Quand j'étais se que je ne suis plus

3 participants

Aller en bas

Quand j'étais se que je ne suis plus Empty Quand j'étais se que je ne suis plus

Message par oyans Mer 25 Oct 2017 - 17:21


Je me souviens encore de qui je fus, bien que graduellement je n'ai pas retenu, le nombre de personnes que j'eus incarnées.

Maintenant à l'aurore frémissante de ma quarantaine, un pas de mon existence s'est matérialisée, mais je ne peux occulter cette part de moi déjà morte. C'est une chose tout à fait étrange qui se produit, car plus je vieillis plus mon déclin me rapproche de l'ultime expérience: celle de la mort.

J'avoue en parler assez souvent, mais croyez-moi, je ne suis pas enclin à la morbidité, seulement je suis handicapé, phénomène qui n'influait guère sur ma vie, puisque j'avais de l'entrain à produire et c'est vrai, je fus très prolixe et cela pendant de longues années.
Tout ce temps, je gardais en moi l'espoir de trouver une femme aimante, une femme avec laquelle j'aurais eu des affinités et tous deux nous aurions construits un espèce de bonheur...
Et là, c'est encore une résurgence de ce même désir, que j'ai tant convoité sans mot dire faisant surface, émergeant des tréfonds de mon inconscient;

Jamais je ne fis rêve plus étrange que celui-là, à l'intérieur de mon être, jamais je n'abdiquais, toujours prompt à cette rencontre, plus ou moins originale, car à vrai dire, rencontrer sa partenaire, sa compagne sur un simple quiproquo, relève du miracle!
Oui voilà il s'agissait de miracle, d'espoir aussi, c'est d'ailleurs incroyable que cela se puisse se manifester ainsi, puisque, que représente un homme moitié-malade, moitié doué d'un affolant mutisme.
Je n'ai jamais été un beau parleur, ni un bon orateur, juste un grand rêveur et puis de tout ses rêves qu'en reste t-il aujourd'hui?
il est dans mes habitudes, lorsque rien ne se produit, tel que je l'imaginais de clore l'affaire sans regret, quand bien même par contre, j'arrive, malheureusement à encore me persuader: rêve enivrant, inévitable cauchemar...

Ce personnage que j'ai incarné plus jeune vaillant et se voulant indestructible, n'ait plus, je suis abattu, fatigué, harassé:fatigué d'être aussi entêté, en faisant preuve de vitalité.
Bon enfin de compte, j'ai cherché toute ma vie et malgré d'effroyables malheurs, je n'ai pas trouvé, ce que j'escomptais.

Pour la petite anecdote: j'étais à la fnac à Toulon en train de chercher quelques bons bouquins de poésie, j'étais donc accroupi, quand un vieil homme passant près de moi, me dit: il faut chercher!
Je pris un Lamartine ce jour là...
Que la vie file vite, un conseil ne mésestimez aucune expériences.
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Quand j'étais se que je ne suis plus Empty Re: Quand j'étais se que je ne suis plus

Message par Pieyre Mer 25 Oct 2017 - 18:04

Ce que tu dis me correspond en de nombreux points. Moi aussi j'ai vécu de nombreuses vies solitaires, que j'aurais échangé contre une vie unique avec la personne de mes rêves. Mais, à ton âge, j'ai connu des petits miracles, parce que j'avais commencé à renoncer à ce que les choses arrivent toutes seules. Deux de ces petits miracles auraient pu être un grand; aussi c'est encore possible pour toi. Essaie de t'en donner les moyens. Je sais que c'est difficile, mais on peut au moins susciter des circonstances favorables, parfois.

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Quand j'étais se que je ne suis plus Empty Re: Quand j'étais se que je ne suis plus

Message par oyans Mer 25 Oct 2017 - 18:11

Tes mots me rassurent, il se déroule cet antagonisme, entre laisser-aller et résister sans rien attendre de plus.
Il faut que j'y crois, aujourd'hui il faisait tellement beau, que seul à la terrasse d'un café, je me suis mis à aimer, la lumière, les gens et aussi mon existence.
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Quand j'étais se que je ne suis plus Empty Re: Quand j'étais se que je ne suis plus

Message par Zorglub_33 Mer 25 Oct 2017 - 18:26

https://www.youtube.com/watch?v=AYWxTqxWLks

Zorglub_33

Messages : 213
Date d'inscription : 30/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Quand j'étais se que je ne suis plus Empty Re: Quand j'étais se que je ne suis plus

Message par Pieyre Mer 25 Oct 2017 - 18:26

J'ai toujours aimé mon existence, par moments, mais ce n'est pas suffisant. Après avoir renoncé à ma thèse, j'ai continué à écrire, encore et encore; mais, c'est en participant à des forums à 39 ans que j'ai franchi une étape. Après avoir longuement attendu une femme, c'est en m'inscrivant sur un site de rencontre, à 43 ans, que j'en ai rencontré plusieurs avec qui j'ai vécu...

Pieyre

Messages : 20908
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Quand j'étais se que je ne suis plus Empty Re: Quand j'étais se que je ne suis plus

Message par oyans Mer 25 Oct 2017 - 18:37

Il s'est passé à peu près, la même chose. En faisant partie de forums, j'ai connu des femmes aussi.
j'en regrette une, car elle voulait que j'habite avec elle sur paris, mais mon état de santé ne me le permettait pas, à ce moment.
Du coup j'ai tout gâché, mais je ne pouvais faire autrement à cette époque, j'avais 27 ans...
Pas facile quand on est malade, car on a une perte de confiance en soi, assez forte.
oyans
oyans

Messages : 2733
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum