Le dire ou pas à son employeur ?

Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Le dire ou pas à son employeur ?

Message par isabelle.c le Ven 15 Sep 2017 - 21:00

Bonsoir à tous.
Comme le dit le titre, je me pose la question de savoir si je dois dire ou pas à mon employeur ( actuellement La poste) que je suis un zèbre. Ce questionnement me viens du fait que depuis le début de mon cdd, il y a 6 semaines, je sens bien que je suis "mise à part" par certains de mes collègues voir chefs, bien que j'essaye de m'intégrer, mais chassez le naturel ..., vous connaissez la suite.
Après les insultes d'une de mes chefs (une peau de vache aux dires des autres)le premier jour, comme quoi j'étais con et gauche ( super comme accueil),depuis quelques jours c'est encore pire, je ne sais pas si c'est parce que mon remplacement se termine ou autre chose, mais on me reproche de mal faire mon travail alors que c'est tout le contraire.
Mon boulot en plus de ma tournée,est de flasher les colis à leur arrivée au dépôt, pour ensuite les reflasher une fois affectés sur les tournées, et j'ai remarqué que les flasheurs ont souvent des bugs, que les responsables réfutent, comme quand les portables qui nous servent sur les tournées plantent, ils refusent de l'admettre, le problème "viens" forcément de moi, je fait des mauvaises manips pour eux. (c'est plus facile à admettre visiblement).

Je suis du genre perfectionniste, donc je m'attache à bien faire mon travail dans les règles, quitte à le re-contrôler si j'ai un doute, mais là ça commence à me gaver de toujours me faire "accuser" pour des choses dont je ne suis pas responsable. J'ai tenté de leur expliquer que j'étais sur de moi, mais autant parler à des murs. Du coup je me demande si je dois leurs dire pour qu'ils me lâche un peu et accepte ma différence.

Jusqu'à présent je n'ai jamais eu besoin de le dire, dans tous les emplois que j'ai eu, mes collègues trouvaient juste que j'étais bosseuse et sérieuse (peut être trop) mais ça se passaient toujours bien, mais là j'ai un doute, car l'ambiance deviens difficile à supporter (au point que je n'ai pus retenir des larmes une fois arrivée dans ma voiture).
Au niveau de mes proches c'est un peu pareil, mais là j'ai l'habitude et je sais gérer, ils ont du mal à me comprendre parfois mais savent pourquoi j'agis "bizarrement".

Je vais essayer de faire le dos rond demain, mais j'ai bien peur que la marmite n'explose.
Merci d'avance
isabelle.c
isabelle.c

Messages : 76
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 40

http://isacomusdessin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par olivier77 le Ven 15 Sep 2017 - 21:51

Bonsoir isabelle.c,

A te lire, le problème n'est pas ta compétence mais leur incompétence à rendre un matériel efficace disponible, sauf que, les erreurs, ils doivent en rendre compte à leur propre chef, alors c'est soi eux qui sont en tord, soit en dessous, et puisque tu es en CDD, tu deviens leur bouc émissaire...
Bref, si tu leur dit, ça ne changera rien et tu auras le droit au commentaire du genre "mais pour qui tu te prends, toi à ton niveau...." bref, tu vas tomber dans la justification et ça va te miner. De plus, ça leur donnera un levier de plus pour te marginaliser.
Fais le dos rond et juste le boulot demandé et pas plus... Vu tes chefs locaux (on ne va pas généraliser) il vaut mieux ne pas chercher un CDI dans cette agence!
olivier77
olivier77

Messages : 64
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 39
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Fab. Fabrice le Ven 15 Sep 2017 - 23:53

Quel serait l'avantage de le dire, tu crois que tu serait moins "mise à part" par tes collègues, tu risque aussi qu'on te stigmatise, la bétise humaine risque de tendre vers le "alors tu la sort ta carte de HP", ou tu penses que tes supérieurs reconnaitrons subitement les défaut des lecteurs de code à cause de ta zéritude ? , j'en doute car je pense que leur mauvaise foi est une "nécéssité striucturel pour raison de service" et rien n'y pourra changer... Ils sont là dans leur tête "à vie" , leur vie toute entière dépend de ce job, de la preuve qu'il apportent, fut-elle falacieuse, si cela peut t'aider à supporter, dis toi que ce sont de médiocres vies qu'ils ont, intellectuellment parlant

( Au pire perso je jouerai au plus con avec des chefs comme ça, genre je resterai avec le lecteur bloqué lors de la livraison d'un colis et j'appelerai mon supérieur, qu'il vienne chez le client me prouver sur place que ça marche, ou me montre la manip, au bout de 4 fois il lacherait l'affaire... Ou pire, je roulerai carrément sur le portable, je le noierai ou l'électrocuterais mais on c'est pas des bons conseils, je suis très très joueur souvent et àç ce ^petit jeu là, on gagne, le combat de principe, la démonstration mais pas le combat, inégal car le juge n'est pas impartial dans l'affaire, il y est toujours impliqué...)

Par contre, il serait bien que tu apprenne à pas te mettre la rate au court bouillon pour des affaires comme celle çi ou tu avait un espoir de rester chez eux ?
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 51
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Invité le Sam 16 Sep 2017 - 0:05

je vois les choses autrement

est ce que ce travail est fondamental ou pas, s'il l'est il serait peu malin de se mettre en danger pour réformer un systeme qui ne le veut pas, je constaterai ces dysfonctionnements et je les laisserai assumer ,je me couvrirai dans la foulée en faisant un écris sur les dysfonctionnement et c'est tout

dire que je suis zèbre ils s'en foutent , ils risquent de mal le prendre et en plus de l'instrumentaliser, et le job on risque de le perdre

c'est bien évidemment un choix

si le job n'est pas fondamental, je passerai plus de temps à m'investir dans un autre que de démonter la connerie des gens, là encore inutile de leur expliquer ce qu'on est


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par olivier77 le Sam 16 Sep 2017 - 9:32

Je pense que l'on partage tous le même point de vu qui est le reflet de la réalité même si c'est douloureux à admettre. Notre reconnaissance ne peut pas passer par la justification, laquelle sera forcément mal compris car eux ont en plus en tête un stéréotypes du "surdoué" (que ce mot est inadapté).
C'est frustrant de laisser des bêtises perdurer mais c'est bien le jeu plus que millénaire entre ceux qui recherchent les vérités et harmonies du monde, et ceux qui recherchent le pouvoir.
Bon courage à toi! Ce boulot n'est qu'alimentaire avec ses pépites de satisfaction qui te faut cueillir pour tenir le coup ! Le reste, laisse le dans le contexte de ton parcours... Autrement, envoi le dans le décor !
olivier77
olivier77

Messages : 64
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 39
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Flaurale le Sam 16 Sep 2017 - 11:00

Moi aussi, je suis d'avis de garder cette information pour toi.
Soit tes supérieurs se comportent injustement envers tous les employés, ce qui fait d'eux des gros abrutis (or, les gros abrutis n'en auront rien à foutre que tu sois potentiellement plus investie / plus sensible / plus intéressée par la justice que certains autres collègues)

Soit ils se comportent ainsi avec toi, car ils sentent, sans mettre le doigt dessus, qu'il y a quelque chose de "bizarre" ou "inahbituel" chez toi. Mettre un mot dessus, autant dans la vie privée ça peut débloquer des choses à mon avis, autant dans la vie pro c'est délicat. Cela peut être interprété comme un mensonge ou une tentative de se faire remarquer, ou comme un sentiment de supériorité. Et parfois les petits chefs, ils aiment bien sentir qu'ils ont le pouvoir, que ce sont les meilleurs en tout et que c'est bien pour ça qu'ils sont chefs, but ultime dans la vie ! Ces énergumènes-là ont tendance à ne pas aimer trouver plus intelligent qu'eux (et pour peu que tu sois moins égotique, ils vont essayer de t'écrabouiller ^^")

Le truc qui m'attriste dans ma propre réponse, c'est à quel point ma vision du travail ou des collègues est négative. Mais je préfère me ménager que de dépenser plein d'énergies avec des gens qui potentiellement n'ont aucune envie de comprendre.
Flaurale
Flaurale

Messages : 196
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 29
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par isabelle.c le Sam 16 Sep 2017 - 12:29

Bonjour et merci de vos réponses, mais je vais pouvoir aller chercher du travail ailleurs.

Au début j'ai voulu jouer au "plus con" en disant sur un ton ironique (humour que mon chef ne semble pas comprendre) que "j'avais flashé mini 4 fois le QR-code des chariots avant de flasher chaque colis, et que du coup si ça ne fonctionnais pas c'était pas de ma faute", sa réponse fut " que je devais admettre que c'était moi qui m'était trompé et que je ne devais pas le prendre sur ce ton", du coup j'ai arrêtée de faire semblant et je suis redevenue moi-même.
Je lui ai juste répondu que quand on "joue au con avec moi je joue aussi au con" toujours de manière ironique, (là j'ai peut-être était un peu loin j'admets), ça n'a pas fait de plis, j'ai eu droit au "si tu le prends comme ça, tu vas pas durer longtemps içi".

Concernant la zebritude, j'ai fait la boulette en en parlant succinctement à un collègue plus "ouvert d''esprit" que les autres, et aussi jugé, critiqué et j'en passe car ils se posent beaucoup de questions (bref un animal bizarre aussi), au cours d'une conversation générale sur le monde du travail, car il ne comprenais pas comment j'arriver à me souvenir aussi bien des noms de rues en seulement 6 semaines,le sujet de ma particularité et venue de manière naturelle, on a parlé de tout, ainsi que de la façon dont les gens différents étaient traités, mais d'autres collègues "moins ouvert" ont entendu des bribes de conversation et du coup ça a créé un malaise tel que la quasi totalité des collègues ne me parlent plus ou arrête de parler quand je passe à coté (sympa comme ambiance), bien que je pense plus que ce soit du à ma franchise qu'à mes rayures.

De ce que j'ai compris en discutant avec la femme de ménage (la plus humaine au final),c'est qu'à La poste, c'est "soit un bon petit mouton et laisse toi battre, soit hypocrite comme c'est pas possible, intolérant et surtout pas très élevé intellectuellement, et que si tu veux tenir, faut te droguer".
Je comprends mieux pourquoi il a tellement d'accident du travail, d'arrêt maladie et un turn-over aussi important chez les cdd. Laughing

Comme il ne me reste que 2 jrs à faire et que mon "gentil chef", qui cherche depuis quelques temps une excuse pour ne pas me renouveler, m'a dit que ça me laisserais le temps de me retourner, je vais donc finir mon contrat, en bon petit mouton et aller voir ailleurs.

Ah pourquoi autant d'intolérance dans le monde du travail !!! Laughing
isabelle.c
isabelle.c

Messages : 76
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 40

http://isacomusdessin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par isabelle.c le Mar 19 Sep 2017 - 11:26

c'est enfin la quille,et vu la mentalité de la Poste, je vais pas les regretter, le harcèlement moral est cautionné; l'hypocrisie à outrance et les coups bas encore plus, la zébritude n'est pas du tout acceptée (faut être "bête et discipliné") , bref à fuire.

Vais arrêter de râler sinon vous allez me fuire. En tout cas merci pour vos messages et tous les sujets abordés sur le forum, je me sens moins anormale grâce à vous.
isabelle.c
isabelle.c

Messages : 76
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 40

http://isacomusdessin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Zorglub_33 le Mar 19 Sep 2017 - 13:13

Le monde du travail peut être destructeur, en particulier pour les hypersensibles comme nous.
Ca fait 30 ans que je bosse, j'ai pris le parti d'être toujours gentille avec mes collègues, parce que la gentillesse finit toujours par être reconnue. Mais c'est pas facile tous les jours.
Avec ma hiérarchie, c'est plus délicat, mais je bosse bien et ça au moins, on ne peut pas me reprocher.
Sur le plan de la zébritude, la découverte est toute récente pour moi, mais je suis sûre que je n'en parlerai jamais à mes chefs, je partage le point de vue exprimé par Flaurale un peu plus haut. Par contre, demain j'ai un rdv avec une drh dans le cadre d'un point sur mon parcours pro, et je lui en parlerai peut-être, car je la sais ouverte d'esprit, et que par ailleurs la zébritude explique, après coup, mon besoin permanent de changements.

Zorglub_33

Messages : 180
Date d'inscription : 30/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par isabelle.c le Mar 19 Sep 2017 - 14:24

Je vous comprends parfaitement Zorglub_33, je travaille depuis 18 ans, j'en suis à 29 employeurs et une bonne cinquantaine de contrats de toutes sortes, 2 ans de formation (réorientation professionnelle), env. 3 ans de chômage (trous entre les contrats + mes 2 ans de soins pour mon bras), bref niveau connaissance du monde du travail, je commence à être coté.

Dans chaque emploi que j'ai occupé j'ai toujours opté pour la gentillesse comme vous, jamais dans la confrontation car ça ne servait à rien, ça n'a pas toujours était rose mais c'était largement supportable (on ne peut pas plaire à tous le monde), et c'est ce que j'avais fait pour cet emploi pendant les 5 premières semaines, sur les 6 que j'ai faites.
Mais c'est bien la première fois que j'ai eu affaire à un tel déferlement de méchanceté gratuite de la part d'une partie de mes collègues envers tous ceux qui ne pensait pas comme eux, moi y compris, et avec mon hypersensibilité et mon sens aigu de la justice, il y' a un moment où je n'ai plus réussi me taire et me laisser accuser faussement, ce qui bien sur n'a pas plu à ces énergumènes, la suite vous avec pu la lire.
isabelle.c
isabelle.c

Messages : 76
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 40

http://isacomusdessin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Zorglub_33 le Mar 19 Sep 2017 - 15:44

Oui, la gentillesse a ses limites ;-)

Zorglub_33

Messages : 180
Date d'inscription : 30/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Fab. Fabrice le Mar 19 Sep 2017 - 20:10

Enfin plus précisément je pense que la gentielles se heurte à la limite des autres, perso j'essaie de jamais la lâcher ien que des fois... ça soulage de lacher...
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 51
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par isabelle.c le Mer 20 Sep 2017 - 17:17

Oui c'est tout à fait ça, et là ma gentillesse à atteint ses limites, qui sont pourtant larges.
Mais histoire qu'ils (La poste) ne puissent pas recommencer impunément sur un autre cdd, j'ai fait un rapport à l'inspection du travail (de 4 pages, bien détaillées), y a pas de raison que je sois la seule a devoir payer leur bêtise (je suis polie). Twisted Evil
Faut jamais chercher un vilain petit canard si on veut pas se prendre un coup de bec Laughing
isabelle.c
isabelle.c

Messages : 76
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 40

http://isacomusdessin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Flaurale le Mer 20 Sep 2017 - 19:03

Finalement c'est presque une bonne chose que cela se soit passé comme ça: au moins tu ne renouvelleras pas ton contrat dans un lieu aussi glauque, et au passage tu auras au moins permis de tenir un peu tête et de faire savoir ça à l'inspection du travail.
J'adore ta métaphore du vilain petit canard Very Happy
Flaurale
Flaurale

Messages : 196
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 29
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par ISIS75 le Ven 22 Sep 2017 - 14:58

arf, je compatis, isabelle... et je suis d'accord avec flaurale. Et si je peux me permettre, perso, je me sens mieux depuis que je suis à mon compte... Et les histoires de jalousie, c'est bien réel.
Tiens-nous au courant en tout cas, ton histoire est intéressante et elle pourrait aider d'autres personnes en souffrance...


Dernière édition par ISIS75 le Sam 23 Sep 2017 - 12:52, édité 1 fois
ISIS75
ISIS75

Messages : 2838
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par isabelle.c le Sam 23 Sep 2017 - 8:36

Merci Isis75 et Flaurale.

Pour le fait d'être à mon compte je l'ai fait pendant 3 ans (AE Service à la personne) mais j'ai du arrêter pour cause d'une incompréhension de pôle emploi, ils n'arrivaient pas a comprendre que ce n'était qu'une activité secondaire (entre ou en + mes cdd), pour eux même si je n'avais pas de CA pendant 3 mois j'avais une rentrée d'argent, chercher la logique Laughing et pour raison de santé, algodystrophie épaule-main très invalidante mais pas assez pour être en invalidité (la commission se base sur des avis médicaux pas forcément au point sur cette maladie).

Pas de soucis pour vous tenir au courant, et les discussions que j'ai eu avec d'anciens de la poste confirme mon ressenti, c'est de pire en pire, pour preuve voiçi le témoignage d'une de mes amies qui y est depuis 4 ans et qui a eu de gros soucis de santé dû à sa fonction de factrice (dos explosé), et bien ils s'en fichaient royalement, ils lui donnait des tournées encore plus chargées et quand elle a du être arrêté, pour eux c'était du chiquet et même aucun coup de fil pour prendre de ces nouvelles, elle s'est reformé en interne pour bosser en agence mais comme il n'y avait aucun poste de libre, ou du moins pas pour elle (elle a dit aussi ce qu'elle pensait), elle a décidé de se reformer via un BTS Muc.

Bref, que l'on soit zèbre ou zhorse ou simple cheval, la poste est un employeur à fuire.
isabelle.c
isabelle.c

Messages : 76
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 40

http://isacomusdessin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Lainie le Sam 23 Sep 2017 - 9:12

Si j'étais toi, j'enlèverais toute les mentions du nom de ton ex-employeur.

Ils pourraient ce faire un plaisir de laisser tomber le service juridique sur ta personne (et ils ont un service qui traque les mentions de leur enseigne sur le net, à des fins commerciales normalement mais bon...)

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3159
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Fab. Fabrice le Sam 23 Sep 2017 - 9:41

tant qu'il n'y a pas diffamation, il n'y a aps de soucis
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 51
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Lainie le Sam 23 Sep 2017 - 9:56

Fab. Fabrice a écrit:tant qu'il n'y a pas diffamation, il n'y a aps de soucis

Bah ...

"XXX cautionne le harcèlement" tant qu'un juge n'a pas statué (car c'est la seule personne en France à pouvoir qualifier une situation de harcèlement), c'est bien de la diffamation.

_________________
We're are all mad here
Lainie
Lainie

Messages : 3159
Date d'inscription : 22/07/2015
Localisation : Canterbury plains

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Fata Morgana le Sam 23 Sep 2017 - 10:16

Au contraire, étalez tous leur vilénie et leur cupidité ! Ce qui est caché dans les ténèbre sera crié sur les toits !
"Criez avec cent mille langues car je vois qu'à force de silence le monde est pourri !" Sainte Catherine de Sienne
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Fab. Fabrice le Sam 23 Sep 2017 - 10:36

Lainie a écrit:
Fab. Fabrice a écrit:tant qu'il n'y a pas diffamation, il n'y a aps de soucis

Bah ...

"XXX cautionne le harcèlement" tant qu'un juge n'a pas statué (car c'est la seule personne en France à pouvoir qualifier une situation de harcèlement), c'est bien de la diffamation.

Non, la diffamation serait caractériséespar la volontée de nuire de façon intentionnelle à l’image de La Poste ou de son chef mais faudrait-il encore que cette perqsonne soit directement ou indirectement nommée de façon àla rendre identifiable ce qui n'est pas le cas ( de mon souvenir) dans ce topic.


Exemple : La Poste c'est parfois de branleurs, je peux le dire, ce n'est pas diffamatoire - Mme Dupond à l'acceuil de la Poste de Paris XII vole dans la caisse est une diffamatiion
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 51
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par ISIS75 le Sam 23 Sep 2017 - 12:56

isabelle, j'ai cru comprendre que svt, les zèbres ne sont pas faits pour la fonction publique/les entreprises à fonctionnement bureaucratiques/séquentiels avec pleins de chefs, sous chefs, sous sous chefs, sous sous sous chefs...
ISIS75
ISIS75

Messages : 2838
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par isabelle.c le Sam 23 Sep 2017 - 14:00

Bonjour à tous,
Lainie, la réputation de mon ex-employeur à la boîte jaune, n'est malheureusement plus à faire, il suffit de voir le nombre de témoignages (sur le net ou en discutant dans la rue) de personnes qui l'ont quitté de gré ou de force pour s'en rendre compte, j'en ai encore entendu un ce matin, et les articles de presse relatant de fait de harcèlement déjà passé par la justice sont aussi légion, bref je n'ai fait que ramener une pierre à l'édifice qu'ils ont déjà contre eux.

Merci, Portez des lunettes roses, je ne connaissais pas cette citation mais elle est magnifique.

Merci Fab.Fabrice pour votre explication sur la diffamation et en effet si on inclus la lettre qui est partie à l'inspection du travail pour signaler ce dont j'ai été victime, avec le nom du protagoniste, alors oui elle a lieu, mais pour moi c'est plus un signalement comme on le ferai pour un pédophile ou un quelqu'un qui maltraite ses enfants ou son animal. Certaines choses ne doivent pas être tolérées.

Isis75, je dirais oui et non, ça dépend à quel niveau on se trouve dans la hiérarchie, et du niveau intellectuel et de l'ambiance générale de l'entreprise, j'ai travaillé pour des administrations publiques en espaces verts, où je n'ai jamais eu besoin de me justifier, au contraire, mon sérieux et mon professionnalisme était apprécié, car je pensais à tout et du coup ça évitais la perte de temps sur les chantiers. (je ne savais pas encore que j'avais des rayures à ce moment là, juste qu'un truc clochait chez moi)
Idem quand j'ai travaillé comme assistante administrative, il fallait avoir une tête bien remplie, du coup je ne choquais pas, même si ça passait pas avec les langues de vipères.

Au final pour être un zèbre bien dans ses sabots, faut trouver un emploi dans lequel on se plait, où on est accepté tel qu'on est, même si parfois on fait des trucs un peu bizarre au premier abord et qui réponde à nos besoins intellectuel, pas facile tout ça.
isabelle.c
isabelle.c

Messages : 76
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 40

http://isacomusdessin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par ISIS75 le Sam 23 Sep 2017 - 14:56

à quel niveau dans la hiérarchie c à d ?
ISIS75
ISIS75

Messages : 2838
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par isabelle.c le Sam 23 Sep 2017 - 19:29

si on est tout en bas, au milieu ou en haut; plus on monte et plus l'adaptation est facile, enfin c'est mon avis.
C'est un peu comme dans l'armée, en bas la "marge de manœuvre" est quasi nulle, on doit subir les chefs, sous chefs etc..
Au milieu, même si c'est pas le top, on peux agir sur ceux en dessous de nous et pour ceux qui nous sont au dessus, en général ils sont censé être plus élevé intellectuellement, donc c'est plus facile de s'intégrer.
En haut c'est ce qu'il y aurai de mieux, mais il faut réussir à faire accepter sa façon de voir les choses, ses méthodes de travail qui parfois peuvent dérouter; mais avec une bonne dose de logique et de bon sens, y a pas de raison que ça ne fonctionne pas.
isabelle.c
isabelle.c

Messages : 76
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 40

http://isacomusdessin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Gourmish le Dim 24 Sep 2017 - 6:03

Loin de moi l'idée de défendre tes "tortionnaires" si tu as subi du harcèlement mais plusieurs choses me dérange dans ce post.
1- la généralisation: Apparemment tu es tombé dans un mauvais bureau, pas de chance mais cela ne veut pas dire que le problème vient de la Poste. Certes les conditions de travail sont de pire en pire mais des cons il y en a partout et pas seulement à la Poste.
2- Fils de 2 facteurs, j'ai travaillé dans le bureau ou ma mère était chef d'équipe, donc je partais pas vraiment avec des points positifs pour l'intégration. Au final, je n'ai jamais eu de problèmes. Oui, il y a us et coutumes (pas vraiment choquante) à respecter, comme dire bonjour à tout le monde en arrivant le matin (j'ai vu des CDD se faire une réputation de merde et puis démolir, juste à cause de cela). Bref, j'ai l'impression que tu focalises ta non-intégration au seul fait de ta zébritude mais penses-tu qu'il est judicieux de critiquer ses collègues sur son lieu de travail alors que tu n'étais déjà pas dans une situation confortable, en ajoutant comme principal argument ta douance? Forcément les facteurs ne sont pas tous des zèbres et les conversations vont rarement plus haut que le foot, les calendriers, les elections ou la prochaine grève, alors si le/la petit(e) dernière débarque en disant qu'elle est intelligente et eux sont débiles....
Personnellement, je trouve meme le monde des facteurs plutot confortable pour cacher ses rayures.
Au final, si tu as été victime de harcèlement, j'en suis désolé et j'espère que ton courrier aura des conséquences mais merci de ne pas généraliser et peut-être également faire ton auto-critique, pas forcement sur un point technique, (meme si, je sais qu'il existe quelques soucis ac l'appli, je n'en ai eu aucun en 6 semaine) mais sur un aspect relationnel/social. A mon sens, vu que l'on est plus intelligent, il nous est plus simple de nous adapter que l'inverse, sans renier notre douance evidemment.

Gourmish

Messages : 6
Date d'inscription : 15/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Flaurale le Dim 24 Sep 2017 - 10:04

"Vu que l'on est plus intelligent, il nous est plus simple de nous adapter que l'inverse", et bien je n'en suis pas si sûre. Car vu qu'on est du coup "minoritaires", le monde n'est pas fait pour nous. Il ne faut pas uniquement s'adapter aux personnes non-zèbres (ce qui ne me semble pas du tout la part la plus fatigante du boulot), il faut s'adapter à absolument tout !
Aux conventions sociales même quand elles sont connes, trouver toutes sortes d'astuces pour se faire discret (mes différents diplômes et mon niveau de formation font que j'ai galéré à trouver des stages, et que je galère à trouver du boulot, car dans ma branche je suis plus diplômée que les chefs, donc personne ne veut de moi. Alors qu'en rien diplôme valorisé socialement = compétences pros dans mon domaine, mais bon.)
Justement, les gens majoritaires, tout est adapté à eux. Donc ça serait cool de faire l'effort de s'adapter un peu aux personnes différentes que tu croises sporadiquement sur ta route, quand tout le reste du temps tu vis confortablement sans te poser de questions. Bref, je formule comme ça, en vrai je n'ai rien à reprocher aux gens "classiques", s'adapter à ce qu'on ne connaît pas, c'est facile pour personne; et vu que je ne parle quasiment jamais de ma douance, personne ne risque d'essayer de s'y adapter. Mais je voulais exprimer que je trouve ça un peu culpabilisant de reprocher à l'autrice du post son manque de capacités d'adaptation, (c'est ce que je comprends de ta réponse).
Flaurale
Flaurale

Messages : 196
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 29
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Gourmish le Dim 24 Sep 2017 - 10:24

Je parlais uniquement du point de vue relationnel, pour le reste je te rejoins.
Mais comme je le dis dans mon post, s'insérer dans un groupe de facteurs ne me parait pas être la chose la plus complexe auquelle on est confronté. On cotoie les collègues 2-3h max, les discussions sont certes peu approfondie et je dirai que c'est mieux ainsi.
Je suis un vif partisan de l'auto-critique donc à chaque situation, je me remets en cause et j'essaye d'analyser pourquoi/comment j'en suis arrivé là. Ayant connu le travail/la situation de l'auteur initial, j'ai donc du mal à comprendre que la zébritude est la seule et unique raison de cette situation. On peut ajouter certes une dose d'incompétence de ses supérieurs mais cela ne fait toujours pas le compte à mes yeux.

Gourmish

Messages : 6
Date d'inscription : 15/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Fab. Fabrice le Dim 24 Sep 2017 - 15:52

Gourmish a écrit:A mon sens, vu que l'on est plus intelligent, il nous est plus simple de nous adapter .../...

Plus intelligent, euh, pas sur, c'est un gros raccourci, il existe plsuieurs formes d'intelligence et je pense que pour certain la douance se manifeste en handicap sur le volet de l'intelligence sociale.

( Par exemple aller dire bonjours à tous les collègues, perso çela me demande un effort, une démarche volontaire, que je m'impose la démarche, ce n'est absolument pas évident/normal pour moi alors que d'un autre coté je serai capable d'être absolument sociable avec un parfait inconnu, un client que j'irai livrer dans ce contexte)

.
Plus simple de nous adapter, heu, comment dire... 3 H par jour dans le contexte que tu décris... un jour par an alors. Sinon je me calle dans un coin pour faire autre chose ( parcequ'au fond j'ai pas trop envie de perdre mon temps non plus)

Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 51
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par isabelle.c le Dim 24 Sep 2017 - 20:44

Bonsoir à tous,
Pour répondre à Gourmish, alors non je ne généralise pas le problème de management de La Poste, ils n'ont pas eu besoin de moi pour ça, je n'ai fait que partager mon témoignage ainsi que remonter celui d'une amie ou d'inconnu qui ont eu à subir aussi pour avoir eu l'audace de se défendre contre une injustice.

Je suis bien d'accord que ce ne sont pas tous les employés qui sont responsables, au dépôt où j' étais, il n'y a qu'avec une demi-douzaine de personnes avec qui ça a coincé, sur la cinquantaine présente, cadres compris, avec les autres je n'ai eu aucuns soucis.
Concernant les us et coutumes, comme dire bonjour à tous les collègues que je croisais, les respecter,  y compris demander des nouvelles de certains et de la personne que je remplaçait (ce qu'aucun dans mon équipe n'a fait), je n'ai eu aucun soucis à les appliquer, ça fait partie des bases d'éducation que mes parents m'ont inculqués, donc niveau relation sociale avec les collègues je pense avoir fait tout pour m'intégrer surtout que niveau monde du travail, j'ai un peu d'expérience, je vous rappelle si vous ne l'avez pas lu que j'en suis à 29 employeurs différents,  et c'est le seul emploi où ça a clasher,  juste 4 jours avant la fin de mon contrat, les 5 semaines précédentes, je n'ai pas eu de problèmes bizarrement, mais comme ils ne comptaient pas me renouveler et ne pouvais pas me reprocher mon travail, ils leurs fallait bien une excuse pour ne pas me reprendre. Je vais vous décevoir mais le monde du travail n'est plus celui que vous avez connu.

Alors non je ne focalise pas ma non-intégration à ma zébritude, car je ne l'ai révélée que 3 jours avant la fin de mon contrat, et je ne pense pas que cela ai impacté réellement mes "tortionnaires" car leur rejet à mon égard s'était déjà fait senti par moment (une bosseuse dans une équipe de branleurs, qui ne fait pas de l'humour pipi-caca, mais un peu plus élevé, ça passe mal).
Je n'ai parlé de ma douance qu'à un seul collègue, qui est d'ailleurs le souffre douleur de ceux qui m'ont mis au placard, de là à penser que j'ai "trahis" leurs confiance en lui parlant comme je l'aurai fait avec n'importe qui et en le défendant (c'est plus fort que moi) il n'y a qu'un pas, et je n'ai pas du en parler plus de 2 minutes dans une conversation qui a bien durée 10 minutes, et j'ai bien précisé pendant celle-ci que hormis avoir une bonne mémoire, ça ne m'apportais rien de plus.
Concernant les critiques, elles ne visaient personne en particulier mais faisait le bilan d'une ambiance que je n'appréciais pas que ce soit à la poste ou ailleurs. Si certains collègues se sont sentis visé, c'est peut être que ça les a mis face à leurs propres réalités.

Quand je fait des erreurs je les admets, idem concernant mes défauts, autant je peux être gentille et serviable, autant si on me prends pour une "conne", je deviens une vraie lionne, je suis franche, nerveuse, bosseuse, combative, je n'aime pas l'approximation, j'ai peu d'amis car je n'aime pas les profiteurs, et je stress pour un rien, ce défaut me pourri d'ailleurs la vie et m'a déjà emmener plusieurs fois aux urgences car ça me transforme en véritable caldeira prête à exploser et bien entendu c'est mon corps qui trinque, car mon éducation et la bienséance m'empêchent de "fracasser" les gens qui me le cause Laughing , au final ça fait de moi une personne quasi normale, enfin je pense,  juste un peu plus sensible.

Merci à Fab.Fabrice et Flaurale pour leurs interventions, et désolé pour le pavé et si ma réaction peut paraître disproportionnée, mais c'est ma façon de réagir contre une fausse accusation.
isabelle.c
isabelle.c

Messages : 76
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 40

http://isacomusdessin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par isabelle.c le Jeu 5 Oct 2017 - 12:15

Bonjour, j'ai eu la réponse ce matin de l'inspection du travail, pour résumer, comme je ne suis plus salariée de La Poste, ils ne peuvent rien faire, mais on la gentillesse de me rappeler la réglementation du travail relative au harcèlement.
Et si je veux que ma "mise au placard" soit réellement reconnue comme du harcèlement, je dois déposer plainte auprès des prud'hommes avec un dossier en béton, mais comme les agissements n'ont pas été "répétés" et que je n'ai pas de témoignages de collègues, rien ne pourra être pris en compte.

Enfin bref, encore un employeur que je vais pas regretter et encore moins conseiller.

Merci à tous ceux qui ont participer à ce post.

isabelle.c
isabelle.c

Messages : 76
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 40

http://isacomusdessin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Fab. Fabrice le Jeu 5 Oct 2017 - 16:27

Bonne continuation à toi Isabelle.c
Fab. Fabrice
Fab. Fabrice

Messages : 1328
Date d'inscription : 13/06/2015
Age : 51
Localisation : Entre Moules-Frites et Huitres-Melon

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par isabelle.c le Jeu 5 Oct 2017 - 16:38

merci, je reste quand même sur le forum, mais on peut clore ce post.
isabelle.c
isabelle.c

Messages : 76
Date d'inscription : 12/09/2017
Age : 40

http://isacomusdessin.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par EÏzae le Dim 18 Fév 2018 - 8:47

Le dire ou pas à mon employeur?
Je me demande ceci chaque jour...car :
- nous sommes une petite entreprise
- je suis très bien estimée ( normal vu le travail que j'abats et vu ma paye!)

Mais dire tout ce qui ne me convient plus reviendrait à blesser les autres dans leurs egos, leur renvoyer leurs limites (ça je le fais déjà) mais aussi leur fonctionnement..., mettre plus en avant mes différences...et j'en passe...

Je suis fatiguée de faire semblant, de mettre des filtres ( Ah! La gentillesse!!!)...

Mais, j'ai pas envie d'y repartir et d'entendre ma directrice dire:«es tu épuisée?», «que te faudrait il pour mieux travailler?»,«je me sens démunie, comment t'aider?»...

Alors, j'attends..sans doute le déluge...
EÏzae
EÏzae

Messages : 32
Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 49
Localisation : Montauban

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par St'ban le Mar 4 Juin 2019 - 16:23

St'ban
St'ban

Messages : 9062
Date d'inscription : 24/10/2018
Age : 99
Localisation : Belgium (Région Namuroise)

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Fra1982 le Lun 17 Fév 2020 - 6:23

Parler de sa particularité à son employeur n'est pas une bonne idée.
Premièrement, impossible de revenir en arrière... une fois lâchée, l'information fera le tour de la boite et impossible d'avoir la paix / de passer pour normal.
Deuxièmement, bonjour la pression... mon patron me demande déjà de trouver toutes les solutions à ses problèmes. S'il savait... ça sera encore pire.
Pour moi, cette caractéristique n'appartient qu'à moi. Et n'exposer mes "points faibles" ne m'aidera pas.
Fra1982
Fra1982

Messages : 18
Date d'inscription : 09/02/2020
Localisation : imprécise

https://introverti.news.blog/

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Alyenor le Ven 5 Juin 2020 - 19:34

Parler de son HP à l'employeur n'est pas une bonne idée, cela lui donne des moyens pour t'en demander toujours plus et aussi t'affaiblir en cas de rupture de dialogue constructif /de confiance entre vous.

Alyenor

Messages : 21
Date d'inscription : 25/05/2017
Localisation : Demande à la NSA

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Basilice le Sam 6 Juin 2020 - 8:49

Je pense que l'employeur sait qui il recrute et pourquoi, donc pour l'aspect compétences il n'y a rien de plus à dire.
Pour le reste, cette question m'interroge de la même façon que celle de l'insertion du zèbre en entreprise : est-ce que la démarche de compensation est juste ?
J'ai l'impression qu'informer l'employeur de son HPI dans ce contexte, c'est une manière de remettre entre ses mains certaines de ses responsabilités, et que ce n'est pas juste. S'il y a des besoins à prendre en compte générés par le HPI, cela peut se communiquer, mais pourquoi parler du HPI ?
Basilice
Basilice

Messages : 1862
Date d'inscription : 01/11/2012
Localisation : Tout dépend des moments

Revenir en haut Aller en bas

Le dire ou pas à son employeur ? Empty Re: Le dire ou pas à son employeur ?

Message par Mentounasc le Sam 6 Juin 2020 - 16:50

Le sujet a déjà été abordé dans le forum :

douance : en parler ou se taire ?
Mentounasc
Mentounasc

Messages : 582
Date d'inscription : 16/01/2019
Age : 63
Localisation : Autour de Monaco

https://www.jecontacte.com/profil/Mentounasc

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum