Ce truc qui nous unit

Aller en bas

Ce truc qui nous unit Empty Ce truc qui nous unit

Message par Paradoxa Sam 23 Sep 2017 - 18:52

Hellow !

Bon, ce soir je viens parler d'un suiet qui me questionne ( Non sérieux !? :p ) . Ce que je vais expliquer ici n'engage que moi, c'est à dire que peut-être certains verront pas du tout de quoi je veux parler et c'est pas un problème lol.

Les relations que j'ai eu avec d'autres zèbres ( je parle autant d'amitié que d'amour ) , ont toujours été différentes qu'avec mes autres relations... Alors, je pense avoir plusieurs raisons qui explique cela : cette connexion, une réciprocité etc mais là n'est pas ma question ...

J'ai envie de parler de ce sentiment un peu plus profondément aujourd'hui... J'ai comme eu l'impression à chaque fois, d'un lien presque " spirituel" , presque un côté, " on se connaît depuis toujours, d'une autre vie... " ( Non non, je vais pas trop loin haha ) . Ce sentiment est trèèèès difficile pour moi à traduire avec des mots, vraiment, je crois même que je ne pourrai pas le définir. ( Pour ça que j'ai mis truc dans le titre lol )

Ce sentiment ou, ce mélange de sentiment qui parfois a même pu me faire DOUTER de la nature de la relation, me laisse TOUJOURS un sentiment qu'un truc, nous unit. Comme un lien mais trèèèèès profond qui ne se détachera pas et ça peu importe le contexte extérieur et c'est la ou je veux en venir et qui parfois est un peu compliqué...

Quand je dis peu importe le contexte c'est que, c'est comme si ce lien ne se préoccupait absolument pas du reste.
- Que vous soyez séparés par une distance
- Que vous soyez à tel ou tel " période de développement personnel. "
- Que vous soyez pas du tout dans la même direction de vie, ni mêmes d'objectifs ou d'envies
-Que vous soyez en couple, célibataire, marié, riche, pauvre ...
- Que vous soyez en contact ou PAS.

Bref. Ce lien. Oui ce lien. Je vous dis indéfinissable mais il vous unit. PEU IMPORTE les conditions mentionnés ci-dessus, un lien profond venu du coeur ( ou même d'ailleurs ,spirituellement ou j'en sais rien ) mais il est là, vous le sentez, vous le vivez, vraiment...Et parfois selon le contexte de la vie justement c'est très difficile de sentir ce sentiment aussi fort, et de savoir QUOI en faire en fait... Parce-que je vous dis, parfois ça m'est arrivé de le ressentir, alors que la personne ne fait absolument plus partie de ma vie PHYSIQUEMENT.

Parfois, c'est complexe, ça peut amener à pas mal de questionnement ( la preuve en est aujourd'hui ) et je voulais simplement vous en faire part, le partager, savoir si vous le vivez ou si ça vous est arrivés ?

Je me répète mais, c'est complexe, il ne s'agit pas d'une simple connexion pis paf quand la personne pars, bah reste l'attachement... l'attachement " simple " est encore qqch de différent selon moi et ce n'est pas " sur cela " que se pose mon message ...


Smile


Paradoxa

Messages : 231
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Ce truc qui nous unit Empty Re: Ce truc qui nous unit

Message par Invité Sam 23 Sep 2017 - 20:41

Bonsoir Paradoxa,

Ce que je ressens entre zèbre est très intense car au fil de la discution on est à mener petit à petit à des sujets de plus en plus sérieux.
Et aussi je suis tout aussi excité lorsque que l'on est plusieurs zèbre.

En faite j'espère ne pas avoir fais hors sujet

Cordialement kenshin

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ce truc qui nous unit Empty Re: Ce truc qui nous unit

Message par Paradoxa Lun 25 Sep 2017 - 18:05

Merci pour la réponse . J'aurai voulu développer un peu le sujet comme je l'ai expliqué dans mon message ...

Étonnée de ne pas avoir plus de réponses ..

Y'a quelqu'un ? Wink

Paradoxa

Messages : 231
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Ce truc qui nous unit Empty Re: Ce truc qui nous unit

Message par Fata Morgana Lun 25 Sep 2017 - 18:17

J'ai eu le plaisir de vivre quelques rencontres, pas nombreuses, mais marquantes du fait de personnes présentes tout à fait remarquables.

La première de celles-ci ne se présentait pas sous les meilleures augures: parmi les personnes que je devais rencontrer il y avait une pointure avec laquelle je m'étais crêpé le chignon ici même.
Résultat: on s'est vraiment fendu la gueule ! Une fois passée la gène du premier contact tendu, et pour cause, un déclic a eu lieu. Tout simplement chacun d'un coté de la discussion, on a réalisé qu'on fonctionnait de la même manière et c'était super sympa.

Pareil pour les autres rencontres. Que ce soit à Lyon, Paris ou dans le sud ouest, à chaque fois j'en suis revenu content (et amusé, l'alcool aidant mais bon).
Donc il y a bien un truc. Le fait que la pensée se "transmette" sans avoir à barguigner et faire de longues explications de texte, comme c'est souvent le cas.
C'est une complicité fonctionnelle. Ça n'implique pas une complicité d'opinions. Mais c'est déjà beaucoup.
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 63
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Ce truc qui nous unit Empty Re: Ce truc qui nous unit

Message par Paradoxa Mar 26 Sep 2017 - 11:50

Merci pour ta réponse , a vous lire , je me rend compte que jai peut être été la seule à vivre cette chose justement si intense que j'explique dans mon premier message avec tout ce qu'il y comporte .. ou alors que ça venait que de moi cette intensité je sais pas ... pour moi ct pas juste " mieux " mais bien plus justement , c ce que j'ai essayer de développer ...

Paradoxa

Messages : 231
Date d'inscription : 11/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Ce truc qui nous unit Empty Re: Ce truc qui nous unit

Message par leow Mar 26 Sep 2017 - 12:22

Je partage ce point de vue, expérience toute fraîche :

Depuis plusieurs mois je fréquente un bar où on discute entre habitués de tout et de rien (le but étant de le faire en anglais) avec continuellement des gens de différents horizons.

Il y avait dans ce bar deux personnes avec qui j'avais de temps à autre l'occasion de discuter (on est parfois une vingtaine à se retrouver !) et avec qui le courant passait intuitivement, les discussions très fluides et les sujets abordés très profonds, toutefois j'ignorais encore à cette époque ma zébritude (et puis ce n'est pas un sujet que je met sur la table comme ça).
Ce n'est que vendredi dernier alors que nous étions en tout petit comité que j'en ai discuté avec l'une d'elle . Elle m'a sourit et m'a dit qu'elle s'en doutait très fortement, que plusieurs fois déjà elle l'avait remarqué avec cette autre personne (qui l'est aussi du coup) et qu'elles se demandaient si elles devaient aborder ce sujet ou pas. Au final j'avais ce ressentit de connexion avec ces deux personnes, détectant immédiatement leur mal-être ou malaise et inversement ayant la possibilité d'échanger librement avec elles en toute confiance.

Concernant ce "lien" qui unirait les gens, je ne saurais dire s'il est plus présent chez les HP. J'ai déjà vécu quelques moments où j'ai téléphoné à des gens qui pensait à moi à ce moment là et inversement. Certains abordent ce thème sous le nom de champs morphiques, encore aujourd'hui non prouvé scientifiquement mais qui trouve néanmoins de plus en plus d'adeptes.

Pour le moment la seule chose récurrente c'est cette fluidité et ces échanges très intenses que je peux éprouver avec d'autres personnes comme moi Smile
leow
leow

Messages : 30
Date d'inscription : 21/09/2017
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Ce truc qui nous unit Empty Re: Ce truc qui nous unit

Message par Vesperal Sam 30 Sep 2017 - 12:07

Salut.
Je ne réponds que maintenant car je ne suis inscrit que depuis hier. Ce dont tu parles, je le comprends et le vis régulièrement. Aujourd'hui, mes amis se compte sur les doigts d'une main à peine. Parmi eux, deux femmes que je connais de longue date. Pour la faire simple, nous nous sommes connus sur un forum à l'époque ou je faisais de la photographie. Nous faisions partie d'une grande famille mais avons toujours eu des contacts ponctuels, pas particulièrement intenses, mais avec une entente très cordiale. Je suis parti 10ans à l'étranger et mes contacts avec elles étaient devenu purement virtuels et quasi inexistants. À mon retour en France, il s'avère que des gens avec qui j'étais en contact régulier n'ont plus été disponible pour moi, or ces deux personnes m'ont ouvert les bras naturellement et une sorte de résonance naturelle s'est mise en place. En discutant avec la première, plusieurs alarmes se sont allumées. J'ai évoqué qu'elle puisse être AHPI et en investiguant il s'avérait que c'était très probablement le cas. La même chose est arrivée pour la deuxième quelques mois après. Ce que je veux dire, c'est que, hasard ou pas, il s'avère que sur les 15 dernières années, les deux personnes avec qui je m'entends le mieux sont des zèbres.

Maintenant, lorsque je discute avec des gens qui sont potentiellement des zèbres, je finis par sentir cette même résonance. Le fait que nous soyons "Pareils", que l'on se comprenne naturellement sans que j'ai besoin d'utiliser des outils que j'ai eu à mettre en place pour me faire accepter par les gens en général. En fait, je dirais qu'entre nous, beaucoup de barrières présentes dans les relations avec les "non-zèbres" disparaissent. On peut être nous même et créer des relations constructives, solides. C'est d'ailleurs pour cela que je me suis inscrit sur ce forum.

Vesperal

Messages : 211
Date d'inscription : 29/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum