Métacognition et conscience

2 participants

Aller en bas

Métacognition et conscience Empty Métacognition et conscience

Message par Amplio Sam 2 Juin 2018 - 15:12

Bonjour,

J'ai fait quelques recherches mais malheureusement pas trouvé de réponse satisfaisante à ce sujet. Je me pose des questions sur les méthodes de pensée et le fonctionnement qui y est lié. Je me sens constamment hors de mon environnement, comme si j'avais une conscience supérieure qui impliquait une analyse constante de mon environnement avec un recul considérable. Ce qui fait que lorsque je me trouve dans un groupe social, j'entends les conversations des autres, ma conscience les analyse, et sur une second niveau j'analyse cette analyse. Ainsi le fonctionnement n'est pas uniquement valable pour mon environnement mais pour ma pensée également. Exemple par l'absurde : un personne raconte qu'elle a été chez le coiffeur. Je me demande est-ce qu'elle y va car elle ne se plait pas, car elle voulait changer, autres. Je me demande pourquoi elle voudrait ça, serait-ce pour plaire aux autres? Je me demande si plaire physiquement aux autres, et tout ce monde du paraître n'est pas stupide. Je réfléchis sur le sujet. J'analyse pourquoi je me pose une telle question. Est-ce car moi même je me sens prise dans cette société du paraître, où je ne peux m'empêcher de vouloir plaire aux autres? Etc ...

Je sens donc ma conscience comme située dans une matrice parallèle qui m'empêche toute intégration dans la société. D'où mes inquiétudes pour des maladies psychotiques. Ne sommes-nous pas sensés avoir une seule voix dans notre tête (représentant la conscience)? Pourquoi est-ce que j'en ai plusieurs qui se critiquent l'une l'autre?

Lors de mes recherches, j'ai découvert :

En psychologie, la métacognition est la « cognition sur la cognition ». Autrement dit, la métacognition consiste à avoir une activité mentale sur ses propres processus mentaux, c'est-à-dire « penser sur ses propres pensées »

J'ai l'impression que ceci décrit assez bien le "problème" que je rencontre. Alors je me demande, est-ce un processus normal (si on peut parler de normalité, ici je l'entend dans le sens de "la majorité des personnes")? Je comprend que c'est quelque chose que les personnes recherchent à atteindre, de façon a élever sa conscience. Mais est-ce parfois présent naturellement? Est-ce lié avec le HQI? Ou simplement quelqu'un qui s'y retrouve et pourrait partager sa vision sur ce phénomène?

Merci et bonne journée,
Amplio

Amplio

Messages : 3
Date d'inscription : 02/06/2018
Age : 24
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Métacognition et conscience Empty Re: Métacognition et conscience

Message par Amplio Sam 2 Juin 2018 - 23:13

Vu par 29 personnes et aucune réponse ... Ca n'est pas fort sympa. A savoir que une réponse négative m'expliquant que je suis complètement timbrée serait aussi une opinion qui m'aiderait.

Amplio

Messages : 3
Date d'inscription : 02/06/2018
Age : 24
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Métacognition et conscience Empty Re: Métacognition et conscience

Message par Invité Sam 2 Juin 2018 - 23:34

Ben non, mais je ne sais pas. Pas envie de te raconter n'importe quoi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Métacognition et conscience Empty Re: Métacognition et conscience

Message par Nyaga Sam 2 Juin 2018 - 23:48

Salut,

Pour ma part je pense que c’est un processus assez courant (ça m’arrive plutôt souvent). Après cela devient dérangeant quand c’est systématique ce qui crée une impression de décalage.

Ce n’est qu’une supposition mais je pense que ça arrive en général quand on s’ennuie dans une conversation, qu’il n’y a pas de challenge intellectuel, quand le contenu est particulièrement banal. De ce point de vue, l’exemple du coiffeur est particulièrement parlant (même s’il reste un exemple qui visait à vulgariser ton idée si j’ai bien compris).

Il y a quelque chose du cercle vicieux du décalage lié à la metacoginition un peu comme : sujet banal ==> trouvons de l’interet à ce sujet (pourquoi se couper les cheveux) ==> prise de conscience de la banalité/absurde du sujet-métacognition. Le décalage est présent en amont et en aval de la réflexion (prise de conscience à la fin du raisonnement peut-être).

Nyaga
Nyaga

Messages : 23
Date d'inscription : 19/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Métacognition et conscience Empty Re: Métacognition et conscience

Message par Amplio Dim 3 Juin 2018 - 1:11

Nyaga a écrit:

Ce n’est qu’une supposition mais je pense que ça arrive en général quand on s’ennuie dans une conversation, qu’il n’y a pas de challenge intellectuel, quand le contenu est particulièrement banal. De ce point de vue, l’exemple du coiffeur est particulièrement parlant (même s’il reste un exemple qui visait à vulgariser ton idée si j’ai bien compris).


Merci pour ta réponse,

Je pense que mon exemple un peu trop stupide a eu un effet négatif sur ta perception de mon idée. Ce n'est pas seulement pour trouver de l'intérêt à une situation qui en est dénuée, car c'est aussi le cas lorsque je suis seule, que je réfléchis ou que je lis par exemple. Donc je fais quelque chose qui est intellectuellement enrichissant et je me pose des questions sur ce que je lis (normal...) et ensuite c'est là que la "seconde conscience" s'éveille, où j'analyse pourquoi je me pose de telles questions et pourquoi mes pensées vont en ce sens, ce sur quoi une nouvelle analyse s'en suit. Ceci se produit constamment et laisse une sensation de fatigue mentale très importante.

Amplio

Messages : 3
Date d'inscription : 02/06/2018
Age : 24
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum