tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par jeachlo Mer 22 Nov 2017 - 9:44

Bonjour à tous,

Je vais pas vous faire le coup du "J'aurai vouluuuuu être un artiiiiiiste" ... ben si quand même....

Bon, mon sujet est appel à témoin...histoire de me rassurer...ou de me faire peur (ça dépendra de vous!)

Pourquoi ce sujet ? ben voila dépistée, il y a 7 mois j'ai tout plaqué pour enfin créer...mais j'avoue que c'est un peu flippant quant même...alors juste une question y'en a t-il parmi vous qui ont tenté leur chance?


jeachlo

Messages : 173
Date d'inscription : 20/11/2017
Age : 44
Localisation : lorraine

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Beth Mer 22 Nov 2017 - 20:46

Salut Jeachlo !
Je fais partie de ces personnes-là.
Ma venue sur cette discussion ne te sera pas de bon augure, je suis arrivée ici en tapant dans la barre de recherche "besoin d'être rassurée tout le temps". Ça te dira long sur mon état.

J'ai grandi dans un environnement artistique, l'art a toujours fait partie intégrante de ma vie en spectatrice jusque là même si je gribouillais et dessinais. Et puis, cette année, je me suis lancée. J'ai vite réalisé que c'est un choix de vie.

A vrai dire, c'est beaucoup de violence, parfois de la souffrance car il est difficile d'être satisfait de ce que l'on fait. Pour ma part, je suis enthousiasmée par mes créations les 30 premières minutes et soudain, cela me semble sans intérêt.
Curieux que nous sommes, on se perd souvent dans les méandres d'internet et on déniche des créations qui nous complexent et on déniche tout un tas de techniques qu'on aimerait essayer.
C'est, alors, assez difficile de se tenir à une technique, dans mon cas, il le faut pour ne pas m'éparpiller et me retrouver endettée.  Rolling Eyes

Pourtant, malgré cette violence que l'on a décidé de s'infliger, on peut rester éveillé et travailler nuit et jour sans relâche, l'art est notre nourriture.

On est loin d'être à l'abri d'un vide existentiel au tournant. Alors il faut que tu acceptes de montrer ton art, que tu sois satisfait ou pas car les retours sont importants pour se rassurer de la légitimité de ta place, même si ce sentiment de légitimité sera temporaire. Qui jauge ton travail? Toi ? Les autres ? Il n'y a pas de mode d'emploi pour que cela fonctionne et pour bien le gérer... Sauf les à-côtés: savoir le communiquer, être tenace et accepter de l'offrir au monde.

Je t'envoie ci-après une vidéo qui a mis les mots : https://www.youtube.com/watch?v=h1WJ_NUH3YU&t=91s

N'hésite pas à nous préciser tes questionnements.


Dernière édition par Beth le Mer 22 Nov 2017 - 20:47, édité 2 fois (Raison : J'avais mal orthographié ton pseudo)

Beth

Messages : 9
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 33
Localisation : Vence

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par jeachlo Mer 22 Nov 2017 - 21:52

Si, c'est un message de bon augure, déjà de savoir que cet état d'enthousiasme de 30 minutes je ne suis pas seule à la vivre...et puis je me retrouve dans tout tes mots. Je ne viens pas d'un milieu artistique assumé mais plutôt tabou, alors partager fait du bien (y compris sur la question de l'endettement Laughing )

Pas plus tard qu'hier j'ai peint un tableau en 30mn j'avais atteint un point où mon travail n'était pas parfait mais ...enthousiasment ... et puis splash ou boum...trop simple, trop évident,déjà vu ? déjà fait ?
bref j'ai tout effacé d'un coup de spatule (bon ok plusieurs ...)

Je prends tes conseils, et suis tout ouïe pour d'autres.

Je reviendrais vers vous pour questionner, soyez en sûre...

jeachlo

Messages : 173
Date d'inscription : 20/11/2017
Age : 44
Localisation : lorraine

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Beautymist Jeu 23 Nov 2017 - 12:05

Like a Star @ heaven
Beautymist
Beautymist

Messages : 1709
Date d'inscription : 13/03/2016
Age : 48
Localisation : Ailleurs

http://teatatteredpages.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Ours de la MAZ Jeu 23 Nov 2017 - 12:53

Arrivant en fin de carrière professionnelle "standard", j'ambitionne d'entamer une seconde activité.

Alors ce sujet m'intéresse.

Ma motivation est la suivante : matérialiser les reflets de ce qui est en moi (cela c'est largement démarré), les soumettre au regard (c'est en cours) et in fine leur donner une valeur pour avoir un complément de revenu.

Mon expression : la photo et sa transition vers l'abstraction.
Ours de la MAZ
Ours de la MAZ

Messages : 617
Date d'inscription : 04/01/2016
Age : 62
Localisation : Entre Marseille et Nice, pour le moment du moins

https://www.instagram.com/zebrours/?hl=fr

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par jeachlo Ven 24 Nov 2017 - 13:58

"matérialiser les reflets de ce qui est en moi",

ça me parle...mais moi je n'ai pas largement démarrer...mais, j'ai enfin démarrer...ce que je veux dire c'est que je suis enfin sortie d'une pratique artistique que j'ai envie de décrire technique, voire esthétique mais à l'arrivée neutre dans le message...enfin, je commence à matérialiser les reflets de ce qui est moi....ça reste difficile.

"les soumettre au regard "

ça aussi c'est fait, et finalement peu m'importe le jugement...la victoire c'est pas le compliment (ça c'est peut être la cerise sur le gâteau)...la victoire c'est de sortir mon travail de chez moi...(bon j'admets y'a pas encore un millier de créations)

"in fine leur donner une valeur pour avoir un complément de revenu".

l'autre cerise sur le gâteau ????

le chemin le plus dur ? Perso, je vais à des ateliers et des stages. Je rencontre d'autres artistes (ceux que j'appelle des vrais parce qu'ils en vivent même si j'ai conscience que j'ai tort...mais bon pas simple de quitter ses préjugés). J'apprends tout doucement avec eux le chemin pour donner une valeur à mon travail. comment se faire connaître ?ou exposer ? c'est un peu complexe, parce que chez certains, on voit la peur de la concurrence. En général, ce sont ce que j'appelle des artistes techniciens. Doués dans leur travail, super rendu, esthétique, souvent pouvant s'inscrire dans un courant artistique...mais même si j'admire le travail, il manque pour moi le côté émotion, message à passer...c'est plus de la production que de la création. il s'agit d'une opinion perso, (peut être qui me rassure sur le fait que je ne fais pas aussi bien ??)

Pour se faire connaître a priori les réseaux sociaux sont super important. C'est pas vraiment mon domaine, je ne les utilise pas, donc sois je me documente pour une utilisation optimale et intelligente qui ne sois pas chronophage ou je m'inscrit à une formation.

Mon autre problématique à laquelle je ne pensais pas être confrontée c'est la conciliation avec ma vie familiale et mes obligations. Je me suis dit bon, je quitte mon boulot, j'ai les mains libres, je m'inscrit à des ateliers et je crée...sauf que l'envie, l'idée, l'inspiration pas facile à maîtriser ni à gérer quand 3 zouzous ont faim scratch Very Happy

Et puis il y'a la peur du : mais dans quoi tu t'es lancé ?

Il y a aussi des idées beaucoup...trop...certaines sont, je dirais "marchandisables" (réaliser des bijoux en céramique pour donner un exemple basique) et je pourrais m'assurer un peu de revenu... mais le temps que je passe à réaliser ces idées, c'est autant de temps que je ne passe pas sur ce que je veux faire vraiment dans la création.

"Mon expression : la photo et sa transition vers l'abstraction"

Mon expression : sujet sensible...sculpture et art plastique...mais je me suis autorisée trop récemment à me donner à ce que je suis...du coup je suis un peu tout azimut pour le moment...en recherche...

est-il possible de voir ton travail pour illustrer ton expression?

jeachlo

Messages : 173
Date d'inscription : 20/11/2017
Age : 44
Localisation : lorraine

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Beth Ven 24 Nov 2017 - 15:40

Re Jeachlo ! J'aimerais revenir sur certains points que tu as énoncé.  Rolling Eyes
Ce sujet m'intéresse particulièrement et je me presse chaque jour d'ouvrir ma boîte mail en espérant recevoir une notification, espérer que le sujet se développe encore plus.
Pour revenir à ce que tu as énoncé concernant l'artiste qui est artiste lorsqu'il peut subvenir financièrement à ses nécessités, je prends compte que tu ai précisé que tu avais tort de le penser et qu'il s'agit de préjugés qu'on t'a inculqué. Je ne peux que t'encourager à descendre ces didactes de la société car l'histoire le démontre ! Tant d'artistes avant-gardes, hors des conventions, incompris ou trop discrets révélés après leur mort...
Aussi, il faut être conscient que l'art fait également parti d'une corde à tirer pour détourner l'attention d'affaires mal intentionnées (blanchiment d'argent). L'art peut être aussi une vitrine pour détourner. Cet art portera une étiquette de prix à plusieurs chiffres ne signifiera pas de sa réelle valeur artistique. Lire ci-après un premier lien trouvé sur le web car flemme de chercher plus loin et n'ai pas tout lu (date de 2014), toutefois ça appuie ce que j'énonce: https://www.lesechos.fr/16/05/2014/LesEchos/21689-051-ECH_blanchiment---la-part-d-ombre-du-marche-de-l-art.htm

Ensuite, je ne veux pas m'avancer sur la potentielle mauvaise interprétation de "artistes techniciens" qui confronte grosso modo le superbe rendu esthétique d'une oeuvre et le message à faire passer. Je crois qu'un artiste est artiste lorsque son travail est fruit d'une réflexion qui s'inscrit dans une démarche créative. C'est alors que même un choix de couleurs, de perspective, de sujet ou encore de traité graphique peuvent être fruit d'une réflexion, je pense à Mondrian, je pense à Klein ou encore à Ben, une oeuvre peut ne pas paraître de prime abord comme fruit d'une réflexion et on s'arrêterait trop vite à penser que l'oeuvre ne va au delà de l'esthétisme parce qu'il ferait écho à un style -bateau- qui nous est familier.
Même un paysage, une scène de vie réaliste peut cacher une démarche créative. C'est pourquoi il faut s'intéresser (avec bienveillance) à l'artiste. Je précise toutefois pour ce paragraphe que je tire possiblement une mauvaise interprétation de ton témoignage.  Arrow

C'est humain que tu ai peur de l'imprévu ou de l'inconnu ou de l'échec mais à quoi bon ? Cette vie absurde où l'on tisse des bricoles pour donner une impression d'existence, tant qu'à faire, bricoler sa vie avec hâte. Je compatis ensuite pour la difficulté d'associer vie personnelle et professionnelle caduque à vie familiale, tu trouveras ton organisation. En ce qui me concerne, j'ai opté d'échelonner mon travail sur la durée pour jauger de son avancement et je cumule par un travail alimentaire à mi-temps en parallèle.

Ton travail artistique va évoluer ! Tu es en pleine phase d'expérimentation pour trouver ta direction.
Pour conclure mon message Smile il est vraiment essentiel que tu te détache du préjugé dont tu es consciente parce qu'il est difficile d'avoir foi et partir avec cette pensée erronée t'amènerait à te flageller à tort et à travers sur le parcours et surtout à baisser les bras.

P.S: Des réalisations artisanales (marchandables) peuvent découler de ton travail artistique.

Beth

Messages : 9
Date d'inscription : 31/07/2017
Age : 33
Localisation : Vence

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par jeachlo Ven 24 Nov 2017 - 20:10

Beth,

Je te remercie de ton message que je ressens comme un encouragement, il m'aide à voir plus clair, et tu as mieux que moi exprimé ma "théorie de l'artiste technicien " et surtout tu me permets d'évoluer dans ma vision.

J'espère pouvoir rediscuter avec toi de ce sujet.


jeachlo

Messages : 173
Date d'inscription : 20/11/2017
Age : 44
Localisation : lorraine

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Blossac Ven 24 Nov 2017 - 20:34

bravo pour votre détermination je suis admiratif
je fais encore de la daube je ne suis pas prêt

Blossac
Blossac

Messages : 823
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 44
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Invité Ven 24 Nov 2017 - 23:41

"Quand nous éprouvons de la joie ou de la tristesse, quand nous nous sentons heureux ou malheureux, est-ce bien notre sentiment profond que nous percevons ? Non. Nous n'apercevons de nos sentiments que leur écume. Nous ne saisissons de nos émotions que leur expression sociale, banale, celle que le langage fixe une fois pour toutes et pour tous. Incontestablement, la vérité brute de nos sentiments nous échappe. Et bien, celui qui fera violence au langage, celui qui dédaignera l'usage pratique des choses et s'efforcera de voir virginalement la réalité même, sans rien intercaler entre elle et lui, celui-là sera un artiste." In L'art et la psychanalyse de J-D Nasio, petite bibliothèque Payot, page 15.


Bonsoir, ce sujet m’interpelle, d’autant plus en ce moment.

Je suis en questionnement autour de cette question depuis pas mal d’années. Je l’avais remisée, avec tout un tas d’autres questions, je ne reviendrai pas là dessus ici, et là elle ressort avec acuité et insistance.

Je peux faire part de deux expériences, la mienne et celle d’une de mes filles, Pauline.

Tout d’abord moi. J’écris, depuis très longtemps. J’ai écrit des romans jeunesse, édités, reconnus, cela ne m’a pas suffit. J’aurais pu en vivre, j’ai préféré arrêter, je ne voulais plus “rentrer dans le cadre”. Puis j’ai écrit des scénarios de TV, bien accueillis mais pas tournés, et j’ai sabordé celui que je devais finaliser pour France 2. Raison invoquée ? Ils voulaient m’imposer un co-auteur plus expérimenté qui, selon moi, aurait dénaturé mon travail car mon synopsis, choisi et acheté par France 2, prenait appui sur une partie de mon roman familial.

A chaque fois, ce qui m’arrêtait c’était, d’une part le sentiment que ce n’était pas assez proche de moi, et donc “pas de l’Art”, et d’autre part qu’il était toujours question d’argent, ce qui m’exécrait tout en rêvant d’en vivre. Paradoxe…

J’en suis arrivée à l’idée, sclérosante,  que l’on ne pouvait pas vraiment vivre de son art sauf à passer le cap d’une certaine notoriété. Notoriété relative que j’ai pourtant eue avec avec un roman en particulier, il m’aurait suffit de persévérer et je serais arrivée à mes fins.

En fait je pense aujourd’hui que je n’étais pas prête à affronter ce qui travaille en nous et qui peut devenir “oeuvre” (cf Nasio)

Aujourd’hui je suis de nouveau sur ce chemin, de nouveau en recherche et je commence à entrevoir ce que pourrait être cette pratique artistique qui pourrait occuper toutes mes journées (merci ZC), même si j’ai finalement accepté l’idée de “travailler pour vivre” avec un quota d’heures suffisant pour m’assurer un revenu tout à fait correct. Divorce et maturité obligent.




Maintenant une autre génération, Pauline, 27 ans, artiste musicienne “chanteuse électro pop”,  trois EP, un label indé, des tournées régulières, des articles, des interviews dans la presse musique indépendante, des “fans” et beaucoup de travail personnel.

Tout en continuant des études supérieures d’histoire (juste pour prouver qu’elle pouvait le faire) elle a suivi le cursus du conservatoire de musique, celui des créateurs. Dans le même temps, petits boulots pour vivre, pendant trois ans, chômage pendant deux ans puis, une fois atteint le bon âge, RSA. Un choix, assumé, pour travailler sa musique.

Vivre à deux au RSA, puisque son compagnon a le même parcours, ne permet pas d’envisager autre chose que la vie en marge. L’approche de la trentaine  et la lassitude, puis la certitude, de voir qu’elle ne pourra jamais “en vivre” la rend parfois triste. Elle vient de s’installer en colocation avec des musiciens à la campagne, elle a les mêmes rêves communautaires que ceux que j’avais vers 20 ans, mais elle, elle s’en donne les moyens. Aujourd’hui, ses amis deviennent intervenants dans les écoles, à regret elle commence à y songer.

Plusieurs fois, elle a été contactée par des agents, qui voulaient la “lancer” mais lui demandaient en même temps de “mettre sa musique en accord avec la demande”. Elle les a envoyés chier, sans aucun regret.


Donc, en résumé ? S’agit-il de démarches artistiques ? Pour Pauline, c’est un Oui franc. Me concernant, je commence à l’admettre. C’est vraiment une question intime.

Impossible d’en vivre ? Sans doute que si, en passant par les réseaux  pour certaines pratiques (ce que Pauline refuse de faire…) mais ce qui est impossible pour d’autres pratiques. Pour les écrits par exemple, l’open access, et l’absence de droits d’auteur qui en résulte, n’est pas le meilleur moyen de remplir un porte-monnaie.

Il faut sans doute trouver un mix entre partage et diffusion “gratuits” et diffusion payante une fois le désir amorcé chez le spectateur/lecteur/auditeur/etc.

En espérant avoir contribué “intelligemment” à ce sujet.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par jeachlo Sam 25 Nov 2017 - 14:43

aujourd'hui je sais que c'est parce que j'ai peur d'affronter ce que je ressens au delà de "l'expression banales et sociales de mes émotions " que je ne me suis jamais vraiment autoriser à peindre, à créer. Gribouiller oui...mais lâcher ce qu'il y a en moi...

déjà que mes "ressentis" sont déjà puissants, alors tout lâcher...et pourtant je sais que c'est le chemin de la création...

c'est aussi la raison pour laquelle pour l'instant je repousse l'idée de "travailler pour vivre" ou de "produire" des réalisations artisanales...j'ai peur d'utiliser ces voies pour ne pas affronter ce qu'il y a en moi, me cacher derrière ce travail, ces objets pour ne pas faire...

je crois que quand je parlais d'artiste pour de vrai c'est autant dans l'idée d'en vivre (puisque mes parents me répétaient que les vrais artistes étaient ceux soit qui étaient dans un musée soit qui en vivaient, un antagonisme dès le départ vu ceux qui sont dans un musée et mort dans le dénuement...mais bon...) que dans cette idée de voir virginalement la réalité.

je suis sûre de la voir ainsi cette réalité, c'est en moi depuis 40 ans et ça me bouffe vu qu'il n'y que l'expression artistique qui m'en soulage. Mon problème est je ne m'exprime pas (parce qu'on m'a interdis ce mode d'expression, ou plutôt on me l'a volé) ou ponctuellement. Du coup, j'ai peur de ce qui va arriver si j'ouvre les valves sans maîtriser (ce qui explique que je suis souvent frustrée de mon travail)...mais aussi si je ne les ouvre pas...

ma première victoire est pour l'instant de dire, je suis artiste, et je veux créer...

jeachlo

Messages : 173
Date d'inscription : 20/11/2017
Age : 44
Localisation : lorraine

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par oyans Dim 26 Nov 2017 - 22:00

Tu prends le problème à l'inverse, on n'est pas artiste, on le devient après des années de labeurs.
et ce jour là, tu pourras te dire enfin: je suis un artiste
Disons que finalement, à la fin de cela, tu maîtrises plusieurs styles par la technique, il faut ensuite savoir faire oublier la technique, par ta personnalité, ta vision subjective du ou des sujets à traiter.

Mais avant il existe deux problèmes et pas des moindres: l'argent (n'oublions pas que nous sommes dans une société consumériste), donc il faudra absolument un travail, qui puisse te permettre d'avoir les couleurs, les supports, de la matière etc...
Une fois ceci éclairé, pour que tu ne crèves pas de faim, il existe un embranchement plutôt crucial: suivre les courants déjà imposés, pour arriver à t'en sortir le mieux possible alors, (posséder une rente et du "confort") où être totalement dans une vision subjective, construire ton style vraiment et te démarquer de tout ce qui se fait déjà, là, les ennuis commencent, refus, insouciance, problème de visibilité aussi.
Beaucoup de gens m'ont prévenu que l'art véritable n'est en rien thésaurisable.
Les galeries prêtent à accepter des artistes sont payantes et on ne se fait pas un revenu digne de ce nom, en exposant... (il ne faut pas oublier qu'on est toujours en période crise, que l'argent ne coule pas à flot, sauf dans certaines sphères, qu'il faudra et je te le souhaite rencontrer, car elles font sur le marché de l'art, la pluie et le beau temps)
Tu peux aussi choisir de privilégier ton art et dans ma courte vie, j'ai eu la faveur de rencontrer des artistes, qui vivaient moyennement de leurs productions artistiques et qui étaient, il faut le dire, très prolixe, l'art peut être aussi un métier, t'installer et tenter de vendre ta production.

Un ami graveur, un vieil homme, m'a offert une gravure et sur cette même gravure, il a notée, ces quelques mots: joue joue sept fois la note de do avant que la mesure ne soit pleine, en gros il faut travailler, pour espérer une reconnaissance quelconque.

Cela fait 20 ans, que je peins et résultat, une bonne dose de croutes, pendant 10 ans.

Au début j'ai fréquenté un vieil homme aussi très doué, il m'offrit du travail, j'étais tout jeune, 18 ans, ce vieil homme m'apprit, quelques notions de peintures, mais après, il fallait se débrouiller seul.

Puis à 27 ans, je tombais malade et d'autres difficultés (pas les mêmes) apparurent.
je me retrouvais avec l'AAH (allocation adulte handicapé) mes parents me soutinrent, du moins soutinrent mes efforts volontaires, jusqu'à ce que mon père se meurt.

La vie d'artiste est loin d'être facile.
Je te souhaite le meilleur Smile
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par jeachlo Lun 27 Nov 2017 - 13:41

@oyan,

J'ai beaucoup aimé ton message, il me conforte dans ce que je "préssentais" lorsque j'ai décidé de "devenir" artiste, par là, j'entends maîtriser des techniques, parce qu'en effet, j'ai pris les choses à l'envers, un style j'en ai un et ainsi qu'une personnalité que je n'arrive pas à exprimer...par manque de technique. En outre, je te rassure j'ai vite compris le problème de l'argent pour mes couleurs, matière etc...

Je ne suis qu'au début de ce chemin, et je prends acte que le point commun à toutes les réponses c'est le travail et le temps avant une reconnaissance. J'entends biens aussi la galère d'imposer son style ou de suivre les diktat...et j'ai conscience de choisir le chemin le plus dur puisque les diktat et moi on est pas amis du tout.

l'objectif aujourd'hui trouver la voie qui laissera le temps à mon art d'évoluer pour devenir artiste au sens ou toi tu l'entends...mais je doutes que j'en vivrais plus que moyennement... de toute façon si j'avais voulu faire fortune ou pour le moins gagner plus que correctement ma vie, j'aurai conserver le premier boulot qui était le mien.

seulement voilà depuis toujours "j'aurais voulu être un aaaaaartiiiiiiste" Wink Very Happy


jeachlo

Messages : 173
Date d'inscription : 20/11/2017
Age : 44
Localisation : lorraine

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par fift Jeu 30 Nov 2017 - 11:59

jeachlo> Je ne connais pas du tout ton domaine, mais je fais le parallèle avec la photographie que je connais un peu mieux.
(Je ne parle pas des photographes de mariage ou des photoreporters, mais de ceux qui sont plus orientés vers la création artistique)
Nombre des photographes que je connais, et qui vive à peu près de leur art ont une activité "alimentaire" à côté : cette activité, plus commerciale, leur permet de financer le matériel et autres besoins (frais d'impression ou d'édition, d'hébergement de site web, etc). Généralement, ils arrivent à bien trouver l'équilibre entre cette activité alimentaire et leurs "projets personnels" (selon le terme consacré).

A mon avis, c'est une bonne démarche et je ne suis pas sûr que tu doives avoir peur d'y perdre ton âme.

fift

Messages : 6698
Date d'inscription : 26/04/2016
Age : 44
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Invité Ven 1 Déc 2017 - 13:36



Dernière édition par E.T. le Dim 11 Fév 2018 - 13:36, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par jeachlo Sam 2 Déc 2017 - 19:15

L'idée, du boulot alimentaire fait son chemin. j'ai pas tant peur d'y perdre mon âme, que de me faire à nouveau happer par une vie prof qui ne me correspond pas...j'ai cette fâcheuse tendance à toujours m'investir au delà de ce que l'ni me demande...un travail sur moi à j'imagine

jeachlo

Messages : 173
Date d'inscription : 20/11/2017
Age : 44
Localisation : lorraine

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Invité Jeu 7 Déc 2017 - 16:33



Dernière édition par E.T. le Dim 11 Fév 2018 - 13:36, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Jo' Jeu 7 Déc 2017 - 22:24

Je suis content d'être tombé sur ce fil de discussion, j'ai décidé moi aussi de me lancer en tant qu'artiste. Immatriculation fraichement reçue, j'en profite pour partager ce qui m'a poussé dans cette voie, ma vision et mes motivations quant à mon devenir.

Je viens d'un milieu qui est à des années lumières de la culture au sens large, ma famille évolue dans le monde industriel. De même, la zone géographique dans laquelle j'habite est également très industrielle. Je n'ai jamais réussi à m'identifier à leurs parcours et à m'insérer dans le mouvement. Faire carrière dans la chaudronnerie ou dans le nucléaire m'était inconcevable. Vers l'âge de 15 ans, après une série d'échecs scolaires j'ai rejoints la filière arts graphiques d'un lycée professionnel. J'ai expérimenté le côté "technique" de l'art comme dit plus haut dans le sujet. Seulement, notre créativité (celle des élèves) était au service des entreprises, nous devions apprendre à vendre des produits par le visuel et au fil du temps c'est devenu très redondant. Le manque de substance et le côté très cadré de la communication m'ont repoussé.
À la sortie du lycée, face au peu de visibilité que j'avais en terme d'orientation et avec une éducation à la "il faut ramener du fric à la baraque", je me suis mis en tête qu'il me fallait un job qui rapporte. Je suis allé dans une école supérieure pour créer des jeux vidéos et des dessins animés. Là-bas, nous étions des produits. On nous formatait pour coller à l'image de l'école, pour ne pas ternir sa réputation et tout élève qui sortait du cadre était ignoré voire humilié. De même, l'ambiance était très compétitive, la relation que j'avais avec l'art à ce moment là était désastreuse, tout était devenu une contrainte. Je ne prenais plus aucun plaisir à "produire", je me sentais en marge et très isolé. J'ai tenu 1 an et demi, j'ai fait une grosse dépression et je suis parti de là de misère.
Cette école et les gens qui s'y trouvaient m'ont complètement brisé, je n'ai pas touché à un crayon pendant 2 ans et demi. Je ne croyais plus en moi, j'étais dans une espèce de traversée du désert. Pas d'oasis à l'horizon, la sécheresse continue.
2 ans et demi plus tard, mon chien qui était tout pour moi est tombé très malade. J'ai repris mes crayons et j'ai fait son portrait, j'étais habité par de nombreuses émotions et j'ai donné tout ce que j'avais dans ce dessin. À sa mort, il m'a laissé un très grand cadeau. Il m'a redonné goût à l'art, et il m'a fait prendre conscience que j'avais un savoir-faire et un potentiel à exploiter.
À la suite de ça, j'ai donné des cours de dessin dans une petite commune, et un prof de dessin qui ne dessine pas, c'est inconcevable. Depuis plus d'un an, je ne lâche plus mes crayons. Il me faut toujours un nouveau projet, que ce soit un portrait, une fresque, une identité visuelle... J'ai partagé mes créations et une association, ainsi qu'un futur micro-entrepreneur se sont montré intéressé. L'idée de me lancer en tant qu'artiste libre a germé, puis a aboutit très récemment.

Avoir une contrainte créative, dans le sens où le client a des exigences qu'il faut respecter ne me gêne pas. Je vois ça comme un défis, à condition qu'il me fasse confiance et qu'il me donne une certaine liberté. Si un potentiel client me contacte, c'est parce qu'il est intéressé par l'art que je diffuse, dans le cas où je dois me sur-adapter, il n'y aura pas d'entente. Je préfère gagner moins d'argent, mais gagner mieux. Ma liberté créative aura toujours le dessus sur mes besoins matériels.
Actuellement, je n'ai de visibilité professionnelle que pour les 3 prochains mois. Je donne toujours des cours à côté, et j'ai un job saisonnier entre deux pour m'assurer un minimum vital.
Ce que je souhaite dans le futur, c'est de continuer à travailler pour des entreprises et des associations, ma formation en arts graphiques ne m'a jamais vraiment quitté, j'ai toujours cette notion d'adaptation, cette envie de répondre à la demande d'un client tout en ayant mes propres limites. Je veux aussi travailler pour des particuliers, et également pour moi, pour exposer un jour peut-être, et pour continuer à m'auto-former.

Jo'

Messages : 170
Date d'inscription : 21/10/2015
Age : 28
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par jeachlo Lun 18 Déc 2017 - 13:19

salut jo',

Je répond un peu tardivement...tu dis venir à des années lumières la culture, et d'une région industrielle. Laquelle si ce n'est pas indiscret ?

et quel type de mission as-tu ? de mon côté, j'essaie de faire le lien entre ce qu j'ai déjà construit et mon futur. Comme j'ai monté une boîte de formation il y'a 6ans dans le tertiaire et qu'elle est solide, j'aimerai développer des cours dans les domaines artistiques. ça permet à des artistes qui donnent des cours de travailler en bénéficiant du statut salarié avec l'indépendance du freelance. Ma société fournis la logistique, soutien com, réseau, prends en charge les tracasseries administratives (compta, fiche de salaire etc...) en échange d'une commission et puis j'ai un petit job sur les fins de semaine dans une boutique qui vend des produits locaux et artisanaux.

jeachlo

Messages : 173
Date d'inscription : 20/11/2017
Age : 44
Localisation : lorraine

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Jo' Lun 18 Déc 2017 - 19:12

Je viens de Dunkerque, c'est pas non plus un désert culturel dans le sens où on a quand même certains atouts, l'historique de cette ville, son port, son carnaval, sa façon de vivre, ses produits régionaux et la Flandre et la Belgique aux alentours. Pour mieux m'exprimer, je dirais que c'est une ville qui a bénéficié d'une forte croissance industrielle après la guerre, grâce en partie à sa reconstruction puisqu'elle a quasiment été entièrement rasée et qu'il y a cette face récente de son histoire qui lui colle à la peau. Il y a énormément de gens aujourd'hui qui vivent de ses industries, le secteur culturel se trouve en arrière-plan. Même si ces derniers temps l'agglomération tente de changer les choses, de transformer sa réputation de "ville-morte" avec le nombre de films qui sont tournés, les nombreuses rénovations, de mise en valeur de son littoral. J'ai grandi en ayant autour de moi cette vision industrielle, ces nombreuses familles ouvrières pour qui la vie se résumait à bosser la semaine, ramener du fric à la maison et décompresser le week-end en se bourrant la gueule. Un environnement loin d'être défavorisé mais très matérialiste. C'est un peu simpliste comme résumé mais dans les grandes lignes c'est ça. La vie intellectuelle, culturelle, j'ignorais ce que c'était jusqu'à temps que je comprenne mon fonctionnement. Bien sûr, mon milieu social ne reflète pas la population dans son ensemble, il y a de tout partout. J'ai dû en quelques sortes m'émanciper pour avoir accès à cet autre milieu, et aujourd'hui encore j'ai le sentiment d'avoir de nombreuses lacunes à combler, d'avoir "souffert" d'anorexie intellectuelle. Je n'ai jamais été très lecture par exemple, je n'ai jamais été entouré de bouquins. J'ai passé mon enfance avec un sentiment d'étrangeté, et très jeune face au manque de stimulation, de ressources immatérielles j'ai développé mon propre univers. J'essaie de puiser dedans aujourd'hui pour en extraire le maximum de richesse et de l'extérioriser par l'art.

Désolé pour cette très grande parenthèse. Au niveau de mes missions je travaille sur une fresque pour une association carnavalesque, et sur l'identité visuelle d'une nouvelle micro-brasserie. En parallèle j'ai quelques commandes de portraits.

Au sujet des cours de dessin, lorsque tu parles du statut salarié avec l'indépendance du freelance c'est exactement ce que j'ai. Une mairie m'emploie en tant que contractuel, elle s'occupe de la partie salaire, des locaux, du matériel. Au niveau pédagogique je suis entièrement autonome, j'ai la chance de pouvoir concevoir ma propre manière d'enseigner le dessin, d'avoir une proximité avec mes élèves que je n'aurais pas si j'enseignais dans un établissement scolaire.
C'est un très beau projet que tu as, je pense qu'il y a un potentiel derrière et que ça peut intéresser des artistes qui sont complètement découragés par les tracasseries administratives, car il faut le dire, autant de temps dans les papiers, c'est du temps en moins à créer.
D'où te vient cette sensibilité artistique ?

Jo'

Messages : 170
Date d'inscription : 21/10/2015
Age : 28
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par jeachlo Mer 20 Déc 2017 - 15:25

Je viens de la lorraine, la vallée de la fensch, autant te dire que c'est un copier coller de ta description, et sans sursaut malheureusement...le coin continue de dépérir...

J'ai, je crois, quelques années de plus que toi...très jeune je voulais faire du théâtre, peindre, sculpter...bref toucher à tout ce qui était artistique...j'étais différente des autres enfants et mes parents ont considéré comme une excentricité mon goût pour les arts, sans pour autant le nourrir...d'autant plus que la vie ici "se résume à bosser la semaine, décompresser le WE, dans un environnement loin d'être défavorisé mais très matérialiste"...alors faire des études artistiques...pour faire quoi??!!!

A la décharge de mes parents, on ne détectait pas non plus les zèbres comme aujourd'hui...j'avais de super capacités mais j'étais nulle en math...maladroite au possible, tête en l'air, incapable de me concentrer sur une chose à la fois...différente ! mais "surdouée" ? ce n'est venu à l'esprit de personne (moi y compris). Alors, j'ai fais des études de droit (je me souviens que je passais devant les beaux art une boule au ventre rêvant d'en faire partie), je suis devenue avocat (pas longtemps 3ans), et puis j'ai fait de la formation, j'ai monté une boîte, quitte à enseigner je suis entrée dans l'éduc national ...et j'ai craqué...Je me suis adressée au psy qui a diagnostiqué mon fils, croyant que je partais en burnout...et là MON diagnostique est tombé...Zèbre à 300%. c'est la raison pour laquelle j'ai implosé. Pendant 6 mois j'ai fait connaissance avec moi même, et suite à des circonstances que j'ai pris pour un signe, j'ai décidé de faire ce que j'étais...désormais, je participe à des ateliers d'artistes pour sortir d'une pratique "loisir créatif" vers une véritable création. Je peins, je sculpte.

Mon projet global serait d'ouvrir un jour mon atelier et de donner également des cours ou plutôt de proposer un accompagnement par les arts à des personnes en difficultés. je monte un dossier pour faire un DU en psychologie positive et en psychotrauma. pour faire une analogie, quant tu vas chez l'ophtalmo tu commences par l'orthoptiste ou tu y vas suite à une intervention ou pathologie. L'idée est un peu la même...quand tu suis une thérapie
souvent une fois terminée , il y a rechute ou besoin de remettre régulièrement "les pendule à l'heure"...l'idée est de permettre un suivi, un accompagnement à la thérapie et post thérapie. ça c'est plutôt du moyen voire long terme.

Entre aujourd'hui et l'ouverture de mon atelier, je vais m'adosser sur ma boîte et le projet dont je t'ai parlé ainsi qu'un petit job alimentaire...

Bien sûr au millieu de tout ça, je veux créer et travailler à être exposée pour un jour vendre mes oeuvres Wink ...

advienne que pourra...mais plus jamais je ne veux vivre une vie qui n'est pas la mienne!!!

jeachlo

Messages : 173
Date d'inscription : 20/11/2017
Age : 44
Localisation : lorraine

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Invité Ven 22 Déc 2017 - 22:45


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par AnCatDubh Mar 15 Mai 2018 - 0:01

je ne sais pas si quelqu'un est encore intéressé par ce fil mais le cas échéant, je peux vous parler de ce qui a fonctionné ou non pour moi si vous êtes dans une démarche de professionnalisation. Je vis de ma peinture, au SMIC mais c'est déjà énorme vu le parcours, et je pense que je suis sur la pente ascendante financièrement parlant (inch'allah lol)
AnCatDubh
AnCatDubh

Messages : 49
Date d'inscription : 03/04/2018
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par mypseudo Jeu 31 Mai 2018 - 22:53

pour la question de départ : j'ai sauté le pas de la formation en restauration de mobilier d'art et je poursuis la formation avec qq spécialités et travail perso. Je n'ai pas tout plaqué : pas capable. Mais ça se fait comme ça se fait. Je tâche de trouver le compromis entre le boulot qui me fait vivre mais que je ne veux plus faire et le boulot que je ne veux pas faire comme un boulot !!! Car restaurer c'est m'éclater et je sais que je le ferai moins si c'est pour en vivre.

Je ne sais pas si je suis claire. En tout cas, mon activité d'art prend forme. Je passe sur la définition "artiste". Le plus important pour moi, c'est ce que je vis.
mypseudo
mypseudo

Messages : 537
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 47
Localisation : entre ici et là bas

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Jo' Jeu 31 Mai 2018 - 23:27

AnCatDubh a écrit:je ne sais pas si quelqu'un est encore intéressé par ce fil mais le cas échéant, je peux vous parler de ce qui a fonctionné ou non pour moi si vous êtes dans une démarche de professionnalisation. Je vis de ma peinture, au SMIC mais c'est déjà énorme vu le parcours, et je pense que je suis sur la pente ascendante financièrement parlant (inch'allah lol)

Je suis dans une démarche de professionnalisation comme dit plus haut dans le sujet, je suis maintenant déclaré depuis 6 mois. Je fais surtout de l'art par commission, au service d'entreprises, d'associations et de particuliers. Pour le moment ça ne décolle pas et j'ai ma part de responsabilités dans cette timide lancée. Je reviens un peu sur mes propos précédents qui disaient que j'étais favorable aux projets "à la demande", je suis dans une phase où j'en ai un peu marre de m'adapter, j'ai le sentiment de me dénaturer, d'être une machine. J'ai envie de dessiner, de peindre pour moi, et de pouvoir en vivre. Actuellement j'ai du mal à me projeter financièrement, je vis de façon très précaire, et malgré tout je suis têtu, je ne compte pas lâcher car je n'ai pas d'autre alternative. Je ne veux d'ailleurs aucune autre alternative car c'est le dessin, cette passion qui m'anime et me tient en vie.
Je n'ai pour le moment aucun réseau (et c'est ce que j'ai le plus de mal à créer), et j'ignore un peu tout des expositions, des galeries, des moyens que je pourrais mettre à ma disposition pour me diffuser et pour accroitre mes finances... Je suis curieux de connaitre ton expérience, de savoir ce qui a fonctionné pour toi... Je te remercie d'avance, si tu vois le message.

Jo'

Messages : 170
Date d'inscription : 21/10/2015
Age : 28
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par QubiK Ven 1 Juin 2018 - 0:41

Salut @jeachlo,

Ta question m'interpelle ! Car ça a été toujours la mienne, même si elle m'a travaillé d'une façon totalement inconsciente et imprévisible, car je viens d'un milieu et d'une éducation qui ne prévoyaient absolument pas ce genre de déviances.
Donc du coup, je me suis retrouvé à être artiste par hasard, en partant d'une immense ignorance et d'une humble condition ouvrière, sans savoir ni pourquoi ni comment. Et finalement je n'ai eu jamais la lucidité ni la liberté de m'engager en tant qu'artiste "assumé", j'ai simplement tourné autour du pot de la création, qui est celui qui me stimule le plus. Et au final, je suis arrivé aussi à en vivre.
J'ai donc été acteur de théâtre par pur hasard, en Italie. Ça a duré dix ans et dans le bon circuit (que des bons souvenirs). Reste qu'en Italie, impossible d'y vivre avec (il n'y a pas d’intermittence du spectacle). Donc, je me suis simultanément engagé dans un métier de graphiste, surtout dans le magazines branchés et les livres d'art (en partant du dessin et de l'informatique, car j’étais aussi programmateur et amoureux des ordis).
Je suis aussi peintre et sculpteur du dimanche (quoi que), et en ce moment je me suis découvert un talent d'écrivain (avec les pincettes, car comme tu l’aura compris, je suis rital, et plus souvent que les "de souche", j'ai besoins de correcteurs cultivés. Mais on apprécies mes délires, donc je persiste, et peut-être je signe, une fois bouclé mon dernier).

Du graphisme j'y vis depuis que je suis ici (21 ans tout de même) et le spectacle que j'avais abandonné depuis mon arrivé s'est représente encore une fois par pur hasard  en 2015, alors que j'ai plus de 50 ans... j'ai été dans un film et prochainement dans un nouveau (enfin je l'espère), bien plus prometteur et avec le même réalisateur, un français. Je n'avais jamais fait du cinéma.

Enfin... c'est un peu le bordel ! D'un côté je regrette le fait de ne m'être jamais engagé dans une vrai carrière "extrémiste" d’artiste, de l'autre côté, je remercie les magies du hasard qui m'ont permis quand-même d'en être un tout en venant de nulle part, et de pouvoir y vivre correctement depuis plus de trente ans, par affinité et non par un choix avisé. En sachant que je connais et fréquentes d'innombrables vrais artistes engagés, que malgré leurs indiscutables talents, n'ont pas toujours rencontrés leur public et n'ont pas une vie facile. Leurs choix plus assumés justifieraient moins une carrière parallèle et opportuniste comme la mienne, d'"artisan", qui faute de grands projets, me permets tout de même de me nourrir... Pourvu que ça dure.
QubiK
QubiK

Messages : 264
Date d'inscription : 15/05/2016
Localisation : Fondu dans le réseau

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel Mar 5 Juin 2018 - 21:39

Je découvre ce post, et je vous lis avec attention. Tout témoignage est bienvenu.
Moi aussi j'ai tourné autour de l'art et des artistes, et j'ai touché à pas mal de choses mais...jamais sauté le pas de la professionnalisation. Cette idée de professionnalisation me hante depuis toujours. Aujourd'hui , je suis à un moment de ma vie où je pourrais tenter...mais comme vous, j'ai un tas de peurs. Et je ne souhaite pas vivre dans une trop grande précarité...trop longtemps. Je réfléchis donc à un compromis...travailler à côté...quoi ...comment...
Miss aux yeux arc-en-ciel
Miss aux yeux arc-en-ciel

Messages : 1408
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 101
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel Mar 5 Juin 2018 - 22:14

WK je ne sais pas à qui tu réponds...Si c'est à moi, le travail sur les croyances limitantes et les blocages divers est en cours, mais pas achevé...Je suis en cours de réflexion, sachant que je n'arrive pas à faire le deuil de cette vie-là et que je me sabote dans les autres boulots...
Miss aux yeux arc-en-ciel
Miss aux yeux arc-en-ciel

Messages : 1408
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 101
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel Mar 5 Juin 2018 - 22:43

Il y a 7 ans, je peignais, rencontrais des artistes souvent, je lisais des biographies, des bouquins d'histoire de l'art, je donnais des cours d'arts plastiques, je prenais des cours du soir aux Beaux arts...mais rien depuis quasiment pour x raisons...


Dernière édition par Miss aux yeux arc-en-ciel le Mer 6 Juin 2018 - 9:11, édité 1 fois
Miss aux yeux arc-en-ciel
Miss aux yeux arc-en-ciel

Messages : 1408
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 101
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Miss aux yeux arc-en-ciel Mer 6 Juin 2018 - 9:17

Oui je fais ce qu'il faut de ce côté-là. Je ne pourrais pas t'expliquer en 3 lignes toute la complexité qu'il y a en moi par rapport à ça mais finalement...dans ce que les autres ont écrit plus haut, je retrouve certaines de mes problématiques…
Merci pour le coup de pied aux fesses! Wink
Miss aux yeux arc-en-ciel
Miss aux yeux arc-en-ciel

Messages : 1408
Date d'inscription : 21/04/2016
Age : 101
Localisation : Rêves enchantés

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par AnCatDubh Sam 23 Juin 2018 - 22:07

rien n'empêche de se lancer tout en gardant un job alimentaire au départ. Sauf si le job prend tout le temps dispo. Pas mal de gens quittent leur taf quand ça commence à décoller.

Jo' a écrit:Je suis dans une démarche de professionnalisation comme dit plus haut dans le sujet, je suis maintenant déclaré depuis 6 mois. Je fais surtout de l'art par commission, au service d'entreprises, d'associations et de particuliers. Pour le moment ça ne décolle pas et j'ai ma part de responsabilités dans cette timide lancée. Je reviens un peu sur mes propos précédents qui disaient que j'étais favorable aux projets "à la demande", je suis dans une phase où j'en ai un peu marre de m'adapter, j'ai le sentiment de me dénaturer, d'être une machine. J'ai envie de dessiner, de peindre pour moi, et de pouvoir en vivre. Actuellement j'ai du mal à me projeter financièrement, je vis de façon très précaire, et malgré tout je suis têtu, je ne compte pas lâcher car je n'ai pas d'autre alternative. Je ne veux d'ailleurs aucune autre alternative car c'est le dessin, cette passion qui m'anime et me tient en vie.
Je n'ai pour le moment aucun réseau (et c'est ce que j'ai le plus de mal à créer), et j'ignore un peu tout des expositions, des galeries, des moyens que je pourrais mettre à ma disposition pour me diffuser et pour accroitre mes finances... Je suis curieux de connaitre ton expérience, de savoir ce qui a fonctionné pour toi... Je te remercie d'avance, si tu vois le message.

je pense que tu es sur la bonne voie. Ceux qui réussissent ne sont pas les plus talentueux mais les plus persévérants. Perso ça m'a pris cinq ans avant de commencer à vendre réellement et à être représentée par une galerie - cinq ans à temps quasi plein, j'avais des jobs à côté qui me prenaient 10-12h semaine mais plus ça aurait été trop pour réellement me consacrer à mon truc. Donc dans la grosse dèche pendant un bon moment avec quelques ventes à droite à gauche.

Aujourd'hui pas besoin de débuter avec un réseau. Internet et les réseaux sociaux sont là et ils peuvent être la meilleure des vitrines. Instagram surtout. Poster 2-3 fois par semaine des mises à jour de trucs artistiques, des travaux en cours ou terminés, des détails, des trucs du quotidien d'artiste... Commenter sur les publications d'artistes qui te plaisent aussi, engager la discussion parfois avec d'autres, sans être faux, juste ouvert quoi. Il faut de la régularité et petit à petit on gagne des followers. C'est exponentiel donc lent au début. Mais perso ma galerie m'a trouvée comme ça. Je fais maintenant des ventes via instagram très régulièrement, je vends plus sur le net qu'en galerie. Mais ça n'est pas venu tout de suite du tout non plus.

En gros: bosser, être régulier, se montrer et se créer un peu de réseau - si on n'a pas de lieux en vrais alors sur le net. Pourquoi par participer à des compétitions ou des concours aussi (on n'a pas trop ça en france mais en europe et aux US oui).

Le plus dur c'est vraiment le début, et le doute. Il faut s'accrocher et travailler.

Pour la question des commandes vs travail perso l'idéal est d'arriver à un moment où les gens veulent acheter ton style, sans que tu aies à te dénaturer. Mais bon clairement au début on ne peut pas trop faire la fine bouche - enfin tout dépend du ressenti de chacun bien sûr. Mais en faisant trop de commandes on laisse de côté le vrai développement artistique qui est dans l'absolu ce que l'on veut voir aboutir.
AnCatDubh
AnCatDubh

Messages : 49
Date d'inscription : 03/04/2018
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Jo' Sam 23 Juin 2018 - 22:21

Merci, ça fait du bien à lire ! J'ai actuellement un contrat de 12h par semaine, je donne des cours de dessin à des enfants et des adultes dans une municipalité et ce job à côté me permet de rester dans mon domaine, de me booster aussi car en transmettant ma passion aux autres, j'ai des tonnes d'idées et d'envies qui naissent. Je suis de ton avis, au dessus de 10-12h c'est compliqué de se consacrer à son art.
Je fais également des jobs saisonniers lors des vacances scolaires, et là par contre, je n'ai pas de temps à consacrer au dessin. Mais il faut, malheureusement, avoir un peu d'argent pour vivre.

C'est encourageant ce que tu dis au sujet d'Instagram. Je publie à raison d'1 à 2 fois par mois des dessins, des mises à jours de mes projets. Ce n'est pas assez, mais le fait que tu me dises que c'est une excellente vitrine va certainement m'encourager à booster ma visibilité. Comment se passe la vente de dessin sur Instagram ?


Jo'

Messages : 170
Date d'inscription : 21/10/2015
Age : 28
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par AnCatDubh Lun 25 Juin 2018 - 13:27

c'est marrant, moi aussi je donnais des cours d'art. D'ailleurs beaucoup d'artistes en donnent tout au long de leur carrière, ça fait une rentrée d'argent stable.

Pour la vente en fait j'ai une plateforme de vente sur un autre site (dans mon cas c'est sur bigcartel mais pas mal de gens ont une boutique etsy par exemple) et je mets le lien vers ma page de vente dans la description de mon profil instagram. Quand je mets des trucs en vente je l'annonce dans un post et les gens vont voir eux mêmes. Maintenant que j'ai beaucoup de followers j'ai aussi des gens qui me demandent directement dans les commentaires ou par mail si tel ou tel truc est dispo.
AnCatDubh
AnCatDubh

Messages : 49
Date d'inscription : 03/04/2018
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par Jo' Lun 25 Juin 2018 - 21:04

Un grand merci pour tes explications !

Je connaissais Etsy mais je n'ai pas vraiment approfondi cette option car je suis accaparé par mes commandes et je n'ai pas encore eu le temps de produire des oeuvres personnelles. C'est frustrant d'ailleurs !

J'ai quelques petites questions encore... Je suis un artiste plutôt "éclectique" dans le sens où j'aime varier les techniques, les styles. Je fais aussi bien de l'acrylique que de l'aquarelle, du graphite ou du crayon de couleur... J'aime autant le portrait que le paysage, le réalisme ou les peintures ésotériques. Du coup j'ai un peu de mal à définir une ligne directrice, une "patte" artistique. J'ai cru comprendre par le biais de nombreuses vidéos qu'il fallait en quelques sortes flirter avec son public, créer des oeuvres qui vont dans le sens de la demande. Je peux (et je veux) peindre des séries entières de tableaux, mais m'enfermer sur le long terme dans une catégorie me serait néfaste. J'ai toujours ce besoin de sortir du cadre, de me bousculer, d'explorer de nouvelles choses. Est-ce qu'il serait bon que j'assume cette partie de moi ? Je me demande si mon faible "niveau de popularité" n'est pas lié à ça, à l'heure actuelle. Quand je vois d'autres artistes sur Instagram, qui ont beaucoup de followers, ils peignent et dessinent des choses similaires depuis des années, et bien que je les admire, je ne me verrais pas faire ça.

Question finance, comment fais-tu pour attribuer une bonne valeur à tes oeuvres ? Sur internet, on conseille souvent de démarrer avec de petits prix et de les augmenter au fur et à mesure qu'on gagne en popularité. Par exemple, en ce moment je vends des portraits sur commande à partir de photos. Je passe entre 10 et 30h sur un visage en fonction du niveau de réalisme, de la qualité de la photo. Je vends un A4 à 60€, un A3 à 90€, etc et j'ai la sensation que c'est déjà cher, mais compte-tenu de l'investissement que je mets dedans, de mon niveau technique je trouve en même temps que ce n'est pas assez cher, et pas assez rentable. En d'autres termes, je passe énormément de temps pour créer des portraits aboutis et je ne peux pas espérer en vivre car ils ne me rapportent pas assez, et que les prix que je propose sont déjà assez élevés compte-tenu de ma clientèle. C'est pareil pour les fresques, on me complimente sur la qualité de mon travail, et en même temps je suis trop cher. Pourtant je propose les prix minimums en me basant sur des barèmes qu'on trouve partout sur internet. J'ai l'impression que les gens aiment, veulent, mais surtout, veulent tout pour rien ! C'est peut-être aussi lié à ma clientèle, qui est locale, qui n'est pas spécialement sensibilisée. Ça me donne aussi envie de migrer vers un public plus sensibilisé, plus ciblé qu'on trouve sur internet.

Et dernière chose, j'aimerais beaucoup découvrir ton Instagram, alors n'hésite pas à le publier ici ou par message privé si tu préfères !

Encore merci à toi Wink

Jo'

Messages : 170
Date d'inscription : 21/10/2015
Age : 28
Localisation : Nord

Revenir en haut Aller en bas

tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!! Empty Re: tout plaquer et devenir artiste...pour de vrai!!!

Message par AnCatDubh Jeu 19 Juil 2018 - 16:34

coucou Jo', désolée ça fait longtemps que je ne suis pas passée sur ZC

effectivement c'est beaucoup plus facile d'acquérir l'adhésion d'un public quand on a une "patte". Après ça ne veut pas dire aller dans le sens de la demande. Tu peux trouver ta patte selon ton envie propre et les gens suivent ou non. Tu peux avoir une patte même avec différents mediums et sujets, que les gens reconnaissent que c'est toi en voyant ton travail. Pas mal d'artistes font des choses différentes mais les unes après les autres, avec une évolution organique. D'où le fait qu'il y ait souvent des séries: tu explores un truc, quand tu en as marre un autre... Mais je pense que la patte c'est quelque chose qui vient naturellement et pas de manière forcée? Si tu as du talent et que tu bosses il va forcément y avoir une personnalité propre qui se dégage de ton travail au bout d'un moment.

Pour le prix, je pense que tu n'as pas trouvé le bon public. C'est là qu'internet intervient. Si je n'avais pas internet je n'aurais jamais atteint le public qui a les moyens de se payer un tableau à ne serait-ce que 400 balles. Au début localement je vendais un peu à droite à gauche mais clairement pas assez pour en vivre parce qu'il y avait peu de gens qui étaient prêts à payer. Mes prix ont triplé en trois ans et c'est grâce à ça que je m'en sors (j'ai commencé à les augmenter quand j'ai exposé en galerie parce que bêtement je ne pouvais pas me permettre de les vendre pour rien avec la galerie qui prend en plus 50%) mais pendant plusieurs années je n'ai pas pu me permettre de les augmenter pour atteindre un niveau décent parce que je n'avais pas le public adéquat. D'où l'idée de développer son audience, ou de trouver une galerie (tu peux aussi faire des envois spontanés de books à des galeries qui ont l'air d'exposer des artistes qui font des choses dans la même veine que toi ou avec une certaine affinité artistique, même dans d'autres villes).

mon instagram c'est @helenedelmaire

voilà Smile bon courage - patience et longueur de temps...
AnCatDubh
AnCatDubh

Messages : 49
Date d'inscription : 03/04/2018
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum