Zèbres et maths

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Vous êtes/étiez plutôt doués ou pas pour les mathématiques ?

Zèbres et maths - Page 3 Vote_lcap33%Zèbres et maths - Page 3 Vote_rcap 33% 
[ 133 ]
Zèbres et maths - Page 3 Vote_lcap29%Zèbres et maths - Page 3 Vote_rcap 29% 
[ 115 ]
Zèbres et maths - Page 3 Vote_lcap28%Zèbres et maths - Page 3 Vote_rcap 28% 
[ 113 ]
Zèbres et maths - Page 3 Vote_lcap10%Zèbres et maths - Page 3 Vote_rcap 10% 
[ 41 ]
 
Total des votes : 402
 

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par prométhéus le Mer 25 Oct 2017 - 19:44

Pieyre a écrit:Prométhéus, ta solution est la même que la mienne, mais sous une autre forme. Pour t'en convaincre, il te suffit d'appliquer l'identité remarquable a3 + b3 = (a + b)(a2 - ab + b2) afin d'éliminer les radicaux des dénominateurs.

À remarquer par ailleurs que nos deux formes ne sont pas complètement simplifiées, puisque √837 = 3√93 et √(31/108) = 1/18 √93.

Oui ce sont bien les mêmes solutions, bien moche en tout cas, l'idéal serait un développement en fraction continue. :/

prométhéus

Messages : 345
Date d'inscription : 26/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par Fab. Fabrice le Mer 25 Oct 2017 - 22:41

Perso, les profs de math ( du genre de ceux qui postent ici Lol) me laissent froid, voilà pourquoi :

Un prof de math pose un truc genre équation 2nd dégré au tableau ( je me souvient plus, c'était y'a longtemps) , 10 ou 15 minutes poiur résoudre dit-il, à peine l'écrit-il j'ai un flash , je connait le résultat, je le "sent" impossible de savoir pourquoi/comment, je léve la main et lui demande si c'est le résultat qui compte, il me répond "oui", je lui donne le résultat exact et là... il commence à se lancer dans une embrouille pour me prétendre en fait que c'est la démonstration qui compte ( y'vait des points en jeu, c'était genre interro livrée au fur et à meseure), bref, j'ai laché les maths, jugé les profs de maths comme source non fiable ( a juste titre, soit la première réponse était éronnée, soit la seconde non recevable, faut choisir...) , du coup jamais rien fouttu dans ce domaine ensuite(*), (au dessus de la moyenne je crois aux exams , genre 13, comme partout, avec un bon coef mais je peu plus dire)

Je pense que mes profs de maths sont morts profs de math, VDM quoi, je regrette pas...

A part que du coup je peut pas répondre au sondage....


(*) eh ouai, l'affect fait parfois que tu ne bosse en fait pas "pour toi" mais pour le prof ( Bon l'histoire/géo, avec la blonde canon, j'ai bien progressé, le programme duu lycéé en une année !)
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 51
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par Invité le Ven 27 Oct 2017 - 16:09

variante:
Encore merci à Pieyre et à Prométhéus pour leur coup de main !

Zèbres et maths - Page 3 Varian10

Je ne sais pas trop si l'on y gagne en esthétique, mais bon...

Wink


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par Pieyre le Ven 27 Oct 2017 - 17:58

Variante :
Oui, c'est plus symétrique encore en effet. C'est important l'esthétique en mathématique, qui est faite de symétries et de minimalités.

Ou alors, en reprenant la forme de Prométhéus, on peut aussi trouver :

LC = √3 / (3√(√(29-2) + √(29+2)) + 3√(√(29-2) - √(29+2)))

c'est-à-dire en puissances fractionnaires :

LC = 3^(1/2)/((((29-2)^(1/2)+(29+2)^(1/2))/2)^(1/3)+(((29-2)^(1/2)-(29+2)^(1/2))/2)^(1/3))

Cela ne fait intervenir que les nombres 1, 2, 3 et 29 (qui lui-même est égal à 33 + 2). Peut-on faire mieux ?

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par Invité le Mar 5 Déc 2017 - 20:42

J' étais très bon en math .... quand je m' y intéressais.
J' ai toujours eu des problème avec le par cœur, en général je connaissait un théorème par se démonstration
J' ai eu deux belles années, la terminale et ma première année de fac...
Aprés je suis tombé amoureux et je suis allé explorer  ... autre chose...
En terminale, j' étais tellement en phase avec le programme que j' ai "trouvé" les énoncés du bac blanc pris dans les Anabacs antérieur,  et je "savais" les thèmes du bac j' ai eu 20.2/20 lol, ça fait pas sérieux pour un examen ... (j' ai appris par ma prof que c' était noté sur 22 et que j' avais négligé une réciproque, trop pressé de sortir en avance pour faire le beau je suppose)

J' aimerais bien reprendre des études en mathématique, j' ai la nostalgie de la réflexion et de la jouissance lors de la naissance d' une belle solution à un problème.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par SB.ABcube le Mer 30 Mai 2018 - 17:46

Hello,

Alors les maths c'est le sujet du moment pour moi.

Je n'ai jamais été très bon en math par paresse et grâce à la grande pédagogie de mes profs.

Le jour ou la factorisation ma fait mettre un 1 parce qu'il faut en développant retrouver la même chose et bien j'ai dit à ma prof que ce n'était pas logique de ce prendre la tête pour avoir la même chose. Je peux parler des démonstrations aussi....... Pourquoi le démonter on voit bien que c'est carré.....

Pourtant, la physique, la méca, la bio tout ce qui utilise des maths j'étais super bon sans trop d'effort.

J'ai eu mon bac et mes autres exams avec trois notes qui utilisent des maths et les maths 9.

D'ailleurs c'est quoi un efforts ?????

J'ai révisé mon bac en 15 jours cela ma semblé une éternité.
J'ai révisé mon BTS en faisant beaucoup de badminton.

Mon concours de prof, j'ai bossé oui et non.

J'ai pourtant la sensation d'avoir beaucoup travaillé ??? alors que j'ai pas trop bossé au dire de tous.

Bref on en revient aux maths. Quand j'ai découvert que j'étais zèbre (y a pas très longtemps). J'ai décidé d'écouter enfin mes besoins et de suivre une route d'évolution plus en adéquation avec LE moi intérieur donc fini le clown manager.

Je me suis souvenu que mes profs de terminale voulaient m'envoyer en prépa et moi j'ai dit non.

A cause des maths justement.

Today, je prépare une agrèg est je défi mon ennemi de toujours les MATHS. Alors ça va sans aller en fait. (vive le perfectionnisme).

Etant surdoué, je pensai que cela allai se passer tout seul et bien NON!!! Il faut bosser quand même.

Il y a même des trucs qui passe pas super. Par ennui, je pense

ALLER!!! Encore deux chapitres après, j'attaque les matières que j'aime bien au naturel.

D'ailleurs comment retenir plus facilement des leçons quand on est zèbres ? Moi lire pour lire ça marche pas.

Je vais peut essayer de me raconter des histoires de leçon. J'ai besoin de vivre un truc, une émotion, une sensation.


On peut parler de l'anglais aussi.

Alors, je suis le triste résultat de 10 ans d'apprentissage en anglais. Un désastre.....

Sauf que maintenant que je prends le temps de vivre. Je voyage et l'anglais et une nécessité.

Alors pour apprendre, je regarde les courses de voiture en anglais!!! Ca marche assez bien.

Mais les 24heures du NURBURGRING en anglais et en monopolisant la TV familiale et bien même le chat parle anglais maintenant.

Par contre les maths quand ça veux plus entrer, il faut que je fasse autre chose sinon explosion.

Je peux bosser 2h maxi par jour et quand tout va bien. Tu parles d'une cadence de travail.....

Donc être zèbres c'est pas se que je croyais au départ.

Déjà c'est dur!!! même pour les maths.

L'espoir d'une réussite passe en un battement de zyeux au pire ouragan de non réussite.

C'est dur à gérer mais cela se gère. Il faut bosser aussi la dessus du coup.

En bref, j'apprends tout les jours un nouveau truc et les maths j'y prends gout un petit peu.

Promis juré le prochain truc sera "l'orthogiraffe"





SB.ABcube
SB.ABcube

Messages : 212
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 41
Localisation : Entre le froid et le chaud mais plutôt froid

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par Naje le Jeu 7 Juin 2018 - 19:42

Jusqu'ici je me considérais comme "littéraire mais pas allergique aux maths".

Puis j'ai découvert que j'étais zèbre (il y a 6 mois), et là je me suis rendu compte que "j'aimais" beaucoup les chiffres (ressentis synesthésiques, intuitions, mémoire, etc.), mais que j'avais "des problèmes en arithmétique".

En réalité, c'est (presque) le seul domaine testé pour le QI où je n'ai pas la fluidité qui, du coup, m'est habituelle.

Donc en fait, d'un point de vue normal, je suis plutôt bonne en maths (ben oui, j'ai quand même eu un bac S avec 16/20 en spécialité maths!), mais je ne me sens pas très à l'aise en arithmétique par contraste avec plusieurs autres domaines où je suis "surdouée" (j'ai vraiment plutôt envie de dire "fluide"!)

Et puis du coup, maintenant que vous posez la question, via ce fil...eh bien oui, j'adorais ça, les maths!

Simplement, ça a commencé à devenir un peu moins facile en 1ère / Terminale S.


Je me demande bien pourquoi j'ai ce point faible en arithmétique, et quand je lis vos témoignages, j'envie presque ceux et celles qui identifient bien le facteur de décrochage (affectif, pédagogique...)!
Naje
Naje

Messages : 54
Date d'inscription : 07/01/2018
Age : 43
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par RealityAndDream le Jeu 23 Aoû 2018 - 2:38

Bonjour !
Moi, j'adore les maths ! Je n'ais étrangement aucun problème dedans... Pourtant, ce n’était aussi évident avant. Je me rappelle d'une prof qui, en primaire, ne faisaient surtout des problèmes très 'scolaires', c'est à dire le coté le plus ennuyeux des maths... La passion est venu quand j'ais demandé à ma prof de maths de 6ème ce qu'était un vecteur. Elle était beaucoup plus dans l'abstraction que les anciennes (où c'est le programme...) et j'ais commencé à bosser sur les maths. Résultat : je suis passé de la division en CM1-CM2 aux équations différentielles et aux matrices en passant par la géométrie "à la règle et au compas" de manière algébrique... De plus, je n'ais jamais eu de moments particuliers où je devais réviser... Bref, merci à cette prof qui m'a permis de commencer réellement les maths !
RealityAndDream
RealityAndDream

Messages : 84
Date d'inscription : 21/08/2018
Age : 15
Localisation : Dans un coin de ma tête

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par berimbau le Jeu 23 Aoû 2018 - 11:48

J’aimais beaucoup la logique des maths, mais j'avais plus de mal avec les chiffres: inversions, oublis, etc. J'aimais comprendre, mais pas nécessairement faire: j'aimais la théorie mais pas les exercices.
Sans TDAH j’aurais sûrement été bien meilleure!
berimbau
berimbau

Messages : 181
Date d'inscription : 24/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par Invité le Sam 1 Sep 2018 - 15:54

Hello 40 ans
Bonne en calcul mental mais je suis d'une génération où on apprenait les tables de multiplication jusqu'à 15 ....
esprit très logique géométrie en deux plans ça passe
à partir du moment où mamie la 3D en 4e j'ai coincé.... c'était pas concret pour moi je sais pas comment expliquer c'était trop loin de mon raisonnement
La prof de maths en 4e été sympa elle me mettait la moitié des points parce que j'arrivais parfois trouvé le calcul mais que mon raisonnement n'était pas forcément adapté à ce qu'elle attendait
Je ne sais toujours pas ce que c'est qu'un vecteur ça fait 15 fois qu'on m'explique ça fait 15 fois que j'ai pas compris en même temps ça me sert pas dans ma vie de tous les jours donc c'est pas grave
Le pire ça a été en physique en seconde pour calculer les moles il y avait deux méthodes: la méthode algébrique et La méthode géométrique .... je me destinais à un bac A2 donc on m'a Appris la méthode algébrique en plus on m'avait dit que ça m'irait bien puisque j'étais assez douée en algèbre. Et ben esprit de contradiction faisant avec je n'ai jamais compris la méthode algébrique en physique mais je suis passée par la méthode géométrique et les fonctions affines pour résoudre les problèmes de moles....

J'ai un problème avec la représentation de l'espace et pourtant ça ne m'empêche pas d'être professeur de géographie et d'avoir un très très bon sens de l'orientation!!!

es

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par RealityAndDream le Sam 1 Sep 2018 - 16:17

Amandine38,
comment essayais-t-on de t'apprendre les vecteurs ? Je pense que tu vas dire que c'est inutile d'essayer de te l'apprendre autrement, mais peux-tu déjà dire des morceaux de phrases que l'on te disais ? Au pire, ça fera 16 fois... Wink
RealityAndDream
RealityAndDream

Messages : 84
Date d'inscription : 21/08/2018
Age : 15
Localisation : Dans un coin de ma tête

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par zebrepat le Mer 5 Sep 2018 - 19:09

Overload a écrit:Bonjour,
Je suis Morpheen, j'ai 22 ans, et je ne sais toujours pas mes tables de multiplications  Suspect

J'étais très forte en maths, à l'école, jusqu'au jour maudit où on a exigé de moi que je note le développement de mes calculs, depuis je m'embrouille systèmatiquement. D'autres zèbres dans ce cas où vous êtes tous des matheux ?  Wink
J'attends vos témoignages !

pourquoi s'en faire pour un sujet aussi trivial

j'etais excellent en math a l'ecole
dans notre société ca n'a aucune importance, il faut plutot chercher a plaire et jouer au mouton de normopensant belant.
dans des commerces, j'ai souvent le cas de gars qui ne peuvent meme pas faire des calculs ecole primaire et ont besoin de leur calculatrice pour une addition Laughing

de toute facon le qi du francais moyen est en chute libre et le principe de singalurité (AI) sera la d'ici 20 ans avec le quantum.

https://www.businessbourse.com/2018/09/04/baisse-generale-du-qi-les-cons-se-reproduiraient-plus-que-les-futes-faisant-baisser-la-moyenne/

zebrepat

Messages : 362
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par kouignaman le Ven 21 Sep 2018 - 14:52

Ben moi archi nul en math et pourtant je suis conseiller patrimonial. Comme quoi, quand ont peut jouer un rôle on finit par faire croire...
kouignaman
kouignaman

Messages : 84
Date d'inscription : 03/09/2018
Age : 45
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par Invité le Ven 21 Sep 2018 - 18:07

En fait, je ne suis plus "si" nul que ça en maths...

Zèbres et maths - Page 3 Smiley32_zpsdb2290ed

Plus sérieusement, je m'en sors plutôt bien quand ce sont des règles très abstraites, applicables à un truc de concret mais invisible. Pas comme les probabilités sur une population ou compter des fenêtres, mais plus sur les échanges de chaleur ou la physique quantique par exemple.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par HPX le Dim 23 Sep 2018 - 18:01

Au collège ma moyenne en maths oscillait entre 5 et 7/20.
J'étais en échec scolaire car le système scolaire m'ennuyait à en mourir.
Mais depuis j'ai fais des progrès
HPX
HPX

Messages : 16
Date d'inscription : 22/09/2018
Localisation : Villeurbanne

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par Elbck le Ven 3 Juil 2020 - 18:16

J'ai été bonne en maths jusqu'au bac+2. (Prepa BL) parce sue c'était logique. Et ensuite école d'ingénieur, on passe le level au dessus des maths... et je m'écroule complètement.
Je n'ai jamais eu l'esprit des maths mais par contre j'ai l'esprit logique, et d'analyse. Du coup jusqu'au lycée en apprenant bien les cours y avait pas de problème...

Elbck

Messages : 10
Date d'inscription : 17/06/2020

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par toutestpossible le Sam 4 Juil 2020 - 14:59

Coucou,

J'ai 27 ans, ne connait pas ses tables de multiplication, et je galère pour un simple produit en croix. Enfin je crois galérer, je me suis toujours dit que j'étais nulle donc je vérifie 15 fois chaque calcul.

En regardant mes anciens bulletins, je me suis rendue compte que je n'étais pas si mauvaise ( entre 11 et 13 de moyenne ). Je crois que je fais clairement un blocage depuis le lycée, c'était la seule matière où " ça ne coulait pas de source " donc ça m'emmerdait Smile

De retour à l'école, je crois très souvent avoir tout foirer lors de calculs appliqués ( en BTS viti-oeno, ça se résume à des doses de soufre, chaptalisation, etc...), et en fait non. Ma confiance en moi proche de zéro, voir ma honte en la matière, en serait la cause selon mon psy... ( La honte déconnecte les lobes frontaux du reste du cerveau apparemment...! du coup, difficile de bien réfléchir...)

Enfin, cela n'a jamais été une matière que j'appréciais particulièrement. Alors que j'adore quand même des matières dites scientifiques, comme la biologie, la chimie, l'agronomie...

toutestpossible
toutestpossible

Messages : 51
Date d'inscription : 23/06/2020
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par Cortico le Dim 12 Juil 2020 - 21:06

Salut,
j'ai toujours été mauvais en maths, et je pense que ça a commencé à l'école primaire parce que je comprenais mal ou pas du tout les consignes, et j'avais du mal à généraliser des règles à partir de cas concrets. Au collège j'ai le souvenir d'un prof qui m'a dit que j'avais répondu à une question avec un raisonnement complètement différent de celui attendu dans un contrôle que j'avais raté. Les maths étant une matière où plus l'on prend du retard, plus l'on a du mal à avancer par la suite, je n'ai jamais rattrapé mon niveau. Et puis d'autres professeurs toxiques (du genre à violemment réprimander un élève dès qu'il a une difficulté) ont achevé de creuser ma tombe.

Pourtant, je ne déteste plus les maths au jour d'aujourd'hui (29 ans). Mais même en essayant de m'y remettre maintenant, je constate encore des difficultés. Et je n'ai aucun plaisir à travailler sur des problèmes complètement abstraits.

Mais j'ai déjà lu un témoignage d'une personne qui avait réussi à s'en sortir en mathématiques en jouant avec les couleurs (et quand elle n'utilisait plus qu'une seule couleur pour travailler sur des problèmes, tout s'effondrait dans sa tête). Je me demande s'il n'existe pas un moyen de tourner les mathématiques qui marcherait mieux et qui serait unique à chaque personne…

Cortico

Messages : 9
Date d'inscription : 12/07/2020
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par RonaldMcDonald le Lun 13 Juil 2020 - 10:01

On ne soulignera jamais assez l'importance de la qualité des profs. Moi aussi j'ai trouvé un résultat par une méthode, euh, alternative. La prof de maths a eu la diplomatie de dire "c'est bien, mais ce n'est pas la méthode standard - voici la méthode standard" sans jugement au fond de sa voix. J'étais très déçu, mais pas traumatisé. Une simple phrase, un simple ton de voix au moment adéquat, et voilà la difference entre un bosse des maths et quelqu'un que ça fait souffrir toute sa vie. J'ai eu beaucoup de chance avec les profs de maths.
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 1501
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 44
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par Schadd le Lun 13 Juil 2020 - 22:06

Les maths et moi c'est une grande histoire... En début de lycée j'étais en échec scolaire et je n'étais absolument pas intéressé par les cours. Toutefois vers la fin de ma première j'ai ouvert mon livre de maths : c'est devenu ma matière favorite et j'étais très fort. J'ai poursuivi en prépa et ça s'est très très bien passé pour ma part ... !!

Schadd

Messages : 12
Date d'inscription : 02/04/2020
Age : 20
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Zèbres et maths - Page 3 Empty Re: Zèbres et maths

Message par StrangeDoc le Dim 4 Oct 2020 - 10:22

RonaldMcDonald a écrit:On ne soulignera jamais assez l'importance de la qualité des profs. Moi aussi j'ai trouvé un résultat par une méthode, euh, alternative. La prof de maths a eu la diplomatie de dire "c'est bien, mais ce n'est pas la méthode standard - voici la méthode standard" sans jugement au fond de sa voix. J'étais très déçu, mais pas traumatisé. Une simple phrase, un simple ton de voix au moment adéquat, et voilà la difference entre un bosse des maths et quelqu'un que ça fait souffrir toute sa vie. J'ai eu beaucoup de chance avec les profs de maths.

Il y a une vidéo sur Youtube destinée aux profs de Maths qui justement dit de faire très attention aux mots employés lorsque l'on s'adresse à un élève qui ne donne pas la réponse à laquelle on s'attendait.
J'ai également eu beaucoup de chance avec mes profs de maths, au collège j'en avais un qui organisait chaque semaine des "Mathador", des sortes de compétition de calcul mental avec une grosse boîte de bonbon à la clefs pour la fin du mois. Autant dire qu'on était tous motivés. J'étais bien à l'aise au collège mais je ne me souviens pas avoir été brillante, j'aimais plutôt les problèmes "hors programme" (pas nécessairement plus difficiles mais juste différents) qu'il proposait.

En seconde, prof ennuyeuse, jeune et qui avait un gros manque de confiance en soi et pouvait se montrer très injuste, moi qui entrais dans une phase "rebelle", j'ai tout fait pour échouer (sécher des dizaines d'heures, ou était-ce des centaines ?) ; j'ai dégringoler à 11 de moyenne.
En première, le prof nous a demandé d'écrire sur une feuille comment on évaluait notre niveau en Maths et là où on voulait arriver, j'étais motivée, j'ai grimpé à 18 puis 20 au bac avec spécialité Maths.

J'ai ensuite fait prépa et les Maths c'était le truc qui coulait de source et n'a jamais posé problème, j'adorais rédiger des démonstrations, j'adorais regarder dehors en m'imaginant voler comme un oiseau puis revenir au cours et reprendre le fil comme si de rien était. J'ai lu un message similaire au début de ce post (de 2011), et comme cette personne, mes problèmes se trouvaient en Physique (et Chimie), je ne pigeais pas.
A présent en master de Mécanique, j'ai enfin choppé un sens physique et la compréhension du lien entre ce que l'on observe et chaque élément de la formule mathématique associée, mais il a fallu trouver des manières alternatives de bosser pour en arriver là.

Pardon pour le roman. Courage pour ceux qui viennent ici et qui galèrent en Maths, vous y arriverez albino
StrangeDoc
StrangeDoc

Messages : 3
Date d'inscription : 30/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum