Que pensez vous de ce symptome ?

Aller en bas

Que pensez vous de ce symptome ? Empty Que pensez vous de ce symptome ?

Message par Hypo63 le Jeu 22 Fév 2018 - 0:03

Salut à tous,

Voila, j'ai un gros problème que j'attribue au TDA/H et à l’hyper focalisation.
J'aimerais savoir si certains d'entre vous vivent le même problème, si c'est connu et officiellement en rapport avec le TDA/H.

Je n'ai jamais vu cela décrit dans les longue listes de symptômes que j'ai pu voir, du moins pas explicitement.

Ce qui m'arrive, c'est que lorsque je parle (ou que j’écris) à des gens avec qui je n'ai pas l'habitude de converser, j'ai tendance à boucler sur cette conversation bien après l'avoir terminé.
Par exemple, je peux parler des heures avec ma femme sans avoir le moindre soucis et quel que soit la teneur du dialogue.

En revanche, avec les autres c'est problématique et d'autant plus intense que j'ai du me justifier/m'expliquer/trouver des arguments sur ce que j'ai dit en conversation.
c'est assez envahissant, plus cela m'a excité/énervé car j'ai du me justifier, plus c'est intense et plus ça dure longtemps.
je cogite, je revis la scène en boucle, je refait les dialogues, car j'enregistre tout ce qu'a dit la personne et ses réactions, je cherche constamment des arguments sur ce que j'ai oublié de dire,
Ce n'est pas seulement intellectuel, c'est aussi émotionnel donc je revis aussi les émotions.

Si c'est peu intense ç'a m’empêchera de dormir une ou deux nuit, bien qu'hyper fatigué, vraiment crevé mon cerveau n'arrive pas à s’arrêter.
Si c'est intense ça peu me durer une bonne semaine sans arriver à dormir.
Et s'ensuit parfois aussi un peu de dépression, de regrets, de culpabilité .

Quoi que je fasse, je n'arrive pas à le stopper, j'ai beau me mettre sur des films, des jeux vidéos qui me prennent toute ma concentration, ça marche un moment et des que j’arrête, le flot de pensée revient à la charge et me harcèle.
J'ai beau avoir une grande volonté de stopper tout ça, je n'y parviens pas.

La meilleure solution reste la prévention, à savoir fermer ma gueule et ne pas partir sur tout ces sujet qui m'excitent.
Mais même ça je n'arrive pas à le faire Sad

Une seule fois, j'ai réussi à évacuer, en allant courir 30mn et en essayant de faire le vide dans mes pensées (méditation en courant)
Mais peut être que ce n’était simplement pas très intense cette fois la.

qu'en pensez vous ?

Hypo63

Messages : 40
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 46
Localisation : clermont ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Que pensez vous de ce symptome ? Empty Re: Que pensez vous de ce symptome ?

Message par Invité le Jeu 22 Fév 2018 - 14:04

Salut, Smile

Tu as des difficultés de compréhension sociale ? Commets-tu souvent des "faux-pas" parce que tu n'as pas compris certains implicites ?

À titre de comparaison : c'est courant, par exemple en dormant, de revivre certains épisodes de sa vie ou de "vivre" des moments de dangers vitaux. Le cerveau travaille à nous garder en vie en nous entraînant à réagir au mieux en situation de péril.

Spoiler:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Que pensez vous de ce symptome ? Empty Re: Que pensez vous de ce symptome ?

Message par Hypo63 le Jeu 22 Fév 2018 - 18:15

Aldryge a écrit:Salut, Smile

Tu as des difficultés de compréhension sociale ? Commets-tu souvent des "faux-pas" parce que tu n'as pas compris certains implicites ?

bin la oui, je suis un véritable handicapé socialement parlant Smile
ya que ma femme qui me supporte et encore ...


À titre de comparaison : c'est courant, par exemple en dormant, de revivre certains épisodes de sa vie ou de "vivre" des moments de dangers vitaux. Le cerveau travaille à nous garder en vie en nous entraînant à réagir au mieux en situation de péril.

le fait de bouger en dormant, genre je courre et je me prend un trou, ça m'arrive parfois, mais vraiment pas souvent.

par contre, j'ai oublié de dire que quand le symptôme démarre, je sens que j'ai des picotements dans toutes la zone frontale du crane.
à partir de la je sais que je ne vais pas pouvoir dormir durant un ou plusieurs jours selon le degré d'excitation
mais bon, il suffit qu'un inconnu vienne m'adresser la parole dans la rue, que je doive donner une indication de rue par exemple, et je suis foutu, c'est parti pour un tour

alors j'ai vu que ça pouvait se rapprocher du "désordre compulsif obsessionnel" mais je n'ai jamais eu de Tic à part ça.



Hypo63

Messages : 40
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 46
Localisation : clermont ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Que pensez vous de ce symptome ? Empty Re: Que pensez vous de ce symptome ?

Message par Invité le Jeu 22 Fév 2018 - 20:30

Je revis aussi les interractions sociales, mais elle ne me hantent pas. C'est plus pour moi comme un entrainement.

Sans trop vouloir jouer les psys : tu penses que c'est très gênant de ne pas dire les choses d'une façon que tu trouves optimale ?

Tu as déjà vu des reportages sur les TOC ? Les personnes qui ont de très importants TOC ne peuvent pas arrêter de laver des choses, de ranger, ou d'accompir des rituels très précis. Daniel Tammet pèse son petit déjeuner au gramme près tous les matins, par exemple.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Que pensez vous de ce symptome ? Empty Re: Que pensez vous de ce symptome ?

Message par Hypo63 le Jeu 22 Fév 2018 - 21:23

" tu penses que c'est très gênant de ne pas dire les choses d'une façon que tu trouves optimale ?"

Alors sur une échelle de 1 à 10 je dirais .... euh je sais pas Very Happy
de façon consciente je ne trouve pas ça très gênant,
mais probablement beaucoup plus gênant de façon inconsciente

ma femme me dit perfectionniste, notamment car je la reprend sur les mots qu'elle utilise, "j'exige une certaine précision" en rapport certainement avec mon incompréhension des codes sociaux.
je ne peux pas comprendre si je n'ai pas toutes les données et je ne vois pas comment c'est possible sauf à se tromper. D'ailleurs, elle cherche plutôt à deviner/interpreter et il se trouve qu'elle se trompe souvent Very Happy

mais bon, je suis souvent imprécis moi même et ça ne me dérange pas plus que ça sauf si on me demande de me justifier et la je suis obligé d'expliquer avec plus de détails (et je manque souvent fortement de spontanéité et de répartie).

oui je connais les TOC, j'ai vu les reportages.
je fais référence à cette vidéo Tedx de Daniel Amen sur youtube
à 3:47 il montre un scan de "obsessive-compulsive disorder where the front part of the brain typiclay works too hard so that people can not turn off their thoughts"

ce qui pourrait expliquer les picotements dans la partie frontale de mon crane quand ça se déclenche.

(il parle aussi du TDA/H à 11:47 avec une rééducation possible du cerveau)





Hypo63

Messages : 40
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 46
Localisation : clermont ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Que pensez vous de ce symptome ? Empty Re: Que pensez vous de ce symptome ?

Message par Invité le Jeu 22 Fév 2018 - 21:34

Tu as essayé d'arrêter, mais as-tu essayé de t'en "foutre" ? Question

Je n'ai pas d'autres idées.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Que pensez vous de ce symptome ? Empty Re: Que pensez vous de ce symptome ?

Message par Hypo63 le Jeu 22 Fév 2018 - 22:24

oui bien sur Smile
en temps normal, si un truc me gonfle ou autre, je change de sujet et hop c'est terminé.

mais quand ce trouble se déclenche, c'est impossible de l’arrêter, je me trouve comme dans une voiture avec l'accélérateur bloqué à fond qui ne s’arrêtera que lorsqu'elle aura épuisé tout son carburant.

un peu comme cette voiture la

Hypo63

Messages : 40
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 46
Localisation : clermont ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Que pensez vous de ce symptome ? Empty Re: Que pensez vous de ce symptome ?

Message par Hypo63 le Jeu 22 Fév 2018 - 22:31

je précise que je ne bois pas (je n'aime pas l'alcool) je n'ai jamais fumé et jamais eu de choc à la tête ...
sauf peut être en maternelle, un gentils camarade m'avait balancé son gros cube en bois dans la figure, résultat arcade sourcilière ouverte, hôpital, points de sutures, j'avais 5ans, c'est mon souvenir le plus ancien je crois Very Happy

Hypo63

Messages : 40
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 46
Localisation : clermont ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Que pensez vous de ce symptome ? Empty Re: Que pensez vous de ce symptome ?

Message par Chunatak le Jeu 22 Fév 2018 - 23:09

Il serait ptèt intéressant d'aller voir un neuropsychologue pour comprendre un peu mieux ton comportement.
Tes incompétences sociales m'interpellent...
Chunatak
Chunatak

Messages : 19247
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Que pensez vous de ce symptome ? Empty Re: Que pensez vous de ce symptome ?

Message par Hypo63 le Jeu 22 Fév 2018 - 23:23

ah ? peux tu m'en dire plus ?

Hypo63

Messages : 40
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 46
Localisation : clermont ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Que pensez vous de ce symptome ? Empty Re: Que pensez vous de ce symptome ?

Message par Chunatak le Jeu 22 Fév 2018 - 23:34

Je sais pas, j'ai pas les compétences pour pouvoir dire quoi que ce soit. Mais ce que tu racontes me fait penser à un copain (lui par contre est en grand échec social, sa femme l'a pas supporté...)

Pour ce qui est de ces excitations, tu sais probablement, puisque tu t'es intéressé au TDA, que les mouvements bilatéraux calment fortement les ruminations en tout genre.

Moi c'est pas du même genre, et sûrement pas si intense. C'est qd ça va pas, je rumine, c'est rare mais ça peut m'empêcher de dormir, ou me faire des angoisses nocturnes de 2-3 heures.
En marchant, au minimum 20m, ça se calme généralement.
Chunatak
Chunatak

Messages : 19247
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Que pensez vous de ce symptome ? Empty Re: Que pensez vous de ce symptome ?

Message par Hypo63 le Ven 23 Fév 2018 - 1:01

chuna56 a écrit:
Pour ce qui est de ces excitations, tu sais probablement, puisque tu t'es intéressé au TDA, que les mouvements bilatéraux calment fortement les ruminations en tout genre.

je connais la technique EMDR pour ceux qui ont subit de grand chocs émotionnels style attentats terroristes.
et c'est vrai que ce que je vis y ressemble. (à un choc psychologique)

edit : donc tu me confirmes que les TDA peuvent être plus sensibles aux ruminations ?


Moi c'est pas du même genre, et sûrement pas si intense. C'est qd ça va pas, je rumine, c'est rare mais ça peut m'empêcher de dormir, ou me faire des angoisses nocturnes de 2-3 heures.
En marchant, au minimum 20m, ça se calme généralement.

ok eh bien merci en tout cas pour ton témoignage
merci à Aldryge aussi car j'ai oublié de te le dire désolé Smile

Bon alors je suis le seul avoir des troubles de ce type aussi intenses, je ne le pensais pas ...

Hypo63

Messages : 40
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 46
Localisation : clermont ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Que pensez vous de ce symptome ? Empty Re: Que pensez vous de ce symptome ?

Message par Badak le Mer 7 Mar 2018 - 18:48

Hypo63 a écrit:... donc tu me confirmes que les TDA peuvent être plus sensibles aux ruminations ?
....
Bon alors je suis le seul avoir des troubles de ce type aussi intenses, je ne le pensais pas ...
Hypo63 a écrit:" tu penses que c'est très gênant de ne pas dire les choses d'une façon que tu trouves optimale ?"
.... je ne trouve pas ça très gênant,
mais probablement beaucoup plus gênant de façon inconsciente

ma femme me dit perfectionniste, notamment car je la reprend sur les mots qu'elle utilise, "j'exige une certaine précision" en rapport certainement avec mon incompréhension des codes sociaux.
je ne peux pas comprendre si je n'ai pas toutes les données et je ne vois pas comment c'est possible sauf à se tromper. ....

mais bon, je suis souvent imprécis moi même et ça ne me dérange pas plus que ça sauf si on me demande de me justifier et la je suis obligé d'expliquer avec plus de détails (et je manque souvent fortement de spontanéité et de répartie).
....
Salut, ça m'a ausssi interpellé ce que tu racontes au sujet de conversations ou de situations qui bouclent dans ta tête. Et non tu n'es sûrement pas le seul.  
Quand j'ai le sentiment de ne pas avoir bien répondu dans une conversation, je réécris le scénario plusieurs fois dans ma tête dans les jours qui suivent.  Et pareil quand je subis un conflit et que j'ai normalement de la difficulté à m'exprimer correctement et pausément d'une manière qui soit à la hauteur de mes exigences de clarté et de rationalité.  Bref dans beaucoup de cas je ressens cela comme des "echecs relatifs", et ça m'englue..

Mon meilleur ami aussi il est comme ça.  Il me disait que lui aussi il discute souvent (tout comme moi) avec un interlocuteur imaginaire en revivant des scènes réelles ou fantasmées de conversations conflictuelles.   Genre on vilipende notre interlocuteur on fait des mimiques théatrales de gars fâché, on gesticule tout seul dans son salon. Parfois on monte le ton pour dominer notre adversaire imaginaire, mais le plus souvent c'est silencieusement.  
Tant que c'est chez soi, ce n'est pas si gênant, mais si c'est sur le chemin ou dans le métro que c'est un peu gênant car notre faciès expressif et nos gesticulations font un peu "atardé mental".  

Souvent aussi, cette réécriture des scénarios de conversation se fait chez moi dans les cas plus positifs et heureux, et alors tout en marchant je me mets à sourire béatement.  Et dans ce cas-là je me souviens avoir reçus des sourires de filles qui croyaient que je leur souriais alors que je ne m'étais même pas aperçu de leur existence....  
En soi, en ce qui me concerne, ça ne me cause pas une trop grande détresse par contre, j'essaie juste de faire attention en sortant de chez moi.  
Bref, l'idée d'essayer de rester davantage dans le moment présent etc etc etc...

J'aime bien l'idée de quelqu'un plus haut qui suggérait de "s'en foutre", au lieu de focaliser sur le fait que tu focalises sur xyz.  

Je suis allé passé un test de neuropsychologie. Ce n'était pas en rapport du tout avec cela, mais plus avec un autre expression de mon perfectionnisme  saboteur et les suggestions de certains que j'avais peut-être un TDA..   Je n'ai pas les résultats, mais je me suis souvenu avec la neuropsy que j'avais aussi des symptomes un peu asperger sur les bords.  
Et tes difficultés sociales me rappellent aussi surtout certains symptomes asperger que j'avais (et que j'ai moins maintenant).   Bref si ça te cause à ce point du souci, tu peux demander une évaluation neuropsy.  En passant par le médecin, par chez nous, on nous met sur une liste d'attente de six mois  et c'est gratuit (sinon ça coûte la peau des fesses).
Et un peu cumulé TDA, asperger, "doué" si on veut.  

Mais il est possible aussi que de chercher à comprendre ne soit pas toujours la meilleure solution, losque la question est pragmatiquement de plutôt accepter certains aspects de nous même.
Badak
Badak

Messages : 1230
Date d'inscription : 02/12/2011
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Que pensez vous de ce symptome ? Empty Re: Que pensez vous de ce symptome ?

Message par I am So Sure le Dim 11 Mar 2018 - 22:19

En passant est ce du coup vous revoyez ou reprovoquer  des rencontres où échanges ? Ceci afin peut être de vous libérer justement d un scénario en vous donnant l occasion de rejouer la scène et les dialogues ? Au pire si ça rumine encore la scenette s en trouve plus agréable à revivre.  Ça peut être important je trouve de se trouver et se donner les moyens peu importe lesquels de répercuter à l extérieur sinon ça peut générer justement une boucle infinie. Si en plus c est un échange qui a touché des complexes ou faiblesses ou reactivent des blessures ça fait contre blessures en continu...et forcément ça ajoute des pensées parasites qui déconcentrent parasitent le reste et ça fait boule de neige. Dans ces cas là sans repercuter si on est doue pour se faire des films au lieu d être un atout ça se transforme en handicap. Sans être médecin ni rien je sais qu instinctivement ou de lecture si quelqu'un me semble un peu en trauma ou à revivre une scène je lui passe tout ça et souvent ça le change de boucle et au pire il prend enfin une direction pour prendre du recul et trouver moyen de ne pas ruminer l ancienne. Dans le cas d un interlocuteur ferme et obtus lui exprimer tout de meme et ensuite s en proteger en posant de nouvelles distances afin de pouvoir déterminer de façon plus désaffecte le pourquoi comment ça met son esprit en vrille. Je vous le met du coup en vrac car ça fait appel à pas mal de choses diverses. Dany Boon quand il dit : il faut lire les mots tout en bas et continuer sur la page suivante sinon on bute contre le collage..ça me sous entend : trouver moyen de tourner la page pour en ecrire une nouvelle..ect..
I am So Sure
I am So Sure

Messages : 17978
Date d'inscription : 06/09/2016
Age : 50
Localisation : Dunkerque

https://www.zebrascrossing.net/t32051-go-west-continuite-deviatio

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum