Des vers (dévers)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Des vers (dévers) - Page 3 Empty Re: Des vers (dévers)

Message par Fata Morgana le Ven 16 Mar 2012 - 10:10

Comment faire d'une rime un hymne ?
Raconter l'histoire du vent en un chant ?
Je voudrais renaître parmi les fleurs
m'élever comme une corolle libre de toute peur.

Un grand printemps viendra t-il sur ce monde
une fête de lumière nous entrainant dans une ronde ?

Je bâtis sur quelques mots l'espoir de toute une vie
des mots que porte une voix que je suis.

Mais il y a un suspens, une lourde attente;
au seuil du nouvel univers cet appel me hante.

Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011

Revenir en haut Aller en bas

Des vers (dévers) - Page 3 Empty Re: Des vers (dévers)

Message par fleurblanche le Ven 16 Mar 2012 - 23:03

Smile


Dernière édition par fleurblanche le Dim 19 Aoû 2012 - 21:18, édité 1 fois
fleurblanche
fleurblanche

Messages : 4481
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 52
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Des vers (dévers) - Page 3 Empty Re: Des vers (dévers)

Message par Dark Feu-Nixe le Sam 17 Mar 2012 - 18:21

Descente

Je sombre, sombre, sombre.
Je me noie dans le noir.
Je tombe, tombe, tombe
Dans un grand entonnoir.
Dark Feu-Nixe
Dark Feu-Nixe

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Des vers (dévers) - Page 3 Empty Re: Des vers (dévers)

Message par Dark Feu-Nixe le Sam 17 Mar 2012 - 19:15

Hymne au désespoir

N’en déplaise à Socrate, Platon, Marc-Aurèle,
Tous les stoïciens des nobles bords antiques,
Quand vous étiez versés dans la mer héroïque
Des pensées plus légères que des tourterelles ;

Le vrai désespoir fait vivre
Mais pas la vertu.
Rions de ceux qui vont suivre
Une ombre perdue.

Ne lâche pas la proie pour l’ombre, cher ami !
Concitoyen crédule aux paroles du siècle !
Quand tu avances, recule d’autant, espiègle,
Le petit espoir auquel tu tenais ici.

Le vrai désespoir fait vivre
Mais pas la vertu.
Rions de ceux qui vont suivre
Une ombre perdue.

Ne cours pas après deux espoirs à la fois, l’homme !
Quand l’un est futile tel la postérité,
L’autre insensé comme l’amour de l’être aimé,
Reste tranquille dans ton coin et fait un somme !

Le vrai désespoir fait vivre
Mais pas la vertu.
Rions de ceux qui vont suivre
Une ombre perdue.
Dark Feu-Nixe
Dark Feu-Nixe

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Des vers (dévers) - Page 3 Empty Re: Des vers (dévers)

Message par Mor_IsH le Lun 19 Mar 2012 - 14:19

Comme une éponge, j'absorbe,
Émotions ras la gorge
Le trop plein, jusqu'à l'étouffement,
Comme le bœuf, je risque l'éclatement.

Alors, j'ajoute une rangée,
De parpaings bien ferraillés,
Un nouvel étage gagné,
Toujours mieux isolé,

Je comble les brisures,
D'un mortier de titane,
Mais toutes ces cassures,
Fissurent ma membrane,

J'attire tous les photons,
Grand puit de l'espace et du temps,
Trou noir de graviton
Autour de moi la nuit s'étend,

Cauchemar de néant, où les supplices s'achèvent,
Spasme, secousse, sueur sans trêve,
Le temps est mon allié et toujours l'aube se lève
Et mes yeux s'ouvrent sur un nouveau rêve.

Mor_IsH
Mor_IsH

Messages : 402
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 40
Localisation : 93

Revenir en haut Aller en bas

Des vers (dévers) - Page 3 Empty Re: Des vers (dévers)

Message par Dark Feu-Nixe le Lun 19 Mar 2012 - 14:37

(cou DC coude mètre Rom!)


Le chat et la lune

Au bout d’une gouttière, un chat
Qui croyait aller vers la lune
Pour l’attraper

Sur ce fond clair se détacha
Un tournoiement de pattes l’une,
Et il miaulait.

En clarté la lune trancha :
« Chat ! Demain je serai lacune,
Toi libéré. »

Au bout d’une gouttière un chat
Plongeait au ciel noir des lagunes
Son œil cerné.
Dark Feu-Nixe
Dark Feu-Nixe

Messages : 999
Date d'inscription : 04/06/2011
Localisation : Avant de partir au fond des échos, sous le bitume des rues mortes, j'aimais au fil des mots la fêlure sanguine au lent déballage. Limite: 999

Revenir en haut Aller en bas

Des vers (dévers) - Page 3 Empty Re: Des vers (dévers)

Message par Mor_IsH le Mar 20 Mar 2012 - 17:14

L'émotion,
Comme une variation infinie,
Un flux, un torrent, un fleuve, un océan,
Force, déchire, Caresse, uni,
Rage, colère, Joie, sortilège,
Magie des sens, Tristesse des maux,
Lave en fusion qui m'allège,
Explosion,
Je les réunis toutes et tous,
Elles sont moi, je suis elles,
Pulsation
Cœur qui bat,
Comme un grondement ici bas,
Le bruit de la vie qui brûle en moi.
Mor_IsH
Mor_IsH

Messages : 402
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 40
Localisation : 93

Revenir en haut Aller en bas

Des vers (dévers) - Page 3 Empty Re: Des vers (dévers)

Message par Mor_IsH le Jeu 22 Mar 2012 - 17:49

Accélération, plus d'activité,
Communication, mémorisation, démultipliées,

Courir, noter, lire, parler,
Ecrire, taper, copier, coller
Transcendance de rapidité,

Totale connexion à la réalité,
Sur câblé, excité, affuté, boosté
Faire, penser, jaillir, exister

Le corps blindé d'accélérateurs,
Caféine, amphétamine, nicotine,
Le cerveau shooté aux neurotransmetteurs,
Dopamine, Sérotonine, Endorphine,

Les nerfs comme un plasma en fusion,
Démultipliant la matrice des connexions,
L'infini pour limite jusqu'à l'implosion …

… le crack imposé,
Ralenti, image arrêtée,
Lavé, épuisé, rincé, essoré,

Piégé dans la brume,
Le goudron et les plumes.
Mor_IsH
Mor_IsH

Messages : 402
Date d'inscription : 03/01/2012
Age : 40
Localisation : 93

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum