Si l’on décidait de ne plus faire « avec passion » mais avec Passion, du peuple des nuances.

Aller en bas

Si l’on décidait de ne plus faire « avec passion » mais avec Passion, du peuple des nuances.  Empty Si l’on décidait de ne plus faire « avec passion » mais avec Passion, du peuple des nuances.

Message par Nuanceleste le Sam 23 Déc 2017 - 11:10

Elle ne fait pas de bruit. S’immisce au coin d’une phrase ou d’un regard.
Toute légère, en nuance, en douceur, elle voltige entre les mots, au bord des lèvres. Elle trouve sa place souvent dans le silence. Se fraye un chemin dans un sourire. Fait montre de sagesse ou de pudeur. Elle est discrète, mais vive comme l’air. Elle est secrète. Intime, parfois intimidée. Comme la rosée du matin, elle est là, mais peu sont ceux qui la voient. Elle demeure, éveillée, aux aguets. Elle est fine et ingénieuse, délicate et joueuse, la subtilité.


Imaginez une minuscule jeune fille, curieuse, la robe légère et flottante, de grands yeux ronds, qui court et saute au dessus et au travers des mots, jusqu’à l’épaule d’un être bien plus grand qu’elle, pour lui murmurer à l’oreille une idée, une traduction, qui ne saurait lui échapper.
Elle apporterait plus de finesse dans les relations humaines, plus de beau dans l’amour. Elle se lierait à Ironie, dans certaines situations cocasses, à Harmonie dans la musique. L’on pourrait suivre son histoire : sa cohabitation avec l’Homme et son évolution avec ses semblables du peuple des nuances.
Nuanceleste
Nuanceleste

Messages : 201
Date d'inscription : 11/12/2017
Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Si l’on décidait de ne plus faire « avec passion » mais avec Passion, du peuple des nuances.  Empty Re: Si l’on décidait de ne plus faire « avec passion » mais avec Passion, du peuple des nuances.

Message par Nuanceleste le Sam 23 Déc 2017 - 11:36

Elle est discrète, elle est timide. Avance à pas feutrés. Elle n’ose souvent pas s’imposer. Il y a des jours comme ça, où elle se trouve fragile, se pense malade. Elle se sent triste, blessée quand Silence frappe à sa porte. Alors elle observe, en souffrance, la main serrée dans celle crispée de sa soeur, Sensible, qui s’est déjà recroquevillée sur elle-même.
Car si elle n’ose faire de bruit, c’est que lui prend trop de place. Il erre sur tous les bancs. Jugement. Jugement qui se balade sur les plis de tant de fronts. Il se pavane et parade, décrie sans cesse ses opinions. Avec Moquerie, il blesse à vif. Avec Violence, il saigne. Il court partout quand Remise en question est à la traine. Sa voix en écho s’étend en ragots.
Mais bien que touchée par tant de haine, elle continue d’avancer, droite. Car Bienveillance sème de manière éparse, mais jamais ne cesse de laisser de traces. Et lorsque, par bonheur, il lui arrive de croiser Espoir, elle reprend de la vigueur, de la force et d’are d’are, s’empresse de rejoindre son amie Contagion avant que cette dernière ne retombe entre les mains de Pessimisme ou de Désillusion. Le monde est ainsi fait qu’il ne laisse de grandes places qu’à ceux qui crient le plus fort. Mais elle reste convaincue d’avoir un rôle ici bas et persiste encore dans son combat.
Nuanceleste
Nuanceleste

Messages : 201
Date d'inscription : 11/12/2017
Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Si l’on décidait de ne plus faire « avec passion » mais avec Passion, du peuple des nuances.  Empty Re: Si l’on décidait de ne plus faire « avec passion » mais avec Passion, du peuple des nuances.

Message par Nuanceleste le Sam 23 Déc 2017 - 11:41

Elle t’écrasera comme un insecte, Vanité. Car elle se pense meilleure. Elle se pense plus brillante et plus claire. Mais elle fera toujours en sorte de se montrer inaccessible. Car c’est ainsi qu’elle fait pour assoir sa domination. Elle sait en plus grande quantité et mieux. Elle est gage de qualité. Elle appuiera sur tes faiblesses, en usant des mots avec agilité. Ou parfois par ses silences. Ils en disent long sur qui elle est. Elle, s’est éprise de Mépris. Il l’accompagne au quotidien. Il la rassure. Lui fait du bien. Lui fait comprendre comme elle est belle, inégalée, tant les autres sont des teignes, des mal-baisés.
Oui elle dira que tu as tort, appuiera là où ça fait mal. Attention parfois, elle mord. Lacère, avale.
Car elle sait quand tu es en manque d’Estime de soi. Cela lui donne du pouvoir sur toi.
Mais il y a des points qu’elle taira. Elle ne dira pas, par exemple, qu’elle fut autrefois tout autre. Que Solitude la ronge de l’intérieur. Qu’elle fut tant et mainte fois blessée et lésée, avant de décider elle aussi, d’en user. Elle s’est construite une carapace. Et même si elle se montre souvent perspicace, ne te laisse pas intimider. Apaise toi, car tu es belle à ta manière, Humilité.
Nuanceleste
Nuanceleste

Messages : 201
Date d'inscription : 11/12/2017
Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Si l’on décidait de ne plus faire « avec passion » mais avec Passion, du peuple des nuances.  Empty Re: Si l’on décidait de ne plus faire « avec passion » mais avec Passion, du peuple des nuances.

Message par Nuanceleste le Dim 31 Déc 2017 - 12:36

Passion est tout feu, tout flamme. Un rien l’émerveille, un rien l’enflamme. Elle a faim de vie. Elle dévore la toile. Se glisse dans les coeurs, en profondeur. Elle a en elle, la folie des grandeurs. Elle aime si fort, si grand. Elle donne de l’élan à l’heureux détenteur de son ardeur. Elle créait, intuitive. Défait, émotive.

Passion aime se mettre à nu, se dévoiler. Lorsqu'elle entre dans le lit, c’est l’envolée. Les corps s’étreignent, les âmes s’emmêlent. Passion aiguise les sens, à moins que ce ne soit l’inverse. Ils lui donnent du corps, de la prestance. Elle marque l’instant d’une magie puissante. Transcende l’espace et le temps. Elle tourbillonne, déferlante. En perd le nord et la raison. Tout ne raisonne que par Passion. Elle vit. Envie. Délit. Elle trouve Inspiration. S’imprègne de l’autre. Se nourrit du monde. Transmet sans frein.

Si Passion aime se mettre à nu, elle peut aussi tomber des nues. Car le monde ne tourne pas aussi vite, aussi preux. Quand elle se défie du temps, lui continue de couler. Passion s’use. A force de coups puis de soudures. Elle s’essouffle. Puis Mélancolie est dans la place. La dépasse et la chasse. Un temps, elles se bousculent l’une et l’autre, incapables de faire équipe.

Je préfère Passion. Elle me fait me sentir vivre, me sentir libre. Quand je la perds, quelque part, j’essaye de l’imaginer. J’écris et au travers de quelques lignes, elle renait. Une petite flamme. Peu haute et peu chaude. Mais néanmoins là, un peu. Même artificielle, elle donne un résultat qui ressent, elle donne vie.

Il existe des jours où Passion renait de ses cendres. Tout devient possible.
Nuanceleste
Nuanceleste

Messages : 201
Date d'inscription : 11/12/2017
Localisation : Ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum