etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

+6
Banane
MUADIB
berimbau
sangfin01
Ceci n'est pas un tigrou
zebrepat
10 participants

Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par zebrepat Mer 11 Avr 2018 - 14:51

https://www.capital.fr/votre-carriere/etre-trop-doue-un-frein-pour-sa-carriere-957288

il y aurait finalement beaucoup trop de politiquement correct concernant l'entreprise soi-disant a la recherche de "talents" ?

zebrepat

Messages : 537
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par Invité Mer 11 Avr 2018 - 15:02

Probablement que c'est lié aussi à l'adéquation entre la carrière et les envies/passions de la personne, bien que la structure hiérarchique et la nature des personnes côtoyées (tolérances et différences) influent également de façon indéniable. On a plus de chance d'échouer si on est pas/peu intéressé (et donc investi) dans ce qu'on fait.

Attention également à ne pas tomber dans la caricature inverse : "je ne réussis pas parce que je suis trop doué" qui parfois serait un peu facile. De mon côté je suis fier de pouvoir analyser mes échecs sous l'angle que je ne sais pas ce que je pourrais/voudrais faire de passionnant pour gagner ma vie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par Ceci n'est pas un tigrou Mer 11 Avr 2018 - 15:15

A titre personnel j'ai pu constater que les imposteurs montent souvent bien plus vite que les autres, surtout quand ils savent rentrer dans le rang et se vendre.

Je suis dans une entreprise qui vante l'innovation à tout bout de champ. Les bons employés, ceux qu'on veut appeler "talents" innovent.
Mais dans les faits l'innovation dérange plus qu'autre chose, car elle demande adaptation : cela fait chier la base parce qu'on ne leur explique pas toujours le sens (et - sans caricaturer - c'est également chiant de changer ses habitudes) et du coup ça fait aussi chier les managers qui ne veulent pas non plus être emmerdés avec tout ça. Certains sont aussi frileux : ils peuvent être convaincus mais n'ont pas les corones pour défendre le steak en plus haut lieu.
Et enfin, pour innover, il faut déjà être "connu", avoir fait ses preuves, avoir l'oreille des puissants, sinon tu n'es pas forcément écouté. Tu peux vite passer pour le relou de service jamais content, ou pour l'excentrique.

C'est bien d'avoir la tête qui dépasse un peu, mais pas trop : il ne faut surtout pas générer du sentiment d'insécurité chez les collègues, qu'ils soient en haut ou en bas de la hiérarchie.

Etre doué c'est bien pour la carrière, mais faut avant toute chose être doué politiquement et donc être un bon communiquant.
Ce qui est généralement plus compliqué pour les HP.
Ceci n'est pas un tigrou
Ceci n'est pas un tigrou

Messages : 5476
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 42
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par zebrepat Jeu 12 Avr 2018 - 15:35

-Olivier- a écrit:A titre personnel j'ai pu constater que les imposteurs montent souvent bien plus vite que les autres, surtout quand ils savent rentrer dans le rang et se vendre.

Je suis dans une entreprise qui vante l'innovation à tout bout de champ. Les bons employés, ceux qu'on veut appeler "talents" innovent.
Mais dans les faits l'innovation dérange plus qu'autre chose, car elle demande adaptation : cela fait chier la base parce qu'on ne leur explique pas toujours le sens (et - sans caricaturer - c'est également chiant de changer ses habitudes) et du coup ça fait aussi chier les managers qui ne veulent pas non plus être emmerdés avec tout ça. Certains sont aussi frileux : ils peuvent être convaincus mais n'ont pas les corones pour défendre le steak en plus haut lieu.
Et enfin, pour innover, il faut déjà être "connu", avoir fait ses preuves, avoir l'oreille des puissants, sinon tu n'es pas forcément écouté. Tu peux vite passer pour le relou de service jamais content, ou pour l'excentrique.

C'est bien d'avoir la tête qui dépasse un peu, mais pas trop : il ne faut surtout pas générer du sentiment d'insécurité chez les collègues, qu'ils soient en haut ou en bas de la hiérarchie.

Etre doué c'est bien pour la carrière, mais faut avant toute chose être doué politiquement et donc être un bon communiquant.
Ce qui est généralement plus compliqué pour les HP.


assez d'accord avec ca, et egalement temoignages de pots inge etc
supremacie de la politique (a moins d'etre consultant et encore) et d'une forme de communication ( se vendre, et parler oui mais corporate)
communiquer en entreprise ca veut pas "dire ce qu'on pense" ni "parler vrai". extremement hypocrites et faux-culs comme milieux
pas tres different d'une dictature

beaucoup de managers sont des minables, fort et impitoyables avec les subalternes, faibles et mielleux, leches culs avec les superieurs.

consultant independant ca convient deja mieux aux zebres mais c'est pas toujours facile (aucun poids politique par exemple)

zebrepat

Messages : 537
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par sangfin01 Sam 7 Juil 2018 - 14:19

... Le bore-out me guette...ou j'y suis déjà un peu sans le savoir...

Difficile de sortir de sa zone de confort et d'aller voir ailleurs quand toute ta vie est calé sur ce point centrale!


sangfin01
sangfin01

Messages : 43
Date d'inscription : 03/07/2018
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par berimbau Lun 9 Juil 2018 - 13:31

Ca me fait penser à deux choses:

Le principe de Peter qui dit que « dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s'élever à son niveau d'incompétence ». Je vous laisse chercher si vous ne connaissez pas.

Le fait que le but premier d'une entreprise ou organisation, n'est généralement pas de s'améliorer mais de se perpétuer. C'est à dire que l'on va avoir tendance à recruter des personnes qui vont continuer de faire ce que l'on fait déjà et on aura tendance à rejeter les proposition divergentes qui pourraient faire progresser, certes, mais surtout qui perturberaient l'ordre des choses et induiraient une prise de risque.
berimbau
berimbau

Messages : 181
Date d'inscription : 24/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par zebrepat Ven 27 Juil 2018 - 10:02

berimbau a écrit:Ca me fait penser à deux choses:

Le fait que le but premier d'une entreprise ou organisation, n'est généralement pas de s'améliorer mais de se perpétuer. C'est à dire que l'on va avoir tendance à recruter des personnes qui vont continuer de faire ce que l'on fait déjà et on aura tendance à rejeter les proposition divergentes qui pourraient faire progresser, certes, mais surtout qui perturberaient l'ordre des choses et induiraient une prise de risque.

c'est bon de le rappeller, la grande organisation favorise la cohesion (avec codes vestimentaires stricts, hierarchie pesante) au detriment de la creativité, progres etc
Il est meme evident que le zebre est pas fait pour tous les environnements de travail

- beaucoup de specialistes de la douance estiment que le surdoué doit travailler pour lui meme ou en liberal, ce qui revient au meme (ex christelle peticollin). on retrouve la meme opinion assez exacte selon moi sur les forums ici

- un specialiste de la douance m'a dit que le zebre devrait pas travailler pour des secteurs ou entreprises qui valorisent pas la competence (et ne sont pas pretes a payer pour). Bien sur une entreprise qui produit de la m* ne s'en vante pas, et quelquefois la m* est emballée dans un bel emballage marketing (le client y voit que du feu). le zebre dans ce type d'entreprise va etre un geneur, un empecheur de tourner en rond mais en plus il sera pas valorisé.

Il y a donc dichotomie avec le monde de la fac, le cocon ou on nous a formé, ou on est deja plus libre, ou l'excellence academique et scientifique est valorisée (meme si la fac est une bureaucratie), on peut plus dire ce qu'on pense (meme des profs me l'ont confirmé)

zebrepat

Messages : 537
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par MUADIB Ven 27 Juil 2018 - 11:07

Il est clair, de part mon expérience professionnelle, que "savoir mieux que les autres" n'est pas un atout bien au contraire.

J'ai eu la chance, il y a douze ans, de rencontrer une chef de service (entrée après moi dans l'entreprise) qui a su "utiliser" mes compétences.
Je travaillais comme simple comptable, dans un placard inconfortable, dans une entreprise X.
Lorsqu'elle a été embauchée, ses compétences en management lui ont permis de faire le tour de la dizaine de personne du service.
Au vu de mon profil atypique, elle ne m'aurait jamais embauché.
Mais, m'ayant dans ses effectifs, elle a su utiliser, au mieux, mes particularités.
Dans les 6 mois qui ont suivi, je passais agent de maîtrise et j'étais chargé des audits comptables & financiers ainsi que de la conception et de la mise en place des procédures administratives dans les différents hôtels du groupe (une vingtaine d'établissements).

Aujourd'hui, c'est la 3° entreprise où je travaille pour elle.
Lorsqu'elle m'a débauché, en 2012, c'était pour entrer dans un service comptable composé de 2 personnes, elle et moi.
Ce service comptable compte aujourd'hui 18 personnes.
J'y suis cadre avec une bonne rémunération.
Nos conflits sont récurrents mais nous arrivons à travailler ensemble.
Je connais ses limites intellectuelles et je les respectent.
Elle connait mes compétences intellectuelles mais aussi mes incompétences sociales, et elle les supporte, ce qui n'est pas rien.
En dehors d'elle, je n'ai jamais rencontré personne, dans le milieu professionnel, qui supporte le fait que je puisse comprendre ce qu'il me dise alors que ce n'est pas mon domaine.

Je cite un exemple, pas le dernier mais le plus flagrant :
En septembre 2017, je participe à une réunion avec la DSI (service informatique) sur le développement de l'infrastructure de l'entreprise pour accompagner la croissance de celle-ci.
Lorsque la DSI, 2 ingénieurs, a fini sa présentation, je pointe 5 risques majeurs dans les choix faits.
Je suis sèchement rembarré et lorsque j'argumente ma position on finit par me dire que ce n'est pas mon domaine, que je suis au service financier, et que les risques que je pointe sont hautement improbables ou complètement fantasmés.
Mon intervention, malgré une dizaine de témoins, ne figurera pas dans le compte rendu de réunion au motif qu'elle est hors de propos.
En l'espace de 6 mois (janvier 2018 à juin 2018), 4 sur 5 des risques cités ont eu lieu et un des 2 ingénieurs a été remercié.
Mais, au sein de l'entreprise, ma crédibilité "officielle" n'a pas augmenté pour autant même si "officieusement" le nouveau directeur de la DSI, partage innocemment des conversations informelles afin que nous échangions sur certaines options du développement futur. Mon avis restant purement un point de vue de "Candide" face à des personnes qui sont dans leur domaine professionnel, ce qui n'est pas mon cas.
Donc oui, dans l'entreprise, on aime les gens qui pensent loin et "outside the box" mais pas pour travailler avec.
Je revendique souvent être "bon à rien mais capable de tout" et ce n'est pas un profil recherché dans les (nombreuses) entreprises où j'ai pu travailler depuis 30 ans.
Les entreprises recherchent, dans leur personnel (du simple employé au cadre subalterne), des exécutants dociles des stratégies mises en place par les cadres supérieurs.
Avoir une forme d'intelligence qui permet d'avoir une meilleure analyse, sur certains points, que ces cadres supérieurs, n'est clairement pas un avantage.
D'un autre côté, comment ces "cadres supérieurs" justifieraient-ils leur rémunération 5 à 6 fois supérieures à la mienne s'ils acceptaient que mes analyses pouvaient être meilleures que les leurs.
Attention, certains de ces cadres dirigeants sont réellement très intelligents mais 8 à 9 sur 10 sont d'une intelligence normale.
J'ai appris, il y a des années, que, dans le travail, il y a le "savoir faire" et le "faire savoir".
Ceux qui ont le "faire savoir" grimpent toujours plus vite que ceux qui ont le "savoir faire".
L'entreprise est un milieu social où les relations sociales sont beaucoup plus importantes que les compétences techniques réelles.
J'ai vu, de nombreuses fois, des personnes d'une bêtise crasse grimper la hiérarchie parce qu'elle "passait" bien, savait quelles chaussures faire reluire, quels culs lécher.
Mon côté asocial m'a toujours fermé ces portes.
Donc, de mon point de vue, en entreprise comme dans la vie, en générale, un profil cognitif atypique n'est pas un avantage mais un inconvénient.


Dernière édition par MUADIB le Sam 28 Juil 2018 - 17:55, édité 3 fois (Raison : orthographe)
MUADIB
MUADIB

Messages : 15
Date d'inscription : 28/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par MUADIB Ven 27 Juil 2018 - 11:14

zebrepat a écrit:Il y a donc dichotomie avec le monde de la fac, le cocon ou on nous a formé,  ou on est deja plus libre, ou l'excellence academique et scientifique est valorisée (meme si la fac est une bureaucratie), on peut plus dire ce qu'on pense (meme des profs me l'ont confirmé)

J'ai passé 5 ans en fac (sans obtenir aucun diplôme), en droit, économie et sciences politiques, à la fin des années 80.
C'est là que j'ai découvert qu'il fallait cirer les pompes de certains "mandarins" pour s'assurer un bon second cycle (à l'époque à partir de la licence soit bac+3).
C'est pour cela que j'ai claqué la porte des études sans obtenir mes différents bac+2 malgré des premières années réussies haut la main.
J'ai cru, naïvement, à l'époque, que mes "compétences" seraient mieux reconnues dans des entreprises privées.
En l'espace de 3 ans j'avais déchanté et partais pour 2 ans de dépression avant de remonter la pente.
MUADIB
MUADIB

Messages : 15
Date d'inscription : 28/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par zebrepat Ven 27 Juil 2018 - 13:02

MUADIB a écrit:Il est clair, de part mon expérience professionnelle, que "savoir mieux que les autres" n'est pas un atout bien au contraire.

J'ai eu la chance, il y a douze ans, de rencontrer une chef de service (entrée après moi dans l'entreprise) qui a su "utiliser" mes compétences.
Je travaillais comme simple comptable, dans un placard inconfortable, dans une entreprise X.
Lorsqu'elle a été embauchée, ses compétences en management lui ont permis de faire le tour de la dizaine de personne du service.
Au vu de mon profil atypique, elle ne m'aurait jamais embauché.
Mais, m'ayant dans ses effectifs, elle a su utiliser, au mieux, mes particularités.
Dans les 6 mois qui ont suivi, je passais agent de maîtrise et j'étais chargé des audits comptables & financiers ainsi que de la conception et de la mise en place des procédures administratives dans les différents hôtels du groupe (une vingtaine d'établissements).

Aujourd'hui, c'est la 3° entreprise où je travaille pour elle.
Lorsqu'elle m'a débauché, en 2012, c'était pour entrer dans un service comptable composé de 2 personnes, elle et moi.
Ce service comptable compte aujourd'hui 18 personnes.
J'y suis cadre avec une bonne rémunération.
Nos conflits sont récurrents mais nous arrivons à travailler ensemble.
Je connais ses limites intellectuelles et je les respectent.
Elle connait mes compétences intellectuelles mais aussi mes incompétences sociales, et elle les supporte, ce qui n'est pas rien.
En dehors d'elle, je n'ai jamais rencontré personne, dans le milieu professionnel, qui supporte le fait que je puisse comprendre ce qu'il me dise alors que ce n'est pas mon domaine.
.

Vous avez eu la chance d'avoir un chef bienveillant qui a su valoriser votre douance, mais c'est trop aleatoire
de plus comme certain specialistes de la douance me l'ont dit, c'est trop aleatoire et peut changer a tout moment (le chef quitte ou est remplacé), c'est clair qu'il faut pas compter la-dessus

J'ai du informatiser il y a longtemps des test de recrutement en cooperation avec des cabinets de recrutement
Quelle ne fut pas ma surprise a l'epoque de voir que les profils atypiques ou superformants sur toutes les echelles (intelligence par ex) etaient rejetés systematiquement par les tests ! l'envers du decor. meme des tests d'intelligence, si vous etiez au-dessus de la moyenne en tout (typiquement zebre/surdoué) c'etait un red flag . donc atypique ou zebre = red flag et rejeté par les tests
avec ce systeme le profil type preselectionné en priorité c'est le mouton, moyen sur toutes les echelles.
naivement j'aurais cru qu'un zebre superformant sur toutes les echelles d'intelligence aurait ete selectionné en priorité. meme pas selectionné, rejeté carrement...  

Concernant les cadres superieurs , des etudes ont demontré que leur qi (WAIS) etait superieur a la moyenne mais PAS TROP, du style 10-20 au-dessus


Ceux qui ont le "faire savoir" grimpent toujours plus vite que ceux qui ont le "savoir faire".
L'entreprise est un milieu social où les relations sociales sont beaucoup plus importantes que les compétences techniques réelles.
J'ai vu, de nombreuses fois, des personnes d'une bêtise crasse grimper la hiérarchie parce qu'elle "passait" bien, savait quelles chaussures faire reluire, quels culs lécher.

tout a fait d'accord avec ca. Mais la politique le fayotage (il y a meme des cours et des bouquins la-dessus) ca convient pas a tout le monde. sans parler du fait qu'il faut etre dans le moule, ce que le zebre ne sera jamais. Et  c'est pourquoi je pense que certaines professions conviennent mieux au zebre et divers specialistes de la douance le disent, mais trop timidement et sans insister sur ce sujet : profession liberale, artistique, scientifique, expert independant etc
le discours de certains psys que j'ai pu ecouter en conference sur la douance c'est aussi, le zebre n'a qu'a s'adapter un point c'est tout. ok mais on fait d'un cheval de course un mouton ou un ane... plutot que de conseiller intelligemment des milieux qui lui conviennent mieux et la douance valorisée
J'ai d'ailleurs ete un peu exasperé par ce type de personnage

de mon experience meme la PME convient un peu mieux au zebre car en general ils peuvent pas payer des incompetents, moins d'hierarchies pesantes. En PME (developpeur de logiciel), j'ai connu des gars qui avaient virés pour incompetence technique mais qui en grande entreprise auraient pu faire carriere car la technique n'y occupe pas une grande place (bien sur il faut etre totalement incompetent)

ce qui est paradoxal c'est que la fac (inge par ex) nous forme pour etre salariés en grande entreprise.. avec des cours specialisés pour grande entreprise (chimie industrielle etc)
En france, il est considéré comme prestigieux de bosser pour une boite du CAC40, la PME bof
a la fac j'ai jamais ciré les pompes de qui que ce soit, et j'avais pas peur de dire ce que je pense, mais ca passait car ma performance academique etait superieure. certains profs m'avaient meme demander de bosser pour eux ou une petite PME qu'ils avaient sur le coté (logiciel par ex)

Donc, de point de vue, en entreprise comme dans la vie, en générale, un profil cognitif atypique n'est pas un avantage mais un inconvénient.

le zebre peut quand meme tirer son epingle du jeu mais il doit pas mettre ses pieds n'importe ou et un probleme fondamental reste le poltiquement correct concernant la grande entreprise et le decalage fac/entreprise selon moi. La competence, creativité , polyvalence du zebre est inconstestablement un atout dans certains milieux ou professions.
les profs (inge par ex) sont aussi a la ramasse concernant l'entreprise, d'autre part ils ont souvent jamais travaillé en grande entreprise
et surtotu l'evolution ces dernieres années avec la mondialisation , l'inge est concurrencé par des indiens ou chinois

zebrepat

Messages : 537
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par Invité Sam 28 Juil 2018 - 13:09

est ce que l'école est adapté pour les zébres ? Non

est ce que le monde du travail surtout en France est adapté pour le monde du travail?

non bon il y a du changement avec le net qui a débarqué depuis et le phénomène startup qui change un peu la donne.Mais c'est assez timide...

D'ailleurs les mecs qui ont révolutionné le monde avec le net sont des zébres et avec le net on a pas mal de leviers.

A partir de là c'est tout à fait logique que le monde du travail soit un monde de frustration pour le zébre c'est pas conçu pour lui mais conçu pour du normaux pensants!

je comprends même pas qu'on s'interroge là dessus ça coule de source!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par zebrepat Sam 28 Juil 2018 - 13:45

Myamato a écrit:est ce que l'école est adapté pour les zébres ? Non

est ce que le monde du travail surtout en France est adapté pour le monde du travail?

non bon il y a du changement avec le net qui a débarqué depuis et le phénomène startup qui change un peu la donne.Mais c'est assez timide...

D'ailleurs les mecs qui ont révolutionné le monde avec le net sont des zébres et avec le net on a pas mal de leviers.

A partir de là c'est tout à fait logique que le monde du travail soit un monde de frustration pour le zébre c'est pas conçu pour lui mais conçu pour du normaux pensants!

je comprends même pas qu'on s'interroge là dessus ça coule de source!

c'est vrai mais au risque de me repeter, le zebre peut choisir des environnements ou professions qui lui conviennent mieux, liberal par exemple, et certains spécialistes de la douance le disent mais trop timidement et refusent d'aborder le sujet de l'entreprise ou de la grande organisation bureaucratique (administrations)

voir aussi ceci
http://celsa-rh.com/2016/11/paradoxe-surdoue-entreprise/

zebrepat

Messages : 537
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par Banane Sam 28 Juil 2018 - 17:50

MUADIB a écrit:
Je revendique souvent être "bon à rien mais capable de tout"

J'adore ! c'est trop ça
Banane
Banane

Messages : 78
Date d'inscription : 07/07/2018
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par Invité Sam 28 Juil 2018 - 21:55

zebrepat a écrit:
Myamato a écrit:est ce que l'école est adapté pour les zébres ? Non

est ce que le monde du travail surtout en France est adapté pour le monde du travail?

non bon il y a du changement avec le net qui a débarqué depuis et le phénomène startup qui change un peu la donne.Mais c'est assez timide...

D'ailleurs les mecs qui ont révolutionné le monde avec le net sont des zébres et avec le net on a pas mal de leviers.

A partir de là c'est tout à fait logique que le monde du travail soit un monde de frustration pour le zébre c'est pas conçu pour lui mais conçu pour du normaux pensants!

je comprends même pas qu'on s'interroge là dessus ça coule de source!

c'est vrai mais au risque de me repeter, le zebre peut choisir des environnements ou professions qui lui conviennent mieux, liberal par exemple, et certains spécialistes de la douance le disent mais trop timidement et refusent d'aborder le sujet de l'entreprise ou de la grande organisation bureaucratique  (administrations)

voir aussi ceci
http://celsa-rh.com/2016/11/paradoxe-surdoue-entreprise/

c'est ce que j'ai répété plusieurs fois sur le forum aussi...

les mecs et nanas vous êtes intelligent(e)s et vous vous faites chier dans le monde de l'entreprise avec des collègues à la con!

A un moment faut se débrancher et arrêter de regarder les infos et d'être formater.On est pas dans un pays ou si tu bosses pas tu bouffes pas!
etc etc

bref je trouves ça trop dommage de lire des sujets "je me fais pas au monde de l'entreprise etc"

c'est comme si t'aimais les femmes et t'allais chopper des nanas dans une soirée gay et de se plaindre d'être abordé que par des hommes!

voilà faut arrêter à un moment encore la scolarité on l'a subit mais là adulte on a plus de possibilités

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par Banane Sam 28 Juil 2018 - 22:16

Ba le si tu bosses pas tu bouffes pas ça me paraît tres vrai pourtant ! #vécu
Banane
Banane

Messages : 78
Date d'inscription : 07/07/2018
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par Invité Dim 29 Juil 2018 - 8:40

Banane a écrit:Ba le si tu bosses pas tu bouffes pas ça me paraît tres vrai pourtant ! #vécu

tas le chômage rsa etc on est pas dans un pays ou tu gagnes 1 dollars/jour

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par MUADIB Dim 29 Juil 2018 - 8:57

Myamato a écrit:
Banane a écrit:Ba le si tu bosses pas tu bouffes pas ça me paraît tres vrai pourtant ! #vécu

tas le chômage rsa etc on est pas dans un pays ou tu gagnes 1 dollars/jour

J'ai été RMIste, chômeur (et je serai sûrement un jour de nouveau chômeur) mais ce n'est pas vraiment une carrière qui m'attire.
C'est une carrière stable mais qui présente trop peu de perspectives d'évolution favorable à mon goût.
MUADIB
MUADIB

Messages : 15
Date d'inscription : 28/06/2018

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par Invité Dim 29 Juil 2018 - 11:03

MUADIB a écrit:
Myamato a écrit:
Banane a écrit:Ba le si tu bosses pas tu bouffes pas ça me paraît tres vrai pourtant ! #vécu

tas le chômage rsa etc on est pas dans un pays ou tu gagnes 1 dollars/jour

J'ai été RMIste, chômeur (et je serai sûrement un jour de nouveau chômeur) mais ce n'est pas vraiment une carrière qui m'attire.
C'est une carrière stable mais qui présente trop peu de perspectives d'évolution favorable à mon goût.

jamais voulu dire de faire carrière là dedans mais cela permet de prendre du recul et de se former etc trouver sa voie...

C'est l'un des points positifs de vivre en France...

Après la grosse problématique à mon sens c'est qu'on doit se dépatouiller avec nos particularités et trouver nos voies,faire le tri avec ce qui est faisable rentables par rapport à nos ambitions qui nous prennent aux tripes.

Après c'est pas un conseiller anpe ou dans une boîte qu'on s'épanouira bien entendu il y a des exceptions...

Pour ma part je suis surdoué tdah donc encore plus dure de m'intégrer dans une boîte.Je pense que pour un surdoué "équilibré" ça va plus le faire même si au bout d'un moment grosse frustration et galère au taf aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par zebrepat Dim 29 Juil 2018 - 15:16

Myamato a écrit:
MUADIB a écrit:
Myamato a écrit:
Banane a écrit:Ba le si tu bosses pas tu bouffes pas ça me paraît tres vrai pourtant ! #vécu

tas le chômage rsa etc on est pas dans un pays ou tu gagnes 1 dollars/jour

J'ai été RMIste, chômeur (et je serai sûrement un jour de nouveau chômeur) mais ce n'est pas vraiment une carrière qui m'attire.
C'est une carrière stable mais qui présente trop peu de perspectives d'évolution favorable à mon goût.

jamais voulu dire de faire carrière là dedans mais cela permet de prendre du recul et de se former etc trouver sa voie...

C'est l'un des points positifs de vivre en France...

Après la grosse problématique à mon sens c'est qu'on doit se dépatouiller avec nos particularités et trouver nos voies,faire le tri avec ce qui est faisable rentables par rapport à nos ambitions qui nous prennent aux tripes.

Après c'est pas un conseiller anpe ou dans une boîte qu'on s'épanouira bien entendu il y a des exceptions...

Pour ma part je suis surdoué tdah donc encore plus dure de m'intégrer dans une boîte.Je pense que pour un surdoué "équilibré" ça va plus le faire même si au bout d'un moment grosse frustration et galère au taf aussi.

Raymonde hazan (par ailleurs controversée je le reconnais) estime qu'il vaut mieux, je cite "bouffer des pates tous les jours que renier son surdon"
ca me semble extreme et je prefere nettement l'approche d'autres spécialistes de la douance, comme christelle peticollin par ex que je viens de lire (je peux retrouver facilement la ref) mais sans develloper, que "le zebre doit travailler en liberal"

par ailleurs j'ai discuté en privé sur le net avec des spécialistes de la douance et demandé pourquoi ils refusaient d'aborder des sujets comme la grande entreprise, le salariat dans une logique de douance etc. Ils m'ont dit que j'avais raison mais ils avaient peur de passer pour antisociaux
du politiquement correct, quoi, mais ca n'aide pas les zebres !

zebrepat

Messages : 537
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par Banane Dim 29 Juil 2018 - 15:22

Je propose que les hp leader creent des compagnies de fou où ils recrutent tous les hp followers, et on s'assurera que ces compagnies deviennent : the best companies ever to work at _ dans le magazine forbes !
Banane
Banane

Messages : 78
Date d'inscription : 07/07/2018
Localisation : lyon

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par Invité Lun 30 Juil 2018 - 0:33

Raymonde hazan (par ailleurs controversée je le reconnais) estime qu'il vaut mieux, je cite "bouffer des pates tous les jours que renier son surdon"
ca me semble extreme et je prefere nettement l'approche d'autres spécialistes de la douance, comme christelle peticollin par ex que je viens de lire (je peux retrouver facilement la ref) mais sans develloper, que "le zebre doit travailler en liberal"

par ailleurs j'ai discuté en privé sur le net avec des spécialistes de la douance et demandé pourquoi ils refusaient d'aborder des sujets comme la grande entreprise, le salariat dans une logique de douance etc. Ils m'ont dit que j'avais raison mais ils avaient peur de passer pour antisociaux
du politiquement correct, quoi, mais ca n'aide pas les zebres !



je suis d'accord avec elle perso les dernières fois ou j'étais dans le monde l'entreprise j'ai failli frapper des mecs.Donc pas cool et après ça amène à la dépression etc.Bref le forum regorge de témoignages.

Après cela met la haine quand même de voir ces gens spécialistes de la douance qui savent mais donnent pas les clés pour s'en sortir...

Je suis d'accord avec toi je pense qu'il y a quelque chose de plus profond.On ne veut pas que les zèbres positifs s'en sortent car ils risquent de prendre le contrôle et de faire de belles choses.

Donc c'est comme le 11 sept il y a une sorte de formatage qui est fait pour que tous le monde reste dans les clous!

Normal les .......... qui nous dirigent veulent garder le contrôle!




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par Invité Lun 30 Juil 2018 - 0:35

Banane a écrit:Je propose que les hp leader creent des compagnies de fou où ils recrutent tous les hp followers, et on s'assurera que ces compagnies deviennent : the best companies ever to work at _ dans le magazine forbes !

j'y pense Smile aussi comme organisé une asso sur nos particularités dans le monde du travail mais pour l'instant je reste focus sur mes projets pros et comment les concrétiser et ça c'est pas une mince affaire ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par Helhest Lun 30 Juil 2018 - 22:42

J'étais passé à côté de ce topic. Je me reconnais très bien dans ce qui est évoqué, aussi bien ici que dans les liens postés. J'ai de plus en plus l'impression d'être pris pour un con par les hiérarchies successives, je remets en cause à juste titre, je suis parfois obligé de me battre contre vents et marées pour défendre mes idées, qui sont finalement adoptées et se révèlent pertinentes... mais point dévolution. Je suis toujours classé au même niveau de responsabilité que lors de mon arrivée en sortie de diplôme, époque à laquelle mon boulot ressemblait plus à des TP d'étude qu'à ce que je fais aujourd'hui.

L'autre jour, j'ai commencé à me dire, après des semaines/mois de réflexion sur le thème de "dois-je franchir le pas : puisqu'ils font semblant de me payer, je vais faire semblant de travailler ?", qu'une solution pourrait être de jouer sur les deux tableaux. Un temps partiel (50-80%) dans l'entreprise, pour garder à la fois une base "certaine" de salaire, et tous les avantages à côté (mutuelle et autres), et en parallèle, ma propre boîte, moi pour propre patron et unique associé. Je sais comment je me gère, c'est punition et récompense immédiates et ponctuelles dans le temps, c'est bien plus fair-play que ces simulacres d'évaluation annuelle et ces fayots qui sont toujours "bien notés" et surtout jamais remis en cause parce qu'ils sont dans les bons papiers du chef. Si ma boîte décolle, je me barre de ce monde de fous avec des mecs dans leur tour de verre qui prennent des décisions insensées, totalement éloignées du terrain, sinon, ça sera l'option "puisqu'on bloque/limite mon évolution, je vais fournir le travail pour lequel ils me payent mais faudra pas m'en demander plus".
Helhest
Helhest

Messages : 346
Date d'inscription : 22/02/2018
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par timo Lun 30 Juil 2018 - 23:20

Tiens ce que dit Helhest me rappelle quelque chose mais quoi???

Ah oui, mon ancien boulot!
timo
timo

Messages : 775
Date d'inscription : 26/07/2018
Age : 42
Localisation : Compiègne

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par Invité Lun 30 Juil 2018 - 23:49

timo a écrit:Tiens ce que dit Helhest me rappelle quelque chose mais quoi???

Ah oui, mon ancien boulot!

C'est exactement ce que je suis en train de faire (ha non au fait, puisque je suis un mouton...) Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par Helhest Mar 31 Juil 2018 - 13:09

Myamato a écrit:

t'as aussi la possibilité de faire une formation type fongecif ça te permettra de faire une coupure aussi.

Mais je n'ai pas besoin de formation, que ce soit pour faire mon boulot ou gagner en compétences à vendre au travers d'une boîte perso.

Myamato a écrit:
On est pas fait pas adapté pour bosser avec les normaux pensants ou il faut être en haut de la pyramide .T'as par ex ce patron tué accidentellement pour nos moutons du forum .Qui était surdoué et qui stupéfiait ces collaborateurs par sa vitesse de pensée.

Ton approche systématiquement complotiste réduit à néant tes chances d'être crédible à mes yeux.
Helhest
Helhest

Messages : 346
Date d'inscription : 22/02/2018
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par boule-d-ombre Mar 31 Juil 2018 - 13:10

vous pouvez pas vous faire un sujet pour vous seul ? ou faire ça en mp ?

quand j'ai commencé à travailler (comme tech dans les systèmes de mesure) je pensais que le système cherchait la compétence: les ordres de réparations tombaient les uns après les autres et c'était toujours urgent. puis quand j'ai commencé à me retrouver face aux appareils (seul sinon pas amusant) j'étais mort de trouille de me rater et d'aggraver la panne. une partie de moi trouvait idiot de faire ça jeter le débutant à la flotte pour voir s'il coule ou non. inefficace et idiot, car en plus s'il panique le débutant se fait jeter et limite casser devant le client.

petit à petit j'ai surmonté ma peur et j'ai appris à m'en sortir, à devenir efficace et là j'ai découvert l'ampleur du désastre: réutilisation des consommables par soucis d'économie, utilisation de personnel non formé sur des postes clefs (un électricien qui gérait les vérifications et/ou étalonnages, réparation des appareils de sécurité), utilisation d'intérimaires sur des postes dangereux, voir qui se faisaient forcer la main sur certaines opérations, utilisation de matériel sans les formations qui vont avec (formations obligatoires évidemment) et l'éternelle loi du silence.

la gestion du client aussi était une vaste blague normalement je ne devais prendre mes ordres de mon chef et je ne compte plus les fois où le client le faisait directement. j'ai même eut la situation où le chef disait un truc et le client le contraire, avec évidemment mon éjection après. où les ordres idiots car le chef n'étant pas technicien il m'ordonnait une opération 'technique' impossible et quand je tentais de le détromper je me faisais éjecter (évidemment). quand je tentais d'arrondir les angles entre toutes ces personnes même chose "pour qui je me prenais !" et le même résultat arrivait

mon efficacité a souvent dépassé le cadre de mes protocoles de travail. je réalisais des étalonnages plus rapidement et plus précis que les règles le permettaient quand on me demandait si je les avaient suivies je me faisais jeter alors qu'ils réalisaient un gain de temps non négligeable. mais bon il fallait suivre les règles alors qu'eux même ne les suivaient pas.
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1362
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu Mer 1 Aoû 2018 - 12:20

Ménage fait, on reste sur les sujets sans se conchier les uns les autres, merci Wink

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20923
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 43
Localisation : Koriban

https://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par zebrepat Dim 5 Aoû 2018 - 20:23

boule-d-ombre a écrit: vous pouvez pas vous faire un sujet pour vous seul ? ou faire ça en mp ?

quand j'ai commencé à travailler (comme tech dans les systèmes de mesure) je pensais que le système cherchait la compétence: les ordres de réparations tombaient les uns après les autres et c'était toujours urgent. puis quand j'ai commencé à me retrouver face aux appareils (seul sinon pas amusant) j'étais mort de trouille de me rater et d'aggraver la panne. une partie de moi trouvait idiot de faire ça jeter le débutant à la flotte pour voir s'il coule ou non. inefficace et idiot, car en plus s'il panique le débutant se fait jeter et limite casser devant le client.

petit à petit j'ai surmonté ma peur et j'ai appris à m'en sortir, à devenir efficace et là j'ai découvert l'ampleur du désastre: réutilisation des consommables par soucis d'économie, utilisation de personnel non formé sur des postes clefs (un électricien qui gérait les vérifications et/ou étalonnages, réparation des appareils de sécurité), utilisation d'intérimaires sur des postes dangereux, voir qui se faisaient forcer la main sur certaines opérations, utilisation de matériel sans les formations qui vont avec (formations obligatoires évidemment) et l'éternelle loi du silence.

la gestion du client aussi était une vaste blague normalement je ne devais prendre mes ordres de mon chef et je ne compte plus les fois où le client le faisait directement. j'ai même eut la situation où le chef disait un truc et le client le contraire, avec évidemment mon éjection après. où les ordres idiots car le chef n'étant pas technicien il m'ordonnait une opération 'technique' impossible et quand je tentais de le détromper je me faisais éjecter (évidemment). quand je tentais d'arrondir les angles entre toutes ces personnes même chose "pour qui je me prenais !" et le même résultat arrivait

mon efficacité a souvent dépassé le cadre de mes protocoles de travail. je réalisais des étalonnages plus rapidement et plus précis que les règles le permettaient quand on me demandait si je les avaient suivies je me faisais jeter alors qu'ils réalisaient un gain de temps non négligeable. mais bon il fallait suivre les règles alors qu'eux même ne les suivaient pas.

merci de relever le debat... qui parle de complot quand ca s'affiche aux yeux de tous ?

je me retrouve dans ce message
j'ai bossé dans une boite ou le process industriel prenait une journée avec une qualité merdique, je l'ai reduit a 2-3H avec une qualité acceptable (je pouvais pas faire
plus avec les outils et machines dispo). les chefs sont venus me voir en me disant que c'etait exceptionnel (ils n'en croyaient pas leurs yeux mais il fallait saboter la durée pour que les clients et les directeurs ne se rendent compte de rien, qu'on leur avait vendu de la m* ou s'etait foutu d'eux). Des grands directeurs (multinationale) les ont felicités pour l'amelioration technique

dans de nombreuses interviews que j'ai eu le recruteur m'a dit texto que la technique c'est pas du tout important car :
- on peut envoyer les gens en formation (c'est clair qu'un inge on va le former ducon le recruteur en une semaine, au fait ducon ou plutot coconne tu as fait quoi comme etudes pour etre DRH a 20) ou 10 ans d'experience pointue ca s'acquiere en quelques jours Very Happy
- la seule chose importante c'est de s'integrer dans l'equipe (c'est comme ca qu'on cree des armées de clones ou moutons bêlants) du "fit in the team"

la reproduction sociale dans toute sa splendeur...
je suis persuadé que le zebre doit travailler a son compte ( a la limite consultant)

C'est pas platon deja sous l'antiquité qui disait que les artistes (et par analogie les zebres) devaient etre eloignés de la cité car ils menaçaient la cohesion sociale, et ceci malgré leur tendances prosociales prouvées. ces grandes entreprises, sans parler des administrations c'est avant tout bureaucratique
les grandes adminsitrations elles vont un peu plus loin que les grandes entreprises ou on trouve des incompétents a de hauts postes, elles payent des gens pour ne rien faire (du vecu). j'ai bossé dans une administration, un gars qui "vivait" dans un bureau et sortait raremene de son bureau personne etait capable de me dire ce qu'il faisait Very Happy ou quel etait son job

Certains auteurs parlent d'ailleurs des zebres dans les societé primitives, ou ils etaient susceptibles de gener l'ordre etabli par leur creativité, leur intelligence etc et par consequent on en faisait des sorciers ou shamans (voila le destin du zebre dans une société primitive)



zebrepat

Messages : 537
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par boule-d-ombre Mer 15 Aoû 2018 - 18:53

c'est sûr vu le respect immodéré que nous portons à la hiérarchie Razz Twisted Evil que notre ne peut qu'être hors de celle-ci
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1362
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par Invité Dim 19 Aoû 2018 - 16:27

Je ne peux pas répondre pour la première question:
1. être trop doué un frein pour votre carrière.
Mais surement le manque d' adéquation avec mes collègues dans mon cas m'a été fatal. Il y a un véritable "décalage temporel". Certaines fois il me semble de voir arriver les choses avant les autres ou au moins d'être plus inquiète. Autres un fait il m'apparait si évident pour moi mais pour les autres pas de tout. J'ai un mal terrible à refaire les pas en arrière d'un raisonnement que je n'ai pas suivi mais dont je suis porteur. Enfin il est un chien qu'il se mord la queue tout seul: je me sens plus dysfonctionnelle par rapport aux autres mais certaines fois j'arrive au résultat avant eux. Certaines fois je me tais, je me dis attend, ils vont y arriver. Si en plus je vois l'inutilité d'un travail confié je n'ose presque plus mettre en discussion autres possibilités. Trop de confrontation avec l'autorité tue, no l'autorité mais toi. Mais dans ce cas là mon travail est vraiment merdique. Et la grande vérité: il a aucune importance la qualité ou les résultats de ton travail si tu n'arrives pas à bien te porter (avoir une bonne image dans ton entourage, tisser correctement les filets). Ici je décroche Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par Invité Dim 19 Aoû 2018 - 16:53



le surdon n''est jamais un handicap, ce sont les non surdoués qui sont systématiquement le problème à résoudre


Dernière édition par ZebMckay11 le Dim 19 Aoû 2018 - 19:08, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Les risques

Message par Invité Dim 19 Aoû 2018 - 17:00

Je cite un exemple, pas le dernier mais le plus flagrant :
En septembre 2017, je participe à une réunion avec la DSI (service informatique) sur le développement de l'infrastructure de l'entreprise pour accompagner la croissance de celle-ci.
Lorsque la DSI, 2 ingénieurs, a fini sa présentation, je pointe 5 risques majeurs dans les choix faits.
Je suis sèchement rembarré et lorsque j'argumente ma position on finit par me dire que ce n'est pas mon domaine, que je suis au service financier, et que les risques que je pointe sont hautement improbables ou complètement fantasmés.

LES RISQUES: jamais en parler. On devient le "Cassandre"Evil or Very Mad de la situation. Tu es homme ça va encore, tu rappelle moins le mythe silent
je me suis aperçue que j'étais la seule à dire dans mon ancienne entreprise de non investir en Turquie et attendre. Je ne comprends pas pourquoi il faut suivre ces réunions, peut être pour respirer tous ensemble dans la même pièce?
Il faudrait un "parc à jeux" pour pouvoir exploser librement après ces réunion de travail.
J'ai vu que quelqu'un a écrit que l'entreprise vise à se perpétuer c'est bien optimiste comme vision.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par boule-d-ombre Lun 20 Aoû 2018 - 16:27

je suis sujet aussi au cassandre j'ai même perdu quelques boulots pour justement avoir voulu aider ... avoir le tort d'avoir raison ( Razz tordu comme phrase je sais). d'ailleurs au début quand je disais "mais ça va pas le faire pour telle ou telle raison" on me regardait tel l'arrogant de service parce que j'avais osé dire qu'un supérieur s'était planté (bah vi l'homme qui avait lancé l'ordre). puis quand je le faisais on me demandait d'intervenir pour éviter que ça arrive (sauf que seul l'ordre m'était donné pas les pouvoirs) ce qui fait que je finissais frustré quand ma prédiction se réalisait. les dernières fois étaient les meilleurs: on me prenait pour le chiot arrogant, m'ordonnait de stopper le ratage (toujours sans les pouvoirs) et on me le reprochait ensuite. maintenant je suis beaucoup plus discret il y a juste une petite remarque puis un lent mouvement de recul (pour ne pas être touché) et j'attends la fin si (in)attendue calmement. le reproche m'est fait de n'avoir rien fait mais de manière moins forte vu que je n'ai pas critiqué de supérieur mais juste émis une remarque neutre. je ne suis pas entré dans le rang c'est simplement de la lassitude je sais que quoi que je fasse ça arrivera et qu'en plus je me ferais remarquer.
boule-d-ombre
boule-d-ombre

Messages : 1362
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

etre trop doué, un frein pour sa carriere ? Empty Re: etre trop doué, un frein pour sa carriere ?

Message par zebrepat Jeu 23 Aoû 2018 - 11:21

boule-d-ombre a écrit:c'est sûr vu le respect immodéré que nous portons à la hiérarchie Razz Twisted Evil que notre ne peut qu'être hors de celle-ci


un peu d'intelligence sociale pour les zebres :

Le chef a toujours raison parce qu'il est le chef Laughing

zebrepat

Messages : 537
Date d'inscription : 26/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum