Adapter sa pensée en images

2 participants

Aller en bas

Adapter sa pensée en images Empty Adapter sa pensée en images

Message par Fireblue35 Lun 3 Juil 2017 - 15:01

J'ouvre ce fil pour recueillir des conseils et des témoignages. J'ai une pensée en image, mon raisonnement se construit en enchaînant les  images qui sont la représentation directe d'un vocabulaire.
Pour donner un bref exemple, pour me représenter la congruence en mathématiques, je vais m'imaginer 6 pommes et 4 pommes, de leur soustraction résultera deux pommes.
2 est divisible par lui-même ou par 1, donc premier.
Je noterai donc 6 = 4 [2].

Là ou je rencontre plus de problèmes, c'est pour expliquer une réflexion ou une expérience. La science requiert une précision dans le sens des mots qu'on utilise. Or, la traduction de mon expérience peut  ne pas avoir le même sens que le sens couramment utilisé pour un vocabulaire.
Cela engendre donc des malentendus et des confusions avec ceux qui raisonnent en mots, et qui se rapportent de ce fait à leur sens précis.

Comment m'adapter ? Faut-il que je réapprenne tous les sens des mots que j'utilise puis traduire les images représentants ces mots et réexpliquer ?
C'est une méthode assez longue mais également celle utilisée par Einstein, qui  avait un mode de pensée similaire.
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 22
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Adapter sa pensée en images Empty Re: Adapter sa pensée en images

Message par lalicorne Sam 8 Juil 2017 - 8:00

hello,

la pensée en images .

il est toujours plus facile d'expliquer nos pensées avec les mots et concepts de l'autre, quand on s'adresse a une seul personne.
Si tu dois t'adresser a une foule , mieux vaut définir le sens de certain mots.

tu vois quand tu dis "bleue" a quelqu'un de lambda, il ne voie pas le même "bleue" que toi ,mais dans l'idée c'est la même gamme de couleur.
si tu dis "bleue " a quelqu'un qui  a une compréhension  synesthésique .. lui va penser/ressentir "mercredi" ou " froid" ou "gout amer"
a une personne a haut potentiel tu vas avoir :"ciel oiseaux envol, tien le mur du fond est bleue.."...

bref réapprendre le sens des mots n'a pas de sens.
chacun donne un sens différent a un mot selon sa façon de penser de percevoir etc.. le truc est donc de trouver comment chacun des profils va pouvoir appréhender ton idée via sa pensée a lui.

l'exemple concret fonctionne sur quasi le monde :

je suis allé a la mer en décembre. Les vagues étaient hautes et hurlaient.
la fureur de la mer reflétait le ciel chargé de sombre nuages. il était tard et le vent me fouettait le visage. l’écume de craie tranchait avec la couleur nuit des vagues...etc

la tout le monde comprend que tu parle d'un bleue presque noir et froid
( bon t'en a toujours un ou deux qui a sotie la planche de surf mais tu as capté la majorité de la salle)

donc si tu veux que les gens comprennent précisément ce que tu dis il faut détailler ton raisonnement , et définir chaque terme clef.
et d'ajouter une petite histoire a la porté de tous pour résumer a la fin.

même les physiciens qui tentent de communiquer entre eux de façon précises sont dans l'obligation de lâcher leurs équations pour entrer dans le monde des mots, de  la phylo de l'image  pour exprimer leur idees .

pas sure que ça est fait avancer le truc mais bon... Smile
:p

lalicorne

Messages : 34
Date d'inscription : 06/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Adapter sa pensée en images Empty Re: Adapter sa pensée en images

Message par Fireblue35 Sam 8 Juil 2017 - 19:58

Salut lalicorne,

Perso quand tu me dis bleu, c'est directement l'image de la mer qui déferle ses eaux sur un plage qui me vient à l'esprit, puis si je continue l'arborescence c'est aussi la voiture dans harry potter 2, l'eau de la piscine de shangai dans james bond (skyfall)..

Bref, que des images, elles sont utiles pour faire des expériences de pensée, mais après...

Quand je veux comprendre mes maths, c'est par images que ca se fait. C'est extrêmement cool pour l'abstraction, j'arrive à comprendre des cours de 3 classes supérieures à la mienne.
Je me suis découvert une facilité énorme pour la topologie, partie visuelle des maths qu'on apprend en l3 normalement, j'ai lu un cours de l'ENS un jour sur ça. Le jour d'après j'étais capable de réaliser les démos etc...

Là où ça me pose des problèmes, c'est dans la partie vocabulaire avec les quantificateurs. Il faut que je traduise ce qu'ils veulent dire en images et c'est un peu plus complexe...

Puis quand je m'explique, confusions avec les images qui arrivent par milliers, je n'arrive pas à rester dans le sens premier et dans la continuité.

Mais j'y arriverais, je suis entrain de mettre des techniques au point pour.

Merci pour ton message, je comprends très bien ce que tu veux dire et il n'est pas du tout inutile, au contraire Wink
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 22
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Adapter sa pensée en images Empty Re: Adapter sa pensée en images

Message par lalicorne Sam 8 Juil 2017 - 21:53

hello

bleue pour moi , ça donne image de la peinture bleue sortie du tube, odeur de la gouache,le calme,bruit de vagues, la photo de klein qui ce jette dans le vide, l envie de peindre etc..

quand je suis face a un concept , je le traduit comme des mécanismes. Chaque morceau devient un rouage auquel je peux attribuer une valeur.

je peux coller sur la forme "engrenage" ou "sphere" un concept et ensuite le travailler.

alors je suis absolument pas math , je ne sais pas ce qu'est un quantificateur,donc je ne sais pas si cette astuce te servira..

pour canaliser le flux d'images par contre , je n'ai trouvé que le silence absolu autour de moi qui me permet de visualiser ma reflexion.
generalement je tente de noter au fur et a mesure sur le clavier ou un papier...

Smile bonne soirée

lalicorne

Messages : 34
Date d'inscription : 06/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Adapter sa pensée en images Empty Re: Adapter sa pensée en images

Message par Fireblue35 Sam 8 Juil 2017 - 22:46

Tes techniques ne me conviendraient pas malheureusement, mais j'ai réfléchis et le plus important est d'en fait se concentrer sur l'intuition.Moment qui arrive juste après la découverte du problème, une solution ou un démarrage de raisonnement.

Bizarrement mes meilleures notes du bac sont celles où j'ai utilisé le plus mon intuition (philo) et les pires où j'ai justement cherché à faire ce qu'on attend des gens qui écrivent un devoir.

Mais cela n'est pas moi, impossible de fonctionner comme ça, car ce sera des implications mais lancées à la mauvaise.
Fireblue35
Fireblue35

Messages : 619
Date d'inscription : 11/04/2017
Age : 22
Localisation : Rue ULM

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum