La perversion c'est le mensonge

3 participants

Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty La perversion c'est le mensonge

Message par Invité Sam 7 Juil 2018 - 18:47

La vérité n'est pas déductible de la sincérité, car elle est la somme nécessaire afin d'exprimer de réels sentiments, soient de colère, d'amour, d'impassibilité etc...
On ne construit rien sur le mensonge, mais on produit l'artefact , permettant d'inclure, dans une relation basée sur le vrai, c'est à dire sur la sincérité, un faux-semblant d'où la perversion (faire croire en un phénomène erroné, le déroulement juste d'une quelconque vérité.

La vérité: qu'entends-je par vérité, vérité vient de vrai, un ex, un enfant mange un poisson surgelé à la forme rectangulaire, pendant toute sa croissance, jusqu'à ce que cet enfant même, aille au bord de la mer et là, il y découvre des bêtes à la forme profilée presque oblongue, possédant écailles, nageoires et branchies et là on lui dit: ce sont des poissons.
Une bonne partie de sa vie ce garçon a cru que le poisson était rectangulaire et muni d'une peau d'un aspect panée.

Concrètement, en allant en bord de mer, il découvre la vérité et ici, le mensonge n'est pas permissif, ni délétère, il est juste un ajustement quant à la réalité que ce garçon a vécu et vivra (elle devient porteuse d'une vérité à suivre, non pas accepter).
Si nous citons Nietzsche, Nietzsche dit: que tout fonctionne par degré, il y a alors une échelle de valeur proportionnelle au contenu du mensonge.
Mais nous savons tous qu'il y a des mensonges utiles et d'autres non...

C'est à dire que plus le mensonge est élaboré dans le but d'atteindre un certain effet, quant à une personne ou un groupe de personnes, plus il possède intrinsèquement en lui l'essence d'une perversion, perversion vient de pervertir.
Si il est inclue que perversion est l'action du verbe pervertir ( faire changer contre son gré, abuser de son pouvoir en ce sens), on peut déduire sans problème, qu'un pervers est un être qui voue son existence au mensonge qu'il produira dans le seul but, d'induire en l'autre, sa propre mauvaise foi, il sacralise sa parole comme véritable, vraie, à partir de l'instant où, il s'accapare de façon despotique, la façon d'être d'une ou des personnes, subissant l'emprise d'un mensonge, jusqu'à l'introduction de celui-ci au centre de la pensée du sujet, sur lequel s'applique ce dit mensonge.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Invité Ven 13 Juil 2018 - 22:34

La perversion et la conversion, ne sont pas synonyme et pourtant.
Pour un incroyant, sa base de réflexion, ne peut être qu'unitaire, comme dit Nietzsche c'est un penseur en dehors de toutes méthodes de pensée, un penseur libre! il faut, qu'elle soit née de sa pensée cette méthode, cette appropriation du monde...Aussi rappeler le culte de Dionysos ou de Bacchus.
Donc sans ces deux éléments, on est pas un penseur libre, on reste un croyant qui ne se subdivise pas de la masse, réfléchir en groupe c'est comme aller à la messe, il faut juste remplacer le pain et le vin, par des frites et des moules.

D'où le rapport perversion, conversion.

Les muses fréquentent tout aussi bien Apollon, que Dionysos...
le rapport au temps dans l'olympe n'existe pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Like a Frog Sam 14 Juil 2018 - 1:26

Moi aussi j'adore l'absurde.

Like a Frog

Messages : 1151
Date d'inscription : 24/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par LaArchiMadOldR Sam 14 Juil 2018 - 1:33

A mon avis:
le problème,
ou plutôt un des problèmes,
c'est que ça se prétend sensé...
LaArchiMadOldR
LaArchiMadOldR

Messages : 817
Date d'inscription : 09/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Invité Sam 14 Juil 2018 - 12:57

Aigue-Marine69 a écrit:Intéressant mais ne pas mettre tout les gens sincères dans le même panier, ici tu parles des gens :
- Non renseignées
- Subjectif
- dans le déni et donc sophisme

Mais peut-on en déduire que tout ces gens sont dans la perversion ? Logiquement non... tout dépend des cas...
salut,
il est vrai que produire des généralités n'est pas forcément plausible, comme il y a des gens qui pourraient penser la même chose, mais qui ne le diront jamais. c'est à dire entre penser sincèrement et entretenir une certaine fatuité en certains domaines, la résultante, qu'on le veuille ou non, sera de même acabit usuellement, ce qui ne veut pas dire que les gens pensent de même, mais, quand même...
Quand on violente quelqu'un, une seule et unique personne pour une raison non-fondée, mais dont la structure personnelle, introduit des idées personnelles, non passa base, ce qu'il est, est différent de ce qu'il perçoit, on instigue alors, un point révélateur et je reprends Nietzsche disant détester "les acteurs", je n'irai pas jusqu'à dire vraiment cela, mais je ne peux l'omettre non plus.
Ce qui explicite l'usage de la perversion, en mettant en antagonisme direct: acteur et authenticité, l'un compose sa vie sur l'artefact nécessaire à devenir ce qu'il est ou se qu'il croit que ce que les autres perçoivent de lui, induisant sa personne factice au centre des préoccupations impersonnelles et l'autre se livre corps et âme, par l'essence même qui le compose à ce qu'il est.

Jouer un rôle, attribut un état pervers sans forcément de grandes conséquences, car ce n'est pas sa véritable proprioception, mais l'image de ce qui n'est pas, de ce qu'il est réellement, il coexiste alors mensonge et perversité qu'on le veuille ou non.
Qui ne joue pas un rôle d'ailleurs?
Je viens d'en discuter ce matin, à notre époque, ce qui nous détermine, n'est pas l'Homme, mais son statut et son application dans la société, et l'on voit bien par internet cette structure destructurelle, ce besoin d'antagonisme unitaire, ces pléonasmes résurgents, mobilisant l'immobilisme à penser, ce qui devrait advenir pour un état sociétal à venir.
j'aimerai revenir sur l'idée du réel et du factice, sur l'inclusion du factice dans le réel, mais je vais m'arrêter ici, puisque je pense que tu comprendras, que l'immobilisme perçoit son avenir, comme un phénomène "existant", par le reflet de son propre mensonge et non comme quelque événement réel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Invité Sam 14 Juil 2018 - 13:11

Winstonking le travail sur soi est d'introduire des faits réels, afin de créer l'obsolescence d'un malaise perçu comme "psychologique".
Il faut savoir que Nietzsche a inspiré le père de la psychologie, c'est à dire Freud.
Sans parler de l'induction en préambule des idées de Schopenhauer.
C'est très tendancieux de me dire que cela ne soit pas "scientifique", quand on ne connait même pas les bases winstonking...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Like a Frog Sam 14 Juil 2018 - 13:43

Vous egayez ma journée !

Like a Frog

Messages : 1151
Date d'inscription : 24/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Like a Frog Sam 14 Juil 2018 - 13:44

Nietzche qui inspire Freud.

Putain sans déconner, j'adore votre humour !

Like a Frog

Messages : 1151
Date d'inscription : 24/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Invité Sam 14 Juil 2018 - 13:53

certes, certes.
On fait ce qu'on peut pour amuser la galerie. Et je crois que j'excelle en cela.
Ceci 65 mbps c'est très fort. Se tape la tête cont SOS

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Invité Sam 14 Juil 2018 - 20:26

tu dis n'importe quoi, tu as rien lu. bye

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Crystal Teinté Sam 14 Juil 2018 - 20:38

Moi je te suis d'accord en partie avec toi .
Merci pour ta vision des chose car la raison est un raisonnement et le tien me parle

Crystal Teinté
Crystal Teinté

Messages : 110
Date d'inscription : 06/04/2018
Age : 43
Localisation : Le pays d'Oz

Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Invité Sam 14 Juil 2018 - 20:46

non je n'ai pas poursuivi parce que je n'allais pas te disséquer, quelques ouvrages, qui une fois explicité, seront en ta possession cyclops

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Crystal Teinté Sam 14 Juil 2018 - 20:51

Ah la liberté d' expression mon amour.

Crystal Teinté
Crystal Teinté

Messages : 110
Date d'inscription : 06/04/2018
Age : 43
Localisation : Le pays d'Oz

Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Invité Sam 14 Juil 2018 - 21:04

Par amour on ferait n'importe quoi, ce qui corrobore avec ta réponse sur le fil de winstonking "suis je dieu".
Et j'avoue que selon sénèque winstonking n'est pas loin de la vérité, la seule différence c'est qu'un dieu vit éternellement, alors que celle d'un homme non, l'approche des stoïciens est très intéressante.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Invité Sam 14 Juil 2018 - 21:14

bon je t'achève maintenant, sans douleur, maintenant, pour prouver que tu dis n'importe quoi: Nietzsche n'est pas philosophe, mais philologue et Schopenhauer est métaphysicien, non seulement tu lis rien, mais tu oses prétendre, des chose qui t'échappent, mais c'est tout Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Crystal Teinté Sam 14 Juil 2018 - 21:16

Winston king je kiffe
Crystal Teinté
Crystal Teinté

Messages : 110
Date d'inscription : 06/04/2018
Age : 43
Localisation : Le pays d'Oz

Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Invité Sam 14 Juil 2018 - 21:24

je le reconnais winstonking Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Like a Frog Sam 14 Juil 2018 - 21:35

On peut totalement reprendre une philosophie et l'appliquer pour une "psychologie".
Si nous voulons ou constatons dans le réel la volonté de puissance, cette attraction au ressentiments et l'idée du devenir.
On voit ainsi la daseinanalyse et certain psy, tout à leur honneur, n'hésitent pas a s'inspirer de penseur, tel que Nietzsche.
L'humain se comprend par ces "principes premiers".
Nietzsche est admirable pour la comprehension de l'homme, de soi-même.
Si on veut se donner la peine de le lire sans a-priori, si l'on est prêt à s'accrocher (c'est a dire a se remettre et remettre en question), et si l'on est assez fort pour ne pas se laisser avaler (ni adherer totalement, ni repousser), ce qu'il dénonce justement dans nos comportements : Les réactions. C'est à dire ces especes de jugements précipités.
On apprends beaucoup, assez pour subir une métamorphose.

La pensée, la grande pensée, c'est puissant.
Seulement fait pour les esprits amoureux, grand ouvert sans doute.

Like a Frog

Messages : 1151
Date d'inscription : 24/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Invité Sam 14 Juil 2018 - 22:03

la pensée de Nietzsche est sécable en deux parties distinctes, il y a la philologie allemande s'appliquant aux moeurs et coutumes du peuple sans notion péjorative, ce que tu dis est en partie exacte, comme celle de Freud avec métapsychologie s'adressant aux hommes avec la notion de sublimation qui n'est toujours pas éludée.
Et donc avec le père de ces deux penseurs Schopenhauer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Invité Sam 14 Juil 2018 - 22:16

En fait Schopenhauer propose exactement la même méthode scientifique, il classifie deux sortes d'êtres...
Pour la petite info, on considère Schopenhauer comme un pessimiste, mais toute sa vie il fut un jouisseur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Like a Frog Dim 15 Juil 2018 - 0:13

WinstonKing a écrit:Enfin, voyez ce que je veux dire

Non.

Like a Frog

Messages : 1151
Date d'inscription : 24/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

La perversion c'est le mensonge Empty Re: La perversion c'est le mensonge

Message par Like a Frog Dim 15 Juil 2018 - 0:46

http://guykarl.canalblog.com/archives/2014/03/10/29402416.html

Like a Frog

Messages : 1151
Date d'inscription : 24/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum