Du non-divorce

Aller en bas

Du non-divorce Empty Du non-divorce

Message par Mammouth le Ven 13 Oct 2017 - 14:18

Le sujet du divorce et de ses conséquences est abordé sous tous les angles possibles et imaginable et on trouve foison d'information en deux clics.

En revanche, celui du non-divorce est un quasi-tabou, et on trouve très peu d'info sur le sujet. Il s'agit des couples qui au-delà du désamour ou du conflit, restent ensemble pour supposément préserver les enfants.

La quantité d'information sur le divorce, qui est en très grande majorité orientée dans le sens "comment y survivre", "comment protéger les enfants", "comment le rendre moins douloureux", "divorcer sans se détruire" etc. en font en réalité un spectre qui dissuade peut-être bon nombre de couples, alors que le non-divorce crée en réalité un environnement très préjudiciable à l'enfant.

J'ai trouvé cette étude (je ne l'ai pas encore lue en entier) : https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-00250087/document

Qu'en pensez vous ?
Mammouth
Mammouth

Messages : 176
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 41
Localisation : Silkeborg, Hong Kong, Taichung, Crémieu

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Fab. Fabrice le Ven 13 Oct 2017 - 14:22

Ce n'est préjudiciable que si on non-divorce pour de mauvaises raisons, si la raison est une entente intelligente, voulue, non subie et assumée intellectuellement il n'y a pas de soucis plus que cela pour l'enfant.

Je pense que l'enfant est en fait objet-prétexte souvent, c'est de cela qu'i souffre car il n'a pas de possibilité d'agir, il subit
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 51
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Mammouth le Ven 13 Oct 2017 - 14:46

Pourquoi pas, mais ça me semble "pas terrible" de montrer à l'enfant qu'on vit ensemble sans amour. Pourquoi (pour qui?) Papa et Maman vivent ensemble s'ils ne sont pas amoureux ?

Mammouth
Mammouth

Messages : 176
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 41
Localisation : Silkeborg, Hong Kong, Taichung, Crémieu

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Fab. Fabrice le Ven 13 Oct 2017 - 15:02

J'ai connu des gens qui restaient à vire ensemble à cause d'une parfaite entente sans n'être plus un couple mais avec une profonde considération pour l'autre, un grand respect mutuel et le soucis de préserver de biens communs, même après que les enfants soient partis. Je t'accorde que c'est peut-être l'exception

Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 51
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Mammouth le Ven 13 Oct 2017 - 15:11

Oui, ça peut fonctionner, mais ça me semble comme tu dis exceptionnel, car ça nécessite que les deux soient sur la même longueur d'onde. C'est rarement le cas en situation de désamour...
Mammouth
Mammouth

Messages : 176
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 41
Localisation : Silkeborg, Hong Kong, Taichung, Crémieu

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Invité le Ven 13 Oct 2017 - 16:06

Je me suis fait un point d'honneur à raté mon divorce de la même manière que mon mariage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Mammouth le Ven 13 Oct 2017 - 16:22

Ce qui te fait au moins une qualité : la constance! :-D
Mammouth
Mammouth

Messages : 176
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 41
Localisation : Silkeborg, Hong Kong, Taichung, Crémieu

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Mammouth le Dim 7 Jan 2018 - 22:57

Tiens, petit up en passant. La question se pose-t-elle si rarement ? ou le tabou prend-il le dessus ?

Des témoignages de non-divorce ? (fut-il transitoire)
Mammouth
Mammouth

Messages : 176
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 41
Localisation : Silkeborg, Hong Kong, Taichung, Crémieu

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Bimbang le Lun 8 Jan 2018 - 21:50

Je vais t'envoyer un MP.
Bimbang
Bimbang

Messages : 5312
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Chuna le Lun 8 Jan 2018 - 21:59

Intéressant sujet...

Mes parents sont restés ensemble "à cause de nous". En se mettant régulièrement sur la gueule.
La même excuse des deux côtés.
Je l'ai très mal vécu, c'était très stressant pour moi.

Voici maintenant près de 15 ans que la dernière a quitté le foyer, et ils sont encore ensemble.

Dans ce cas, j'ai toujours vu les enfants comme un prétexte de rester ensemble dans une mésentente. On n'aurait pas été là, ça aurait été pareil.

Perso, j'ai pas compris. Je trouvais ça hypocrite. J'aurais préféré qu'ils se séparent, tout en le redoutant profondément.
Je sais pas ce que j'aurais pensé en tant que gosse s'ils s'étaient entendus pour faire leur vie de leur côté tout en restant ensemble. Je pense que je l'aurais mal pris si on avait été aussi l'excuse.
C'est mettre une sacrée charge sur le dos des gosses : c'est ta faute si papa et maman doivent rester ensembles et sont malheureux.
Vas-y le sentiment de culpabilité.

Je serais intéressée de voir comment d'autres personnes ont vécu la chose...

Chuna

Messages : 17294
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Invité le Lun 8 Jan 2018 - 22:12

moi perso je l'ai mal vécu, nier les histoires de fesses pour préserver une image social et un bien matériel

gamin, le repère que tu peux avoir c'est tes copains de classe


A l'inverse, j'ai enterré il y a quelques semaines un vieux copain qui s'est jeté du balcon parce que sa femme est parti avec les gosses

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Mammouth le Mar 9 Jan 2018 - 22:05

Évidemment les enfants le ressentent plus ou moins, et ça ne doit pas être terrible, mais peut-être est-ce moins pire que la séparation et la garde partagée ? Je ne parle pas des cas où les parents en informent leur parent, là c'est clairement plus bas que tout de leur faire porter cette culpabilité.

Des expériences également sur des cas de non-divorce sans enfant ? Parce que parfois il y a aussi des raisons matérielles ou sociales....
Mammouth
Mammouth

Messages : 176
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 41
Localisation : Silkeborg, Hong Kong, Taichung, Crémieu

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Chuna le Mar 9 Jan 2018 - 22:54

Ça dépend surtout de la façon dont les parents vivent la chose...
S’ils le vivent mal et sont pas épanouis, l’enfant le vivra mal.

Je suis prof, et des histoires de famille j’en vois passer.
Et des gosses de divorces également.
Si les parents refont leur vie de leur côté, sans oublier leur enfant (c’est con à dire, pourtant...), ben les enfants sont épanouis.
S’il est idéal d’avoir deux parents épanouis à la maison, le divorce est souvent une bénédiction, car il permet de sortir d’une période délétère (tensions’ voire violence verbale...) Le divorce en lui même peut être mal vécu, ça c’est certain.

Attention, je prône pas le divorce, mais l’épanouissement des parents, par contre.
Du coup, la meilleure solution dépendra des protagonistes et de leur véritable entente.

Franchement, 2 personnes qui s’entendent vraiment bien peuvent se séparer en toute intelligence. Je ne vois pas ce qu’ils gagneraient à rester ensemble et se priver d’etre heureux dans une nouvelle histoire. S’ils ont des aventures, je crains que ça ne mette l’enfant dans la confusion. Et si l’enfant comprend, qu’il se sente responsable du bonheur limité des parents.
Après, si leur relation est tendre et respectueuse mais sans amour amoureux, comme dit plus haut, ptet que c’est pas plus mal. Ça reste à mes yeux un vrai couple, mais spécial.

M’enfin je suis ptet à côté de la plaque...

Chuna

Messages : 17294
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par lunaa le Mer 10 Jan 2018 - 9:27

Je viens ajouter ma pierre à l'édifice...
Alors moi, je viens d'un foyer où j'ai vu mes parents se disputer et limite, se battre depuis ma naissance jusqu'au moment où je suis partie (mes parents son toujours "ensemble") et lorsque j'ai grandi, j'ai promis de ne jamais reproduire la même erreur. Grandir dans ce climat hostile fut une horreur, tout simplement.
Le père de mon fils et moi nous nous sommes séparés quand notre fils était bébé. Au moment de la séparation, c'est sûr que j'avais de la haine et peut-être que mon ex aussi, mais aujourd'hui, après presque cinq ans, les tensions se sont pratiquement dissipées. J'ai mis un poing d'honneur à faire la part des choses entre notre vie de parents et notre ex-vie de couple. J'ai pensé que s'il se montrait digne de notre fils, je devais lui accorder une chance. Cela a été très dur pendant plus de deux ans, je ne vais pas vous mentir, mais aujourd'hui, malgré quelques petites tensions (le monde n'est pas parfait), je trouve qu'on s'en sort bien.
Mon fils, quant à lui, ne se souvient que de nous séparés et donc, du coup, c'est normal pour lui, il ne m'a pas l'air traumatisé. Smile
J'aurais préféré ne pas avoir à me séparer et vivre dans un foyer aimant mais le père de mon fils et moi, ça ne collait pas. Je crois qu'il valait mieux faire notre chemin chacun de notre côté plutôt que d'infliger une tension constante à notre petit garçon.

lunaa

Messages : 156
Date d'inscription : 25/05/2017
Age : 39
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Mammouth le Sam 13 Jan 2018 - 23:47

Je pense que dès qu'il y a mésentente entre les deux parents, ça devient assez évident qu'il vaut mieux se séparer.

Dans mon cas, le problème n'est pas réciproque, c'est moi qui n'ai plus de sentiments. Madame est encore très amoureuse, et au quotidien on s'en sort pas trop mal. Donc si je fais le pas, ça sera assez dramatique, puisque je serai celui qui abandonne, celui qui créera la rupture. Alors que si je pouvais simplement boire un philtre d'amour, tout rentrerait dans l'ordre lol!

Du coup je cherche aussi à savoir si des gens ont "réussi leur non-divorce" ....
Mammouth
Mammouth

Messages : 176
Date d'inscription : 15/01/2015
Age : 41
Localisation : Silkeborg, Hong Kong, Taichung, Crémieu

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Lainie le Mer 17 Jan 2018 - 8:58

Mammouth a écrit:Pourquoi pas, mais ça me semble "pas terrible" de montrer à l'enfant qu'on vit ensemble sans amour. Pourquoi (pour qui?) Papa et Maman vivent ensemble s'ils ne sont pas amoureux ?


Si on suppose qu'aujourd'hui il y a un mariage sur deux qui finit en divorce (52%), si on prend en compte qu'avant qu'avant 1800 (environs) il était impossible de divorce mais qu'en pratique cela a été minoritaire jusqu'à finalement assez récemment, on peut on conclure que des gamins élevés dans la haine il y en a eu un sacré paquet. Donc on a la matière... Comment ont-ils évolués?

Car finalement je pense que c'est ça (la haine de l'autre) qui est encore plus problématique que le simple "non-amour" qui me parait potentiellement gérable si il y a des règles (tacites ou explicites) respectées.

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3159
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Lainie le Mer 17 Jan 2018 - 9:03

Mammouth a écrit:Je pense que dès qu'il y a mésentente entre les deux parents, ça devient assez évident qu'il vaut mieux se séparer.

Dans mon cas, le problème n'est pas réciproque, c'est moi qui n'ai plus de sentiments. Madame est encore très amoureuse, et au quotidien on s'en sort pas trop mal. Donc si je fais le pas, ça sera assez dramatique, puisque je serai celui qui abandonne, celui qui créera la rupture. Alors que si je pouvais simplement boire un philtre d'amour, tout rentrerait dans l'ordre lol!

Du coup je cherche aussi à savoir si des gens ont "réussi leur non-divorce" ....

Le problème va devenir extrêmement problématique pour toi si un jour tu es amené à tomber amoureux. Donc pour faire un "non-divorce" il va falloir que tu enterres toute envie d'être heureux (dans le cadre amoureux). Parce que bon, vivre avec une bonne pote c'est pas "être heureux" au sens où tu peux l'être avec la femme que tu aimes. Donc si tu es prêt, ok. Si tu penses que tu ne résistera pas à l'appelle de l'amour, franchement, vaut mieux que tu te sépare dès maintenant quitte à rencontrer quelqu'un dans plusieurs mois/années. Car si tu quitte ta femme "pour une autre" en général c'est là que ça peut potentiellement plus mal tourner (ta femme peut reporter la haine qu'elle a de toi sur elle, bref le bordel).

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3159
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Bimbang le Mer 17 Jan 2018 - 19:23

Mammouth, est ce que ton non-amour a un lien avec le fait que tu aies découvert que tu étais zèbre ?
Bimbang
Bimbang

Messages : 5312
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Invité le Mer 17 Jan 2018 - 20:02

Thérapie de couple classique :

- focus sur le présent et pas sur le futur
- discutions level au max
- s'éclater au pieux

Si après ça, ça marche pas, bin => rupture

Je précise que la majorité de divorce se font au présent et pas au futur

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par MisterMat le Mar 26 Fév 2019 - 13:37

Bimbang a écrit:Mammouth, est ce que ton non-amour a un lien avec le fait que tu aies découvert que tu étais zèbre ?
Hello,

Vieux déterrage, pour apporter mon témoignage

Dans mon cas, mon non-amour s'est manifesté le jour où j'ai pris conscience que j'avais "dévié de ma route" et où j'ai commencé une introspection par la méditation

Je me suis posé la question :" si tu rencontrais ta femme aujourd'hui, tomberais-tu amoureux d'elle?", et clairement la réponse a été non, et de là, je me suis rendu compte que j'étais tombé amoureux d'elle à une époque de ma vie où je cherchais surtout à coller à l'image qu'on voulait de moi ( adulte responsable avec une situation stable)

MisterMat

Messages : 2
Date d'inscription : 26/02/2019
Age : 37
Localisation : Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Invité le Mar 26 Fév 2019 - 14:03

MisterMat a écrit:

Je me suis posé la question :" si tu rencontrais ta femme aujourd'hui, tomberais-tu amoureux d'elle?"

Impec !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par En-juillet-je-mens le Sam 27 Juin 2020 - 10:11

Bonjour,

Je voudrais guérir de la blessure du divorce. Mes parents divorcent depuis 14 années,et ce n'est pas fini. C'est douloureux, sentimentalement, il n'y a de place que pour leurs querelles.
Je n'arrive pas à construire une relation sentimentale, il n'y a que le schéma de mes parents, je n'entends rien d'autre, je ne respire rien d'autre que leur haine juridique.

Je voudrais des "rtt du divorce", avoir un break loin de leurs histoires. Je ne suis jamais "heureuse" de rencontrer quelqu'un, toujours cette arrière-pensée qui travaille toute seule qu'il n'y a que des salauds et des vénales, impossible d'en parler, aucun public à mon malaise.
Dans mes pires moments, j'en suis à compter les années avant le décès de mes parents, tellement les relations sont amères...ensuite je culpabilise et infantilise nos succès de parents-enfants.

Pouvez-vous m'aider à trouver comment dépasser mon impasse ?
En-juillet-je-mens
En-juillet-je-mens

Messages : 883
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Chuna le Sam 27 Juin 2020 - 10:22

Tu es dans l'obligation de fréquenter tes parents ou il te serait possible de les éviter et prendre le large ?

Chuna

Messages : 17294
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par En-juillet-je-mens le Sam 27 Juin 2020 - 10:31

Bonjour,

je n'ai pas d'obligation légale de les fréquenter.
En-juillet-je-mens
En-juillet-je-mens

Messages : 883
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par SimsLover le Sam 27 Juin 2020 - 10:38

Bjr Je pense que la question était un peu plus large
Dans le sens, ressens tu une forme de pression de la part de tes parents a garder contact ?
Estce que les contacts sont fréquents ? pourrais tu espacer encore plus tes entrevues avec eux ?

SimsLover

Messages : 7
Date d'inscription : 18/06/2020
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par Chuna le Sam 27 Juin 2020 - 10:46

Voilà. Et l'obligation psychologique ? (qui me semble des fois bien plus forte et contraignante que la légale)

L'idéal serait que tes parents deviennent adultes et comprennent que leurs histoires de merde ne les regardent qu'eux, et sûrement pas les enfants. Je dirais que je le vois rarement dans les couples qui se défont. (ce qui veut pas dire que ça soit systématiquement le cas)

Certains parents sont assez murs pour entendre de la part de leurs enfants la souffrance que leurs comportements occasionnent.
Est ce le cas des tiens ?
Est ce que si tu disais à quel point c'est difficile pour toi de vivre leur déchirement et d'être impliqué dedans (ne serait ce qu'en étant au courant et en devant peut être les écouter), ils seraient prêts à l'entendre et changer de façon de faire ? Si oui, ça se tente (sans les charger, les accuser, juste en faisant par de tes souffrances), sinon, s'éloigner et limiter les contacts me semble vital, du moins pendant un temps (le temps de se reconstruire).

Parler avec un psy peut faire du bien.
Faire de l'EMDR également, pour apprendre à passer au dessus des traumatismes que ça a occasionné au cours des années (et puis traiter les autres par la même occasion, yen a toujours, même des petits).

Chuna

Messages : 17294
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 39
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par En-juillet-je-mens le Sam 27 Juin 2020 - 13:12

Bonjour,

Je n'ai pas la possibilité de voir un psy (distance, mobilité...).
Personnellement, je fais un gros travail de reconstruction. Je ne voudrais pas fermer le débat sur mon cas, mais avoir une pensée pour tous ceux qui sont en difficultés. L'un des obstacles à l'enfermement des enfants dans le divorce de leurs parents, et la méconnaissance des recours et aides, et le manque de discernement pour expliquer sa situation aux accompagnateurs sociaux, qui souvent, négligent un dossier.

Pour caricaturer, chez ma mère, on m'accuse de "ressembler à mon père", et chez mon père, c'est l'inverse, je suis "méchante comme (ma) mère".
Ils ont très bien compris que partir pourrait m'aider, mais ne font rien pour, au contraire. C'est plutôt du style à me confisquer le téléphone pendant mes recherches d'emploi, ou favoriser des CV d'amis sur des postes dont ils ont connaissance, sans m'en parler.
La communication horizontale entre les parents se fait par huissiers, avec des frais odieux, représentants plusieurs fois le montant de ce que j'ai mis des années à économiser par tous les moyens pour ma reprise d'étude...mais la communication verticale (parent-enfant) se limite à "ah tu souris", "allez fais pas la gueule", "lave la vaisselle".

J'avais, en sortant de mes études (loin des parents), une construction mentale spécifique à plusieurs années de formation. Mes parents ont tout écrasé, plutôt que de donner une chance à la compréhension que j'avais de la société et du monde.
Les séjours loin d'eux (bénévolats, etc), n'ont jamais pu croître, car impossible d'inviter des amis (ils étaient très privés), ou de développer des projets qui ne suivaient pas leurs voeux secrets. Je dis secret, parce que je n'ai pas connaissance de leurs activités.

En plus, ils détestent que je parle du divorce. C'est une bouteille à la mer.
En-juillet-je-mens
En-juillet-je-mens

Messages : 883
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Du non-divorce Empty Re: Du non-divorce

Message par RonaldMcDonald le Lun 29 Juin 2020 - 14:40

Compliqué, en effet. Fuir est la seule option pour toi, option qu'ils bouchent soigneusement pour être sur de te faire couler avec eux. Désagréable (pour rester poli).
RonaldMcDonald
RonaldMcDonald

Messages : 1211
Date d'inscription : 15/01/2019
Age : 44
Localisation : loin de chez moi, dans un petit coin de paradis

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum