ont pas le moindre problème ou nettement moins, en core que les masques et les facades..

et puis la définition du bonheur.. pas simple, qui est vraiment heureux tous le temps , c'est un mythe

je suppose donc aussi que c'est le milieu dans lequel évolue le surdoué qui peut faire une différence, famille unie, confort matériel, accès au savoir, milieu professionnel ouvert et inspirant, professeurs aidants et ouverts, toutes ces personnes qu'on croise nous façonnent, au moins en partie

si vous tomber sur des enfoirés obtus, sur que votre vision du bonheur sera davantage une vision de combat en zone urbaine

les écoles spécialisées ne garantissent pas un sanctuaire pour autant, des gens mauvais il y en a partout, mais cela limite le risque

les familles on ne choisit pas, on tombe dedans, l'amour est le facteur clef avec le respect de ce que vous êtes et non la projection que les parents veulent de vous

tu seras un génie plus tard mon fils de 8 ans.. et bam c'(est le bordel et bardaf c'est l'embardée comme disait feu l'humoriste manu.. il me manque cet enfoiré, paix à son âme



bref c'est un peu un jeu de l'oie, on a des cases sur lesquelles il ne faut pas tomber pour pouvoir au mieux développer son surdon ou alors on tombe que sur les cases pourries

le destin la chance que sais je

pour autant le surdoué a un dés particulier qui lui permet par résilience de compenser les cases pourries, de s'adapter et de trouver un moyen d'etre heureux quand même, cela quand il est aux commandes, dès qu'il s'agit du relationnel ou des autres il est face aux autres, impossible de les changer surtout quand ils sont fermés et obtus ou agressifs et méprisants

le vrai choix est de choisir ceux qu'on cotoie

mais parfois on a tellement morflé qu'on n'a plus ni confiance ni la force ou la volonté de faire une nième fois l'effort, on n'y croit plus

si on est tombé sur les bonnes cases du jeu de l'oie et qu'on n'a pas trop croisé d'enfoirés mais au contraire des gens qui vous acceptent et vous inspirent, sur que cela est plus facile

parcours de vie.. père jeu de mot foireux mais pas si loin

qui vous accompagne dans la vie

et puis l'état psychologique change chaque jour et au fil du temps, on apprend, on s'adapte et des maux disparaissent, d'autres apparaissent, des traumas sont au fonds près à remonter ou on été abordés et purgés

ma définition du bonheur est assez simple, c'est quand les emmerdements se reposent

mais j''ai une vie de combat

je suppose que le surdoué heureux aura une définition terriblement plus positive et étendue et tant mieux

la négation de la souffrance est une chose que je ne comprends pas, ce n'est donc pas parce qu'il existe des surdoués heureux que la souffrance psychologique même d'une minorité de surdoué n'est pas une chose qui mérite le respect et une aide éventuelle

mais le drame c'est que des non surdoués utilisent cette souffrance dans un autre cadre pour se faire valoir, je suis malheureux donc je suis surdoué, non probablement pas

c'est humain, un non surdoué en veut à mort au surdoué, il le jalouse, merde il a facile et pas moi c'est pas juste, ma fille mon fils seront surdoué, je le décide, d'ailleurs cela s'apprends

ben non c'est inné, on ne décide pas et oui c'est injuste quelque part quand on veut le meilleur pour ses enfants

je ne sais pas pourquoi il ya des gens bêtes et des gens intelligents, je ne suis pas responsable de la courbe en cloche, mais je n'en peux rien non plus d'être ce que je suis et d'avoir un mal de chien à fonctionner comme les autres

dans un époque ou on cause de respect des minorités,les surdoués en sont une et les surdoués malheureux un sous groupe aussi

les psys qui en font du business en testant des gosses et ou en pire en posant de faux diagnostics flatteront sans doute les egos des parents comme un prof qui par lassitude et ou sous la menace d'une parent augmentera la cote du cancre pour qu'il passe de classe quand même.. cela existe hélas de plus en plus, ces psys là font un tort important, car avec un faux diagnostic tot ou tard l'enfant sera confronté a son vrai niveau et s'il n'a pas les couilles ou le caractère cela peut être un desastre

c'est le même syndrome tu seras medecin et le gamin doué pour la mécanique n'y arrive pas, ses parents ont tué mozart , le mozart de la mécanique juste pour se flatter l'ego, le gosse n'est qu'un instrument au service de leur ego et non une personne qu'ils aiment

ou alors le surdoué dans une famille de boeuf qui cause physique quand les autres baffrent à table en causant de la ferme celebrité et qui se prend une baffe dans la gueule parce qu'il est arrogant

ne repond pas à ton pere ptit con, pour qui te prends tu

le jeu de l'oie est pas sympa, y a plein de cases de merde

le plus surprenant est que malgré tout des tas de gens avancent, la résilience est quelque chose d'assez typique chez les personnes intelligentes, cette capacité de relativiser, de trouver des moyens, de reussir quand meme

l'etat psychologique ne vient jamais de nulle part

et puis il ya le graal, le surdoué qui est heureux et qui en plus est connu et réussi et admiré de tous, et qui change le monde, des gens exceptionnels dans un groupe déjà gâté

le jeu de l'oie génère une pyramide, c'est injuste mais ainsi va le monde, il n'est pas égalitaire, les chances ne sont pas les mêmes, socialement oiu économiquement, ni en intelligence en beauté ou en force physique ou en aura et présence

chacun est doté , recoit des outils, encore faut il savoir s'en servir

des gens ont tout pour réussir et se plantent, d'autres ne sont pas gâtés et reussissent tout ce qu'ils touchent

l'intelligence du coup n'est qu'un outil

certes puissant, mais il faut apprendre à s'en servir aussi











Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Asperzebre Jeu 30 Aoû 2018 - 15:03

Un message de ce fil a retenu mon attention, sans reçevoir de réponse, aussi je vais y apporter la meinne, qui n'a pas vocation à être généralisable.
Lucy a écrit:Je me pose une question :
Dans ceux qui critiquent la fiabilité d'un test QI, combien l'ont passé et ont obtenu un score supérieur à 130 auprès d'un psychologue formé à la question de la douance ?
J'ai obtenu 135 de QI au WAIS IV, et je fais partie de ces gens qui critiquent la fiabilité du test, tout simplement car, objectivement, il n'est pas fiable pour des profils aux extrémités de la courbe de gauss, l'échantillon de référence étant bien trop faible.
Par exemple, comment, avec un échantillon de 800 personnes au total, et un système comparant les performances d'un individu uniquement à celles des individus de l'échantillon de test de sa propre tranche d'âge, soit une petite centaine dans le meilleur des cas, peut-on prétendre être en mesure d'établir une distinction entre un QI à 135 (1% de la population) et un QI à 150 (moins de 0.1% de la population)?
Plus on s'écarte de 100 de QI (vers le haut ou vers le bas), moins le test est fiable, et arrivé à 130, la seule info pertinente qu'il donne est "vous-êtes largement au dessus de la moyenne", ce qui nous fait une belle jambe si on le savait déjà avant de passer le test.
Ceci nous amène à la suite du message auquel je répond:
Lucy a écrit:Cela étant, personnellement je ne considère pas qu'une personne puisse me garantir son HPI sans avoir fait un test adapté auprès d'un psy formé. Tout simplement parce qu'il existe des gens mal dans leur peau cherchant à se rassurer de leur mal-être en prétextant avoir un potentiel jusqu'à présent inexploité.
Personellement, entre le moment où j'ai découvert le sens communément admis de 'surdoué' (QI>130, 2% de la population), et le moment où j'en ai déduit que j'étais surdoué, et étais en mesure de le garantir à 100% sans nécessiter un quelconque test, il s'est écoulé 1 petite seconde à peine.
Je sais être surdoué depuis que je sais ce qu'est un surdoué.
Nul besoin d'un psy pour ça, la simple connaissance de mon parcours de vie suffisait, et ce malgré un parcours scolaire médiocre: BAC sans mention, études en FAC (pas de prépa/grandes écoles pour moi).
Je l'ai su, tout simplement car, objectivement, je savais depuis tout petit avoir des capacités cognitives très au dessus de celles de mes 'semblables': je lisais à 4 ans (aussi bien qu'aujourd'hui), je faisais des multiplications à 5 ans, j'ai 'découvert' par moi même et par simple raisonnement logique des théorèmes mathématiques durant ma scolarité, que j'employais en ignorant qu'ils portaient un nom, parfois plusieurs années avant qu'une version plus formelle de mon thorème ne nous soit enseignée en cours, j'ai toujours été de très loin le 1er de la classe dès qu'il s'agissait de faire appel à la reflexion plutôt qu'à la restitution de connaissances.

Je pense au concours kangourou des mathématiques par exemple, concours de maths au collège qui testait les capacités de raisonnement en exposant les candidats à des problèmes de maths non résolubles par la réstitution de l'apprentissage (l'application de ce qu'on a vu en cours) et nécessitant de réfléchir par soi-même.
Petit exemple: faire la somme des nombres de 1 à 1000 (pas de calculatrice, avec contraintes de temps, la méthode brute 1+2+3+4...est inenvisageable).
J'avais systématiquement la meilleure note de tout le collège, toutes classes confondues, avec une grosse avance sur le second (le concours était noté sur 120, mon pire résultat a été 100 mon meilleur résultat a été 112, et malgré plus d'une centaine de participants chaque année, le plus haut score jamais atteint par un autre collégien que moi durant mes 4 années de présence là-bas a été de 95...).

Bref, j'avais des éléments objectifs me permettant de savoir être dans les 1% supérieurs de la population sur le plan cognitif, sans nécessiter un quelconque test (et donc, à fortiori, je me savais dans les 2%, ce qui suffit à être considéré surdoué).
Je ne me suis découvert surdoué qu'à l'âge adulte, tout simplement car auparavant, je me savais dans le 'top 1%', mais ça ne me faisait ni chaud ni froid, ça ne correspondait pas à l'idée que j'avais d'un surdoué (plutôt une personne sur 10 millions).

A un moment donné, j'ai été consulter une psy, pour une raison n'ayant rien à voir avec la douance: diagnostic d'autisme, et le WAIS était inclus dans le diagnostic, c'est ainsi que je l'ai passé.
Le 135 que j'y ai obtenu ne me sert personnellement à rien, et pour diverses raisons je n'y accorde aucun crédit (je pense être au moins 5-10 pts au dessus de ce résultat).
Cependant, j'ai commencé à parler de moi même en tant que HQI (au sens QI>130, et non au sens 'zèbre') plus d'un an avant d'avoir fait ce test, tout simplement car je savais que mon QI était supérieur à 130.
Et si je n'étais pas aspie, je n'aurais pas passé le WAIS, et continuerais à m'auto-proclamer HQI, voire THQI (j'ai d'ailleurs de forts questionnements sur ce point: suis-je THQI ou non? et le WAIS IV n'a pas été en mesure de m'éclairer, malgré un résultat chiffré 10 points au dessous du seuil du THQI).
Heureusement, les THQI avec qui j'ai discuté ont l'intelligence nécessaire pour ne pas se fier bêtement au test, et je sais que certains estampillés 145+ me considèrent faire partie des THQI sans l'ombre d'un doute possible malgré mon modeste 135 au WAIS.

Hors, certains HQI(rares heureusement) ne peuvent admettre que l'on se déclare HQI sans avoir passé de test, et exigeaient de moi que je passe le test pour avoir le droit de me revendiquer HQI, ce qui est insultant, car par là ils dénient mon intelligence, en décrétant, sans me connaitre, que je ne peux avoir les capacités intellectuelles suffisantes pour m'auto-diagnostiquer de manière objective, sans recourrir aux tests psychologiques.
Ma passation du WAIS aura au moins eu le mérite de faire taire ces critiques Smile


Dernière édition par Asperzebre le Ven 31 Aoû 2018 - 12:06, édité 4 fois (Raison : orthographe)
Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2209
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Invité Jeu 30 Aoû 2018 - 18:40

c'est clair que tu es clairement plus thqi que hqi ,capacité logique et verbale de haut niveau

moi je conteste toujours mon statut de thqi surtout vu le chiffre donné

certes je suis martien dans certains sub test je ne le nie pas

mais je ne me considère toujours pas comme hors norme à ce point là

d'ailleurs je foire plein de trucs et suis idiot dans plein d'autres

le test ne mesure qu'une partie de ce que je suis et encore en un temps t défini

mais bon parfois j'ai des indices

je joue sur un jeu appelé flow free sur smart quand je dois attendre

il est rare que je cale sur un schéma même complexe

c'est comme si je voyais la solution davantage que la penser



il ya même des aides pour ceux qui savent pas, moi je n'ai jamais besoin d'aide, et je fais cela dans une file d'attente le plus rapidement possible pour me calmer en fait lol

àquoi cela sert il ? ben à rien

mdrrr




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Invité Jeu 30 Aoû 2018 - 18:42

exemple de schéma à resoudre en reliant les points de même couleur Et en utilisant toute la surface

Votre avis sur les tests Maxres10

bon ok celui la est un peu plus complexe il a des ponts et des tunnels

vous êtes censé le résoudre en 10 liens

trop cool non ?

c'est probablement plus une sorte d'intelligence spatiale

si on me met devant les yeux un équation de physique je n'avancerai pas d'un mètre

c'est donc aussi une question de savoir , on applique son intelligence aussi sur une base de savoir,qu'il soit inné ou appris

bcp sont d'ailleurs autodidactes juste parce qu'ils avaient envie de connaitre ceci ou cela

puis mémoire

je me souviens d'un test psychotechnique comme ils appelaient cela dans un recrutement dans le temps

y avait des tas de tuyaux avec manettes , eau froide eau chaude et on devait dire lesquels tourner pour avoir de l'eau froide là et de la tiede dans un autre point

ce n'était évidemment pas facile et il fallait avoir une mémoire visuelle des tuyaux qui se croisaient tel un vrai labyrinthe

la résolution de labyrinthe sert aussi parfois à se tester, bizarrement parfois je vois,parfois je tatonne comme un idiot

à nouveau j'ai bien du mal à piger à quoi cela sert dans la vraie vie

apres tout la vitesse est rarement un argument

dans le feuilleton scorpion qui ne continuera pas ils étaient d'ailleurs systématiquement obligé de poser un critère d'urgence pour faire valoir leurs capacités de surdoués, comme si un surdoué ne pouvait pas aussi prendre son temps

comme si la magie était juste dans la rapidité d'exécution et pas dans le comment on résouds

merde il a déjà fini le calcul, ben oui mais n'y a til pas une autre méthode pour le résoudre ?

peut être que là on peut amener un plus dans la vie de tous les jours



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Invité Jeu 30 Aoû 2018 - 18:54

tiens dans la foulée

https://www.parismatch.com/Vivre/High-Tech/Il-cree-les-labyrinthes-les-plus-complexes-du-monde-868399

http://www.echodelta.net/mafalda/mafalda.htm

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Invité Ven 31 Aoû 2018 - 13:10

Pieyre a écrit:Une question que je me pose : faut-il chercher à minimiser le stress ou bien en tenir compte pour fournir une meilleure évaluation des capacités intellectuelles ? Autrement dit, est-il utile de tester les capacités de base de la personne ou bien ses capacités dans une situation qui ressemble à un contexte où l'on doit fournir une prestation intellectuelle ? Selon moi, tout dépend de ce qu'on cherche à mesurer. Chez un enfant, il est sans doute utile de minimiser le stress, parce qu'il encore en développement. Mais, si je devais embaucher des employés et pour cela faire appel à un organisme de passation de tests, je préférerais qu'ils soient mis dans des conditions proches de celles du travail qu'ils auront à effectuer, et avec même un stress un peu haut relativement à ces conditions.

Ainsi dans la matinale de France Culture de ce matin, il était question des études de médecine, mais cela aurait pu tout aussi bien être celles d'ingénieur, qui ne sont pas de même nature que celles qui conduisent à la recherche. N'est-il pas question aussi de tester les capacités de résistance des candidats ?

Par ailleurs, le stress n'est pas handicapant de la même façon pour tout le monde. Ainsi je me souviens qu'en classe de terminale, le fait de passer des épreuves de quatre heures dans un gymnase, chacun à une table éloignée des autres, était peut-être plus stressant que dans la salle de classe habituelle, mais c'était plutôt pour moi un bon stress.

Je ne pense pas que l'examinateur doive tenir compte du stress lors de la passation de tests.
Ou alors, il faut aussi en tenir compte lors de l'étalonnage du test sur la population de référence.
Il pourrait aussi tenir compte de l'état de fatigue, de l'état psychologique, de la forme du moment, de l'heure de la passation, du repas de la veille, etc.
Bref, cela serait introduire du subjectif non quantifiable de manière inéquitable pour les sujets au mieux de leur forme.

Par contre, la personne testée peut en tenir compte car elle est à même (mieux que quiconque) de savoir si elle était au mieux de ses capacités le jour J.
Il me parait donc raisonnable que quelqu'un réévalue son score consciemment à la hauteur du "préjudice" subi le jour J par des facteurs psychologiques ou autres.

Ex : un QI de 135 obtenu dans de piètres conditions de forme vaut nettement plus, surtout si le plafond a été atteint dans certains subtests sans pour autant décrocher de points supplémentaires...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Asperzebre Ven 31 Aoû 2018 - 17:56

Spoiler:

Je met ça en spoiler, car légèrement HS.
Déjà merci à zeb pour ta compréhension, dommage que tu te soies désinscrit suite aux remarques qui t'ont été faites (et qui ont été supprimées, merci à la modo si elle passe par là).
Il est triste que certains ne voient en ce genre de message que de la vantardise ou de l'égo surdimensionné, et qu'ils ne se privent pas d'exprimer le dégoût qu'ils ont envers ceux qui osent en parler sans tabous.
J'espère en tout cas te revoir bientôt dans les parages.

Merci à Nicolas aussi (je soupçonne fortement que ton dernier exemple me cible, j'y correspond à 100% et je doute fort que ce soit un hasard).

Ensuite, je voulais revenir sur la notion de THQI: dans mon dernier message, je déclare d'une part qu'il y a des THQI, et que je pense en faire partie, et d'autre part que je n'accorde aucun crédit au WAIS pour mesurer des QI >130, ce qui peut sembler contradictoire.

En fait, je fais la distinction entre une chose (quelle qu'elle soit), et la mesure de cette chose (quel que soit le moyen de mesure utilisé).
Ainsi, par exemple, on a pu mesurer la profondeur des océans très tard dans l'histoire de l'humanité.
Pourtant, avant qu'on puisse la mesurer, ces océans avaient déjà une profondeur donnée, ils n'ont pas acquis leur profondeur par magie le jour où on est devenu capable de la mesurer.
En 2000 avant JC, parler d'une mesure de profondeur de 2753 mètres à un endroit précis du globe n'aurait eu aucun sens, et pourtant il existait des endroits ayant une telle profondeur.
La profondeur réelle d'un tel lieu était de 2753 mètres, et la 'mesure' de sa profondeur était inexistante, ou totalement approximative (par exemple "c'est super profond").

Pour le QI, j'ai la même approche.
Je considère la définition du QI comme 'absolue', basée sur un QI moyen de 100, et une formule mathématique basée sur un écart type (15 dans l'échelle de Westler utilisée chez nous, mais d'autres échelles utilisent d'autres écarts-types).
Par conséquent, on peut très bien théoriser un QI à 190, SD15, qui correspond à 6 écarts-types au dessus de la moyenne (d'ailleurs, statistiquement parlant, il existe sur terre des gens ayant un tel QI, mais ils sont totalement indetectables par les tests).
Aussi, j'ai souvent tendance à employer le terme QI 'réel', se référant à la mesure de QI que l'on obtiendrait si on était en possession d'un outil permettant une mesure parfaite de ce QI pour chaque individu (et je suis conscient qu'un tel outil est une utopie), que j'oppose au QI mesuré par le WAIS, qui est un outil imparfait.

Le QI réel m'intéresse bien plus que le QI mesuré, tout particulièrement pour les notions de HQI et de THQI.
A mon sens, un HQI est une personne au QI 'réel' >130, un THQI une personne au QI 'réel'>145, un TTHQI une personne au QI réel >160, et ainsi de suite, chaque écart type supplémentaire (15 pts) rajoutant un T.
Bien évidemment, ceci implique une certaine subjectivité, puisque par définition, le QI réel d'une personne nous échappe.
Je n'aurais pas la prétention de pouvoir mesurer le QI réel de quiconque, mais je pense comme Nicolas qu'à partir de ses propres résultats du WAIS, en prenant en compte certains paramètres que le test ne prendra jamais en compte, comme notre état le jour J, ou encore l'écart qu'ont peut perçevoir entre nos capacités et le plafond des tests (uniquement pour les tests que l'on plafonne), on peut s'auto-affubler un QI 'estimé', qui n'a aucune validité scientifique, certes, mais qui est tout de même bien plus pertinent que le QI donné par le WAIS.

Dans mon propre cas je m'auto-attribue 145-150 comme plage hautement probable, et 140-160 comme plage très hautement probable (l'hypothèse d'un QI 'réel' de 139 ou moins, ainsi que celle d'un QI 'réel' de 161 ou plus, sont presque totalement exclues).
J'estime donc avoir une probabilité d'environ 85% d'être THQI, une probabilité d'environ 14% d'être HQI, et une probabilité d'environ 1% d'être TTHQI.
Ceci explique que je me pense THQI, mais avec une incertitude trop forte pour m'affirmer THQI.
D'où ma suspiçion de THQI, qui n'est en rien incompatible avec le 135 que le WAIS m'a fourni (et je sais que pour certains, ce dernier point est une abbération, mais peu m'importe).

Asperzebre
Asperzebre

Messages : 2209
Date d'inscription : 10/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Votre avis sur les tests Empty Re: Votre avis sur les tests

Message par Invité Sam 1 Sep 2018 - 10:23

Pour compléter ces propos concernant le QI réel et le QI mesuré, on peut aussi procéder à un ajustement par le bas  Smile

Je connais très bien une personne qui est THQI selon la WAIS mais en partie grâce à sa mémoire XXL qui lui a permis d'engranger des scores maximums dans 3 subtests : mémoire des chiffres, vocabulaire et information.

Il me semble que les tests de facteur G sont plus pertinents pour le diagnostic THQI :
- Test des matrices progressives de Raven (forme avancée). Superbe test à tout point de vue. Le meilleur selon moi.
- Tests des dominos D48, D70 et D2000.
- Tests de Cattell (forme 3A et 3B). Il n'est certes pas parfait (design horrible) mais il est clairement impossible de le saturer. Le seuil des 2% est atteint à partir de 34 points sur 50...

Le tableau suivant fait un comparatif des scores : http://colloquysociety.org/col83eqv.htm

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum