l'orientation fin de collège...je sais pas comment faire...pour bien faire

3 participants

Aller en bas

l'orientation fin de collège...je sais pas comment faire...pour bien faire Empty l'orientation fin de collège...je sais pas comment faire...pour bien faire

Message par jeachlo Ven 19 Jan 2018 - 15:11

Bonjour à tous,

Je reviens de l'entretien d'orientation active de mon ainée en 3ième.

J'y suis allée à "contrecoeur", vu que je trouve un peu dingue qu'on demande à un/une ado de 14 ans tu veux faire quoi plus tard de façon plutôt précise ? Déjà, que ma philosophie de vie c'est de savoir profiter du présent. Bref, le système français est ainsi fait.

Toujours est -il que la collège a proposé à ma grande de postuler dans des filières d'excellences répondant à ces centres d'intérêts. franchement, je n'y avais même pas pensé, même sil elle a d'excellents résultats scolaires et qu'elle fait preuve d'une super implication dans la vie de l'établissement et tous les projets proposés.

Pour info, elle ne sait pas spécialement quoi faire, elle se sait littéraire et souhaiterais faire de longue étude.

On m'a fait comprendre que le risque de la filière classique du lycée de rattachement, qui au passage est un lycée sans histoire, de niveau correct, ne permettrait pas à la gosse d'exploiter son potentiel.

Encore pour info, elle, contrairement à son frère, sa soeur et moi, n'a pas été testé, bien qu'ayant rencontré la psy, cette dernière la suppose aussi Z. Elle a d'hyper facilités, c'est certains, un fonctionnement particulier c'est sûr, une maturité Hors norme sans aucun doute. (bilan de l'équipe pédagogique).

Mon souci c'est que je ne suis pas de prime abord plus favorable que ça, à une scolarité élitiste, ni même d'excellence ou de perfection. Comment un Z, a supposé qu'elle en soit un, s'intègre-t-il dans ces filières ? comment l'aider à choisir ?

jeachlo

Messages : 173
Date d'inscription : 20/11/2017
Age : 45
Localisation : lorraine

Revenir en haut Aller en bas

l'orientation fin de collège...je sais pas comment faire...pour bien faire Empty Re: l'orientation fin de collège...je sais pas comment faire...pour bien faire

Message par Slugy Ven 19 Jan 2018 - 20:12

Cc en fait j'ai envie de te dire que tu es plus là pour lui présenter les avantages et inconvénients de chaque filière et surtout de le soutenir dans ses passions.

L'art, la littérature c'est ce qui lui plaît et bien déjà elle avance tranquillement dans son lycée en prenant L et puis elle affinera. La question c'est Qu'est-ce ce qu'elle aime faire avec la littérature par exemple ? La partager ? =>prof.

Petit à petit avec des jobs étudiants ça voie va s'ouvrir

Slugy

Messages : 90
Date d'inscription : 14/06/2017
Age : 30
Localisation : Valenciennes

Revenir en haut Aller en bas

l'orientation fin de collège...je sais pas comment faire...pour bien faire Empty Re: l'orientation fin de collège...je sais pas comment faire...pour bien faire

Message par Invité Ven 19 Jan 2018 - 21:40

Bonsoir Jeachlo,

Je me demandais en quoi consiste la filière littéraire "élitiste" (je ne connais pas du tout les filières littéraires)? Est-ce que le lycée potentiellement plus intéressant pour elle est loin de chez vous? Quelles différences ça ferait concrètement si elle y allait? Je ne suis ni pour contre les écoles élitistes, et je me dis que si ça peut être plus enrichissant pour elle et lui ouvrir des portes supplémentaires pour la suite, pourquoi pas?

Surtout, je me suis demandée ce qu'elle en pense, elle? Est-ce qu'elle y avait déjà pensé? Est-ce que ça la tente d'aller dans une école plus élitiste? Est-ce qu'elle résiste bien à la pression qu'elle y trouvera peut-être? Si elle aime s'impliquer dans la vie de son établissement, peut-être qu'il y a des différences dans le type de projets proposés entre le lycée classique et le lycée élitiste? Ça peut être intéressant de se renseigner.


jeachlo a écrit:Mon souci c'est que je ne suis pas de prime abord plus favorable que ça, à une scolarité élitiste, ni même d'excellence ou de perfection. Comment un Z, a supposé qu'elle en soit un, s'intègre-t-il dans ces filières ??

Franchement, je pense que mettre tous les "zèbres" dans le même panier est aussi nocif que de ne pas reconnaître l'intelligence ou l'atypicité d'une personne. Je ne pense pas que le fait qu'elle soit testée ou non change grand-chose. Tu donnes des éléments précis sur certaines de ses caractéristiques (ses facilités, son implication, ses intérêts, sa maturité), qui me paraissent bien plus intéressants et pertinents que les généralités que l'on lit sur les zèbres et qui ne s'appliquent pas à tous les HP, loin de là!

Personnellement, je ne suis pas testée, j'avais de bons résultats scolaires et j'étais bien adaptée à l'école, mais je sentais intuitivement que je n'avais pas une bonne résistance à la pression des classes préparatoires. Je n'ai donc pas fait de prépa véto après le bac, puis j'ai eu des regrets, j'ai fait une prépa au concours véto par le biais de la fac, en même temps que ma deuxième année de deug de biologie, et effectivement je n'ai pas supporté la pression et j'ai abandonné la préparation du concours en cours d'année. J'ai ensuite continué à la fac et suis allée jusqu'au doctorat. Trois mes cousines, que je pense HP aussi, ont fait la 1ère année de médecine: l'une a craqué au bout de quelques mois alors que les deux autres ont eu le concours dès la première fois (ce sont 3 sœurs). Je crois vraiment que c'est à chacun de sentir et tester de quoi il est capable, zèbre ou pas zèbre...

Je finirai sur le fait que même si on cherche à goûter l'instant présent, il est nécessaire de regarder au loin pour faire des projets à plus long terme, surtout quand on est jeune!

Bonnes réflexions à vous Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

l'orientation fin de collège...je sais pas comment faire...pour bien faire Empty Re: l'orientation fin de collège...je sais pas comment faire...pour bien faire

Message par Slugy Ven 19 Jan 2018 - 22:00

https://diplomeo.com/actualite-prepas_litteraires

J'ai une amie qui à fait ça. Elle a eu l'Ens et maintenant elle fait prof à l'université ça lui plaît beaucoup.

Après j'ai une autre connaissance qui s'occupe de la gestion documentaire des brevets, des plans techniques et des documents particuliers dans une entreprise. C'est un peu comme bibliothécaire mais dans le privé. Je connais pas tant que ça après les débouchés après. L'article semble complet

Slugy

Messages : 90
Date d'inscription : 14/06/2017
Age : 30
Localisation : Valenciennes

Revenir en haut Aller en bas

l'orientation fin de collège...je sais pas comment faire...pour bien faire Empty Ca me fait penser qu'on met pas mal de pression sur leur tête..

Message par Misszoo Mer 14 Mar 2018 - 10:14

Je suis à 10 000 lieux des milieux privilégiés ayant fréquenté les bonnes écoles , je n'ai qu'un DUT, et les questions stratégiques pour choisir le bon lycée dans ma famille ne se posaient même pas, parfois je regrette qu'on est pas eu de l ambition pour moi , mais c'est plus le choix de la filière que je regrette que le fait de choisir LE lycée d'excellence à tout prix..(à mon évidemment de dépendre d'un établissement complètement sinistré évidemment..)

L'excellence pour l'excellence est ce forcément une bonne idée pour tous ??
J'ai posé la question à ma 5eme , à savoir notre lycée public de secteur est bien, accessible et très dynamique.. résultat en hausse parfois à 100 % comme en ES l'année dernière pas toujours ....(mais c'est parfois louche)..

Et bien elle ne veut absolument pas y aller, ses amis iront au lycée public , ils ont des options variés , des projets , une bonne ambiance, ma fille est quelqu'un d'ouvert elle aime le challenge , mais n'aime pas la compétition , la pression, préfère la collaboration , elle aide beaucoup ses amis , et elle est appréciée des autres élèves et profs bon elle n'est pas testée donc je ne sais pas son mode de fonctionnement , elle est très bonne élèves , mais elle a des opinions bien arrêtées et ne veut pas qu'on lui impose quelque chose..
Et en plus ils ont une bonne équipe de natation...trrrrrèèèèss immpoorrtant..il faudra je pense que son métier ait du sens pour elle et je lui souhaite , je n ai pas trop cette chance..

Et ça m'arrange je t'avoue : le lycée privé est contraignant, en ville loin dans les bouchons pas de transports direct depuis chez moi , cher pour moi surtout pour les frais annexes et c'est compliqué pour le sport..
Je me demande si la réputation n'est pas usurpé contrairement à ce que pense certains nos amis...le fonctionnement me semble rigide , les projets ne sont pas si nombreux et y a même moins d'option , j ai l impression qu on vend l'établissement

Comme la tienne mais bon elle est plus jeune pas de projet arrêté si ce n 'est quand même un gout certains pour la littérature et les langues , surtout l'allemand //
Qu'est ce qui la fait vibrer ta fille? littérature ? art? langues? généraliste?

Sinon elle fait un truc genre L +option qui l'intéresse ... et se renseigne peu à peu...histoire d'aboutir à un projet qui tienne compte de ses aspiration mais qui tiennent la route c'est je pense l'essentiel..




Misszoo

Messages : 25
Date d'inscription : 08/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

l'orientation fin de collège...je sais pas comment faire...pour bien faire Empty Re: l'orientation fin de collège...je sais pas comment faire...pour bien faire

Message par Invité Jeu 15 Mar 2018 - 17:01

C'est vrai que si elle veut une grande école, il vaut mieux qu'elle aille dans une bonne prépa et donc qu'elle fréquente un bon lycée.

Personnellement, les prépas et les grandes écoles, je suis contre, par principe. A l'époque, j'avoue, surtout en raison du bizutage qui n'est plus censé exister. Mais n'empêche, créer des filières d'élite ne garantit pas une formation meilleure que la voie classique. En plus, c'est n'importe quoi au regard de l'européanisation des diplômes, où la voie royale, c'est le doctorat.

D'un autre côté, la licence ne convient pas à tout le monde (pas assez de pression, trop d'étudiants touristes). Il faut donc choisir entre la peste et le choléra.

A la fin, c'est à elle de choisir: selon qu'elle supporte bien la pression ou pas, selon son rapport à la compétition. Pour ma part, la seule compétition valable, c'est celle qu'on a avec soi-même, mais certains adorent ça, ça les stimule.

Mais bon, comme tu dis, c'est dingue de devoir choisir si jeune. Et pour les jeunes qui n'aiment pas les matières théoriques, c'est dingue de les traîner dans des filières "pour tous" (donc pour personne) si tard.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum