Mille débuts, zéro fin

Aller en bas

Mille débuts, zéro fin Empty Mille débuts, zéro fin

Message par isines le Jeu 10 Mai 2018 - 20:25

Hello à tous !
Depuis toute petite j'écris. Depuis toute petite on me dit "alors quand est-ce que tu publies ton livre ?!" (enfin ça a fait suite à "c'est sûr, quand tu seras grande tu seras écrivain !").
Bref j'écris. C'est comme ma langue maternelle. Ecrire c'est faire de la musique pour moi, ça chante à mes oreilles.
J'écris depuis toujours mais... je bloque.
Dès qu'il s'agit de pousser plus loin, de persévérer, je m'arrête.

J'ai pallié à ça, tourné autour du pot, en écrivant pour les autres. J'ai été (une très mauvaise) journaliste pendant 15 ans, une (plutôt bonne apparemment) plume plutôt qu'une enquêtrice.
Mais c'était un pis-aller, écrire comme un mercenaire pour surtout ne pas me retrouver face à moi-même. A mes tripes, là, qui hurlent des trucs que mon cerveau refuse de coucher sur papier (enfin sur écran).

J'ai commencé je ne sais combien de romans. Ils m'habitent, je vis avec. Mais je les arrête très vite. Parce que j'ai la flemme. Parce que je perçois l'inanité, la mauvaise qualité, le côté déjà-vu de ce que j'écris.

Du coup, pour jouer avec ce travers, j'ai créé un compte Instagram où je sélectionne une de mes photos, un peu au hasard, jusqu'à parce qu'elle m'inspire et j'écris l'incipit d'un roman. De ce qui pourrait être un roman. Au début, j'écrivais un incipit par jour. Et là aussi je me suis lassée. Ou j'ai manqué de persévérance. Passion poil dans la main :/

Et ça me rend dingue.
Est-ce que vous vivez ça, aussi ?


isines
isines

Messages : 39
Date d'inscription : 08/11/2017
Age : 42
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Mille débuts, zéro fin Empty Re: Mille débuts, zéro fin

Message par Invité le Jeu 10 Mai 2018 - 23:11

Je ne suis pas amateur de romans, bien trop long à lire (pas assez condensé). Une livre qui m'a régalé lorsque j'étais plus jeune était "Histoires extraordinaires" de Edgar Allan Poe. J'imagine que tu dois connaitre, c'est une recueil de petites nouvelles extra-ordinaires.
Si tu commences beaucoup de romans sans jamais les finir, pourquoi pas essayer d'écrire de courtes nouvelles que tu agrègerais en un livre ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mille débuts, zéro fin Empty Re: Mille débuts, zéro fin

Message par Siegmeyer le Sam 15 Déc 2018 - 21:38

J'ignore si cette astuce fonctionne pour l'écriture (elle fonctionne pour la musique, pour l'apprentissage d'un morceau).

Ecris façon puzzle.
Tu as le début, écris la fin.
Quand tu auras écrit la fin, écrit le milieu.
Ensuite, des petits bouts par ci par là, et assemble le tout.
Siegmeyer
Siegmeyer

Messages : 30
Date d'inscription : 18/11/2018

Revenir en haut Aller en bas

Mille débuts, zéro fin Empty écriture

Message par Mentounasc le Lun 4 Fév 2019 - 5:33

Bonjour

J'écris aussi depuis tout jeune, et j'ai connu le même problème que toi.
Jusqu'à ce que j'en identifie les causes ; la démotivation !

Chacun peut être démotivé pour des causes différentes.
La motivation revient lorsqu'on réalise que l'envie d'écrire n'est pas qu'un fantasme, une rêverie consciente ou un vœu pieu.
Lorsque tu réalises que c'est vraiment ancré profond (ça semble être ton cas) et que tu sais que tu peux enfin dire "merde" au monde entier par le biais de ta plume, même au travers d'un roman, alors tu oses aller plus loin que l'incipit ou les premiers chapitres.
Il me semble donc que quelque chose te bloque. Peut-être une peur inconsciente ? Voici une piste : tu fais allusion à "l'inanité", donc, tu te sous-estimes (pas besoin d'en faire la démonstration, 30 secondes de réflexion amènent inévitablement à cette conclusion). Et la piètre opinion de soi est fréquente chez les HP….
Mentounasc
Mentounasc

Messages : 717
Date d'inscription : 16/01/2019
Age : 64
Localisation : Autour de Monaco

https://www.jecontacte.com/profil/Mentounasc

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum