Incompréhension face à mon état actuel

2 participants

Aller en bas

Incompréhension face à mon état actuel Empty Incompréhension face à mon état actuel

Message par Invité Jeu 26 Avr 2018 - 15:40

Bonjour,

Cela fait longtemps que je n'ai plus posté sur ce forum, je viens vers vous aujourd'hui pour avoir votre opinion, vos conseils sur mon état actuel que je ne comprend pas.

J'essaye de faire court car il y a beaucoup de choses à dire.


Il y a un peu plus d'un an (de Janvier à Mars 2017) j'ai fais une dépression sévère après une rupture amoureuse. J'ai été hospitalisé plusieurs fois jusqu'à mon internement dans un service fermé début Mars. Cet internement n'a duré que trois jours et a été le point de départ d'une sorte de "renaissance". (j'étais alors âgée de 18 ans)

Cela faisait plusieurs années que j'étais en dépression, extrêmement mal dans ma peau, je me détestais, ma relation avec ma famille était chaotique. La rupture qui a déclenché ma dépression intervenait après deux autres relations amoureuses chaotiques.

Après mon internement je suis resté chez moi pendant 6 mois à me reposer, renouant durant les vacances d'été avec une ancienne bande d'amis du lycée. Peu à peu tout allait de mieux en mieux et j'ai réussi à me construire, à avoir une estime de moi et à apprécier la vie. Je ne m'étais jamais sentie aussi bien.

Tout se passe sans encombre donc, niveau études j'ai réussi ma première année de fac sans aller en cours au deuxième semestre (en compensant mon deuxième semestre avec le premier). En Septembre 2017 je rentre en deuxième année. Un pote à moi vient dans ma ville et dans ma promo suite à un concours de circonstances; on passe un premier semestre génial, tout le temps fourré ensembles, on devient de très bon amis. Mais je ne fiche rien pour la Fac et rate mon semestre (9,4 de moyenne). Pendant ce premier semestre je flirt avec une fille sans que ce soit très sérieux. Cette "relation" se termine à la fin du semestre et je le vis sans trop de peine.

Durant les vacances de Noel je rencontre une fille, je finis par m'y attacher. C'est différent de mes autres relations où je m'attache tout de suite et à fond, là je met du temps, je me laisser porter et évite de cogiter et de me prendre la tête. On est ensemble depuis presque quatre mois. Au fond, cette relation n'est pas aussi passionnelle que mes autres relations mais j'aime ma copine.

Au début du deuxième semestre, qui marque aussi le début de ma relation avec cette fille je me reprend en main niveau étude et m'investit afin de réussir mon second semestre. En parallèle je trouve aussi un travail pour l'été. Mon entourage est content car je m'investis et j'ai des projets d'avenir. En bref, tout va vraiment bien.

Le seules problèmes notables que j'ai depuis décembre sont des crises d'angoisses liées à la peur de la mort, un début d'hypocondrie aussi. (paradoxale pour quelqu'un qui a passé des années a avoir des envies de mourir) J'ai aussi peur de la folie et de la maladie mentale (mon passé renforçant cette peur). Ainsi que quelques disputes avec ma famille mais mon état me permet de prendre sur moi et la fac me permet de me concentrer sur autre chose.

En Avril de cette année, un soir, je rentre de la fac et je marche dans la rue en rêvassant. Je me rend compte que je colle un couple marchant main dans la main devant moi. La silhouette me dit quelque chose, je m'aperçois qu'il s'agit de ma première copine et son nouveau mec. Sur le coup je cherche pas à comprendre et change ma direction car je déteste croiser cette fille, ça provoque en moi une angoisse inimaginable et un sentiment dérangeant de colère et d'infériorité. Je rentre chez moi et me rend compte que je cogite beaucoup la dessus, je rejoins ma copine avec qui je devais manger ce soir là, tout se passe bien même si ça me reste en tête. En me couchant je me dis que ça passera et au bout de quelques jours je n'y pense plus du tout. Je l'avais déjà croisé avec son mec à macdo le mois d'avant et sur le coup bien que ça ne me fasse pas plaisir, je m'en fichais un peu.

On a eu une relation houleuse, elle me quittait et revenait, m'insultait et me manquait de respect très souvent. Au final c'est moi qui suis partie et elle a fait selon ses dires une dépression suite à cela. Moi j'avais une nouvelle copine avec qui ça se passait bien mais j'étais toujours tiraillée par mon passé avec cette fille. (c'était en novembre-décembre 2016) C'était ma première relation, j'ai fais pleins d'erreurs et j'ai aussi mes tords évidemment. A mes yeux ajd c'était une relation puérile et néfaste.

Bref après ma dépression sévère en 2017j'ai arrêter de me focaliser sur mes relations amoureuses pour me construire personnellement.

En début d'année je l'avais croisé dans le bus et lui avait fait un doigt d'honneur plus par amusement que par méchanceté. Elle avait réagit au quart de tour.

En avril 2017 j'avais repris contact avec elle, en lui parlant je me suis vite rendue compte que je n'éprouvais plus grand chose pour elle. On s'était revue sans que ça me fasse grand chose. Au final elle m'avait mit un râteau mais sur le coup je n'en avais vraiment rien à ficher. Elle me semblait juste être une personne chiante et mesquine voir méchante. Encore aujourd'hui je sais pas trop pourquoi j'ai fais ça, sûrement par solitude et dépit. Bref je l'aimais plus et j'en étais certaine.

Elle était venue me parler une fois en décembre pour me dire qu'elle avait croisé une de mes anciennes conquêtes quand elle était en voyage en Angleterre (elle avait déjà son nouveau mec) et on avait parlé d'un ancien pote à elle qui faisait le tutorat de ma licence à la fac. Elle me saoulait plus qu'autre chose. Au final un jour je lui avais envoyé un message, elle m'avait répondu avec condescendance et je lui avais dis "ta gueule" puis je l'ai bloqué et j'ai décidé de ne plus jamais lui parler. Comportement idiot et immature, sur le moment j'étais littéralement submergée d'agacement.

Mais là depuis trois/quatre jours je repense à cette relation et ça ne fais que remonter des sentiments négatifs. J'ai relu des conversations et je suis profondément choquée par la personne que j'étais à cette époque (au passage je me rend compte que j'avais presque tout oublié). Et c'est bizarre mais j'ai l'impression d'avoir une sorte de "flash-back" niveau émotionnel. Je suis totalement déprimée depuis plusieurs jours, les nuits je fais des cauchemars la nuit (qu'on m'interne etc). Et surtout je pense tout le temps à cette relation, mais pas en mode nostalgique, plutôt comme si j'avais des réminiscences traumatiques. La semaine dernière une prof m'a dit que je devais changer d'orientation pour réussir mon projet d'avenir et ça m'a angoissée et attristée.

Je suis pourtant sûre de ne plus l'aimer et voudrait juste arrêter de penser à ça. Et pourtant je me suis posée la question car j'ai vu des photos d'elle et son nouveau mec sur Facebook, est ce ça qui provoque en moi ses réminiscences. Bref je suis paumée et agaçée. Ca me pollue mentalement et m'empêche de me concentrer sur mes dossiers à rendre pour la Fac.

J'ai très peur de refaire une dépression et de "revivre" mon passé ... c'est vraiment ce que je ressens, l'impression que ces derniers jours sont un retour en arrière, à ma vie d'avant. Je n'arrive pas à faire la paix avec ces souvenirs qui reviennent.

Au fond, je ne sais pas trop ce que j'attend en postant ici, mais bon.

Emeline

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Incompréhension face à mon état actuel Empty Re: Incompréhension face à mon état actuel

Message par holokian Jeu 26 Avr 2018 - 18:24

Selon moi, tu rumines, et ensuite tu rumines sur tes ruminations parce que tu te dis que c'est un retour dans le passé. Du coup, ça te déprime et tu te dis que ça doit être vrai, c'est un retour en arrière, etc, etc. Mais tout cela, reste encore et toujours de la rumination qui est à l'origine de ton état.

Je sais que c'est pas facile, mais le mieux à faire, c'est d'accepter les hauts et les bas émotionnels, et de focaliser tes pensées sur ce que tu veux construire, pas sur ces ruminations.

La méditation de pleine conscience peut bien t'aider là dessus.

Bon courage à toi.
holokian
holokian

Messages : 605
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Incompréhension face à mon état actuel Empty Re: Incompréhension face à mon état actuel

Message par Bimbang Jeu 26 Avr 2018 - 20:51

Je pose des questions comme ça me vient. Pas obligé de répondre, ce ne sont que des pistes que j'entrevois. Mais tu fais comme tu le sens.

Ce que tu racontes fait penser que tes crises d'angoisse actuelles viennent de ce qui s'est passé avec cette femme là
Vu que c'est une relation femme-femme, est ce que quelque part, il n'y a pas eu une difficulté quelconque à assumer ça ? ou avec ta famille ?
Je pense à ça vu que tu dis que tu lui parlais mal à l'époque, et que peut être cette relation avait généré des questions profondes sur ton identité tout ça, que tu n'assumais pas ?
Est ce qu'elle ne représente pas en fait toutes tes questions de l'époque qui t'avaient valu un internement ? Si c'est toi qui as rompu, pourquoi l'as tu fait ?

Je serais toi, je consulterais je crois.
Et je ne suis pas psy, donc tout ça est seulement un ressenti perso.
Bimbang
Bimbang

Messages : 6194
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Incompréhension face à mon état actuel Empty Re: Incompréhension face à mon état actuel

Message par Invité Jeu 26 Avr 2018 - 23:02

Bonjour,

C’est plutôt elle qui me parlait « mal ».

J’ai eu après elle une relation avec une autre femme et c’est après la fin de celle ci que j’ai été hospitalisé.

Mais en effet cette personne est lié à une période difficile de ma vie.

Je l’ai fais car ça ne marchait pas, j’étais malheureuse et j’ai rencontré une autre fille.

J’assumais à l’époque elle moins. Mais ma mère n’acceptait pas.

Oui ce sont des ruminations. C’est tres douloureux.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum