Confiance en soi et changement de personnalité.

5 participants

Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par MattLA Sam 2 Sep 2017 - 22:58

Salut à tous,

Comme vous le savez, j'ai quitté le forum quelque temps pour réfléchir avec moi même et par moi même sur tout.

J'ai énormément avancé dans ma conception des choses et mentalement parlant.
J'ai pu me forger des valeurs propres et des idéaux à atteindre.

Tout ça m'a bien redonné confiance, mais ce que j'ai remarqué et c'est assez pertubant, c'est que tout a changé au niveau personnel.

J'etais extraverti, totalement confiant dans ma pensée, je parlais très bien et très haut

Mais ce qui m'a semblé plus bizarre, c'est l'abandon de certaines réflexions et de certaines activités que je faisais avant.

J'inventais sans cesse des techniques pour mieux réfléchir, je réfléchissais beaucoup sur moi même, je me parlais tout le temps, je faisais énormément de maths et lisait beaucoup.

Quand je suis devenu confiant je suis devenu extraverti et ai même abandonné l'idée de surdouement.

L'idée ne me viens plus en tête. De même que les réflexions que j'avais sur comment mieux réfléchir, comment réfléchir pour réussir des exos de maths, comment faire pour redevenir le moi perdu etc.

Tout cela a disparu et je n'arrive plus à le faire revenir.

Ce que ça me fait penser, c'est qu'au final c'étaient des sortes de refuges quand je n'étais pas confiant.

Que j'évoquais l'idée du surdouement pour expliquer tout mon mal être, que je faisais des recherches pendant des erreurs pour voir comment je pouvais utiliser ma pensée pour être adapté aux choses faites pour les linéaires.

Quand je changeais de mode de pensée pour voir lequel était le plus performant et lequel était le plus rapide.

Au final j'ai l'impression que c'étaient des sortes de remèdes à mon mal être.

Ce qui est encore plus étrange, c'est que je suis différent.

J'ai un mode de pensée partagé par seulement 3% des gens (pensée en image), je suis hypersensible, et du coup pas beaucoup de gens me comprennent.

Mais l'idée même que je sois surdoué ou différent ne me viens pas en tête (sauf la bien sûr).

J'ai abandonné les activités intellectuelles et ai considéré ça comme sans intérêt.

Comme si cette confiance à provoqué un gonflement des chevilles.

J'ai sûrement du croire que profiter de la vie, c'est être extraverti.

Donc comme je l'ai répété c'est étrange ce changement complet de personnalité.
Et ça me deplait, parce que je me préfère introverti, et je préfère l'intellectuel.

Je ne veux pas que ce soit un refuge.

MattLA

Messages : 67
Date d'inscription : 27/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par MattLA Sam 2 Sep 2017 - 23:05

Désolé c'est assez décousu

MattLA

Messages : 67
Date d'inscription : 27/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par Draklight Dim 3 Sep 2017 - 13:12

Salut MattLA,

C'est un cas assez intéressant et curieux que tu décris.
Il est paradoxal parce que tu affirmes d'un côté t'être extraverti, te sentir plus vivant et être moins "taciturne" maintenant. Tu remises au grenier tes activités intellectuelles comme des espèces de choses obsolètes. Et dans le même temps tu dis que ce changement te déplaît et que tu te préfères introverti. Pourquoi t'aimes-tu introverti, pourquoi préfères-tu l'intellectuel? (C'est une véritable question, je ne sous-entends pas que tu devrais y renoncer)
Draklight
Draklight

Messages : 29
Date d'inscription : 28/06/2017
Age : 29
Localisation : Roubaix

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par EnBleuEnNoir Lun 4 Sep 2017 - 23:57

Bonjour MattLA

Effectivement, c'est un peu décousu mais pas forcément confus. Si j'ai bien compris (je résume en paraphrasant):
Avant, tu étais introverti et intellectuel, tu aimais réfléchir. Ensuite, tu t'es "forger des valeurs propres et des idéaux à atteindre (...) qui t'ont redonné confiance". A ce moment-là, tu as eu un comportement "extraverti" avec dans le même temps "l'abandon de certaines réflexions et de certaines activités que tu (je) faisais avant". Et là aujourd'hui c'est la confusion entre:
- d'un côté, le fait que tu aimais cette introversion, côté intellectuel et réflexion
- et de l'autre, que c'est agréable d'avoir confiance en soi avec une aisance verbal et d'être "totalement confiant dans ta (ma) pensée".

Pour ma part, je n'y vois pas de paradoxe mais beaucoup de questions comme la fin du post de darklight.

Première impression: Tu peux tout à fait être  "introverti, intellectuel et aimer la réflexion" et "être confiant" à la fois dans ce que tu penses et quand tu parles. L'un n'empêche pas l'autre.

Deuxième impression avec des questions et des hypothèses:
Ce que, je comprends en te lisant (mon ressenti), c'est que cette confiance en toi, que tu as eu, t'a libéré de quelque chose. Et cette libération a eu un effet "ressort" qui t'a amené à être ou te sentir "extraverti".
Es-tu ou étais-tu extraverti? ou bien Te sentais-tu extraverti?
Il est normal que quand on ait confiance en soi, nos pensées soient plus sûres, affirmées et que la parole s'en suive de manière aussi sûre et affirmée.
Par conséquent, si avant tu étais introverti et "te sentais très" introverti, alors peut-être que le fait d'avoir ces pensées aussi affirmées et cette aisance verbale t'ont grisées dans un premier temps, et décontenancées dans un second avec ce malaise dont tu exprimes à la fin ("ca me déplait").

J'ai l'impression que cette confiance en toi, que tu as eu, a fait sortir des choses chez toi que tu ne connaissais peut-être pas.
Si avant, tu étais énormément dans la réflexion, que tu la percevais comme un refuge, peux-t-on imaginer aussi que tu essayais de contrôler ce qui t'échappait dans ta vie?
Et que maintenant, le fait de ne plus avoir à contrôler te gêne par une sorte de "manque" ou est-ce une absence "de controle" qui crée un vide?

Une dernière chose sur l'introversion et l'extraversion.
On est l'un ou l'autre avec des proportions plus ou moins marquées. Très marqué: bifurcation impossible. Peu marqué: bifurcation possible. Un fois ceci dit, là où je veux en venir, c'est qu'il y a une différence entre introversion et avoir du mal à s'exprimer, entre extraversion et affirmation, entre introversion et manque de confiance en soi, etc. Là, sur ces notions peut-être que tu pourrais trouver des réponses sur ce "malaise" et cette incompréhension de "changement de personnalité". On peut changer son comportement et ses attitudes mais pas sa nature profonde. J'ai l'impression que tu es en train soit d'équilibrer ta nature profonde avec l'expression de ton "toi" : comportements, attitudes, etc., ou bien, soit d'être en pleine découverte de ton "toi" qui n'est pas celui que tu as connu avant.

Je m'arrête là car ça fait beaucoup d'hypothèses et de questions auxquelles seul toi peux répondre.
L'impression que cela me donne malgré tout est que tu es dans une phase transitoire entre
- un avant où tu étais certes "toi" mais en étant peu à l'aise avec toi même et le monde extérieur (ressort comprimé)
- là maintenant, où tu es en train de découvrir des parties de toi insoupçonnées qui s'expriment comme un geyser et dans lesquelles tu as du mal à te reconnaitre, en plus d'avoir mis de côté ce que tu aimais en toi (extension du ressort)
- là où cela va peut-être t'amener dans les temps prochains, c'est à dire vers ton "toi" qui devrait être comme tu es et/ou correspondre à qui tu es ou ce que tu voudrais être (l'expression de toi). (Ressort en position normal)

Je ne sais pas si c'est très clair. L'image du ressort m'est apparue en te lisant.
Ce que je dis est vraiment à prendre sous forme d'hypothèse et au conditionnel... Jai pu mal comprendre, interpréter ou ressentir certains passages.

Je dirai une dernière chose, laisse-toi du temps et sois indulgent avec toi-même dans cette phase de changement. (Cela n'empêche pas bien entendu de se poser des questions...  Smile )
EnBleuEnNoir
EnBleuEnNoir

Messages : 169
Date d'inscription : 20/05/2017
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par Draklight Jeu 7 Sep 2017 - 20:19

EnBleuEnNoir je suis sincèrement admiratif de ta subtilité de pensée Embarassed Embarassed

Ce qui peut causer des incertitudes identitaires comme le décrit MattLA, c'est que l'attitude introvertie peut avoir trois logiques différentes :
- Introversion "défensive"/de circonstance. Quand on se sent agressé, dévalorisé par son entourage, on se renferme, on rumine, on devient plus méfiant, plus mélancolique. Notre attitude introvertie est alors plus liée à notre situation qu'à notre tempérament profond. Lors de situation sociales plus valorisantes, qui cassent notre carapace, on peut se découvrir très à l'aise avec les autres et ça a en partie l'air d'être ton cas.
Un de mes amis était très introverti jusqu'en 3e, car moqué et isolé à l'école. Aujourd'hui, c'est un grand rieur un peu fou.
- Introversion affichée : en compagnie des autres, ces personnes sont calmes, prudentes, discrètes, et tendent aussi à être solitaires et préférer le calme. Ces personnes peuvent d'ailleurs n'avoir aucun pb de confiance en elles
- Introversion "de coulisses" : certaines personnes sont souvent blagueurs et expansifs en compagnie des autres, mais ont des intérêts qui leur font souvent préférer la solitude. Leur attitude extravertie avec les autres n'est pas forcément un masque, elles peuvent être réellement à l'aise tout en ayant besoin d'activités solitaires pour se retrouver elles-mêmes

Comme le dit EnBleuEnNoir, tu es à une étape où tu découvris des côtés de toi que tu ignorais. Expérimente, vois ce qui te plait et ce qui ne te plaît pas réellement, et petit à petit tu te comprendras mieux Smile
Draklight
Draklight

Messages : 29
Date d'inscription : 28/06/2017
Age : 29
Localisation : Roubaix

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par MattLA Jeu 7 Sep 2017 - 20:55

Salut, merci à vous deux pour vos réponses.

Merci d'abord à toi EnBleuEnNoir, pour m'avoir éclairé sur certains points.

Je pense que ce côté introverti etait peut être l'introversion défensive dont parle draklight. Je n'ai jamais pu me développer avec les autres, j'étais effacé car j'avais peur d'eux, et trop influençable par envie d'être comme eux et d'être accepté dans le groupe.



Vers la fin de la terminale, j'en ai eu marre et je me suis dit que si je voulais me développer personnellement, il fallait que je m'isole.

Forcément, quand vous êtes "rejetés" par un groupe ou vous êtes censé vivre, vous vous posez des questions sur vous mêmes. Dans le pire des cas, vous devenez un mi personne pas confiante du tout et pas du tout affirmée, mi personne qui veut se faire accepter, et donc qui essaye tout et n'importe quii.

Ceci entraine encore plus du rejet, et on tombe dans un cercle vicieux.

La fuite du social s'est donc présentée à moi comme quelque chose qui pouvait me permettre de me développer personnellement et de supprimer ce faux self que je m'étais construit.

J'ai procédé à une désintégration positive, après avoir supprimé l'inhibition dans laquelle j'étais. J'ai remis en question les choses d'une manière simple :
Tout ce que les autres jeunes m'ont dit, c'était faux. Tout ce que je suis devenu au lycée et tout ce que j'essayais de faire pour m'adapter, c'était le mauvais fonctionnement.

J'ai remis en question tout ça, et plein de choses se sont libérées peu à peu. J'ai repris goût pour la science jusqu'en faire ma passion. J'ai lu, j'ai pratiqué des activités intellectuelles.


Je me suis observé mentalement, ai découvert comment je fonctionnais et comment ce fonctionnement pouvais me permettre de réussir.

Puis j'ai compris qu'il faut oublier la notion de réussite. Un fonctionnement peu être masqué, mais reste intangible, et ne peut pas être "amélioré".

Au mieux on peut mettre en place des outils poiur aider la réussite scolaire, et on peut adapter les cours à son fonctionnement pour les comprendre et les apprendre.

Pour revenir à l'introversion, je pense que c'est quand même quelque chose que j'ai toujours eu.

Petit j'étais "à l'intérieur de moi même", et mon faux self à alors masqué cette partie de moi, car je croyais qu'il fallait être extraverti pour être apprécié par les autres.

Donc j'en suis revenu à être introverti, mais quand je suis avec quelqu'un de plus grand qui me laisse extérioriser mes idées et y réponds, alors je me lâche et je développe un fort extravertisme avec lui.

Pour revenir enfin à l'idée de base, je pense que la confiance en moi doit se faire progressivement, tout en gardant mes caractéristiques. Il faut que j'accepte mes caractéristiques de base.
Il ne faut pas que je devienne confiant d'un coup et que je re développe un sentiment de puissance sans m'être profondément découvert d'abord.

Alors là je m'aimerais comme je suis car j'aurais toutes les parties de moi même et le puzzle sera complet.



En attendant je garde mon introspection.

D'ailleurs j'ai remarqué aussi une auto dévaluation qui m'aide à évoluer.

Je me fixe un idéal de moi trop grand ce qui me pousse constamment à forcer pour devenir quelqu'un de """mieux""".

Ce qui conduit à une dévalorisation de moi même injustifié.
J'en ai eu l'exemple cette aprem dans un cours d'histoire des maths reservé à des masters (je suis en l1), je répondais à toutes les questions du prof facilement.

Et pourtant je ne me trouve toujours pas assez bien, et je veux encore perfeectionner certains côtés (notamment ma rigueur)

Mais ensuite je ressent le décalage alors que je me pensais nul, et c'est assez bizarre0


Désolé pour la longue élucubration.

Mais s y'avait eu des témoignages, j'aurais apporté ma part à la personne sans problème Very Happy

Merci encore à vous deux





MattLA

Messages : 67
Date d'inscription : 27/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par Bimbang Jeu 7 Sep 2017 - 21:49


MattLA a écrit:J'ai procédé à une désintégration positive, après avoir supprimé l'inhibition dans laquelle j'étais.

Ça m'intéresse de savoir comment tu as fait pour ça. Si tu veux bien expliquer.
Bimbang
Bimbang

Messages : 6194
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par MattLA Jeu 7 Sep 2017 - 22:27

Oui bien sûr si ça peut aider.

J'ai fait à la Descartes.

J'ai d'abord fait une introspection, et pour être sûr de ne pas être influencé je me disais à chaque fois.

"Il n'y a personne dans ce monde, je suis tout seul"

Alors je me suis posé des questions sur moi même :

" Si j'étais tout seul, comment est ce que je voudrais me voir"

"Que voudrais je faire le plus"
Etc...

Ça m'a permis d'établir des valeurs personnelles, en concordance avec ce que j'étais quand je ne suis pas influencé par le social.

Puis je me suis dit.

Reviens à quand t'étais petit. Comment tu étais, qu'est ce qui a changé, et comment ça a changé ?

J'ai pu alors faire une liste de changement qui avaient été provoqué par une influence dans le but de ressembler aux autres et de changements que j'ai appelé "normaux".
Des changements que tout le monde subit sans forcément vouloir être influencé par les autres.

Les changements de la première sorte, je me suis dit que ce n'etait pas le moi de base, et que par conséquent je devais supprimer ces caractéristiques de moi.

Enfin, je me suis demandé, qu'est ce que la société veut qu'on soit.
Puis, est ce que c'est vraiment ce que je veux être.

Je suis encore dans cette phase la, cependant je ne réfute pas tout ce que la société m'a appris.
Je ne réfute que ce qui n'est pas en concordance avec mes valeurs.

Ça c'est pour la construction de ma personnalité.


Maintenant pour l'inhibition, il y ace que j'ai marqué sur mon avant dernier fil, mais je dois aussi rajouter le travail de cet été.


Je me suis d'abord demandé qu'est ce qui me caractérisait le plus, mentalement parlant.

J'ai alors fait recherche sur recherche sur les différents modes de pensées, pour voir dans lequel je me reconnaîtrait le plus.
C'est tombé sur la pensée visuelle mais aussi arborescente (je peux pas tout expliquer la par contre)

Puis je me suis demandé, pourquoi ça n'a pas marché quand j'étais au lycée.

J'ai pu établir ainsi qu'est ce qui était déficient dans mon fonctionnement pour réussir à l'école.

Ceci étant fait, je me suis dit qu'il ne fallait pas que je le supprime, mais que je garde mon décalage, et que j'adore la manière de faire à mon fonctionnement mental.

Je me suis mis alors à étudier les choses non linéairement, je faisais des analogies pour comprendre, je me représentait les choses visuellement parlant.

Et ça c'est débloqué progressivement, ça m'a redonné envie d'apprendre.

J'ai compris que je pouvais très bien réussir en gardant mon fonctionnement normal, mais que y'aurait toujours la frustration de ne pas pouvoir poser les questions i teressantes en classe, que je ne pourrais pas expliquer d'une très bonne manière les choses à cause de mon rapport aux mots.

Je me suis dit que c'était pas grave, que c'était juste une autre manière de fonctionner.

Enfin, cet été je me suis motivé mentalement.
Je me suis dit que j'avais envie de réussir dans cette vie tout en faisant des choses que j'aime.
Et je me suis fixé un idéal de moi dans les maths extrêmement lointain à atteindre

Ce qui me pousse à tout le temps me dévaloriser " je suis pas assez rigoureux" "ma manière d'aimer les maths n'est pas la bonne, il faut que j'aime encore plus ca" "il faut que je travaille" "bien que je connaisse tout le programme de la licence 1, je ne le connais pas assez rigoureusement, et donc je vais rater si je le connais pas comme ca" "si je ne bosse pas je pourrais jamais faire ce que je veux" "apprends encore plus, tu connais pas assez" "t'es trop nul en ce moment, tu sais pas assez bien les choses" " bosses bosses" etc...

Du coup même si ma confiance est basse, quand je retourne en classe au final je ressens le décalage avec les autres.

Donc c'est tout un travail sur moi et une remise en question qui m'a parfois amené à des petites crises de folies (est ce bien moi qui réfléchis ? Pourquoi je pense ça ? " "Pourquoi je me demande pourquoi je pense ça

Au final je suis toujours pas contant, ce que j'ai fait n'est pas assez bien à mon goût et je veux plus, mais c'est encore l'auto d'évaluation .

Je ne suis pas plus intelligent qu'un autre, j'ai compris que j'étais simplement différent.

Ils auront leur force avec un cours linéaire, ils bosseront d'une manière linéaire.

Je peux le faire aussi ça, je suis conscient qu'il n'y a pas un deficit. Mais je pense réussir aussi bien avec mon fonctionnement, je veux relever le défi.

Il me reste des choses à régler, arrêter de juger les gens quand je les vois notamment. Très grosse influence et d'autres truc par ci par là.

Donc voilà, si ça peut aider des gens...

MattLA

Messages : 67
Date d'inscription : 27/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par EnBleuEnNoir Ven 8 Sep 2017 - 20:27

Bonjour à tous,

@Draklight
Je te remercie du compliment auquel je ne m'attendais pas.  Embarassed Je suis toujours un peu surprise quand on me fait une remarque comme celle-ci. Il m'est beaucoup plus arrivée qu'on me trouve "bizarre, en dehors des réalités ou compliquée" que subtile et pertinente.  Courbette
Tu viens de me décrire  Wink : " Leur attitude extravertie avec les autres n'est pas forcément un masque, elles peuvent être réellement à l'aise tout en ayant besoin d'activités solitaires pour se retrouver elles-mêmes"

@MattLA
Tout d'abord, de rien et avec plaisir.  Very Happy
MattLA a écrit:D'ailleurs j'ai remarqué aussi une auto dévaluation qui m'aide à évoluer.
Je me fixe un idéal de moi trop grand ce qui me pousse constamment à forcer pour devenir quelqu'un de """mieux""".
Ce qui conduit à une dévalorisation de moi même injustifié.
J'en ai eu l'exemple cette aprem dans un cours d'histoire des maths reservé à des masters (je suis en l1), je répondais à toutes les questions du prof facilement.
Et pourtant je ne me trouve toujours pas assez bien, et je veux encore perfeectionner certains côtés (notamment ma rigueur)
Mais ensuite je ressent le décalage alors que je me pensais nul, et c'est assez bizarre0
C'est une très bonne chose que tu t'en sois aperçu. Aussi bien le côté perfectionniste que l'auto-dévaluation. C'est vraiment un cap à franchir que de s'estimer à sa juste valeur. Et de se rendre compte que la dévaluation ne mène pas au perfectionnement mais atteint l'estime de soi. Vouloir se perfectionner, on pourrait dire aussi s'améliorer, n'est pas préjudiciable en soi, on peut le faire dans une certaine limite et selon l'objectif que l'on veut atteindre. Vouloir se perfectionner au delà est à mon sens néfaste à destructeur car il conduit à l'insatisfaction, l'idée que l'on fait mal ou qu'on est en échec, et tend à ne plus se voir ou voir ses actions/progrès de manière objective. On peut réellement s'épuiser moralement.
MattLA a écrit:J'ai procédé à une désintégration positive, après avoir supprimé l'inhibition dans laquelle j'étais.
Je suis toujours impressionnée par notre capacité à nous remettre en question seul et à fond, de le faire avec méthode et/ou intuition et d'y arriver.
J'ai un ami qui a fait la même chose en s'y prenant autrement mais dans le même objectif et il y est arrivé.
Le travail que tu as fait sur toi est énorme. Chapeau.  Wink
EnBleuEnNoir
EnBleuEnNoir

Messages : 169
Date d'inscription : 20/05/2017
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par MattLA Ven 8 Sep 2017 - 21:22

Merci Enbleuennoir !

On ressent tous ça je crois, exemple en maths :

Je donne une réponse, tout le mone me regarde comme si j'étais fou, le prof aussi. La réponse était trop lointaine, sauf pour moi, elle était intuitive Smile

Le proche pour nous est le loin pour eux Very Happy

MattLA

Messages : 67
Date d'inscription : 27/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par MattLA Ven 8 Sep 2017 - 21:45

Après on me dit que je me compliqué trop la vie, mais pour moi c'est le bon sens du coup je considère pas ça comme compliqué ^^

MattLA

Messages : 67
Date d'inscription : 27/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par EnBleuEnNoir Ven 8 Sep 2017 - 23:35

Tout à fait d'accord. "C'est le bon sens" Very Happy
Quand je suis avec d'autres zèbres, personne ne me dit ou ne m'a dit que je suis compliquée. Et quand je lis ou écoute des zèbres, je comprends ce qu'ils disent et où ils veulent en venir. Ca fait du bien! Wink
EnBleuEnNoir
EnBleuEnNoir

Messages : 169
Date d'inscription : 20/05/2017
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par Bimbang Sam 9 Sep 2017 - 1:45

Merci MattLA

Je vais essayer de suivre ta recette.
Histoire de voir ce que ça donne chez moi. Bisous
Bimbang
Bimbang

Messages : 6194
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par MattLA Sam 9 Sep 2017 - 21:03

Par contre y'a un grand sentiment de vide après avoir te porté par un tel défi que de sortir de l'inhibition.

Y'a plus rien qui se passe, plus de voix intérieure.

Que faire ?

MattLA

Messages : 67
Date d'inscription : 27/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par Bimbang Sam 9 Sep 2017 - 21:52

Zarb hein. Je trouvais des points communs avec mon hypnose qui m'a fait perdre mes émotions pendant un temps.
Si tu veux voir sur mon fil : https://www.zebrascrossing.net/t27593p875-et-bim-quand-faut-y-aller le 4 septembre

Je ne sais pas trop quoi te dire. Mon problème s'est résolu mais je ne pense pas que ce soit reproductible pour toi. Ché pas. Y a peut être des trucs à comprendre.
Bimbang
Bimbang

Messages : 6194
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par MattLA Sam 9 Sep 2017 - 22:30

Ouais de toute manière ça veut dire que j'ai réussi à l', enlever quoi donc je vais pouvoir me concentrer sur autre chose

MattLA

Messages : 67
Date d'inscription : 27/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par MattLA Sam 9 Sep 2017 - 22:32

Genre viser une ENS

MattLA

Messages : 67
Date d'inscription : 27/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par Draklight Dim 10 Sep 2017 - 15:12

@MattLA : intéressant le processus de "désintégration positive" que tu as fait. Comme un travail conscient, appliqué pour se débarrasser du faux self. J'aurais du le faire il y a longtemps !

@EnBleuEnNoir :
De rien Wink
Ce que j'aime bien avec les zèbres, c'est cette combinaison entre un côté rationnel et analytique pointu, et une vraie originalité de pensée même si ça part parfois dans tous les sens XD
Bref, ceci pour dire que je trouve au contraire ton développement intéressant, plein de nuances et qui explique bien la subtilité de la notion d'introversion. Ici, tu n'es pas compliquée ni bizarre Very Happy
Draklight
Draklight

Messages : 29
Date d'inscription : 28/06/2017
Age : 29
Localisation : Roubaix

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par EnBleuEnNoir Jeu 14 Sep 2017 - 0:36

MattLA :
Par contre y'a un grand sentiment de vide après avoir te porté par un tel défi que de sortir de l'inhibition.
Y'a plus rien qui se passe, plus de voix intérieure.
Que faire ?
Pour moi, comme je l'ai dit plus haut, tu es dans une période transitoire. Tu as fait un gros travail personnel pour "supprimer ton inhibition" couplé à une "désintégration positive". C'est énorme de chambouler (par soi même qui plus est) tous ses comportements et attitudes que tu avais acquis aussi bien sur le forme que sur le fond. Et là, tu vas ou commence à te positionner en tant que "toi". Après un tel travail et changement, je trouve cela assez logique que ton "cerveau" doivent retrouver lui aussi ces repères, ces connections ou des nouvelles. (J'ai utilisé le mot "cerveau" à défaut, n'étant pas psy, peut-être que ces mots sont plus appropriés: "psychisme", "inconscient", "relation entre inconscience et conscience qui doit se retrouver", etc.). Comme je te l'ai dit, laisse toi du temps, cela revient peut-être au fur et à mesure. Après, je comprends parfaitement que cela t'inquiète et/ou te préoccupe.
Qu'entends-tu par "voix intérieure"?
Je me permets de me prendre pour exemple. Ma voix intérieure Je ne l'ai plus entendu pendant longtemps, quand je me perdais moi même (donc situation différente de la tienne). Aujourd'hui elle est revenue 2 fois. Je pense qu'elle va revenir quand j'aurai retrouvé un rythme et un équilibre dans ma vie.
Dans un sujet, j'ai écrit à propos de mon intuition, je l'ai expliqué dans ma 1ere réponse:
https://www.zebrascrossing.net/t31562-raisonnement-global-et-intuitif

Draklight:
Ce que j'aime bien avec les zèbres, c'est cette combinaison entre un côté rationnel et analytique pointu, et une vraie originalité de pensée même si ça part parfois dans tous les sens
Ouai, c'est super. Ca fait du bien. Depuis que je sais que je suis zèbre, je suis "décomplexée". Wink
(Avant, je ne peux pas dire que j'étais complexée, mais je me freinais parfois).
Ici, tu n'es pas compliquée ni bizarre
 
Ca fait du bien. Merci. Very Happy bounce
EnBleuEnNoir
EnBleuEnNoir

Messages : 169
Date d'inscription : 20/05/2017
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par MattLA Jeu 14 Sep 2017 - 23:45

Oui enbleuenoir, tu as sûrement raison, l'expérience seule le confirmera.

J'ai réussi à enlever la réussite sociale de mes valeurs.
Avant je voulais être riche, résoudre les plus grands problèmes de maths, devenir prix Nobel.
Je voulais être en haut de l'échelle pour prouver que j'avais bien ma place et que comme j'avais subi, le retour était que je grimpe.

Mais au final ça ne sert à rien, autant être simple, l'humanité s'éteindra avec son histoire.

Autant mener sa vie tranquille, tout en étant sage.
La société nous détourne de la sagesse.

c'est cool que tu sois décomplexée, tu comprends que tu n'es pas une anomalie mais seulement différente.
Pas inférieure ni supérieure, mais nuancée.

C'est une richesse, mais ce n'est pas non plus gage de supériorité.

Le seul truc que je ne perdrais pas sera ma haine pour les autres, j'ai trop vécu à travers eux.

Ma vie est partie de 0 et à rejoint progressivement -l'infini.
Ce n'est que depuis quelque temps qu'elle remonte.
Et les autres ne m'aideront pas, au contraire.


MattLA

Messages : 67
Date d'inscription : 27/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par Belena Ven 15 Sep 2017 - 21:59

C'est typique penser que les gens qui lisent ou sont intellos sont introvertis et mal dans leur peau… Et puis lorsqu'une personne est bien dans sa peau arrête de lire et de se poser des questions… Mais c'est faux. En effet, c'est vrai pour une personne normotypique. Une personne normopensant n'a pas besoin de lire tout le temps et de se poser trop de questions- sauf lorqu'ils/ elles font une introspection dans leur vie pour changer quelque chose ou faire le point… ou sont malades ( névrose ou psychose).
Je lis beaucoup mais j'ai aussi quelques périodes de répos, où je fais rien ou alors j'écris un peu…
Belena
Belena

Messages : 772
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 48
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par MattLA Ven 15 Sep 2017 - 22:21

Oui c'est justement ça qui m'a choqué.

La lecture, l'intellect ne sont en rien des activités secondaires. Au contraire.

MattLA

Messages : 67
Date d'inscription : 27/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty L'intllect

Message par Belena Sam 16 Sep 2017 - 8:58

MattLA a écrit:Oui c'est justement ça qui m'a choqué.

La lecture, l'intellect ne sont en rien des activités secondaires. Au contraire.

Oui, mais les gens qui trouvent un plaisir à apprendre, à découvrir des choses, sont environ 3 % de la population… Les autres lisent et s'investissent pour trouver un travail, réussir un diplôme, etc Les normotypiques sont pragmatiques- nous, idéalistes…
On a besoin de savoir et des connaissances pour nous simplement, pour vivre mieux… et pas seulemet des connaissances livresques , ça peut être les animaux, la couture, les étoiles, la musique…
Belena
Belena

Messages : 772
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 48
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Confiance en soi et changement de personnalité. Empty Re: Confiance en soi et changement de personnalité.

Message par EnBleuEnNoir Mer 20 Sep 2017 - 12:53

MattLA a écrit:J'ai réussi à enlever la réussite sociale de mes valeurs.
Avant je voulais être riche, résoudre les plus grands problèmes de maths, devenir prix Nobel.
Je voulais être en haut de l'échelle pour prouver que j'avais bien ma place et que comme j'avais subi, le retour était que je grimpe.

Mais au final ça ne sert à rien, autant être simple, l'humanité s'éteindra avec son histoire.

Autant mener sa vie tranquille, tout en étant sage.
La société nous détourne de la sagesse.
Ah... Une voix pleine de sagesse. Merci beaucoup... Respect
C'est tout à fait ça. Quand je l'ai réalisé, ça m'a soulagé et enlevé d'un poids. Au début, j'étais un peu frustrée et triste, mais au final, le fait de réduire mes ambitions à mon échelle, c'est à dire à moi, mes besoins, mon bien-être et à ma condition de simple citoyenne française, finalement c'est cohérente et suffisant. Et, si la vie m'apporte la possibilité de mettre une petite pierre à l'édifice qu'est la société sans que je le veuille, pourquoi pas, mais après réflexion. Je ne veux me perdre moi-même une deuxième fois pour une société qui fantasme sur nous d'un côté, et en nous malmenant d'un autre.
MattLA a écrit:c'est cool que tu sois décomplexée, tu comprends que tu n'es pas une anomalie mais seulement différente.
Pas inférieure ni supérieure, mais nuancée.

C'est une richesse, mais ce n'est pas non plus gage de supériorité.
Tu as tout compris.

MattLA a écrit:Le seul truc que je ne perdrais pas sera ma haine pour les autres, j'ai trop vécu à travers eux.
On en parlait justement avec un ami la semaine dernière, qu'on aura toujours au fond de nous (je parle de cet ami,de moi et de certains zèbres) une colère qui ne s'apaisera jamais réellement. Et que cette colère viendrait d'une part de notre parcours, d'autre part, et surtout, de cette fameuse "sur-adaptation". Certes, tout le monde (z et non-z) doivent faire preuve d'adaptation, c'est l'une des essences mêmes de l'être humain. Mais la "sur-adaptation" n'est valable que pour ceux qui ne rentrent pas dans le moule des non-z. Pourquoi devrait-on cacher ou mettre une partie de nous-mêmes de côté pour pourvoir vivre et travailler dans des conditions viables? Pourquoi ce serait toujours à nous à nous sur-adapté et pourquoi les non-z pourraient-ils pas faire preuve de tolérance vis-à-vis de nous? On connait les réponses malheureusement.
EnBleuEnNoir
EnBleuEnNoir

Messages : 169
Date d'inscription : 20/05/2017
Age : 40
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum