Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH)

+37
mariesand
AngelLilly
korosion
Belena
Emeraude
SylvainM
ElectronLibre
tim9.5
Totogros
poupée BB
enzèbrée
Edelweiss
Sparrow
Tête d'Ampoule
Bibo
Kaimetsu
fabzh22
triti
Bliss
oufy-dame
iridium
poèterouge
offset
♥ El Castor ♥
meï
Lumi
FunkyKyu
lynka
Giamilla
fleur de nacre
Zupiter
Fata Morgana
Waka
phinou
Antoine24
Morgane
Lenski
41 participants

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH) - Page 3 Empty Re: Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH)

Message par AngelLilly Sam 5 Jan 2019 - 16:26

Belena a écrit:Le TDA doit être validé par un médecin  ok ? Car c’est un trouble ...

Justement d'où ma question, quels types de tests et donc quel médecin? Car je souhaite passer les tests pour savoir si c'est ce que je pense, et pouvoir me rassurer sur mon état. Smile

Belena a écrit:Quant au diagnostique HPI, seulement un test de QI peut certifier un fonctionnement pareil.Tu as lu tout ce qu’on a écrit plus haut ??
Alors il faut avoir soit un QI verbale de 16 ou plus (130 ou plus ) ou un QI performance , ou un QI totale de 130 ou plus .
Tu dis avoir obtenu deux fois 130 ?? C’est ça ? Mais tu as eu un de deux QI avec 130 ou plus ? Ou au pire plus de 125... Si ve n’est pas ton cas ,non tu n’est pas HPI ...
Et oui un psy avéré sait faire la différence entre un personne dans la norme et nous ,c’est simple pour eux car nous il s’agit d’une différence.
Et être HPI n’est pas un titre non plus . Il va mieux être intelligent comme tout le monde.

Merci pour la leçon, je lis beaucoup de choses (scientifiques ou non, des débats entre non diag et diagnostiqués) et je me doute que les psy et neuropsy peuvent faire la différence. Ce que j'ai noté, c'est que j'ai à peine mentionner durant la session de résultats que j'avais été troublé et que j'avais perdu ma concentration. Mais devrais-je insister (manque de confiance en moi et d'estime de soi) pour lui demander si en cas de diag TDAH mes résultats peuvent dire que je suis HPI? Au moins pour avoir son avis. Je ne remets pas en cause les résultats et son travail, loin de là. Mais je n'ai pas de score pour l'item verbal, elle n'a pas pu calculer mon QI total. Je me fous du chiffre ou de l'étiquette, je cherche à savoir comment je fonctionne. C'est pour cela que je me pose des questions. Et je n'ai pas à me justifier à quiconque sur ce que je pense ou ce dont j'ai besoin de savoir. Depuis quand la curiosité est malsaine et donne l'étiquette de "con" ou "naïf" n'ayant pas fait ses recherches? Rolling Eyes J'en vois pleins qui se posent des questions, et qui se font rembarrer avec des "tu n'es pas HPI" mais venant d'une personne lambda et non d'un professionnel, ces gens là ne savent toujours pas d'où viennent leur mal-être. Neutral

AngelLilly

Messages : 50
Date d'inscription : 12/03/2018

http://angeliquepionnier.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH) - Page 3 Empty Re: Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH)

Message par Belena Sam 5 Jan 2019 - 16:33

Excuse - moi je ne donne pas de leçons... On peut être HPI et avoir un TDA mais ... le test est tellement facile et il faut le faire rapidement que un HPI - TDA aura aussi au moins un QI verbale ou performance interprétable ...Tu comprends ?? Un trouble ne gâche pas tout ...
Tu peux répéter le test de QI à mensa ... c’est gratuit ...
Pour le TDA il faut consulter ton médecin et tu seras guidé ...
Belena
Belena

Messages : 772
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 48
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH) - Page 3 Empty Re: Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH)

Message par AngelLilly Sam 5 Jan 2019 - 16:40

Belena a écrit:Excuse - moi je ne donne pas de leçons... On peut être HPI et avoir un TDA mais ... le test est tellement facile et il faut le faire rapidement que un HPI - TDA aura aussi au moins un QI verbale ou performance interprétable ...Tu comprends ?? Un trouble ne gâche pas tout ...
Tu peux répéter le test de QI à mensa ... c’est gratuit ...
Pour le TDA il faut consulter ton médecin et tu seras guidé ...

Je ne te visais pas toi particulièrement, mais de tous les posts que je lis sur ce forum, dès que quelqu'un se sent perdu face aux résultats (demande d'explication, recherche de sens, essayer de trouver ce qu'ils cherchent -et ça dépend de leurs besoins-) on leur rabâche sans cesse les définitions au lieu d'essayer de les comprendre dans leur mal-être et les guider. C'est ça que j'ai ressenti dans ton premier post qui me répondait, comme si je n'avais pas fait de recherches en amont, sur la signification du test, de cette "étiquette", de ce que ce diag pouvait donner... Alors qu'en fait, je me pose la question de savoir si ce que j'ai perçu (et qui se confirme par mes premières recherches sur le TDA/H) peut expliquer ce pourquoi je me suis sentie un peu en perdition lors du test.

J'hésite, bien que tentant, de repasser le test chez MENSA. Mais si j'ai bien un TDA/H, eux saurait le voir à travers mes résultats du test de QI? scratch
Ok, donc voir son médecin généraliste pour qu'il ou elle me guide?! Ca semble tout con, mais je savais pas s'il fallait voir un médecin spécialisé en fait Laughing

Belena a écrit:Salut!
Je viens de lire l'article, oui en effet, un type de TDA fait penser à un déficit d'inhibition latente…
C'est la même chose?

Apparemment il y aurait un lien entre le TDA et le déficit d'inhibition latente. J'avais vu ça quelque part, mais je ne retrouve pas l'article. En voilà un qui se focalise sur l'enfant TDA (et non l'adulte, sujet de ce topic Rolling Eyes ).

https://www.cairn.info/revue-le-journal-des-psychologues-2007-1-page-35.htm
AngelLilly
AngelLilly

Messages : 50
Date d'inscription : 12/03/2018
Age : 27
Localisation : Clermont-Ferrand

http://angeliquepionnier.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH) - Page 3 Empty Re: Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH)

Message par Belena Sam 5 Jan 2019 - 16:50

Oui le TDA est un trouble lourd et complexe ...mais encore une fois un HPI réussira à effacer quelques troubles ... Il aura du mal à être diagnostiqué... Un HPI pourra se concentrer très bien dans certains subtests comme les matrices de Raven ou les similitudes ... ou là où la personne sera performante ...
Oui ton médecin pourra te guider, tout simplement.
Belena
Belena

Messages : 772
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 48
Localisation : Finistère

Revenir en haut Aller en bas

Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH) - Page 3 Empty Re: Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH)

Message par AngelLilly Lun 7 Jan 2019 - 23:01

Belena a écrit:Oui le TDA est un trouble lourd et complexe ...mais encore une fois un HPI réussira  à effacer quelques  troubles ... Il aura du mal à être diagnostiqué... Un HPI pourra se concentrer très bien dans certains subtests comme les matrices de Raven ou les similitudes ... ou là  où la personne sera performante ...
Oui ton médecin pourra te guider, tout simplement.

Ok, merci Smile
AngelLilly
AngelLilly

Messages : 50
Date d'inscription : 12/03/2018
Age : 27
Localisation : Clermont-Ferrand

http://angeliquepionnier.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH) - Page 3 Empty Re: Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH)

Message par mariesand Jeu 2 Mai 2019 - 15:50

Bonjour,

Je viens de découvrir ce qu'est le TDAH et (oulà) comme ça me parle !.....
J'ai toujours eu des souci de concentration, mais j'ai toujours associé cela à de la fainéantise, il faut dire que j'ai entendu ce mot prononcé à mon encontre tellement de fois étant ado !!... (y'a des restes....)

Et dans mon milieu professionnel, j'ai toujours eu ces moments de "décrochage", que je ressens presque physiquement, avec une sensation de rejet.
Evidemment moins c'est intéressant pour moi, plus la concentration est compliquée !
Lorsque je suis sur mon ordi au bureau, je décroche régulièrement, je vais faire des pauses sur le net, et je reviens sur mes dossiers, mais je suis incapable de rester concentrée sur mon travail sans ces pauses, même si elles sont courtes, elles me sont nécessaires.
Je culpabilise d'avoir recours à ces "aérations" de cerveau et cela renforce mon sentiment d'imposteur....

Mes étourderies sont fréquentes (notées sur quasi tous mes bulletins scolaires!!), comme je le dis souvent, je note mes rendez-vous dans un agenda, mais j'oublie de l'ouvrir pour vérifier Shocked  je suis une bordélique de la paperasse, tant dans la sphère privée que professionnelle, et étant pleine de bonne volonté, je tente régulièrement de faire des dossiers ou je classe et range..... sauf que j'oublie que je les aient fait pale
En ce qui concerne les papiers à rendre pour l'école de mes enfants, les cantines à régler, les documents à envoyer.... même combat !

Je suis très facilement distraite par tout, quand j'étais enfant je regardais plus souvent par la fenêtre que le tableau ou se tenait le prof....
je rêvais et je rêve toujours, à tel point que lorsque j'avais une vingtaine d'année et en pleine dépression (qui a quand même duré 20 ans...) j'avais dit à mon psy que le titre de ce livre "l'homme qui marchait dans sa tète" me correspondait tellement (que le titre bien sur) car j'avais le sentiment de vivre ma vie dans ma tète mais pas en réel...

Quand je lis également, concernant le TDAH," une difficulté à gérer sa motivation, avoir du mal à se mettre en route, forte tendance à la procrastination", c'est tout à fait ça ! je peux mettre des heures avant de me bouger, et parfois jusqu’à ne pas me bouger du tout mais avoir passer ma journée à y réfléchir !! affraid
idem pour "tendance à être dispersé et faire les choses dans le désordre" je ne fais que dans ces conditions : plusieurs choses en même temps, et paradoxalement c'est là ou je suis le plus productive, quand je suis débordée.
Et je suis toujours en retard, je ne supporte pas d'attendre....

Quant à l'impulsivité et les sauts d'humeur, que dire... que ça fait une cinquantaine d'années que je (et eux) le supporte, je dois reconnaître que cela s'arrange avec l'age, c'est déjà ça !!  Wink

bon, il reste plus qu'a en parler au psy que je verrai quand je passerai le test...
Mariesand

mariesand

Messages : 14
Date d'inscription : 25/04/2019
Localisation : Rhone

Revenir en haut Aller en bas

Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH) - Page 3 Empty Re: Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH)

Message par Topsy Turvy Jeu 8 Avr 2021 - 11:41

Je tombe sur cet article, je le relaie ici, mais je me demande ce que ça donnerait si on appliquait la méthodologie au sujet de la mesure de QI.

Trad rapide a écrit:
Analyse en réseau du discours narratif et des symptômes d'hyperactivité avec déficit de l'attention chez l'adulte

Résumé
Des recherches antérieures portant sur le langage dans le trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention (TDAH) ont démontré plusieurs déficits sous de nombreux aspects. Cependant, aucune étude antérieure n'utilisait de méthodologie quantitative fournissant des mesures objectives qui pouvaient être comparées entre différentes études avec des échantillons divers. Pour combler cette lacune, nous avons utilisé l'analyse de réseau pour étudier l'impact de la symptomatologie du TDAH sur le discours narratif, une tâche linguistique complexe considérée comme une mesure écologique du langage. Cinquante-huit adultes (34 femmes et 24 hommes) avec un âge moyen de 26 ans et une moyenne de 17 ans de niveau d'éducation ont reçu l'échelle d'auto-évaluation des adultes pour la symptomatologie du TDAH. Ils ont également terminé l'inventaire de l'anxiété des traits d'état, l'inventaire de la dépression de Beck et l'échelle de comportement d'urgence, de préméditation, de persévérance et de recherche de sensations. Le quotient intellectuel a été calculé. On a demandé aux individus de raconter une histoire basée sur un livre d'images sans paroles. La parole a été enregistrée et transcrite en tant qu'entrée du logiciel SpeechGraphs. Les paramètres étaient le nombre total de mots (TNW), le nombre de boucles d'un nœud (L1), les arêtes répétées (RE), le plus grand composant fortement connecté (LSC) et le chemin le plus court moyen (ASP). La verbosité était contrôlée. L'analyse statistique a été corrigée pour les comparaisons multiples et des corrélations partielles ont été effectuées pour les variables de confusion. Après avoir contrôlé l'anxiété, la dépression, le QI et l'impulsivité, la symptomatologie du TDAH était positivement corrélée avec L1 et négativement corrélée avec LSC. Le TNW était positivement corrélé aux symptômes du TDAH. Dans une analyse de sous-domaine, l'inattention et l'hyperactivité-impulsivité étaient négativement corrélées avec le LSC. Seule l'hyperactivité-impulsivité était positivement corrélée avec TNW et L1. Les résultats ont indiqué une corrélation entre les symptômes du TDAH et une connexion plus faible dans le discours narratif (comme indiqué par une L1 supérieure et une LSC inférieure), ainsi qu'un nombre total de mots plus élevé (TNW). Nos résultats suggèrent que plus le nombre de symptômes du TDAH est élevé, moins les mots sont connectés et plus le nombre de mots est élevé dans le discours narratif.
[...]
Coelho RM, Drummond C, Mota NB, Erthal P, Bernardes G, Lima G, Molina R, Sudo FK, Tannock R, Mattos P. Network analysis of narrative discourse and attention-deficit hyperactivity symptoms in adults. PLoS One. 2021 Apr 7;16(4):e0245113. doi: 10.1371/journal.pone.0245113. PMID: 33826632.
https://doi.org/10.1371/journal.pone.0245113
Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH) - Page 3 Tmpjou12
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 4269
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH) - Page 3 Empty Re: Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH)

Message par Jesaispas24 Mer 6 Oct 2021 - 13:11

Salut tout le monde, première fois que je poste ici et j'avoue que ça me stress un peu (le jugement tout ça tout ça quoi).

Voilà, j'ai passé le fameux wais IV il y a quelques mois suite "l'affirmation" de plusieurs proches HP que je pouvais "en être". Moi je ne le pense pas, mais j'avais pensé à cette éventualité concernant mon père, qui a cependant été diagnostiqué hyperactif+dyslexique assez jeune. Ses parents ont voulu cacher ça le plus possible (bref ce n'est pas le sujet). J'ai découvert son diagnostique après avoir fait de nombreuses recherches étant jeune à son sujet puisque je voyais bien qu'il avait "un truc", et tout le monde me disait qu'on se ressemblait énormément, puis après être allée interrogé ses parents qui m'ont finalement appris la chose. Au regard de toute la symptomatique que j'avais pu découvrir, je me suis entièrement retrouvée dans le TDAH (je pense aussi à une dyslexie). J'ai oublié tout ça quelques années, puis tout ça m'est revenu en pleine tête après de gros soucis de mon père + mes études et ma vie en dents de scie qui commence à sérieusement me peser. J'ai rencontré pas mal de HP qui m'ont conseillé de faire le test.
Franchement j'en avait pas du tout l'envie puisque moi je ne me vois pas du tout HP, mais je savais que toutes ses questions allaient me rester en tête tant que je ne le ferais pas. Et puis je me disais que ce test aiderait sûrement à poser le diagnostic de TDAH, dont je suis certaine.

Cependant, après toutes mes lectures, j'ai vu que le TDAH peut beaucoup influencer les résultats de la WAIS (bon ce qui en soit ne m'étonne guère).
Du coup je voulais avoir votre vision des choses sur les résultats de mon test, qui ne sont pas franchement bien haut. Parce que je recommence à faire une fixette là-dessus et je ne sais pas vers qui me tourner.

Mes résultats sont les suivants :

ICV : 110
Vocabulaire : 13/19 (plutôt emballée par l'exercice mais grande difficulté à mettre en ordre mes idées, je pars dans tous les sens)
Similitudes : 14/19 (pareil que pour vocabulaire. J'abandonne avant la fin de mon explication)
Information : 8/19 (bah ouai, ce truc m'a profondément gonflé car gros rejet de l'école et grande difficulté à me souvenir des noms propres)

IRP : 114
Cubes : 10/19 (gros stress, j'ai même du mal à tenir les cubes entre les mains. Je commence bien pour défaire ce que je fais puis recommence)
Puzzles : 10/19 (désintérêt, lassitude, donne les réponses au hazard avec impulsivité)
Matrices : 17/17 (bon je pense qu'on voit que ça m'a plu)

MDT :103
Mémoire des chiffres : 11/19 (stratégie complètement désorganisée, les items se font la male, l'information se désagrège et je ne peux m'empêcher de regarder les corbeaux dehors chercher des verres de terre et me demander s'ils en cherches pour eux ou leur petits mais vu la saison j'imagine que c'est pour eux)
Arithmétique : 10/19 (pareil que pour mémoire des chiffres, et je passe à côté de la bonne question en partant dans des calculs ubuesques qui sont bien loin de la réalité du calcul demandé, qui est bien plus simple. Et de toute façon cette tâche m'a saoulé au plus au point)

Vitesse de traitement : 100
Codes : 8/19 (la psy a relevé que le passage à l'écrit m'a bloquée et beaucoup ralenti)
Symboles : 12/19
Beaucoup d'ennui et désintérêt sur ces deux tâches mais bon normal.

Remarques : stress intense durant tout le test (ça paraît logique), besoin de beaucoup de pose, je tergiverse, beaucoup d'implusivité et découragement dans les réponses, désintérêt et lassitude sur les 3/5ieme du test. La psy indique que les résultats ne reflètent pas le réel potentiel.
J'ai 27 ans au fait


Ma question, que vous évoquent ces résultats ? Ma psy dit qu'ils sont homogènes, êtes-vous d'accord ?
Ma psy dit qu'au regard des résultats, un haut potentiel ne peut être affirmé même si les résultats sont sous-évalués, mais peut-être qu'elle n'a pas voulu se mouiller par peur de me vexer, ou au contraire me donner le melon ?
J'en sais rien. Je balance ça un peu comme une bouteille à la mer mais bon.
Et à vrai dire je ne sais même pas quelles sont mes réelles questions en fait 🤔

Bon bref, merci d'avance si vous faite une tentative de réponse !

Jesaispas24

Messages : 3
Date d'inscription : 06/10/2021

Revenir en haut Aller en bas

Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH) - Page 3 Empty Re: Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH)

Message par siamois93 Mer 6 Oct 2021 - 20:15

Tu veux qu’on te dise «peut mieux faire» ? Very Happy
C’est vrai que ce WAIS4 a un côté très scolaire .
As-tu vraiment le sentiment que tu pourrais faire mieux dans d’autres conditions ?
Tu t’attendais à quelque chose de moins quelconque peut-être, d’où ton découragement ?
Moi je l’ai passé pour moi, pour me rendre compte de ce que c’était et les conclusions qu’un psy pouvait en tirer.


siamois93
siamois93

Messages : 10033
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Draguignan

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH) - Page 3 Empty Re: Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH)

Message par Jesaispas24 Mer 6 Oct 2021 - 22:30

Franchement, je ne m'attendais pas du tout à ça, je m'attendais à quelque-chose de plus "complexe", "recherché", "sortant de l'ordinaire".

Par contre impossible de dire si j'aurais fais mieux dans d'autres conditions (lesquelles d'ailleurs ? Si j'avais pu faire 2 ou 3 autres trucs en même temps pour me canaliser et enlever mon stress peut-être, mais impossible de le savoir 🤷🏼‍�) j'avoue m'être sentie à la fois investie et complètement à côté, désintéressée. En fait je voulais "réussir" mais j'étais gonflée, il n'y a pas d'autre terme ; j'avais l'impression d'agir comme un gosse.

Mais en réalité je pense que derrière ces questionnements un peu flou je cherche simplement à apporter des justifications, et peut-être des excuses au fait que j'en suis toujours nul part dans ma vie 🤔. Ça me paraît cohérent

Et, par curiosité, qu'est-ce que ton psy à conclu de ton analyse, et toi de l'analyse de ton psy siamois93 ?

Jesaispas24

Messages : 3
Date d'inscription : 06/10/2021

Revenir en haut Aller en bas

Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH) - Page 3 Empty Re: Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH)

Message par siamois93 Ven 8 Oct 2021 - 0:14

La psy chez qui j’ai passé les tests est spécialisée pour les enfants donc le cadre était assez sympa avec plein de jeux dans la salle d’attente.
Mes résultats en vitesse de traitement ont été en dessous de 100 donc il n’est pas possible de calculer un QI.
Je pense que l’on peut travailler sa mémoire pour améliorer les résultats à un des tests.
J’aurai certainement été plus à l’aise (et donc eu des notes plus élevées) avec mon propre stylo ou crayon alors que j’en ai emprunté un sur place.
Le lieu est très important pour l’attention, l’orientation, les couleurs, tout peut influencer en mieux ou moins bien.
Je pense que dans l’ensemble j’ai été assez attentif mais ça veut dire quoi attentif ? Il y a une façon d’être attentif où on est centré et on perçoit tout et j’ai pourtant l’impression que ce n’est pas ce que les gens entendent par attentif .
La méditation apporte une certaine forme d’attention mais aussi d’inattention, de lacher-prise. Ou est-ce ma façon d’être ?
Je ne suis pas quelqu’un de spontanément très vif ni rapide. Je l’ai toujours su, je l’avais un peu oublié, ce test me l’a rappellé.
Les éléments les plus importants pour moi n’ont pas été du domaine de l’attention.
J’aimerais faire le test en anglais. Smile It should be way more funny.
siamois93
siamois93

Messages : 10033
Date d'inscription : 03/04/2012
Localisation : Draguignan

http://taijiquan.neuronnexion.fr

Revenir en haut Aller en bas

Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH) - Page 3 Empty Re: Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH)

Message par Jesaispas24 Ven 8 Oct 2021 - 13:30

Il est toujours possible de calculer un QI même si un résultat est en dessous de 100, donc j'imagine que tu dis ça parce que tes autres résultats étaient bien plus haut que la vitesse de traitement ?

Pour ce qui concerne la mémoire et arithmétique je pense effectivement qu'avec de l'entraînement on peut améliorer nos résultats, mais pour ma part je pense que je ne pourrais pas pu avoir plus de 13 ou 14 pour ces 2 subtest, même si je trouvais une bonne stratégie. Mon problème pour ces tâches était que je n'arrivais pas à contrôler mes pensés qui défilaient dans ma tête et venaient interférer. D'ailleurs par moment je n'entendais même plus la psy parler, ce qui fait que je devais faire une espèce de retour en arrière pour repasser ce qu'elle disait mais du coup l'info était altérée !
Et pour l'attention, bien évidemment que l'environnement joue énormément... Pas mal d'éléments m'ont beaucoup gênés, comme la lumière en face de moi trop forte, les dessins d'enfants au mur derrière la lampe etc. Enfin en réalité même si j'avais été dans une chambre d'hôpital (sans bip de machine évidemment) ça aurait été pareil, j'aurais forcément été déconcentrée par quelques chose.

Je vois très bien ce que tu veux dire pour "ce que les gens entendent de l'attention". Pour moi l'attention c'est pouvoir être focus sur une tâche à la fois, qu'il peut y avoir du bruit autour etc et qu'on soit capable de ne pas y prêter attention lorsqu'on doit s'affairer à une tâche en particulier. Ce que je suis incapable de faire, il faut toujours que j'ai 36 trucs à faire en même temps.

Je ne veux pas être intrusive, mais quels ont été les éléments les plus importants que ta passation à faire ressortir ? Est-ce que des résultats ou interprétations de la psy t'ont parru aberrants, ou t'ont en tout cas étonnés ?

Jesaispas24

Messages : 3
Date d'inscription : 06/10/2021

Revenir en haut Aller en bas

Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH) - Page 3 Empty Re: Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH)

Message par nanaille Ven 8 Oct 2021 - 16:38

Jesaispas24 a écrit:
Ma question, que vous évoquent ces résultats ? Ma psy dit qu'ils sont homogènes, êtes-vous d'accord ?

Avec neuf points entre le subtest le mieux réussi et le moins bien réussi, on ne peut pas dire que ce soit homogène, en tout cas pas concernant l'indice de raisonnement perceptif, ni l'indice de compréhension verbale. Le subtest matrice est à son maximum, et il est bien saturé en facteur G. Il suffit pour dire qu'il y a une très bonne qualité de raisonnement chez toi quand les conditions sont réunies.
Avec un profil comme celui-ci et les antécédents familiaux, je dirais qu'il est fort probable qu'il y ait un TDAH chez toi, associé à un haut potentiel, qui t'a permis de bien compenser les soucis engendrés par le trouble attentionnel. cat

nanaille

Messages : 123
Date d'inscription : 18/06/2015
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH) - Page 3 Empty Re: Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH)

Message par Topsy Turvy Ven 8 Oct 2021 - 18:07

Par convention, les résultats sont qualifiés d'homogènes ou hétérogènes en fonction de l'écart maximal entre deux indices, avec une limite fixée à 15. C'est la raison pour laquelle la psy a qualifié les résultats d'homogènes, l'écart maximal étant ici de 14.
On parle de "trouble de déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité", mais on devrait plutôt parler de "trouble de déficit du contrôle de l'attention blablabla". Ça n'exclut pas l'hyperfocalisation, ça limite "juste" la maîtrise du bidule, qui peut voleter en tout sens comme resté englué sur un truc, et ce quels que soient les efforts sur la télécommande.
On s'attend alors surtout à un effondrement des indices MDT et IVT, considérés plus vulnérables aux facteurs parasites comme la fatigue, le stress, l'inattention,...
Mais plein de facteurs peuvent entrer en jeu (comme du désintérêt avec décrochage au cours d'un sous-test ou au contraire de meilleures performances quand l'exercice se corse parce que ça fait démarrer le moteur).
Ici, les résultats chiffrés ne pointent sur aucune étiquette. Les commentaires personnels suggèrent qu'il faut en effet creuser la piste TDA/H (y compris pour l'impulsivité). Là, perso, je ne m'avance pas au sujet de la douance, n'ayant pas vraiment d'éléments ni pour soutenir ni pour écarter l'hypothèse.
Tu n'es pas nulle part dans la vie, même si tu ne t'y retrouves pas encore.
Bon courage.
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 4269
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH) - Page 3 Empty Re: Troubles de l'attention chez l'adulte (TDAH)

Message par Topsy Turvy Hier à 12:02

Trad rapide a écrit:Pourquoi les femmes peuvent attendre des décennies avant de recevoir un diagnostic de TDAH
Par Tobias Chapple et Anna Collinson
Équipe UK Insight

Selon d'éminents psychologues, les préjugés sexistes font que de nombreuses femmes atteintes de troubles de l'attention avec hyperactivité ne sont pas diagnostiquées.

Le stéréotype dominant selon lequel le TDAH ne touche que les "vilains garçons" signifie qu'au moins des dizaines de milliers de personnes au Royaume-Uni, selon les estimations, ne savent pas qu'elles sont atteintes de cette maladie et ne reçoivent pas l'aide dont elles ont besoin.

J'avais l'habitude de dire tout le temps aux médecins et aux thérapeutes : "Vous devez faire cesser ce bruit constant dans ma tête. Je n'arrive pas à penser. Je ne peux pas dormir. Je n'arrive pas à trouver la paix, mais on a toujours considéré que c'était de l'anxiété ou des problèmes féminins", explique Mme Hester.
Diagnostiquée dépressive à 16 ans, elle a passé une grande partie de sa vingtaine à se battre sans succès pour être orientée vers un psychiatre.
Et elle avait constamment l'impression de ne pas atteindre son véritable potentiel.

Faire des erreurs
"J'ai étudié l'histoire à l'université et je pouvais écrire une dissertation sur un sujet académique - mais lorsque je travaillais comme vendeuse, je ne pouvais pas remplir un bon de commande", raconte Hester.
"Mon esprit s'égarait et je faisais des erreurs.
"On me critiquait souvent pour cela.
Je me disais toujours : "Pourquoi ne suis-je pas capable de gérer des choses que d'autres font si facilement, comme ranger leur maison ou se souvenir des délais ?"

Dépression nerveuse
Les antidépresseurs et les anxiolytiques que Hester était encouragée à prendre ne l'aidaient pas, mais elle a appris à cacher son combat.
"Vous supprimez ce que vous êtes, pour avoir l'air d'une personne normale - mais c'est épuisant", dit-elle.
"Puis j'ai eu un bébé - soudain, cette pression supplémentaire, le manque de sommeil, tout s'est écroulé.
"Quand il a eu trois ans, j'ai fait une dépression nerveuse."

Le radar du médecin
Hester a finalement reçu un diagnostic de TDAH en 2015, à 34 ans, et seulement, dit-elle, parce que son mari avait découvert qu'il en était atteint, un an plus tôt.
Son diagnostic a pris 12 mois.
"À aucun moment, personne n'a dit à Chris : "Ça ressemble à de l'anxiété", ou "Prends des comprimés"", raconte Hester.
"Il a été pris au sérieux.
"Alors que moi, j'étais dans le collimateur du médecin dès l'âge de 16 ans.
"En fait, j'ai mis tellement de temps à être diagnostiquée parce que je suis une femme."

Comportements perturbateurs
Un diagnostic tardif peut avoir un impact négatif sur les relations et les carrières, ainsi qu'augmenter le risque de problèmes de santé mentale tels que l'anxiété, la dépression et les troubles alimentaires.
Selon le Dr Susan Young, psychologue clinique et médico-légale, c'est pendant l'enfance que les préjugés commencent, les garçons étant trois à quatre fois plus susceptibles d'être diagnostiqués.
Les recherches suggèrent que les garçons ont tendance à afficher des comportements plus perturbateurs, comme le non-respect des règles ou les bagarres, alors que les symptômes des filles sont probablement plus subtils.
"Ce sont les garçons turbulents qui causent des problèmes en classe qui vont être orientés vers une aide, et non les filles plus calmes qui sont critiquées parce qu'elles rêvassent ou ne sont pas attentives - mais ces filles ont aussi des difficultés", explique le Dr Young.
"Les femmes ne se sont pas réveillées avec un TDAH - il y a eu des indications tout au long de leur vie".

"J'adorais l'anglais et le théâtre", dit-elle.
"Si on étudiait Shakespeare, oh mon Dieu, j'étais en feu.
"Mais si c'était autre chose, comme les maths, je n'étais pas intéressée.
"Si j'avais été un garçon, je pense qu'on aurait examiné mon comportement, mais on m'a simplement qualifié de perturbateur."

Les larmes aux yeux
Les difficultés de Twiggy à se concentrer la laissaient souvent se sentir "stupide".
Mais, avec le soutien de sa famille et de ses amis, elle a poursuivi des études de droit à l'université et est devenue journaliste spécialisée dans la beauté pour un grand magazine.
Twiggy a d'abord entendu parler du TDAH chez les femmes sur les médias sociaux, mais elle a ensuite dû persuader son médecin généraliste de l'adresser à un psychiatre.
Lorsque son diagnostic a été confirmé, en août dernier, elle a pleuré des larmes de bonheur.
"C'était un énorme soulagement de savoir que je ne suis pas hyperactive parce que je suis ennuyeuse, je ne rêvasse pas parce que je ne me soucie pas de ce que la personne dit, c'est juste la façon dont mon cerveau fonctionne", dit-elle.

Se blâmer soi-même
Le TDAH est un trouble du développement neurologique qui se décline en trois types : inattentif, hyperactif/impulsif, ou une combinaison des deux, ce qui est le cas de Twiggy.
Toutes les femmes disent que leur diagnostic de TDAH a amélioré leur vie.
Pour certaines, les médicaments et la thérapie ont aidé.
Pour d'autres, dont Twiggy, tout ce dont elles avaient besoin, c'était des réponses.
"Mon TDAH fait partie de moi - mais maintenant, je suis capable de le gérer, je ne me blâme plus", dit-elle.

Des difficultés sous-jacentes
Selon les experts, les femmes apprennent souvent à "camoufler" leurs symptômes.
Elles peuvent être considérées comme souffrant d'anxiété ou de dépression.
Elles peuvent souffrir d'une autre maladie en plus de leur TDAH, comme l'autisme.
Et cela peut conduire à un diagnostic incomplet ou incorrect qui masque leurs difficultés sous-jacentes.
[...]
https://www.bbc.com/news/health-59038116
Topsy Turvy
Topsy Turvy

Messages : 4269
Date d'inscription : 10/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum