Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Le Chat Mer 1 Nov 2017 - 3:47

Salut les gens !

Avant toute chose, j’aimerais mettre quelque chose très au clair : je ne suis pas venue agresser qui que ce soit, mais expliquer mon point de vue, et mon ressenti par rapport aux évènements plus ou moins récents.

J’imagine qu’aucun d’entre vous n’est sans savoir que je dérange sur ce Discord, certains diraient même que je dérange beaucoup. Et en plus, je comprends sans soucis pourquoi. Et oui, aussi incroyable que ça puisse paraître, je me suis mise à la place de ceux que je dérange pour comprendre ce qui pouvait causer ça… La réponse qui m’est apparue, et qui m’a semblé relativement évidente est que je suis parfois assez agressive avec certains d’entre vous. C’est un fait, je le reconnais sans mal. Maintenant, retournons deux secondes la caméra. Essayez de vous mettre juste un instant à ma place. J’ai 19 ans depuis deux semaines. Je suis étudiante en école d’ingénieur. Que vous le vouliez ou non, j’ai, comme vous, mes propres soucis, mes propres angoisses, mes propres déclencheurs… Et je comprends sans trop de soucis que les vôtres soient encore plus importants, gênants, ou ce que vous voulez, que les miens. En fait, ce n’est pas trop le sujet. J’ai prévu de laisser ma susceptibilité de côté, et de considérer que je vais parfaitement bien sur tous les plans. Ce qui en soit n’est pas si absurde, puisque je vais globalement bien. Bref.

Maintenant qu’on a vu qu’il ne s’agit pas de ma susceptibilité d’ado pas encore finie (enfin si, il s’agit de ça, mais si on part là-dessus, tout le monde a ses problèmes, et on n’en sort plus), on va pouvoir vraiment discuter des trucs intéressants.

Les plus « anciens » d’entre vous se rappellent je pense à peu près de mon arrivée, où je ne dérangeais personne. J’ai même eu plusieurs retours très positifs de certaines personnes qui aujourd’hui ne me supportent plus, en privé. J’amenais la bonne humeur, un esprit de groupe, une cohésion. Et puis il y a eu le jour du « pavé dans la mare », où j’ai fait mon long monologue bisounoursique sur l’acceptation des autres, sur la cohésion, la paix… J’y croyais dur comme fer. Mais j’ai peu à peu été rattrapée par plusieurs réalités.

La première, et probablement une des plus importantes, c’est que ça se sent quand deux personnes ne se supportent pas. Ou plus exactement, je sais très bien quand quelqu’un ne me supporte pas, ça se voit complètement à sa manière de m’écrire. Rares sont les gens chez qui je n’arrive pas à le détecter. A partir de là, je comprends qu’il est finalement absurde de faire comme si on s’entendait bien avec les personnes qui ne nous supportent pas. J’ai d’ailleurs remarqué que certains ne se privent pas d’être ouvertement hostiles à ma présence. Mais attention, ceci n’excuse aucune agressivité de ma part ? N’excuse ni même n’explique, et puis en fait rien n’excuse l’agressivité.

La deuxième réalité qui m’a frappée, c’est la partialité de la modération. Modération qui protège systématiquement la personne qui a l’air la plus faible. Qui fait régner ici, pardonnez-moi l’expression, un ordre de la pleurnicherie. Attention, je ne dis pas que les plaintes sont illégitimes, je n’ai d’ailleurs aucun droit ni aucune compétence pour en juger d’aucune façon. Il n’empêche que tout ça me semble très injuste, et c’est justement ce qu’explique en partie mon troisième point.

Et donc, la troisième réalité que je me suis prise en pleine face, c’est l’importance du nombre de personnes en réelle souffrance qui n’osent pas s’exprimer ici par peur de prendre la place d’autres qui donnent l’impression de vivre l’enfer au quotidien. Encore une fois, je ne dis pas qu’il n’y en a pas. Je constate juste que ceux qu’on protège ne sont pas toujours ceux qui en ont le plus besoin, en plus de l’immense injustice que ce principe même est.

Quatrième réalité : l’écoute est finalement très médiocre. Je me suis fait la réflexion il y a quelques temps, quand on arrive sur ce Discord, on a l’impression d’y voir Facebook tel que mes parents l’imaginent : chacun raconte sa vie, parle de son expérience… Finalement, essaie de prendre de la place pour pouvoir exister. J’ai parfaitement conscience du fait que c’est nécessaire à grand nombre d’entre nous, qui sont finalement très seuls au quotidien. Le problème, c’est que le Discord doit aussi être un lieu de société, d’écoute et d’échange, et pas un mur des lamentations. Même des meilleurs amis ne se racontent pas certaines choses qui sont discutées régulièrement, parce que la société ne fonctionne pas comme ça. Le fait est que le serveur plonge chacun dans des habitudes qui sont finalement néfastes à une bonne intégration sociale. Ce qui devrait être un tremplin, un passage permettant de sortir la tête de l’eau, devient un puits sans fond duquel il devient impossible de sortir. Beaucoup d’entre nous se sentent enfin écoutés et compris ici, parce qu’ils ont trouvé des gens qui fonctionnent comme eux… Et qui donc, pour la plupart, ne sont capables d’écouter qu’un nombre très limité de types de discours. Je pense l’avoir déjà dit, le Discord me semble être un endroit relativement safe qui permet à chacun de s’entrainer aux relations sociales. Il a l’effet inverse, nous coupe tous de notre environnement. Enfin, je généralise, ce n’est évidemment pas toujours le cas… Mais c’est quelque chose que j’ai l’impression d’avoir beaucoup vu.

Encore une chose, je me suis moi-même rendu compte que certains comportements m’étaient à la longue juste insupportables. Insupportables parce qu’ils renvoient à des choses que j’aimerais atteindre et qui sont secouées sous mon nez par des personnes qui prétendent aller moins bien que moi. Ce dont je pense beaucoup n’ont pas conscience, c’est que leur comportement peut sans soucis attiser des jalousies, réveiller des douleurs profondes chez d’autres. Effectivement, j’ai beaucoup de mal à gérer ma frustration quand je vois des filles plus jolies que moi manger les légumes frais du marché et partir faire du sport entre une session de ménage et une de méditation. Mais ça, ça ne sera jamais pris en compte, parce que c’est universellement reconnu comme quelque chose de bien, de se bouger. Vous savez, je crois qu’on a tous une tendance naturelle à nous trouver des soucis là où on n’en a pas. Et je crois qu’il n’y a que la volonté qui permet de sortir ça. Attention, une fois de plus, je ne dis pas que tous les problèmes sont créés comme ça.

Mais vous savez, ça m’a fait du mal, que personne ne se demande pourquoi c’était compliqué pour moi de vous lire, pourquoi ça m’a frustrée jusqu’à l’explosion, pourquoi ça m’énerve de lire vos douleurs… Personne s’est demandé si ça ne faisait pas vibrer des choses profondes en moi. Non, vous m’avez jugée, insultée, méprisée, comme vous savez si bien le faire quand des gens ne vous plaisent pas. Vous avez fait ça, et vous m’avez taxée de gamine immature. Combien parmi vous se sont demandés s’il n’y avait pas une explication à ce comportement ? Combien, parmi les adultes que vous prétendez tous être par rapport à moi, se sont dit que je n’étais peut-être pas de mauvaise volonté ? Combien ont essayé de dialoguer avec moi ? De comprendre comment je fonctionne ? De voir pourquoi mon comportement a changé en quelques mois ? La vérité, c’est que vous ne savez écouter que ceux qui fonctionnent strictement comme vous. Pas un seul d’entre vous ne s’est mis ne serait-ce qu’un seul instant à ma place. Pas un seul d’entre vous n’a remis en question son propre fonctionnement. Non, la grande majorité a préféré cacher tout ça sous un tapis. En me kickant, ou en se contentant de me taxer d’immature. Heureusement que je ne suis pas au bord du suicide, et que ce n’est pas une forme d’appel à l’aide, parce que vous l’auriez eu dans l’os.

J’ai discuté avec plusieurs personnes qui étaient considérées comme agressives par la plupart. Ce que j’en ai retiré, c’est que ce sont très souvent et avant tout des personnes en grande souffrance. Ce que j’en retiens, c’est qu’on devient mauvais quand on est au contact de gens qui nous font nous sentir comme des moins que rien, et qui ne savent pas nous écouter.

Moi, je ne suis pas comme ça. Je n’ai pas d’excuse. Mais j’aurais très bien pu en avoir une, et dans ce cas vous m’auriez enfoncée encore plus. Moi, je suis juste une gamine qui teste des trucs. Une gamine qui écoute son petit doigt quand il lui dit que certaines situations sont très malsaines. Une gamine qui se sort les doigts du cul pour essayer, que vous le vouliez ou non, de rendre son monde meilleur, et de rendre les gens heureux autour d’elle. Mais aussi une gamine qui gère encore très mal ses émotions, qui se trompe, souvent, mais qui continue d’essayer. Une gamine qui aurait aimé qu’on ne la condamne pas à la première erreur. Une gamine qui a des idéaux, qui a des rêves. Une gamine qui veut faire mentir sa mère et qui se rend compte que cette dernière avait raison. Une gamine qui souvent supporte pas certaines choses, une gamine qui parfois pète les plombs. Une gamine incapable de rancune, mais qui reste méfiante quand elle a pris cher 10 fois. Une gamine qui sait très bien qu’elle est une fois de plus rejetée, et qui est prête à l’accepter.

Ce que vous avez oublié, tous, c’est que ces gens que vous considérez comme des monstres n’en sont pas, et que votre mépris est douloureux. Probablement bien plus que les rares attaques que vous ne vous gênez de toute façon pas pour balayer d’un revers de main, « quand on voit qui dit ça de toute façon… ». A croire que vous n’avez jamais été rejetés par un groupe que vous essayiez d’intégrer, et auquel vous vouliez apporter des choses positives.

Sixième point. Je suis en tort. Je suis en tort parce qu’en tant que monstre sans cœur, je n’ai pas vu que mes attaques incessantes vous blessaient profondément. Je n’ai pas vu que vous vous débrouilliez bien mieux sans moi, que j’étais nuisible à mon entourage dans son ensemble, je n’ai pas su comprendre que j’étais une sale égoïste. Je suis en tort parce que je n’ai pas su écouter ma mère qui me le disait bien avant vous, parce que j’ai voulu lui donner tort. Je suis en tort, parce que j’ai refusé de me limiter à l’image, et j’ai voulu creuser, comprendre, avancer. Je suis en tort, parce que j’ai insulté les 400 membres du serveur, parce que je perds souvent le contrôle sur moi-même. Je suis en tort, parce que je suis plus jeune, donc je ne peux pas avoir raison. Je suis en tort, parce que j’essaie de me mettre à la place de chacun pour prendre mes décisions, mais parfois je me trompe. Je suis en tort, parce que j’essaie de faire quelque chose que je suis incapable de faire et que personne n’attend de moi. Je suis en tort parce que j’ai des idéaux, mais je suis imparfaite. Je suis en tort parce que contrairement à ce que beaucoup attendent de moi, j’essaie de penser par moi-même, d’être en accord avec mes idéaux, d’agir, plutôt que de rester dans la tiédeur communément admise. Je suis en tort, parce que j’ai choisi de vivre intensément mes phases down pour m’offrir les phases up miroir, parce que j’ai choisi de laisser mes ressentis me guider, et parce que mes ressentis ne sont pas toujours les plus adaptés. Je suis en tort, parce que j’ai essayé, et parce que je ne suis pas d’une parfaite linéarité telle que vous la voudriez. Je suis en tort, parce que je ne suis pas capable de m’ouvrir suffisamment aux autres. Je suis en tort, tout court. Et je le reconnais. Mais je n’avais aucune mauvaise intention, et c’est là que vous êtes en tort de penser que oui et de me blâmer pour ça.

Bon, bah on passe au septième. Le septième, ça sera la grosse dizaine de personnes qui viennent d’eux-mêmes en privé me dire qu’eux aussi en ont marre. Qu’ils préfèrent des gens qui s’énervent un bon coup mais ne haïssent pas à ceux qui prennent sur eux pour finalement haïr après pendant des mois. Qu’ils sont contents que je leur aie montré à quel point le serveur leur était néfaste. Et oui, ces gens existent. Ces gens existent et ne s’expriment pas, ou alors très peu. Pour une raison très simple : ça revient à se mettre la moitié du Discord sur le dos. Moitié dans laquelle se trouve la modération. Modération qui n’hésite pas à kicker. Modération qui a même banni ou fait taire des membres qui défendaient ces idées. Qu’on ne présente alors pas ZC comme un lieu d’ouverture et d’échanges, mais comme ce qu’il est vraiment. Un groupe de gens plus ou moins perdus dans leurs vies, qui se raccrochent comme ils peuvent au peu d’ego qu’il leur reste. Ça n’est en aucun cas moins bien, ou dévalorisant, il est par contre mensonger de laisser entendre que le Discord « a pour objectif de permettre et favoriser les échanges et les rencontres entre ses membres, sur des thèmes personnes, sur des questions d’actualité ou sur des sujets quotidiens. ». Qu’il soit explicitement écrit que les avis divergents de ceux de la majorité seront très mal accueillis, et qu’on ne peut débattre de tout. Que les gens soient prévenus qu’ils verront peut-être des sujets qui leur tiennent à cœur malmenés par des membres qui les jugeront avec mépris sans aucun contrôle dans la modération. Qu’ils sachent qu’ils n’arrivent pas au milieu de gens qui partiront du principe qu’ils sont de bonne volonté, mais de personnes qui se prétendent adultes alors qu’elles sont incapables de les supposer de bonne volonté et qu’elles réagissent avec ressentiment. Qui laissent transpirer leur haine des exclus dans tous les échanges.

Oui, j’ai les boules. Oui, ça se voit. Oui, vous pourrez continuer de me considérer comme vous le voudrez quand j’aurai été bannie. Non, je ne vaux pas mieux que qui que ce soit de ce Discord. Oui, j’ai conscience de mes torts. Non, je ne suis pas convaincue que tout soit à changer. Et oui, je suis une vilaine gamine, que par ailleurs vous vous empresserez d’oublier. Je me fous de savoir si vous aurez raison ou non. Je ne changerai probablement pas sur le fond, même si je ferai des efforts sur la forme. Tant que vous ne vous remettrez pas en question vis-à-vis de tout ça, je pense que la discussion sera compliquée. Mais moi je suis un peu débile, je continue à me battre pour ce qui me semble juste jusqu’à en être complètement empêchée. J’évolue, dans le fond comme dans la forme. Et même, je change d’avis quand on me montre que j’ai tort. J’attends. J’espère que vous saurez me montrer que j’avais tort. Parce que pour le moment, si j’ai tant l’impression de me prendre un mur, c’est que la plupart des personnes ne prend pas la peine d’écouter ce que je pourrais dire. C’est que mes idées sont rejetées en bloc avant même d’avoir été analysées… Et c’est là que normalement les gens se demandent pourquoi.

Je suis quelqu’un de naturellement conciliante. J’ai juste du mal avec les personnes qui ne le sont pas vraiment, mais je m’adapte. Par contre, quand j’ai du mal à m’adapter, c’est que j’estime avoir affaire à des personnes qui campent sur leurs positions quitte à faire taire tout ce qui pourrait les faire douter. Et c’est un fonctionnement que je comprends, même s’il a tendance à me mettre hors de moi.

Maintenant, j’ai aussi rencontré ici des personnes que j’apprécie, certains sont devenus des amis de confiance pour moi. D’autres resteront des connaissances, des personnes avec qui j’aurai pris plaisir à discuter. D’autres encore seront dans ma tête des personnes « avec qui je ne suis pas compatibles ». Mais personne n’aura l’image d’une personne profondément méchante et néfaste aux autres, quoi que vous en pensiez.
Je ne suis qu’un des nombreux membres de cette communauté, et je sais ce que je fais quand je prends le contrepied de la majorité. Je sais à quoi je m’expose, même si ça ne m’empêche pas de ne le vivre que moyennement bien. Je ne suis qu’un membre parmi des centaines d’autres, et qu’une poussière dans vos vies, même si j’aurais aimé les marquer de la plus belle des manières.

Et oui, j’ai tort. Un quatrième kick, un ban temporaire ou permanent… Peu importe, j’ai le sentiment d’être en accord avec mes croyances et mes valeurs.

Débizous sur vos fesses droites, sans rancune.

Chatoune le monstre immature

P.S. : Pensez à écouter Odezenne, c’est vraiment ouf.
Le Chat
Le Chat

Messages : 82
Date d'inscription : 17/03/2017
Age : 22
Localisation : A côté de mon téléphone

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Invité Mer 1 Nov 2017 - 8:49

Le Chat a écrit:Modération qui protège systématiquement la personne qui a l’air la plus faible. Qui fait régner ici, pardonnez-moi l’expression, un ordre de la pleurnicherie.

Ninja si jeune et pourtant si perspicace !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Invité Mer 1 Nov 2017 - 8:57

J'apprécie ton honnêteté (c'est rare car chez les zèbres comme ailleurs l'hypocrisie est très présente). Si cela peut te rassurer, il y a beaucoup de vérités dans ce que tu dis et effectivement, ça dérange.

On te traite de gamine immature mais j'ai rarement lu un témoignage aussi mature. Et selon moi, ce n'est pas à toi de culpabiliser.

Cependant, la modération ne protège pas que les "faibles". J'ai vu des personnes déjà très fragilisée psychologiquement se faire lyncher ici alors qu'elles n'ont fait qu'exprimer un point de vue, qui ont demandé l'aide de la modération qui n'a pas bougé un seul pouce (oui oui, ces modos qui lisent les plaintes et jouent l'indifférence totale pour ne pas avoir à intervenir se reconnaitront), ni même répondu à leurs appels. Les gens n'ont aucune compassion souvent, sont malsains et se mettent à plusieurs pour enfoncer quelqu'un au lieu de juste passer leur chemin. Les modos ont leurs préférences, leur petit cercle d'amis. Ils sont loin d'être impartiaux ou neutres pour la majorité et je trouve ça anormal. Nous sommes plusieurs à le penser, peut-être qu'à force on finira par être entendus.


Dernière édition par Lucioledorée le Mer 1 Nov 2017 - 9:27, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Flaurale Mer 1 Nov 2017 - 9:21

Bonjour Le Chat,

Je ne fréquente pas le discord et je n'ai jamais échangé avec toi, mais j'ai quand même lu ton (pardonne-moi l'expression) pavé. Chacun voit midi à sa porte, et peut évaluer ce qu'il est capable d'encaisser ou pas. Perso, rien que les propos blessants / trolls qu'on peut trouver sur certains topics, ça me coupe l'envie de poster. Parce que je sais que je peux me prendre de la violence verbale un peu inutile, chose qui IRL n'arriverait pas dans ces proportions-là, car certains ont tendance à oublier les conventions sociales derrière leurs écrans. Et le fait qu'on ne se connaît pas. Et qu'il y a des façons de s'adresser à des gens qu'on ne connaît pas.

Tout ça pour dire, on ressent dans ton post que tu es mal, que tu culpabilises, et qu'à la fois tu trouves que certains devraient culpabiliser. Gros magma d'émotions où ta mère vient se mêler à des histoires de relations virtuelles... Mais au moins, certains peuvent se rendre compte que leurs propos aussi peuvent faire du mal, ou que la parole se retrouve mal distribuée.
Malheureusement, je pense que la difficulté à gérer ses émotions, le fait d'être à fleur de peau, c'est ce qui permet aux autres de nous décrédibiliser, je pense au fait que tu sois considérée comme une "gamine" par certains. La sagesse n'est pas toujours proportionnelle à l'expérience de vie; ne complexe pas sur tes 19 ans, ils n'enlèvent aucune valeur à ta sincérité et à tes ressentis.
Bonne journée à toi Smile
Flaurale
Flaurale

Messages : 196
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 30
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par 'C.Z. Mer 1 Nov 2017 - 10:20

"Gamine immature" AHHHHHHHHH De toute façon, dès qu'on ragequit une fois, dès qu'on s'énerve une fois, c'est comme partout, on est une "gamine immature"... il y a quelques années, ça aurait été "une hystérique". J'ai cette étiquette aussi...

Pour le coup, je vais te décrire comment moi je te vois, comment moi je t'envie :

LE CHAT,

Déjà, "gamine" ça colle pas. Pour moi, un gamin c'est quelqu'un qui ne prend pas ses responsabilités, qui ne prend pas sa vie en main, qui se ment à lui-même. Le chat ne prendrait-elle pas sa vie en main ? Bordel à culs, mais elle n'a pas bougé le sien pour faire une prépa, passer des concours tous les trois jours l'année dernière, entrer dans une putain d'école d'ingé ? Est-ce que ceux qui pensent "gamine" peuvent prétendre prendre leur vie en main comme elle ?

Pour le coup, je suis bien plus gamine, sans nul doute What a Face

Ai-je dit que pour moi une "gamine" est quelqu'un qui ne s'assume pas ? Parce que bordel à culs, comment peut-on ne pas s'assumer quand on dit ce qu'on pense et qu'en plus on sait lâcher prise pour taper des délires avec les autres ?

Hannnn, si tu savais ce que je t'envie quand tu ris à gorge déployée et que je me dis "allez, suis l'exemple bordel à culs !"

BREF

J'aime bien ton coup de gueule, il est légitime.

Personnellement, je me sens protégée par la modération ; je me doute que dans n'importe quel autre groupe, on se serait vite lassé de mes petits problèmes sociaux, de mes troubles de l'adaptation, de mes obsessions. Mais heureusement, il y a des gens comme toi aussi qui m'invitent à me ressaisir sans même s'en rendre compte.

BREF (bis)
Je te trouve grande moi et j'adore ta voix et ton rire.

BIZHOUUUUUUU
'C.Z.
'C.Z.

Messages : 2910
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 39
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par ortolan Mer 1 Nov 2017 - 10:38

.


Dernière édition par ortolan le Ven 15 Déc 2017 - 1:17, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 13579
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Pas de MP : boîte pleine

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par izo Mer 1 Nov 2017 - 10:49

Penser par soi même ... et montrer cette pensée fut elle agressivement maladroitement formulée, potentiellement blessante donc car divergente, séduisante car joliment tournée ou étincelante. Etc etc. Sans doute est ce que les personnes viennent faire ici avec leur fanion commun (surdouance, avec rejet ou pas etc etc ) dans ce microcosme qu’on croit plus tolérant, plus ouvert, moins regardant sur certains aspects, plus intrinsèquement régulé, autonome, attentif aux dires inédits ou qui détonnent, scrupuleux dans les réponses fournies résolument tournées vers autrui enfin.
Cela est, cela n’est pas. Du coup la pensée par soi même en prend un coup pour certains qui se prennent des trucs dans la g. Parce que le jugement est fort ( c’est nul (quand c’est pas « t’es nul »), je m’ennuie etc )et les réactions binaires (je suis d’accord, pas d’accord), excluant une approche objective qui fasse qu’une pensée se questionne pour évoluer faisant fi d’aheurtements stériles.
C’est bien de vouloir poser son derrière aussi, mais c’est bien de laisser de la place autour de soi pour que toute pensée par soi même envers et par dévers tous puisse exister aussi, sans la trucider sous couvert de protection. Le curseur est trop tendu vers la protection au détriment de l’autonomie. Protéger autrui c’est lui renvoyer implicitement sa faiblesse et son incapacité à se prendre en main (et donc l’air de rien susciter un renforcement négatif).
Or venir ici pour certains peut être aussi un moyen de se prendre en main dans un espace moins risqué qu’ailleurs parce que constitué de personnes dites intelligentes, pourvues d’une juste distance envers elles mêmes et autrui, en plus ou moins grandes amplitudes, qui s’apprécie au cas par cas et qui s’éduque aussi.
En filigrane, j’insère juste l’ethique Personnelle qu’il faudrait en effet mettre en exergue ici avant de couper l’herbe sous les pieds. (Et donc mettre les faucheuses en vacances ...).


izo
izo

Messages : 3862
Date d'inscription : 20/04/2016
Localisation : Izolune

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Invité Mer 1 Nov 2017 - 11:20

Salut !

Mon avis est semblable sur certains points, mais diffère sur d'autres ; après tout, pourquoi s'attendre à ce que la communauté s'adapte à son image ?

Je regrette aussi que la parole soit donnée avant tout à ceux qui ont l'air mal dans leur peau, même s'ils n'apportent rien, ils agissent comme des sangsues, tiques de la société, à pomper l'énergie des autres sans jamais rien leur apporter. J'ai vu plusieurs personnes agir comme ça sur le Discord, inutile de donner des noms, ce n'est d'ailleurs pas le but, mais il est impossible de les louper ; ces gens viennent toujours râler, afficher un mal-être sans jamais chercher à aller mieux, ils veulent de l'attention, mais quand on leur en donne, ils t'ignorent.

Je ne dis pas que c'est mal, je ne me permets pas de juger des actions d'autres personnes, disons simplement que ce fonctionnement ne me convient pas. Le Discord s'oriente dans une drôle de direction, on met en avant les gens qui sont pas bien dans leur tête, et on tape sur les doigts de ceux qui s'expriment. Est-ce vraiment là intéressant pour une communauté zébrée ? Oui, à mes yeux, la modération déconne complètement, à vouloir brider l'expression de ceux capables de s'exprimer, tout en incitant les autres à prendre la parole. En fait, quand on voit ce qui peut être fait sur le Discord, on aurait presque l'impression qu'il s'agir d'un lieu d'échange pour dépressifs, l'aspect hp est complètement occulté pour donner la parole à ceux qui ne vont pas bien dans leur petit coeur.

Bref, assez.

La communauté ne me convient pas sur Discord, j'y ai cherché un lieu où il est possible d'échanger, de nouer des liens importants, solides, et de discuter avec des personnes de façon plus personnelle, j'y ai trouvé un lieu finalement superficiel, où chacun parle sans réellement écouter l'autre, un semblant de vie sociale pour beaucoup, mais qui ne veulent pas aller plus loin. Alors détrompez-vous, ce n'est pas une mauvaise chose, ça colle aux besoins de la plupart des personnes qui fréquentent encore le serveur, mais ça ne me convient pas personnellement. Pour autant, pourquoi vouloir changer cette façon de faire ? Ça vous convient ? Très bien, continuez comme ça. Ça ne me convient pas ? C'est pas grave, je trouverai peut-être ce que je cherche ailleurs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par tieutieu Mer 1 Nov 2017 - 11:38

J’aime bien les réponses déjà formulées.
Je trouve que ton message n’est pas très clair, finalement je comprends juste que tu es triste, que tu te reproches ton agressivité et que tu as quelques reproches à faire à d’autres. Tu n’apprécies pas que tes erreurs permettent de masquer celles de tes interlocuteurs. Tu cries justice.
Ce que je voudrais écrire peut te paraître hors sujet, mais je m’en fiche puisque tu ne peux pas me kicker ou me bannir, ni même compter sur le soutien de la modération, si j’ai bien compris. Hahaha

Quand je lis ton pavé, je t’envie.
Comme j’aimerais pouvoir m’enflammer pour ces trucs qui a mon sens n’en valent pas la peine ! Je t’envie ton idéalisme et l’énergie qui va avec.
Je t’envie aussi ta détermination à emmener tout le monde avec toi dans ton ambition de devenir quelqu’un d’heureux. Je t’envie ton ENVIE. Je te fais grâce du lien youtube de Johnny à Bercy chantant L’envie.

Pour le reste, sans doute qu’il y a un souci sur la forme de certaines de tes interventions. C’est très important la forme, ça ne devrait pas l’être, mais ça l’est. Par exemple, je viens de jeter un œil à un topic #balancetonporc, sans doute que tout le monde est d’accord pour être empathique avec les victimes et dénoncer les harcèlements. Quelque soit le genre de la victime ou du harceleur, personne ne cautionne évidemment, mais là, personne n’est d’accord sur la forme que ça doit prendre, son degré de chaipasquoi, de l’exprimer toussa. Moi aussi j’ai un avis, et bien je ne le donnerai pas sur ce topic, je suis fermé à la communication, j’ai pas l’appétence suffisante pour être agressé. Je risque de réagir au lieu d’exprimer mon point de vue, d’avoir la courtoisie d’un catcheur sud-américain. Qu’est-ce que j’y gagne ? 10 minutes de perdues et un peu d’énervement de ne pas être compris. J'ai déjà la certitude que ça ne changera rien. C’est bon ni pour mon cœur, ni pour mon estime de moi. Alors, j’exprime mon point de vue par un silence assourdissant, et même que dans mon esprit ça emmerde tout le monde que je ne donne pas mon avis sur le sujet. Au moment où j’écris, il doit bien y avoir 200 personnes qui sont dégoutées que je ne prenne pas part à la mascarade, parce que je joue les divas, et que la discussion s’épuise en l’absence de tous les éléments d’intérêt majeur que je me réserve. Hahaha encore.

Je crois qu’il n’y a rien de constructif dans mon message, mais j’ai la flemme de tout effacer maintenant. Peut-être y a un truc qui t’aura fait sourire dedans, j’ai la fâcheuse habitude d’écrire au second degré sans mettre de smileys. Des fois ça semble agressif, mais je ne peux pas mettre des smileys tous les 2 mots, on ne me prendrait plus au sérieux.  Rolling Eyes
Néanmoins, quand c'est déjà tendu, ça s'impose. Alors voilà  geek  santa  farao  study  Like a Star @ heaven  alien  monkey  pig

Pour ma part, si tu souhaites discuter, j’en serais très heureux. Si tu m’agresses, je m’arrêterais, même si tu as raison sur le fond, surtout si tu as raison. Wink

A bientôt Le Chat
tieutieu
tieutieu

Messages : 952
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 44
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par 'C.Z. Mer 1 Nov 2017 - 11:48

La reconnaissance est un besoin psychologique important pour tous. Que ce soit pour celui qui pleure (par exemple, moi qui chouine parce que mon amie m'a piqué mon mec), celui qui jouit (par exemple, Noph et Chips qui s'enjaillent) ou celui qui est en colère (par exemple Le Chat qui pousse un coup de gueule).

Une "sangsue" est avant tout un humain, qui n'aime pas qu'on l'insulte en le traitant de "sangsue". Une "sangsue" a un besoin de reconnaissance très fort. Plus on rejette cette "sangsue", plus elle réclame. Affirmer que les "sangsues" ne cherchent pas du tout à aller mieux, c'est simplement montrer à ces gens qu'il n'y a pas d'espoir pour eux que les choses s'améliorent.

Se ressaisir quand on n'a pas de recul, c'est dur. Il n'y a que les autres qui apportent le recul. Il n'y a que le regard de l'autre qui permet à quelqu'un d'adapter ses comportements.

Maintenant, il y en a qui affirment qu'il faut fuir les gens qui sont malheureux, qui se plaignent pour ne pas être intoxiqués. Faites donc. Je ne pense pas pareil. J'ai besoin de tous. J'ai besoin de discuter avec celui qui ne va pas bien pour lui montrer que je reconnais ses difficultés et pour l'encourager. J'ai besoin de discuter avec des gens comme Le Chat qui me font rire et m'aident par l'exemple à me ressaisir et je le reconnais parce que j'en ai autant besoin qu'eux.

Je fais partie de ces gens dont tu parles PrShadoko. Ou du moins, ça m'est difficile de ne pas me sentir visée, puisque je suis égocentrique. Je ne m'en excuse pas, parce que je fais de mon mieux. Tout comme La Chat n'a pas à s'excuser d'en vouloir plus. Tout comme tu n'as pas à t'excuser de vouloir aller voir ailleurs. On fait ce qu'on a à faire.
'C.Z.
'C.Z.

Messages : 2910
Date d'inscription : 16/02/2015
Age : 39
Localisation : Côte d'Azur (de la Bretonie)

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Invité Mer 1 Nov 2017 - 12:26

tieutieu a écrit:Je crois qu’il n’y a rien de constructif dans mon message,
ben, il y a au moins cette partie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Le Chat Mer 1 Nov 2017 - 12:36

Switch71 a écrit:
Le Chat a écrit:Modération qui protège systématiquement la personne qui a l’air la plus faible. Qui fait régner ici, pardonnez-moi l’expression, un ordre de la pleurnicherie.

Ninja si jeune et pourtant si perspicace !

@Switch, si j'étais si persipcace que ça, je serais partie il y a bien longtemps Wink Il m'a quand-même fallu 7 mois pour me rendre compte de ça, à ce niveau-là c'est presque de l'anti-perspicacité !

@Lucioledorée, déjà merci d'essayer de me rassurer sur ces points. J'avoue que je ne sais encore pas du tout où me positionner par rapport à ça. Me nier immature, c'est supposer que les autres ont tort, et me donner bonne conscience... M'admettre immature, c'est supposer que des gens comme toi ont tort, et me faire du mal peut-être à tort.

Pour ce qui est de mon honnêteté et de l'hyposcrisie générale, il faut quand-même savoir que je suis obligée d'être dans des états émotionnels compliqués à gérer pour réussir à exprimer ce genre de choses. Et que je suis tout bonnement incapable de relire ce que j'ai écrit. D'un certain côté, ça aide... En même temps, je n'ai pas du tou envie de le faire régulièrement.

Lucioledorée a écrit:Cependant, la modération ne protège pas que les "faibles". J'ai vu des personnes déjà très fragilisée psychologiquement se faire lyncher ici alors qu'elles n'ont fait qu'exprimer un point de vue, qui ont demandé l'aide de la modération qui n'a pas bougé un seul pouce (oui oui, ces modos qui lisent les plaintes et jouent l'indifférence totale pour ne pas avoir à intervenir se reconnaitront), ni même répondu à leurs appels. Les gens n'ont aucune compassion souvent, sont malsains et se mettent à plusieurs pour enfoncer quelqu'un au lieu de juste passer leur chemin. Les modos ont leurs préférences, leur petit cercle d'amis. Ils sont loin d'être impartiaux ou neutres pour la majorité et je trouve ça anormal. Nous sommes plusieurs à le penser, peut-être qu'à force on finira par être entendus.

Sur ce passage, je voudrais rectifier un point qui n'était pas clair dans ce que j'ai écrit. La modération ne protège selon moi pas "les faibles" au sens large, mais ceux qui affichent leur faiblesse de la manière qui personnellement commence à me peser sur Discord. Et par conséquent, oui, certaines personnes fragilisées psychologiquement sont tout bonnement laissées de côté, ce que je trouve déplorable. Sur toute la suite, il me semble être d'accord avec toi.

@Flaurale, bonjour ! En premier lieu, tu as raison d'appeler mon pavé un pavé, puisque c'en est un Razz Je comprends et abonde en ton sens sur ton analyse sur la différence des rapports sociaux en ligne et IRL... Alors que je suis diabolisée et régulièrement insultée et mise à l'écart sur le Discord, je n'ai jamais eu le moindre problème en IRL, que ce soit au Bistrot des Martyrs ou au Bar à Mines. Les langues se délient lorsqu'on se sent protégé par un écran, et c'est rarement pour le meilleur.

Tu as aussi raison de dire qu'il s'agit d'un gros magma d'émotions, puisque le premier retour que j'ai eu par MP sur Discord m'a fait pleurer, et puisque je suis incapable de me relire. Il n'y a qu'une autre "lettre" du genre que je n'arrive pas à relire d'une traite, et elle était adressée à ma mère.

Je trouve ça déplorable que les gens soient décrédibilisés et même haïs à cause de variations émotionnelles comme les miennes. En fait, ça m'attriste et me déçoit beaucoup, parce que j'ai appris à aimer ça aussi bien chez moi que chez les autres, et je trouve ça dommage que ça ne soit pas le cas de tout le monde. J'aurais tendance à considérer que ça a autant de valeur que la stabilité tiède de beaucoup, mais ça n'a pas l'air d'être l'avis de tout le monde...

Bonne journée à toi aussi !

@'C.Z., merci du fond du cœur... Je ne sais pas vraiment quoi te répondre sinon que ta réponse m'a beaucoup touchée.

Je suis quand-même forcée de te contredire sur au moins un point : une partie des personnes qui me taxent d'immaturité se sont beaucoup plus sorti le doigt (pardonnez-moi l'expression) que moi. Ce qui, d'une certaine façon, leur donne légitimité à avoir ce jugement. Pour le reste... Je cherche encore comment te montrer que ça m'a vraiment touchée, ça viendra aha.
Pour te rassurer sur la fin, n'oublie pas que je sais bien qu'on a tous nos difficultés et nos douleurs, et qu'il est légitime d'en parler. Tu ne fais à mon avis pas partie du groupe de personnes qui viendront pleurer parce qu'ils n'ont pas trouvé de jus de fruit à la papaye au supermarché. Enfin, il me semble que c'est le cas.

BIZOUUUUU tout pareil, mais moins Breton !

@ortolan, encore un message touchant... Et pourtant on n'a jamais discuté, ou alors très rapidement. Objectivement, je pense que tu as raison, et qu'il faut que j'arrête d'essayer de déplacer des montagnes. Maintenant, si j'écoute mon cœur, je serais en profond désaccord avec moi même si je n'essayais pas jusqu'à l'épuisement, ou au bannissement. C'est peut-être dommage, peut-être con, mais je fonctionne comme ça, j'aurais du mal à gérer mon image de moi même si je laissais tomber maintenant.

Merci de ton retour, je n'ai pas l'impression de faire preuve d'une si grande force, mais c'est toujours plaisant à lire !
(Et j'adore l'idée d'avoir une énergie pétillante, ça c'est quelque chose qui me tient aussi beaucoup à cœur, et c'est super cool de le lire écrit de quelqu'un qui n'a pas cette donnée)

@izo, je suis particulièrement d'accord avec ce petit bout de ton intervention :

izo a écrit:Le curseur est trop tendu vers la protection au détriment de l’autonomie. Protéger autrui c’est lui renvoyer implicitement sa faiblesse et son incapacité à se prendre en main (et donc l’air de rien susciter un renforcement négatif).
Or venir ici pour certains peut être aussi un moyen de se prendre en main dans un espace moins risqué qu’ailleurs parce que constitué de personnes dites intelligentes, pourvues d’une juste distance envers elles mêmes et autrui, en plus ou moins grandes amplitudes, qui s’apprécie au cas par cas et qui s’éduque aussi.

Et puis même, je suis d'accord avec le reste aussi... Même si je trouve qu'on pourrait nuancer un peu, on dirait qu'il apparaît un "camp des ouverts d'esprit" et un "camp des fermés d'esprit" avec des gens qui se retrouveraient tout simplement muselés. J'ai l'impression que la situation est un peu plus compliquée que ça. Ou alors j'ai mal compris ce que tu voulais dire, c'est possible aussi.

La protection comme prétexte pour ôter les libertés... Attention à ne pas atteindre le point Godwin, mais finalement, ça s'en rapproche un peu quand-même, non ?

@PrShadoko, malgré ta première phrase, je suis forcée de constater que finalement tu es quand-même d'accord avec ce que j'ai écrit !
Effectivement, la communauté n'est pas faite pour s'adapter à son image, ni même à l'image qu'elle veut se donner. Effectivement, on trouve beaucoup de sangsues énergivores, à qui j'aurais tout de même du mal à jeter la pierre, mais des sangsues énergivores. Effectivement, le Discord devient un lieu d'échange pour dépressifs au lieu d'être la formidable machine à discussions qu'il pourrait être. Effectivement, ça va très bien à beaucoup de personnes. Mais non, je ne pense pas aller chercher ailleurs ce que je n'ai pour le moment réussi à trouver ici. Peut-être tout simplement parce que je pense qu'individuellement, toutes les personnes sur ce serveur ont un milliard de chose à m'apporter, mais que c'est le groupe qui phagocyte ça. J'aimerais pouvoir rétablir ce que j'estimerais être un "équilibre naturel" qui ne me semble pas si lointain, puisqu'on a tous en nous les moyens d'arriver à ça.

@tieutieu, réponse digne de toi, toutes mes félicitations Wink Je dois d'abord te prévenir que de vils "Hahaha" ont pris la place des smileys que tu as si soigneusement mis à l'écart... Il me semble nécessaire de régler ce soucis au plus vite. (Hahaha.)

Evidemment que mon message n'est pas très clair, je l'ai écrit au fil de ma pensée nocturne d'enfant frustrée d'être mise à l'écart ! Mais il a le mérite je pense d'être assez représentatif de cette même pensée. Pensée que tu as résumée en deux lignes. C'est injuste.

tieutieu a écrit:Quand je lis ton pavé, je t’envie.
Comme j’aimerais pouvoir m’enflammer pour ces trucs qui a mon sens n’en valent pas la peine ! Je t’envie ton idéalisme et l’énergie qui va avec.
Je t’envie aussi ta détermination à emmener tout le monde avec toi dans ton ambition de devenir quelqu’un d’heureux. Je t’envie ton ENVIE. Je te fais grâce du lien youtube de Johnny à Bercy chantant L’envie.

Merci pour ça. Genre, merci beaucoup.

Il y a effectivement un soucis dans la forme de mes interventions, et probablement aussi dans le choix des sujets sur lesquels j'interviens... J'imagine que ça s'arrangera avec le temps, quand j'aurai gagné en expérience.

Et merci pour ta bonne humeur, ton humour et tes petits smileys (surtout le cochon qui est, je dois l'admettre, de toute beauté).

J'avais déjà apprécié nos échanges par le passé, et je trouverai ça très sympa qu'on continue à discuter ! Et je crois que savoir arrêter les discussions quand on se sent agressé ou quand on sait qu'on a tort, c'est généralement quelque chose de très intelligent. Il va falloir apprendre ça aussi, c'est mal barré...

A bientôt aussi

@'C.Z., encore, on ne t'arrête plus !

Oui, pour la reconnaissance indispensable à tous. Non, pour dire que les sangsues ne font rien pour s'en sortir. Clairement, ça dépend des individus. Certaines sangsues veulent effectivement s'en sortir, et dans ce cas j'ai presque envie de dire qu'elles ne sont plus des sangsues, puisqu'à terme elles iront bien, ou au moins mieux, et que ce simple fait restituera l'énergie qu'elles ont prise aux autres. La définition même des sangsues pour moi, c'est qu'il s'agit de gens qui fonctionnent comme ça pour récupérer cette reconnaissance dont tu parlais. Ce sont des gens qui par besoin de reconnaissance vont s'enfoncer dans leurs soucis en espérant que les autres les en tire. Je suis moi-même parfois dans ce mode de fonctionnement. Et je vais affirmer haut et fort que c'est pas constructif ni pour soi ni pour les autres.

Par contre, aller demander de l'aide quand on veut s'en sortir, ça me paraît au contraire intelligent. Dans le message de @PrShadoko, c'est assez clair : les sangsues sont des gens qui demandent de l'aide pour ensuite la repousser. Je pense donc que tu n'as pas à te sentir visée par son message. Je reconnais sans mal qu'il est difficile de se ressaisir, de retrouver l'envie... Ce n'est absolument pas cette qui pose ici problème.

@Switch71, encore, tu me fatigues des fois !
Le Chat
Le Chat

Messages : 82
Date d'inscription : 17/03/2017
Age : 22
Localisation : A côté de mon téléphone

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Serelessa Mer 1 Nov 2017 - 12:59

Je ne suis pas certain que ma contribution soit du plus haut intérêt, dans la mesure où j'ignore si ton message à vocation à appeler des soutiens et, par ailleurs, puisque d'autres témoignages vont déjà dans tons sens.
Mais disons que je t'apprécie assez, et que je suis suffisamment sensible aux sentiments que tu dépeins, pour me joindre à tes réflexions.
En arrivant sur ZC et, a fortiori, sur le discord, j'avais bon espoir de me sentir en compagnie de mes pairs, d'y trouver refuge et, de facto, d'avoir des interactions sociales plus simples et plus enrichissantes.
Comment te dire qu'une autre réalité m'a vite rattrapé.

J'ai été particulièrement surpris de la violence de certains, du mépris, et de l'immaturité...
D'un côté je voyais beaucoup de gens participer exclusivement à des conversations que je pourrais avoir avec ma boulangère. De l'autre des débats enflammés sur des sujets se voulant plus profonds, mais qui viraient à la foire d'empoigne, où l'on utilisait de la psychologie de bazar et de la sociologie bon marché dans le seul but d'avoir le dernier mot.
J'ai dû recadré certains comportement que je n'acceptais pas, puis je me suis fait recadré à mon tour par des personnes dont le comportement pourtant discutable semblait être admis.

Et je dois à Evinrude une remarque très pertinente : le discord n'est pas une communauté, c'est un rassemblement d'individualités.
Je me suis longuement interrogé sur l'intérêt d'y rester et ce que je pouvais en attendre.

In fine, il m'a fallu un peu de temps pour comprendre que l'on pouvait discuter de tout, mais pas avec tout le monde.
J'en suis arrivé à la conclusion que je pouvais utiliser cet endroit pour discuter avec des gens (choisis) que j'apprécie, avec lesquels nous avons les mêmes centres d'intérêt et, surtout, en lesquels j'ai confiance.
Parfois, je donne de mon temps pour essayer d'aider quelqu'un qui est dans le mal-être.

La question, selon moi, est de réfléchir à ses attentes, et si elle sont réalistes/réalisables là où l'on est.

Bon courage.

Serelessa

Messages : 84
Date d'inscription : 03/03/2015
Age : 42
Localisation : 78

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Stauk Mer 1 Nov 2017 - 13:19

Salut @Lechat.

Bon, heum. Comment dire. "Je vous ai compris"; ah non c'est démagogique ça.
Je crois qu'il y a un gros problème, dans tout ça, c'est que tu aimes la vérité. On t'a peut être dit que la vérité c'est bien, et que le mensonge c'est mal, mais ça ne fonctionne pas ainsi. Une société humaine (ou un sous groupe quelconque) ne fonctionne pas comme ça. Et pourtant je ne veux pas aller jusqu'à dire qu'il faut mentir et que c'est nécessaire. Je crois que c'est bien d'aimer la vérité, et qu'il existe une minorité de gens qui y sont sensibles.

Mais voilà, aimer la vérité n'est pas un trait humain. C'est réservé à des gens qui par ce goût pervers pour la vérité vont se compliquer la vie (genre l'autre qui dit "et pourtant elle tourne" alors qu'on lui a bien fait comprendre qu'on va le pendre s'il se permet de raconter tout ce qui lui passe par la tête). S'ils sont un peu limités intellectuellement, ça va donner des gens bizarres. Mais s'ils ont des capacités intellectuelles un peu au dessus de la moyenne, ça va être encore plus difficile de s'adapter aux sociétés. L'intelligence a ce défaut qu'on la prête trop aisément aux autres. Surtout quand les autres sont surdoués. L'autre défaut serait de trouver tout le monde con, car ils n'ont pas notre intelligence. Ce qui est également trop aisé.  Il n'y a pas une, mais des intelligences, et la tienne quoique certainement très percutante, a ce défaut d'aimer la vérité. Et cela, ça la rend incompatible avec beaucoup de situations.




La vérité c'est que tu es quelqu'un de très mature, et de très intelligente, mais pas forcément très bien en courant de comment vivre en société. Ca s'apprend. Et le discord, est un endroit intéressant pour ça, car ça te fait découvrir des règles qui sont générales et que tu rencontreras souvent au cours de ta vie. En particulier ça t'apprend la signification des mots "justice", "vérité", groupe, et vie en société. Non pas les définitions des discours démagogiques qui ne dépeignent pas toujours une image précise et factuelle de ces environnements sociaux, mais une définition très pragmatique basée sur l'expérience personnelle.

Un groupe humain ne tend pas naturellement vers un maximum de moralité et de bienveillance généralisée, encore moins que ne tend vers un niveau d'intelligence élevé. Si tu veux trouver un environnement de ce genre, il faut te constituer un (ou des) groupe d'amis. Un groupe humain est une créature Alienne qu'il faut prendre le temps d'étudier, d'aimer, de choyer. Un groupe d'humain est comme un enfant. Comme les enfants les groupes d'humains ont leur petit caractère. Certains enfants sont insomniaques, certains enfants sont capricieux. D'autres sont très à l'écoute, d'autres aiment faire des expériences de chimies et réparer des radios en panne.




Mais je suis d'accord avec toi que tu es en tort. Tu es en tort car tu as mal évalué l'intelligence du groupe auquel tu as affaire. Tu as mal évalué ses capacités et son caractère. C'est un tort, un tort excusable par ton inexpérience, mais un tort tout de même.  C'est à toi de voir si tu désires aller tirer les cheveux de ce gosse, qui je te le rappelle n'est qu'un gosse, ou si tu veux accéder à plus de maturité (personnelle, pas la maturité absolue que tu possède déjà dans une large part) et accepter que les groupes sont des enfants, et qu'en tant que jeune adulte, il y a un moment ou il faut être tolérante. Pas tolérante vis à vis des individus comme tu sais déjà essayer de le faire, mais tolérante vis à vis du groupe lui même dans ses dynamiques complexes dont les individus ne sont finalement que des maillons.

En tout cas quoi qu'il arrive, que tu persistes dans ta volonté d'établir une sacro-sainte exactitude au nom d'une sacro-sainte justice (qui n'existe que dans les contes qu'on raconte aux gamins, ou à la rigueur dans les discours électoraux et les publicités pour les lessives), ou que tu acceptes la maturité de fermer ta gueule vis à vis d'un gosse qui n'a peut être pas tous les ressorts pour comprendre tes problèmes d'adulte, ou de jeune adulte, et bien dis toi que c'est pas très très grave au fond, et que ça fait partie de l'apprentissage de la vie.

On a tous nos problèmes, et je sais bien que tu as les tiens, je sais bien que ta vie risque de ne pas être une autoroute où tout va de soi, et où le monde se plie à la nature profonde de tes besoins personnels. Je te souhaite de tout coeur de rencontrer des gens qui vont t'écouter et te comprendre, ou même t'apprécier tout simplement, des gens avec qui échanger et d'autres avec lesquels pratiquer des activités. Je te souhaite de faire partie de ce monde dans des conditions supportables.




Par contre vis à vis du discord, et en général des sociétés de surdoués, ils ne sont pas là pour te comprendre ni pour te reconnaître, ni pour être juste avec toi. Ils sont là pour te montrer la nature de l'intelligence dans toute sa diversité et de combien celle ci s'éloigne souvent de la façon dont chacun l'idéalise avant d'y être confronté. En clair on est tous un peu là (nous autres) pour apprendre à prendre sur nous, et à fermer not' grande gueule. Ou on est là pour apprendre les conséquences quand on refuse pour une raison ou une autre, fusse celle de la curiosité (un peu morbide ?). Je crois que l'un et l'autre sont de bons apprentissages. Fermer sa gueule est beaucoup plus utile pour pouvoir vivre harmonieusement avec les autres, mais pas toujours idéal pour vivre harmonieusement avec soi même. Difficile compromis.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Pieyre Mer 1 Nov 2017 - 13:41

Le Chat, je crois comprendre ce que tu dis. Quand on s'exprime sur un média où l'on se sent libre, c'est de façon plus entière que d'habitude, ce qui implique parfois de la part de l'autre de l'incompréhension, voire de l'agressivité, parce que soi-même on peut être perçu comme agressif ou ne comprenant pas ce que veulent dire les autres. C'est-à-dire que des codes sont nécessaires pour que cela se passe bien.

Quand on se rencontre physiquement dans un groupe de personnes, on est en général assez prudent. C'est quelque chose qu'on ne contrôle pas forcément, mais enfin, de façon rationnelle, on ne sait pas à qui on a affaire, alors on fait un effort pour être de bonne compagnie. Et en général cela se passe bien. Je sais qu'il y a eu des confrontations lors de telles rencontres; mais je n'en ai jamais vu; c'est sans doute assez rare. Reste que certains peuvent avoir une présence qui impressionne, et qu'on peut en être frustré, parce qu'on ne parvient pas à rendre compte ce qu'on voudrait. Mais, au moins, le plus souvent, les gens sont calmes s'il ne s'agit que de discussions...

Quand on interagit sur un forum, on a le temps de réfléchir à ce qu'on écrit, et puis les écrits restent. Quand bien même on effacerait ce qu'on a dit, ses interlocuteurs peuvent l'avoir cité. Alors, là aussi ça calme...

Le problème avec les structures de discussions de type Discord (que je ne connais pas tellement, ce qui ne m'empêche pas d'essayer d'en dire un mot), c'est qu'il n'y a pas grand-chose qui nous incite à nous restreindre. Cela peut être un avantage, quand on est un dominateur et qu'on sait se jouer des mots et des gens. Mais, sinon, on est déresponsabilisé, c'est-à-dire qu'on dépend davantage qu'ailleurs de l'autorité qui gère cet espace.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Invité Mer 1 Nov 2017 - 13:48

Le Chat a écrit:@Switch71, encore, tu me fatigues des fois !
Embarassed ça peut être mal interprété ça, petit chaton.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Invité Mer 1 Nov 2017 - 16:13

Stauk a écrit:Salut @Lechat.

Mais je suis d'accord avec toi que tu es en tort. Tu es en tort car tu as mal évalué l'intelligence du groupe auquel tu as affaire. Tu as mal évalué ses capacités et son caractère. C'est un tort, un tort excusable par ton inexpérience, mais un tort tout de même.  C'est à toi de voir si tu désires aller tirer les cheveux de ce gosse, qui je te le rappelle n'est qu'un gosse, ou si tu veux accéder à plus de maturité (personnelle, pas la maturité absolue que tu possède déjà dans une large part) et accepter que les groupes sont des enfants, et qu'en tant que jeune adulte, il y a un moment ou il faut être tolérante. Pas tolérante vis à vis des individus comme tu sais déjà essayer de le faire, mais tolérante vis à vis du groupe lui même dans ses dynamiques complexes dont les individus ne sont finalement que des maillons.

En tout cas quoi qu'il arrive, que tu persistes dans ta volonté d'établir une sacro-sainte exactitude au nom d'une sacro-sainte justice (qui n'existe que dans les contes qu'on raconte aux gamins, ou à la rigueur dans les discours électoraux et les publicités pour les lessives), ou que tu acceptes la maturité de fermer ta gueule vis à vis d'un gosse qui n'a peut être pas tous les ressorts pour comprendre tes problèmes d'adulte, ou de jeune adulte, et bien dis toi que c'est pas très très grave au fond, et que ça fait partie de l'apprentissage de la vie.


Ah. Voilà un apprentissage de la vie qui consiste surtout à "fermer sa gueule" et à penser que cela constitue une forme de maturité ou d'humilité. De même qu'il semble dans cette réponse que le groupe, étant un enfant, est absous d'office de toute forme de responsabilité ou d'apprentissage. Je ne le pense pas. Et je suis même convaincue de l'exact contraire.

On apprend toujours à "ouvrir sa gueule", ne serait-ce qu'à comprendre ce qui nous heurte, chagrine, ce qu'on peut changer ou non, et ce n'est en rien une preuve d'immaturité ou d'infantilisme. La maturité consiste à reconnaître d'une part ses propres ressentis, à déterminer s'ils sont justes ou non (ce que bien évidemment personne ne peut déterminer à notre place), à savoir les analyser et les poser. La forme émotionnelle importe peu, il est très possible d'avoir une argumentation solide même en étant en colère. La maturité consiste à savoir ce que l'on veut, ce qu'il est possible d'obtenir sans contraindre ou manipuler l'autre. A partir de là, on détermine ses propres choix, ce qui nous semble juste ou cohérent. Et on assume les conséquences (ce qui veut dire en prendre la responsabilité à partir des actes et des paroles qu'on a posés).

Par ailleurs, un groupe, quel qu'il soit, est constitué d'individus. Chacun étant un adulte responsable de lui-même et de ses choix, et il ne peut en rien se prévaloir des "dynamiques complexes" dudit groupe pour s'en exonérer. Autrement dit, ce serait bien facile. Si le comportement du groupe est manifestement injuste, contraignant voire pire, chaque individu est en droit de se se demander quelle attitude il cautionne ou ne cautionne pas. Et plus encore, à s'en démarquer. Ce qui demande une bonne dose de courage. Et même d'humilité.

Sauf erreur de ma part, c'est la démarche que Le Chat (très joli pseudo) a entreprise ici. Sans se cacher ce qu'elle a pu commettre comme erreurs, ce qui est déjà en soi avoir le courage de regarder en face ce devant quoi nous avons tous une tendance naturelle à détourner les yeux : la honte de soi, ou une forme de lâcheté. Sauf nécessité de s'y confronter si nous voulons grandir.

Malheureusement, les groupes virtuels accentuent les travers des groupes sociaux de la vie courante. Le besoin de reconnaissance, la nécessité d'exister par l'image, et tout y va trop vite. Or, il faut du temps pour se faire une place, ou pour reconnaître les autres. La virtualité n'est pas toujours compatible avec le temps nécessaire à la relation basée sur le respect et l'authenticité. C'est déjà très compliqué dans les groupes ou les relations en présence réelle, c'est limite infernal dans les groupes où la présence est virtuelle, donc pour une bonne part fantasmée. D'où de nombreuses illusions/désillusions, de l'agressivité, de fausses jovialités ; et les petites voix discordantes ont bien du mal à se faire une place, sans devoir céder à l'exagération.

Il faut savoir s'écouter, en premier lieu. Si c'est trop douloureux, bien qu'on apprenne beaucoup aussi de ces douleurs virtuelles, il vaut mieux ne pas insister et se recentrer sur ce qui nourrit plutôt que sur ce qui détruit.

Et souvenons-nous : no cat, no life Like a Star @ heaven

(pour paraphraser une chaîne You Tube, dont le titre me ravit)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Stauk Mer 1 Nov 2017 - 16:45

Zamzam a écrit:
Ah. Voilà un apprentissage de la vie qui consiste surtout à "fermer sa gueule" et à penser que cela constitue une forme de maturité ou d'humilité. De même qu'il semble dans cette réponse que le groupe, étant un enfant, est absous d'office de toute forme de responsabilité ou d'apprentissage. Je ne le pense pas. Et je suis même convaincue de l'exact contraire.

On apprend toujours à "ouvrir sa gueule", ne serait-ce qu'à comprendre ce qui nous heurte, chagrine, ce qu'on peut changer ou non, et ce n'est en rien une preuve d'immaturité ou d'infantilisme. La maturité consiste à reconnaître d'une part ses propres ressentis, à déterminer s'ils sont justes ou non (ce que bien évidemment personne ne peut déterminer à notre place), à savoir les analyser et les poser. La forme émotionnelle importe peu, il est très possible d'avoir une argumentation solide même en étant en colère. La maturité consiste à savoir ce que l'on veut, ce qu'il est possible d'obtenir sans contraindre ou manipuler l'autre. A partir de là, on détermine ses propres choix, ce qui nous semble juste ou cohérent. Et on assume les conséquences (ce qui veut dire en prendre la responsabilité à partir des actes et des paroles qu'on a posés).

Je  ne prétends pas que ma réponse ait vocation à être absolue ou définitive. En ce qui me concerne, ça représente la quintessence de mon apprentissage du vivre avec l'autre.  Il est vrai que dans l'immédiat, c'est surtout devenu un "pour vivre ensemble, vivons sur une île déserte". Peut-être il y a des phases dans une vie, des phases où on l'ouvre (et ça peut fonctionner ou pas), et puis des phases où on essaye de se taire. En ce moment j'ai besoin de dire les trucs, alors pour que ça soit plus simple pour tous le monde, je fais l'effort de m'exiler, au fond d'une grotte, ou sur une île de sable fin, en fonction de mes moyens. Entre autres efforts de ce genre, j'ai arrêté de fréquenter ce même Discord à propos duquel @lechat nous fait aujourd'hui un retour. J'ai trouvé que c'était mieux pour moi, autant que pour les autres usagers.


Je sais pas si c'est vraiment mieux, ou moins bien. Mais je trouve que c'est bien d'essayer aussi cette stratégie de la fuite tranquille, plus facile aujourd'hui qu'avant que je ne fasse tant d'efforts pendant des années pour m'insérer. Donc je trouve ça très bien également les gens qui essayent d'exister dans ces groupes en tant qu'eux même vrais. Simplement la réalité, c'est qu'on fini souvent par fatiguer. Pour moi être vrai, c'était être rejeté. Alors que me conformer (un petit peu, c'était pas dingue non plus,  je continuais à dire des trucs que je pensais et tout, a blesser les gens tout ça, à nager à contre courant) c'était être accepté, avoir des gens qui viennent vers moi, être écouté et soutenu.

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Namib-10


Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] ChildrenPush2G_468x356


Dernière édition par Stauk le Mer 1 Nov 2017 - 19:23, édité 1 fois
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Invité Mer 1 Nov 2017 - 18:42

Je comprends mieux ta réponse. J'ai réagi parce qu'elle me semblait un peu expéditive en terme de "leçon" d'apprentissage à destination de quelqu'un de jeune. Mais si c'est présenté comme ton expérience, alors il n'y a rien à faire d'autre qu'à l'entendre en tant que telle.

Être soi ou être accepté. Dilemme éternel, à jamais irrésolu. J'ai moi-même des phases de repli, d'ailleurs je pense être en phase de repli depuis des années, et les interactions sociales qui sont les miennes en ce moment me suffisent amplement. Dès que je me dit qu'il faudrait que je rejoigne un groupe, mon début d'action est suivi d'un "non, ça ne me convient pas". Et je sais très bien pourquoi. Le grand progrès est que je ne fais plus vraiment d'effort en ce sens, passée l'envie et un premier test, non concluant, et que je ne culpabilise pas plus. Je n'ai plus d'attente de ce côté-là.

Mais il y a toujours des moments où il faut l'ouvrir, malheureusement, qu'on le veuille ou non. Je veux dire si tu sors de chez toi, que tu ne vis pas dans un désert, et donc que tu croises des humains tous les jours ou presque. Sinon, tu te fais rapidement embarquer dans des trucs qui ne te conviennent pas, un peu contre ton gré, simplement parce que tu n'as pas dit non et pour quelles raisons tu refuses.

Heureusement, il reste quand même des interactions importantes à un niveau personnel, pour lesquelles un effort de communication et une recherche sont nécessaires. Il faut bien se regarder faire, et se dire à quel moment on a merdé quand c'est le cas. Pourquoi ça a mal tourné, ou pourquoi on n'arrive pas à une communication un tant soit peu satisfaisante, malgré les efforts de part et d'autre. Plus l'implication émotionnelle est importante et plus c'est difficile, mais pas pour autant perdu d'avance. La sincérité et l'honnêteté priment, dans ce cas. Avec, ça ne marche pas forcément, mais sans, ça ne marche jamais.

Il faut, je pense, préserver son implication émotionnelle importante pour des gens proches. Et laisser tomber les illusions factices des groupes constitués autour d'une idée vague, comme "on est tous pareils et on va s'aimer parce qu'on est tous pareils, et encore plus mieux que les autres qui ne sont pas comme nous". Il n'y a pas pire pour les déconvenues. C'est trop exigeant en termes d'adaptation à un groupe et une normalisation vers une image idéale donc irréaliste. Si on n'a pas les facultés d'adaptation d'un caméléon ou si on est en recherche d'autre chose, par exemple être soi-même. Et si on ne fait pas partie de l'élite du groupe, et qu'on n'a pas envie d'en faire partie non plus.

Tant qu'à faire partie d'un groupe, autant qu'il ait un but concret et précis, la réalisation d'un objectif. Ça n'évite pas les écueils, à peu près les mêmes d'ailleurs, mais au moins on peut avoir une chance d'en retirer la satisfaction d'avoir essayé de faire quelque chose pour soi et dans un but qui nous tient à coeur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Invité Mer 1 Nov 2017 - 19:03

@'C.Z. : Je n'avais absolument pas en tête ton attitude, j'ai dû croiser ton pseudo sur le Discord, oui, mais je ne m'en souviens ni en positif, ni en négatif. Si tu veux un exemple, le plus marquant à la disposition est celui d'un type avec un pseudo qui commençait par un A ainsi qu'un avatar en noir et blanc. Sincèrement je n'ai pas plus de précision sur lui, je ne m'en souviens plus, ce n'est même pas par respect ou par anonymat, ça m'importe peu, s'il était là, j'aurais dit la même chose. Bref, cette personne arrivait et déballait toute sa négativité, à quelle point il était mal aimé, à quel point personne ne s'intéressait à lui, etc... J'ai essayé de lui parler, j'ai essayé de le comprendre, sincèrement, d'échanger avec lui, de communiquer, mais c'était impossible, il ne cherchait pas à aller bien, il ne cherchait pas à ce qu'on le comprenne, il venait juste de temps en temps pour balancer son pessimisme. S'il y avait des gens qui parlaient à ce moment, ça jetait un froid, tout le monde lui laissait la place, en étant mal à l'aise.

Je ne suis pas de ceux qui disent qu'il faut éviter la misère pour être heureux, je dis simplement que le Discord, en l'état actuel des choses, propose quelque chose qui ne me convient pas. C'est pas grave, ça ne peut pas convenir à tout le monde, mais au lieu de vouloir faire en sorte que mon environnement s'adapte à moi, je préfère essayer d'en changer, après tout, il convient à d'autres.

@ Le Chat : Oui, je suis d'accord sur certaines choses, mais pas sur toutes, après, effectivement, mon avis retrouve le tien sur bien des points ! Pour ce qui est des échanges et du lieu que ce Discord aurait dû être à mes yeux, on en est loin ; je pensais que ça allait être comme un prolongement du forum, mais ce n'est pas vraiment le cas. Pour avoir des échanges intéressants, je préfère autant me balader de temps en temps ici pour chercher des sujets qui me conviennent !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Le Chat Mer 1 Nov 2017 - 19:32

Rah merde, j'avais répondu à Lelio, mais tout a disparu sans que je sache pourquoi. Je suis désolée, j'étais indisponible cet après-midi. Je pourrai normalement échanger avec qui le voudra sans soucis cette nuit. Bon.

@Serelessa, enfin Lelio, je suis globalement d'accord avec ce que tu dis, sauf que tu insinues que ta contribution manquerait d'intérêt. Mon message appelait surtout des retours des personnes les plus directement concernées, qui sont d'ailleurs les moins susceptibles de me répondre, mais je prends avec plaisir tous les retours qui peuvent m'être faits.

Il me semble qu'on a des expériences assez semblables du Discord, même si tu as su voir ce que j'ai vu bien avant moi, comme d'autres. Discussions, recadrages, embrouilles, débats, batailles d'ego... Le train train quotidien, malheureusement.

Je suis également d'accord avec la remarque d'Evinrude, et me désole de ce constat. J'ai l'impression que le Discord pourrait être une communauté magnifique si les gens le voulaient.
Et je dois à Evinrude une remarque très pertinente : le discord n'est pas une communauté, c'est un rassemblement d'individualités.
Je me suis longuement interrogé sur l'intérêt d'y rester et ce que je pouvais en attendre.

J'ai du mal personnellement à me résoudre à sélectionner mes interlocuteurs, à en éviter certains... J'aurais l'impression d'alimenter ce "clanisme" décidé par d'autre, et qui m'a été reproché par des modérateurs.

Je pense que mes attentes ne sont pas vraiment réalistes, mais c'est le principe des gosses, on se croit encore invincibles, alors on essaye jusqu'au bout Wink

Merci pour ton retour !

@stauk, tout d'abord merci d'avoir pris le temps de rédiger un pavé pareil, tu t'en débrouilles encore mieux que moi aha.

Ton pavé est néanmoins super intéressant, j'en retiens pas mal de trucs mais principalement que ce qui m'attire des emmerdes, c'est d'avoir des rêves... D'aimer la justice, la vérité, la liberté, ceux des bouquins, et pas ceux dictés par des egos surdimensionnés. Ou alors ce sont ceux que mon mastodonte d'ego a créés. Savoir si c'est bien ou pas bien , j'ai presque envie de dire que c'est hors sujet. C'est avant tout "comme ça", et si ça ne parle qu'à une minorité de personnes, et bien je ferai des efforts pour pouvoir quand-même communiquer avec les autres.

En fait, je n'ai pas vraiment envie de parler d'intelligence ou de capacités intellectuelles. Je ne sais pas si je suis inadaptée, je me trouve bien plus adaptée que tout un tas de personnes qui n'ont pas ce goût du vrai. Je suis peut-être bizarre, peut-être inadaptée, mais là encore il s'agit de moi. J'allais écrire que ce n'est pas le sujet, mais en fait si, parce que ce post contient une petite partie de mes tripes.
Je suis d'accord sur les intelligences multiples, et je cherche encore à quel type de chercheur de vérité tu penses que j'appartiens dans ceux que tu as cités.

Je me prends le pragmatismes dont tu parles de plein fouet, et je ne suis pas encore prête à céder devant lui, mais peut-être qu'à force de petites baffes ça me rentrera dans le crâne.. Ou alors, ça voudra dire que je suis bornée, et ça, ça n'est un signe ni d'intelligence, ni de maturité. J'ai envie de dire qu'on verra bien, même si ça a un côté fataliste qui me déplaît. Cependant, je ne suis pas convaincue que le Discord apprenne des règles générales, justement, je trouve son fonctionnement bien différent de celui que j'observe en général autour de moi.

J'avais envie de croire que ce groupe humain là était un peu moins enfant que d'autre, et je me rends compte qu'il ne fait que se proclamer plus adulte. C'est encore plus dangereux. Comme je l'écrivais à Lelio au dessus, je n'ai pas envie de sélectionner mes interlocuteurs, même si c'est déjà finalement ce que je fais en choisissant de venir sur ZC. Je veux dire, que je n'ai pas envie de les sélectionner encore plus. Et ça, c'est surement parce que j'ai aussi un goût pour l'absolu qui est très marqué ! J'aime cependant bien le lien que tu établis entre les groupes et les enfants. Même si du coup il place les individualités au-dessus du groupe, et ça, c'est déjà quelque chose que j'aime moins.

Encore une fois, je ne sais pas s'il s'agit d'une histoire d'intelligence du groupe. Peut-être, mais peut-être pas. En fait, j'ai énormément de mal à manipuler ce concept d'intelligence, donc je vais éviter de rebondir dessus. Le gosse je lui ai déjà tiré les cheveux, et les oreilles aussi, mais je peux tirer plus fort. Jusqu'à ce qu'il me tape dessus et m'envoie me faire voir. Et là ? Je ferai plus rien, et finalement tout ça n'aura servi à rien (oui, j'ai encore l'espoir que ça puisse un jour servir). J'ai mal compris la distinction entre maturité personnelle et maturité absolue. Par contre là où je te rejoins complètement, c'est que je ne suis pas du tout assez tolérante vis-à-vis des groupes, et qu'il va falloir que je travaille là-dessus.

Tu fais aussi bien de "dédramatiser" un peu la situation... Et même si ce que tu penses a priori le plus intelligent à faire vu ta façon de t'exprimer n'est pas la voie que je choisis d'emprunter, je prends note que l'échec qui suivra n'aura finalement pas vraiment d'autre conséquence que de me servir de leçon.

Ma vie sera ce qu'elle sera, je verrai bien, si je commence à anticiper tous les petits soucis je ne ferai jamais rien. Merci pour ton message de "soutien" (je cherche encore comment le qualifier aha). J'ai déjà rencontré plein de personnes avec qui je n'ai aucune difficulté à échanger, j'aimerais juste réussir à mettre ça en place avec tout le monde. Comme quoi, moi aussi je suis con parfois. Les surdoués, ça fait longtemps que j'ai remarqué qu'ils étaient tous différents, et je trouve ça finalement pas mal qu'ils m'apprennent à fermer ma grande gueule... Par contre, c'est vachement plus efficace si je la ferme parce que j'ai admis que l'autre avait raison que si je la ferme parce que l'autre en avait une plus grande que la mienne (même si oui, c'est difficile Razz). Le compromis entre l'harmonie avec soi-même et l'harmonie avec les autres... Je cherche encore des gens qui sont pleinement satisfaits du leur !

@Pieyre, je trouve la distinction que tu fais entre les groupes IRL et les groupes IVL est très pertinente, il est vrai que je subis très rarement les agression que je subis sur le Discord quand je vais aux IRL, et qu'à l'inverse je prends aussi globalement beaucoup plus sur moi IRL. Le problème de Discord, c'est qu'il est exactement à la frontière entre les deux. Il garde la spontanéité des échanger IRL, et le sentiment de protection que donnent les échanges IVL. Ce qui mène clairement à des comportements qui ne seraient jamais acceptés IRL. Mais on dira que ça fait partie des règles du jeu, et que quiconque commence à jouer le sait et s'y expose volontairement Wink

@Switch71, je ne vois pas qui ici aurait l'esprit suffisamment mal placé pour mal interpréter mes propos Razz

@Zamzam et @stauk, je vais vous répondre un peu plus rapidement. C'est une question de juste milieu (Merci Cap'tain Obvious !). Le compromis dont stauk parlait juste au dessus, en fait. Je pense effectivement que le groupe est finalement un bon guide de l'individu, mais que comme dans tout il faut savoir garder du recul...

J'ai déjà beaucoup écrit, je continuerai de vous répondre plus tard !
Le Chat
Le Chat

Messages : 82
Date d'inscription : 17/03/2017
Age : 22
Localisation : A côté de mon téléphone

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Le Chat Jeu 2 Nov 2017 - 11:05

Désolée, je répondrai pas plus avant un petit moment. Cette histoire m'a profondément soûlée, et je pense prendre de la distance avec tout ça.
Désolée d'avoir eu des rêves et de m'y être accrochée, c'était con. A une prochaine, peut-être.
Le Chat
Le Chat

Messages : 82
Date d'inscription : 17/03/2017
Age : 22
Localisation : A côté de mon téléphone

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Vesperal Jeu 2 Nov 2017 - 11:22

Il ne te reste que 4 erreurs sur les 5 attribuées Dent pétée

Vesperal

Messages : 211
Date d'inscription : 29/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Le Chat Dim 5 Nov 2017 - 9:48

Encore une scène de grand Discord ce matin, du pur art ! Je pense que je devrais en faire une galerie, ça attirerait du monde...

C'est dommage, mais ce jugement là n'engage que moi. Peut-être qu'un jour la discussion sera possible, qui sait ? Sur un malentendu, ça pourrait marcher
Le Chat
Le Chat

Messages : 82
Date d'inscription : 17/03/2017
Age : 22
Localisation : A côté de mon téléphone

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Le Chat Dim 5 Nov 2017 - 11:31

J'ai le bonheur, la joie et l'immense honneur de vous annoncer que je suis bannie parce que je "pourris l'ambiance en attirant systématiquement l'attention à [m]oi avec une agressivité latente". J'en rigolerais presque, si les insultes précédentes n'avaient pas été... Disons, agressives, et pourrisseuses d'ambiance. Et, qui plus est, de la part de modérateurs.

Je le répète, je ne suis pas blanche comme neige. J'espère que les autres sauront eux aussi faire leur propre jugement.

Heureusement que je sais que le monde n'est pas fait pour être juste, j'aurais pu être surprise de l'apprendre Wink
Le Chat
Le Chat

Messages : 82
Date d'inscription : 17/03/2017
Age : 22
Localisation : A côté de mon téléphone

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Vesperal Dim 5 Nov 2017 - 12:11

"Mon Dieu,
Donnez-moi la sérénité
D'accepter
Les choses que je ne peux changer,
Le courage
De changer les choses que je peux,
Et la sagesse
D'en connaître la différence."

Vesperal

Messages : 211
Date d'inscription : 29/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Le Chat Dim 5 Nov 2017 - 12:17

J'ai un petit côté "Mon Dieu, donnez moi la force et le courage de rendre ce monde plus proche de ce qui me semble juste"

Y a du boulot pour lui comme pour moi Wink
Le Chat
Le Chat

Messages : 82
Date d'inscription : 17/03/2017
Age : 22
Localisation : A côté de mon téléphone

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Vesperal Dim 5 Nov 2017 - 12:22

Tu sais très bien ce que je veux dire par là.

Vesperal

Messages : 211
Date d'inscription : 29/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Le Chat Dim 5 Nov 2017 - 12:27

Oui, message reçu.
Merci
Le Chat
Le Chat

Messages : 82
Date d'inscription : 17/03/2017
Age : 22
Localisation : A côté de mon téléphone

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par tieutieu Dim 5 Nov 2017 - 12:37

OSEF des autres Le Chat.
Le seul truc que tu peux changer c'est toi dans un premier temps. Alors,
- ou tu considères qu'il y a du vrai dans ce qui t'es reproché et tu en tiens compte pour "t'améliorer". Pas dans le but de faire plaisir à qui que ce soit, dans le but d'être toi en mieux.
- ou tu considères que ça n'est pas fondé et il n'y a pas de problème. De toute façon maintenant tu es bannie, si j'ai bien compris.
Peut-être que c'est ce que voulait dire Vesperal.


Dernière édition par tieutieu le Dim 5 Nov 2017 - 13:31, édité 1 fois
tieutieu
tieutieu

Messages : 952
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 44
Localisation : LA

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Stauk Dim 5 Nov 2017 - 12:42

Le Chat a écrit:Heureusement que je sais que le monde n'est pas fait pour être juste, j'aurais pu être surprise de l'apprendre Wink
Oué.
Si t'es comme moi, faut une piqûre de rappel, tous les mois au début, et puis tous les deux ans ensuite.


C'est pas drôle, parce que comme tu admets d'emblée ne pas être toute blanche, on ne peut pas vraiment légitimement en profiter pour te charger en te rappelant tous tes défauts du coup.  Si ça se trouve y en a dont tu n'as pas conscience en plus. Enfin y a toujours ceux qui ont été aimablement identifiés par les gens que tu as mis de mauvaise humeur. Il faut rendre une chose aux gens susceptibles, c'est que souvent ils sont une bonne source pour nous faire des retours sur nos défauts. Même si eux ne sont pas toujours très au fait des leurs, ni de ceux de leurs amis, qui parfois sont d'ailleurs exactement les même qu'on nous reproche à nous. Néanmoins le reproche (unilatéral donc) a tout de même une valeur intrinsèque informative. Quitte à se mettre dans la mouise, autant en retirer quelque chose : cette information là.

Après ce qu'il est pertinent d'en faire, je saurais pas dire, je pense que ça doit prendre toute une vie pour être au point sur ce qu'on peut faire de constructif avec des défauts bien identifiés. Y a des défauts qui sont nous, et les renier c'est se faire du mal. Et puis y a des défauts qui sont là pour ainsi dire par hasard, et les renier, c'est juste se rendre les choses plus faciles. Doit y avoir une large zone grise entre les deux, et peut être des changements de catégories au cours du temps, en fonction du vent, des rencontres, et de la qualité de l'alimentation.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Stauk Lun 6 Nov 2017 - 11:58

Tenez, un article que j'ai trouvé intéressant, à propos de la vie en communauté.

https://hackernoon.com/the-decline-of-stack-overflow-7cb69faa575d
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Invité Lun 6 Nov 2017 - 12:33

Le Chat a écrit:J'ai le bonheur, la joie et l'immense honneur de vous annoncer que je suis bannie parce que je "pourris l'ambiance en attirant systématiquement l'attention à [m]oi avec une agressivité latente". J'en rigolerais presque, si les insultes précédentes n'avaient pas été... Disons, agressives, et pourrisseuses d'ambiance. Et, qui plus est, de la part de modérateurs.

Ban du discord, c'est encore plus prestigieux que la légion d'honneur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Sun Simiao Lun 6 Nov 2017 - 15:58

Bannie de Discord ? Y'a pas de perte ! Like a Star @ heaven

 Franchement le seul avantage de ce truc est d'avoir rendu le clavardage de Zebra plus tranquille en attirant les plus gros trolls et cas soc'. En plus la modération y comprend quelques personnes complètement perchées -pour rester dans l'euphémisme diplomatique- absolument incapables de gérer leurs propres relations humaines, et agissant donc en dépit du bon sens sur le bazar.

 Le seul avantage pour moi en découvrant tes messages c'est que je te découvre vraiment, j'essaierai d'échanger avec toi plus en profondeur si je te revois. Non seulement tu es belle comme un coeur mais en plus, aussi sensible qu'intelligente.  

   Salut Le Chat ! cat
Sun Simiao
Sun Simiao

Messages : 732
Date d'inscription : 04/08/2016
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Pieyre Lun 6 Nov 2017 - 16:44

Je dirais plutôt que cela attire les dominants et les dominés, en offrant la possibilité à des modérateurs d'affirmer, sous des dehors rationnels, leur côté anarchiste angéliste ou dictateur arbitraire, ou les deux en même temps. Je le dis d'autant plus que je ne sais pas du tout qui participe à cette utopie ou cette dystopie, ni d'un côté ni de l'autre. De mon côté, je considère qu'il y a la vie réelle, où l'on se rencontre à ses risques et périls, en fonction des lois en vigueur, longuement polies par les siècles, et des structures un peu plus encadrées par des autorités compétentes mais se limitant à des questions de forme. Aussi, dans les deux, chacun est d'abord responsable auprès des autres.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Noph Lun 6 Nov 2017 - 16:53

Je suis plus dictateur angélique moi, c'est marrant. Et "agissant en débit du bon sens sur le bazar" aussi, on me le dit souvent.
(/s)
Noph
Noph

Messages : 565
Date d'inscription : 04/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par ortolan Lun 6 Nov 2017 - 16:58

.


Dernière édition par ortolan le Ven 15 Déc 2017 - 1:17, édité 1 fois
ortolan
ortolan

Messages : 13579
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Pas de MP : boîte pleine

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Pieyre Lun 6 Nov 2017 - 17:01

Indépendamment de la dimension critique envers la modération, qui ne repose que sur des suppositions, voire qui est fantasmée de ma part, c'est surtout sur la question de la responsabilisation des membres d'une communauté que je voudrais insister. Dans la vie réelle comme sur un forum, il y a des acteurs et des témoins qui priment pour qu'on applique un Droit ou une sorte de Droit. Sur un lieu aussi incertain, il y en a sans doute aussi, mais de façon moins nette. Enfin, c'est mon impression. Le terme important, c'est : responsabilité.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Invité Lun 6 Nov 2017 - 17:14

Noph a écrit:Je suis plus dictateur angélique moi, c'est marrant. Et "agissant en débit du bon sens sur le bazar" aussi, on me le dit souvent.
(/s)

oui mais comme t'es modo, il y a aussi des choses qu'on peut pas te dire souvent.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Invité Mar 7 Nov 2017 - 14:27

Mais on les dit par derrière gniark gniark ... comment ça tout le monde fait ca  au sujet de tout le monde ???

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Stauk Mar 7 Nov 2017 - 14:51

Je ne sais même pas qui sont les modos aujourd'hui. Du coup je casse pas de sucre sur leurs dos. Et aussi je parle pas aux gens, ce qui limite encore plus la possibilité de casser du sucre sur le dos de qui que ce soit.

Il faut rendre une chose à la modération, tant que tu dis rien, t'as pas d'ennuis. En tout cas en ce qui me concerne, ça fonctionne parfaitement bien depuis quelques mois (années ? nan je suis pas si ancien que ça tout de même). Après j'admets qu'au début des premiers temps j'avais pas bien pigé comment ça fonctionnait. Ce qui est assez curieux d'ailleurs parce que sur d'autres forums, je n'ai eu aucun mal à admettre que ça fonctionnait comme ça fonctionnait. Mais ici je sais pas, p'tet la bannière m'a produit une dissonance cognitive qui m'a rendu bête et incapable de prudence élémentaire vis à vis des pouvoirs en place.

Tfaçon, pour savoir si une modération est bien organisée, suffit d'appliquer les vieux principes : Est ce que la presse est libre et indépendante ? Est ce qu'on a bien la séparation des pouvoirs exécutifs, législatifs et judiciaires? Ensuite il faut aussi établir le graph des collusions et conflits d'intérêts, et seulement à ce moment là on peut entamer un débat sur la notion de justice et la compétence des modos.

https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9paration_des_pouvoirs
Après c'est peut être pas la panacée cette notion de séparation des pouvoirs et de transparence des collusions et conflits d'intérêts, mais avant d'améliorer ou critiquer, faudrait p'tet déjà essayer. Moi je crois que y a des idées à creuser. P'tet il faudrait mettre plus d’emphase sur les motivations, et moins sur la réalisation par contre. Enfin c'est un autre débat. A pardon, c'est un pas un fil pour débattre ici en fait. Je sais pas ce qui me prend.
Stauk
Stauk

Messages : 6462
Date d'inscription : 16/01/2015

http://www.staukwood.com/

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Invité Mar 7 Nov 2017 - 15:12

Séparation des pouvoirs ?
Il n'y en a qu'un seul ici.

On peut pas faire de parallèle avec les modèles politiques, ni Avec la théorie des contre pouvoirs de Montesquieu : ici c'est une vague société virtuelle, ca n'y ressemble que de tres tres loin, pas sure d'ailleurs que le terme conviendrait à tous.






En soi il y a des jours où Ca me paraît important et d'autres pas ( depend de ce qui se passe irl dans ma vie)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Darth Lord Tiger Kalthu Mer 8 Nov 2017 - 21:58

C'est pas faux.

_________________
IMPERATOR•KALTHU•CAESAR•DIVVS
Pour plus d'infos cliquez là -> Appel tigres XXX Règles de courtoisie XXX pour les nouveaux XXX C'est quoi les Tigres ? <-
Darth Lord Tiger Kalthu
Darth Lord Tiger Kalthu

Messages : 20819
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 41
Localisation : Koriban

https://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Invité Mer 8 Nov 2017 - 22:53

Kalthu a écrit:C'est pas faux.

Pété de rire excellent, humour tout ça

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu] Empty Re: Message à l’attention du peuple discordien [écrit sur le vif, pas relu]

Message par Invité Dim 12 Nov 2017 - 23:13

Noph a écrit:Je suis plus dictateur angélique moi, c'est marrant
Effectivement, désolée de te le dire, mais tu n'es pas très réactif , ni d'une grande aide comme modo. C'est mon avis, je ne ne dois pas être la seule à le penser et tu n'es pas le seul. A part Kalthu, peu de modos réagissent ici...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum